Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

12/03/2020

Les faces B de légende

J'en dénombre au moins cinq.

D'abord Jacques Brel en 1959. Son amour des trains lui fera composer la valse à mille temps, dont le rythme rappelle celui des trains poussifs qui mettaient un certain temps à s'élancer.
Cette chanson sera un des tubes du début de l'année 1960, à tel point que Jean Poiret en fera un pastiche en 1961, la vache à mille francs ! Inspirée par la hausse galopante du prix du bifteck, je me souviens encore des panneaux SUIVEZ LE BOEUF dans les boucheries. J'en avais cinq dans un rayon de 100 m autour de chez moi !
Mais en retournant le disque, on pourra apercevoir, discrète, une chanson intitulée ne me quitte pas, laquelle devra attendre quelques années, voire quelques décennies pour devenir le standard que l'on sait.

brel.JPG

En 1962 c'est un certain Serge Gainsbourg, déjà connu avec le poinçonneur des Lilas (1958), l'eau à la bouche (1960), et la chanson de Prévert (1961), qui sortira un disque avec comme locomotive vilaine fille mauvais garçon.
Cette chanson sera un bide interprétée par lui, mais aura du succès chantée par Pétula Clark.
En retournant le disque, on pourra y voir l'appareil à sous, que Brigitte Bardot mettra en valeur.
Et enfin bien cachée, la javanaise, qui aura, bien plus tard, le succès que l'on sait.

gainsbourg.JPG

On saute sept ans et on arrive à 1969 où Joe Dassin sort Le chemin de papa. Mais Europe 1 mise tout de suite sur la face B du disque et c'est comme ça que les Champs-Elysées deviendra un incontournable.

dassin.JPG

1973. Johnny rame comme un malade et a du mal à remplir les salles. Après tu peux partir si tu veux qui ne fera pas trembler les hit-parades, il sort comme un corbeau blanc qui fera un peu mieux : podium "de copinage" à SLC, top 5 des ventes françaises mensuelles. Le feu sorti après en mai fera des ventes catastrophiques, et il faudra que Johnny chante tout de suite après j'ai un problème avec son épouse pour que sa carrière redémarre, avec Noel interdit, prends ma vie, etc.
Mais qui, à l'époque, aura remarqué au dos du corbeau toute la musique que j'aime ? Peu de gens, le hit de SLC ne le mentionnera même pas ! La légende veut que Johnny ait eu avec cette chanson un succès immédiat, mais les mélomanes de ma génération peuvent témoigner que c'est faux !

hallyday.JPG

Je m'arrêterai à 1974 avec Alain Souchon qui avait eu, l'année précédente, un petit succès d'estime avec l'amour 1830 et qui sort un single dont la locomotive est petite annonce. Bide total, jusqu'à ce qu'une radio diffuse un peu plus tard la face B, qui près de 6 mois après, trouve un succès très relatif.
Là encore les tablettes ne mentent pas : pas mieux que le top 45 hebdo en avril 75.
Mais plus tard j'ai dix ans sera passé en boucle !!!

souchon.JPG



Je me suis limité à 5, mais il y en a des tas d'autres, notamment avec Sheila :

- 1964 : vous les copains je ne vous oublierai jamais, face B de écoute ce disque.

- 1965 : le folklore américain, face B de tous les deux.

- 1967 : oh mon Dieu qu'elle est mignonne, face B du kilt.

Je vous embrasse (si, si...)



Commentaires

Oui Patrick, ces faces B, quelles belles surprises parfois! Je pense à Zorro est arrivé... Mais Johnny et Toute la musique que j'aime, devenu incontournable! Je l'ai déjà dit mais j'ai l'occasion de le redire, j'ai beaucoup aimé Comme un corbeau blanc pour son texte... Et chanté pour Johnny: -comme un corbeau blanc, l'amour, l'amour est rare...
Sheila avait eu un grand succès avec C'est toi que j'aime et Il fait chaud 4e et 7e à slc; juste après : Tous les deux! Sympa, 50e à slc. Le titre que je préfèrais, Dans la
glace, je les voyais, dans la glace ils s'embrassaient.... Le folklore américain fut numéro1 du hit hebdo et les numéros1 se sont succédé... Le cinéma, Bang Bang...
Écoute ce disque ( je préfèrais Vous les copains, de Manfred Man(n?) mais Écoute ce disque a une histoire que tout le monde connaît peut-être. Chez des amis, un soir d'été, dinant dans le jardin, Sheila entend La la la la la/ La la la la la... Mélodie d'Écoute ce disque. Cela plusieurs fois au cours de la soirée, sans savoir d'où ça vient. Le lendemain elle en parle à Claude et La la la la la devient Écoute ce disque...
Le disque de Gainsbourg est bon. Suspends un violon, un jambon à ta porte et tu verras rappliquer les copains... Et la Javanaise que Juliette Gréco chantait encore à 83 ans ( j'y étais) et BB et l'appareil à sous, que j'écoute encore et surtout Vilaine fille... Le petit chef-d'oeuvre qu'interprète merveilleusement Petula!
Merci de ces rappels musicaux, Patrick.
Cordialement. Cédric

