Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

11/03/2018

TOP 15 DES VENTES DE DISQUES AVRIL 1983

1 1 CHANTE Les Forbans 1  
2 5 LES SCHTROUMPFS Dorothée 2  
3 2 AFRICA Rose Laurens 3  
4 3 EYE OF THE TIGER Survivor   1
5 8 COMME TOI Jean-Jacques Goldman 4  
6 27 BILLIE JEAN Michael Jackson   2
7 15 ADIOS AMOR Frédéric François 5  
8 9 TOGETHER WE'RE STRONG M Mathieu & P Duffy   3
9 30 LAST NIGHT A DJ SAVED MY LIFE Indeep   4
10 e D'AMOUR OU D'AMITIE Céline Dion 6  
11 22 LE GITAN Daniel Guichard 7  
12 6 YOUR EYES Cook da Book   5
13 20 APPELLE-MOI BRANDO Jean-Luc Lahaye 8  
14 4 DO YOU REALLY WANT TO HURT ME Culture Club   6
15 7 LA COLEGIALA Rodolfo i su tipica   7
16 17 YOU CAN'T HURRY LOVE Phil Collins   8
17 31 VOYOU Michel Berger 9  
18 e SENTIMENTALE Marie Myriam 10  
19 14 ET C'EST COMME SI Julie Pietri 11  
20 18 COME ON EILEEN Dexys Midnight Runners   9
21 e SI LA VIE EST CADEAU Corinne Hermès 12  
22 24 FALL IN LOVE WITH ME Earth Wind and Fire   10
23 e MADAME Claude Barzotti 13  
24 12 DESIREE Gilbert Bécaud 14  
25 e LET'S DANCE David Bowie   11
26 13 LILI VOULAIT ALLER DANSER Julien Clerc 15  
27 10 MIDNIGHT BLUE Louise Tucker   12
28 34 ALL RIGHT Christopher Cross   13
29 11 PASS THE DUTCHIE Musical Youth   14
30 e SUCCES FOU Christophe 16  
31 16 MIDNIGHT BLUE Michèle Torr 17  
32 e J'ARRETE PAS LA MUSIQUE Gini Gallan 18  
33 35 LUCILLE Michel Jonasz 19  
34 e J'AI EPOUSE UNE OMBRE Johnny Hallyday 20  
35 e LES SOLEILS ELECTRIQUES Didier Barbelivien 21  

Voilà donc le dernier top35, que j'ai mis du temps à établir. Car de plus en plus les tops hebdos et les tops mensuels de FF n'ont pas de rapport entre eux. Des exemples, pour ce mois d'avril :
- Eye of the tiger, soi-disant 8ème en mensuel, a été classé en hebdo 4 - 4 - 4 - 6 ! Là encore ça va.
- Désirée, classée 10ème en mensuel, n'a été classée que 18ème la première semaine, plus dans les 20 ensuite.
- Midnight blue, de Louise Tucker, classée 12ème en mensuel, n'a plus été classée en avril dans les hebdos !!!
- Idem pour la version de Michèle Torr, classée 13ème et
- Idem pour Pass the Dutchie, classée 14ème.
On trouve des exemples dans l'autre sens, comme le gitan, classé 11 - 9 - 9 - 8 et qui n'apparaît pas dans les 15 ! En revanche il va se retrouver 9ème en mai. Sorti d'où ???

Bon j'arrête ! On en vient au hit que j'ai essayé de reconstituer de mon mieux. Encore un top historique, après celui de mars qui avait vu l'arrivée de Michael Jackson.
En tête ça ne bouge pas : les Forbans et Survivor. En second Dorothée et Michael Jackson. En 3) Rose Laurens et le duo Mathieu/Duffy. Comme toi monte toujours, en 4ème position française. Belle 5ème place pour Frédéric François.
Alors, pourquoi "historique" ?
A cause de l'arrivée de la numéro 6 française, disons francophone. Cette gamine de 15 ans, plutôt moche, sera - quoi qu'en dise Wikipédia - 35 ans après celle qui aura vendu le plus de disques dans le monde depuis. J'ai nommé Céline Dion. Jackson, Dion, que cette année 83 aura été fertile ! Ne manque, pour compléter le "tiercé", que le groupe Indochine qui n'arrivera qu'en juin. Alors que je l'ai déjà classé dans mon hit à la radio et même numéro un.
Le Gitan j'en ai parlé, Jean-Luc Lahaye monte toujours, à la 8ème place et sera présent dans le mensuel de FF. Tout comme Phil Collins. Terminus 9 pour Michel Berger, et arrivée de Marie Myriam en 10, l'avant-dernière chanteuse française à avoir remporté l'Eurovision (en 1977). Le classement fait bien les choses, car juste derrière arrive Corinne Hermès, qui venait elle de remporter le concours ! Ce sera la dernière fois pour un(e) artiste français(e). La chanson si la vie est cadeau est belle, et formatée pour l'Eurovision. En dehors de ne partez pas sans moi (Céline Dion, 1988), on ne verra plus de chanson française gagner le concours. Malgré de beaux titres, comme je n'ai que mon âme (Natasha St Pier, 2001), il faut du temps (Sandrine François, 2002), ou s'il fallait le faire (Patricia Kaas, 2009) .
Encore un "petit nouveau", Claude Barzotti, qui pour moi signe là sa plus belle chanson et entre à la 13ème place. David Bowie n'est pas nouveau, et va monter très haut avec let's dance. Terminus 13 (je pense) pour Christopher Cross et son all right. Come back pour Christophe, que l'on n'avait pas vu dans le top depuis quelque temps. Etoile filante, Gini Gallan arrive 18ème, elle montera de quelques places. 
Michel Jonasz ne fera pas mieux que la 19ème place.
Johnny reste dans les choux... Après sa "brillante" 14ème place pour son opus précédent, j'ai épousé une ombre fera pire encore... Didier Barbelivien ferme la marche avec les soleils électriques, qui compta parmi mes préférées à l'époque, mais surtout entre 1999 et 2003.

