Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

30/08/2018

TOP 50 MENSUEL VENTES 45 TOURS JANVIER 1985

1 3 GHOSTBUSTERS Ray Parker Junior   1
2 1 BESOIN DE RIEN ENVIE DE TOI Peter & Sloane 1  
3 4 WHEN THE RAIN BEGINS TO FALL Jermaine Jackson   2
4 2 I JUST CALLED TO SAY I LOVE YOU Stevie Wonder   3
5 5 CARELESS WHISPER George Michael   4
6 7 UN AUTRE MONDE Téléphone 2  
7 12 THE WAR SONG Culture Club   5
8 21 LONG IS THE ROAD (AMERICAIN) Jean-Jacques Goldman 3  
9 8 KALIMBA DE LUNA Boney M   6
10 9 MON COEUR TE DIT JE T'AIME Frédéric François 4  
11 23 SMOOTH OPERATOR Sade   7
12 15 SNOOPY Chantal Goya 5  
13 6 FEMME LIBEREE Cookie Dingler 6  
14 11 SMALLTOWN BOY Bronski Beat   8
15 33 ELEMENTAIRE MON CHER BALOO Douchka 7  
16 32 J'AI LE BLUES DE TOI Gilbert Montagné 8  
17 10 I WANT TO BREAK FREE Queen   9
18 26 PRECIOUS LITTLE DIAMOND Fox the fox   10
19 28 SOUNDS LIKE A MELODY Alphaville   11
20 13 DELIRE D'AMOUR Michel Sardou 9  
21 46 CE MEC EST TOO MUCH Cocogirls 10  
22 e SQUARE ROOMS Al Corley   12
23 e FOTONOVELA Ivan   13
24 e PURPLE RAIN Prince   14
25 20 WAKE ME UP BEFORE YOU GO-GO Wham   15
26 50 LIKE A VIRGIN Madonna   16
27 40 LA P'TITE LADY Vivien Savage 11  
28 14 STILL LOVING YOU Scorpions   17
29 16 ETERNEL BESOIN D'AMOUR Marlène Jobert 12  
30 19 TIME AFTER TIME Cyndi Lauper   18
31 24 WHAT'S LOVE GOT TO DO WITH IT Tina Turner   19
32 44 BONS BAISERS DE FORT DE FRANCE Compagnie Créole 13  
33 e DR BEAT Miami Sound Machine   20
34 e SUCH A SHAME Talk talk   21
35 29 HONG KONG STAR France Gall 14  
36 17 MICKEY DONALD ET MOI Douchka 15  
37 41 THE LUCKY ONE Laura Branigan   22
38 e FREEDOM Wham   23
39 22 T'AS LE LOOK COCO Laroche-Valmont 16  
40 e MOONLIGHT LADY Julio Iglesias   24
41 18 HIGH ON EMOTION Chris Deburgh   25
42 25 CARIBBEAN QUEEN Billy Ocean   26
43 e I FEEL FOR YOU Chacka Khan   27
44 e SEXCRIME Eurythmics   28
45 e DOWN ON THE STREET Shakatak   29
46 37 PETIT PAPA NOEL Tino Rossi 17  
47 e MELISSA Julien Clerc 18  
48 36 LA FILLE AUX BAS NYLON Julien Clerc 19  
49 38 TOUS LES SAMEDIS SOIR Billy 20  
50 30 TORTURE Jacksons   30
           
    et ensuite les « frissonnants » français      
           
    UN JOUR ON SE RENCONTRERA Linda de Suza 23  
    LE BEBE SCHTROUMPF Le bébé schtroumpf 24  
    TAPE DES MAINS Forbans 25  
    PHANTASMES Axel Bauer 26  
    PEUR Jean-Luc Lahaye 27  

Le voilà le premier top 50 de l'année 1985. Où l'on s'aperçoit que nos souvenirs ne sont vraiment pas fidèles à la réalité de l'époque, et le fait de "lisser" sur un mois le fait encore plus ressortir.
Par exemple (je parle exceptionnellement de places "générales") pas mieux que la 10ème pour i want to break free, la 11ème pour smooth operator, la 20ème pour wake me up before you go-go, la 24ème pour what's love got to do with it, la 25ème pour Billy Ocean et son caribbean queen, des chansons qui sont à présent devenues des standards, et qu'on écoute 33 ans après sur la plupart des radios.
A contrario la longévité de certaines chansons comme femme libérée (au moins 9 mois), et même la fameuse "imposture" besoin de rien envie de toi, qui restera classée dans le top 50 mensuel de septembre 1984 à avril 1985 soit neuf mois également, me surprennent.
Justement, ils sont encore numéro un chez les français, pour la 3ème fois consécutive. Et avec eux, ghosbusters.
L'argent revient au frangin Jackson qui, je pense, n'en restera pas là ! Côté français c'est le groupe téléphone dont le single un autre monde va lui aussi se classer neuf mois dans le top50 mensuel. La deuxième place pour le deuxième groupe français de rock, c'est dans l'ordre des choses. Pour la 3ème marche du podium, Goldman - qui aura pris son temps - et Stevie Wonder, qui n'aura pas démérité comme dirait Valérie.
George Michael piétine à la 4ème place, il ne devrait pas en rester là, alors que pour Culture Club ce sera terminus 5 comme pour Chantal Goya, bien payé ! Pas mieux que 7) pour smooth operator, place dévolue côté français à Douchka, pas mal. Pas mal aussi pour Gilbert Montagné avec une belle 8ème place. Fox the fox et Alphaville vont'ils aller plus haut ? Réponse (pour moi aussi) dans le prochain top ! La réponse est non pour les Cocogirls qui auront quand même été dans les dix premiers.
Suivent trois entrées : square rooms d'Al Corley, futur numéro un; Fotonovela de Ivan, futur podium; Purple rain de Prince qui n'ira pas aussi haut. Madonna 16ème, mais attention ! elle n'ira pas beaucoup plus haut...
Comme quoi tout est relatif, avec des places similaires, c'est un bide relatif pour Madonna, mais une belle performance pour Vivien Savage ! Mais c'est comme le Canada Dry, je préfère écouter l'original Baschung plutôt que sa copie Savage. Comme 5 ans plus tard, je préfèrerai la "vraie" Sylvie Vartan à son clone Jil Caplan...
Enfin terminus 13 pour la Compagnie créole, et 22 pour Laura Branigan.
Les autres entrées :
- Miami sound machine
- Talk talk , qui n'ira pas si haut qu'on croit
- Julio Iglesias dont j'ignorais qu'il ait été dans le top 50 à cette époque
- Wham dont le classement sera une déception
- Chaka Khan
- les Eurythmics qui s'approcheront du podium
- Shakatak 
- Julien Clerc, qui avec encore une chanson débile fera un podium et peut-être mieux ! Bizarre l'engouement des gens pour ce Julien-là, pourtant le même qui chantera par le suite fais-moi une place et les séparés. Ou alors les jeunes, les jeunes qui n'avaient pas entendu parler de JC avant sa décadence, avant les années 80, ne connaissent-ils de lui que ces chansons-là où la publicité j'aime j'aime j'aime pour Shell, ne comprenant pas du tout des bijoux comme Femmes je vous aime ? Heureusement, après une interruption de presque trois ans, il se "ressaisira"...
Nouveauté, j'ai été fouiller entre les places 41 et 50 des tops hebdos, et j'ai pu établir une liste de "frissonnants" français, dont certaines n'auraient sans doute pas été "visibles" sans cela.