Écrit par : Cédric | 12/03/2020

Erratum chanté par Johnny. Cédric

Écrit par : Cédric | 12/03/2020

Bonjour Patrick et à tous.

Sujet très intéressant. Je n'ai pas d'exemples en tête mais je vais chercher.

Coudes à tous.

Écrit par : boixiere | 12/03/2020

Bonjour Patrick et à tous.

Sujet très intéressant. Je n'ai pas d'exemples en tête mais je vais chercher.

Coudes à tous.

Écrit par : boixiere | 12/03/2020

Dans le genre, Delpech a fait fort dans les années 70 en groupant très régulièrement des face "b" qui ont été le tube du 45 tours, de " Je suis pour" en 70 qui a mieux marché que "cherie lise" à "pour un flirt" par rapport à "le blé en herbe"l'été suivant, "62 nos 15 ans" l'été 72 par rapport à "fan de toi", sans oublier " l'amour en wagon-lit" par rapport à "meme pendant la guerre on chante" la même année", il a fait très fort dans le genre en très peu de temps...Barclay avait tout faux !

Écrit par : jmp | 12/03/2020

voila un bon sujet et pas du tout polémique . vite fait un exemple étranger , celui de David McWilliams avec le magnifique days of pearly spencer une face B à l'origine de Harlem lady . grâce à Gérard Klein (cocorico ) qui retourne le disque et le matraque , c'est le tube . amities à tous . Jean

Écrit par : jean | 12/03/2020

JMP , bravo , je me le gardais pour ce soir le Michel Delpech . bon exemple . amicalement . Jean

Écrit par : jean | 12/03/2020

En 1975, il y a eu aussi ABBA avec "Bang a boomerang" et "S.O.S." C'est la face B qui sera un succès.(+ plus de 100 000 exemplaires quand même.)

Écrit par : Leroy | 12/03/2020

@ Jean

concernant A DAY'S OF PEARLY SPENCER, ils ont du ressortir le 45 t avec le titre face A il me semble que je le possède faut que je recherche dans mon foutoir.

Écrit par : boixiere | 12/03/2020

9 commentaires (sans les miens) en une seule fin d'après-midi, du jamais vu sur mon blog depuis un (triste) jour de juin 2012 !
Je répondrai à tous demain (moi sur mon ordi après 21h une première aussi depuis novembre 2013) mais je dirai GRRRR à JMP et je comprends tout à fait Jean car les Delpech, je me les réservais pour la bonne bouche !
Bonne soirée à tous (quand même)
Patrick

Écrit par : Cica pour tous | 12/03/2020

Michel , pas besoin de chercher day's of pearly spencer était bien sorti en face A mais après . pour la petite anecdote , en Angleterre la pub pour David McWilliams avec le titre Harlem lady s'affichait sur les bus à deux étages mais sans succès , après tu sais la suite . amicalement . Jean

Écrit par : jean | 12/03/2020

c'est vrai que Michel Delpech c'était un bon exemple maintenant nous sommes un peu démunis pour la soirée ! par contre un petit hommage à Olivier Despax , la seule chanson qu'il avait composé pour un chanteur c'était justement pour Michel Delpech et son titre l'amour en vagon-lit avec comme auteurs Michel Delpech et Yves Dessca ... deux chanteurs que j'apprécie . amitiés à tous . Jean

Écrit par : jean | 12/03/2020

Juste pour le plaisir; il y eut aussi J'entends siffler le train... Et d'autres pour Richard, mon très regretté Richard. Cédric

Écrit par : Cédric | 12/03/2020

très bon sujet à partager en effet, voici entre autres mes trouvailles dans ma collection personnelle:

Françoise Hardy "le temps de l'amour" face B de "c'est à l'amour auquel je pense"

Eddy Mitchell " Alice" face B de "chacun pour soi"

Danyel Gérard " elle est trop loin " face B de " Je "

Petula Clark " si tu prenais le temps" face B de "mon amour"

Monty " vivre d'amour " face B de "heureux sur terre"

Gérard Palaprat " un bloc un roc une montagne " face B de " F-M Dostoievsky"

