Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

17/01/2016

HIT PARADE SALUT LES COPAINS DU 15 AVRIL 1974

7404.jpg

En tête Johnny, qui contrairement aux années précédentes fera carton sur carton : 3 numéros un et 2 numéros deux sur 4 singles. Prends ma vie a une intro exceptionnelle à mon sens, qu'en pensent mes commentateurs ? En 2) Sheila avec une chanson autobiographique si j'en juge ses récents écrits.
Rien à signaler ensuite, si ce n'est l'arrivée en neuvième place des villes de solitude de Sardou. Cet excellent single fera parler de lui car la face A avait été prise au premier degré (j'ai envie de violer des femmes) et la face B la marche en avant montrera que s'il était cocardier et franchouillard, il n'est pas forcément militariste pour autant.
Sinon, Jean, Groscolas ne sera pas numéro un à SLC, mais il fut numéro un des ventes en mars (si l'on excepte titi à la neige... qui n'a rien d'une chanson) !
Arrivée à la 15ème place de Mon Vieux, de Daniel Guichard, dont je parlerai très longuement plus tard, car elle résonne pas mal en moi depuis quelque temps. Guichard, qui à l'inverse de beaucoup, comme C.Jérôme et les regrettés Dassin et Delpech, n'a jamais fait de "chanson alimentaire"..
Alain Chamfort ne se classera pas plus haut qu'à la 19ème place avec l'amour n'est pas une chanson. Chamfort qui va "marcher" honnêtement jusqu'au printemps 76, avant de traverser un désert de trois ans, injustifié car ce "désert" a engendré comme si c'était hier (1976), joujou à la casse (1977) et le merveilleux seul à la fin (1978), avant de retrouver la première place en 1979 avec Manureva. J'ai l'air de faire une nécro de Chamfort, mais j'adore Chamfort, dont je possédais quasiment tous les 45 tours.  Dieu que c'est triste de parler à l'imparfait...
Revoilà Berger, après une éclipse de près d'un an, et avant "la" rencontre, musicale et amoureuse.
A noter pour la petite histoire que le fils de la regrettée Patachou, Pierre Billon, se lance sans grand succès dans la chanson avec la Reine.

A dimanche prochain pour mai 1974

Je vous embrasse.

Commentaires

pour les nouvelles entrées françaises , pour moi pas grand chose a part le bon michel berger . pour guichard , c'est différent , sa reprise de mon vieux était bonne , même si le personnage me déplait , il faut dire que les paroles sont de michelle senlis , musique de jean ferrat . chanté en 1963 par jacques boyer et jean-louis stain . quelques paroles changées par daniel guichard qui n'a pas plu a michelle senlis . d'ou son nom pour les auteurs ! pour pierre groscolas il avait bien descendu , je le regrette ! les meilleures entrées pour les étrangers , carole king , suzi quatro ou encore la chanson douce de cat stevens . la plus belle entrée de ce hit , pour moi c'était la reprise de jacques brel , le moribond par terry jacks , seasons in the sun , numéro 1 au canada , usa et en angleterre et qui avait bien marché en france aussi , c'était à mon avis bien mérité . amitiés . jean

Écrit par : jean | 17/01/2016

Bonjour! Merci Patrick de ce long commentaire bien détaillé. J'en apprends chaque fois quelquechose et c'est bien. Pour le hit étranger,j'aime plus ou moins tout mais,par exemple,Suzy and Guy cela ne me rappelle rien. Peut-être en compilation. New Seekers,j'aime beaucoup,les voix me plaisent. Comme Jean, je fus emballé par Seasons in the sun,un fabuleux number one,en effet,et encore 3me succès de l'année en RFA derrière Sweet et Bernd Cluver; ce dernier alors coqueluche des filles. Je crois que Terry Jacks fit ensuite If you go away( Ne me quitte pas.) Oh! Very young,superbe! Suzy,j'étais emballé aussi. Pour Carole King,là encore, titre oublié mais j'ai le cd à 2 pas; formidable chanteuse. Côté français, Sheila cartonnait -et c'est tant mieux- avec Le couple. Dans l'intégrale,il y a 3 versions de ce bon titre,finalement assez bien vu par une jeune femme de cette époque. Chanson écrite par un jeune homme,probablement. Sardou et ses villes de grande solitude,j'ai trouvé très réussie,sa chanson avec à la fin ce constat douloureux: C'est vrai que je ne casse rien. Très cordialement,merci. Cédric

Écrit par : Cédric | 17/01/2016

santiana, nouvelle trouvaille de carrère ( après mathias, ringo...) qui va durer quand même 2 ou 3 ans....CHAMFORT essaye d'amorcer un premier virage, mais il lui faudra encore patienter et revenir à du plus classique pendant 2 ou 3 ans ( bébé chanteur et autres..)l'album de berger était un de ses meilleurs ( avec le superbe "mon fils rira du rock'roll"),côté étranger depuis quand les stones sont là avec ce même titre?un bail...effectivement, comme Patrick le faisait remarquer le mois dernier, absence de Mina ( dans le Français je suppose) dont le "çà sert à quoi? " était superbe
a plus