Bonne rentrée !

Je vous embrasse.

Commentaires

Bonjour,merci Patrick de ce nouveau Top. J'ai fait un long com mais soudain plus de réseau. Pour une fois que j'étais décidé etc(Adamo) S'il revient tant mieux. Cordialement en attendant. Cédric

Écrit par : cédric | 30/08/2018

Bonsoir Patrick et à tous.

Décidément, la passage de SLC au TOP 50 est difficile pour moi. Sans doute mes 15 ans qui volent en éclat et au top 50, déjà marié...

Comme j'ai loupé le début, redis moi: en fait tu prend les 4 top 50 du mois ( un par semaine) pour en faire un mensuel, nous sommes bien d'accord.

Ca ne doit pas être facile, à combien situe tu ton pourcentage d réél: 70, 80, 90 % ?
Merci à toi et à très vite pour les commentaires.

Écrit par : boixiere | 30/08/2018

J'ai du mal aussi à supporter "Mélissa"; et pourtant, c'est grâce à ce genre de chanson comme "Coeur de rocker" d'ailleurs que Julien Clerc a multiplié ses ventes par 2.

Écrit par : Leroy David | 30/08/2018

Moi, je l'aime bien, Mélissa, voire beaucoup. Non, pour moi, ce n'est pas une chanson "débile", "commerciale", oui, "débile", non, car elle raconte une histoire. Et autant que je me souvienne, je l'ai toujours aimée. Quand j'étais petit, on avait acheté le 45 tours et mon père m'avait acheté un pistolet comme jouet (Oui, bon, ça ferait polémique aujourd'hui !), et du coup, je me souviens qu'on jouait avec ma grande soeur à mimer la chanson quand il dit "Ou Mélissa me tue".

En fait, au départ la chanson, écrite par David Mac Neil, fils du peintre Marc Chagall, parlait du peintre Henri Matisse et faisait "Imitez Matisse", mais Julien était persuadé que personne ne connaissait Matisse. Du coup, dans la rue, David se voit contraint par Julien de demander aux passants s'ils connaissent Matisse et le premier passant à qui il pose la question lui répond : "Excusez-moi, je suis nouveau dans le quartier". Donc, David revoit son texte, remplaçant notamment ce "Imitez Matisse" en "Matez ma métisse" !

Pour Cica : Pour entendre une beaucoup plus jolie chanson de Julien Clerc, il suffit de... retourner le 45 tours et d'écouter la face B : "Tant d'amour". Donc, même les jeunes acheteurs du 45 tours de l'époque ont pu découvrir que Julien ne chantait pas que de la variété commerciale ! Le texte de cette chanson de la face B est écrit par Jean-Loup Dabadie et est beaucoup plus poétique que "Mélissa" sur une musique beaucoup plus belle aussi, composée par Julien également.

Écrit par : Hug | 31/08/2018

Ma méthode est "simple": Je prends les 40 premiers de chaque semaine, en leur attribuant de 40 à 1 point. Pour les semaines fractionnées, je fais en proportion (excel me facilite le travail), je fais le total des 5 ou 6 semaines, et j'obtiens alors un classement qui va de 0,14 point à 171 pour les mois de 30 jours à 177 pour ceux de 31.
En ne prenant que les 40 premiers, j'élimine les incertitudes évoquées dans les commentaires concernant les dernières places, sujettes à caution vu la méthodologie d'Ipsos.
Cette semaine, j'ai fait un "bonus" avec les chansons françaises classées au-delà de la 40ème place, et si les places que je leur attribue ne sont pas garanties, ça donne une idée de ce qui pouvait sortir en France à ce moment-là.
Sinon, c'est vrai que je "raisonne" encore SLC, en séparant les français des autres, afin d'avoir une base de comparaison.
Amitiés

Écrit par : cica pour Boixière | 31/08/2018

Julien Clerc est avec Michel Sardou et Eddy Mitchell un des "monstres" vivants qui ont réussi à faire une carrière plus ou moins ininterrompue d'au moins un demi-siècle. C'est pourquoi je n'arrive pas à comprendre cette "parenthèse" de 9 ans commencée avec "ma doudou" (1980). Il faudra attendre "fais-moi une place" (1989) pour retrouver le Juju "classique" - et indémodable, impossible de dater cette chanson qui pourrait être des années 60, 70, 80, 90, 2000, voire 2010 ! Idem "les séparés", pure merveille qui sauvait cette foutue année 1998 que je déteste (pour des raisons perso).
Mais cette époque coïncide avec sa fameuse pub pour Shell ("j'aime j'aime j'aime") qui pouvait laisser croire que Juju chantait surtout à cette époque pour des raisons alimentaires !
Amitiés

Écrit par : cica pour Hug et Leroy David | 31/08/2018

trois bonnes entrées dans ce top de 85 pour moi , Prince , Wham et le groupe new wave Talk Talk avec son hit such a shame avec vraiment le son des années 80's . je dois avoué que je n'ai jamais acheté de Julien Clerc ( bien que le premier album était bien je le reconnais ) pas plus de Sardou ( aucun regret de ce côté là ) . par contre beaucoup d'Eddy Mitchell 60's 70's et 80's . amitiés à tous . Jean

Écrit par : jean | 31/08/2018

En lisant vos commentaires je vois qu'un débat s'est instauré concernant les chansons de Julien Clerc, personnellement j'ai une nette préférence pour ses quatre premiers albums (c'est à dire la période 1968-1972) où l'on sentait une vraie inspiration personnelle dans sa musique à partir des textes de E.Roda-Gil et Maurice Vallet (je pense entre autre à Ivanovitch, Sur tes pas, Quatre heures du matin, Si tu reviens, Ce n'est rien, La fille de la véranda, Le patineur et d'autres encore), dans les albums qui ont suivi j'ai ressenti souvent une démarche plus commerciale même si bien sûr j'ai trouvé assez régulièrement de magnifiques chansons comme "this melody" en 1975, "ma préférence" en 78, "ça commence comme un rêve d'enfant" en 79, "fais moi une place" en 89 et je rejoins Cica sur "les séparés" superbe chanson extraite de l'album "Julien" sorti en 1997, depuis pas mal de déceptions dans les années 2000 sauf j'avoue son dernier album "à nos amours" sorti début 2018 où il s'est remis en cause avec une collaboration fructueuse avec Calogéro. Amitiés à tous, Renaud.

