Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

02/10/2016

TOP 35 DES VENTES DE DISQUES AVRIL 1977

 

1 5 MOURIR AUPRES DE MON AMOUR Demis Roussos 1  
2 1 LES CHANSONS FRANCAISES La Bande à Basile 2  
3 4 SUNNY Boney M   1
4 9 DRAGUE PARTY Martin Circus 3  
5 21 L'ARCHE DE NOE Sheila 4  
6 10 OXYGENE Jean-Michel Jarre 5  
7 2 DO IT FOR ME Jennifer   2
8 15 ON DOIT SAVOIR PARTIR Michael Raitner 6  
9 29 ON COMPREND TOUJOURS QUAND C'EST TROP TARD Frédéric François 7  
10 16 OH LA LA Rubettes   3
11 e BIG BISOU Carlos 8  
12 31 ELLE DIT BLEU ELLE DIT ROSE Rémy Bricka 9  
13 6 JE PARS Nicolas Peyrac 10  
14 24 AMOUR DEFENDU Mireille Mathieu 11  
15 3 LA CHAPELLE DE HARLEM Jeane Manson 12  
16 e UNE PETITE FRANCAISE Michèle Torr 13  
17 18 DAISY Christophe 14  
18 20 J'AIME J'AIME Enriqué 15  
19 e ELLE N'EST PAS JOLIE ELLE EST MIEUX QUE CA Daniel Guichard 16  
20 e ONYX Space Art   4
21 e KNOWING ME KNOWING YOU Abba   5
22 e LE COEUR EN DEUX Johnny Hallyday 17  
23 34 LE CHARME FRANCAIS C. Jérôme 18  
24 e L'AMOUR QUE L'ON SE DONNE Carène Cheryl 19  
25 35 I GO TO PIECES BO «lâche-moi les baskets »   6
26 e JE VAIS A RIO Claude François 20  
27 8 CELIMENE David Martial 21  
28 e PULSTAR Vangelis   7
29 7 I WANT TO KNOW Adriano Celentano   8
30 13 DON'T LEAVE ME THIS WAY Thelma Houston   9
31 12 QU'EST-CE QU'ON A DANSE SUR CETTE CHANSON François Valéry 22  
32 e MISS BROADWAY Belle époque   10
33 14 LA FILLE DU MOTEL Eddy Mitchell 23  
34 e L 'AMOUR FERA LE RESTE Dave 24  
35 e MAGIC FLY Space   11

Comme promis, la dernière mouture du top 35.
Où l'on voit que Demis Roussos conforte sa place, premier toutes catégories. Le premier "étranger" c'est Boney M, un massacre d'adaptation de la chanson de Bobby Hebb, et surtout... de celle du Grand Richard, toutes deux en 1966. Raitner accroche la 6ème place française, bien pour ce "one hit wonder".
Big bisou arrive, lui que Lesueur avait classé dès février ! Rémy Bricka avec une 9ème place, j'avoue que je ne connaissais pas cette chanson. Je viens de l'écouter sur You tube, et je constate que je n'avais rien mais alors rien perdu..! L'ami Bricka me déçoit, même, moi qui étais resté sur sa vie en couleurs...
En revanche, côté belles chansons, déçu aussi que Nicolas Peyrac n'ait pas fait mieux avec son Je pars : une quatrième place française en mars.
Arrivée de une petite française de Michèle Torr, qui se souvient tout à coup de ses origines provençales ! Coup de com, déjà ? Etrange qu'elle n'en ait pas parlé de suite, comme Mireille Mathieu, qui était née presque en même temps et à 10 km de distance ! Sinon, la chanson représentait Monaco pour l'Eurovision, elle se fera battre par une autre française, Marie Myriam, née au Congo d'origine Portugaise. Et toujours pas de trace d'elle dans les hits hebdos à la date du 30 avril ! Coucou Daniel, qui lit apparemment mes notes et qui vient de m'éjecter de ses amis Facebook !
Daisy de Christophe aura le même sort que Daisy de Fugain ! Entre les deux hits, une 15ème place "glissante", pas mieux.
Sinon, la première fois depuis des mois que Daniel Guichard se classe dans le top 20 de Fabrice Ferment. Une 16ème place côté "français". Pas encore mort, l'ami !
20ème, un tube électro - j'adorais ce style "espace" - Onyx, qui sera un de mes génériques d'émission du temps où j'étais derrière les platines. Tout comme le 28ème, Pulstar - une de mes plus grandes émissions, la coupe des Hautes-Alpes de la chanson - et le 35ème, magic fly.

