Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

06/09/2015

Si vous voulez vous rendre en SUISSE....

Vous avez diverses possibilités:
- l'avion, avec de nombreux aéroports desservis par les compagnies Low-Cost.
- le train, avec à présent la nouvelle ligne TGV Rhin-Rhône, financée à 75% par la Franche-Comté, qui d'une part la défigure et d'autre part a - du coup - fait supprimer par nos amis Helvètes la desserte TGV du Haut-Doubs (Pontarlier notamment). C'est sûûûr, ça va plus vite ! 
- le deux roues motorisé, ce que j'ai moi-même fait dès 1970 et surtout 1972 (je le raconte dans ce blog).
- à pied, je l'ai fait aussi en 1970 des Fourgs (25) découvrant alors un pays totalement différent du nôte, dès la frontière : talus coupés à ras, bouche d'égoût sur les routes tous les 200m, trottoirs en rase campagne, champs "pelousés"... J'étais "baba" !


- en voiture mais je ne vous le conseille pas !
Déjà les Suisses, dans les zones "non radarisées" roulent comme des fous.
Et se traînent comme des escargots dans les agglomérations.
Je comprends à présent pourquoi !

Je roule en Suisse depuis 39 ans, ayant acheté leur vignette autoroutière tous les ans depuis qu'elle a été obligatoire, en 1985. Du reste je trouve ce système excellent, et amortissable dès 350 km.

Mais depuis quelques années, les radars fonctionnent à plein régime ! Déjà ma cousine avait eu droit à une prune de quelques milliers d'euros parce qu'elle avait traversé un village désert, de nuit, à 70 et quelque km/h.

Mais moi aussi le 1er août de cette année, j'ai été flashé alors que je roulais - à 50 - dans un flot de voitures, alors qu'il pleuvait.

De par mon métier, je sais que la pluie fausse les rayons radar, et c'est sans doute passé ce jour-là.

La "prune" a été envoyée trois semaines plus tard, et ma réponse a suivi, leur expliquant aimablement le cas, et en joignant la preuve qu'il pleuvait !

Ils viennent de me répondre, en se foutant carrément de moi :

 

PRUNE a.jpg

 

Traduction: Y a pas d'souciiii ! Vous (comme ma cousine) faites le mort devant les courriers qui vont arriver, et demandez d'être jugé au tribunal. Vous paierez plus que les 45 euros de l'amende, vous devrez payer un avocat, et en plus vous serez fiché !!
Avec peut-être à la clé (comme pour ma cousine) une interdiction de venir en Suisse !

Je vais les payer et basta !

ENTENDONS-NOUS BIEN. Je ne fais pas d'amalgame entre la répréssion routière Suisse et la Suisse. Idem la répression routière française et la France (une prune 90 euros pour 1km/h de dépassement tous les ans depuis 2007).
J'adore la Suisse, leur démocratie où tout peut être remis en jeu à chaque "votation" alors qu'avec nos menteurs professionnels on en prend pour 5 ans. Eux qui gardent un service public dans chaque village, un tranport collectif de pointe partout, et des lois d'éthique dont ont devrait prendre exemple.

J'ai beaucoup d'amis Suisses, et depuis fort longtemps, dont certains se reconnaîtront.

Mais, amis automobilistes, de grâce faites attention dès que vous voyez une maison sur le bord de la route. Le radar - mal réglé - n'est pas loin !

Je vous embrasse.

17:39 Publié dans arnaques | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.