Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

14/08/2016

TOP 35 DES VENTES DE DISQUES OCTOBRE 1976

Après une semaine "riche" en émotions - et pas des meilleures - , voici le nouveau top 35 des disques les plus vendus en France en octobre 76.
Personnellement ça me plaît de faire ce hit-là - et de le découvrir - malgré le boulot que ça représente.
Mais j'ai bien peur que l'effet "forum" suscité par les hits de SLC ait vécu. En témoigne le nombre de commentaires :
- SLC du 15 juillet : 33
- SLC du 15 août :  21
- top 35 de septembre : 15
Je ne pleure pas sur mon audience, qui oscille depuis dix ans entre 300 et 600 pages lues par jour (sauf le 4 août, qui en a vu 2000 ?!?) et de toutes façons, je ne suis plus le Cicatrice de 2005 qui ne vivait que par ces chiffres, à présent je m'en fiche un peu ! Ayant - enfin - été reconnu voilà trois ans, je n'ai plus de besoin de reconnaissance.
En revanche, le petit forum sur la musique que mes hits avaient suscité me manque. Pourtant, on est bien sur la même période ! Faut-il l'estampille"SLC" pour que les lecteurs discutent entre eux ? Je n'espère pas, d'autant que ce top 35 m'apporte pas mal de surprises. Le voilà :

 

1 12 GABRIELLE Johnny Hallyday 1  
2 8 DONT GO BREAKING MY HEART Elton John / Kiki Dee   1
3 25 LA VIEILLE Michel Sardou 2  
4 1 PORQUE TE VAS Janet   2
5 4 SVALUTATION Adriano Celentano   3
6 29 VIENS QUE JE T EMBRASSE Shuki et Aviva 3  
7 9 MALADIE D AMOUR Elisabeth Jérôme 4  
8 28 ALLEY HOOP The Rubettes   4
9 2 LE CONCERTO DE LA MER Jean-Claude Borelly 5  
10 14 DANCING QUEEN Abba   5
11 34 DADDY COOL Boney M   6
12 16 UNE FEMME Jeane Manson 6  
13 33 SARABANDE DE HAENDEL Bande originale Barry Lindon   7
14 19 SHOW ME THE WAY Peter Frampton   8
15 3 GENTIL DAUPHIN TRISTE Gérard Lenorman 7  
16 e HURLEVENT Dave 8  
17 20 TROUBLE MAKER Roberta Kelly   9
18 24 LE PETIT BONHEUR Dalida 9  
19 e JE VIENS DE LOIN Shake 10  
20 e LES FEMMES Sheila 11  
21 e LE VAGABOND Claude François 12  
22 27 TRY ME I KNOW WE CAN T MAKE IT Donna Summer   10
23 e HELP ME Kelly Marie   11
24 10 KISS AND SAY GOODBYE The Manhattans   12
25 35 LE CARNET A SPIRALE William Sheller 13  
26 e AIME-MOI Yoni 14  
27 5 BIDON Alain Souchon 15  
28 e LA FILLE AVEC DES BASKETS Michel Delpech 16  
29 e TA SORCIERE BIEN AIMEE Sylvie Vartan 17  
30 e NINI LA CHANCE Annie Cordy 18  
31 e YOU SHOULD BE DANCING Bee Gees   13
32 e IN ZAIRE Johnny Wakelin   14
33 11 NICE AND SLOW Jessie Green   15
34 e LE PETIT ROCHETEAU Monty et les Verts 19  
35 e LE PERE DE SYLVIA Sacha Distel 20  

 

 

Ce top permet de voir, d'abord que Daddy Cool n'avait pas obtenu un succès fulgurant à sa sortie. Que le succès de Gérard Lenorman n'était pas le fait d'un quelconque copinage du journal. Avec voici les clés à venir, et après Michèle, avec trois numéros un des ventes, 76 est bien l'année Lenorman. Dommage qu'il ait sabordé sa carrière en 80/81 en politisant son répertoire... Des chansons comme je suis un con (1988) aurait mérité de figurer sur un podium.
Arrivée de Dave, Shake, qui confirme; de Sheila, de Claude François (j'ai hâte de découvrir le prochain hit !), de Kelly Marie, de Yoni (qui confirme aussi), de Sylvie Vartan, qui se fait de plus en plus rare, de Michel Delpech.
Dans le genre "périphérique", on note le Allez les Verts, produit par Monty, première chanson à la gloire du football ; il y en aura quelques-autres. Et Sacha Distel, qui, imperturbablement, continue d'adapter les hits US, avec plus ou moins de bonheur....

A dimanche prochain (j'espère)

Je vous embrasse.