Nous arrivons au "hit caché" ! On passe sur la soupe d'Abba,  et c'est l'arrivée de Johnny. Un Johnny pas très à l'aise à la fin de ces années 70, qui l'ont vu derrière Lenorman puis Sardou. Mais c'est vrai 40 ans après on s'arrache ses places de concert !! C. Jérôme plafonne à la 18/23ème place, mais il va vite revenir dans les plus hauts !
Claude François à la 26ème place avec un titre qu'on a souvent entendu, mais qui n'ira pas très haut....On le verra en son temps. Ce qui n'est pas le cas de Miss Broadway, qui lui prendra son temps mais pas pour rien, une superbe 4ème place "étrangère".

Voilà pour ce hit, à dimanche prochain pour mai.

Je vous embrasse.

Commentaires

dans les meilleurs ventes d'avril , ceux qui rentrent dans le top , quelques chansons agréables , bien dans l'air du temps , vangelis , space et space art , sinon pour la variété le groupe abba toujours bien présent . de toute façon en avril 77 , j'étais très Clash , leur premier album ça décoiffait et je trouvais ça beaucoup mieux que carlos etc...en vérité , bien sur pas dans le top ! dites-moi je ne suis pas le seul a aimé les Clash ? plus tard il feront un tube , qui fera la joie d' une marque de jean . amitiés à tous . jean

Écrit par : jean | 02/10/2016

Personne ne parle de "L'amour fera le reste" de Dave ? Pas son plus gros tube, mais je l'ai sur son album "A l'Olympia" datant de 1977 aussi et c'est une jolie chanson. La chanson "L'amour que l'on se donne" de Carène Cheryl est en réalité la face B du 45 tours de Carène Cheryl "Avec toi c'est Venise". Carène détestait la face A de ce 45 tours et malgré la volonté de son producteur Mémé Ibach ne l'avait pratiquement pas chantée en télé, à l'avantage de cette face B. D'ailleurs, pour rigoler, en 2007, sur le plateau d'On n'est pas couché, Laurent Ruquier interviewera Isabelle Morizet (Son vrai nom qu'elle a repris parce qu'elle n'assume plus tellement son passé de chanteuse) en lui parlant de sa relation avec Jérôme Bellay, qui travaille à Europe 1 où elle est animatrice également, mais à travers ses chansons.

Lorsque Laurent Ruquier lui demandera "Lui avez-vous chanté "Avec toi, c'est Venise" ? Elle répondra : "Non, parce que je crois que si je l'avais fait il aurait pris la fuite !". Et quand il lui cite les titres de ses chansons, elle répond : "Des chefs-d'oeuvre !". Cette interview est hilarante ! Elle a beaucoup d'autodérision, Karen Cheryl / Isabelle Morizet. La première chanteuse que j'ai vue sur scène. Enfin... pas à Bercy attention ! En 1988, elle avait participé à La Foire Exposition de ma ville (La Roche-Sur-Yon en Vendée) et était venue y chanter la chanson de son dernier 45 tours en date : "A l'envers, à l'endroit", chanson sortie fin 1987, et signée de Françoise Castellano (qui sous le nom de Sara Mandiano aura un tube en 1991 avec "J'ai des doutes") et Jean-Claude Chachaty. Cette chanson "A l'envers, à l'endroit" (à l'origine d'un lapsus foireux de Jean-Pierre Foucault dans "Sacrée soirée" : "Et nous retrouverons bientôt Karen Cheryl "Par devant, par derrière" !! ) connaîtra un bon accueil radiophonique et médiatique fin 1987 / début 1988, mais ne rentrera pas au Top 50.


Enfin, pour revenir à cette fois où je l'avais vue dans ma ville : Je n'avais que 6 ans, et comme elle animait une émission pour enfants à l'époque (Vitamines), je la connaissais bien et la trouvais très jolie ! Il y avait de grandes affiches d'elle dans ma ville et à chaque fois qu'on passait devant en voiture avec ma mère, je disais : "On ira hein la voir !" et ma mère me répondait : "Ben oui, on ira la voir ta Karen !". J'avais gagné mon pari !