Cédric a en effet trouvé une belle perle avec Richard Anthony "j'entends siffler le train" face B de "j'irai twister le blues"

Amitiés à tous, Renaud

Écrit par : Renaud | 13/03/2020

pour rester dans mes chanteurs préférés , en 68 il y avait d'Eddy le EP il a suffi d'une fille comme titre vedette que j'aime particulièrement (dans mon top 5 d'Eddy) mais c'est le titre ou étais-tu ? que les programmateurs passaient à la radio et la télé . du coup le titre principal n'avait pas été classé et très peu diffusé voir pas du tout dans mon souvenir . je sais par contre que Patrick préférait ou étais-tu ? amitiés à tous . Jean

Écrit par : jean | 13/03/2020

encore un d'Eddy , le titre vedette monsieur bon Dieu n'avait pas été un succès , loin de là mais c'est le titre j'ai oublié de l'oublier qui nous avait marqué , première chanson de Pierre Papadiamandis pour Eddy , magnifique compositeur ! Jean

Écrit par : jean | 13/03/2020

Le groupe de Van Morisson dans les années 60, ... je veux parler des THEM.
Face A : Baby Please don't Go - Face B : Gloria
J'avais bien aimé la reprise de Gloria par les Shadows of Knight.

Écrit par : Marc | 13/03/2020

Zorro ! C'est vrai, ils ont dû refaire la pochette. Le "corbeau" de Johnny m'avait plus aussi, du reste je l'avais achetée. Amitiés

Écrit par : Cica pour Cédric | 13/03/2020

Marc , encore un bon exemple les Them avec Gloria surtout gros succès en France avec ce titre . je l'avais acheté pour ce titre que SLC passait à cette époque . autre titre que j'aimais par la suite d'eux i can only give you everything . enregistré aussi par les Troggs autre groupe que j'aime . titre enregistré en français par Ronnie Bird . on pouvait aimer le rock et aussi la pop sucrée des merveilleux Walker Brothers n'est-ce pas Marc ? amicalement . Jean

Écrit par : jean | 13/03/2020

Bonsoir Patrick et à tous.

Je suppose que c'est le producteur qui décidait de la face A, en théorie un succès espéré, et de la face B pour faire le compte.

Et pourtant, l' interprète devait bien sentir le plaisir et la sensation qu'il avait avec les chansons.
Et quand il y en avait quatre alors ?

Écrit par : boixiere | 13/03/2020

Bonsoir Patrick et à tous.

Je suppose que c'est le producteur qui décidait de la face A, en théorie un succès espéré, et de la face B pour faire le compte.

Et pourtant, l' interprète devait bien sentir le plaisir et la sensation qu'il avait avec les chansons.
Et quand il y en avait quatre alors ?

Écrit par : boixiere | 13/03/2020

Concernant "the days of pearly spencer" pour ma part j'avais acheté le disque avec ce titre en face A, mais je sais que ce disque a beaucoup mieux marché en France qu'en GB, où elle n'est pas entrée dans le top 10 (j'écoutais ce hit tous les dimanches). Sinon, concernant Eddy Mitchell, Jean a raison, décidément comme pour Delpech, Barclay avait tout faux !
Amitiés

Écrit par : Cica pour Boixière et Jean | 13/03/2020

Renaud, un bon souvenir pour moi ce premier disque de Danyel Gérard chez AZ! Je avait été chouchou de Salut les copains; je crois que c'est son seul 45 tours avec les Champions. J'aime toujours écouter Elle est trop loin, ou Il est trop loin par Françoise que tu mentionnes. Le temps de l'amour est une superbe chanson aussi. Cordialement. Cédric

Écrit par : Cédric | 13/03/2020

D'accord avec toi pour Françoise Hardy, Monty et l'ami Palaprat (qui contrairement à moi préférait largement Dostoievsky) mais en ce qui concerne "Alice", je me souviens qu'au début "chacun pour soi" était plus diffusée en radio. Du reste c'est illustré par le hit SLC de juillet 67 : Chacun pour soi 19 et Alice 27. Ensuite le public a fait son choix.
Et pour Petula, mon amour (on entendait aussi la version anglaise my love) a été plus entendue sur le moment que si tu prenais le temps.
Amitiés

Écrit par : Cica pour Renaud | 13/03/2020

Salut Marc et content de te revoir. Gloria, face B, je ne savais pas ! J'ai adoré ce titre, pensant à la première écoute que c'était la dernière chanson... des Animals !!!
Amitiés

