Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

03/07/2017

TOP 35 DES VENTES DE DISQUES JUIN 1980

1 6 LES JARDINS DU CIEL Jairo 1  
2 1 BANANA SPLIT Lio 2  
3 19 T'ES OK Ottawan 3  
4 8 WHAT'S ANOTHER YEAR Johnny Logan   1
5 12 LE PAPA PINGOUIN Sophie et Magaly 4  
6 14 SI J'ETAIS PRESIDENT Gérard Lenorman 5  
7 29 C'EST MA VIE Julio Iglesias 6  
8 18 LE COUP DE SOLEIL Richard Cocciante 7  
9 3 WALKING ON THE MOON Police   2
10 21 ANTISOCIAL Trust 8  
11 27 COMING UP Paul Mc Cartney   3
12 e L'ENCRE DE TES YEUX Francis Cabrel 9  
13 28 PIPOTIN Chantal Goya 10  
14 2 VIS TA VIE Jeane Manson 11  
15 4 TIROLI TIROLA Linda de Suza 12  
16 e IL JOUAIT DU PIANO DEBOUT France Gall 13  
17 e LA GROUPIE DU PIANISTE Michel Berger 14  
18 35 STELLA STAI Umberto Tozzi   4
19 e FUNTYTOWN Lipps Ink   5
20 e REVIENS Hervé Vilard 15  
21 13 OH YES I DO Luv   6
22 e NIGHT BOAT TO CAIRO Madness   7
23 7 ATOMIC Blondie   8
24 30 LAST TRAIN TO LONDON Electric Light Orchestra   9
25 31 RECTANGLE Jacno 16  
26 5 MON PAYS C'EST LE SOLEIL Georges Chakiris 17  
27 e LITTLE JEANIE Elton John   10
28 e PENDANT L'ETE Michèle Torr 18  
29 e CALL ME Blondie   11
30 e STOMP Brothers Johnson   12
31 9 ONE STEP BEYOND Madness   13
32 16 HIGHWAY TO HELL A C D C   14
33 11 OK FRED Errol Dunkley   15
34 10 ALBATOR Bande originale du feuilleton 19  
35 15 MARCHE A L'OMBRE Renaud 20  

Toujours la suprématie des chansons françaises avec un ratio de 20/15. Jairo au sommet, j'adhère ! Ottawan ce sera la prochaine fois, je n'adhère pas... Logan numéro un des étrangers, visiblement cette Eurovision-là avait laissé des traces, d'autant qu'on retrouve Sophie et Magaly juste derrière. Lenorman 5ème, pas mal aussi.
Terminus pour Richard Cocciante à la 7ème place, on ne le verra plus dans les charts, dommage. Terminus aussi pour Trust, et, entre parenthèses, toujours pas de Téléphone. Mes impressions de l'époque sont confirmées, pour moi la première qui ait vraiment marché était ça c'est vraiment toi. Hygiaphone et argent trop cher ont marché après coup. 
De téléphone lol ! Pardonnez cet humour vaseux, et on arrive à Cabrel. Là j'aurais vraiment pensé que l'encre de tes yeux avait été un énorme tube, et bien non. S'il arrive direct à la 9ème place française (ce qui est rare), il ne gagnera que quatre places en juillet...

Voyons ensuite le hit caché. D'abord celles qui seraient passées inaperçues :
- Stella stai d'Umberto Tozzi. Quatrième place "étrangère" quand même, il faut du reste noter l'écrasante majorité des françaises dans le top visible. 12 sur 15 ! On voit que le disco est en perte de vitesse.
- Last train to London d'Electric light orchestra. Terminus au numéro 9.
- Rectangle, de Jacno. Un des instrumentaux qui m'avait servi un temps de générique !
Plus étonnant :
- Little Jeanie d'Elton John. Il montera encore un peu en juillet mais restera "invisible".
- Pendant l'été de Michèle Torr. Ferment écrit le pont de Courthézon, mais c'était la face A pendant l'été qui passait en radio.
- Stomp. Un des premiers tubes funky. Merci Boixière de m'avoir signalé l'erreur !

Ceux qui vont aller plus haut à présent :

Je ne l'ai pas fait exprès mais les chiffres donnent cet ordre :
- Il jouait du piano debout de France Gall 16ème du général (en hebdo 14-10-5)
- la groupie du pianiste de Michel Berger juste derrière à la 17ème position (en hebdo 17-15-11).
En revanche je pense que feu Michel Berger l'a fait lui bien exprès de sortir en même temps la groupie du pianiste, celui qui jouait du piano debout ! Une seconde et 5ème places leur seront promises.
- Funkytown, de Lipps Inc. Franchement, si les places étaient basées sur les passages radio, celle-là aurait été numéro un en mai, juin et juillet ! On n'entendait que ça...
- Reviens de Hervé Vilard. Nous l'a littéralement remis en selle ! Il sera sur le podium général tout l'été... Et ce n'est pas fini. Il fera finalement plus de tubes dans les années 78/83 qu'entre 65 et 68.
- Night boat to Cairo de Madness. Le ska essayait de succéder au disco, mais c'est le funky qui réussira à la faire.
- Call me, enfin !! Cela faisait un bail que je l'avais achetée, mais vaut mieux tard...

A dimanche prochain pour juillet. Mois qu'à l'époque je n'étais pas sûr de voir, vu que j'avais perdu 29 kilos (sur 80) depuis la Noël ! Mais le destin veillera.

Je vous embrasse.

PS : que mes commentateurs ne m'en veuillent pas s'ils ne voient pas de réponse à ce qu'ils m'ont écrit, depuis quelque temps je ne peux pratiquement plus commenter mon propre blog !

désolés, erreur à l'envoi de ce commentaire, toujours la même rengaine...

Commentaires

Bonjour Patrick et à tous.

L'encre de tes yeux... meilleure entrée et c'est mérité! On est là dans le meilleur de Cabrel, le vrai, l'authentique.
France Gall - Michel Berger, ça cartonne évidemment. Funkytown, Lipps Inc. tu l'écris bien dans tes commentaires mais pas dans le hit.

Et puis que lis-je Patrick, STOP tu ne connais pas ? Forcément puisque le titre s'intitule STOMP des Brothers Johnson,

en lisant mon livre, tu aurais du faire le rapprochement.

https://www.youtube.com/watch?v=tPBDMihPRJA

tu ne connais vraiment pas ?????????????????????????????????

Écrit par : boixiere | 02/07/2017

Cabrel va encore monter en août 1980 je pense. Sinon, je ne pensais pas que le titre de Chantal Goya était monté si haut. Quand on écoute une fois cette chanson "Pipotin" sur Youtube, c'est mignon, mais ça colle la migraine : Impossible de la sortir de la tête !

