Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

25/06/2017

TOP 35 DES VENTES DE DISQUES MAI 1980

1 5 BANANA SPLIT Lio 1  
2 1 VIS TA VIE Jeane Manson 2  
3 16 WALKING ON THE MOON The Police   1
4 3 TIROLI TIROLA Linda de Suza 3  
5 10 MON PAYS C'EST LE SOLEIL Georges Chakiris 4  
6 30 LES JARDINS DU CIEL Jairo 5  
7 14 ATOMIC Blondie   2
8 31 WHAT'S ANOTHER YEAR Johnny Logan   3
9 2 ONE STEP BEYOND Madness   4
10 4 ALBATOR Bande originale du feuilleton 6  
11 17 OK FRED Errol Dunkley   5
12 33 LE PAPA PINGOUIN Sophie et Magaly 7  
13 23 OH YES I DO Luv   6
14 35 SI J'ETAIS PRESIDENT Gérard Lenorman 8  
15 19 MARCHE A L'OMBRE Renaud 9  
16 29 HIGHWAY TO HELL A C D C   7
17 25 SUN OF JAMAICA Gombay Dance Band   8
18 e LE COUP DE SOLEIL Richard Cocciante 10  
19 e T'ES OK Ottawan 11  
20 32 MY FRIEND JACK Boney M   9
21 e ANTISOCIAL Trust 12  
22 8 JE N'AI PAS CHANGE Julio Iglesias 13  
23 7 GANGSTERS Specials   10
24 9 ANOTHER BRICK ON THE WALL Pink Floyd   11
25 11 MACAO Grand orchestre du Splendid 14  
26 27 LE MENDIANT DE L'AMOUR Enrico Macias 15  
27 e COMING UP Paul Mc Cartney   12
28 e PIPOTIN Chantal Goya 16  
29 e C'EST MA VIE Julio Iglesias 17  
30 e LAST TRAIN TO LONDON Electric Light Orchestra   13
31 e RECTANGLE Jacno 18  
32 15 QUAND T'ES DANS LE DESERT Jean-Patrick Capdevielle 19  
33 22 LA DEMOISELLE Angelo Branduardi 20  
34 18 BECASSINE Chantal Goya 21  
35 e STELLA STAI Umberto Tozzi   14

21 chansons françaises sur 35 ! Première fois que je vois ça. Et encore il en manque ! Je me souviens de ça va de Jean Falissard qu'on entendait pas mal, de Francis Lalanne et sa maison du bonheur, de je crois que c'est l'amour d'Alain Brice, de 1980 de Pierre Rapsat, et de ma folie de l'époque, qu'on n'entendait que sur France-Inter, ce qui m'avait poussé à les appeler en ce mois de mai : Y a pas que l'Amérique de Lydia Verkine ! Sans parler de Johnny, qui avait sorti qu'est-ce qu'elle fait et qui apparemment n'a pas été vendu...

Lio (chanteuse belgo-portugaise, a-t'elle le droit de figurer dans mon annuaire des chanteurs lol ?) numéro un au général. Si l'on se penche vers les 5 premiers côté "français", on voit donc, dans l'ordre : une belge, une américaine, une portugaise, un grec, et un argentin !!! Et encore le 6ème est une bande originale...
Sinon, pas de première place générale pour Sting et ses copains, juste une dans sa catégorie. Belle position pour Georges Chakiris, que l'on n'attendait pas . Jairo 6ème du général, avant d'atteindre le sommet en juin.
Blondie seconde des étrangers, alors que j'avais déjà acheté call me depuis quelque temps ! Logan / Eurovision a le podium étranger, lui aussi ira plus haut, comme Sophie et Magaly. Errol Dunkley a fini sa longue montée avec a 5ème place. On passe sur Luv, et on s'attarde sur Gérard Lenorman, qui lui n'a pas fini sa grimpette ! Terminus en revanche pour Renaud - ta ta tammm - à la 9ème place française. Leroy David me le dira peut-être, est-ce que sa chanson it is not because you are, qu'on entendait souvent à la radio en ce mois de mai, sera classée ?