Sinon, à chaque fois que je pense à Jeane Manson dont j'aime bien "La chapelle de Harlem" classée ici, je fais un gag foireux que j'ai trouvé : Savez-vous que sa soeur s'appelle Marylin ? Oui, c'est Marylin Manson ! A vrai dire, au départ ne connaissant pas Charles Manson, je croyais que ce rockeur satanique avait choisi son pseudonyme en référence à Marylin Monroe et à Jeane !

Écrit par : hug | 03/10/2016

Sinon, je ne suis pas d'accord avec toi sur la version disco de "Sunny" de Bobby Hebb par Boney M.. Moi, je la trouve plutôt réussie. Ils n'ont pas dénaturé la mélodie. Il est à noter que cette chanson refera un tube 29 ans plus tard, en 2006, lorsqu'elle sera reprise dans une version plus soul par Christophe Willem, tout juste gagnant de la "Nouvelle star" ! (Et par la même occasion, tu en penses quoi de sa version ? ).

Écrit par : hug | 03/10/2016

Bonjour, Merci Patrick pour ce hit de 35 titres. Demis en tête,c'est bien. Je me souviens de lui avec sympathie;certaines de ses prises de position me plaisaient. Mais voilà! Sunny... J'entends encore Richard dire à slc où il venait la présenter:- Ce n'est pas parce que je l'ai enregistrée,mais je pense que cette chanson restera dans l'histoire. Elle lui a même survécu. Modestement,je la chante encore... Sunny,ce matin encore c'était l'hiver/Depuis que tu es là le ciel est plus clair/Il y a du soleil dans les rues,sur les toits/ Le printemps est revenu avec toi et je t'aime toujours,mon amour...Ce n'est pas évident d'aimer toujours! Carène,puis Karen; j'aimais bien. Schtroumpfante,en plus. Space et Vangelis aussi; Space,n'était-ce pas Didier Marouani? Oui,j'aurais pu regarder sur le net mais tant pis. À part ça? Elle n'est pas jolie,elle est mieux que ça; je ne me souviens pas de ce titre de Guichard. Mieux que ça? Si c'est une gentille,en plus,tant mieux. Par chance,les miennes étaient toutes gentilles. Qui se souvient de Bernard Lafferaud (orthographe pas garantie) ''Belle n'est pas très jolie,c'est le drame de sa vie...Ou de Sacha Distel,''Belles jambes mais alors quelle tête!'' Personne n'oserait chanter ça aujourd'hui. À suivre Cordialement Cédric

Écrit par : Cédric | 03/10/2016

pour revenir sur le titre sunny , j'ai plusieurs versions , pour moi une des meilleures est bobby hebb ( numéro 2 aux usa ), son créateur , de toute façon c'est dur de rivaliser avec les blacks ! une ribambelle d'artistes noirs l'on chanté comme les four tops ,wilson pickett , stewie wonder , marvin gaye . pour les blancs , excellente version de georgie fame mais comme c'était un bon , ce n'est pas une surprise , johnny rivers ! plus pop mais bonnes reprises , richard anthony , chris montez et classics IV . désolé hug , mais la version de boney M , je l'a trouve trop éloigné de ce qui faisait son charme et puis l'orchestration de bobby hebb était fort ! par contre boney M te l'a fait découvrir , c'était bien , en plus nous sommes beaucoup plus vieux que toi , ça joue aussi . amitiés . jean

Écrit par : jean | 03/10/2016

La version d'Eddy était bien aussi;bien sûr le créateur de Sunny reste le meilleur en anglais. A + Cédric

Écrit par : Cédric | 03/10/2016

ah ! bon dieu , je l'avais oublier eddy mitchell , cédric , tu as raison de le souligner . je l'avais acheté à sa sortie en 68 , l'album sept colts pour schmoll , pas trop de succès pour ce disque à l'époque , j'avais du le commander à mon disquaire , aujourd'hui il est cher en bon état . à cette époque j'étais fan . tous les titres sont bons , à signaler que l'album a été enregistré à Paris comme quoi ! pour sunny j'aime sa touche un peu jazz . tu as oublié aussi franck sinatra , un chanteur que tu sembles bien aimé . amicalement . jean

Écrit par : jean | 03/10/2016

dur dur ce top des ventes d'avril 77 pour y trouver les chansons que j'appréciais à cette époque, franchement Carlos avec son "big bisou" ou Carène Chèryl ce n'est pas trop ma tasse de thé, mais où sont les Delpech, Souchon, Caradec, Yves Simon, Philippe Chatel, Richard Cocciante...côté français, les Eagles, Donna Summer...côté étranger qui m'ont accompagné à la radio durant cette année là si je me souviens bien ? je reconnais que le public qui achète les disques est roi mais peut-on dire que le top ventes reflète les meilleures chansons ? vaste débat... amitiés à tous, Renaud.