Moi ce qui m'énerve avec la petite fée en robe rose bonbon vieillotte, c'est qu'il est impossible de critiquer son art auprès de ses fans irréductibles. Dès qu'on touche à un cheveu de leur idole, ils sont incapables d'avoir une discussion sereine, j'en ai fait les frais sur Youtube, et même avec moi, qui ne la déteste pas parce qu'elle a fait partie de mon enfance, mais qui trouve que ses chansons ne peuvent pas plaire à un public âgé de plus de 8 ans (Sauf par nostalgie) et que son look faisait déjà un peu ridicule dans les années 80 quand elle avait 40 berges, et encore plus maintenant qu'elle en a plus de 70 !

Au moins, il y en avait une autre dont je ne parlerai plus jusqu'à temps qu'elle entre dans les classements, dont le "look" faisait normal pour l'âge qu'elle avait à l'époque !

A titre d'intérêt, je vous conseille d'aller lire sur Bide et Musique (Forum : Bidorémi) le long sujet : "Chantal Goya : La chute" qui s'étale dans le temps de fin 2005 à fin 2010 ! (C'est dire si les bidonautes dont moi-même s'en sont donnés à coeur-joie à l'époque ! Mais ça prouve que le site avait une vie à l'époque), vous pourrez lire mes arguments sur elle (Mon pseudo est le même qu'ici, et aussi voir les sacrés énergumènes fans inconditionnels d'elle incapables d'une argumentation raisonnable).

Écrit par : hug | 02/07/2017

Ah si ! C'était les tout débuts du funk, pour moi cette chanson datait plutôt de 82 ou 83 ! Merci pour l'info !
Amitiés

Écrit par : cica pour Boixière | 03/07/2017

Pour Cica: "Argent trop cher" sera classé au Top hebdos en mars 1981.
De plus, depuis "Crache ton venin" (1979), Téléphone vend beaucoup d'albums.(200 000 ex.)

Écrit par : Leroy David | 03/07/2017

Pour moi la "chute" de CG a commencé en 1985, suite à sa "prestation" dans le jeu de la vérité...
Et les chiffres parlent : snoopy (1984) est arrivée 5ème (2ème française derrière "besoin de rien") en 1984, mais ensuite : 43ème pour pandi panda et 19ème pour l'alphabet en chantant (1985), rnon classé en 1986 et 35ème pour Dou ni dou ni day en 1987. Fini ensuite. Du moins pour les "sans dents" qui se contentaient des disques, les enfants de rupins continuant à voir ses spectacles !
Amitiés.

Écrit par : cica pour hug | 04/07/2017

D'après mes calculs, "argent trop cher" sera dans les 20/25 en février 81, et 30/35 en mars. Pas terrible pour une chanson qui passe souvent dans les radios "nostalgiques" !
Quand aux albums, c'était une clientèle très différente, j'en ai déjà parlé ici. Perso, j'ai possédé environ 150 33 tours et 6000 45 tours !

Écrit par : cica pour Leroy David | 04/07/2017

Et voila notre Jairo au sommet du Hit Parade ce ce mois de juin 1980 , un bon coup de fraîcheur tandis que Gérard Lenorman et Richard Cocciante gagnent du terrain.Le groupe Trust fait une belle remontée avec le tonitruant "Antisocial" qui grimpe de onze étages faisant grincer les dents des bien-pensants .

Ah !! l'ami Francis Cabrel fait une belle percée avec "L'encre de tes yeux" un an après "Je l'aime à mourir" qui l'avait révélé .La charmante (et un peu kitsch ) Chantal Goya caracole dans le peloton (maillot jaune !! maillot jaune !!) avec un "Pipotin" qui grimpe de 15 points dans la montée du col du Hit Parade.

Et voila l'arrivée d'un couple mythique (inséparables !!!)" Il jouait du piano debout" pour France Gall et "La groupie du pianiste" pour Michel Berger (dont la Face B "Quelques mots d'amour" deviendra aussi un tube) qui évolue en binôme et font la pluie et le beau temps dans les Charts en ce bel été 1980 .

Notre ami Hervé Vilard "Reviens" et c'est une bonne surprise qui prouve que ce n'était pas ...fini pour lui .
Une belle dégringolade en revanche pour nos rockeurs Australiens de AC/CD qui glissent de seize étages avec le toujours aussi efficace "Highway to hell". Tant pis également pour Renaud qui chute de 15 marches (sans ombre toutefois) avec son redoutable et fort bien écrit "Marche à l'ombre", il reviendra dans un mois faire un autre tube mais en English cette fois ci . Ah !! le joli mois de juin !!

Écrit par : Jerry OX | 04/07/2017

Berger a dû s'en mordre les doigts, car c'est vrai la face B avait aussi bien marché que la A. Je préfère nettement "quelques mots d'amour" à "la groupie du pianiste" qui, j'en suis certain, avait été créée pour faire le pendant avec celle chantée par son épouse, qui symbolisait la fameuse groupie !
Quand au Tour de France je ne le regarderai que pour les paysages qu'il traverse, car je pense de plus en plus que tout est calculé au millimètre près : dans les étapes "ennuyeuses", on laisse partir un coureur en lui donnant d'abord une bonne avance, que le peloton "bouffe" ensuite, pas trop vite pour créer un pseudo-suspense. Ensuite il est avalé. Parfois la machine est enrayée et ça donne Vincent Barteau en 1984, qui gardera le maillot jaune 13 jours ou Thomas Voeckler en 2011 qui finira 4ème. Et dans les étapes de montagne, on assiste (et j'ai toujours connu ça - je suis le Tour depuis 1957 quand même) à un triste spectacle, celui des "serviteurs" qui font les 4/5 du boulot, le leader n'ayant plus qu'à donner l'ultime coup de pédale. Exceptions quand même : le regretté Fignon qui faisait tout par lui-même, et Bernard Hinault, l'inégalable. En revanche, on avait des LeMond, hélas. Qui n'a gagné que par la grâce de son sponsor d'un côté (86) et de huit secondes avec un vélo non autorisé (89).
Bon, j'arrête là, car je suis aussi intarissable sur le Tour que sur les hits !
Amitiés.

Écrit par : cica pour Jerry OX | 04/07/2017

Pour Cica : En fait, pour tout te dire, j'aimerais bien que cette fameuse émission "Le jeu de la vérité" dont elle était la vedette soit un jour disponible en entier sur le site de l'Ina.fr ou sur Youtube, en ayant beaucoup entendu parler, et mon père me dit même qu'on l'avait vue à l'époque de sa diffusion, le 13 décembre 1985. Moi j'étais beaucoup trop jeune à l'époque pour m'en souvenir. (J'avais 3 ans et demi). Je me souviens quand même de la télé qu'on avait à l'époque : Elle était blanche et n'émettait qu'en noir et blanc. J'ai beaucoup entendu parler de ce passage télé (Dont sur Bide et Musique), mais aussi dans un livre sur la chanson française, mais aussi par Chantal Goya elle-même.