Enfin, voilà pour les "apparents". Les cachés du mensuel à présent, en commençant par ceux que ce classement n'aurait pas permis de voir :

- Highway to hell d'A C D C, terminus numéro 7. J'aurais cru mieux.
- Sun of Jamaica.
- My friend jack de Boney M. Pas grave !
- Le mendiant de l'amour d'Enrico Macias, qui n'ira pas plus loin que la 15ème place française. 
- Last train to London, d'Electright light orchestra. Dommage, j'aimais bien.
- Rectangle, de Jacno.
- Stella Stai, d'Umberto Tozzi. La recette ne marche pas à tous les coups...

Les autres vont continuer, à savoir :

- Richard Cocciante après une absence de huit ans, dont j'avais adoré le bonne nuit Elisa en 1972. Le premier des chanteurs à voix rocailleuse ! J'adoore le chanteur, et surtout notre histoire et quand un amour.
- Ottawan. Personne n'est parfait ! Dont les acheteurs de 45 tours à cette époque.
- Trust, un des premiers groupes de rock français. A souligner l'absence du groupe téléphone, logique car hygiaphone (1977) n'a été connu qu'après coup, à l'instar de chez Laurette et de la musique que j'aime.
- Coming up. Le Grand Mc Cartney qui commet un disco douteux...
- Pipotin, voir commentaire sur Ottawan.
- C'est ma vie, le Julio du printemps. Lol ! Mais c'est vrai qu'il en sortait une tous les trimestres... Le seul disque que j'achèterai de lui (vingt ans après), nostalgie, ne sera pas classé !

A dimanche prochain pour juin. On sera alors en juillet ;)

Je vous embrasse.

Commentaires

Bonsoir Patrick et à tous.

"La maison du bonheur " de Lalanne, j'ai passionnément adoré cette chanson, d'autant que j'étais en plein divorce, et que ma maison du bonheur à moi était vide... d'elle.

J'ai jamais été fan de Lalanne, mais cette chanson....

https://www.youtube.com/watch?v=FIL82smP7hw

merci Patrick, de m'avoir rappeler ces moments forts.

Écrit par : boixiere | 25/06/2017

Merci pour les acheteurs de 45 tours à cette époque concernant Ottawan ! Mes parents l'avaient acheté à l'époque ! D'ailleurs, je pense qu'ils avaient dû l'acheter quand le succès de la chanson commençait un peu à se tarir. Ma mère m'a dit qu'elle se souvenait que c'était en faisant les courses avant de se rendre à un réveillon entre amis le 31 décembre.

Bien plus tard, en 1986, quand j'avais 4 ans et que ma mère m'avait déjà donné son tourne-disque, j'avais fouillé dans les 45 tours de mes parents et j'avais découvert ce disque et sur la pochette rose de très bon aloi, je croyais que la chanteuse avait une madeleine sur la tête !

C'est le seul 45 tours de style disco que mes parents aient acheté ! Il faut dire que Ottawan va marcher jusqu'à l'été 81 (Avec un titre drôle mais ridicule "Qui va garder mon crocodile cet été ?", merci Bide et Musique de me l'avoir fait découvrir, qui sera leur dernier succès) et qu'à cette époque, le disco commençait à ne plus être à la mode.

Le disco aura donc duré 7 ans en gros, de 1974 à 1981. Je sais qu'à l'époque, on en entendait tout le temps.

Mais, me concernant, je déteste le rap et le r'n'b. Le rap a débarqué en 1990 vraiment et on en entend toujours. Me concernant je n'ai aimé que quelques titres de MC Solaar et ait acheté "Marly-Gomont" de Kamini au printemps 2007.

Concernant le r'n'b, j'aimais bien une chanteuse Leslie au début des années 2000, mais c'est tout. Le r'n'b est apparu vers 2002, et pour moi, c'est pire que vous avec le disco à l'époque, car 15 ans plus tard, le r'n'b est toujours omniprésent !

