Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

22/07/2017

TOP 35 DES VENTES DE DISQUES AOUT 1980

1 1 T'ES OK Ottawan 1  
2 4 IL JOUAIT DU PIANO DEBOUT France Gall 2  
3 3 REVIENS Hervé Vilard 3  
4 5 FUNTYTOWN Lipps Ink   1
5 16 K7 Michel Sardou 4  
6 7 LA GROUPIE DU PIANISTE Michel Berger 5  
7 25 ELLE Didier Barbelivien 6  
8 27 EVERYBODY'S GOT TO LEARN SOMETIMES Korgys   2
9 2 LES JARDINS DU CIEL Jairo 7  
10 26 EMOTIONAL RESCUE Rolling Stones   3
11 6 L'ENCRE DE TES YEUX Francis Cabrel 8  
12 31 TU ES VENU Jeane Manson 9  
13 28 TAPE TAPE Sylvie Vartan 10  
14 e ROXANNE The Police   4
15 24 COULD YOU BE LOVED Bob Marley   5
16 8 CALL ME Blondie   6
17 e FOOD FOR THOUGHT UB 40   7
18 e GABY OH GABY Alain Bashung 11  
19 11 A PARTIR DE MAINTENANT Johnny Hallyday 12  
20 e LA MARCHE DES MACHOS Karen Cheryl 13  
21 34 CAN'T STOP THE MUSIC Village People   8
22 18 SENORITA RASPA Annie Cordy 14  
23 23 MAI Paolo Tramonti   9
24 14 KING OF THE WORLD Sheila B Devotion   10
25 e SU DI NOI Pupo   11
26 e DUR DUR Alex et les Lézards 15  
27 12 NIGHT BOAT TO CAIRO Madness   12
28 9 PIPOTIN Chantal Goya 16  
29 e THE GUITAR DON'T LIE Joe Dassin 17  
30 e THE WINNER TAKES IT ALL Abba   13
31 15 C'EST MA VIE Julio Iglesias 18  
32 10 BANANA SPLIT Lio 19  
33 e L'ITALIE Pascal Danel 20  
34 20 STOMP Brothers Johnson   14
35 e STAND THE GHETTO Bernard Lavilliers 21  

Je republie ici le top d'août 80, tellement écrit dans l'urgence la semaine dernière que beaucoup d'erreurs s'y étaient gissées.

Ottawan toujours en tête, empêchant France Gall d'avoir la consécration. En effet, si l'on reste dans le domaine des disques vendus, jamais France Gall n'a encore été numéro un ! Hervé Vilard reste dans le tiercé toutes catégories, deux artistes des années 60 sur le podium, ça fait plaisir ! Funky town en tête des "étrangers", normal, cette chanson passait en boucle. Sardou 4ème français, mieux que ses disques précédents. Michel Berger juste derrière, et Barbelivien continue son ascension. Pour une fois qu'il chante lui-même, c'est un vrai succès, car il va atteindre le sommet !

Jean-Marc Pelat a bien raison, la chanson des Korgys est le vrai tube de l'été. Mais connu trop tard, il ne sera numéro un toutes catégories qu'en septembre.
Les Stones sur le podium étranger, une place qu'ils attendaient depuis longtemps (enfin, plutôt leurs fans, car eux devaient se contrefiche des ventes chez les mangeurs de grenouilles !) Jeane Manson terminus 9ème, on ne peut pas chanter 
vis ta vie tous les mois.. Sylvie Vartan terminus 10ème, c'est bien payé !
J'en parlais dans ces colonnes, 
Roxanne - sortie deux ans plus tôt - profite du succès des deux précédentes chansons, sorties elles en 1979 ! A quand une chanson de Police vendue dès sa sortie ? 
Terminus 5 pour Bob Marley et ses Wailers.

Le hit caché, qui une fois de plus recèle bien des trésors. D'abord ceux qui seraient restés, justement, cachés :
- Village people, terminus numéro 8..
- Pupo avec 
su di noi.
Stand the ghetto, de Bernard Lavilliers.