Écrit par : Renaud | 31/08/2018

Pour Cica et Renaud : Me concernant, de Julien Clerc, j'adore l'album "Jaloux", encore qu'il y a une chanson que je n'apprécie pas tellement dessus, et l'album date de 1978, mais en fait pour moi, son tournant "variété"débute non pas avec "Lili voulait aller danser" en 1982, mais déjà dès ce titre de 1978 "Macumba" (Rien à voir avec le tube de Jean-Pierre Mader, qui d'ailleurs va bientôt arriver, je pense pour mars 1985). Mais c'est la seule chanson, ce "Macumba" de Julien Clerc, de l'album de 1978 "Jaloux" que je n'aime pas. Autrement "Jaloux" est mon album préféré avec "Fais-moi une place".

"Fais-moi une place" qui fait encore le pont entre les précédents albums (Il y a la très variété "Petits pois lardons", une chanson mal-aimée d'une partie de son public, et que pourtant, moi j'ai toujours aimée, aussi faut-il voir une métaphore "coquinette" dans le texte !) mais qui comprend aussi ce qui est peut-être sa plus belle chanson, la trop méconnue "Nouveau Big-Bang", une chanson tellement magnifique que Maurice Vallet, l'auteur du texte très poétique et pourtant ami de Julien depuis le lycée, et décédé en 2017, dira par la suite qu'il ne souhaitait plus écrire pour Julien, estimant lui avoir livré là son meilleur texte.

"Jaloux" de 1978 comprend "Je dors avec elle", superbe chanson et "Ma préférence", qui est ma préférence des chansons connues de Julien.

Pour les albums des années 80, en fait, je pense tout simplement que Julien a compris à l'époque, qu'il se devait d'avoir un son synthétique dans ses chansons s'il voulait survivre aux années 80. Quitte à reprendre son identité musicale véritable un peu plus tard.

Parce qu'il y a pas mal d'artistes de la même génération que lui, comme par exemple Serge Lama (Qui même s'il a triomphé avec son spectacle sur "Napoléon", a commencé à avoir moins de succès au hit-parade dans cette décennie), ou même Yves Duteil, Michel Delpech, Daniel Guichard (Qui n'a plus rien vendu après "Le gitan" et "Le nez au mur" en 1983),Nicoletta, Nicole Croisille, Alice Dona, par exemple, qui sont restés dans des orchestrations très "classiques" et du coup ont vu leur succès décroître considérablement dans cette décennie.

Les années 80, ou le règne du synthé, des FM, des clips, de la "new wave", d'une concurrence accrue avec la variété anglo-saxonne. Il fallait donc que les artistes français aient le son. Julien Clerc et Sardou justement s'y sont bien adaptés, tout comme Catherine Lara par exemple, qui, malgré sa voix que j'ai du mal à supporter, est passée d'orchestrations très classiques (Violon), à des chansons plus rock à la fin des années 70, et new wave avec succès commercial (Album "Johan", puis "La rockeuse de diamants" et "Nuit magique") là où d'autres sont restés dans leur style et ont sombré. Ceci dit, Cabrel et Eddy Mitchell sont restés fidèles à leurs genres de chansons et n'ont pas sombré.

Autre exemple de ce qu'ont été les années 80 : Maxime Le Forestier a été classé dès le début de la décennie, "has been de la génération hippie des années 70" (Ce qu'il n'était pas, mais je caricature volontairement) et a failli sombré, mais a fini par s'adapter à la "world" music à la mode dans la seconde moitié des années 80 pour revenir en 1987 / 1988 avec "Né quelque part".

Cica : Sinon, 1998 a été pour toi ce qu'a été pour moi 2005, et moi, c'est l'album de Raphaël "Caravane" qui me rappelle mon hospitalisation, d'autant plus qu'hospitalisé, j'avais entendu à la radio dans ma chambre d'hôpital la chanson "Ne partons pas fâchés". Et ma grande soeur nous parlait sans arrêt de Raphaël, qui a connu à l'époque de façon plus brève, le même phénomène que Patriiiiick (La multiplication du "i" est-elle fortuite ?) Bruel au début des années 90.

Dès que Raphaël sort un nouvel album, je me revois en 2005. Heureusement pour moi, ses albums suivants ont connu moins de succès que "Caravane". Je n'ai en plus vraiment pas de sympathie pour Raphaël, dont j'avais lu une interview en 2003, au moment de son succès en duo avec Jean-Louis Aubert "Sur la route", dans le magazine Platine, où je l'avais trouvé imbu de lui-même et incroyablement exécrable avec Vincent Delerm et Bénabar, artistes que j'apprécie bien plus que lui. Bref, Raphaël, tel qu'il se présente, représente un peu tout ce que je déteste : Imbu de lui-même et précieux. Et je pense que le succès de "Caravane" a en plus fait grossir sa tête à l'époque.

D'ailleurs, je conseille d'écouter la version de "Ne partons pas fâchés" par (Philippe) Katerine, Francis et ses Peintres sur le double-album "52 reprises dans l'espace" qui la caricaturent et ont bien raison ! D'ailleurs, je conseille l'écoute de tout cet album, car c'est un album où Philippe Katerine, artiste un peu "déjanté" et plein de second degré et d'humour et que j'adore pour cela (Et en plus il est de Chantonnay, un village de Vendée à une trentaine de Kms de chez moi) même si sa démarche n'est pas toujours comprise des médias, est pour une fois seulement l'interprète.

Et il interprète à sa façon ces chefs-d'oeuvre de la chanson française que sont "T'es OK" d'Ottawan, "Papayou" de Carlos, "Et j'attends" de Leslie, "Un lapin" de Chantal Goya, et... justement "Besoin de rien, envie de toi" de Peter et Sloane, mettant en valeur toutes les qualités de textes de ces chansons !! Et la version de "Ne partons pas fâchés" est absolument à découvrir !

Excusez-moi de ce long commentaire.