Écrit par : hug | 26/06/2017

Moi aussi j'étais en plein divorce, ma jeune épouse m'ayant plaqué dans un endroit inconnu où je ne connaissais personne (je venais juste d'arriver à Millau), et un soir de Noël en plus ! La chanson de Renaud me faisait pleurer. Toutes les chansons tristes, les films tristes me faisaient pleurer. Depuis cette période je suis hypersensible à mort, j'évite d'aller au cinéma et même au spectacle, je sais que je vais y aller de ma larme !
Amitiés.

Écrit par : cica pour Boixière | 26/06/2017

Je n'aime pas trop le disco, je déteste le rap, mais je ne comprends pas pourquoi on colle l'étiquette r n b (rythm and blues) à des chansons qui n'en sont pas ! Pour moi, le r n b, c'est synonyme de Tamla Motown, les années 60/70, avec des gens comme James Brown, Wilson Pickett, Les Supremes, les Marvelettes, Percy Sledge, et plus récemment dans les années 80 Womack and Womack !
Amitiés

Écrit par : cica pour hug | 26/06/2017

A h !! Lio se retrouve sur le podium et , il est vrai que "Banana Split" va faire un carton énorme !! Richard Cocciante va nous enchanter avec son "Coup de soleil" qui va encore grimper plus haut il me semble . Tiens, le second tube de Trust (après "L'élite" ) arrive au Hit Parade et c'est l'incontournable "Antisocial" qui va secouer les ventes en ce printemps 1980 .Je note l'arrivée du regretté Jacno (sans Elli ) avec "Rectangle" .

Renaud remonte encore avec "Marche à l'ombre" et , en effet, la question est de savoir si son 45 tours suivant "It is not because you are" se classera aussi haut pendant l'été 1980 ? Ainsi donc , Cica , cette chanson de Renaud te faisait pleurer? Pourtant c'était une parodie de slow en Franglais mais , parfois l'émotion est plus forte ...

Écrit par : Jerry OX | 26/06/2017

@ Patrick,

Ce fameux r'n'b d'aujourd'hui est appelé il me semble r'nb 2è génération. Je n'aime pas non plus, ni musicalement, ni ce qu'il véhicule. Même chose pour le hip hop.

Mais je respecte ceux qui aiment, que ne disait on pas de nous en 70 avec nos cheveux longs....

Ouais, Patrick, les ruptures sont douloureuses. je raconte dans mon livre que j'en ai eu deux terribles en 70, mes parents et les Beatles*, et moi même en 80.

*évidemment, je ne met pas ces deux évènements sur le même plan, mais Let it Be m'a laissé un goût amer.

Écrit par : boixiere | 26/06/2017

Pour Cica: Renaud fera un petit score avec "I 's not because your are", cet artiste écoulant surtout des 33 tours.

Écrit par : Leroy David | 26/06/2017

Les succès de Lalanne, Falissard et d'Alain Brice datent tous du deuxième semestre 1979.
Amitiés.

Écrit par : Leroy David | 26/06/2017

Je sais, on les entendait beaucoup en radio en 1979, mais c'était le cas de pas mal d'autres, mais qui se sont vendues en 80, comme message in a bottle, oh susie, longtemps je t'aimerai, don't stop til you get enough, rappers delight, emmanuelle, quand un homme a du charme, one ste beyond, vis ta vie (achetée par mes soins en novembre), Macao (en décembre), the plastic age, gansters, banana split, quand t'es dans le désert, l'élite, géant (acheté en novembre) atomic (acheté en décembre - avec "femme sous cellophane" d'Edith Nylon), la demoiselle, et même call me acheté en février. Les disques à cette époque marquaient l'année de sortie.
Amitiés

