Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

20/04/2019

TOPS MENSUELS DECEMBRE 1986

    TOP 25 FRANCAIS  
       
1 4 LA VIE PAR PROCURATION Jean-Jacques Goldman
2 5 PREMIER BAISER Emmanuelle
3 2 L'ENFANT Jeanne Mas
4 1 EVE LEVE-TOI Julie Pietri
5 e T'EN VAS PAS Elsa
6 3 FLASH Stéphanie
7 e VOYAGE VOYAGE Desireless
8 23 MUSULMANES Michel Sardou
9 11 RIEN QUE POUR TOI François Feldman
10 e MAMAN Dorothée
11 6 J'VEUX PAS LE SAVOIR Bibie
12 e P'TIT BOUCHON Sabine Paturel
13 9 VILLE DE LUMIERE Gold
14 16 BELLE ILE EN MER MARIE GALANTE Laurent Voulzy
15 7 LES DEMONS DE MINUIT Images
16 25 BASCULE AVEC MOI Marc Lavoine
17 e JE T'ATTENDS Johnny Hallyday
18 19 DERNIERS BAISERS C.Jérôme
19 10 LIBERTINE Mylène Farmer
20 15 TOI MON TOIT Elli Medeiros
21 12 LES BRUNES COMPTENT PAS POUR DES PRUNES Lio
22 8 C'EST PAS FACILE Carole Arnaud
23 e C'EST LA OUATE Caroline Loeb
24 24 IL FAUDRAIT QUE TU REVIENNES J L Lahaye
25 18 T'AIMER ENCORE Frédéric François
       
    TOP 15 ETRANGER  
       
1 1 THE FINAL COUNTDOWN Europe
2 3 TAKE MY BREATH AWAY Berlin
3 6 TRUE BLUE Madonna
4 14 DON'T LEAVE ME THIS WAY Communards
5 7 FOURTH RENDEZ-VOUS Jean-Michel Jarre
6 e I'VE BEEN LOSING YOU Aha
7 e FEEL THE HEAT Jean Beauvoir
8 2 HOLIDAY RAP MC Miker G & DJ Sven
9 4 TOUCH ME Samantha Fox
10 e HI HI HI Sandra
11 5 BRICK Fake
12 8 ROUGH BOY ZZ Top
13 e IN THE ARMY NOW Status Quo
14 e THE MIRACLE OF LOVE Eurythmics
15 9 HUNTING HIGH AND LOW Aha

Le voilà, le voilà ! Vous l'attendiez tous, je vous le livre. Ce mois voit arriver pas mal de futurs tubes et de nouvelles interprètes.
Comme je le pressentais, c'est la dernière semaine (tronquée) qui a départagé les deux premiers français. Emmanuelle a bien failli l'emporter, mais c'est Goldman qui d'un cheveu décroche finalement la médaille d'or.
C'est une ado de 13 ans et demie qui réalise la meilleure entrée : Elsa (pas celle de tristesse 20 ans plus tôt !) avec t'en vas pas. Inutile de le cacher, c'est elle qui sera en tête pour janvier. Excepté Jordy (!) ce sera la plus jeune interprète qui sera numéro un des ventes en France.  Melody sera certes plus jeune (12 ans) mais elle ne sera que numéro 2 au général.
Deuxième entrée, une petite nouvelle, Desireless, qui elle aussi va frapper fort, car elle décrochera la médaille d'argent, et restera dans le top pendant 6 mois.  Sardou devrait encore monter et faire un top 5. Terminus en revanche pour Feldman, mais on le reverra !
Belle entrée de Dorothée qui devrait faire aussi un top 5, voire mieux. Sabine Paturel revient mais cette 12ème place devrait être son sommet. Terminus 14 pour Voulzy avec ce qui - à mon avis - n'est pas sa meilleure chanson. Lavoine a aussi atteint son plus haut tandis que se pointe Johnny pour la 5ème entrée. Ce premier extrait de l'album Gang de Goldman n'ira certes pas bien haut, mais les autres extraits de cet album vont enfin le remettre en selle après plus de 5 ans de places moyennes, voire médiocres ou même inexistantes ! 1987 marquera la fin de sa traversée du désert entre ma gueule et je te promets, à partir de là sa carrière sera relancée. Merci Jean-Jacques ! En revanche C. Jérôme piétine avec pourtant une très belle version de derniers baisers.
6ème et dernière entrée, une autre petite nouvelle : Caroline Loeb et c'est la ouate, chanson qui fut longtemps la musique de la M..F, avant que les cornichons de Nino Ferrer ne prennent le relais ! Contrairement à la légende, cette chanson ne fera même pas un podium...
Raté pour Jean-Luc Lahaye, terminus 24, et aussi pour Frédéric François, qui n'aura pas fait mieux que 18ème.
6 "frissonnants" en ce mois de décembre, dont Niagara, la Compagnie Créole, Mader, Douchka et une autre petite nouvelle, Luna Parker.
Pour la première fois, pas de Tino Rossi dans le top 50 en cette fin d'année.