Écrit par : Hug | 31/08/2018

Mais ce fut un plaisir de le lire,d'autant que je pense un peu comme toi pour ce prénom qu'a chanté Carla Bruni,Hug! Pour Julien, je ne sais pas si Renaud a mentionné Ce n'est rien,avec quoi j'ai passé des jours gris et des jours bleus. Mais,une fois encore j'ajoute Des jours entiers à t'aimer... Sinon pour Chagall,j'écoute encore son Hollywood ainsi que la reprise de Montand. Bon,allons-y pour un bémol.! Sur scène,il faut le voir et l'écouter,mais ce n'est pas un géant. Néanmoins,j'espére assister encore à l'un ou l'autre de ses concerts. Il vend du disque moyennement; j'achète toujours. J'aime bien, parmi les chansons frissonnantes,...Peur. Oui,bonjour à tous,cordialement. Cédric

Écrit par : cédric | 31/08/2018

Hug je n'ai pas été malade (en dehors de la dépression) en 1998, mais la mort de ma maman en février, le départ de mon cousin/frère en octobre, tout cela émaillé par des collègues de boulot qui, me voyant affaibli, me persécutaient (ils failliront avoir ma peau en 2003), rien que cela (et il n'y avait pas que cela) suffisait pour rendre cette année la pire que j'ai vécue.

Écrit par : cica pour Hug | 01/09/2018

Cica : Oui, ce que je voulais dire c'est qu'on a tous une année pénible dans nos vies, toi, c'est 1998, moi c'est 2005, et encore 1992 et 1999 n'avaient pas été terribles.

Par-contre, pour moi 1998 était "moyenne" : Pénible au début et à la fin mais avec une bonne période entre entre juillet et novembre, va-t'on dire.


Effectivement, pénible durant les 6 premiers mois, car j'étais encore en 3ème à être victime de harcèlement moral scolaire de la part d'élèves mais aussi d'une professeure, et en juin, je rate mon brevet des collèges. On m'incite donc à redoubler ma 3ème ! Mes parents et moi nous y opposons, et on décide de faire appel. Du coup, je me retrouve, à 16 ans, à passer devant un comité de professeurs pour défendre mon cas et défendre mes arguments pour entrer au lycée, mettant en avant le fait que je pourrais faire musique et théâtre en options, deux domaines qui m'intéressent.

Mon dossier est défendu et je passe en Seconde, malgré mon échec au brevet des collèges. J'en avais tellement marre de me faire harceler au collège ! Pendant l'été, le 11 juillet, veille de la finale de la coupe du monde de football, je me coince l'indexe et le majeur de la main droite dans une chaise longue ! Deux mois de rééducation en faisant d'autant plus de piano ! J'ai un bon souvenir de l'été, notamment d'avoir été voir Tri Yann en concert (Avec Manau en première partie, qui avait le tube de l'été avec "La tribu de Dana") aux Sables d'Olonne, et d'un mariage d'une cousine éloignée où, pour la seule fois de ma vie, j'ai bu un maximum de 4 verres lors du dîner et j'étais assez détendu, va-t'on-dire.

Et puis, en septembre, rentrée des classes au lycée, et j'étais très content de ne plus être au collège et d'avoir la chance d'être avec des élèves et des professeurs plutôt sympathiques. Mais ensuite, ça s'est corsé. Fin octobre, pendant les vacances de la Toussaint, opération des dents de sagesse, avec très peu de jours pour me reposer, et du coup très fatigué à la rentrée de novembre, et ensuite un professeur de musique qui tenait absolument à ce qu'on fasse, en plus des cours, des concerts en chantant la Messe Nelson de Haydn et une professeure de théâtre qui nous faisait revenir en cours de 13 h 00 à 14 h 00 pour voir des pièces de théâtre, et en plus, j'essayais d'apprendre les pas des personnages de la Commedia Dell'Arte. Bref, un emploi du temps trop chargé, et tout cela allait augurer une année 1999 des plus fatigantes pour moi.

Enfin, bon, 1998 n'est pas ma pire année des années 90. Par contre, 2005, déjà décrite est non seulement l'année la pire des années 2000, et la pire de ma vie, ou comment être au tout début un étudiant de 22 ans et demi, certes mal dans ses études, mais à la fac comme les gens de mon âge, et me retrouver à la fin dans un hôpital psychiatrique de jour, et ce pendant presque 6 très longues années !

Écrit par : Hug | 01/09/2018

J'aime bien, Hug, quand tu te livres ainsi sur mon blog, qui du coup revient à sa fonction primitive (2010/2013), le "détripage".
C'est sûr j'adore la musique et les hit-parades, mais n'y écrire que ça, ça devient frustrant, et je pense que je vais cesser l'autocensure que je pratique depuis quatre ans et demie...
Sinon ton com me donne une idée de note : les meilleures et les pires années, et les "constrastées".
Amitiés

Écrit par : cica pour Hug | 01/09/2018

hello Patrick

Donc, si un groupe ou chanteur admettons entre en 1ère semaine à la 42è, puis progresse la semaine suivante à la 39è et sort ensuite, on ne peut pas le retrouver dans les 50 du mois ?

Écrit par : boixiere | 01/09/2018

allez, illustration


https://www.youtube.com/watch?v=GPNx8VkRXxg

Écrit par : boixiere | 01/09/2018

Cica : Oui, bonne idée, mais tu sais depuis 2005, à chaque approche d'une année se terminant par un chiffre impair, je gamberge. Et là, on est en 2018, et je gamberge déjà pour 2019 parce que c'est une année qui se termine par un chiffre impair.

Enfin, pour moi qui ait une très bonne mémoire.

Bonnes années : 1982 (Ma naissance, enfin, je pense que c'était une bonne année !), 1983, 1984 (Ayant su parler très tôt, mes premiers véritables souvenirs datent de cette année-là !), 1986, 1989, 1990, 1993, 1994, 1995, 2010.

(Les contrastées + : Moyennes, mais avec des éléments positifs plus importants) : 1987, 1988, 1998, 2000, 2001, 2003, 2006, 2007, 2008, 2009, 2013, 2016).

(Les contrastées - : Moyennes, mais avec des éléments négatifs plus importants) : 1985 (Oui, j'avais 3 ans, mais c'est l'année de ma perte d'audition de l'oreille gauche après oreillons), 1991, 1996, 1997, 1999, 2002, 2011, 2012, 2017.).

Les mauvaises : 1992, 2004, 2015.

L'exécrable : 2005 !

Voilà.

Écrit par : Hug | 01/09/2018

Ah ! J'en ai oublié une : Les mauvaises : 1992, 2004, 2014, 2015. Voilà. Mais bon, je pense que 2015 a été une année mauvaise pour tous les français du moins, pour une bonne partie. Les "petits" malheurs que j'ai vécus cette année-là ne sont rien par rapport à l'atrocité des attentats perpétrés à Paris. Anus horribilis.