Elle y consacre même tout un chapitre dans son autobiographie "Des poussières d'étoiles dans les yeux" publiée chez Flammarion en 2009, que ma soeur m'a offert en 2014. Je n'arrive malheureusement pas à remettre la main dessus, mais je l'ai lue plusieurs fois. Le chapitre s'intitule "Le jeu du mensonge", et elle y raconte en gros qu'en réalité, le réalisateur de l'émission Rémy Grumbach était un de leurs amis à elle et Jean-Jacques. Plusieurs fois, sa maison de disques de l'époque (RCA) lui avait proposé de participer à l'émission, et sous les conseils de son mari et de leur ami Thierry Le Luron, elle refusait toujours d'y participer, car ceux-ci lui disaient "Si tu y participes, le lendemain, il n'y aura plus de Chantal Goya !". Il est vrai qu'avant elle, de grosses vedettes avait participé à cette émission et n'avait pas eu que des questions sympathiques, comme Serge Lama, Mireille Mathieu, Dalida, Serge Gainsbourg, Michel Sardou, la pire participation étant certainement celle de Sophie Marceau où un jeune homme au téléphone avait été particulièrement dur avec elle en citant tous les films qu'elle avait fait à l'époque, en lui demandant, tout en précisant que pour lui, elle était le prototype de la "star fabriquée", si elle tenait à tourner dans des comédies qui lui rapportent beaucoup d'argent ou dans des films d'auteur (Elle venait de tourner "L'amour braque" son premier film avec Andrezj Zulawski) où manifestement "Elle n'avait pas sa place") ! (J'aurais voulu être plus âgé pour réagir au coup de fil du type et défendre Sophie que j'adore !). Mais Patrick Sabatier avait défendu Sophie en lui demandant de ne pas répondre à cette question...

Ambiance sur le plateau de ces émissions. Une autre bonne femme avait fait pleurer Mireille Mathieu en direct, lui demandant, alors que son père était mort depuis quelques mois, pourquoi, comme elle l'avait lu dans un magazine, depuis ce décès Mireille se sentait le chef de sa famille en donnant de l'argent à sa mère et ses frères et soeurs. Et la bonne femme de rajouter insidieusement : "N'est-ce pas là sous-estimer leurs propres capacités à prendre leurs propres responsabilités en mains ? Est-ce là vos propres paroles ? Est-ce parce que vous avez de l'argent ou pour tout autre sentiment ?". Et Mireille avait répondu en pleurant, évoquant avec beaucoup d'émotion que pour son père, le bonheur n'était pas une question matérielle, mais d'avoir ses propres enfants autour de lui, et que depuis son départ, elle essayait de faire pareil avec sa mère et ses frères et soeurs, prouvant là qu'elle était une grande dame et savait être très émouvante.

Donc Chantal savait qu'elle risquait quelque chose en participant à cette émission. Mais en octobre 85, alors qu'elle participait à un tournage d'une émission de Guy Lux, elle croise Rémy Grumbach qui lui impose presque de participer au "Jeu de la vérité" "Au nom de leur amitié", elle hésite toujours mais la production de TF1 lui indique que toutes les questions seront uniquement posées par des enfants et non par des adultes.

Chantal accepte alors d'y participer mais Jean-Jacques Debout et Thierry Le Luron lui répètent toujours qu'elle a tort. L'émission est tournée en direct du Palais des Congrès de Lyon où elle doit donner un spectacle. Elle accepte aussi.

Ce jour-là, 13 décembre, elle donne son concert à Lyon puis l'émission commence, et tout de suite, Chantal comprend qu'on lui a menti parce que les questions sont toutes désagréables et posées par des adultes. De plus, l'émission se déroule devant son public, alors qu'elle est habillée en Marie-Rose, avec une robe de son spectacle complètement ridicule au vu du contexte, pendant l'entracte, elle avait décidé de revêtir une robe noire plus classique mais Patrick Sabatier a interdit à l'habilleuse de la lui passer. Enfin, bref... Il paraît qu'elle a été agressive durant toute l'émission, et moi je n'en connais qu'un extrait. Mais Jean-Jacques Debout et Chantal Goya ont bloqué les droits de rediffusion de l'émission.

Après le direct, Chantal est retournée dans les coulisses où elle a vu son mari qui avait beaucoup picolé au vu de son effroyable prestation.

L'extrait que j'ai vu est disponible sur Youtube : Au milieu des années 2000, Chantal Goya était invitée sur le plateau des "Enfants de la télé" et l'eau ayant coulé sous les ponts, elle avait accepté qu'un extrait de l'émission soit rediffusé, surtout le moment où l'institutrice lui pose la question : "Pensez-vous qu'il soit nécessaire et même souhaitable de paraître une toute petite fille aux yeux des enfants que vous confinez dans un système qui a l'avantage d'être très commercial mais l'inconvénient, pour eux surtout, d'être abêtissant ?".

Et à l'image, on voit Chantal assise à côté de Sabatier, mais on ne voit pas le public d'enfants qui s'entasse devant elle. Et elle répond agressivement à la bonne femme en disant : "Des millions d'enfants qui viennent me voir sur scène ça vaut largement une petite voix d'une petite dame qui n'est pas contente !". Mais aussi elle demande à la dame si elle est une maîtresse d'école, et la bonne femme lui répond que oui, alors Chantal lui demande de quelle classe elle s'occupe, et la bonne femme lui répond : "J'ai trois enfants moi-même !". Et après, la dame lui demande quel âge elle a et Chantal répond (bêtement) "Les fées n'ont pas d'âge, ma petite dame !". Et elle se lève en chantant devant le public de gamins qui n'est pas montré, sa chanson "Jeannot Lapin". (A ce propos, un "pétage de plombs" politique très récent lors d'une émission très regardée il y a un peu plus de deux mois me fait penser très fortement à cette réaction de Chantal. Le syndrome Chantal Goya fait des ravages !).

No comment ! Pour moi, lors de l'émission, les torts, au vu du court extrait que j'ai vue, sont partagés : Chantal Goya aurait dû exiger un contrat écrit et non seulement un contrat moral avec les producteurs de l'émission comme quoi seuls les enfants auraient dû lui poser des questions. Comme ça après l'émission, elle et son mari auraient fait un procès qu'ils auraient gagné !). (Mais Sabatier conteste le fait qu'on aurait présenté à Chantal les questions comme étant posées par des enfants uniquement). Car, d'après moi, elle est bel et bien tombée dans un piège, car on voit sur la vidéo qu'elle est face à son public. Par contre, elle aurait dû garder son calme et répondre calmement ou avec humour aux questions désagréables qui lui étaient posées.

Par contre, là où la bonne femme a tort qu'elle soit institutrice ou pas, c'est tout simplement d'avoir téléphoné à Chantal pour lui balancer des conneries à la figure ! Quand on est distingué et bien élevé, qu'on aime ou pas quelqu'un qui participe à ce genre d'émissions on ne va pas lui téléphoner pour l'agresser en public, question de politesse.