Côté "étrangers" Europe continue de survoler tout le monde, au grand dam de Berlin qui aurait aimé prendre la première place. Podium pour Madonna qui ne fera pas mieux, contrairement aux Communards qui eux iront plus haut. JM Jarre continue son yoyo, alors qu'Aha entrent à la 6ème place qu'ils ne devraient pas dépasser.
Feel the heat, j'adore ! Mais eux aussi ne monteront pas plus haut. Sandra devrait grappiller quelques places avec hi hi hi, de même que les Eurythmics.
Enfin on note l'entrée de Status Quo, qu'on verra dans mon top personnel. In the army now sera au sommet en janvier et sera reprise en 2009 par les Enfoirés (ici les Enfoirés).

Je vous embrasse.

Commentaires

Patrick : Luna Parker était un duo.
En toute amitié,

Écrit par : Leroy | 20/04/2019

alors un petit nouveau ;)
amitiés

Écrit par : Cica pour Leroy | 20/04/2019

pour les nouveautés de Décembre 86 Desireless et Elsa , le numéro 1 français était mérité . pour Luna Parker j'avais adoré leur tube tes états d'âme Eric malheureusement un unique tube pour ce duo . pour les nouveautés étrangères Aha , Status Quo et Eurythmics . amitiés à tous . Jean

Écrit par : jean | 20/04/2019

Je ré-écoutais les hits en ce milieu des eighties...J'aimais beaucoup de titres, et, pour une fois, ce titre de Madonna...ZZ Top, Eurythmics, Berlin, Europe, Jean Beauvoir, je dois tout avoir en singles...Emmanuelle pour son côté rétro, Elsa, et tiens, c'est vraiment pas mon chanteur, mais peut-être un des derniers titres de Sardou qui lui ressemble..Lavoine s'installe dans les hits, avec des hauts et des bas ( j'aimais bien "même si" qui n'a pas beaucoup marché pourtant) et la bonne reprise de C Jérome dont c'est peut-être une des toutes dernières apparitions, non ?

Écrit par : jmp | 21/04/2019

Bonjour Patrick et à tous.

Vraiment de passage car je suis en pleine relecture, mon prochain livre sort dans 3 semaines.
Toujours étonné d'être encore... dans les "fidèles" alors que je ne poste plus.

Patrick est fidèle et pas rancunier.

Ce serait des heures pour commenter ces hits car depuis plusieurs mois, tout est bon ou presque.

Ce qui m' a marqué en ce mois de décembre 1986 et dans ce hit, DESIRELESS (très original) GOLD (inconditionnel) VOULZY (succès radio) IMAGES (très dansant) tOI MON TOIT (original aussi) et LA OUATE qui tourne encore sur ma platine..

Côté étranger, pour ne pas tout citer
les Communards, Holiday Rap et Status Quo ma femme adorait, je lui avait acheté le 45t à l'époque.

Bisous à toi pATRICK ET BISOUS à Tous

Je ne suis pas mort, je ne dors pas, je cravache !!!!!!!!!

Écrit par : boixiere | 23/04/2019

Ah ! L'arrivée de ma petite Elsa dans le Top 50 ! Mon "histoire d'amour virtuel" avec cette merveilleuse actrice / chanteuse a débuté là. Jusqu'à ce qu'elle sorte "Bouscule-moi" en octobre 1992, je serai très fan de cette si jolie fille avec une si belle voix.


En fait, je me souviens très bien du jour où j'ai découvert cette chanson "T'en va pas" : C'était à l'époque, j'avais 4 / 5 ans, un samedi en revenant du supermarché avec mon père qui venait d'acheter le disque. Dans le salon, mon père me passe le disque, et là, sans rien comprendre du tout, à part bien sûr "Papa, ne t'en va pas", je suis tombé amoureux de la voix de cette chanteuse, et quand j'ai vu la pochette, sur laquelle elle fait pourtant la moue (Faut dire que la chanson n'est pas très joyeuse), je l'ai trouvée si jolie, un vrai coup de foudre musical pour cette fille alors que je n'avais que 4 / 5 ans. Même si cette chanson d'Elsa "T'en va pas", sur le divorce de ses parents vu par une petite fille, une jeune adolescente de 13 ans, est loin d'être joyeuse, elle a touché beaucoup de monde.