A dimanche prochain pour mai, que je découvrirai avec vous en l'établissant, vu la "valeur" du mensuel qui ne signifie pas grand-chose ! Vivement le top50...

Mais avant vous aurez droit à une autre note, car j'ai fait une superbe rencontre avant-hier dans le TGV !

Je vous embrasse.

Commentaires

Bonsoir Patrick et à tous.

Puisque je passe par là, je salue la progression de Indeep, qui me donne encore aujourd'hui la même émotion, et le "Let's Dance " de David Bowie itou.

Je ne l'ai pas encore fait mais je vais dans les prochaines semaines me faire la carrière de Bowie à travers ses disques car je l'ai un peu ignorer à l'époque et je m'aperçois depuis sa mort qu'il faisait une excellente musique et je suis passé à côté à l'époque.

Un petit mot aussi pour Corinne Hermes dont la chanson à l'époque m'avait ému.

Je vous embrasse.

Écrit par : boixiere | 11/03/2018

Entrée tardive de Céline Dion au hit-parade. Son disque est sorti en janvier 1983 (Elle en faisait déjà la promo le 29 janvier 1983 dans "Champs-Elysées" et Fabrice Ferment la classe déjà au mois de mars 1983 dans son livre "40 ans de tubes".). Mais on retiendra surtout que son succès a été progressif.

Et d'ailleurs, le succès de Céline Dion en France sera très progressif (Et je le précise car on aurait tendance à l'oublier). Mais durant les années 1983 à 1995, elle fera quelques apparitions entre-coupées de longs moments sans qu'on la voie trop. En réalité, ce n'est qu'à partir de 1995 et l'album "D'eux" que son succès sera stable en France, et ce, malgré le fait qu'elle ne vive pas chez nous.

Alors, Céline Dion en France, c'est d'abord en 1982, un tout premier 45 tours "Ce n'était qu'un rêve" écrit par sa mère et sorti un an plus tôt au Québec. Le disque, produit par Pathé-Marconi est refusé en France par toutes les stations de radio qui trouvent que "ça ressemble trop à Mireille Mathieu". Aucune station ne le passe et surtout pas les FM nouvellement libéralisées, et Céline ne fait qu'une seule télé avec (Sa première en France dans l'émission "Croque-Vacances"), un flop donc. Ensuite, son deuxième 45 tours ("D'amour ou d'amitié") lancé dans "Champs-Elysées" est un tube qui se vend à plus de 500.000 exemplaires, suivi d'un succès mineur "Mon ami m'a quittée" en fin d'année 1983. L'année 1984 est déjà plus compliquée avec le bon succès radiophonique mais pas énorme au niveau des ventes du 45 tours suivant : "Mon rêve de toujours". Toutefois, Céline se produit pour la première fois sur scène chez nous en première partie de la tournée de Patrick Sébastien.

Passent 1985 et 1986 avec deux 45 tours peut-être trop romantiques pour l'époque : "C'est pour vivre" et "Billy". (D'ailleurs en face B de "Billy" figure "En amour", une chanson bien plus tonique et dans le ton de ce milieu des années 80 que la face A qui fait un peu penser à ce que faisait Fabienne Thibeault à l'époque. Bref, "Billy" est une belle chanson mais qui selon moi serait mieux allée à Fabienne Thibeault, et qui en tout cas, sonne moins années 80 que la face B. Ah ! Ces producteurs de disques qui n'ont pas eu le nez, et ont placé en face B des chansons plus dans le ton que celles qui étaient en face A). Ensuite, en 1987, Céline modernise son image et collabore musicalement avec le faiseur de tubes du moment : Romano Musumarra, délaissé par Jeanne Mas et Stéphanie De Monaco qui lui livre "Je ne veux pas", sans grand succès. Début 1988, elle sort le 45 tours "La religieuse" écrit et composé par Didier Barbelivien qui connaît un début de succès mais dont la promotion tourne court au profit de "Ne partez pas sans moi", titre avec lequel elle gagne l'Eurovision pour la Suisse et avec lequel elle se classe 36ème du Top 50.

