Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

21/01/2018

TOP 35 DES VENTES DE DISQUES NOVEMBRE 1982

1 8 HOU LA MENTEUSE Dorothée 1  
2 1 WORDS F R David   1
3 3 MUSIC AND LIGHTS Imagination   2
4 5 SADDLE UP David Christie   3
5 10 OH CHERI CHERI Karen Cheryl 2  
6 15 I KNOW THERE'S SOMETHING GOING ON Frida   4
7 2 IL TAPE SUR DES BAMBOUS Philippe Lavil 3  
8 21 IT'S RAINING AGAIN Supertramp   5
9 6 AFRIQUE ADIEU Michel Sardou 4  
10 28 ECRIS-MOI Pierre Bachelet 5  
11 33 WOT Captain sensible   6
12 23 WIEW FROM A BRIDGE Kim Wilde   7
13 7 DA DA DA Tryo   8
14 30 ET L'AMOUR CREA LA FEMME Julio Iglesias 6  
15 31 JE SUIS VICTIME DE L'AMOUR Johnny Hallyday 7  
16 e QUAND LA MUSIQUE EST BONNE Jean-Jacques Goldman 8  
17 12 TOTALEMENT FOU D'ELLE Hugues Hamilton 9  
18 4 FEMME QUE J'AIME Jean-Luc Lahaye 10  
19 e SI J'ETAIS UN HOMME Diane Tell 11  
20 13 VOYEUR Kim Carnes   9
21 e GYM TONIC Véronique et Davina 12  
22 24 JE M'EN VAIS Guy Criaki 13  
23 9 CAN'T TAKE MY EYES OF YOU Boys Town Gang   10
24 e GLORI GLORIA Sheila 14  
25 e WALKMAN Kasso   11
26 e DER KOMMISSAR Falco   12
27 e CENDRILLON Téléphone 15  
28 18 MARIE Hervé Vilard 16  
29 11 JE VEUX CROIRE Julie Pietri 17  
30 14 L'ESPRIT DE FAMILLE Générique TV 18  
31 e DO YOU REALLY WANT TO HURT ME Culture Club   13
32 27 BABE YOU RE GONNA LOVE TONITE Lime   14
33 19 MORE THAN THIS Roxy Music   15
34 16 MURPHY'S LAW Cheri   16
35 17 DA DA DA Toss   17

Hit "vieillissant", seulement 8 entrées ce mois-ci, dont cependant 5 importantes.
Hug va être content, Dorothée est en tête ! Et ce n'est pas fini... Côté "étranger", c'est un français ! FR David qui occupait déjà la tête la semaine passée. Pour la seconde place française, il faut descendre assez bas pour trouver Karen Cheryl. tandis qu'Imagination n'a pas réussi à décrocher la timbale. Pour le bronze, David Christie (côté "étranger"...) dont je regrette encore une fois le changement de style (J'avais adoré en 1978 toujours la même rumba) et Philippe Lavil qui tape toujours sur ses bambous mais n'est plus numéro un !
Frida monte à la 4ème marche de sa catégorie, mais ce n'est pas fini pour elle. Terminus 5 en revanche pour Supertramp, j'aurais pensé mieux. Bachelet 5ème aussi, mais pas terminé pour lui, tout comme Captain Sensible, 6ème, qui est promis à "un bel avenir".

Une parenthèse à ce propos, 1982 voit l'arrivée de la Pop allemande, que pour ma part j'ai énormément apprécié (sauf Da da da !) en fait ce serait même avant, avec Nina Hagen. Captain Sensible n'est pas allemand, mais Der Kommissar oui, créé par Matthew Gonder. 1982 va voir aussi arriver Falco (qui ensuite se présentera aux élections à Toulon et gagnera la mairie - non, je rigole !) et donc Tryo. 1983 verra arriver the Scorpions, un de mes groupes préférés. 1984 accueillera Nena, Sandra, Alphaville. En 1985 ce sera Modern Talking (en tant qu'ex DJ de bal, je peux vous dire qu'il n'y avait rien de tel pour "remonter la mayonnaise !) enfin bref que du bon !