Donc, torts partagés, mais dans le fond, je crois que Chantal avait la grosse tête à l'époque, c'est ce qu'au final l'émission a dû démontrer, du moins dans le court extrait visible sur Youtube.

Une autre question est posée : Il paraît que le service téléphonique recevant les appels de province aurait été volontairement coupé ce soir-là, et que les appels reçus provenaient tous de la production à Paris.

S'il y a eu vraiment machination, ce qui est probable, à qui cela devait-il ou a-t'il profité ? Beaucoup d'internautes disent aux producteurs de Dorothée (AB Productions) qui jalousaient Chantal. Mais moi je ne crois pas, du moins, Dorothée et Chantal étaient les meilleures amies du monde et la première a continué à recevoir la seconde dans ses émissions et même mieux, en 93, Chantal n'avait plus de maison de disques et Dorothée a supplié AB pour qu'ils la signent ce qui a été fait.

Mais tu as raison Cica, en termes économiques, Dorothée (Qui avait déjà vendu plusieurs millions de disques avant ce passage télé de Chantal notamment avec "Rox et Rouky", "Hou ! La menteuse", "Les Schtroumpfs" et trois ou quatre albums s'étant tous vendus au niveau "Or". D'ailleurs, en 85, l'album qu'elle venait de sortir "Allo, allo monsieur l'ordinateur" avait reçu quelques mois plus tôt la récompense de "Victoire de la Musique du meilleur album pour enfants" (Justifié d'ailleurs !) à la première cérémonie de ce genre. Sa notoriété était aussi au sommet tant qualitativement qu'au niveau ventes de disques)) n'avait absolument pas besoin de cette chute de Chantal.

Mais ceci dit, cela lui a profité, si tu regardes Les Charts.com, tu verras que la semaine du 24 / 01 / 1987 où Chantal était 35ème du Top 50 avec "Dou ni dou ni day" (Un de ses meilleurs titres d'ailleurs), Dorothée pointait à la 8ème place avec "Maman" qui se classera au mieux à la 4ème place !

Mais comme elles étaient amies, je crois que le producteur qui s'est le plus réjoui de la situation n'est pas celui de Dorothée ni Dorothée elle-même, mais bien Humbert Ibach (L'ex producteur de Karen Cheryl) qui produisait Douchka à l'époque, et cette dernière se situait exactement dans la même lignée que Chantal. D'ailleurs, elle reprendra "Davy Crockett" créé par Annie Cordy que Chantal avait déjà repris. Ou alors, Adès produisait une certaine Marie Dauphin, co-animatrice de "Récré A2" et qui chantait les génériques de certains dessins animés diffusés dans l'émission. Au moment où Chantal participe à cette émission, sa chanson "Bibifoc", générique du dessin animé du même nom est d'ailleurs aussi dans le Top 50 !

Une "machination" s'il y en a eu une, a dû certainement être profitable à une autre artiste du même genre à l'époque, mais laquelle ?

(Excuse-moi d'avoir écrit si long, au moins tu connais ma position sur le sujet !).

Écrit par : hug | 05/07/2017

Pour Jerry Ox : (Je vais écrire moins long que pour Cica !) : En fait, sur Télé Melody, a été rediffusé il y a quelques temps un N°1 de Maritie et Gilbert Carpentier consacré à Michel Berger et datant de l'automne 1978 où il chante déjà "La groupie du pianiste", deux ans avant qu'elle ne sorte en disque. Cette chanson lui est venue à l'idée lors de l'enregistrement de l'album de "Starmania" en se rendant compte qu'une petite amie d'un des musiciens avait vraiment ce comportement. Donc, "Il jouait du piano debout" a été écrite plus tard. A vrai dire, après les représentations de Starmania en 1979, au moment de l'écriture des chansons de l'album de France Gall, et en pensant non à Elton John mais à Jerry Lee Lewis.

Le fait que France Gall et Elton John aient ensuite chanté ensemble a poussé la légende comme quoi cette chanson de France Gall avait été écrite en pensant à lui. Mais c'est faux. C'est un peu la situation inverse. Cette chanson de France Gall, écrite en pensant à Lee Lewis, était, tout comme "La groupie du pianiste" très diffusée en radios au cours de l'été 1980, durant lequel Elton John se trouvait à Paris. Et il les appréciait beaucoup et avait achetés les disques. Et revenu en Angleterre, avait téléphoné à France et Michel pour leur dire qu'il voulait enregistrer tout un album en duo avec France. A leur surprise générale et leur ravissement.

Elton vient en France et travaille avec Michel Berger à un album de chansons en duo avec France Gall. Mais malheureusement (ou pas !), France Gall apprend au même moment qu'elle est enceinte (de son fils Raphaël) et l'album est réduit à un 45 tours "Les aveux" et "Donner pour donner" car durant l'enregistrement de ces deux chansons, France Gall doit, de ce fait, plusieurs fois s'arrêter car elle ne se sentait pas très bien. Le 45 tours sera un succès à l'hiver 1980-1981 néanmoins. Et d'ailleurs, Raphaël naîtra le 1er avril 1981, le lendemain d'un soir où Elton était invité chez Michel et France et où ils avaient beaucoup rigolé. (C'est France elle-même qui le dit dans une longue interview "France Gall par France Gall" diffusée sur France 3 en 2001).

Quant à la chanson "Quelques mots d'amour", Véronique Sanson la reprendra disant qu'il l'a écrite pour elle, version des faits contestée par France Gall. Véronique Sanson reverra Michel Berger plusieurs fois "en secret". Elle retravaillera même avec lui pour la chanson "Allah" en 1988 ! (Quelle histoire cette chanson aussi !). Michel, Véronique et France participeront même ensemble à la chanson et au clip "Ethiopie" des Chanteurs Sans Frontières signée Renaud et Franck Langolff en 1985. (Il y a même Julien Clerc, l'ex de France Gall qui chante sur la chanson et dans le clip. Sacrée ambiance quand on y pense !). Mais en 1980, au moment de "Quelques mots d'amour", Véronique Sanson vivait encore aux Etats-Unis, mariée à Stephen Stills qui était violent. Elle ne reviendra en France qu'en 1983 après avoir demandé le divorce et obtenu non sans efforts la garde de son fils Christopher. Elle reprendra la chanson en public dans les années 90, notamment sur son album "Comme ils l'imaginent" enregistré aux Francofolies de la Rochelle, mais pas sur son album studio de reprises de Michel Berger "D'un papillon à une étoile" sorti en 1999. Voilà !

