Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

13/05/2018

TOP 35 DES VENTES DE DISQUES JANVIER 1984

1 1 LE RITAL Claude Barzotti 1  
2 5 SAY SAY SAY Paul McCartney & M. Jackson   1
3 4 KARMA CHAMELEON Culture Club   2
4 12 I LIKE CHOPIN Gazebo   3
5 2 WHAT A FEELING Irène Cara   4
6 e THRILLER Michael Jackson   5
7 8 STARS ON 45 Stars sisters   6
8 3 COMMENT CA VA Shorts   7
9 7 AIMER Frédéric François 2  
10 25 CRUEL SUMMER Bananarama   8
11 e STREET DANCE Break Machine   9
12 16 MANIAC Michael Sembello   10
13 e ROCK IT Herbie Hancock   11
14 6 BABAR Chantal Goya 3  
15 20 L'ENFANT DO Abbacadabra 4  
16 27 JOLIE POUPEE Bernard Menez 5  
17 10 VLADIMIR ILLITCH Michel Sardou 6  
18 e OWNER OF A LONELY HEART Yes   12
19 e MANUEL GOODBYE Audrey Landers   13
20 13 Y A DE L'AMOUR DANS L'AIR Bruna Giraldi 7  
21 17 WHERE IS MY MAN Eartha Kitt   14
22 9 I'M STILL STANDING Elton John   15
23 23 PENSE A MOI QUAND MEME Karen Cheryl 8  
24 e WHY ME Irène Cara   16
25 11 PARIS LATINO Bandolero   17
26 e EMBRASSE-LA Pierre Bachelet 9  
27 15 X OR Générique TV 10  
28 e ON VA S'AIMER Gilbert Montagné 11  
29 21 FAR FROM OVER Franck Stallone   18
30 e REGGAE NIGHT Jimmy Cliff   19
31 e ALL NIGHT LONG Lionel Richie   20
32 14 SHE WORKS HARD FOR THE MONEY Donna Summer   21
33 29 LOVE BLONDE Kim Wilde   22
34 19 DOLCE VITA Ryan Paris   23
35 e VIVE LE DOUANIER ROUSSEAU Compagnie Créole 12  

Cette fois pas en retard, et un "vrai" hit-parade, dont les chansons proviennent toutes du site de Fabrice Ferment.
12 françaises seulement, j'espère que la tendance va s'inverser...
En tête, toujours le rital, et le duo McCartney/Jackson. Suivent Culture Club, qui grimpe d'une place, et Frédéric François, qui fait de même. Pour le bronze, on trouve Chantal Goya et Gazebo.
Pas vu depuis novembre 1981 et les lacs du Connemara, une entrée à la 6ème place générale en la personne de Michael Jackson et son thriller qui va faire un malheur. On a également une entrée à la 11ème place avec Street dance, et une autre à la 13ème avec rock it. On assiste à un renouvellement des cadres en ce mois de janvier 1984 ! Le groupe Abbacadabra (je confirme que c'est bien eux, j'ai le disque sous les yeux) arrive 4ème chez les français, où Bernard Menez se hisse 5ème (d'après le mensuel de FF il devrait monter encore plus !) et où Michel Sardou prend la 6ème place, tout en reculant au général.
Encore une belle entrée, le groupe yes qui devrait aller très haut, car on entendait beaucoup la chanson en radio.
Bachelet en revanche ne montera pas bien haut avec cette belle chanson sur les mamans. Entrée aussi de on va s'aimer, futur numéro un mais... en avril ! Jimmy Cliff aura un podium, mais pas Lionel Richie, dont la chanson est encore pourtant dans toutes les mémoires.

A dimanche prochain pour février

Je vous embrasse.