Ensuite, entre 1988 et 1993, sa notoriété est en net recul : Seul "Where does my heart beat now" se classe au Top 50 en 1991. En 1993, elle revient en faisant un gros tube de sa reprise de "Ziggy (Un garçon pas comme les autres)" créé par Fabienne Thibeault dans "Starmania" en 1978. En 1994, ses deux succès côté hit-parades en France sont "L'amour existe encore" en début d'année et "The power of love" reprise de Jennifer Rush en fin d'année.

Mais au printemps 1995, elle sort l'album "D'eux" écrit et composé par Jean-Jacques Goldman avec l'énorme tube "Pour que tu m'aimes encore" et le grand succès "Je sais pas". La suite, on la connaît.

Concernant Corinne Hermès, elle a une carrière à rebondissements aussi que je vais "résumer" : Premier 45 tours en 1979 sous le nom de Corinne Miller "Le blouson gris" chez Carrère, succès d'estime, qui sort en même temps que l'album de l'opéra-rock "36 Front Populaire" d'Etienne Roda-Gil et Jean-Pierre Bourtayre où elle chante aux côtés de Julien Clerc. Et puis plus rien pendant 4 ans côté disques. Corinne se produit quand même au Paradis latin de Jean-Marie Rivière.

Au printemps 1983, elle triomphe à l'Eurovision pour le Luxembourg avec cette belle chanson "Si la vie est cadeau" à la fois optimiste "Prends l'amour comme un cadeau" et triste "Le bonheur est trop court". Mais malheureusement, elle est sous contrat sur un petit label Saban Records plutôt spécialisé dans la production de génériques de dessins animés. Du coup, son producteur Haïm Saban ne souhaite pas investir énormément sur elle. En fin d'année, il lui fait sortir un autre 45 tours "Vivre à deux" et fin 1984 un autre 45 tours avec une chanson triste "Michaël". Ses deux disques passent en télé et en radios mais ne connaissent qu'un succès relatif, du coup, Haïm Saban annule la sortie de l'album qu'il lui promettait.

Corinne se retrouve sans contrat et sort en 1985 le 45 tours "Ma liberté" sur deux labels différents !! Heureusement, elle revient en septembre 1989, avec le 45 tours "Dessine-moi" produit par Baxter Music, le label de Gérard Louvin, et là, de nouveau un deuxième gros succès 6 ans après l'Eurovision : "Dessine-moi" est diffusé partout, Corinne fait télé sur télé et le 45 tours se classe au mieux à la 15ème place du Top 50 au mois de novembre. Son retour est consacré par une Victoire de la Musique en février 1990 mais dans une catégorie non appropriée : "Révélation féminine de l'année", et l'attribution de cette victoire à Corinne fait polémique à l'époque. Au même moment, son nouveau 45 tours "S.O.S." est loin de renouveler la performance de "Dessine-moi". En 1991, son 45 tours "Suffit d'y croire" se vend encore moins bien et Corinne résilie son contrat avec Gérard Louvin. Elle ne sort ensuite qu'un single en 1993 "L'amour est artiste" extrait de la B.O. de la série télé "Les grandes marées".

Ensuite, l'année 2006 la voit enfin sortir son premier véritable album (27 ans après son premier disque : Quelle patience ! Quel courage !) "Vraie" pour lequel elle a composé tous les titres et avec lequel elle fait quelques promotions. Mais l'album se vend mal et Corinne connaît ensuite des années difficiles. En 2011, elle retrace son parcours avec beaucoup de recul dans l'émission de Thierry Ardisson "Tout le monde en a parlé". Enfin, elle se produit en 2013 dans la tournée "Âge tendre et têtes de bois" et sort en 2015 un "Best of". En 2016, elle participe à l'album de duos d'Herbert Léonard où elle reprend avec lui "Amoureux fous" qu'il avait créé avec Julie Pietri en 1983.