 

Commentaires

ah oui pour le coup, le gentil petit dauphin triste était bien descendu dans le classement :(
je me rappelle de Shuki et Aviva , mais dans mes souvenirs de petite fille (9 ans à l'époque) je croyais que c'était avant 1976, tous comme Yoni...
Pour parler d'audience, tu fais bien de ne pas t'inquiéter pour cela, le plus important est de faire ce que tu aimes, le reste c'est du superflu :)
Bonne semaine à toi :)

Écrit par : Un ange qui passe | 15/08/2016

Bonjour! Merci Patrick pour ce nouveau hit. Johnny tenait là un bon titre,fait pour lui,que j'aime toujours écouter. S'il me fallait retenir 3 entrées seulement,je retiendrais Le vagabond; du clo-clo comme je l'aimais... Le père de Sylvia du grand Sacha qui laissait l'image d'un homme d'une exquise politesse dans les hôtels où il était descendu contrairement à.... ( je m'autorise un brin de méchanceté,occasionnellement.) Et Nini la chance! J'admire grandement Annie Cordy pour l'ensemble de sa carrière. A plus. Cédric

Écrit par : Cédric | 15/08/2016

Bonjour Cédric, le premier de mes commentateurs "techniques" ..
Gabrielle, ce n'était pas franchement ma tasse de thé, mais comme tu dis, c'était une chanson faite pour lui, et contrairement à "toute la musique que j'aime", les radios ne sont pas passées à côté. D'accord pour le vagabond de Cloclo, une éclipse au milieu de sa période disco, une chanson de la veine de "la solitude c'est après". Sacha, j'ai adoré, et je trouve que la polémique lancée par Chantal Nobel était vraiment d'une grande bassesse. Mais, contrairement à qui ? Pas mal de noms pourraient figurer au lieu de tes points de suspension !
Quand à Annie Cordy, c'était mon idole... quand j'étais gamin, mais vingt ans plus tard je n'étais plus fan ;)
Amicalement
Patrick

Écrit par : cica pour Cédric | 15/08/2016

Merci de ton com, qui me fait plaisir car à un moment j'avais eu peur que mon blog n'attire que les messieurs ;) Alors que la chanson est universelle ! Je parcours toujours ton blog, même si je ne commente pas. J'ai pu y lire que tu avais une nombreuse famille, et ça c'est beau...
Moi je suis avec une femme adorable, mais en revanche je n'ai quasiment plus de famille. On va même jusqu'à me cacher que je suis grand-père, tu imagines ? Mais j'ai fait un choix, je l'assume, même si à l'époque j'étais loin de me douter de ce qu'il y avait dans la balance...
Bonne semaine à toi aussi.

Écrit par : cica pour un ange qui passe | 15/08/2016

Bonjour, je rentre de vacances passées dans cette belle région de Drôme-Ardèche et c'est avec grand plaisir que je découvre cher Patrick la nouvelle rubrique hebdo du Top des ventes, pour ce mois d'octobre 76 trois titres me reviennent en souvenir, bien sûr en premier l'excellent "porque te vas" de Janet que j'ai pu fredonner de nombreuses fois, en second "la fille avec des baskets" de Michel Delpech qui confirme que l'année 1976 était un très bon cru dans son répertoire, et en troisième "le petit rocheteau" de Monty et les supporters, je crois savoir que cette chanson n'avait pas beaucoup plu au joueur vedette de l'équipe de St Etienne, Monty cette même année 76 avait fait un gros carton avec "allez les verts" avant d'abandonner sa carrière de chanteur et partir aux USA pour devenir producteur chez Warner avec d'ailleurs une certaine réussite. Bonne semaine et Amitiés à tous, Renaud.

Écrit par : Renaud | 15/08/2016

après un peu de retard , je vais vous donner mon avis ( rien qu'a moi bien sur ) . contrairement à l'ami cédric , je le trouve moyen ce top 35 , au point de vue nouveautés . le vagabond bof , je préférais encore sa période disco ! annie cordy re-bof ! quand à sacha distel , ce n'était pas sa meilleure de très loin ( je préférais son bateau blanc ) , monty et le petit rocheteau aie..aie.. lui qui avait fait mes rêves d'enfants , que j'écoute toujours avec plaisir et tant d'autres ! dommage pour le sympathique dominique rocheteau .quand à sheila et sylvie vartan , ce n'étaient pas ma tasse de thé ! bon reste michel delpech , étant fan , j'avais acheté son album de 75 , le 5e album studio , quand j'étais chanteur d'ou est tiré le titre la fille en baskets , très bon album . il faudra attendre de michel delpech , 1979 pour le prochain album de reprises ( 5000 kimométres , c'est son titre ) . sinon encore rien de bien rock ! pour les commentaires , patrick , c'est l'été donc les vacances , je pense . en dehors des ventes , on peut discuter d'autres choses , comme avant entre nous . d'ailleurs je signale le décès françoise mallet-joris , parolière avec michel grisolia de l'excellent titre , la parisienne de marie-paule belle ( musique de la chanteuse ) en 76 , pour souvenir des paroles extra , je ne suis pas parisienne , ça me gêne , ça me gêne , je ne suis pas dans le vent , c'est navrant , c'est navrant etc… ça c'était des paroles ! amitiés à tous et à bientôt . jean