Commentaires

encore et toujours de bons titres qui rentraient dans ce premier top de 84 . en gros Michael Jackson , Audrey Landers , Iréne Cara , Lionel Richie , Jimmy Cliff et même La Compagnie Créole qui nous mettait de bonne humeur . Pierre Bachelet avec embrasse-là , belle chanson sur les mamans . sans oublier le groupe Yes avec son tube owner of a lonely heart , son seul numéro 1 malgré une discographie importante . ce titre était dans la lignée du groupe Police , ce qui n'était pas pour me déplaire , au contraire . un top qui me convient ! amitiés à tous . Jean

Écrit par : jean | 13/05/2018

Cica : D'après le livre de Fabrice Ferment, 1984 sera pauvre en classements français malheureusement.

1985 ne sera pas beaucoup meilleure en ce sens.

Il faudra attendre 1986 pour voir une très bonne année pour la variété française avec comme titres n°1 du Top 50, tout d'abord "Je te donne" de Jean-Jacques Goldman et Michael Jones, puis "Papa chanteur" de Jean-Luc Lahaye, "L'Aziza" de Daniel Balavoine, "Capitaine abandonné" de Gold, "Ouragan" de Stéphanie De Monaco, "En rouge et noir" de Jeanne Mas, "Les démons de minuit" d'Images et "Eve lève-toi" de Julie Pietri comme titres français classés n°1, beau palmarès.

Écrit par : Hug | 13/05/2018

Bonjour! Merci Patrick de ce nouveau hit. D'entrée,je vois Jimmy Cliff et Lionel Richie mais aussi Michael. Jermaine a fait passer un vrai courant de sympathie il y a quelques jours à Genève où il participait à un concours comme Juré,en rendant hommage en chanson (Smile,le titre préfèré de Michael) à son frère. Sinon,la Compagnie Créole,vue sur scène à noël il y a quelques années. Curieux,,la simplicité de ces personnes sur tous les plans. Ce furent des stars tout de même. Herbie Hancock et Gilbert,bon sur scène. Une anecdote la prochaine fois. Bonne semaine! Cédric

Écrit par : cédric | 14/05/2018

Claude Barzotti est toujours en tête avec "Le rital" et c'est amplement mérité !! Michael Jackson déboule avec "Thriller" le titre éponyme de son dernier album au succès colossal ! Quel album, quel son et quelle belle production signé Quincy Jones !! je salue l'entrée en ce mois de janvier 1984 du 45 tours "Embrasse la" de Pierre Bachelet , une bien touchante chanson sur sa mère.Le bond de ce mois de janvier 1984 est celui de la "Jolie poupée" de Bernard Menez , kitsch mais tellement cocasse !!

Écrit par : Jerry OX | 14/05/2018

Deux bons souvenirs pour ce top de janvier 1984, d'abord le duo Paul Mc Cartney-Michael Jackson avec "say say say" fort bien réussi et dont je me souviens du clip avec un scénario assez cocasse et drôle, ensuite Jimmy Cliff et son "reggae night" sur lequel on a beaucoup dansé même si pour moi son meilleur titre viendra plus tard en 1993 avec "I can see clearly now". Par contre j'aime bien Gilbert Montagné mais je ne peux plus entendre "on va s'aimer" tellement cette chanson a inondé les ondes des radios, télé et soirées dansantes. Bonne semaine à tous, amitiés, Renaud.

Écrit par : Renaud | 15/05/2018

hier en replay ( que j'avais loupé ) j'ai regardé l'hommage de Taratata à Maurane , quelle voix ! de bons souvenirs . elle reprend aussi la chanson d'Adriano Celentano , la maison où j'ai grandi que tatie Hardy avait chanté ( clin d'oeil à Hug qui a vu juste ) . bref pour ceux qui ont loupé ce Taratata spécial il est encore temps de regarder ce bien beau hommage à cette chanteuse . Jean

Écrit par : jean | 15/05/2018

Pour une fois je préfère la version française de "i can see clearly now" sortie en 1977 par Claude François sous le titre "toi et le soleil". Je n'ai pas connu la version originale de Johnny Nash de 1972;
Amitiés

Écrit par : cica pour Renaud | 15/05/2018

Bonsoir Patrick et à tous.