Voilà. Céline malgré ses débuts timides en France fait la carrière que l'on sait. Concernant Corinne, elle n'a pas la carrière qu'elle mérite pourtant grâce à sa voix, faute de n'avoir jamais signé de contrat dans une maison de disques vraiment importante et d'avoir surtout beaucoup travaillé avec des petits producteurs (N'y voyez pas de malice dans ce terme "Petits") qui n'avaient pas assez de moyens financiers pour investir sur elle, et donc ont davantage pensé à leur fortune personnelle qu'à la sienne. Elle aurait été sous contrat chez Sony, RCA, Philips, elle aurait eu une carrière, selon moi, beaucoup plus importante. Mais bon, le prix de l'Eurovision et sa Victoire de la Musique sont la preuve de son talent et d'une certaine reconnaissance des professionnels, et beaucoup de chanteuses en rêveraient.

D'ailleurs, Corinne Hermès partage avec France Gall le fait d'avoir gagné l'Eurovision pour le Luxembourg et d'avoir été récompensée par les Victoires de la Musique.

Écrit par : Hug | 12/03/2018

Bonjour! Merci Patrick pour le hit et le com. Merci Hug pour les infos sur Céline. J'étais fan de ses premières chansons,D'amour et d'amitié,Mon ami m'a quitté,Billy,En amour et quelques autres, reprises sur un cd. Il y en a une dont j'oublie le titre,superbe,qui figure sur un double album compil Québec. Et un jour il y eut D'eux... J'ai pas mal de cd de Céline mais ne l'écoute pas souvent. Avec les filles,j'ai dû écouter ou entendre tant de fois JJG et Céline,voir et revoir Titanic, que j'en ai fait une overdose! Corinne,j'ai 2 ou 3 choses mais c'est intéressant à lire ce que tu en écrit. Dans ce hit,Céline,Johnny. Je ne me souviens pas; était-ce la chanson du film? J'ai été petit producteur et n'y trouve rien de péjoratif. Barbelivien et Christophe,sympa aussi. J'ai connu un grand producteur qui s'est planté grave et a dû vendre ses biens et se réfugier dans un 2 pièces-cuisine. C'est dommage de claquer son pognon pour ça si on n'a pas les reins solides. Il y a des fondations comme celles de l'Abbé Pierre qui savent quoi faire de nos dons. Les Forbans,je ne savais rien d'eux mais question textes,évidemment,ce n'était pas très subtil mais ils bougeaient bien. Je n'ai rien,même pas Chante! Chante, fut un bon succès pour Bécaud. À plus Cédric

Écrit par : cédric | 12/03/2018

Oui,T au lieu de S. Zut à Vauban. Il y avait un producteur qui avait payé un album pour Henri Salvador. Album suivant,autre producteur. On demande a Salvador pourquoi. Il répond:-J'aurais bien voulu continuer de travailler avec X,(celui du disque précédent) mais il n'a plus d'argent! Je le répète,il faut avoir le moyen de ses rêves. Il est loin le temps où avec 100.000 frs,nouveaux,on pouvait placer un chanteur sur orbite. 33 et45 tours non compris,bien sûr. A part ça,de Mireille Mathieu et Patrick Duffy j'ai le 45 tours. Et elle est bien classée la petite Mireille! Cordialement Cédric

Écrit par : cédric | 12/03/2018

la meilleure entrée française de ce top est pour moi la chanson si la vie est cadeau de Corinne Hermès , j'aimais bien sa voix . j'avais acheté plus tard en 89 son single dessine-moi . Christophe avec succès fou et bien sur David Bowie avec let's dance , numéro 1 aux USA et en Angleterre . même si ma période préférée de David Bowie restera 69 à 74 . d'ailleurs après j'achetais que des singles de lui et encore de temps en temps . puisque que Michel va se faire la discographie de Bowie , il nous dira son ressenti à lui surtout sa période dite Berlinoise ( trois albums ) . moi j'ai eu plus de mal ! Céline Dion j'ai toujours eu du mal à aimer sauf cette chanson que je trouvais agréable . amitiés à tous . Jean

Écrit par : jean | 12/03/2018

Michel , je viens de penser que je ne t'avais pas répondu à ta question à propos du groupe français , c'était bien sur le groupe Ange des frères Décamps . en plus super groupe vu pour ma part en live chez eux à Belfort . amicalement . Jean

Écrit par : jean | 12/03/2018

j'ai fais une foire aux disques hier , 25 exposants à peu près . les prix ont augmenté fortement . pas trop les courants mais question des rares , ça a explosé malgré tout beaucoup d'acheteurs , beaucoup de la génération des 40 ans et là c'est plus surprenant . bien sur les anciens comme moi sont toujours bien représentés . Jean

Écrit par : jean | 12/03/2018

Jean : Moi concernant Céline Dion, comment dire en faisant simple ? Bon, on va dire que j'ai toujours aimé sa voix. Mais je trouve certaines de ses chansons kitsch (Certaines de ses débuts, mais pas "D'amour ou d'amitié", disons plutôt certaines rares comme "Les chemins de ma maison" et surtout "Hello Mister Sam !". Oui, c'est pas très connu, mais bon, imaginez Céline Dion chanter un folk américain dans un vieux western et vous aurez une idée de la chanson ! Le rythme folk lui va comme un gant... à un manchot !), mais aussi certaines plus récentes ("Le fils de Superman", vous vous sentez bien, écoutez cette chanson, déprime assurée ! ou "L'étoile" dans son dernier album francophone) mais par contre j'en aime beaucoup d'autres, et finalement une de mes préférées de son répertoire, c'est pas très original, mais c'est "Pour que tu m'aimes encore". Voilà pour moi, son sommet c'est l'album "D'eux", discographie française et internationale confondues.).