Écrit par : Hug | 01/09/2018

Sa 39 ème place lui vaudra 2 points, peut-être fera-t'il partie des 50. Le "ticket d'entrée" pour janvier 85 était de 3,85 points. Mais cela varie au fil des tops.
Amitiés

Écrit par : cica pour Boixière | 03/09/2018

Hug,pardon mais c'est Annus horribilis. Cordialement. Cédric

Écrit par : cédric | 03/09/2018

Cédric : Merci d'avoir corrigé mon erreur ! Sinon, mis à part Julien Clerc et Prince (Dont je n'ai jamais été très fan, mais dont le décès m'a quand même rendu triste), je ne trouve rien de marquant dans les Nouveautés de ce mois de janvier.

Ceci dit, Cica doit très certainement se souvenir du mois de janvier 1985, car c'est l'un des mois les plus froids en France. Le 16 janvier 1985, les températures ont atteint -16°C. Et je m'en souviens un peu car il neigeait en Vendée et j'ai des photos de moi, ma mère et ma soeur en train de faire un gros bonhomme de neige et des batailles de boules de neige !

Écrit par : Hug | 03/09/2018

Je me souviens très bien de la vague de froid de janvier 85, j'avais relevé -22° là où j'habitais, dans les Hautes-Alpes. A 1010 m d'altitude ce n'était pas si exceptionnel, mais le souci c'est que ce mois de janvier-là fut le seul là-bas.... sans neige !! Trop froid pour neiger, les flocons étaient obligés de contourner le froid et c'est la cote d'Azur qui a trinqué, avec 40cm à Nice ! Du coup le gel a pénétré le sol très profondément et - comme en 2012 - les conduites d'eau ont gelé...
Pas que chez moi, le midi aussi a trinqué, avec -20° dans les Landes, idem à Montauban, -15° à Carpentras ! Chez mes parents, dans les Cévennes, le palmier du jardin est mort cet hiver-là.
Il a fait -15° chez toi mais l'année suivante il fera plus froid.
Anecdote : là où est née ma fille, à Briançon, il a fait -17, comme pour un hiver "normal", le record de mars (!) 1971 y tient toujours !
Enfin c'est en janvier 1985 qu'a été établi le record de France, soit -46° à St Laurent en Grandvaux dans le Jura... Avec mes -22° je jouais "petit bras" ;) Record de France "manuel", non homologué, l'endroit ne disposant pas de station automatique.
Amitiés.

Écrit par : cica pour Hug | 04/09/2018

Un joli classement du TOP 50 de Janvier 1985 , outre le "Mélissa" de Julien Clerc largement commenté avant moi, je note la présence de la comédienne mythique (et chanteuse en 1985 ) Marlène Jobert avec son "Éternel besoin d'amour" qui aura un bel impact au Hit Parade il est vrai et qui ajoutera une nouvelle corde à son arc . Belle rentrée Cica !

Écrit par : Jerry OX | 04/09/2018

A propos de "Mélissa", je suis persuadé que cette chanson, chantée par un anonyme, n'aurait pas dépassé les 500 exemplaires ! Bonne rentrée à toi.

Écrit par : cica pour Jerry OX | 04/09/2018

Cica : En fait, j'ai noté -16°C pour janvier 1985, mais c'est à peu près.

Pour Julien Clerc, en réalité, c'est vrai que la chanson qui sortira ensuite "Respire" sera meilleure que "Mélissa" mais elle n'aura pas l'occasion de rentrer au Top 50.

Par contre, en 1987, il sortira une chanson que, personnellement, je trouve moins bonne que "Mélissa", c'est-à-dire "Hélène" (Attention à ne pas confondre avec "Hélène" de Roch Voisine ni même avec "Je m'appelle Hélène" d'Hélène). "Hélène, je suis pas Verlaine mais j't'écris quand même que j't'aime Hélène", vraiment la chanson de Julien Clerc que j'aime le moins ! Même si, comme "Mélissa", le côté "biguine" de la mélodie fait ressortir ses racines antillaises.

Écrit par : Hug | 04/09/2018

le cas de "respire" est l'illustration de ce que je disais ! Belle surprise avec ce disque, qui venait après "les bas nylon" et "mélissa", je l'ai d'ailleurs acheté et mis dans le hit-parade de ma radio locale. Mais comme tu le soulignes, peu de ventes. Ensuite plus de 45 tours de Julien pendant plus de deux ans.
D'accord avec toi pour "Hélène", une daube qu'on ne pourra pas comparer à la belle chanson de Roch Voisine ! Dave aussi avait chanté "Hélène", pour faire rimer avec "Kerguelen", l'endroit où j'ai failli faire mon service militaire (au titre de la coopération) pour échapper à la caserne !
A propos de racines antillaises, j'ai remarqué que beaucoup de chanteurs de cette origine avaient chanté leur pays, mais le plus souvent... quand ils étaient déjà connus ! Exception notable : Henri Salvador, qui a "annoncé la couleur" (si j'ose dire !) dès 1958, bien avant la période "Minnie - Zorro".
Amitiés

Écrit par : cica pour Hug | 06/09/2018

En fait, la chanson de Dave s'intitule "Lettre à Hélène", c'est peut-être pour cela que je n'y pense jamais quand je pense aux chansons sur ce prénom.

La première qui me vient c'est bien évidemment "Je m'appelle Hélène" d'Hélène Rollès, et d'après plusieurs sources (Sur Bide et Musique), il paraît que beaucoup d'autres Hélène de France n'ont pas tellement apprécié la chanson à l'époque ! Mais moi, étant donné qu'elle est sortie en 1993, c'est mon époque, les séries AB Productions, donc je regardais un peu "Hélène et les garçons" et "Premiers baisers"... dont je me fais une "cure" depuis cet été sur Youtube ! C'était cul-cul la praline, certes, mais ce n'était pas vulgaire comme les émissions de télé-réalité de maintenant, et au moins, c'était de vrais acteurs qui jouaient un rôle, pas des "candidats" qui participent à une émission pour amasser de l'argent et connaître leur quart de célébrité, sans rien produire comme travail à l'antenne.

On ne devrait plus passer à la télévision (Hormis les participants à des jeux télés) sans au préalable fournir un vrai travail pour y passer !

Me concernant, quand j'étais à l'hôpital de jour en 2006, il y avait une fois un karaoké qui avait été organisé et à ce moment-là, il y avait une jeune étudiante infirmière qui s'appelait Hélène. Et bien évidemment, je l'avais regardée droit dans les yeux en chantant cette chanson !

Autrement, je connais aussi "A mon Hélène" d'Hugues Aufray. Hugues Aufray aussi a fait de sacrées daubes. Je ne sais pas si tu connais sa chanson "Ruban rose, cheveux d'or" qui est justement sur le même album que "A mon Hélène" (Hugues Aufray and his folks) ? Mais bon, je suis justement en train de préparer une chronique sur la chanson "Santiano", qui est en réalité une adaptation par lui et Jacques Plante, de "Santianna", chant de marins traditionnel irlandais.