Un "hit" un peu meilleur que le précédent.
Je note déjà les bonnes perfs de Culture Club ( dans la foulée de leur premier tube car le titren'est pas terrible) et de Gazebo 4è et ça ne m'étonne pas.

Reste les entrées avec le fantastique "Thriller" de Michael Jackson ( c'est en regardant le clip que je vais vous poster que l'on s'aperçoit si on ne le savait pas que c'était un tout bon!)
Break Machine, entraînant, Herbie Hancock et un son & rythm venu d'ailleurs avec un clip délirant,

YES of course, fantastique morceau et puis Montagné, j'ai adoré " on va s'aimer "

Bises à notre Patrick et à tous et place à l'artiste.


https://www.youtube.com/watch?v=7DOzITFjq70

Écrit par : boixiere | 16/05/2018

Record de non-commentaires pour l'instant sur ce top : seulement 7 un vendredi après-midi...
C'est sûr que de retrouver les mêmes chansons n'est pas très stimulant, je n'avais pas le souvenir que cette période était si pauvre... Heureusement la pop allemande va arriver, avec Nena, puis Sandra, et les groupes d'anthologie comme Alphaville, Modern Talking.
Amitiés

Écrit par : cica pour Boixière | 18/05/2018

Cica : Moi, tu l'auras peut-être remarqué, je mets surtout des commentaires quand j'ai des anecdotes à raconter aux sujets des titres qui se trouvent dans le hit-parade.


Alors, voilà, j'en ai une. Concernant le titre de La Compagnie Créole "Vive le Douanier Rousseau !". Cette chanson a d'abord été écrite et composée par Jean Kluger et Daniel Vangarde en 1983 en vue de concours de l'Eurovision.

Cette année-là, en 1983, la France participait de nouveau à l'Eurovision. L'année précédente, TF1, suite à l'arrivée de François Mitterrand au pouvoir, avait annulé la participation de la France au concours et même la diffusion du concours chez nous.

Eh oui ! Pierre Bouteiller, élu directeur des variétés de la chaîne, avait dès le mois d'octobre 1981, décidé d'annuler la participation de la France à l'Eurovision pour 1982 car pour lui, le concours n'était plus qu'un "monument à la bêtise" dont l'intérêt est "dissipé par l'absence de talent et la médiocrité des chansons." (Je cite Wikipédia).


Cette décision est prise en octobre 1981 soit juste avant le dépôt officiel des candidatures et ni Antenne 2 ni FR3 n'a le temps de s'organiser pour trouver une alternative. A titre d'info, le concours 1982 est gagné par l'Allemagne avec la chanteuse Nicole et la chanson "Ein bisschen frieden".

En 1983 par contre, au vu des demandes des téléspectateurs, Antenne 2 dirigée par Pierre Desgraupes décide de reprogrammer le concours. Donc une sélection télévisée de la chanson française est organisée avec deux demi-finales et une finale. Cela s'appelait à l'époque le "Concours de la chanson française". A ce concours, Corinne Hermès envoie la chanson "Si la vie est cadeau" et elle est refusée par le comité organisant la sélection pour la France, mais est ensuite acceptée par RTL. On connaît la suite.

Pour la France, par contre, effectivement, La Compagnie Créole se présente au concours de la chanson française avec ce titre "Vive le Douanier Rousseau !". Mais la chanson n'est pas choisie. Est-ce le fait d'avoir loupé une année du concours ? Les français élisent Guy Bonnet et sa chanson plus que mollassonne "Vivre" pour représenter la France à l'Eurovision.

(Cette sélection 1983 a été rediffusée sur Télé Melody et la chanson de La Compagnie Créole était l'une des moins ringardes à y avoir participé). Résultat : Guy Bonnet, qui d'ailleurs avait déjà représenté la France au concours sans succès en 1970 avec le titre "Marie-Blanche", finit 8ème en 1983 avec "Vivre". Le concours est remporté par le Luxembourg et Corinne Hermès avec "Si la vie est cadeau" qui fait un tube international.