Écrit par : hug | 05/07/2017

J'ai assisté à l'émission, en direct. J'avais ton âge, Hug, 35 ans, et j'adorais ce concept, impensable aujourd'hui où la "com" est reine, qui révélait beaucoup de faces cachées. Pas mal en ont fait les frais, au-delà même des espérances de Sabatier et de TF1.
A cette époque je n'avais aucun a priori sur Chantal Goya, à la limite peut-être même un regard bienveillant, étant papa d'un bout de chou de 15 mois.
Mais je dois dire que, au fil des minutes, j'ai été sidéré par l'attitude de CG qui semblait vraiment être sur une autre planète en s'adressant, avec un ton condescendant, aux "vilains adultes qui ne comprenaient pas son monde, ceui des fées". Et le pire, c'est qu'elle s'enfonçait de plus en plus...
Je suis très surpris que la prod lui ait assuré que seuls les enfants auraient dû lui poser des questions. Je me souviens au contraire que Sabatier, au début de l'émission, l'avait prévenue que certains appels pouvaient être très agressifs ! Elle se pensait "face à son public", dit-elle 20 ans plus tard, mais je ne vois pas au nom de quoi elle aurait bénéficié d'une dérogation pour l'émission, le principe étant, justement, de "démasquer" les personnalités. Et s'il y avait eu procès, elle l'aurait perdu. Et aurait encore plus écorné ce qui restait de son image. Du reste les fées font-elles des procès ???
Malgré - il paraît - une légère tendance à la parano, je ne pense pas du tout à une machination. A qui aurait profité le "crime" ? L'émission passait sur TF1 et la "concurrence" c'était la 2 avec Dorothée, que j'ai toujours apprécié.
Voilà mon témoignage, vieux de 32 ans, mais je garderai toujours le souvenir de cette émission.
Amitiés

Écrit par : cica pour hug | 05/07/2017

Pour Cica : Je suis content de ta réponse, parce que j'avais peur qu'en ayant écrit long, j'aie saoulé tout le monde.

Et bien, sache que cette nuit, après mon com, j'ai retrouvé la fameuse autobiographie de Chantal et j'ai relu le fameux chapitre en entier ! Et je me souviens très bien en 2014 quand j'ai eu ce livre avoir lu ce chapitre, et malgré ce que Chantal y dit, quand quelques mois plus tard, j'ai vu pour la première fois le court extrait sur Youtube, un dimanche soir, j'étais complètement abasourdi. Même en ayant lu ce qu'elle écrivait sur ça. Son attitude est tellement différente de celle que l'on connaît.

Je comprends que les personnes qui ont vu l'émission à l'époque aient pu être choquées. Moi quand j'étais petit, j'ai été donc longtemps sans connaître cette histoire. J'avais juste constaté qu'après "Dou ni dou ni day" début 87 dont mon père m'avait acheté le 45 tours, je n'avais plus eu aucun disque d'elle, et qu'elle avait vraiment complètement disparu ou presque de la télé. Je me souviens seulement de l'émission "Le monde magique" qu'elle a présenté en 1988 mais qui n'a vraiment pas duré longtemps. Et je m'étais bien rendu compte quand même qu'on ne la voyait plus, tout comme Dorothée beaucoup plus tard. Mais je ne savais pas pourquoi. Après, Chantal Goya méritait-elle une vraie mise à pieds ? Je ne sais pas. Ce que je sais, c'est que "Dou ni dou ni day" sorti après la gloire est un bon titre un peu plus sérieux que son répertoire habituel, et que l'album de 1987 "Le monde tourne à l'envers" que je n'ai découvert vraiment qu'en... 2009 comprend de très jolies chansons comme "Mais en attendant Maître Renard" ou "David le gnome". Mais l'album est passé complètement inaperçu. Et après, elle a tout essayé pour se relancer.

En 1990, elle a même signé un contrat chez CBS et sorti un album "Rythmes et couleurs" dont le titre "Rythme" était extrait et elle avait fait son habituelle promo chez Jacques Martin, et c'était un titre très "Lambada" dans l'esprit (Mais pour les enfants) sorti sur le même label que ce tube de l'été 1989, comme par hasard ! Mais rien n'a plus marché jusqu'à son retour un peu pathétique en 2001 avec "Becassine is my cousine" dans le film "Absolument fabuleux" de Gabriel Aghion.

Écrit par : hug | 05/07/2017

Pour Dorothée aussi, bien qu'en étant fan depuis l'enfance, j'ai mis quelques années à me rendre compte qu'elle avait disparu des écrans totalement. En 1997, à 15 ans, je ne regardais plus son émission ou que très sporadiquement. Ma petite soeur préférait les Minikeums sur France 3. J'avais néanmoins lu des interviews et des articles évoquant de façon évasive qu'il était question que son émission ne soit pas reconduite, mais je ne m'en étais pas rendu compte. C'est beaucoup plus tard, vers 1999 ou 2000, comme ma petite soeur ne me parlait jamais du "Club Dorothée", que je me suis rendu à l'évidence : "Ah ! Tiens ! C'est vrai, on ne la voit ni ne l'entend plus, comme toutes les stars AB du genre Hélène, Bernard Minet etc...". Quand j'ai connu les raisons de son licenciement de TF1, ça m'a stupéfait. Le "Club Dorothée" n'était pas forcément très relevé, mais si c'est pour le remplacer par de la télé-réalité non seulement plus bêtifiante mais encore plus vulgaire, ça confirme que cette chaîne pue le fric.

En fait, ce qui m'intéresse aussi dans mes chroniques, pour les stars oubliées, ce sont celles qu'on n'a plus vues comme ça, sans s'en rendre compte, du jour au lendemain, et il y en a des tas. Mais je crois que CG est l'une des rares vedettes en France qui ait saccagé sa carrière elle-même devant des millions de téléspectateurs !

Écrit par : hug | 05/07/2017

Et je t'assure que j'ai été vraiment mal à l'aise pendant cette émission où je voyais une carrière se compromettre à jamais. Je savais qu'elle ne s'en relèverait pas du moins avec la fraction "populaire" des parents de son public. Et ensuite il y a eu les compte-rendus dans les journaux TV, les hebdos... Et Chantal de faire comme un certain Fillon, de jouer les vierges outragées.
J'ai même pensé à de la schizoprénie, Mlle la Fée et Mme Goya, dont les mondes sont si opposés !
En tout cas Dorothée a été chic sur le coup, elle n'a pas usé de la situation. Pas le même monde, pas les mêmes femmes, pas la même génération. CG 43 ans, mère de famille, ancienne chanteuse yéyé (j'ai adoré "ce soir on danse"), Dorothée 32 ans, arrivant tout juste dans le métier. Et - on le sait moins - initiatrice du "téléthon"....
Un vrai gâchis pour Chantal que son émission...
Amitiés.