Toutes les autres se retrouveront en septembre :
Food for thought, de UB40.
Gaby O Gaby de Bashung, qui contrairement à la légende ne sera jamais en tête. On distingue trois périodes chez Bashung : celle des années 60, avec des titres comme t'as qu'à dire yeah ou les romantiques. J'aimais assez. Celle des années 70 avec du feu dans les veines ou roman-photo (j'adore). Celle des années 80, la plus "commerciale", que désolé je n'aime pas trop. Et celle des années 90, avec osez Joséphine ou volutes, pour moi nettement meilleure.
La marche des machos, de Karen Cheryl, qui a tout simplement traduit en français show me you're man enough.
Dur dur du groupe Alex et les Lézards, j'aimais bien !
The guitar don't lie de Joe Dassin, qui venait de mourir, et je pense que c'est plus un hommage posthume qu'autre chose, cette chanson datant quand même de l'automne 79 ! Tout comme l'Aziza de Daniel Balavoine, qui se dirigeait vers une 8ème ou une 9ème place, et que sa mort a transformé en tube. 
The winner takes it all de Abba. Enfin une chanson qui sort de leurs rengaines ordinaires !
L'Italie, de Pascal Danel. Revanche sur son classement à SLC où elle n'avait pas dépassé la... 35ème place française, en avril 68 ! 


A dimanche prochain, sans faute. Dans tous les sens du terme !

Je vous embrasse.

 

Commentaires

surpris agréablement de voir Christophe avec l'italie en plein été : belle petite chanson extraite d'un album un peu "rococo" dont les textes sont de son beau-frère ALAIN KAN , égérie punk qui disparaitra bizarrement quelques années plus tard dans le métro...

Écrit par : jean-marc pelat | 17/07/2017

un festival de bons titres qui font leurs entrées pour ce top d'août 80 . chez les français , Christophe mais surtout Alain Bashung avec Gaby oh Gaby et Bernard Lavilliers avec stand the ghetto , deux titres qui de nos jours encore , passent souvent à la radio . pour Joe Dassin , j'étais plus mitigé malgré que c'était une chanson de Tony Joe White . chez les étrangers , Pipo , Diana Ross mais surtout Roxanne de Police , bien que ce n'était pas une nouveauté , l'excellent groupe UB40 avec food for thought , au même titre j'adorais Madness et the Spécials dans la même période . enfin Abba et son the winner takes it all , un de leurs meilleurs titres pour moi ! les années défilent et pourtant toujours de bonnes choses à se mettre dans les oreilles ! amitiés à tous . Jean

Écrit par : jean | 17/07/2017

Pour Cica: la première chanson de Police vendue dès sa sortie est celle qui apparaît juste après l'été: "Don't stand so close to me."
Amitiés.

Écrit par : Leroy David | 17/07/2017

Pour Madness c'était le deuxième succès consécutif juste après la folie "One step Beyond."

Écrit par : Leroy David | 17/07/2017

Bonsoir Patrick et à tous.

Vraiment pas le temps de vous lire et d'amener mon propre commentaire, je pars pour Noirmoutier.

Mais je me promet d'amener mon grain de sel, je vous embrasse tous et vous souhaitent un bel été.
Vous dire quand même que les Korgys furent pour moi une grande, voir immense émotion musicale.

A très bientôt.

Écrit par : boixiere | 17/07/2017

Pour Karen Cheryl, l'histoire de sa chanson est la suivante : Par l'intermédiaire de l'attaché de presse Didier Bonnecarrère, les producteurs de télévision Maritie et Gilbert Carpentier acceptent enfin de lui consacrer un show télé "N°1" en vedette. Mais ceci dit, à l'époque, Karen chantait du disco en anglais, certes avec succès, mais cela rendait les époux Carpentier réticents à l'idée de lui consacrer un show télé spécial. Ils finissent donc par accepter à condition qu'elle chante deux chansons en français.