Avec le recul, je trouve que quand même c'est une de ses chansons les plus diffusées, alors que je lui préfère par exemple avec le recul "Jamais nous" sortie en 1989, tout aussi douce, mais plus romantique, plus gaie quand même, avec Laurent Voulzy dans les choeurs. Je pourrais en dire long sur la carrière de chanteuse d'Elsa, mais je dis seulement qu'après son 3ème album "Douce violence" avec l'extrait "mal-venu" "Bouscule-moi" (Car rompant trop brusquement avec son image de jeune fille romantique) sorti donc en octobre 1992, et lui faisant perdre la majorité de son public dérouté par ce titre (Alors que l'album contient d'autres jolies chansons plus romantiques comme "Tout l'temps, tout l'temps", une merveille écrite par Jean-Loup Dabadie, largement plus passée sous silence lors de sa sortie en single en 1993), Elsa a sorti 3 albums entre 1996 et 2008 : Le sublime et son meilleur album "Chaque jour est un long chemin" en 1996, salué par Télérama mais superbement ignoré par la majeure partie des médias car country-folk, Elsa s'y assumant comme auteur des textes, et très trop "guitare acoustique" pour l'époque (Au moment où Ophélie Winter cartonnait avec son album "No soucy !"), un peu dans le style de ce que feront 5 / 6 ans plus tard Keren Ann et Carla Bruni, le plus pop-rock et moins réussi "De lave et de sève" en 2004 et le à nouveau très réussi "Oser" en 2008, mais évidemment les médias n'ont pas suivi. (Ont-ils définitivement "choisi" Vanessa Paradis par rapport à Elsa ? On pourrait le croire même si les deux artistes n'aiment plus qu'on les compare abusivement). En tout cas, après l'échec de l'album "Chaque jour est un long chemin" en 1996, la maison de disques d'Elsa d'alors (BMG) l'a forcée contractuellement à ne plus chanter pendant 8 ans ! En 2004, elle signe chez Universal, avec l'aide de son père, mais même combat, après l'échec de l'album "Oser" en 2008, son contrat n'est pas renouvelé, alors que Vanessa Paradis dans la même maison de disques peut attendre 7 ans entre la sortie de ses albums ! Enfin...

Je l'aime bien Vanessa Paradis, mais pour moi, entre elle et Elsa, les médias ont choisi, clairement. Même si elles admettent toutes deux qu'elles s'entendent très bien entre elles et tant mieux d'ailleurs.

Desireless "Voyage, voyage", on avait acheté le 45 tours parce que mon père avait d'abord enregistré la chanson à la radio et que la qualité du son n'était pas optimale. Avec mon père, à cause de sa coiffure, on l'appelait "La femme au poireau" ! Ma mère adorait la chanson. En fait, de quoi parle-t-elle ? Elle ne parle pas de voyages en termes de kilomètres mais de voyages spirituels, la chanson étant dédiée à Gopala I, c'est en fait un texte écrit par Jean-Michel Rivat sur une musique de Dominique Dubois, faisant référence à la philosophie hindouiste.

Un vrai tube des années 80 : On peut danser dessus et on ne se rend compte que plus tard du côté plus sérieux des paroles. Ce qui me fait rire c'est que sans le faire exprès, sur une K7 on avait enregistré "Voyage, voyage" et ensuite "T'en va pas" et que c'était dans cet ordre que les chansons ont été diffusées au Top 50 au moment où "Voyage, voyage" était 2ème et "T'en va pas" 1ère !

Pour Dorothée "Maman", j'avais eu le 45 tours à mon Noël 1986, pour mes 4 ans ! Plus tard, j'avais acheté l'album (avec 17 chansons !) en K7 et je l'aimais tellement que plus tard encore, je l'avais acheté en format 33 tours pensant qu'il y aurait peut-être encore plus de chansons sur le vinyle ! J'ai été un peu déçu sur le coup ! Mais dans l'album il y a une dédicace de la main de Dorothée écrivant "Merci à mes mamans" faisant allusion à sa propre mère Jacqueline Elloy et à la directrice de l'unité jeunesse d'Antenne 2, productrice de Récré A2 à l'époque Jacqueline Joubert qui l'a lancée en 1973 et qu'elle a toujours considéré comme sa deuxième maman. La chanson en elle-même, j'ai toujours trouvé qu'à la fin elle répétait trop "Je crois bien que je l'aime" ! Dorothée se brouillera malheureusement avec Jacqueline Joubert en 1987, pour avoir négocié, sans lui en avoir parlé au préalable, son départ pour TF 1 à la rentrée 1987 pour l'émission "Club Dorothée" (Qui restera jusqu'en août 1997) produite cette fois par ses producteurs de disques : AB Productions, alias Jean-Luc Azoulay (Egalement auteur, sous le nom de Jean-François Porry et, co-compositeur avec Gérard Salesses, de la plupart de ses chansons) et Claude Berdat.