Écrit par : Renaud | 03/10/2016

Pour Renaud : Ce que tu dis ne s'est pas arrangé par la suite ! Au temps du Top 50 du moins. Et comme je pense que depuis que le Top 50 de Canal + les goûts du public étaient encore pires... Durant l'été 2001 (donc il y a déjà 15 ans ! Une époque qui ne paraît pourtant pas si lointaine, où j'étais au lycée entre la 1ère et la Terminale, que ça passe vite !) on a eu directement à la 1ère place Les Lofteurs avec leur superbe (!!) "Up and down", plutôt largement "down" ! Avec gentiment derrière Zazie et Axel Bauer avec "A ma place" et Natasha St-Pier avec son superbe slow "Je n'ai que mon âme" qui nous avait valu une 4ème place à l'Eurovision.

A peu près les seules choses que je trouvais potables à l'époque ! Et c'est pire aujourd'hui. Pour une Christine and the Queens que j'aime bien combien de daubes de Pokora ou autres ? (Enfin, je l'aime bien Pokora, notamment parce qu'il écrit ses textes de chansons : Plus de 66 textes de chansons recensés sur le site de la Sacem. Avec 33 mots à son vocabulaire, chapeau !). Enfin, je suis méchant... Je regarde souvent la chaîne de clips "RFM TV" (Enfin, moins depuis quelques temps c'est vrai), et il y a eu un truc insupportable qui a tourné de janvier à août "I was seven years old" dont je n'arrive pas à me souvenir du nom du chanteur...

Et pourtant, je n'ai que 34 ans, les musiques actuelles devraient me plaire ! Enfin...

Et quand le premier Top 50 a été révélé le 4 novembre 1984, il y a eu d'énormes désillusions. Johnny Starck pensait que Mimi Mathieu serait classée numéro 1 avec son nouveau 45 tours qui devait être à l'époque "Allo", adaptation très mièvre de "Hello" de Lionel Richie. Mais non, et elle n'a jamais été classée du tout au Top 50, par contre plusieurs fois au Top albums. On pensait aussi que Téléphone avec "Un autre monde" serait premier, voire Ray Parker Jr. avec "Ghostbusters" ou encore Julien Clerc avec "La fille aux bas nylon". Mais non, Téléphone n'était que 10ème, Ray Parker Jr. 9ème, et on a trouvé en 2ème place Cookie Dingler avec "Femme libérée" et à la 1ère place... "Besoin de rien, envie de toi" par Peter et Sloane ! Ce qui est déjà une désillusion, tant pour moi la chanson classée 2ème est meilleure que celle classée 1ère, qui est sympa mais un peu cul-cul la praline il faut bien le dire !

Mais pire : En 1987, du 11 avril au 11 juillet, Licence IV s'est retrouvé numéro 1 du classement avec "Viens boire un p'tit coup à la maison" ! Derrière, en 2ème place, on a pu trouver Madonna avec "La isla bonita" (qui prendra sa revanche et se classera 1ère du 11 juillet au 1er août avant de céder sa place à "Joe le taxi" de Vanessa Paradis, 1er du 1er août au 17 octobre 1987.), mais aussi Francis Cabrel et les Enfants d'Asnières avec "Il faudra leur dire" ! Une magnifique chanson.

Écrit par : hug | 03/10/2016

"7 years old" dont je parlais sur mon précédent message, est de Lukas Graham.