Terminus 7 pour Kim Wilde, 6 pour Julio.
Et là, même "problème" qu'avec Eddy Mitchell en juillet. Johnny est en fait loin d'être 15ème au général ! Ses places hebdo ont été : 20 / 16 / 15 / 14 / 15. A mon avis il est plutôt 16ème ou 17ème, alors que Goldman, dans le hit "caché" est plus près de la 10ème que de la 16ème place. Fabrice Ferment classe feu Johnny à cette 15ème place, 7ème française, pour qu'elle soit "visible". Moi je vois un peu plus loin, 8ème français. Ce qui n'est finalement pas mal pour cette période, où il avait plutôt penché pour le 7ème art. 

Donc, le hit caché. On commence par celles qui seraient restées dans l'ombre :
- Diane Tell avec si j'étais un homme, que j'avais acheté (j'ai le disque sous les yeux) en mars 1982 (!) . Le disque lui-même est daté de 1981... Pas plus haut que la 11ème place. Quand on pense que c'est un incontournable 35 ans après !
- Guy Criaki, terminus 13.

Les autres vont continuer.
Très loin pour Goldman donc et aussi Culture Club.
Loin pour Véronique et Davina, Falco
Assez loin pour Sheila
Pas très loin pour Kasso et Téléphone. Je reparlerai plus de ce groupe la semaine prochaine, et là "le coup de l'album" n'est pas valable...

A dimanche prochain

Je vous embrasse.

Commentaires

Ben, je suis content pour Dorothée.

Mais honnêtement, je pensais trouver comme entrées Julien Clerc ("Lili voulait aller danser", certes pas sa meilleure chanson, mais c'est un bon rock quand même) et surtout Rose Laurens ("Africa"), chanson à propos de laquelle j'ai déjà évoqué mon attachement particulier.

Sinon Véronique et Davina arrivent avec leur chanson à texte ! "Touille touille touille touille" comme paroles, ça aurait été meilleur comme paroles pour générique d'une émission sur la pâtisserie que pour une émission sur la gymnastique !

Pour Goldman, pas son meilleur titre "Quand la musique est bonne". La face B du disque est plus belle mais beaucoup plus triste. Il s'agit de "Veiller tard". Par contre "Quand la musique est bonne" est une très bonne chanson en spectacle, et finalement c'est un peu le même genre que la chanson récente de Calogero "Je joue de la musique".

Pour Diane Tell, en réalité, la chanson est sortie en 1980 au Québec, l'année suivante en France où elle est jetée par toutes les radios qui la trouvent trop longue, à part par la nouvelle radio libre NRJ qui la diffuse très régulièrement avant que les autres radios ne s'y mettent très doucement, raison de son classement tardif. Sinon, la belle Diane connaîtra ensuite d'autres succès mineurs en France (Je le rappelle parce qu'à écouter les radios nostalgiques on pourrait croire qu'elle n'a été qu'une one hit wonder en France avec ce titre !).

Il y aura "Souvent, longtemps, énormément" en 1983, "Savoir" en 1984, "Faire à nouveau connaissance" début 1986 (Chanson très bien reçue en radio et en télé, mais qui ne sera que "frémissante" au Top 50, n'entrant pas dans le classement), et enfin "La légende de Jimmy", chanson principale de la comédie musicale de Luc Plamondon et Michel Berger du même titre, classée au mieux 7ème ou 9ème (La place exacte m'échappe) du Top 50 en janvier 1991 ! Et puis plus rien, malgré au moins 5 ou 6 albums francophones de la belle québécoise depuis !

Pour Sheila "Glori-Gloria" dont le texte écrit par Claude Carrère et Jean Schmitt évoque la guerre des Malouines est en réalité l'adaptation de "Gloria" d'Umberto Tozzi (Sorti en 1979), qui avait ensuite été repris en anglais par l'américaine Laura Branigan.