J'aime beaucoup aussi "S'il suffisait d'aimer" mais à sa sortie en 1998, je l'ai trouvée beaucoup moins moderne que "Pour que tu m'aimes encore". Sinon, pour "D'amour ou d'amitié" j'avoue préférer la face B "Visa pour les beaux jours", un titre très tonique qui swingue ! Donc, oui, Céline Dion, j'aime bien certaines chansons et n'en aime pas d'autres. Et même sa personnalité, car même si je trouve qu'elle a des côtés agaçants notamment de surexposition, je pense qu'elle a aussi des côtés très émouvants et attachants.

Mais à vrai dire, j'en ai un peu entendu "trop" sur elle, ma grande soeur en étant très fan. Pendant des années, j'avais des nouvelles quasi quotidiennes de René et de Céline. Maintenant, ma grande soeur ne vivant plus chez mes parents (et moi y vivant toujours ou le plus souvent), je prends plus de plaisir à écouter Céline Dion quand j'en ai envie. Mais bon, les goûts et les couleurs entre frères et soeurs ne sont pas là pour dénouer des liens indéfectibles.

Sinon, la chanson de Johnny "J'ai épousé une ombre" n'est pas je crois dans le film en question. J'avais vu ce film à la télé en août 2010 avec Nathalie Baye justement dans le rôle principal, et datant aussi de 1983, et ma mère s'était rappelée que Johnny avait une chanson de ce titre et j'étais allé l'écouter sur Internet, mais dans mon souvenir elle n'est pas dans la B.O. du film. Mais peut-être pour accompagner sa sortie comme Dorothée l'avait fait pour "Rox et Rouky" en 1981 ou comme la chanteuse Disney Douchka le faisait après. (Comparer Johnny à Dorothée et Douchka, quand même !).

Concernant Didier Barbelivien, le saviez-vous, mais c'est l'auteur-compositeur-interprète décédé en 1981 Jean-Michel Caradec qui l'a poussé à chanter. De Caradec, j'ai une compilation CD "Master Série" que ma mère m'a acheté pour mes 11 ans (Et cela fera 25 ans jour pour jour jeudi !) et qui me l'avait fait découvrir. Je la réécoute en ce moment. Rien à jeter, mais quel dommage qu'il n'y ait pas "Ma Bretagne quand elle pleut" dessus, chanson magnifiquement reprise par Nolwenn Leroy en 2010.

Didier Barbelivien, il était encore à "On n'est pas couché" l'autre soir pour un nouvel album. J'ai l'impression qu'il en sort un tous les ans. A ses débuts, j'ai l'impression qu'il devait avoir plutôt une image d'auteur-compositeur-interprète de belles chansons avec "Elle", "Elsa" (Et d'ailleurs après il écrira pour la jolie Elsa Lunghini !), et certainement cette chanson-là "Les soleils électriques". Mais au milieu des années 80, il sortira des titres plus "rigolos" comme "J'ai volé un avion" et "Le parking d'Auchan" (Sic !) qui le feront glisser dans une variété bas de gamme auquel il est irrémédiablement et pourtant abusivement associé, et ça continuera avec ses duos avec Félix Gray jusqu'à atterrir le summum avec sa femme de l'époque (1992) Anaïs et le tube "Les mariés de Vendée" ! (Imaginez ce qu'en tant que vendéen je peux penser de cette chanson !).

Et pourtant, c'est vrai qu'au début, c'était plutôt des jolies chansons qu'il faisait Barbelivien pour lui-même et pour d'autres interprètes aussi.