Écrit par : hug | 03/10/2016

Oui,Hug,ça passe vite. J'aime bien Christine,très cool en privé, mais je n'ai rien acheté depuis Chaleur humaine,avec la reprise du succès de Christophe. J'aime aussi l'album de Louane,réédité d'ailleurs. Mais j'ai 5 cd de Zaz. Je l'ai dit plusieurs fois;basta! Pour revenir au tournant de l'an 2000,il y eut des québécoises (en plus de St-Pier) qui me plurent et vues en concert; Isabelle Boulay,par exemple,ainsi que celle dont Aznavour aimait Les souliers verts,Linda Lemay. Peter Kroner,l'ex-mari d'Elsa,Schtroumpfante aussi,( voir Carène) et Patricia, la fille de l'Est exilée à Zurich durant quelques années,que les filles chantaient dans les karaokés. Concerts somptueux,magnifique chanteuse. Son Kennedy Rose me hante encore un peu. La téléréalité à peut-être sa part de responsabilité dans la situation d'aujourd'hui. Peut-être. En passant,Arthur H. sur scène,c'était déjà quelquechose au début de ce siècle. Côté étranger,beaucoup de choses déjà dites; donc je termine avec Mylène dont j'écoute de temps à autre un bon remix. À plus tard. Cordialement. Cédric

Écrit par : Cédric | 03/10/2016

Cédric : En réalité, si à mon âge je suis un grand nostalgique au moins musicalement parlant, c'est que c'est venu assez tôt. Par exemple, quand j'étais enfant, de 5 à 9 ans, soit de 1987 à 1991, j'étais au top (c'est le cas de le dire !) de la connaissance sur la musique de l'époque (Enfin, la musique médiatisée), je regardais le Top 50 pratiquement tout le temps, et j'avais mes stars préférées : Dorothée et Elsa en tête. Mais bien évidemment, je connaissais déjà Patricia Kaas, Jeanne Mas, Mylène Farmer (Dont les clips me faisaient peur pour la plupart. Quand j'en revois certains qui me faisaient peur aujourd'hui, je me dis : LOL quand même !). Liane Foly, Céline Dion (qui chantait "Ne partez pas sans moi" en 88, avec lequel elle a gagné l'Eurovision pour la Suisse), et j'aimais beaucoup aussi François Feldman par exemple. En fait, pas forcément que des chansons qui s'adressaient aux enfants de mon âge. En plus, Marc Toesca était très sympathique et moi aussi je me disais : "Quand j'aurai 20 ans, je serai numéro 1 du Top 50" ! La vie en a décidé autrement malheureusement.


En réalité, j'ai été moins passionné par le Top 50 à partir de 91 quand Marc Toesca a cessé de le présenter et a été remplacé par Yvan Le Bolloch et Bruno Solo. Il faut dire que c'est l'époque où la dance et le rap sont arrivés et en fait, j'aimais déjà les chansons à mélodie. Il faut dire que j'ai commencé à apprendre le piano à 6 ans. Je ne regardais plus le Top que de temps en temps et j'achetais moins de 45 tours. Déjà vers 93, quand mes petits camarades de classe écoutaient du rap ou de la dance, j'étais resté très chanson française, et préférais les produits AB comme Hélène (oui celle d'Hélène et les garçons).

Écrit par : hug | 03/10/2016

Je récidive! J'ai écouté Lukas Graham que je ne connaissais pas. Décidément,des goûts et des couleurs... Il faut dire que j'aimais Tokyo hôtel. Enfin,voilà,ces garçons m'ont plu; leur répertoire semble très classique,c'est sans doute pour ça. Merci Hug de m'avoir fait découvrir ce groupe. J'aime Britney aussi et Norah Jones,fille de... Pour retourner vers l'an 2000. J'achète également Texas. J'ai dû dépassé mon temps de parole en longueurs inutiles. A bientôt! Une dernière chose; oui,ma ( meilleure) copine m'à demandé ce matin d'écouter Singuila,Rossignol. Il y a mis une Alouette à plumer(en l'occurrence une fille) comparée à une sirène qui l'a ensorcelé. Cherchez l'intrus. Agréable à écouter, sympa,sans plus pour moi(2014). J'invoque La barrière des générations,clin d'oeil à mon cher Richard. Cordialement. Cédric