Écrit par : jean | 15/08/2016

renaud , tu avais envoyer ton commentaire avant moi . donc je vois que tu es revenu de vacances , je m'en doutais un peu . tu as du avoir chaud dans la drôme , mais le principal c'est de revenir en pleine forme ! amicalement . jean

Écrit par : jean | 15/08/2016

Etant "Montyphile", je me permets, Renaud, de rectifier au sujet de Monty.
C'est fin 1973, juste après "ydishe momme" qu'il arrête de chanter, complètement traumatisé par la mort de son père. Il devient alors producteur et compositeur (entre autres de la BO "les violons du bal" en 1974). IL fait une exception en sortant un 45 tours l'année suivante avec les "enfants de Dieu" - dont je le rappelle j'ai fait partie, mais c'est un flop. Et c'est un "coup de coeur" qui le fait produire et co-chanter "allez les verts et "le petit Rocheteau" que c'est vrai Dominique apprécia modérément... Hormis ces trois 45 tours, il avait donc déjà (hélas !) sa carrière de chanteur depuis près de trois ans. Il tentera le coup du "come back" (que réussiront Roussos et C Jérome) en 1981 avec "souviens-toi 63", qui passera complètement inaperçu.

Écrit par : cica pour Renaud | 18/08/2016

Jean, je ne sais pas si tu fais dans le second degré en parlant des "paroles extra" de la chanson "la parisienne" de Marie-Paule Belle, car pour moi.... Enfin je n'insisterai pas !
Sinon, oui, au sujet des commentaires peur-être "l'effet mois d'août ?"
En plus je suis à la bourre pour mon top et je ne sais pas si je pourrai le livrer dimanche prochain :(
Quand à Delpech, j'avais adoré à cette époque "fais un bébé" (même si mon actu personnelle ne m'inclinerait pas en ce moment vers cette chanson lol !) et le doublé "vu d'avion un soir"/"c'est ta chanson", avec Julien Lepers et Elton John sur le même disque !

Écrit par : cica pour Jean | 18/08/2016

merci Jean pour ton message et à Patrick pour les précisions sur mon commentaire, oui il a fait chaud dans la Drôme mais sans tomber dans la canicule, j'ai fait une escapade de plusieurs jours en Ardèche et plus particulièrement dans le pays de Tanargue, région montagneuse à l'ouest de l'Ardèche, avec de superbes villages comme Valgorge, Jaujac, Thines...et un passage à Antraigues sur Volane, un peu plus au nord, pour rendre hommage à Jean Ferrat, j'ai bien aimé les paroles d'une de ses chansons affichées en grand sur un des murs de la place du village: "le monde sera beau, je l'affirme et je signe". Amitiés à tous, renaud.

Écrit par : Renaud | 19/08/2016

patrick , je ne comprends pas ton commentaire à propos des paroles de la parisienne . je trouvais ces paroles rigolotes , plein d'humour , du complexe d'une femme de province par rapport à la grande ville Paris soi-disant perverse ( chanson reprise par zaz sur son album paris en 20014 ) . pas de premier degré ni de deuxième degré pour moi . ce matin encore , je me demande pourquoi tu as rajouté et je n'insisterai pas ? je suis peut-être naïf ! sinon d'accord avec toi pour michel delpech . son album de 79 , 5000 kilométres avec des reprises d'elton john ETC… était un bel hommage à ces artistes préférés , j'imagine que l'album c'est moins bien vendu que les autres d'avant ! à part le 45 tours , trente manière de quitter une fille . amicalement . jean

Écrit par : jean | 19/08/2016

renaud , je suis passé trois fois à antraiques sur volane dans ma vie , magnifique village en effet . j'espérais à cette époque voir jean ferrat joué aux boules ou joué aux cartes tout simplement , mais je l'ai toujours loupé ! pourtant beaucoup l'on aperçu . les vacances dans la drôme , pas cette année mais pour mai ou juin l'année prochaine ( moins chaud ) . amicalement . jean

