Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

05/07/2019

11 jours de séparation sanitaire

Quand j'ai vu les températures ressenties prévues à Sanary voilà trois semaines, j'ai espéré que les modèles météorologiques se tromperaient.
Las ! Plus on se rapprochait de la fameuse date du 24 juin, plus cela se confirmait.
Alors comme l'année dernière j'ai préféré fuir Sanary et ses températures de fous pour rallier notre mini-maison Auvergnate et pris mon billet de train.
Je savais que la canicule allait toucher la quasi-totalité du pays, et donc aussi Alleyras, où 40° étaient prévus le 28.
Mais avec des soirées rafraîchissantes et des nuits à 15 degrés.

J'ai eu bien fait car depuis que je suis parti, toujours en ressenti, le thermomètre n'est jamais descendu en-dessous de 33 degrés la nuit, et même ma pauvre chérie, qui dans son île natale qu'elle n'a quitté qu'il y a 6 ans n'a pas peur des grosses chaleurs, n'arrivait plus à fermer l'oeil.

Certes, à Alleyras, dans la journée il a fait jusqu'à 39°, mais 18° la nuit fut le grand maximum.
En plus notre petite maison a plus de 200 ans, les murs sont épais de 80 cm et, comme je savais ce qu'il fallait à tout prix éviter (aérer dès que le soleil était couché - il faisait encore 36° certains jours), jamais la pièce a vivre n'a dépassé les 25°.

Voilà pour les températures, j'ai réussi à me préserver. 

Pour le reste, pas folichon. Tout seul dans une petite maison c'est pas la joie.
Mais à Alleyras, on a la chance d'avoir des voisins très serviables.

Ainsi ma voisine immédiate m'a proposé de faire une liste de ce dont j'avais besoin, allant au Puy faire des courses.
Son mari a débroussaillé le petit verger que nous avons au-dessus de la maison, il avait même planté des tomates ! Qui poussent super-bien, on pourra en manger en août !
Les voisins d'après se sont proposés, eux, de m'amener à la gare tout à l'heure (car je retrouve le four Varois dès ce soir le temps de récupérer chérie - et le chat ! et revenir dimanche en voiture), j'apprécie énormément car même si le trajet n'est pas long - 600 m - le cagnard est à son zénith à l'heure où je prends le train.

Enfin d'autres voisins, m'ont carrément invité à dîner samedi dernier. On avait déjà passé chez eux le réveillon 2016/2017.

Ca change de Sanary où, si on croise un voisin dans l'escalier, dire plus que "bonjour" est considéré comme une agression ! J'exagère à peine.

Sanary que l'on quittera sans regret en novembre prochain pour nous installer dans cette Haute-Loire qui nous a si bien accueillis et qui continue de nous dorloter.

Je tremble déjà à l'idée de passer 36 heures sous les tropiques, et aussi du trajet en voiture, que chérie fera sur l'autoroute jusqu'à Alès, me faisant de moins en moins à la conduite "sudiste" !

Je vous embrasse.

Commentaires

coin météo . hier un ami de Toulon m'avait téléphoné à 17 heures , il avait 33° (et la nuit 25° ) . chez moi il n' y a pas l'air marin donc très chaud , la nuit 24 ° quand même . dire que mon ami de jeunesse a une maison de campagne vers chez moi et à cause de sa santé reste pour l'instant à Toulon pour être proche d'un grand hôpital . amitiés . Jean

Écrit par : jean | 06/07/2019

Je pense à vous deux Patrick et Jean en ce début d'été, le plus pénible c'est la nuit, à Alleyras en Auvergne entre 15 et 18° c'est bien, à Nyons 24° la nuit c'est déjà bien chaud, je me demande quelle température il fera après le 20 juillet à Dieulefit toujours dans la Drôme ? pour l'instant seules les régions Bretagne (où j'étais fin juin), Normandie et Hauts de France (plutôt Nord, Pas de Calais) échappent aux fortes chaleurs (moins de 30° la journée) mais nous sommes que début juillet. Amitiés, Renaud.

Écrit par : Renaud | 06/07/2019

Renaud , au mois de Juillet dans la Drôme tu auras chaud mais peut-être moins que les deux dernières semaines de Juin ( déjà l'année dernière d'ailleurs ) . Dieulefit moins chaud que Nyons , sinon Le Vesque encore moins chaud et plus d'air où encore au bord du plan d'eau de Cornillon-sur-l'Oule les pieds dans l'eau . le 14 Juillet je pars avec ma femme à Besançon pour 15 jours garder le chat de ma fille et de son compagnon , même là à chaque fois il fait très chaud et le manque d'eau aussi qui va avec . pourtant Besançon était réputé plutôt froid , cela devient vraiment inquiétant . amitiés . Jean

Écrit par : jean | 06/07/2019

Bonjour!
Puisqu'il est question de températures, à Rio s'est éteint Joao Gilberto; la fille d'Ipanema est en deuil...
Cordialement. Cédric
Hier soir,tout autre chose, revu Pierre Bachelet chanter Elle est d'ailleurs.