Écrit par : cica pour Leroy David | 27/06/2017

Et oui, à partir de 80 j'ai été une vraie fontaine ! J'ai eu trois phases : la première, faisant suite à un harcèlement moral incroyable au lycée m'avait endurci. Jusqu'à mes 19 ans, j'étais presque insensible à tout. Je ricanais devant les films d'amour, je m'étais forgé une véritable carapace.
Puis, premier changrin d'amour fin 70. J'en parle dans une note. A partir de là je suis devenu assez sensible, et - bizarre - j'ai commencé à me caresser les cheveux, sans arrêt. Cela m'a duré trente ans quand même.
Rupture en décembre 1979, depuis je suis hypersensible, j'évite les spectacles (j'adore pourtant ça) ou la moindre musique un peu langoureuse me transforme en fontaine. Donc, pour les films à la télé, je ne regarde que le pur burlesque, genre "y a t'il un pilote dans l'avion" ou "la cité de la peur" ! Mon record date de 2002, un épisode de l' "instit" où j'ai fait une énorme crise de larmes. Une scène où le commandant de bord d'un avion avait refusé de décoller parce que l'avion explusait des gens qui ne le méritaient pas !
Depuis j'évite les films à la télé, et quand de temps en temps je vais au ciné je sais ce qui m'attend. La dernière fois c'était en 2015 avec les chevaliers du Fiel un film que je pensais "sans problème", mais non, j'y ai été de ma petite larme ! Je voudrais voir "Dalida" le film, mais j'attends qu'il sorte en DVD pour me le regarder chez moi, tout seul !
Voilà pourquoi je pleurais en écoutant une chanson qui se voulait humoristique. Mais le passage :
"But one day that must arrive,
together we disputed.
For a stupid story of fric,
we decide to divorced".
ne passait pas. En plus c'était ça : on manquait de fric, et le désir ardent des quatre parents de nous séparer n'avait rien aidé !

C'est pour ça que je suis très pointu sur cette année 80 où j'ai passé mon temps à écouter la radio.
Sans rien avaler pendant 6 mois !

Amitiés

Écrit par : cica pour Jerry OX | 27/06/2017

Ok, je comprends mieux à présent. Merci pour ta réponse , Cica.

Écrit par : Jerry OX | 27/06/2017

Grosse pensée pour Herbert Léonard, placé dans le coma suite à une embolie pulmonaire..:(. Espérons qu'il s'en sorte..:(.

Pour certains, ce chanteur est ringard et pour d'autres le chanteur aux textes les plus érotiques. (Gainsbourg mis à part évidemment). Mais moi j'aime bien. Ses chansons sont très bien écrites et la plupart des musiques bien composées et s'alliant bien aux textes.

En plus, là, on est en 1980 (Pour ce hit), et un an plus tard, Herbert fera un ébouriffant come-back avec "Pour le plaisir", titre qui inaugure pour lui une seconde période de gloire après un très long creux de vague. Et cela va durer jusqu'en 1991 ou 1992 !

Écrit par : hug | 27/06/2017

Cher Hug,

Oui, respect pour Herbert Léonard qui avait surgi de nulle part en 68 avec Quelque chose (en moi) tient mon coeur, même s'il avait fait quelques singles avant.
Je comprend vaguement que c'est un pote à Johnny. Et puis j'oublie, franchement, sa dizaine de disques ne m'a pas atteint.

Et puis en 81, comme la maladie d'amour, - pour le plaisir - nous terrasse, moi en tout cas !
Passe sur -amoureux fous- du commercial, je retiens quand même petite nathalie, que je vous poste et vous embrasse.

https://www.youtube.com/watch?v=tgcJuBO_2mI

Écrit par : boixiere | 27/06/2017

"Petite Nathalie" étant la face B de "Tout le plaisir", les nombreux acheteurs du 45 tours ont doublé la mise.

Écrit par : Leroy David | 27/06/2017

Moi j'aime la qualité des textes et des musiques de ses chansons. Après, c'est du romantisme un peu sexuel complètement assumé. On aime ou on n'aime pas. Mais il a un talent de mélodiste certain, il chante bien et ses chansons sont bien écrites, c'est indéniable.

Écrit par : Hug | 27/06/2017

Ah !! Oui ! Complètement d'accord avec Hug et Boixière au sujet de Herbert Léonard (à qui l'on souhaite un prompt rétablissement ...) j'aimais bien sa période fin 80(1987 pour être précis ) avec l'incontournable et torride "Quand tu m'aimes" avec le passage qu'il fallait oser chanter "Je n'ai qu'un pays, celui de ton corps. Je n'ai qu'un péché, ton triangle d'or. Je découvre en toi toutes les audaces quand tu m'aimes" . Il a secoué le TOP 50 !!