A la va-vite, faute d'avoir assez de temps pour créer à 100 % de nouvelles chansons en français, il est décidé d'adapter, pour l'émission uniquement les deux plus grands tubes disco de Karen "Sing to me mama" et "Show me you're man enough" qui deviennent sous la plume de Claude Lemesle "Chante pour nous mama" et "La marche des machos".

"La marche des machos" amuse énormément Karen qui aime bien ce texte un peu féministe, allant à l'encontre de son image de chanteuse sexy. Elle chante les deux chansons dans l'émission dont "La marche des machos" comme final. Au départ, pas question de sortir ces deux chansons en disque. L'émission "N°1 Karen Cheryl" est diffusée sur TF1 le 2 août 1980 et bat des records d'audience.

Dès le lendemain, le standard téléphonique de TF1 est submergé d'appels de téléspectateurs demandant d'avoir les deux nouvelles chansons de Karen en disques. Humbert Ibach, le producteur de Karen est mis au courant et le 45 tours sort quelques jours plus tard, avec en face A "Chante pour nous, mama" et en face B "La marche des machos" (Et une pochette indiquant bizarrement au recto "La marche des machos" et au verso "Chante pour nous mama"), mais en tirage limité à 300.000 exemplaires. Humbert Ibach croyait plus au succès de "Chante pour nous mama" qu'à celui de "La marche des machos" car la V.O. "Sing to me mama" était plus ancienne que "Show me you're man enough", v.o. de "La marche des machos".

Et pourtant, les radios et les télés de l'époque plébiscitent "La marche des machos", et les 300.000 exemplaires du 45 tours sont vite vendus et le disque est donc pressé une seconde fois pour atteindre les 500.000 exemplaires vendus et plus, au niveau du disque d'or. A la surprise générale, car la V.O. "Show me you're man enough" datait seulement d'un an plus tôt.

A partir de ce tube, Karen Cheryl va reprendre définitivement sa carrière en français. Il y aura juste un album en anglais en 1981. (Avec "I hope it's me", la version originale de "Si", qui est pourtant sortie après le tube obtenu avec "Si" ! J'y reviendrai au moment voulu.).

J'ai une anecdote sur "Roxanne" de Police aussi : La chanson a été écrite et composée en 1977, à Paris, alors que le groupe y chantait mais n'était encore pas connu. Ils l'ont écrite en référence à une prostituée parisienne qu'ils fréquentaient. Le prénom de Roxanne est venu à Sting en regardant une affiche de théâtre annonçant le spectacle de "Cyrano de Bergerac".

Je ne sais pas si vous vous en êtes aperçu, mais dans l'intro de la chanson, on entend un accord de piano faux et Sting qui rigole juste après. Cette prise a été effectuée en studio un matin, alors que Sting était assis sur le clavier d'un piano et avait rit en écoutant la fausseté de ce qu'il venait d'entendre !

Écrit par : hug | 18/07/2017

De bonnes entrées dans ce top d'août 80, Alain Bashung, Christophe, Police, Diana Ross avec upside down dont j'ai toujours l'album et puis Joe Dassin avec the guitar don't lie, ce titre n'est sans doute pas sa meilleure chanson mais il figure par contre sur un excellent album de compilation sorti en 1996 intitulé "Joe Dassin Folk and Jazzy" qui comprend de petits bijoux comme marie-jeanne, dans la brume du matin, combien de temps pour t'oublier, mon village du bout du monde...Amitiés à tous, Renaud.