Écrit par : Hug | 13/03/2018

Hug , je suis d'accord avec toi à propos de l'émission on n'est pas couché de Laurent Ruquier , en 3 heures , cette émission nous fait découvrir des romans , des pièces de théâtre , de la politique , du cinéma et des chansons . tu cites Jean-Michel Caradec , oui je l'aime bien ce chanteur avec de belles chansons malheureusement triste fin pour lui . amicalement . Jean

Écrit par : jean | 13/03/2018

Jean, je te remercie d'aborder le sujet des foires aux disques, j'en fréquente également régulièrement dans les Hauts de France et en Belgique, comme toi je remarque que les prix des disques rares a augmenté, mais ce qui m'agace le plus c'est la désinvolture de certains exposants dans la façon de présenter leurs articles mis en vente: des piles de disques non classés dans des vieux cartons (passe encore) avec des pochettes sales et des vinyls en état lamentable et des prix fantaisistes. Heureusement on trouve encore beaucoup d'exposants amoureux de la musique avec de bons articles et un bon rapport qualité-prix en appliquant tout simplement les cotations argus comme celle de Jukebox Magazine. J'ai tendance aussi à me tourner vers les sites de vente en ligne comme Priceminister (offre assez diversifiée et abondante avec des prix raisonnables), CDandLP (meilleure qualité mais prix plus élevés), et Ebay (bien que j'ai trouvé que les prix ont fortement augmenté ces dernières années sur ce site). Amitiés à tous, Renaud.

Écrit par : Renaud | 13/03/2018

Content d'entendre parler de J.-M. Caradec! J'aimais beaucoup. J'ai une compilation avec Qu'elle est belle ma Bretagne quand il pleut. J'ignorais que Barbelivien que j'aime bien et que j'ai écouté aussi chez Ruquier-je me répète- avait été inspiré par Caradec. Bonne référence. Bowie,bien sûr,cest un monument,certainement à redécouvrir. Cordialement,Cédric

Écrit par : cédric | 13/03/2018

puisque plusieurs d'entre vous évoquent Jean-Michel Caradec dont je suis un grand fan, j'en profite également pour en parler, j'ai tous ses albums y compris celui consacré aux enfants (d'ailleurs très difficile à trouver) où figurent de magnifiques chansons notamment une version particulière de "la colline aux coralines" chanté avec des enfants, je trouve regrettable que beaucoup de ses chansons ne sont pas rééditées en CD même si l'on trouve plusieurs compilations avec souvent les mêmes titres. A signaler dans ce registre des rééditions le travail précieux que réalisent Magic Records et aussi Marianne Mélodie qui vient justement de sortir ce mois de mars un doubles CD 48 titres de Nicole Rieu (encore une chanteuse injustement oubliée) après celui de Jacques Monty sorti à l'automne dernier. Amitiés, Renaud.

Écrit par : Renaud | 13/03/2018

Nicole Rieu,j'ai aussi quelquechose d'elle ainsi qu'une photo dédicacée. J'ai la colline,mais pour en rester à Nicole,oui,c'est une bonne idée de l'avoir rééditée. J'en prends note. Merci Renaud. Le souci avec les compils,c'est en effet qu'il y a peu de différences de l'une à l'autre. Caradec,Rieu,chez les 2 une fraîcheur particulière et très,très agréable à écouter. Amicalement. Cédric

Écrit par : cédric | 13/03/2018

Renaud , beaucoup de passions en commun , les conventions de disques , la Drôme , les artistes … l'autre jour j'ai évoqué Dominique Walter , cela m'a fait penser à Guy Bontempelli , lui avait écrit à ce chanteur deux chansons dont la belle chanson s'en va le temps . ne pas oublier aussi ma jeunesse fout le camp que Jean-Claude Pascal avait aussi chanté , ma préférée de cette chanson c'est par lui , quelle belle voix ! Cédric apprécie aussi Bontempelli . sans oublier qu'il habitait la Drôme Provencale à Buis-Les-Baronnie , petite ville que je connais bien vu que c'est à côté de Nyons .comme Désireless d'ailleurs . pour les conventions de disques j'adore y aller . tu as bien raison , certains ne sont pas regardant à la propreté des disques , coins abimés , avec écritures , tâches divers souvent du café dailleurs etc … mais bien sur pas tous loin de là , une fois que tu connais tu vas directement vers les gens sérieux et un peu cher mais quand tu ramènes de belles choses tu es bien content . pour les trois sites , je commande très souvent pour des amis et pour moi , jamais déçu et à force je les connais d'ailleurs , beaucoup font les foires aussi . si quelqu'un a besoin d'un renseignement à propos d'un vendeur ! beaucoup de foires dans le Nord , tu as du travail ! avant de terminer beaucoup de disques en super état où neuf sont sur le marché , des anciens comme nous décèdent donc des collections se trouvent plus facilement maintenant , je ne parle pas du prix . amitiés à tous . Jean

Écrit par : jean | 13/03/2018

Cédric tu as raison d'utiliser le mot fraîcheur concernant Nicole Rieu, beaucoup de fraîcheur en effet en écoutant ses chansons comme "je suis" ou "ma maison au bord de l'eau", elle a beaucoup apporté à la chanson française et aurait mérité plus d'audience dans les radios et médias.
Jean, tu évoques les artistes ayant élu domicile dans la Drôme provençale comme Guy Bontempelli, en ce qui me concerne j'ai croisé à plusieurs reprises sur le marché de Dieulefit (petite bourgade pas très loin de la maison familiale de ma femme) le célèbre chansonnier Jacques Bodoin qui habite cette commune depuis pas mal de temps, il s'est rendu célèbre notamment parce qu'il a prêté sa voix au chien Pollux dans le Manège enchanté (série pour les enfants dans les années 70), il doit maintenant être assez âgé, personne sympathique et très attachante. Amitiés, Renaud.