Écrit par : Cédric | 03/10/2016

Hug,je ne découvre que maintenant ton dernier com. merci,interessant. Erratum dans mon dernier commentaire; il faut lire J'ai dû dépasser.... J'ai aussi mis un accent où il ne fallait pas. Aïe! J'ai aimé aussi Céline et son dernier album en anglais me plaît aussi. Pour que tu m'aimes encore s'était hissé dans le top ten en Angleterre. Ce fut pendant quelques années la référence incontestée. Sa reprise de Gérard de Palmas est bonne,je trouve. Feldman, je l'écoute encore. Lara,que les filles chantaient en karaoké(bis) ,surtout Je suis malade et Je t'aime,j'aimais moyennement mais en concert c'était fort. Maurane,vue et écoutée en public aussi; bon souvenir. Je crois que cette fois je peux dire À bientôt. Merci Hug,merci à tous. Cédric

Écrit par : Cédric | 04/10/2016

Votre débat sur le top 50 me fait réagir, car du début à la fin, sur Canal plus, j'ai enregistré TOUS les top 50, quand j'étais chez moi, l'heure était d'ailleurs "sacrée" ! Je zappais les chansons que je n'aimais pas, ne gardant que le meilleur, et si au début (1984) j'enregistrais une bonne demie-heure d'émissions, vers la fin (1993), c'était peau de chagrin.
Le top 50 a eu le grand mérite de révéler les goûts des gens, et non pas ceux des animateurs. Et je sais de quoi je parle ! On ne casse pas le thermomètre pour faire tomber la fièvre, et du coup, la "France profonde" s'est révélée, avec en tête des chansons pour mariage comme "le petit coup à la maison", ou "nuit de folie". Lesquelles se vendaient beaucoup, et sans instrument de mesure, qui l'aurait su ? En remontant dans le passé, pour un de mes mois chouchous - janvier 66 - si on note bien dans le top 15 des ventes Sheila, Christophe, Cloclo, les Beatles, Hervé Vilard, Adamo, Frank Alamo, Nino Ferrer (mal classé à SLC), Chris Andrews et Marie Laforêt, il ne faut pas oublier non plus Aznavour 2ème, Macias 4ème, Ferrat 6ème, Salvador 9ème, et Brel 12ème !
Amitiés.

Écrit par : cica pour Cédric et Hug | 04/10/2016

Oui, tu as raison Cica, ce qui était classé au Top n'était pas toujours forcément du goût des animateurs, notamment de Marc Toesca. J'ai revu récemment une petite vidéo où il devait désannoncer le titre "The sound of C" du groupe belge Confetti's, dont c'était cette semaine là la meilleure entrée de la semaine, et on le voit dire : "Pff ! Qu'est-ce que c'est gonflant alors !". D'ailleurs, il a décidé lui-même d'arrêter l'animation du Top 50 en 91, parce qu'il trouvait que l'émission avait pris trop d'importance pour les producteurs de disques, qui si leurs artistes n'étaient pas au classement avaient tendance de plus en plus à les virer dès leurs premiers 45 tours. A noter d'ailleurs qu'en 89, il avait beaucoup aimé "Le tam-tam du vent" de Sheila qui avait mis du temps à rentrer au classement, et qui s'il était bien entré (le 27 octobre, soit après les adieux de Sheila à l'Olympia) avait culminé à la 45ème place et n'était resté que 3 semaines au classement.

Il a aussi décidé de partir au moment où on entendait donc de plus en plus de rap et de dance et aussi parce qu'il trouvait que trop de disques rentrant au classement ressemblaient à ce qui avait déjà marché !

Écrit par : hug | 04/10/2016

À Michel,qui vient commenter de temps à autre. J'ai retrouver un cd de Sylvie intitulé Nouvelle vague,volume 1, comprenant des reprises diverses,datant de 2007. Il y a Paris s'éveille comme premier titre. Je pense qu'il a ce cd; mais qu'en as-tu pensé Michel? Il y eut-il un deuxième volume? Amicalement. Cédric

Écrit par : Cédric | 05/10/2016

Il faut lire j'ai retrouvé,1000 excuses. Cédric

Écrit par : Cédric | 05/10/2016

Je suis tout à fait d'accord avec toi ! Et avec Marc Toesca qui du coup s'est suicidé télévisuellement :(
Tout a basculé à partir de 89, avec la house music, le rap, les remixes, techno et autres joyeusetés. Par curiosité j'ai regardé les meilleures ventes cette année-là : Kaoma, les musclés, Jive Bunny, Mélody/Nathalie, Jean-Pierre François.
Les "belles" chansons sont numéros 3, 8, 14, 16.... Et, signe que la musique était en train de sombrer, "hotel california" des Eagles s'est revendu cette année-là à 300.000 exemplaires !
J'ai constaté une petite embellie en 91/92/93 mais hélas ça n'a pas duré.
Amitiés