Écrit par : cica pour hug | 06/07/2017

Pour Cica : Je comprends ton opinion. Mais ce que je voulais dire, c'est que je pense que la baisse de succès de Chantal à cette époque (Qui était un peu la "doyenne" populaire des chanteuses pour enfants, à l'époque, si l'on excepte Annie Cordy et Anne Sylvestre, qui par ailleurs, avaient un autre répertoire à côté de "Cho ka ka o" (Gros succès pour Annie en 1985. Chanson que j'adore entre-parenthèses) et des "Fabulettes"). Pour parler d'Anne Sylvestre un petit peu, je suis très étonné parfois que ses "Fabulettes" ne soient pas plus connues autour de moi. Moi je les ai toujours connues, à l'école et aussi grâce à un 33 tours "Fabulettes" que j'ai toujours beaucoup aimé. D'ailleurs, ce qu'il y avait de bien dans ce disque, c'est qu'il n'y avait pas la photo d'Anne sur la pochette, juste des dessins. Alors, même si je l'avais vue sur d'autres pochettes de disques, quand j'écoutais cet album, j'imaginais le visage qui pouvait aller avec sa voix. Je découvre depuis seulement 10 ans son répertoire pour adultes, et je le savoure : C'est super ! J'aime beaucoup ce qu'a fait et que fait toujours cette femme !) a dû être bénéfique pour certains producteurs de petites chanteuses pour enfants de l'époque.

Je pense surtout à Douchka qui était exactement dans le même créneau que Chantal pratiquement même si elle n'avait pas le même âge, ni la même expérience de la vie. ça ne m'étonnerait pas qu'à l'époque son producteur Humbert Ibach se soit réjoui de la baisse de succès de Chantal, pensant que le public pouvait s'intéresser encore plus à sa protégée. Mais ça n'a pas été vraiment le cas : Le succès de Douchka dégringolera à partir de 1988 et elle supportera encore moins sa chute que Chantal, posera nue, etc, et depuis quelques années, nous fait tous les plans com de la vedette has been qui veut se relancer en publiant une autobiographie, participant à des émissions de télé-réalité bas de gamme, enfin bref. Pourtant, elle a du talent, je l'ai vue reprendre "Le clown" de son père Gianni Esposito (Oui, elle est la fille de Gianni Esposito et de l'actrice Pascale Petit, et Humbert Ibach n'était autre que son beau-père au moment où il l'a produite), et elle était très émouvante.

Concernant Dorothée, elle avait certes 32 ans en 1985, mais n'était pas si débutante que cela : Sa première émission de télé, "Les mercredis de la jeunesse", co-présentée avec la marionnette Blablatus, date de 1973, elle n'avait que 20 ans, avait été repérée par Jacqueline Joubert, la télé était encore en noir et blanc et c'était encore l'ORTF ! En 1997, quand elle a été virée de TF1 comme une malpropre finalement d'après ce que je sais, elle avait 24 ans de télé derrière elle ! En fait, le contrat avec TF1 était de 10 ans et renouvelable. Comme elle avait été engagée par TF1 (Et directrice des programmes jeunesse en plus d'animatrice) en 1987, il était arrivé à termes, mais malgré des audiences encore très correctes, elle et son équipe ont été virés parce que les programmes d'AB Productions (Le "Club Dorothée" lui-même et les séries télévisées comme "Premiers baisers" ou "Hélène et les garçons") avaient en dépit d'un énorme succès une très mauvaise image médiatique qui pâtissait sur TF1 qui n'était que le diffuseur ! Et la chaîne s'est mise en quête de sens ! Vous parlez... En quête de sens pour du marketing encore plus crasse. En 2001, avec la Star Academy, elle fut la 2ème chaîne de télé à programmer une émission de télé-réalité (Après M6 et le "Loft" dont ils avaient dit le plus grand mal) et après on s'étonne que Nabilla soit devenue une starlette !

Celle-la au moment de sa fameuse "Affaire" de novembre 2014, je me disais qu'il valait mieux être encore Dorothée à mon âge ou Hélène (Rollès) que Nabilla !

A voir une interview récente très drôle, Nabilla interviewée par Raphaël Mezrahi ! Raphaël Mezrahi avait aussi interviewé Chantal Goya à ses débuts, et l'interview est très sympa. Elle doit dater de 1995 ou 1996. Raphaël lui pose des questions complètement bidon, mais elle garde son calme, comme si elle voulait effacer le faux pas de l'émission de Sabatier !

Écrit par : hug | 06/07/2017

Chat(te) échaudé(e) craint l'eau froide ! Et c'est sûr que dix ans après, notre Chantal avait "atterri", et avait compris que la com' était indispensable. Mais c'était beaucoup trop tard..
Pour parler de Raphaël Mezrahi, j'adorais ! Tout comme j'adorais l'émission "osons" de Patrick Sébastien qui, en 1995, l'avait fait connaître. Là encore, de tels interwiews ne pourraient plus se faire à notre époque de télé aseptisée. Dès qu'une émission "sort des clous", hop virée ! Ce fut le cas de l'émission OFNI que je suivais sur W9 tous les dimanches soir.
Et, attention, même le langage est aseptisé ! Une émission n'est pas "supprimée", "elle n'a pas trouvé son public". Nuance !
Amitiés

Écrit par : cica pour hug | 06/07/2017

Pour Cica : Oui, je suis d'accord avec toi concernant la télé trop aseptisée de nos jours. Tu sais, tous les samedis soirs je regarde "On n'est pas couché" présentée par Laurent Ruquier. C'est une émission que j'aime beaucoup parce que toutes les semaines, en l'espace de 3 heures, on a l'essentiel de ceux qui font l'actualité, mais pas seulement. C'est l'une des rares émissions où les journalistes peuvent dire ce qu'ils pensent.

Je viens d'apprendre que Vanessa Burggraf a décidé de quitter l'émission au bout d'un an seulement. C'est vrai qu'elle manquait un peu de respect aux invités comme avec Françoise Hardy.

La Françoise Hardy m'agace de plus en plus au fil des années à écrire des livres où elle tape sur la gauche mais surtout où elle parle de la vieillesse, de ses problèmes de santé. Mais en tant qu'artiste, je l'aime beaucoup, même si ses chansons sont parfois très nostalgiques, voire tristes. Sa carrière et son répertoire de qualité mérite du respect que VB ne lui a pas octroyé.

Le répertoire de Françoise Hardy est romantique, poétique, c'est de la belle chanson à part à une époque où elle ramait (début des années 80) et a sorti une énorme calamité qui n'a pas eu beaucoup de succès : la chanson "ça va comme ça" en 1981, où elle chante : "Un d'ses jours, tu auras l'nez dans ton caca !". Heureusement que le bel album "Décalages" (Avec le succès "Partir quand même") en 1988 est venu clore une décennie peu glorieuse pour elle.

Mais en même temps, j'adore "On n'est pas couché" pour son franc-parler et son côté intelligent et culturel, divertissant en même temps. Mais je déplore que maintenant à chaque fois qu'un journaliste tire à boulets rouges sur une personnalité, cela soit repris et grossi dans les médias, et que du coup, les journalistes soient considérés comme les vilains, alors qu'ils ont le mérite de dire ce qu'ils pensent aux invités sans forcément leur dérouler le tapis rouge, contrairement à dans d'autres émissions.