Écrit par : Renaud | 13/03/2018

Renaud , tu évoques Dieulefit , François Soubeyran ( un nom bien donné ici ) un des frères Jacques était de Dieulefit , fini sa vie à Montjoux à côté de Dieulefit . c'était un grand copain d'Yves Robert , comme par hasard où pas sa fille habite à Nyons . j'ai aussi un ami de Nyons qui était de Dieulefit , sa famille est toujours à Dieulefit , la famille Morin . le chanteur Renaud a trainé pas mal ici à Nyons , normal Romane Serda était de Chateauneuf-de-Bordette et ses parents y habitent toujours . la belle Romane Serda vient de sortir son nouveau album le 9 Mars , son premier titre est bien . amicalement . Jean

Écrit par : jean | 13/03/2018

Un mois d'avril 1983 fort fertile ! Bon, les Baltringues sont toujours (hélas !) au sommet mais suivi de près par Dorothée et Rose Laurens qui remontent le niveau .L'arrivée du nouveau 45 tours de David Bowie qui va en effet(et je n'en suis point surpris !) monter très haut vu l'énorme succès que fut"Let's dance" ne doit pas éclipser d'un coup les succès antérieurs de mister Ziggy Stardust tel "Heroes", "Fame" ou encore "Life On Mars" . je dis çà car je préfère le Bowie des années 70 à celui des années 80 mais quel superbe Artiste inoubliable !! Je vois apparaître Christophe qui va connaitre à nouveau un "Succès fou" dans le Hit Parade et je m'en réjouis .Merci Cica et vivement le joli mois de mai !!

Écrit par : Jerry OX | 13/03/2018

Jerry, je suis partie à la recherche de Bowie, il était temps. Je ne sais même pas si j'en parle dans " mes années pop " une honte et un oubli irréparable...

https://www.youtube.com/watch?v=tP7kHp7yQqs

salut à tous.

Écrit par : boixiere | 13/03/2018

Oubli logique en fait car plus qu'un "catalogue " j'ai voulu parler de mes émotions musicales des années 70 à 90 et comme je suis passé à côté de Bowie, logique finalement qu'il n'y soit pas !

Écrit par : boixiere | 13/03/2018

Michel,nous sommes nombreux à être passés à côté de Bowie. Plus ou moins à côté. Moi aussi je pense à trouver une intégrale mais ce sera à petites doses. À bientôt Je vais voir ce qu'il y a sur lui dans Mes années pop! Cédric

Écrit par : cédric | 13/03/2018

Comme quoi les goûts sont dans la nature ! Caradec j'ai été triste quand il est mort. J'avais bien aimé "ma petite fille de rêve" et "la colline aux coralines" (1974), "le pion" (1978), "parle-moi" (1979) et j'ai adoré "Ile" (1975).
Par contre je n'ai pas aimé quand il a commencé à "bretonniser" avec "ma Bretagne quand elle pleut". J'en ai déjà parlé ici : soit un chanteur parle de ses origines dès le départ (comme Ferrat, Guichard, Patrick Fiori) ou alors en plein succès (Pierre Perret) autant je n'admets pas qu'on les "récupère" quand on commence à être au creux de la vague. Un grand comme Caradec n'avait pas besoin de ça, mais c'est vrai que, à l'instar de Nolwenn Leroy, ça l'avait - provisoirement - remis en selle. Hélas pas pour longtemps le pauvre :(
Amitiés

Écrit par : cica pour Hug | 14/03/2018

Dieulefit ! C'était, quand j'avais 14 ans, une de mes balades préférées en vélo au départ de Valréas où je passais mes vacances (mon oncle y était un des notables !), avec celle de Nyons bien sûr. Pour Nyons, via le col de Novézan, 194 m de dénivelé. Pour Dieulefit, 250 m. J'avais de bonnes jambes à cette époque-là ! J'ignorais que tant de monde avait fréquenté ce village, notamment Jacques Bodoin qui me faisait tant rire à cette époque-là, avec la série des "Philibert".
Oui, très âgé, il a 97 ans !!!
Par contre qu'on ne me parle pas de Romane Serda qui pour moi s'est servie de Renaud pour lancer sa carrière. C'est du moins mon opinion personnelle.
Amitiés