Quant à "Vive le Douanier Rousseau !" au vu de l'insuccès de la chanson au concours de la Chanson Française, la sortie du 45 tours est annulée par Carrère, tandis que "C'est bon pour le moral", déjà sortie en 45 tours fin 1982 sans succès, est pressée à nouveau et devient cette fois-ci un tube. Le 45 tours de "Vive le Douanier Rousseau !" sort au tout début de l'année 1984 et devient le 2ème tube de La Compagnie Créole. Quant à "Vivre" par Guy Bonnet, cela n'a même pas été un très grand succès dans les hit-parades en 1983. Comme quoi, déjà un mauvais choix pour la France à l'Eurovision cette année-là !

Écrit par : Hug | 18/05/2018

Patrick,

Sandra Cretu, mon phantasme absolu.... Dommage qu'elle soit méconnaissable aujourd'hui...

Je vous proposerai dans la semaine le clip et la chanson que je préfère d'elle.

Quand à l'absence de commentaires, ne t'inquiète pas, beaucoup sont absent pour vacances.
Mes titres du vendredi qui font habituellement 2000 connexions dans la semaine font à peine 700 depuis 15 jours, donc pas d'inquiétude.

Bises à toutes et tous.

Écrit par : boixiere | 18/05/2018

En parlant de Pierre Bouteiller - qui n'avait pas tout à fait tort en ce qui concerne l'Eurovision - j'ai remarqué que sa mort en mars de l'année dernière était passée complètement inaperçue.

Écrit par : cica pour Hug | 19/05/2018

C'est vrai ! En regardant mon Google Analytics, si j'ai fait une pointe à 556 dimanche dernier, c'est descendu après avec un creux de 204 jeudi ! Sans doute les vacances et les ponts.
Oui, Sandra, j'adoooore !

Écrit par : cica pour Boixière | 19/05/2018

Cica : Pour l'Eurovision, en ce qui concerne la France, ce qu'on peut constater c'est que le choix des chansons françaises a souvent été rétrograde par rapport aux révolutions musicales en cours.

Deux exemples très précis : En 1972, alors qu'arrive une nouvelle vague d'auteurs-compositeurs modernisant la chanson française et que Véronique Sanson apparaît avec son premier album "Amoureuse", la France est représentée au concours par Betty Mars et "Comé-comédie", une chanson semblant dater du début du XXème siècle.

En 1983, alors que la vague rock se porte bien et que Goldman connaît ses premiers vrais tubes, c'est Guy Bonnet avec son ennuyeux "Vivre" qui est choisi pour représenter la France.

Finalement durant les années précédant 1990, il n'y a que quelques rares fois où les chansons présentées par la France étaient synonymes d'une relève musicale ou de la chanson française de qualité : En 1963 avec Alain Barrière et "Elle était si jolie", une jolie chanson renouvelant la chanson à texte de qualité en ces années yé-yé, en 1971 avec Serge Lama et "Un jardin sur la Terre" car ce dernier faisait partie de ce qu'on a appelé à l'époque déjà la Nouvelle Chanson française, en 1975 et 1976 avec Nicole Rieu et Catherine Ferry dont les titres qu'elles défendaient étaient de jolies chansons pop. (Enfin, Catherine Ferry c'était surtout la face B du disque "Petit Jean" apportée par son compagnon de l'époque Daniel Balavoine qui devait être plus moderne pour l'époque).


Après, à partir de 1989, les choix ont plus été le reflet des modes musicales du moment. Déjà, en 1989, on a eu une adolescente (Nathalie Pâque) avec une chanson pas terrible certes "J'ai volé la vie", mais rappelons qu'à l'époque, la mode était aux lolitas de moins de 18 ans (Elsa, Vanessa Paradis) et Nathalie en avait 12 à l'époque et originaire de Belgique, tout comme une autre lolita qui fera son apparition la même année mais durant l'été : Melody avec "Y a pas que les grands qui rêvent". La règle ayant ensuite été que les interprètes devaient avoir 16 ans révolus le jour du concours, Nathalie Pâque restera à jamais la plus jeune interprète à avoir représenté la France au concours, d'ailleurs.
En 1990, Joëlle Ursull avec "White and black blues" était un excellent choix à une époque où la world music se vendait enfin bien en France tout comme le zouk (Et je rappelle que Joëlle Ursull faisait avant partie du groupe Zouk Machine, groupe derrière lequel elle sera classée 2ème du Top 50 durant l'été 1990, alors qu'il sera 1er durant plus d'un mois avec le tube "Maldon (La musique dans la peau)".).