Écrit par : Jerry OX | 28/06/2017

content de trouver dans ce top de mai Paul Mc Cartney avec "coming up" dont j'ai toujours l'album 33t que je réécoute régulièrement et qui comporte notamment "one of these days" une superbe chanson. J'apprécie également l'arrivée de Richard Cocciante avec "le coup de soleil", sa meilleure chanson reste pour moi "marguerite" extrait de l'album sorti je pense en 1978 et qui m'apporte toujours autant d'émotion quand je la réécoute. Amitiés à tous, Renaud.

Écrit par : Renaud | 28/06/2017

Tout sur Herbert Léonard, à qui je souhaite de se rétablir bien vite !

1) Première manière
Premier disque, en 1967, 26ème place en août à SLC avec si je ne t'aimais qu'un peu. La face B est beaucoup passée en radio : il serait doux d'être aimé par vous.
Le disque suivant, sorti en septembre, est mieux classé.d'un côté une adaptation de Jefferson Airplace, somebody to love, qui est devenu pour un peu d'amour. 11ème en décembre. De l'autre, non classé, une magnifique adaptation de to love somebody des Bee Gees : si j'avais le courage. J'ai illico acheté le disque.
1968. Toujours à l'affût des cartons anglais, il adapte cette fois Gene Pitney avec quelque chose tient mon coeur, en janvier. Gros tube à la clé avec pas moins de 6 mois de présence dans le hit de SLC jusqu'à la fin de l'été, avec une probable troisième place fin mai.
Mais ce n'est pas fini. Le disque suivant est bien français, celui-là. Pour être sincère sort justement en mai, et se retrouve 4ème en août. 2 chansons dans les 15 premiers du top du 15 juillet !
Et ce n'est toujours pas fini... les yeux de la nuit se classeront 17èmes.
Pour 1969, oui dans ma vie se classera 9ème chez SLC.
Une de mes chansons préférées à l'époque (j'achèterai aussi le disque) sortira à l'été 69 : où est la fête suzie ? Mais ne sera pas classée. Avec la face B, il participe lui aussi à la vogue "Hair".
Le printemps ne viendra pas, sorti en décembre, obtiendra tout juste une 21ème place.
Les seventies seront pauvres pour lui qui va accomplir une terrible traversée du désert.
En 1970, seule Corrina sera classée, tout juste (24ème) en novembre.
En 1971, du blé du jonc des radis semblera être un come-back d'Herbert, puisque classé 4 mois, entre novembre 71 et février 72, 15ème pour ce mois.
Lui même réalise qu'il est peut-être "has been" et profite de la mode rétro de 78/79 pour ressortir ses vieux tubes. En vain.
On croit Herbert Léonard mort et enterré au début des années 80.

2) Herbert 2 le retour
en mars 81, il fait appel à un auteur assez spécial. Il a animé le hit parade de RMC.
Il est - actuellement - animateur de l'émission la plus célèbre du petit écran. Julen Lepers qui lui écrira pour le plaisir. Succès.
L'autre face, j'ai adoré. Mais.. Dès les années 80 !!!!
Herbert est remis en scène. Les années 80 seront ses meilleures.
En 82 succès encore avec ça donne envie d'aimer.
Drame de ma vie (d'animateur): Alors que sort ça pleure pas un homme, fin 82, son agent vient voir la petite radio où j'officie comme "interwiever de vedettes" (entre autres) et nous promet sa participation. Hélas, il ne viendra pas..
Premier duo en 1983 avec Julie Pietri (amoureux fous). Succès.
1984, des raisons d'espérer, toujours avec des paroles de Julien Lepers.
1984, second duo, cette fois avec avec Nathalie Lhermitte, Tendrement.
Puis la bande originale du Dallas Français, Châteauvallon : Puissance et gloire. 6ème du top 50 français le 10 mai 1985.