Et je connais aussi "Le parrain d'Hélène" de Jo Akepsimas. Jo Akepsimas, un chanteur grec francophone qui chantait pour les enfants mais aussi des chants religieux. Ami de Mannick, il a beaucoup travaillé avec elle. C'est justement elle qui a écrit les paroles de cette chanson pour enfants.

Sinon, je te remercie d'avoir encensé la chanson "Hélène" de Roch Voisine, parce que je pense finalement que j'ai toujours préféré Roch Voisine à Patrick Bruel, et que Roch Voisine, par l'image de chanteur pour minettes qu'il a, est trop souvent sous-estimé et même parfois méchamment (Par exemple, l'article le concernant dans le livre "Cent ans de chanson française" de Louis-Jean Calvet est proprement méchant), alors que même s'il est un chanteur romantique, j'ai toujours trouvé ses chansons bien écrites, poétiques et belles, plutôt mieux que celles de Bruel en général, qui, lui certes, est plus varié dans ses thèmes de chansons.

Puisque tu aimes bien Roch Voisine, je te conseille l'écoute de sa version de "City of New Orleans-Salut Les amoureux", Roch Voisine nous propose une très sympathique version de cette chanson, alternant la version américaine originale de Steve Goodman et la version française créée par Joe Dassin, sur son album "Americana" sorti en 2008, un bon album hommage à la musique country dont il s'est beaucoup inspiré.

Parmi les plus belles chansons de Roch Voisine, je citerais aussi "Pourtant", "La berceuse du petit diable" ou "Laisse-la rêver".

Écrit par : Hug | 07/09/2018

n'oubliez pas pour les fan d'Eddy (comme moi ) ce soir sur la trois un documentaire sur ce chanteur ! amitiés à tous . Jean

Écrit par : jean | 07/09/2018

Merci Jean, je note. J'aime bien Eddy Mitchell aussi. J'ai récemment vu Herbert Léonard dire sur Melody qu'"Eddy Mitchell n'était peut-être pas le chanteur le plus sympathique" et le journaliste Frédéric Zeitoun ne semblait pas étonné. Pourtant, même s'il a un côté grande gueule, moi, il me donne au contraire l'impression d'être très sympathique Eddy Mitchell, et aussi un homme sensible, intelligent et très cultivé qui se cache derrière son image de rockeur.

Écrit par : Hug | 07/09/2018

Hug , le personnage semble un peu bourru , peut-être du à son âge mais intelligent ça c'est sur , en tout cas un auteur de grande qualité avec toujours de bons disques . Léonard vu il y a pas mal d'années , nous l'avons pas trouvé sympa lui aussi alors . il avait aussi critiqué Johnny Halliday dans le magazine Platine . Eddy mon premier gala comme on disait dans le temps à 14 ans avec autographe de lui perso après la répétition dans la journée , depuis j'ai perdu sa photo et l'autographe mais il a gagné un acheteur ! bonne soirée à toi . Jean

Écrit par : jean | 07/09/2018

Moi aussi, je me souviens que quand Herbert Léonard était au Top (50), quand j'étais un petit garçon, je trouvais qu'il avait l'air un peu "précieux" surtout. Oui, Eddy Mitchell semble un peu bourru, mais ses textes de chansons me plaisent beaucoup, car il y a beaucoup d'humour et de recul sur la société.
Sinon, j'adore regarder les sites Internet où des quidams postent des impressions sur les vedettes qu'ils ont rencontrées. Mimie Mathy et Sophie Davant remportant souvent la palme des vedettes les moins sympathiques, contrairement à ce qu'elles laissent paraître à l'écran. Il faut dire que, bon, Mimie Mathy, j'ai de la sympathie pour elle, au vu de ce qu'elle a dû endurer avec sa taille, mais je suis loin d'être fan de ce qu'elle produit. Sophie Davant me paraît pourtant sympathique, mais ses émissions je ne les regarde pas souvent quand même !

Généralement, ce ne sont pas les personnes les plus talentueuses ou reconnues qui sont les moins arrogantes, apparemment.
Pour prendre exemple : Sur Bide et Musique, autant des gens un tout petit peu connus qui n'avaient rien à perdre comme Annie Cordy, Patrick Topaloff (Ancien président d'honneur, jusqu'à son décès en 2010), l'actrice Ginette Garcin (Décédée aussi en 2010), Stone (Actuelle présidente d'honneur de la webradio), Hervé Cristiani (Décédé en 2014), François Corbier (Décédé cette année, décidément) et Les Musclés, le chanteur Oldelaf ou encore la chanteuse Annie Philippe ont bien pris d'être sur la Webradio en tant qu'artistes et ont participé aux soirées, donné des interviews et même enregistré des jingles.

Autant des artistes auto-produits inconnus comme Raphaël Vacinny ou Stéphane Solomon se sont montrés exécrables. Il faut dire que, sur Bide et Musique, leurs chansons n'ont, bien sûr, pas été forcément intégrées pour leurs qualités. Alors, comme ils sont par ailleurs totalement inconnus, ce n'est pas illogique qu'ils ne prennent pas très bien le fait que le seul endroit où l'on puisse entendre leurs chansons sur Internet soit Bide et Musique !

Écrit par : Hug | 07/09/2018

Et pour finir sur Bide et Musique, l'auteur-compositeur qui a écrit et composé ce qui est pour moi l'une des plus belles chansons de la chanson française, si ce n'est pas la plus belle chanson française : "Un homme heureux" et des chansons merveilleuses comme "Les filles de l'aurore", "Dans un vieux rock'n'roll", "Fier et fou de vous" etc... Vous aurez reconnu que je veux parler de William Sheller, un des grands de la chanson française, s'est montré très sympathique quand il s'est rendu compte qu'il était sur Bide et Musique avec la chanson qu'il avait écrite et composée pour la chaîne de restaurants Hippopotamus en 1982. Il a même un compte sur la Webradio. Donc, voilà, contrairement à ce qu'on dit parfois, ce ne sont pas les meilleurs les plus arrogants parmi les artistes.

Écrit par : Hug | 07/09/2018

Mauvaise nouvelle : Je viens d'apprendre que Véronique Sanson, ma chanteuse préférée, doit annuler des concerts de sa prochaine tournée pour soigner une tumeur découverte très récemment. Bon courage à elle..:(.

Écrit par : Hug | 11/09/2018

nous lui souhaitons un rapide retour sur scène à Véronique Sanson bien sur . normalement prévu en Novembre si tout va bien … amitiés . Jean

Écrit par : jean | 12/09/2018

j'avais acheté douce France de Charles Trenet par le groupe Carte De Séjour de Rachid Taha en 86 , une bien belle reprise . je viens d'apprendre son décès d'une crise cardiaque à 59 ans . j'avais bien aimé aussi sa reprise de rock the casbah des Clash . Jean

Écrit par : jean | 12/09/2018

Je n'aime pas les reprises, et celle-ci n'a pas échappé à la règle. Paix à son âme.