Écrit par : Cédric | 07/07/2019

revenu de l'enfer en ce qui me concerne avec mon épouse, une semaine au coeur de Naples....Tentative de vol sur ma personne dans le train menant à Pompéi, chaleur accablante, saleté absolue en ville, bouffe dégueu, tous les clichés sont hélas ! bien réels ! rien à voir avec le nord de l'Italie ou même la Toscane...Pour finir, notre avion ( volotea) avait deux heures de retard au retour sur Marseile, soit une arrivée à 3h du mat à la maison....Vivement la Lozère maintenant et les copains de votre âge qui continuent à tourner et à donner des concerts 50 ans après...

Écrit par : jmp | 14/07/2019

Ce n'est hélas pas un cliché ! J'ai été à Pompéi via Naples en septembre 2003, et même chose que toi ! Avec en plus une gigantesque panne d'électricité le 3ème jour (on s'imagine ce que ça peut donner dans cette ville), plus pour moi un méchant virus qui me conduira à l'hôpital une semaine après. Ce n'est même pas une question de "latitude" puisque Malte - bien plus au sud - est très accueillant ! Pour moi l'Italie est une destination à éviter entre juin et septembre.
Oui, vive la Lozère, vive le Gévaudan où je suis en ce moment et où je passe de super vacances.
Amitiés

Écrit par : Cica pour JMP | 14/07/2019

Bonsoir Patrick et à tous.

Puisque vous parlez de voyage, je pars en avril prochain dans un pays NON RECONNU PAR L'O.N.U, non reconnu par les instances aéronautiques internationales,

et où il est tombé la semaine dernière un missile syrien qui a explosé en vol, à 10 kms de la capitale.

Et pourtant, à mon grand étonnement, Madame est partante car c'est un voyage CULTUEL.

Mais où allons nous ?

Écrit par : boixiere | 14/07/2019

il y a bien longtemps que je n'ai pas sorti de la France et je ne regrette pas du tout . mon plaisir en vacances c'est de bien manger . j'ai pas mal voyagé dans ma jeunesse , la nourriture où plutôt la bouffe ne me convient pas ailleurs . pour l' Italie je suis d'accord avec vous , à notre arrivée ils changeaient les prix vite fait sans parler des vols , plus les contraventions ( mal stationné soit-disant ) mais pas pour les italiens , la propreté pas terrible bref ça change pas en plus les français sont pas bien vu dans ce pays . Michel bon courage ! JMP la prochaine fois profite de notre beau territoire , il y a tellement à visiter . pour la Corse , beaux paysages du Nord au Sud mais très mauvais souvenirs des habitants et de leurs remarques sur les français à tout moment . je suis pour 15 jours à Besançon où les produits locaux Franc-comtoise y est excellents .amitiés à tous . Jean

Écrit par : jean | 16/07/2019

encore un décès , Johnny Clegg à 66 ans , j'aimais bien sa musique si entrainante , en plus Johnny Clegg était bien courageux à cette époque , qu'il repose en paix , il peut être fière de lui pas comme certains artistes qui se produisaient en Afrique du Sud pour le fric uniquement sans se poser de questions genre Status Quo et même Queen ( même s' ils avaient regretté par la suite ) . j'ai adoré son tube si original Asimbonanga . amitiés à tous . Jean

Écrit par : jean | 16/07/2019

Oui, un décès prématuré de plus.En France, Johnny Clegg a marqué les années 87-89. Par ailleurs, je savais qu'il était atteint d'un mal incurable
Amitiés à tous,

Écrit par : Leroy | 16/07/2019

Encore un qui s'en va! Cancer du pancréas. Il a eu le temps de faire une tournée d'adieu. Sa chanson pour Mandela avait aussi marché en Angleterre ,où il était né. Je l'avais oublié après l'avoir beaucoup écouté.
Cordialement. Cédric

Écrit par : Cédric | 16/07/2019

Cica : Si tu viens en Vendée, je pense que tu constateras comme moi que les gens sont plus sympathiques aux Sables d'Olonne qu'à La Roche-Sur-Yon. A La Roche-Sur-Yon, c'est comme ce que tu décris pour Sanary.

Écrit par : Hug | 25/07/2019

Écrire un commentaire