3) Herbert classé X !
Après une nouvelle éclipse de deux ans, Léonard trouve un filon : la chanson érotique suggestive.
Il commence en 87 par tu ne pourras plus jamais m'oublier, qui sea classé un an et demie plus tard !
Quand tu m'aimes est classé n°2 derrière la jeune Vanessa Paradis le 12 octobre 1987.
Le disque suivant, sur des musiques érotiques est du même tonneau. 16ème seulement le 24 janvier 1988.
Qu'importe, il continue ! 8ème le 21 août 1988 avec donc tu ne pourras plus jamais m'oublier.
9ème le 28 novembre de la même année avec laissez-nous rêver.
En 1989 12 ème place le 7 juillet pour Jaloux de vous.
En 1990 11ème place le 2 septembre pour finir la nuit ensemble.
Il frôle la correctionnelle le 20 janvier 1991, arrivant de peu (24ème) dans le top avec entre tes mains.
En 1992 il est 15ème le 19 janvier avec Parlons d'amour.
Parenthèse de 3 ans, puis il sort un album-canon (que je possède) d'où est extraite je serais fou de l'oublier, qui arrive à la 6ème place le 30 juin 1995.
Plus rien pendant 4 ans ensuite, en 1999 il adapte ils s'aiment, qui passera inaperçu.
4 ans se passent de nouveau, et on le retrouve en 2003 avec Julie Pietri - comme 20 ans auparavant - mais cette fois, pas de numéro 1 à la clé, ça ne marche pas pour Orient-Express.
Et malheureusement, il rejoint en 2010 l'hospice à chanteurs, la tournée Age tendre et tête de bois.

Herbert Léonard est un des 13 interprètes français à avoir couvert 5 décennies.

Oui, qu'il s'en sorte !

Écrit par : cica pour tous | 28/06/2017

Belle chanson que "Marguerite" qui aurait mérité d'être plus vendue...

Écrit par : cica pour Renaud | 28/06/2017

Et oui, à partir de 80 j'ai été une vraie fontaine ! J'ai eu trois phases : la première, faisant suite à un harcèlement moral incroyable au lycée m'avait endurci. Jusqu'à mes 19 ans, j'étais presque insensible à tout. Je ricanais devant les films d'amour, je m'étais forgé une véritable carapace.
Puis, premier changrin d'amour fin 70. J'en parle dans une note. A partir de là je suis devenu assez sensible, et - bizarre - j'ai commencé à me caresser les cheveux, sans arrêt. Cela m'a duré trente ans quand même.
Rupture en décembre 1979, depuis je suis hypersensible, j'évite les spectacles (j'adore pourtant ça) ou la moindre musique un peu langoureuse me transforme en fontaine. Donc, pour les films à la télé, je ne regarde que le pur burlesque, genre "y a t'il un pilote dans l'avion" ou "la cité de la peur" ! Mon record date de 2002, un épisode de l' "instit" où j'ai fait une énorme crise de larmes. Une scène où le commandant de bord d'un avion avait refusé de décoller parce que l'avion explusait des gens qui ne le méritaient pas !
Depuis j'évite les films à la télé, et quand de temps en temps je vais au ciné je sais ce qui m'attend. La dernière fois c'était en 2015 avec les chevaliers du Fiel un film que je pensais "sans problème", mais non, j'y ai été de ma petite larme ! Je voudrais voir "Dalida" le film, mais j'attends qu'il sorte en DVD pour me le regarder chez moi, tout seul !
Voilà pourquoi je pleurais en écoutant une chanson qui se voulait humoristique. Mais le passage :
"But one day that must arrive,
together we disputed.
For a stupid story of fric,
we decide to divorced".
ne passait pas. En plus c'était ça : on manquait de fric, et le désir ardent des quatre parents de nous séparer n'avait rien aidé !

C'est pour ça que je suis très pointu sur cette année 80 où j'ai passé mon temps à écouter la radio.
Sans rien avaler pendant 6 mois !