Et je crains qu'à force que les polémiques de l'émission enflent trop dans les médias à tort ou à raison (Cela a été le cas récemment suite à une dispute entre VB et Najat Vallaud-Belkacem pour laquelle Vanessa Burgraff avait tort au sujet de la réforme de l'orthographe dans les collèges, mais on en a fait un peu trop de bruit dans les médias), l'émission ne soit tout bonnement supprimée bientôt. Elle a commencé dans les années 2000, en 2006, à une époque où la liberté de ton à la télé était plus de mise.

Elle a pris d'ailleurs la suite de "Tout le monde en parle" de Thierry Ardisson que je regardais déjà aussi. J'aime aussi bien finalement les émissions de Thierry Ardisson toutes époques confondues (Je regarde souvent des vidéos d'archives de "Lunettes noires pour nuits blanches", "Bain de minuit", voire même "Descente de police" en 1985 où Thierry avait donné une interview décapante de Karen Cheryl, au même moment d'ailleurs où CG a plongé dans "Le jeu de la vérité". Par exemple : Thierry Ardisson déguisé en commissaire de police demande à Karen si elle sait ce qu'est le point G ? Et Karen de répondre : "C'est le centre de gravité". Et si elle se drogue etc... Karen a beaucoup de répartie dans cette interview et d'humour aussi. ) et "Lunettes noires" avec les "Questions cons". Bref, une liberté de ton qu'on ne retrouve plus aujourd'hui. Et que penser de "Droit de réponse" ? Les années 80 étaient beaucoup plus libérées que les années 2010, je trouve.

Écrit par : hug | 06/07/2017

j'ai suivi quelques émissions, ou plutôt quelques extraits de " On est pas couchés ".

Et franchement, si je ne remet pas en cause son créateur et animateur vedette aux multiples talents, ses chroniqueurs m'ont toujours paru malsains.

Léa Salamé s'y ait fourvoyé, quand à Burgraff et Moix ( le pire) ces personnes me sortent par les yeux.

MALSAINS.....................

Écrit par : boixiere | 06/07/2017

Pour Boixière : Moi, au contraire Yann Moix, je ne l'aimais pas avant qu'il participe à l'émission. Mais depuis qu'il y participe je l'aime bien. Je pense que c'est en fait un écorché vif qui a beaucoup souffert étant enfant (Il a été victime de violence physique de la part de ses parents) et qui cache son extrême sensibilité sous un personnage d'apparence froid et un peu provocateur.

Mais si tu regardes mieux l'émission, tu t'apercevras que ce n'est pas quelqu'un de méchant. Il dit ce qu'il pense en bien ou en mal, mais quand il admire profondément quelqu'un (ça a été le cas avec Michel Polnareff, Véronique Sanson et Jane Birkin), il le dit sincèrement et avec beaucoup d'émotion.

Il y a peu (le 20 mai), il m'a même beaucoup plu quand il a pris la défense de l'écrivain Sylvain Tesson, qui vient de publier un livre relatant son journal intime, et pour lequel Vanessa Burggraf avait cherché la petite bête en voulant lui faire dire qu'il était "islamophobe". Yann Moix a répondu très franchement que c'était un écrivain avant tout et qu'en publiant un livre reprenant son journal intime, il avait aussi le droit à l'erreur, et qu'il adorait son écriture.

Et puis, ce que je veux dire, c'est qu'"On n'est pas couché", selon moi, on peut aimer les chroniqueurs ou pas (Me concernant, j'ai eu du mal à accrocher avec Léa Salamé, que je trouve d'ailleurs beaucoup mieux maintenant quand elle présente "Stupéfiant !".), mais j'adore l'émission sur le principe qui est de distraire, cultiver sur l'actualité globale de la semaine en 3 heures, et où la langue de bois n'est pas de mise.

Écrit par : hug | 06/07/2017

Quelle ambiance ces deux jours : J'ai appris qu'une chanteuse de Bide et Musique (Qui chante faux comme une casserole, mais qui me faisait bien rire depuis 10 ans) : Daphnièle, de son vrai nom Sophie Fessard (Allez écouter ses chansons "America" et "Pour l'amour d'un dauphin" ou ses reprises de Daniel Guichard "Je t'aime, tu vois" et "La tendresse", vous m'en direz des nouvelles !) est en fait une mythomane complète, s'étant faite passer auprès du FN pour une victime des attentats du Bataclan et de Nice, et qu'elle était impliquée à la PJ de Rouen pour des affaires de diffamation et d'atteinte à la vie privée. Bref, allez l'écouter si vous voulez, moi, je la boycotte, mes oreilles s'en reposeront !

Et dire que j'avais imaginé une carrière pour elle en dessinant des pochettes de disques pour ses chansons et rêvé de devenir producteur pour la produire juste histoire de voir combien de disques je vendrais...

Mais comble de malheur, j'ai appris le décès du fils de Sheila, Ludovic Chancel... Sincères condoléances à Sheila...:(, une de mes chanteuses préférées comme vous le savez. Au vu des circonstances (Suicide), les médias vont encore remettre sur le feu que Sheila et lui avaient des problèmes d'entente, qu'elle était une mauvaise mère etc... Soutenons Sheila dans cette épreuve ! Et espérons que contrairement à Jane Birkin qui a vécu un drame similaire fin 2013, et que j'aime beaucoup aussi, Sheila n'ait pas de problèmes de santé suite à ce tragique décès...:(. Pardonnez-moi de plomber l'ambiance.

Écrit par : hug | 08/07/2017

Hug,c'est un drame indicible,la perte d'un enfant. Nos sincères condoléances pour Sheila et Ringo. Jane a souffert terriblement de la mort du sien,c'est incontournable. Il n'y a pas grand'chose que nous puissions faire ou dire, excepté témoigner notre sympathie. À bientôt. Cédric

Écrit par : Cédric | 09/07/2017

Témoigner de notre sympathie. Les matins d'été sont parfois confus. J'irai voir Daphnièle,puisque c'est amusant. À + Cédric

Écrit par : Cédric | 09/07/2017

C'est fait,Hug! D'abord America, ensuite Amour,Amitié. Bonne chance à Daphnièle! Merci Hug,je n'en crois pas mes oreilles mais après tout ce n'est pas donné à chacun de chanter juste. À bientôt. Cédric

Écrit par : Cédric | 09/07/2017

avec du retard du aux vacances , je découvre vos nombreux commentaires , de temps en temps , quand même , je jetais un oeil aux tops d'où j'étais . l'année 80 était riche au niveau musical quand même . je résume en gros , ce que j'avais loupé . mois de mars , cinq belles entrées Chamfort , Capdevielle , Blondie , Trust et pretenders . mois d'avril , Branduardi , ACDC mais surtout Renaud et Police ( les deux je les ai suivi depuis leur début ) . mois de mai , Cocciante , Trust et leur gros tube ( ils dépotaient dur ce groupe ) et Mc Cartney . mois de juin Cabrel , Gall , Berger , John , encore Blondie et Madness ( putain de bon album 33 tours ) . dans l'ensemble pas mal de pop et de rock dans le top ( enfin ! ) à mon avis . Ferrat prochainement dans le top , vu que son album de 80 avait bien marché , avec de bonnes chansons ? Higelin et Jean falissard j'espère pour bientôt ? amitiés à tous . Jean