Écrit par : cica pour hug | 05/10/2016

Tu vas peut-être ne pas être d'accord, mais je trouve que chanter les chansons des autres est signe soit de solidarité (enfoirés), premiers pas (Lemarchal, encore un qui nous manque terriblement), mais surtout en voie de perdition... Sylvie en 2007 n'existait plus, à l'inverse de son ex-mari Johnny, qui lui m'étonne de jour en jour !
Amitiés

Écrit par : cica pour Cédric | 05/10/2016

Sylvie existait encore en 2007 ! Je suis ironique quand je dis cela ! Mais sérieusement, je me souviens qu'elle avait eu la une de Platine à la sortie de cet album et qu'elle en avait fait la promo chez Drucker ! Signe d'une existence artistique éclatante ! Je pense qu'il n'y a pas eu de suite. L'album suivant de Sylvie a été en 2009 celui comprenant "Je chante le blues" signé de Carla Bruni dont elle s'était plainte que la chanson n'avait à son goût pas été assez diffusée parce qu'elle était de Carla !

Écrit par : hug | 05/10/2016

Bonjour Patrick et à tous et à toutes.

Pas grand chose à se mettre sous le saphir......
je pars dans le désert.

http://www.rtl.fr/culture/musique/rolling-stones-mccartney-dylan-the-who-les-papys-du-rock-reunis-sur-scene-7785137766

je vous embrasse.

Écrit par : boixiere | 07/10/2016

michel boixiere , concert du siècle , pour moi concert du fric . ces vieux n'ont en jamais assez , pour ma part ils n'auront plus rien . et voir des vieillards faire du rock , bof ! j'ai donné et bien donné , quand ils étaient bons , sylvie vartan en 2007 à part ses fans qui achetaient ses disques ? c'était mon coup de gueule ! pour la petite histoire , j'ai reçu un disque promo d'elle à cette époque , j'ai jamais su pourquoi ! amitiés à tous . jean

Écrit par : jean | 07/10/2016

Disons qu'on entendait parler encore de Sylvie, mais sa plus grosse carrière était derrière elle. Pour moi son dernier tube toute seule est "l'amour c'est comme une cigarette" en 1981. Et en duo avec Sardou en 83 "la première fois qu'on s'aimera".
Mais je m'empresse d'ajouter que j'ai été fou de "c'est fatal" (1989) et "puisqu'on se ressemble" (1995). J'ai bien sûr acheté les deux singles.
Amitiés.

Écrit par : cica pour Hug | 07/10/2016

Oui, Sylvie Vartan a eu une sacrée traversée du désert au milieu des années 80 dont elle n'est jamais vraiment sortie ensuite. D'après le livre de Fabrice Ferment, son dernier tube en solo est "L'amour c'est comme une cigarette" en 81, puis en duo avec Michel Sardou "La première fois qu'on s'aimera" en 83. Dès cette année 83, pour Sylvie, elle a commencé à aligner les mauvaises chansons du moins ses adaptations de "Flashdance...what a feeling" d'Irene Cara en "Danse ta vie" et "Sweet dreams" de Eurythmics en "Déprime" n'étaient vraiment pas terribles !


Par la suite, elle n'a classé qu'un seul titre au Top 50, un remix de "Quand tu es là" début 91 genre à la 45ème place. Mais je m'en souviens et j'avais bien aimé à l'époque. J'avais 8 / 9 ans et ça collait bien à l'époque d'un revival 60's avec notamment le groupe Les Vagabonds avec "Le temps des yéyés" et Thierry Hazard qui chantait "Le jerk" entre-autres...

Ensuite, elle a eu un début de succès avec "Je n'aime encore que toi", chanson que je trouve magnifique sortie en 1996 mais que j'ai découverte bien après. Ecrite par Luc Plamondon et composée par Cocciante, elle est entrée au hit-parade le 19 octobre 1996 y a culminé à la 20ème place le 26 octobre ce qui n'est pas mal quand même mais est malheureusement déjà sortie du classement le 14 décembre.