Amitiés

Écrit par : cica pour Jerry OX | 28/06/2017

merci Patrick pour ta note sur Herbert Léonard en nous rappelant l'historique de sa carrière musicale, je lui souhaite de se rétablir le plus rapidement et avec une pensée pour ses proches qui l'entourent et le soutiennent. Je suis resté très fan de sa première période musicale, soit entre 1967 et 1969, à l'époque avec ses premiers succès sa maison de disque en faisait même un rival direct de Johnny Hallyday car il avait à la fois un physique aussi séduisant que Johnny, une voix singulière qui portait assez haut comparé aux autres et une certaine facilité à reprendre et interpréter des adaptations de succès anglais, mais la réussite devenant moins régulière et plus difficile, notre Johnny national a vite repris le dessus. amitiés, Renaud.

Écrit par : Renaud | 28/06/2017

Bonjour, vous m'apprenez une inquiétante nouvelle,à propos d'Hervé,dont j'ai encore acheté un cd récemment. Il fut d'abord membre des sympathiques Lionceaux avant de s'imposer en solo; et parmi ses succès,n'oublions pas sa Ballade pour une princesse,que lui avait écrite René Barjavel,le mythique auteur des Chemins de Katmandou. Merci Patrick,qu'Herbert se rétablisse je le souhaite comme chacun! Cordialement. Cédric

Écrit par : Cédric | 28/06/2017

Erratum: HERBERT Cédric

Écrit par : Cédric | 28/06/2017

Patrick, j'apprécie dorénavent le nom et l'émail pré imprime, on gagne du temps.

Concernant " quelque chose (en moi) tient mon coeur" tu es sûr pour Herman Hermit's ?
je ne trouve rien sauf des certains Dadid et Jonathan, rien à voir évidemment avec qu'est ce que tu fais pour les vacances....

à te lire.

Écrit par : boixiere | 28/06/2017

J'ai le 45 tours de "Quelque chose tient mon coeur" (Sorti en 1968 chez Mercury Records et c'est un deux titres, c'était encore rare à cette époque) et il est indiqué sur le disque que "Quelque chose tient mon coeur" est l'adaptation par Ralph Bernet de "Something's gotten hold of my heart", et si on regarde sur Wikipédia, on voit que cette chanson signée R. Cook et R. Greenaway a été créée par David and Jonathan en 1967 avant d'être reprise par Gene Pitney la même année.

David and Jonathan n'ont bien sûr rien à voir avec David et Jonathan qui en 1988 chantaient non "Qu'est-ce que tu fais pour les vacances ?" mais "Est-ce que tu viens pour les vacances ?".

Sinon, Cédric "Quelque chose tient mon coeur" était au départ une chanson prévue pour Hervé Vilard. Raison pour laquelle tu as peut-être confondu Hervé et Herbert.

Écrit par : hug | 29/06/2017

ERREUR MONUMENTALE ! Merci Michel de me l'avoir fait remarquer ! Je me suis mélangé les pinceaux avec les deux "something" qui marchaient à cette époque-là ! L'autre étant "something is happening" massacré par Joe Dassin. Honte à moi !!
Amitiés

Écrit par : cica pour Boixière | 29/06/2017

Hug,j'ai le 45 tours Quelque chose tient mon coeur,que j'écoutais beaucoup et j'ai une version de cette chanson par Richard Anthony,enregistrée à la même époque mais restée dans un tiroir vu le succès qu'elle connut par Herbert. Oui,Hervé est passé à côté de certaines chansons,telle que Ça fait mal de Danyel Gérard,également. Elvyra m'avait bien plu aussi,en passant. À bientôt,Cédric

Écrit par : Cédric | 29/06/2017

oui, Patrick, honte à toi..... LOL

A propos d'Hervé Vilard, son répertoire n'était pas ma tasse de thé, mais je respecte par dessus tout l'homme, poli et sensible.

Une seule chanson il me semble ( faudrait que je regarde sa carrière) m'a totalement séduit, j'ai le 45t à la maison, c'est sa reprise de Ten CC i'm not in love, qui est devenue " Si tu ne m'aimes plus " que j'ai écouté en boucle à une certaine période. J'aime toujours.