Écrit par : cica pour Jean et Renaud | 14/03/2018

Nicole Rieu, j'adore ! Elle fait partie de mes 83 amis Facebook, même si je ne l'ai jamais rencontrée. Mais, si je reprends le TGV en première, pourquoi pas ?? ;)
Amitiés

Écrit par : cica pour Renaud | 14/03/2018

Vous me surprenez tous les deux ! Certes, "space oddity" n'avait été que peu diffusée en France (mais reprise par Palaprat !) mais quand même, après on a entendu "Amsterdam" en 1973, classée 4 mois à SLC, "life on mars" la même année, "rebel rebel" en 1974 (podium en mai à SLC), "diamond dogs" la même année (seconde place à SLC derrière "sweet was my rose") "young americans" en 1975, "Fame" la même année, "golden years" en 1976, le sublime "heroes" en 1977, "ashes to ashes" en 1980 (8ème vente en novembre)
Après "let's dance" vont suivre "china girl" (1983 aussi) et "absolute beginners" (1986). Je possède une dizaine de 45 tours et 2 33 de DB !
Amitiés

Écrit par : cica pour Boixière et Cédric | 14/03/2018

Il y a eu aussi en 1979 "Boys keep swinging" extrait de son dernier album de la trilogie berlinoise me semble-t-il.

Écrit par : Leroy David | 14/03/2018

Et pour Caradec, j'avais oublié "la ballade de Macdonald", face B de "ile".

Écrit par : cica pour Hug (2) | 15/03/2018

Ah quand j'ai vu Cica pour Hug, j'ai cru que tu allais me souhaiter mon anniversaire, car c'est aujourd'hui. Mais bon... Plutôt ratée comme journée... Je me suis réveillé de mauvais poil car je m'étais couché sans avoir fini de faire ce que je voulais pour mon montage de chroniques et en ayant l'impression de ne pas avoir le temps de le faire avant mon rendez-vous chez mon acupuncteur qui était à 17 h 00.

Toutes les semaines, je me dois d'envoyer ma chronique montée à mon collègue pour le vendredi dernier carat parce qu'elle passe le lundi à 18 h 00, et quand il y a un grain de sable dans mon organisation ça m'énerve. Enfin, bon, il n'y a pas eu que ça aujourd'hui.

Journée pourrie. Bien sûr parce que c'est mon anniversaire. De toutes façons, même si ça me fait plaisir qu'on me fête (Et encore que le côté "cadeaux à tout prix" pour l'anniversaire et Noël m'agace, parce que n'étant pas du tout matérialiste, je ne sais jamais ce que je veux) je n'aime pas tellement prendre un an de plus.


Pour le côté anti-matérialiste, je ne sais pas si tu traiteras de l'année 1993 finalement, où arrive Souchon avec "Foule sentimentale", chanson qui lui a été inspirée par la course aux cadeaux et à l'achat compulsif de bouffe avant Noël qui va pour lui à l'encontre des valeurs d'égalité des pays riches sur les pays pauvres. Encore une chanson d'Alain Souchon avec laquelle je suis d'accord au niveau du propos tenu. Finalement, les chansons d'Alain Souchon sont en général assez proches de ma vision du monde aussi.

Sinon pour Jean-Michel Caradec, c'est effectivement il y a 25 ans jour pour jour que je l'ai découvert. Le 15 mars 1993, pour mes onze ans, ma mère et ma petite soeur m'avaient offert une compilation CD de lui alors que je ne le connaissais pas du tout. C'était un de mes premiers CD. Une compilation "Master série" sortie chez Polygram en 1991. Je la conseille à tout le monde. Et surtout à toi en particulier, car "Ma Bretagne" n'y est pas. Je connais tous les titres par coeur, alors je les cite.

Il y a : 1) Île 2) Mords la vie 3) Colombine, Mélusine et Cie 4) Pas en France 5) A Kernoa 6) Petite soeur des rivières 7) New York 8) Ulysse 74 9) Dans la mer 10) Berceuse (Au pays où l'on ne pleure jamais) 11) Ma petite fille de rêve 12) Ma solitaire 13) La ballade de Mac Donald 14) Au château des alouettes 15) La colline aux Coralines 16) Une mandarine 17) L'atout coeur 18 ) Quand l'école est finie 19) Les oiseaux volaient à l'envers 20) Marie-Madeleine et Suzon.

Tout est à écouter selon moi. Les 4 titres un peu plus faibles étant peut-être la chanson n°7, la chanson n°14, la chanson n°17 et la chanson n°19. Les chansons datent toutes d'entre 1973 et 1976.

Écrit par : Hug | 15/03/2018

Michel,j'ai vu les photos! Sympa ces rencontres. Merci. Cordialement. Cédric

Écrit par : cédric | 16/03/2018

Les commentaires sont fermés.