Écrit par : cica pour Jean | 13/09/2018

Bonsoeir Patrick et à tous.

Ah Véronique Sanson... J'ai adoré à ses débuts, "besoin de personne " et surtout "Comme je l'imagine" qui m'a bouleversé, vraiment. "une nuit sur mon épaule" aussi mais un cran au dessous.

Vous parliez plus haut de Julien Clerc: certes, de belles cha,sons mais je reste scotché à ces toutes premières, "la cavalerie " " ivanovith " la tarentelle, la petite sorcière malade et Yann et les dauphins " j'écoute tout ça religieusement encore aujourd'hui.

Quand à la Marseillaise de Carte de séjour, j'aime pas mal.

Bon, pour le hit:( je me réveille) Georges Michael évidemment, Bronski Beat, Montagné, Scorpions, et mention spéciale à Fox the Fox
Bravo à Patrick pour son travail, que de souvenirs.

Amitiés à tous.

Écrit par : boixiere | 13/09/2018

Cica : Pour Rachid Taha, j'ai revu avec émotion, sur le site Ina Premium ce qui devait être son premier passage télé, c'est-à-dire Droit de réponse de Michel Polac du 3 avril 1982, avec Carte de Séjour. Un droit de réponse sur le show-business dans la chanson qui avait été particulièrement sanglant car à la fin du débat, un inconnu avait lancé un verre à la tête de Polac !

Des émissions comme on n'en fait plus !

Sinon, me concernant, j'écoute le dernier album de Calogero "Liberté chérie" avec le titre "1987" que j'aime bien et le très beau "Fondamental". Et j'aime bien Eddy De Pretto avec "Kid". Mais je me demande bien ce qu'il restera de la chanson française actuelle. Au moins, les artistes des années 70, leurs chansons sont restées. Et eux aussi.

Écrit par : Hug | 13/09/2018

Et eux aussi..... Hug, oui, mais ils vieillissent... comme nous.

Quand je vois Véronique Sanson, 69 ans ! EDDY Mitchell 76 ans, Dutronc, 75 ans, et moi.... 66, je crois rêver...

Et moi et moi et moi, c'était hier....

Écrit par : boixiere | 13/09/2018

Boixiere : Oui, ils vieillissent. Mais ils restent. Même Zazie, qui sort un nouvel album, mais dont personnellement rien ne m'a marqué depuis "Je suis un homme" (2007), alors qu'il y a eu quand même 3 albums depuis, qui, certes, n'ont pas vraiment marché, commence à vieillir. En 1995, elle avait 31 ans quand elle a sorti l'album "Zen" qui a été le véritable détonateur de sa carrière. Elle a donc 54 ans aujourd'hui. Même Calogero (47 ans), il est en réalité là depuis la fin des années 80, depuis le premier succès des Charts "Je m'envole" sorti en 1989, premier album "L'océan sans fond" sorti en 1989, mais le groupe s'est formé en 1987.

Zaz, révélée en 2010, j'ai l'impression de ne plus l'avoir entendue du tout depuis sa reprise de "Tous les cris, les SOS" de Balavoine début 2016. Son succès s'émousse déjà. Stromaé a été très secoué et fatigué par le succès de son album "Racine carrée" en 2013. Que restera-t'il des plus récents comme Claudio Capéo, Christine (and the Queens), Eddy De Pretto, Juliette Armanet (Qui ressemble beaucoup à Véronique Sanson justement) ? Laisseront-ils une trace ?

Écrit par : Hug | 13/09/2018

Je reviens vous dire merci de vos commentaires. Hug évoque Polac,que je regardais quand je le pouvais; c'était bien et l'issue du débat incertaine. Comparé à la soupe populaire que l'on nous sert aujourd'hui. Christine, c'est Chris aujourd'hui. Accusée de plagiat. Zaz,je ne crois pas qu'elle soit en voie de disparition;Si jamais j'oublie est superbe et sur scène c'est bon. Le maestro est-il malade? Je l'avais entendu dire mais j'espère que non. Je n'ai pas ses albums et quand on le compare à Brel je me dis que c'est n'importe quoi! C'est juste,Hug,il risque de ne plus rester grand'chose. Nous avons eu le meilleur. Les clips montrent bien l'évolution de la chanson, et de son public. Mais je vais mentionner Delpech: Mais il y a encore des choses que j'aime...
Rachid Taha,je connais peu quant à Véronique,Jean se veut plutôt rassurant,alors espérons qu'elle revienne bientôt. Michel évoque le temps qui court; c'est vrai que l'Ankou n'est jamais bien loin. Cordialement,Cédric

Écrit par : cédric | 14/09/2018

Je ne veux pas jouer les "anciens combattants", mais c'est vrai, dans 50 ans, voire même 30, quels noms seront retenus ? Je ne vois qu'un nom qui émerge : Calogéro ! Depuis presque 20 ans et "devant toi" (1999) il accumule tube sur tube.
Et en lisant sa bio, je réalise que je l'ai peut-être croisé voilà une quarantaine d'années ! Il a en effet grandi dans le petit village de l'Isère où j'ai habité de 1975 à 1979 !

Écrit par : cica pour Hug Boixière et Cédric | 14/09/2018

Cica : Pour moi, Calogero c'est un bon compositeur, un bon mélodiste. Les textes, pas souvent écrits par lui, développent parfois des idées fortes, mais sont, à mon avis, moins forts malheureusement. Ou alors parfois ils décrivent des idées fortes mais avec légèreté comme dans la chanson "Si seulement je pouvais lui manquer". Mais en faites, il marche parce que c'est un bon mélodiste, ses musiques sont souvent très belles, et après une décennie où on s'était plus attardé sur le texte des chansons que sur les musiques (Les années 90, avec la dominance du rap), il est arrivé à un moment (Début des années 2000), où on avait à nouveau envie d'entendre des vraies chansons, avec de bonnes mélodies. (Je dis "Vraies chansons", parce que pour moi, les morceaux de rap ne sont pas des chansons. Je citerais ainsi une interview où on avait posé à Guy Béart et à Georges Brassens la question "Qu'est-ce que pour vous une bonne chanson ?", et Guy Béart avait répondu : "C'est un texte" alors que Brassens avait répondu : "C'est une musique". Pour moi, c'est l'alliance des deux.)

Calogero depuis le début de sa carrière sait composer de belles chansons. Certains que je connais (Et que je ne citerais pas, enfin, si, mon cher directeur des programmes de la radio !!) ne l'aiment pas, parce que pour eux c'est "trop formaté FM", mais pour moi qu'importe, Calogero n'a d'autre ambition que de faire de la pop mélodique, et il le fait très bien !