C'est le dernier titre de Claude Carrère (Et Jean Schmitt) que Sheila chantera, et d'ailleurs le dernier disque de Sheila produit 100 % par Carrère. La face B "Body-building" est d'ailleurs de Philippe Abitbol et Yves Martin et annonciatrice, même si elle n'est pas terrible, du renouveau artistique que prendra la carrière de Sheila quelques mois plus tard avec l'album "On dit". "Body-Building" avait d'ailleurs été au départ été écrite et composée pour être le générique de "Gym tonic". La boucle est bouclée !

Écrit par : Hug | 21/01/2018

Quelques bonnes entrées en effet dans ce hit de novembre 82, Culture Club, Téléphone, Diane Tell,mais c'est Jean-Jacques Goldman qui a ma préférence, "quand la musique est bonne" est donc extraite de son second album où figurent d'autres bons titres comme "au bout de mes rêves", "veiller tard", "comme toi"...si je ne me trompe pas J.J.Goldman aurait même dit qu'il considérait cet album comme le meilleur qu'il a enregistré. J'étais très fan de Goldman durant les années 80, 90, pas seulement pour le chanteur auteur-compositeur mais aussi pour l'homme, pour ce qu'il représente, ses convictions, son comportement, sa discrétion dans les médias et cela reste toujours vrai en 2018, par contre curieusement j'ai parfois du mal aujourd'hui à réécouter ses chansons tellement elles passent sur les antennes radio, sinon je me retrouve tout à fait dans la majorité en France qui le considère comme la personnalité préférée des français. Amitiés à tous, Renaud.

Écrit par : Renaud | 21/01/2018

A chaque fois je suis scotché par ton érudition musicale ! Je te repose la question : envisages-tu de faire un livre, comme l'a fait l'ami Michel Boixière ? Je serai un de tes premiers lecteurs.
Sinon - je l'ai évoqué voilà quelques mois - je serais tenté par ce genre d'exercice. Mais il faudrait alors que tu me donnes la permission de piocher dans tes commentaires.
Je mettrais bien sûr "en collaboration avec Hug".
J'ai déjà plus de cent pages de prêtes !
Je te rappelle mon mail si tu veux me répondre en privé :
pomponbasque@hotmail.fr
Amitiés

Écrit par : cica pour hug | 22/01/2018

Pour Goldman - mon chanteur préféré des années 80 et 90 - je serais pour une fois d'accord avec Leroy David, c'est dans ses albums qu'on trouve les meilleures chansons, et les "locomotives" des singles ne sont pas toutes les meilleures des opus. Pour moi "quand la musique est bonne" est une chanson de discothèque, "veiller tard" est une chanson de radio.
Dans mes émissions, je passais surtout "au bout de mes rêves", "veiller tard", "si tu m'emmènes", "comme toi" (qui a cartonné en single), "si tu m'emmènes", "être le premier" et "je ne vous parlerai pas d'elle".
Du reste ma chanson préférée de Goldman (depuis 30 ans) est "confidentiel", qui est une face B restée à l'époque "confidentielle".
amitiés

Écrit par : cica pour Renaud | 22/01/2018

du coup si je comprends bien vos commentaires , cela valait le coup de continuer les années 80 , j'en suis ravi , le top de Novembre en fait parti . quatre entrées de grandes qualités , d'abord Jean-Jacques Goldman que j'adorais , au point d'acheter les albums et les singles . que dire du titre quand la musique est bonne, à part que c'est un classique de lui , comme les autres d'ailleurs . Diane Tell avec si j'étais un homme , superbe et jolie avec ça ! Téléphone avec Cendrillon et pour finir Culture Club , quel tube ce do you really want to hurt me . là pour ces quatre là on est bien d'accord , ce sont de bons titres et ce n'est pas fin ! amitiés à tous . Jean