Écrit par : jean | 09/07/2017

comme Patrick , j'avais regardé le jeu de la vérité avec Chantal Goya en direct . tout au long de l'émission , je n'y croyais pas , j'étais sidéré . elle devait bien s'attendre à des questions , c'était le but de l'émission . l'institutrice a posé sa question calmement . lamentable réaction . Hug a raison , cela rappelle une autre personne , il n'y a pas bien longtemps . pareil j'étais sidéré . sinon encore une réaction à la télé en direct qui m'avait interloqué et pour longtemps , Ringo ( encore lui ! ) qui avait brutalement attrapé le gars en chantant . Jean

Écrit par : jean | 09/07/2017

Cédric : Combien d'après toi, aurais-je vendu de disques avec Daphnièle si je m'étais improvisé producteur et lui avait fait faire des télés et des radios ?

Écrit par : hug | 09/07/2017

Sinon, je rentre d'un vide-grenier où j'ai vu au moins deux ou trois albums 33 tours de Chantal Goya et aucun de Dorothée ! En fait, ce qui me surprend c'est qu'on trouve assez régulièrement des albums différents de Chantal dans les vide-greniers alors que Dorothée c'est toujours LE même qu'on trouve : Son premier véritable album 33 tours original avec "Hou ! La menteuse", "Tchou, tchou le petit train" et "Rox et Rouky" sur lequel je reviendrais certainement quand on sera rendu à l'année 1982, où elle a un pull rayé rouge et blanc sur la pochette et dont la pochette (extérieure et intérieure) du 33 tours est entièrement illustrée de dessins de Cabu.

Certainement celui qui s'est le plus vendu. En fait, je m'en fiche un peu, ayant pratiquement tous les albums de la dame, dont certains rachetés, car je les avais déjà petit et abîmés, merci à ma mère de m'avoir donné son électrophone quand je n'avais que 4 ans !

Evidemment, je n'ai acheté aucun album de Chantal, en ayant déjà 3 dont deux qui sont probablement ses meilleurs, et car elle fait partie des artistes dont il me convient très bien d'avoir plus de 45 tours 2 titres que des albums 33 tours.

Et c'est vrai que moi aussi, malgré la mise au point faite par Chantal Goya elle-même, j'étais assez choqué de voir l'attitude de Chantal, la première fois que j'ai vu cet extrait de l'émission sur Youtube. Mais vraiment, j'aimerais bien voir l'émission dans son intégralité, pour m'en faire une idée.


Sinon, quand je parlais du syndrome Chantal Goya, je parlais d'une certaine politique blonde qui a pété un câble il y a deux mois en faisant des gestes et des grimaces comme elle. Mais bon, pas de politique !

Chantal, quand je vois l'extrait Youtube de l'émission au moment où elle se lève pour chanter devant son public sa chanson "Jeannot lapin", elle a l'air survitaminée, pour ne pas dire autre chose...

Pour comparer, je ne sais pas si je l'ai écrit déjà, mais Dorothée aussi avait été mise à mal mais bien plus tard en 1992, lorsqu'elle était l'invitée de Thierry Ardisson dans l'émission "Double-jeu". Il y avait une séquence dans cette émission qui s'intitulait "Costards de stars" où Laurent Baffie faisait des micro-trottoirs en se payant un peu la tronche un peu de ses invités.

Celui de Dorothée était particulièrement cinglant : Laurent Baffie s'était promené dans Paris avec un stock d'exemplaires du dernier single de Dorothée en criant dans un interphone à chaque fois qu'il présentait son disque à des gamins et même à des adultes : "Ah vous avez touché la pochette du disque, vous devez donner 30 francs, c'est de la vente directe, c'est Dorothée qui a mis au point cette technique, pour se faire des couilles en or et parce qu'elle n'aime pas les gosses !".

Et évidemment, certains adultes ne s'étaient pas privés pour être agressifs avec Dorothée !

Alors, comment avait-elle réagi ? Eh bien, elle avait à ses pieds un grand seau d'eau. Et elle est allée le verser sur la tête de Baffie !

Donc elle a tenté de réagir avec humour alors qu'en 2010, elle disait encore qu'elle avait très mal pris ce passage télé.

Écrit par : hug | 09/07/2017

Cica : Mme Goya Debout a donné une interview cette semaine où elle se plaint de ne toucher qu'une retraite de 565 Euros par mois !

Comme Françoise Hardy, notre "SDF du Show-biz" comme la surnomme un blog Docteur Kitsch, qui se plaint de l'impôt sur la Fortune, et qui en 2012, craignait de devoir quitter son appartement parisien si méchant François Hollande arrivait au pouvoir et ne supprimait pas l'impôt le plus "inique" qui soit. Heureusement que j'adore Françoise Hardy comme artiste, ça compense.

Pour Mme Goya Debout, son mari Jean-Jacques est l'auteur-compositeur de ses chansons, mais aussi de certaines de Johnny Hallyday et Sylvie Vartan, et il doit encore percevoir pas mal de droits d'auteur à mon avis, et elle voudrait nous faire croire qu'il ne lui en fait pas profiter ! Pratique pour les chanteuses interprètes de se marier avec un mari auteur-compositeur ou producteur : France Gall elle aussi perçoit les droits des chansons de Michel Berger, et Céline Dion avec son René n'a certainement pas dû toucher sur ses ventes de disques que le petit pourcentage auquel elle avait droit en tant que simple interprète !

Et Mme Goya voudrait nous faire croire qu'elle manque d'argent ! En plus, elle a elle-même écrit et composé certaines de ses propres chansons !

Écrit par : hug | 15/07/2017

En plus, ses radins ont demandé (Statut de stars obligent) à France Télécom de faire payer les appels téléphoniques qu'ils reçoivent deux fois plus que le prix d'un appel normal !

Et comme ils reçoivent beaucoup d'appels téléphoniques vu leurs statuts, certains de leurs amis et familles ont même parfois du mal à joindre les Debout !

(Private joke). J'avais aussi trouvé que Jean-Jacques Debout avait composé des jingles publicitaires, dont un célèbre pour des bananes, qu'il chantait avec elle : "Manger la banane par les Debout !". Il faudrait que je réécoute le tribunal des flagrants délires de Pierre Desproges consacré à Jean-Jacques Debout, je crois qu'il avait fait plein de jeux de mots de ce genre sur son nom.

Écrit par : hug | 15/07/2017

Écrire un commentaire