Deuxième tube pour Sabine Paturel avec "P'tit bouchon" tout aussi sympa que "Les bêtises", mais dont la mélodie du refrain n'est pas sans rappeler celle des couplets de "Plus grandir" de Mylène Farmer sortie quelques mois plus tôt. Sans parler de plagiat, on peut parler de "réminiscence" !!

Luna Parker est bien un duo formé de Rachel Hortas et d'Eric Tabuchi. "Je t'attends" de Johnny pas exceptionnel, même si elle est de Goldman.

"C'est la ouate" de Caroline Loeb, pour faire une blague un jour sur Youtube il y a quelques années, j'ai posté qu'en faites cette chanson avait d'abord été proposée à Sheila sous le titre "Ouate qu'elle préfère", et que cette dernière l'avait refusée. Pourquoi à Sheila ? Parce que "De toutes les matières, Sheila ouate qu'elle préfère !"


Pour les entres des hits étrangers, je retiens surtout "In the army now" par Status Quo, très belle chanson avec une jolie mélodie, reprise au groupe néerlandais Bolland & Bolland, qui l'a créée en 1981 sur son album "The domino theory" sous le titre "You're in the army now".

"In the army now" sera le plus gros succès de Status Quo et je suis certain que la plupart de ceux qui ont acheté le 45 tours à l'époque ignoraient, car étaient trop jeunes pour avoir connu le premier succès de ce groupe "Pictures of machstick men" sorti en 1968 ! Un vrai come-back pour ce groupe. En France, du moins.

Écrit par : Hug | 23/04/2019

Je ne sais pas si quelqu'un a vu, hier soir,sur M6, "Les meilleurs tubes des années 80." On y retrouvait, notamment,Desirless (7eme), Julie Pietri (6eme) et Images premiers. Mais les plus gros tubes des 80(Forbans, Herbert Léonard, Ottawan étaient mal classés. Il y avait des absents de marque : Elsa, Bachelet, Mylène Farmer et surtout Goldman, le vrai vainqueur de la décennie.Moins sérieux encore : la deuxième place occupée par "Born to be alive", un titre qui a marché en 1979!

Écrit par : Leroy | 23/04/2019

Leroy : Non, je n'ai pas vu cette émission. Par-contre, je suis effaré par certaines de ces émissions classant les chansons par décennies. Je me souviens d'avoir vu en 2003 une série d'émissions intitulée "Absolument 80" présentée sur M6 par Benjamin Castaldi, et dans l'une d'entre elles, j'avais vu Plastic Bertrand venu "chanter" (Le terme est-il adéquat le concernant ?) son tube "ça plane pour moi"...qui date de 1977 !!!

Écrit par : Hug | 23/04/2019

mort de Dick Rivers le jour de son anniversaire, le 24 avril...

Écrit par : boixiere | 24/04/2019

Mort de Dick, c'est triste! Désolé,Cédric

Écrit par : Cédric | 24/04/2019

Coïncidence.Et Dick est parti au même âge que Johnny.(À quelques mois près.)
Reste à savoir comment les médias vont réagir. En tout cas, une page se tourne. Et dire qu'Eddy avait chanté : "Et s'il n'en reste qu'un...je serai celui- là.

Écrit par : Leroy | 24/04/2019

Je suis atterré. Pas préparé du tout à cette disparition, celle d'un grand monsieur, que j'avais été voir en concert en juillet 2012, et qui avait gardé son talent intact.
Pudique aussi car, contrairement à la plupart de ceux qui nous ont quittés, il n'avait pas médiatisé sa maladie.
Les années qui vont suivre vont être une véritable hécatombe...

Écrit par : Cica | 24/04/2019

Je viens d'apprendre ça. Je suis très triste moi aussi...:(. Je lui avais consacré une chronique au printemps 2013...:(. Comme tu dis, Cica, les années qui vont suivre vont être une véritable hécatombe. Déjà en 9 ans de rédaction et d'enregistrement de chroniques, c'est invraisemblable le nombre d'artistes à qui j'avais consacré une chronique de leurs vivants et pour lesquels j'ai dû enregistrer un "additif" pour mettre ma chronique à jour en cas de rediffusion suite à leurs décès.

Cela fait un de plus... J'ai un disque de lui. Je pense le connaître moins que vous tous. Encore un dont on ne parlait plus ou presque plus et qui a incarné le rock pendant toute sa carrière, et qui va avoir droit à un florilège d'hommages.

Et sans être méchant, le fait qu'il y ait encore un artiste de talent qui nous quitte me rend encore plus dépité quand je vois que le n°1 des ventes d'albums est à nouveau ce pitre de M Pokora !

Écrit par : Hug | 24/04/2019

Écrire un commentaire