Écrit par : Hug | 14/09/2018

puisque vous évoquez Zazie, ma femme me faisait remarquer que l'on croise de temps à autre son frère sur les salons puisqu'il est entre autre écrivain. C'est son frère ainé, il s'appelle ou plutôt se fait appeler Phil Baron, il compose également, je vous met un article.

https://www.letelegramme.fr/cotes-darmor/paimpol/cafe-photo-phil-baron-a-l-honneur-30-10-2017-11721311.php

bien à vous tous.

Écrit par : boixiere | 14/09/2018

Oui, le frère de Zazie se nomme bien Phil Baron. Il a composé pour Zazie le superbe titre "J'envoie valser" sur son album "Zen" en 1995. J'ai fait une chronique sur cet album de Zazie "Zen" qui comportait déjà en lui-même un jeu de mots, car quand on réduit le nom de Zazie et qu'on l'associe à l'adjectif Zen, cela fait Zazen. Or, le Zazen est une "Posture de méditation assise de la pratique du Bouddhisme Zen".

Pour moi, la chanson de Zazie "Zen" est un peu une chanson culte des années 90. Dans cette société de consommation de l'époque, d'hyper-compétitivité, de chômage, mais aussi de stress au travail face à un nouveau mot qui apparaît à l'époque "Mondialisation", Zazie proposait dans son texte, une philosophie de prise de recul, d'apaisement.

Dommage que, je pense Cica se sera arrêté avant que cette chanson n'entre au hit-parade (1996), car son succès est, encore une fois, symbolique de la société de l'époque. En plus, l'adjectif "Zen" va, grâce à elle, se perpétuer dans le langage courant en sortant un peu de sa définition première, remplaçant un peu l'adjectif "Cool", tombé depuis en désuétude.

Pour revenir à Phil Baron, j'ai acheté l'album de Zazie "Zen" où se trouve donc "J'envoie valser" en 1999, et dès cette époque, j'ai su que c'était son frère.

En 2007, j'ai acheté sur Internet un 45 tours (Sorti pourtant en 1985, soit dix ans avant l'album de Zazie) comprenant les chansons du dessin animé "Winnie l'ourson" qui passait à l'époque, avec le regretté Jean Rochefort qui racontait les histoires (Toute mon enfance !), sur FR3 dans l'émission "Le Disney Channel" le samedi en début de soirée.

Et quelle ne fut pas ma surprise de voir dans les crédits de la chanson "Le carnaval de Winnie" comme auteur-compositeur un certain Phil Baron ! Et pendant onze ans, j'ai cru qu'il s'agissait aussi du frère de Zazie, même si ça me paraissait bizarre !

Il a fallu attendre le mois de juin cette année, au moment où j'étais rendu à recenser le 45 tours pour ma base de données 45 tours Variétés françaises, pour que je me rende compte que l'auteur-compositeur du "Carnaval de Winnie" était en réalité un américain du nom de Phillip Baron (L'adaptation française est en réalité de Charles Level, non mentionné sur le disque ni sur la pochette), et que bien évidemment, comme j'aurais dû m'en douter, ce Phillip Baron, n'a absolument rien à voir avec le frère de Zazie !

Écrit par : Hug | 14/09/2018

Zazie,zen,je l'ai. J'envoie valser,alors que je participais pécuniairement à des enregistrements mais aussi physiquement,avait été chanté par une magnifique irlandaise que j'ai peu revu ensuite. J'ai conservé son cd démo,18 karaokés superbes mais '' quelqu'un m'a dit'' qu' elle faisait de l'humanitaire en Afrique. Je ne le savais pas à l'époque,son père a une fonction reconnue. Rien à voir avec l'irlandaise de Claude François! J'envoie valser est sublime,je trouve; j'aime aussi beaucoup Rodéo. Elle quitte The voice,Zazie. Cordialement,Cédric

Écrit par : cédric | 14/09/2018

Ça ne va pas vous passionner mais j'ai acheté le dernier cd de Françoise Hardy et j'écoute en boucle LE LARGE,une merveille écrite et composée par la Grande Sophie! A bientôt,bon week-end. Cédric

Écrit par : cédric | 15/09/2018

Cédric : J'aime bien "Le large" de Françoise Hardy. Mais en fait, en avril dernier, je cherchais d'anciennes chroniques à rediffuser en les actualisant. Je pensais donc rediffuser ma chronique sur Françoise Hardy, une des 20 premières que j'ai faites, en avril 2010, en l'actualisant. Je suis donc allé sur Deezer écouter le dernier album de Françoise Hardy, Françoise que j'aime bien, dont je trouve les chansons belles, mais parfois trop mélancoliques.

J'ai donc écouté l'album "Personne d'autre", et comment dire ? Ben, à l'écoute, j'aurais bien eu envie de lui donner mon comprimé de Bromazépam (Médicament anti-dépresseur que je prends, équivalent du Lexomil), ou alors un comprimé de Prozac, ou un cachet de Vitamine C !

Certes, elle préfère les chansons mélancoliques et lentes, qui c'est vrai lui vont mieux que "J'écoute de la musique saoule" ou "Tamalou", ses succès de la fin des 70's, début des années 80, à l'époque où elle travaillait avec Michel Jonasz et Gabriel Yared. Mais il y a des excès dans lesquels elle ferait mieux de ne pas tomber. Enfin, c'est ce que je pense.

Mais, rassure-toi, certaines chanteuses plus jeunes semblent l'imiter. Je pense notamment à Isabelle Boulay, qui chante quand même depuis bientôt une vingtaine d'années, et que je n'ai jamais, mais quand je dis "Jamais" c'est vraiment "Jamais" entendu chanter une chanson gaie ! Sachant qu'elle est interprète, n'écrit pas ses chansons, je me suis parfois demandé ce que ça donnerait si elle reprenait "Tata Yoyo" d'Annie Cordy ! Quand on est simplement "interprète", on doit savoir tout chanter selon moi !

Écrit par : Hug | 15/09/2018

Hug , tu te demandais ce qu'il restera de la chanson français actuelle , bien sur Calogero a ses chances et en plus il a l'air sympa ! pour ma part je pense aussi à Bénabar que je suis depuis le début en 97 ( déjà ) . musique entrainante avec de belles paroles ( toujours ) . je viens d'acheter (avec un peu de retard ) son dernier album le début de la suite , c'est toujours nickel , le single feu de joie est un tube en puissance mais d'autres titres aussi . Cédric c'est quand même autre chose que l'album gnangnan de la dame Hardy ( lol ) . sans parler sur scène il est super . son dernier album m'a encore bluffé avec un son impeccable , une fois de plus . amitiés . Jean

Écrit par : jean | 16/09/2018

Écrire un commentaire