Allez!
https://www.youtube.com/watch?v=Ac_-ETkY1Ps

je vous embrasse.

Écrit par : boixiere | 29/06/2017

Boixière : Pour moi, "Capri c'est fini" d'Hervé Vilard est vraiment une bonne chanson. Mais ensuite, "Les anges du matin" est bonne aussi, mais bon "Méditerranéenne" pour moi qui aime surtout les adaptations lorsqu'elles sont littérales, c'est pas terrible : Traduire "L'italiano" en "Méditerranéenne" quand même. Mais bon, Hervé et Didier Barbelivien qui ont fait cette adaptation (Un soir bien arrosé paraît-il) savaient qu'il serait difficile d'adapter littéralement le texte de la chanson de Toto Cutugno qui parle de tout ce qui fait le charme de l'Italie, et même de la messe le dimanche à la télé et d'une crème à raser sentant la menthe et des spaghetti al dente !

Concernant Herbert Léonard, oui, il a fait deux duos avec Julie Pietri, "Amoureux fous" et cet "Orient-Express" sorti en 2003. "Amoureux fous" a cartonné en 1983, mais "Orient-Express" beaucoup moins, mais s'est quand même classé au hit-parade. Il faut dire qu'elle n'a pas été beaucoup diffusée à la radio et à la télé : Herbert et Julie s'étaient fait oublier depuis quelques années. Pourtant, Julie Pietri venait juste de gagner "Retour gagnant" sur TF1. Cica doit s'en souvenir, les tubes de l'été 2003 étaient "Chihuahua" par DJ Bobo, "Laisse parler les gens" par Jocelyne Labylle, Sweety, Cheela et Passi, sinon "derrière" on avait "Sur un air latino" par Lorie (La Sheila des années 2000 ! Lorie a mon âge (Pour plaisanter je dis que comme elle rame depuis quelques années, c'est normal, c'est une vieille maintenant !) mais je préfère Sheila de loin et c'était déjà le cas à l'époque), "Donne-moi le temps" par la Star de Star Academy Jenifer (Pourquoi avoir appelé l'émission "Star Academy"? Comme si Céline Dion, Marylin Monroe ou Madonna s'étaient fabriquées en un rien de temps... "Vedette Academy" aurait été plus approprié) ou encore "Dernière danse" par Kyo.

Concernant "Amoureux fous" Julie Pietri a elle-même dit qu'elle tenait au départ à faire un duo avec Herbert Léonard qui était dans la même maison de disques qu'elle à l'époque (Carrère), mais que la chanson n'était pas vraiment sa tasse de thé. Elle la rebaptise "Afoureux mous" d'ailleurs. Herbert a enregistré cette chanson avec deux autres chanteuses : Sloane de Peter et Sloane vers 1986 quand la chanson est sortie au Québec et avec Corinne Hermès l'an dernier. D'ailleurs, j'ai téléchargé cette version, et elle me fait rire.


Autrement concernant les tubes d'été manqués : L'autre jour sur Bide et Musique ils ont rajouté "Asereje (The ketchup song)" par Las Ketchup sorti normalement pour l'été 2002, et le titre très ensoleillé est toujours "associé" aux tubes de l'été. Mais loupé pour le tube de l'été en France ! Le titre entre au classement français le 31 août 2002, y grimpe quand même à la 1ère place dès la semaine suivante le 6 septembre pour y rester jusqu'en novembre, et il est classé 3ème lors du réveillon 2002 / 2003, et a dû quitter le hit-parade vers mars 2003.

Écrit par : Hug | 29/06/2017

2003, c'est l'année où j'ai rencontré dans une station connue des co-équipiers d'Herbert, qui firent une chanson live puis studio pour une très bonne amie; une chanson à laquelle j'avais cru mais que je sais être le seul à réécouter de temps en temps. J'ai les duos avec Julie mais hormis un récent cd dont j'ai oublié le titre et Pour le plaisir,par exemple,je préfére sa première période. Il tourne toujours avec succès.
À bientôt,Cédric

Écrit par : Cédric | 29/06/2017

Écrire un commentaire