Ensuite, "Je chante le blues" est rentré au hit-parade en 2009. Mais c'est bien tout, je pense.

Écrit par : hug | 07/10/2016

la chanson de sylvie vartan , l'amour c'est comme la cigarette était le titre morning train de sheena easton , je l'avais acheté . jean

Écrit par : jean | 07/10/2016

Bonjour
Pour Cédric l'album de Sylvie Nouvelle vague il est pas terrible je ne suis pas un fan des reprises rien ne vaut les originaux a part quelques exceptions bien sur elle n' a jamais sortie le numéro 2
Amitiés
Michel

Écrit par : michel | 08/10/2016

Pour être juste, il faut aussi mentionner l'inoubliable "tes tendres années" a cappella chantée au Parc des Princes pour les 50 ans de Johnny en 1993; Sinon Hug tu fais bien de parler de Thierry Hazard, pour moi le clone de C. Jerôme ! Sylvie aussi avait une clone, avec la même voix et la même façon de chanter, une certaine Jil Caplan...
Pour répondre à Jean et Michel, le fait de ne plus faire que des adaptations signifiait bien qu'elle perdait du terrain !
amitiés

Écrit par : cica pour hug Jean et Michel | 08/10/2016

En plus, si je me souviens bien Sylvie reprend sur ce disque "Il est cinq heures Paris s'éveille" de Jacques Dutronc. Et je me souviens que quand elle avait fait sa promo chez Drucker en 2007, je m'étais dit : "Ben, elle ne s'est pas fatiguée.". Une de ses meilleures amies du métier n'est-elle pas Françoise Hardy ? Françoise Hardy qui, comme chacun le sait, est toujours très proche de Jacques Dutronc, voire plus que très proche évidemment ! Alors pour Sylvie cela n'a pas dû être bien difficile d'obtenir un accord pour pouvoir avoir le droit de reprendre cette chanson ni pour payer les droits d'auteur suite à la vente du disque d'ailleurs ! Si ça se trouve en tant qu'amis, Jacques Dutronc et Françoise Hardy ne lui ont même pas demandé 1 centime d'Euro pour pouvoir reprendre cette chanson !

Écrit par : hug | 08/10/2016

Enfin, j'atténue mon propos : Pour Jacques Dutronc peut-être par contre pour les ayants-droits de Jacques Lanzmann qui avait écrit les paroles avec Anne Segalen, là, cela a peut-être été plus compliqué pour Sylvie !

Écrit par : hug | 08/10/2016

Pour Cica : Le parallèle entre Jil Caplan et Sylvie Vartan ne se limite qu'à la voix et à l'allure ! Jil avait une voix un peu masculine et un look aussi un peu masculin en s'habillant parfois d'une cravate. Et Sylvie chantait "Comme un garçon". Un autre parallèle intéressant serait à faire entre Sylvie Vartan donc qui chantait "Comme un garçon" en 67, Diane Tell qui chantait "Si j'étais un homme" en 80 au Québec (mais en 82 en France), et Mylène Farmer qui chantait "Sans contrefaçon (Je suis un garçon)" en 87. D'ailleurs, elle a écrit cette chanson durant l'été 87 parce qu'elle se trouvait avec quelqu'un qui n'arrêtait pas de lui chanter la chanson de Sylvie, et aussi en référence au tube "3ème sexe" d'Indochine ! De plus, j'avais lu que Bertrand Lepage, qui s'occupait de Mylène Farmer dans les années 90 prenait beaucoup d'idées de chorégraphies chez Sylvie Vartan et un peu partout ailleurs... voire même chez Karen Cheryl !


Enfin, d'après moi ! Sur Melody, ils rediffusent régulièrement une prestation télé de Karen Cheryl datant de 81 / 82 où elle chante "Les nouveaux romantiques" et où derrière elle, on peut voir des danseurs en train de jouer aux guerriers. M'est avis que cela ait pu donner des idées pour certains clips de la Farmer comme "Pourvu qu'elles soient douces" !

Sinon, le parallèle entre Sylvie et Jil Caplan s'arrête à ces deux points. Le répertoire n'a rien à voir d'autre. Les chansons de Jil Caplan étaient plus mélancoliques et littéraires que celles de Sylvie.

Écrit par : hug | 09/10/2016

Écrire un commentaire