Écrit par : Renaud | 18/07/2017

Ravi que tu abordes ce sujet Renaud. Joe Dassin a chanté le pire et le meilleur, et hélas ce pire a nettement mieux marché que ce meilleur, tout comme pour Delpech. Pour moi les "bijoux" de Joe sont le plus souvent cachés dans ses albums. Ainsi le fabuleux "jardin du Luxembourg" que je ne me lasse pas d'écouter. Et encore je me suis calmé, car de 1998 à 2011, je le faisais au moins trois fois par jour, et volume à fond ! Le "village au bout du monde" me parle aussi, sans doute parce que j'ai habité trois fois dans des villages, dans les années 70, 80, et 2010. La Marie-Jeanne, j'aime bien, mais c'est le copier-coller de Ode to Billy Joe. A propos de Billy, Joe -lol-donnait même dans les noces et banquets avec la face B de "L'Amérique". Bon, c'est vrai qu'à Bordeaux ça faisait un tabac, je peux en témoigner de par les vendanges que j'ai faites là-bas.
Amitiés.

Écrit par : cica pour Renaud | 18/07/2017

bonnes vacances Michel , profites bien du bel été . amitiés . Jean

Écrit par : jean | 18/07/2017

d'accord avec toi Patrick (Cica) la carrière de Joe Dassin est très inégale musicalement d'un disque à l'autre frôlant même parfois la médiocrité, le summum a été atteint pour moi avec la chanson "dans Paris à vélo on dépasse les autos" intitulée la complainte de l'heure de pointe sortie en 1972, il me semble que le manque d'inspiration amène parfois à tomber dans la facilité;le comble c'est que les antennes radios ne font pas eux même la différence dans le répertoire de certains chanteurs et sont même amenées à ne pas diffuser de bonnes chansons, ainsi dans le cas de Michel Delpech que tu cites, pour moi sa période 1964 à 1970 est très sous estimée et passe très peu dans des radios comme Nostalgie entre autre, elle comprend pourtant des titres superbes comme "plus d'bac", "il faut regarder les étoiles", un coup de pied dans la montagne", "je me sens tout petit"....Même chose pour Michel Fugain, personnellement je préfère sa première période avant le big bazar comprenant des chansons comme "daisy", "je n'ai pas changé", "le petit nicolas", "quand j'ai vu pleurer mon père"... et pourtant on diffuse toujours les mêmes titres jusqu'à en être saturés comme "c'est la fête" ou "fais comme l'oiseau". Conclusion, je me demande parfois si le métier de "programmateur" dans les radios françaises existe encore??? amitiés à tous, Renaud.

Écrit par : Renaud | 19/07/2017

Tout à fait ! On a connu le Delpech de "inventaire 66" (chanson assez engagée pour l'époque) "wight is wight", "je suis pour" (rien à voir avec Sardou), "pour un flirt", "fan de toi", "quand j'étais chanteur"; "le loir et cher", "trente manières de quitter une fille", "je cherche un endroit", mais je préfère nettement "t'en fais pas" (1965), "chez Laurette" (passée en radio après 1966), "un coup de pied dans la montagne" (1970) "et Paul chantait Yesterday" (1971) ;
mais ses plus belles années seront 1973/1974 avec "rimbaud chanterait", "les aveux", "les divorcés", "je pense à toi" et "je l'attendais". Ensuite viendront "ce lundi-là" (1975) "c'est ta chanson" (1978) "docker" (1980), "bombay" (1981), "animaux animaux" (1983) "loin d'ici" (1984) "ces mots-là" (1988) "pleurer le chanteur" (1989), et surtout "j'étais un ange" (1990).
Il faut préciser que Michel avait plongé dans une grave dépression à partir de 1976, et je te conseille vivement la lecture de "l'homme qui avait bâti sa vie sur du sable".
Amitiés.

Écrit par : cica pour Renaud | 19/07/2017

Pour Cica et Renaud : J'ai quelques 45 tours de Michel Delpech, dont celui de "Fan de toi" (Avec en face B "62 nos quinze ans", une jolie chanson nostalgique, et c'est normal que je l'ai puisqu'il y évoque la Vendée !). Mais surtout, je pense comme Bénabar, que "Le petit rouquin", qu'il a écrite et composée seul (Face B de "Les divorcés") est une très bonne chanson. C'est un titre assez intimiste finalement, qui ne retient pas forcément l'attention dès la première fois qu'on l'écoute (C'était mon cas en 2003 ou 2004 quand j'avais acheté le 45 tours), et puis qu'on apprécie de plus en plus au fur et à mesure.