Écrit par : jean | 22/01/2018

Goldman j'en suis fou ! J'ai acheté :
- tous ses singles
- tous ses albums, notamment ses compils "singulier" et "pluriel"
- le DVD de l'intégrale de ses clips.
Tu as raison Jean, ne pas faire les années 80 aurait fait louper pas mal de gens, dont lui, Indochine, Jeanne Mas, Mylène Farmer, mon grand chouchou François Feldman, Marc Lavoine et des tas d'autres qui me reviendront !
Amitiés

Écrit par : cica pour Jean | 22/01/2018

Au sujet des années 80 pour répondre à Jean et Cica, c'est vrai et heureusement il y a eu de belles révélations (Goldman, Indochine, Feldman, Lavoine, Cabrel ....) mais aussi que de déchets (je ne reviens pas dessus puisque j'en ai déjà parlé dans un commentaire précédent) avec l'industrie du disque qui cherche avant tout la rentabilité à court terme, cela était moins vrai dans les décennies précédentes même s'il fallait galérer parfois longtemps avant de se faire connaître, Jean-Marie Périer le célèbre photographe de SLC en a encore parlé hier soir sur BFM TV, les chanteurs yé yé et même les Beatles et Rolling Stones étaient beaucoup plus accessibles dans les années 60, dés le milieu des années 70 (et encore plus bien sûr aujourd'hui) on a vu se développer un système de barrage et de filtrage au niveau des maisons de disques, et en ne laissant que peu de temps aux jeunes artistes pour se faire connaître. Amitiés, Renaud.

Écrit par : Renaud | 22/01/2018

Patrick , comme toi j'ai tout , mais pas tout quand même , je m'explique . il me manque les quatre premiers singles . les Red Mountain de 65 , c'est pas grave papa de 76 , les nuits de solitude de 77 et back to the city again de 78 . si quelqu'un a ces quatre disques chapeau ! là ils valent vraiment une fortune . dans les années 80 , je faisais beaucoup de foires aux disques , déjà à ce moment là c'était très rares d'en voir un , alors aujourd'hui... bien sur j'ai une compilation de ces titres moins le premier . une petite anecdote , en 82 , comme j'étais mince , les yeux et les cheveux bien noirs et coiffé comme lui , beaucoup me disait que je lui ressemblait , ce qui me faisait bien plaisir , j'avoue . une autre anecdote , j'avais vu Mylène Farmer à ces débuts , dans une foire à Montbard pour être précis , franchement c'était nul , je pense que les machines ont bien fonctionné dans les studios d'enregistrement ! mille excuses Patrick , c'est moi et Cédric qui avaient merdé à propos du drame de Millas et pas Michel . amitiés à tous . Jean

Écrit par : jean | 22/01/2018

Bonjour! Merci Patrick de ce nouveau hit-parade,plein de bonnes choses. Quand la musique est bonne,inévitablement! Mais encore Diane,Sheila,Cendrillon... Sans oublier le commissaire. J'ai trouvé le temps de regarder ''D'où viens-tu Johnny'' une nouvelle fois,oui... Quelques numéros de SLC et le 45 tours des chansons du film; après avoir revu West Side Story,comparaison n'est pas raison. Et la sélection eurovision; je suis incapable de faire un pronostic... Enfin pour revenir aux années 80, je vais m'inspirer d'Agatha Christie: pourquoi pas Dorothée?
Salut à tous, Cédric

Écrit par : cédric | 23/01/2018

pour revenir à Jean-Jacques Goldman , il me manque encore deux autres singles , just a little sign en 82 plus rock , je trouve ( il suffira d'un signe ) , vendu sur Ebay 100 euros , et love me away ( envole-moi ) . donc en tout 6 disques de lui très cher où introuvable comme le premier single en 65 . les avez-vous ces trésors ? je suis curieux de savoir ! amitiés . Jean

Écrit par : jean | 23/01/2018

Dimanche j'ai fais une foire aux disques , l'occasion de voir des passionnés et des copains de disques . je peux vous dire que les éternels Beatles , Rolling Stones et Hallyday se vendent toujours bien . une nouveauté , depuis que France Gall est décédée , beaucoup de monde recherchait ses disques . curieusement , Dalida et Edith Piaf sont aussi bien collectionnés , plus par des femmes de moins de 45 ans d'ailleurs surtout pour Edith Piaf d'où ma surprise . Jean