Écrit par : jean | 19/08/2016

Je n'aime pas trop les parisiens qui critiquent les parisiens, comme c'était le cas de la compagne de Françoise Mallet-Joris dans les années 80. Ils sont assez critiqués comme ça non ? Autant je peux comprendre une Charlotte Julian qui vante ses racines catalanes, autant là non, et en plus je trouve les paroles de la "parisienne" un peu "neuneu".
Mais on se rejoint pour le Grand Delpech qui, vers la fin des années 70 et dans les années 80 oublie sa période "mièvre" (pour un flirt, etc) pour se lancer dans le belle chanson, comme "animaux animaux" en 1983.
amicalement

Écrit par : cica pour Jean | 19/08/2016

Renaud, on n'est pas loin ! Dimanche dernier j'étais au pied du Mont Mézenc !!!
Amitiés

Écrit par : cica pour Renaud | 19/08/2016

Moi j'aime bien les paroles de "La parisienne" de Marie-Paule Belle. Par contre, je la préfère par l'interprète originale. Parce que disons que Zaz qui l'a reprise en 2014, c'est pas ma tasse de thé. Et pourtant, comme je suis plus jeune que vous, Zaz est finalement plus une chanteuse de ma génération que Marie-Paule Belle ! Mais bon, non, Zaz, ça ne passe pas !

Les paroles de "La Parisienne" tel que le décrit Frédéric Zeitoun dans son livre "Toutes les chansons ont une histoire" chez Ramsay en 1997 puis en 2000 et aussi Fabien Lecoeuvre dans "Le petit Lecoeuvre illustré" sorti en 2014 ont été écrites pour... un réveillon de Noël.

A cette époque, Françoise Mallet-Joris (qui nous a quittés il y a peu malheureusement) organisait chez elle pour chaque Noël des spectacles dînatoires parodiant les Mystères de Noël moyenâgeux qui étaient joués sur les parvis des églises et qui représentaient les scènes de la Nativité.

Mais Françoise Mallet-Joris n'était pas orthodoxe tellement ni Marie-Paule Belle non plus d'ailleurs, et ces spectacles-là étaient plutôt prétextes à la rigolade.

En 73, le Noël s'intitulait "Les sabots de l'orpheline" et avait pour thème la Nativité au début du XXIème siècle. Marie-Paule compose cette mélodie parodiant les opéras-bouffe d'Offenbach qu'adorait sa grand-mère et pour ce Noël-là, Françoise Mallet-Joris et Michel Grisolia écrivent ce texte décapant sur l'arrivée d'une provinciale à Paris et le snobisme qu'elle y découvre. En fait, il s'agit plus ou moins de la propre histoire de Marie-Paule Belle qui est née à Ponte Saint Maxence et a beaucoup vécu à Nice...

Paradoxalement, si comme je le disais au début, Zaz est beaucoup plus de ma génération que Marie-Paule Belle et que je suis certain que tous les gens de ma génération connaissent Zaz et que beaucoup moins connaissent Marie-Paule Belle, j'ai connu Marie-Paule Belle bien avant de ne connaître Zaz.

En fait, à un Noël qui doit être 84 ou 85, bref, j'avais 2 ou 3 ans, j'avais reçu de mes parents je pense un 45 tours rare mais superbe de deux histoires pour enfants écrites et racontées par Françoise Mallet-Joris et chantées par Marie-Paule Belle "La bicyclette" et "L'arbre des villes et l'arbre des champs" si ça dit quelque chose à quelqu'un. Ce seul disque m'a donné envie bien plus tard d'en connaître un peu plus sur Marie-Paule Belle et je me suis procuré le 45 tours des "Petits patelins" il y a 11-12 ans à peu près quand j'ai fait grossir ma collection de disques et "La parisienne" en 2007. Grâce à la webradio Bide et Musique j'ai découvert à l'époque une autre superbe chanson d'elle "L'amour dans les volubilis" qui date de 1980. Il y a une autre que j'ai découverte depuis qui est très belle aussi "Bon pour la mère, bon pour l'enfant" qui date de 1983. Assurément une très grande dame de la chanson française mais devenue trop discrète.

Écrit par : hug | 30/08/2016

hug ,sans être un grand fan de marie-paule belle , j'aimais bien son style et plusieurs de ces chansons dont la parisienne , moi aussi j'aimais bien les paroles . j'adore les albums de Zaz , mais je suis d'accord avec toi sa version de la parisienne est moins bien . je vois que tu es connaisseur de la dame . je trouve aussi bide et musique sympa . amicalement . jean

Écrit par : jean | 30/08/2016

Écrire un commentaire