Écrit par : hug | 19/07/2017

Sur Delpech, impossible de passer à travers de son album "comme vous" de 2004 ( avant-dernier) qui est sublime avec des titres comme " sauver ma peau" ou " une table pour 4" plus le titre de l'album...

Écrit par : jean marc pelat | 20/07/2017

pour revenir à Joe Dassin , pendant mes vacances , un ami m'avait prêté des cd dont un d'Iggy Pop , l'album après . il reprend et si tu n'existais pas d'une façon plutôt originale avec sa voix grave , pour moi c'est réussi , les autres reprises , Brassens , gainsbourg , Piaf etc... sont du même tonneau . sur cet album il y a aussi un titre de Yoko Ono , très bon et plutôt surprenant . pour Michel Delpech , dont je suis fan depuis toujours une de mes préférées de lui ( il y en à beaucoup ) , la chanson magnifique les aveux avec Roberto Alagna est vraiment belle avec ces deux chanteurs d'exception . amitiés . Jean

Écrit par : jean | 20/07/2017

Bonjour, merci Patrick de nous offrir ce nouveau classement. S'il fallait n'en retenir que 3 titres, dans l'ordre je mentionnerais The winner takes it all/ Reviens et K7. Cela n'intéresse personne mais l'adaptation du Winner par Mireille Mathieu (Bravo tu as gagné) me plaît bien. Sinon,ayant lu les divers commentaires,je vois que Dassin et Delpech enthousiasment toujours et c'est tant mieux! Pour le plaisir d'ajouter 2 ou 3 mots je citerai de Delpech Le roi de rien. Jean-Marc,Une table pour 4 à 9 heures,Paul et Bérengère sont toujours à l'heure... Fabuleux! Dassin,Patrick,Le Luxembourg me hante encore parfois. Merci à tous. Hug,tu ne dois rien regretter à propos de Daphnièle... C'est en effet difficile à écouter tellement c'est faux; mais la vocation et le talent ne sont pas toujours en accord. Jean,pour Barjavel je vais voir si je trouve La charrette bleue. Merci d'en avoir parlé. Amicalement,à bientôt. Cédric

Écrit par : Cédric | 20/07/2017

Exact ! Je mentionnerai aussi son dernier album "sexa" de 2009, avec des chansons comme "ce soir je passe à la télé".

Écrit par : cica pour Jean-Marc | 20/07/2017

C'est le seul disque que j'achèterai de Mireille Mathieu, et dès sa sortie. C'était à l'époque pour moi du vécu, et j'adorais cette chanson que j'écoutais en pleurant. Pour une fois, j'ai largement préféré la copie à l'original !
Amitiés.

Écrit par : cica pour Cédric | 20/07/2017

Dois-je le dire ? J'ai réécouté Daphnièle ! Mais avec une distanciation critique maintenant. Dissocier l'artiste, la femme de la joie ou du plaisir (coupable ou non) qu'on prend en l'écoutant, ce n'est pas facile.

C'est aussi ce que j'essaie de faire justement avec Mireille Mathieu.

Mireille Mathieu n'est pas vraiment de ma génération. Ne pas oublier qu'en fait ayant 35 ans, je suis plutôt de la génération Top 50 de Canal + dont j'étais un très jeune téléspectateur, un tout "p'tit clou" comme le disait Marc Toesca, et que Mireille Mathieu n'a jamais figuré au classement. Même si elle s'en est approchée plusieurs fois dont en 1988 avec une jolie chanson "L'enfant que je n'ai jamais eu".

Pour autant, je me souviens bien que Mireille Mathieu était très souvent invitée à la télévision encore quand j'étais petit. Je devais la trouver belle, car je me souviens que quand j'avais 5 ans, j'avais vu un de ses disques dans un supermarché, et j'avais demandé à ma mère de l'acheter sans connaître la chanson parce que je trouvais la pochette belle. Bien évidemment, on ne l'avait pas achetée.