Par la suite, le choix de la France à l'Eurovision a régulièrement tenu compte des modes musicales. Mais alors quand on entend les chansons choisies des années 60 aux années 90, et qu'on compare avec ce qui était vraiment à la mode aux mêmes périodes, on peut réellement se rendre compte que les chansons présentées au concours étaient volontairement sans doute rarement d'avant-garde ! D'où sans doute cette connotation "ringarde" pour la France.

Écrit par : Hug | 19/05/2018

En ce qui concerne la chanson de Marie Myriam ("L'oiseau et l'enfant", 1977), je pense qu'elle n'était pas franchement à l'avant-garde de la mode à l'époque, mais que pour autant, ce qui a fait qu'elle a gagné le concours à l'époque est l'efficacité de la mélodie.

On entend la mélodie de la chanson une fois et on la retient aussitôt.

Maintenant, quand je la compare à d'autres chansons de 1977, je la trouve un peu hors-mode c'est vrai, mais quand je la compare à d'autres chansons de l'Eurovision, je me dis qu'en réalité, ce qui la rend un peu kitsch, ce sont les choeurs et les arrangements choisis à l'époque. La chanson et la mélodie en elle-même ont toujours pour moi la même efficacité aujourd'hui. En faites, on garde la mélodie et on met d'autres arrangements derrière et la chanson sonne encore "actuelle". Mais c'est selon moi.

Écrit par : Hug | 19/05/2018

Nathalie Pâque je m'en souviens, et pour l'anecdote Melody s'appelait aussi Nathalie ! Les "lolitas" n'ont jamais marché dans cette émission - en dehors de France Gall. Je suis d'accord pour le "décalage" mais par deux fois la France était dans le coup (2001 et 2002 avec des chansons sublimes) mais rien à faire, ça devient géopolitique. Je rappelle qu'Israel a gagné deux fois de suite en 78 et 79 avec des chansons quelconques parce qu'avaient lieu les accords de Camp David à ce moment-là. Et cette année, 70ème anniversaire du pays avec une chanson dans l'air du temps sur le harcèlement. J'aurais voulu qu'ils en parlent 25 ans plus tôt, du harcèlement sexuel ....
amitiés

Écrit par : cica pour Hug | 20/05/2018

Pour Cica : Oui, Israël a gagné en 1978 et 1979. Et comme le veut la coutume normalement le pays qui gagne organise le concours l'année suivante. Donc en 1979, le concours eut lieu à Jérusalem. Par contre, en 1980, Israël refusa d'organiser le concours pour cause de choix de date tombant en même temps qu'une fête religieuse et le concours eut lieu comme en 1976, à La Haye aux Pays-Bas dans la même salle que l'édition 1976, en réalité. Je me demande même (à vérifier) si Israël n'a même pas retiré sa participation en 1980...

Ensuite, Israël a gagné le concours à nouveau en 1998 avec la transsexuelle Dana International et le titre "Diva". Et là, l'édition 1999 eut bien lieu en Israël.

Sinon, pour les chansons, oui, pas terribles en 1978 et 1979. "A-ba-ni-bi" par Izhar Cohen and Alpha-Beta c'est du disco de seconde zone, et "Hallelujah" par Milk and Honey une chanson religieuse kitsch. Attention à ne pas confondre avec la chanson du même titre de Leonard Cohen !

Écrit par : Hug | 20/05/2018

Les commentaires sont fermés.