Écrit par : jean | 23/01/2018

j'ai récupéré au décès de mon beau père en avril dernier des 45t et 33t de ma maman:

voir dans sujet DEBATS

Écrit par : boixiere | 23/01/2018

J'ignore s'il est parmi vous,parmi nous,des fans d'Arthur Higelin. Il vient de sortir un double album très réussi; l'un des cd comprend des chansons tendres,genre slows,tandis que l'autre offre des morceaux plus rythmés crés au fil de son tour du monde fait avec sa compagne. Je l'avais vu sans une petite salle(800 places) il y a une dizaine d'années. C'est son 10me opus. Un artiste de grand talent en tournée... C'est tout mais pourquoi pas Arthur H? Cordialement. Cédric

Écrit par : cédric | 24/01/2018

Cédric , entendu sur France Inter , une interview et quelques titres surtout la boxeuse amoureuse d'Arthur Higelin . superbe chanson . amitiés . Jean

Écrit par : jean | 24/01/2018

Qui l'eut cru , Dorothée se retrouve en tête du hit Parade de ce mois de novembre 1982 avec "Hou la menteuse" et je crois que cela fait plaisir à nos nombreux commentateurs de ce joli blog . Je retiens le nouveau titre de Sheila, le très bon "Glori Gloria" qui va faire un tube bien mérité et changeant après la période disco sexy de Sheila . Tiens, le groupe Téléphone arrive avec "Cendrillon" c'est donc à suivre !!

Écrit par : Jerry OX | 24/01/2018

Pour Jerry OX: Comme les titres précédents de Téléphone, "Cendrillon" ne fera qu'une petite carrière en 45 tours.

Écrit par : Leroy David | 24/01/2018

Jerry OX : Comme je l'ai dit, je suis content que ce tube de Dorothée ait été classé n°1, et il me rappelle de très bons souvenirs. Aujourd'hui, la pochette du 45 tours comprenant la chanson et de l'album correspondant sont quasiment collectors car hormis des photos de Dorothée, elles comprennent des dessins de Cabu.

Ceci dit, sur l'album "Hou ! La menteuse" la chanson titre n'est pas ma préférée. D'ailleurs, à l'écoute de l'album, je me dis que c'était la chanson la moins bonne du disque mais la plus efficace.

Et Dorothée va encore cartonner ensuite avec "Les Schtroumpfs" au printemps 1983 et ensuite avec une chanson que je préfère à "Hou ! La menteuse", c'est-à-dire "Maman" durant l'hiver 1986-1987. Mais ses plus jolies chansons comme "Pour faire une chanson" et "Nicolas et Marjolaine" par exemple, seront des moins gros cartons. Et cela rejoint ce que je disais d'elle, ses plus belles chansons ne seront jamais extraites en singles ou alors comme discrètes faces B (cf : "Dam dam di dou dam dam", face B du 45 tours de "Allo, allo monsieur l'ordinateur" fin 1985), ses producteurs Jean-Luc Azoulay et Claude Berdat préférant l'efficacité (Et la rentabilité !) pour vendre du 45 tours (Et tirer les ventes d'albums) que la tendresse voire même la poésie qui se dégageaient de certaines chansons se trouvant sur ses albums (Les très belles chansons que lui a écrites Michel Jourdan entre-autres).

Mais prenez cela comme un avis de fan connaissant bien sa discographie.

Écrit par : Hug | 24/01/2018

Ses autres grands succès "Allô, allô, monsieur l'ordinateur", "Nicolas et Marjolaine", "Tremblement de Terre", "Les petits Ewoks", "Les neiges de l'Himalaya" vendront tous moins que "Rox et Rouky", "Les Schtroumpfs" et "Maman".

Écrit par : Hug | 25/01/2018

Les commentaires sont fermés.