J'ai vraiment découvert Mireille Mathieu en 2001 quand ma prof de piano m'a donné un 33 tours d'elle "Mireille Mathieu chante Paul Mauriat" et un cousin de mon père un 45 tours (Rare en plus), un deux titres spécial juke-box avec en face A "Géant" et en face B "Alors nous deux" en 1967), et là, je me suis dit : "Quelle belle voix ! Dommage que son répertoire ne soit pas assez moderne !". J'ai donc acheté pas mal de 45 tours d'elle en brocantes (Dont "Bravo tu as gagné"). Mais depuis 10 ans, elle montre un peu trop ses avis politiques et m'agace.

Sa prestation pour Sarkozy était plutôt rigolote quand même. Mais chanter pour Khadafi quand même. Et cette polémique sur les Pussy Riot. On a l'impression que comme plus personne hormis ses fans irréductibles n'achète ses disques, il faut qu'elle parle d'elle pour ses prises de position, alors qu'elle se trompe. Elle n'est pas une chanteuse engagée, donc son public ne pense pas forcément comme elle. Qu'elle ne fasse que chanter ! Bon, j'ai vu aussi de vieilles interviews d'elle datant des années 60, et c'est vrai qu'elle n'avait pas l'air d'avoir inventé la poudre.

J'ai vu aussi des interviews de Sheila (En tant que fan d'elle), et je trouve que quand même, Sheila fait plus intelligente. (Alors qu'on l'a souvent dite stupide aussi. Encore sans doute une façon de la faire chier. Quand on écoute ses interviews des années 60, contrairement à Mireille, on sent bien qu'elle a beaucoup plus de recul et d'humour (Donc d'intelligence) par rapport à son personnage et ce qu'elle chantait, et c'est toujours le cas aujourd'hui).

Concernant Mireille, je me dis qu'avec sa belle voix, il est bien dommage que son succès n'ait pas perduré au milieu des années 80, et que si elle avait eu Berger ou Goldman comme auteur-compositeur, elle aurait peut-être pu moderniser son répertoire. Elle a essayé avec Feldman en 1990 mais en vain.

Céline Dion était comparée à Mireille au début de sa carrière et elle a modernisé son image grâce à ses reprises de "Starmania" et ses chansons de Goldman, pour être la star féminine n°1 de la chanson des années 90 et 2000 !

Mais pour Mireille, ses concurrentes à voix des années 60 / 70 comme Nicole Croisille ou Nicoletta ont vu leur carrière flancher dans les années 80 au profit de celles de Julie (Pietri) puis Patricia Kaas par exemple. Et enfin la Dion.

Par rapport à Mireille Mathieu, je préfère de loin Nana Mouskouri dont je trouve le répertoire beaucoup plus riche.

Voilà pour Mireille Mathieu. Sinon, il y a peu sur Youtube, j'ai mis un commentaire rigolo sous sa chanson "Maman ce soir tu as vingt ans" de 1969 : "Eh oui, Mireille Mathieu avait 23 ans en 1969. Cette année-là, un soir, sa mère a été plus jeune qu'elle de 3 ans ! Vive l'ordre des choses chez les Mathieu !".

Écrit par : hug | 20/07/2017

Au tour de Chester Bennington de quitter la scène en pleine vie. C'est tragique,tout de même... Cordialement,Cédric

Écrit par : Cédric | 20/07/2017

Ah ! Merci Cica d'avoir remis la page ! Je m'étais rendu compte qu'elle avait disparue ! Tu as fait des modifications dessus ou c'est encore une histoire de connexion ?

Écrit par : hug | 22/07/2017

J'avais oublié - entre autres - "call me" dans le hit caché !!!!

Écrit par : cica pour hug | 23/07/2017

Écrire un commentaire