Écrit par : jean-marc pelat | 18/01/2016

autre décès entendu à la radio ce matin , le guitariste et fondateur des eagles , glenn frey à 67 ans . six albums studio et un tube en or avec hôtel california en 76 . le premier album en 72 , toujours pas au hit slc depuis , pourtant leurs albums se vendaient bien en france ! un pote guitariste m'avait donné tous leurs albums , quand c'était la mode de les racheter en cd . bien sur j'avais acheté l'album hôtel california en 76 ( comme beaucoup ) , pour moi , leur meilleur avec d'autres tubes sur cet album . jean

Écrit par : jean | 19/01/2016

Pour Prends ma vie-que j'ai pris le temps de réécouter-je suis d'accord,Patrick, c'est une intro d'anthologie! Pour le fondateur des Eagles, Jean,l'annonce de son décès en boucle en anglais sur le ruban rouge d'Euronews la nuit dernière m'a désolé et je me suis dit que c'était trop; à 67 ans, enlevé par une pneumonie. Sournoise et souvent diagnostiquée tardivement,elle emporte aussi bien des cadors que des cloches,mais tout de même... Il aurait certainement pu poursuivre sa belle carrière durant des années. Heureusement qu'il y a la musique! A bientôt. Cédric

Écrit par : Cédric | 19/01/2016

J'ai chopé cette sale maladie en décembre 2014, elle a d'abord été diagnostiquée comme bronchite, puis un mois plus tard, le verdict est tombé. J'ai été crevé pendant trois mois :(
Oui, très sournois, et la peur des toubibs de donner des antibios n'arrange rien.
Bon, là, ça va, elle est passée, à la place j'ai chopé un bon diabète ;)
Dur dur de vieillir...
amitiés

Écrit par : cica pour Cédric | 19/01/2016

Oui, Mina, "ça sert à quoi", j'ai ADORE ! Mais à l'époque pas moyen de trouver le 45, j'ai réussi à trouver la chanson grâce à un 33 tours de compilation, avec onze autres chanteurs !
Amitiés

Écrit par : cica pour Jean-Marc | 19/01/2016

mina, j'ai, j'ai dû trouver aux puces à l'époque...

Écrit par : jean-marc pelat | 19/01/2016

Bonsoir Patrick et à tous.

Intrigué de chez intrigué, je suis allé voir sur gogol qui était cette fameuse Mina et son " çà sert à quoi."
pô pô pô, d'abord quelle jolie femme, quelle voix et quelle prestance.
Quand au caractère, ayant été marié à une Italienne, je me doute....

Quand on aime The Sweet, on aime évidemment ces londoniens de chez MUD dont la longévité, avec de nouveaux membres, est remarquable. Ah, le glam Rock!
Et enfin, encore et toujours Barry White avec ou sans love unlimited.

Je terminerai par une émotion, celle d'être tombé par hasard, en fouinant, sur " Tea for the Tillerman" l'album de Cat Stevens, j'ai tout réécouté, avec Wild Word bien sûr, mais aussi et surtout toutes ces autres chansons que je n'avais jamais réentendues depuis....45 ans !

Incroyable émotion....

Écrit par : boixiere | 19/01/2016

boixiere , tu as l'air d'aimer le glam-rock , genre que j'aime moi aussi , justement à propos de ce hit d'avril 74 , je notais 6 chansons de ce style ce mois-ci . the sweet , alvin stardust , david bowie ( le maitre avec t.rex et roxy music ) suzi quatro , mud et slade . manque encore , pour l'instant des groupes qui cartonnaient à cette époque comme les sparks , alex harvey band ou encore steve harley dans le hit slc , pour ne citer que les meilleurs ! peu de français dans ce genre , à part les frenchies et les blue vamp ( que j'avais vu à l'olympia en première partie des new york dolls , encore un bon moment rock ) . cela ne m'empêche pas d'apprécier aussi cat stevens , qui était très bon dans un autre genre bien sur . mina je ne connais pas , mais je vais regarder sur le net . amitiés à tous . jean

Écrit par : jean | 19/01/2016

Quelques bonnes nouveautés Johnny, Sardou, Chamfort, Berger et surtout la magnifique de Guichard. Je pense pas qu'elle apparaisse dans les divers classements des chansons du siècle, pourtant elle l'aurait largement mérité. A chaque fois, la chair de poule, et pourtant j'aime pas du tout mon père, c'est dire...Billon a sorti aussi, entre autres L'Indien blond et la très belle La Creuse, mais c'est vrai qu'à part çà, pas de succès. Après il a produit Johnny et Sardou qui sont, ou étaient ses amis. Patrick, en fait Les villes de solitude était la face B, comme Bonsoir Clara et Le surveillant général, mais peu importe, Sardou faisait pas de remplissage et les 2 faces étaient toujours bonnes, à mon sens. Delpech et Polnareff ont eu eux aussi des faces B à succès. Chez les étrangers, de bonnes entrés aussi, Carol King et plus encore Cat Stevens et Terry Jacks, et à la rigueur la sublime Suzy Quatro. Mais j'aime pas beaucoup ces titres de McCartney, Ringo, Les Stones et Dylan, les goûts et les couleurs...Amitiés et merci à Patrick. Bernard.

Écrit par : Bernard | 21/01/2016

Les commentaires sont fermés.