Écrit par : Cica pour Marc | 13/03/2020

pour bien commencer le matin , encore un de mes chanteurs favoris Serge Reggiani le EP France lune comme titre principal mais voila c'était la chanson il suffirait de presque rien qui allait marquer le public , on comprend pourquoi ! même dans l'album les programmateurs ne choisissent pas il suffirait de presque rien mais la chanson et puis ... ( belle chanson aussi ) . pour l'anecdote Serge Reggiani ne voulait pas l'enregistrer ! amitiés à tous . Jean

Écrit par : jean | 14/03/2020

Ah! Jean, encore de beaux souvenirs! Reggiani dont j'ai un seul 45 tours mais des 33 ''et des cd... Oui, Il suffirait de presque rien, peut-être 10 années de moins pour que je te dise -Je t'aime, que je te prenne par la main pour t'emmener à Saint-Germain t'offrir un autre café-crème... Malheureusement, La terrasse de Scola l'avait ''tué''; depuis on ne lui avait plus offert de bons rôles. Heureusement pour nous il continua de chanter...
Cordialement. Cédric

Écrit par : Cédric | 14/03/2020

Cédric , j'ai tous les albums de Serge Reggiani et quelques EP's , je le trouve émouvant , il vie littéralement ses chansons . je me suis intéressé à lui grâce à Rock&Folk en 68 , il était même en couverture , à cette époque bénie , ce magazine parlait aussi de la bonne chanson française , plus maintenant . la chanson le petit garçon c'est quand même quelque chose ! pour la petite histoire quand j'ai rencontré celle qui allait être ma femme , bien sur nous avons parlé musique et comme par hasard elle était fan , du coup j'ai les disques en double . j'ai suivi les conseilles Serge Reggiani sans faire exprès , il suffirait de presque rien , peut-être 10 années de moins ... ma femme a 11 ans de moins que moi ! je l'amenais à Saint-Germain boire un café-crème aussi . comme tu dis encore de beaux souvenirs . nous avons été le voir sur scène à côté de Dijon à Chenove pour être précis avant qu'il se retire pour cause santé , c'était superbe . bien sur excellent acteur , nous avons vu tous ses films . la perte de son fils , lui aussi chanteur fut un choc pour lui . amicalement . Jean

Écrit par : jean | 15/03/2020

Jean, merci de ton com! C'est fabuleux que ton épouse soit aussi fan de Reggiani; ça met de jolies couleurs dans la vie. Et tu mentionnes Le petit garçon, dont j'ai le EP, pochette noir/blanc il me semble. Mais j'en ai un deuxième, en fait. Ma mémoire n'est plus ce que je voudrais qu'elle soit. C'est magnifique, tu as emmené ta future femme à Saint-Germain pour le café-crème, comme dans la chanson! Quand il dit Le dormeur du Val,je l'ai en public, je me sens completement dépaysé; il était capable, avec une rare simplicité, de nous émouvoir fortement. Heureusement, ils ont sorti plusieurs cd de ce grand artiste. J'ai le souvenir d'une photo, -est-ce sur Rock et Folk?-où il est avec Ferré et Brassens ou Brel? C'était l'avantage de notre époque; de la bonne chanson française, de la variété de divers niveaux, et une formidable production anglo-saxonne.
Merci, Jean! Tu évoques son fils disparu; c'est peut-être celui dont j'ai un 45 tours, Stéphane? Il y a sûr ce disque : Si j'avais appris le solfège, la fugue et le contrepoint, les modulations, les arpèges, les notes et tout le tintouin.... Cordialement. Cédric
PS caresses transmises, content que celui des enfants va bien, malgré son diabète.

Écrit par : Cédric | 15/03/2020

Cédric , oui c'est Serge Reggiani son chanteur préféré mais le problème c'est que le reste de mes disques nombreux en rock , pop , et variété ne l'intéresse pas et mes enfants non plus . moi cela ne m'inquiète pas mais d'autres amis collectionneurs s'interrogent sur le devenir de leurs disques . pour le Rock&Folk c'est Ferré , Brel et Brassens sur la couverture , il est très recherché pour ces trois là , dernièrement un gars voulait me l'acheter 60 euros , mais je ne vends rien . Stéphane Reggiani s'était suicidé car sa carrière était au point mort ! merci pour l'amour des chats que tu portes à ces poilus bien agréables et mystérieux . amicalement . Jean

Écrit par : jean | 15/03/2020

Stéphane Reggiani, qui était aussi chanteur, s'est,en effet, suicidé en 1980.

Écrit par : Leroy | 15/03/2020

Vu ma collection de 45 tours, je connais de nombreuses chansons qui ont connu davantage de succès que leurs faces A, mais pour vous en dresser le nombre complet, il faudrait que j'y réfléchisse plus longuement. Cinq me viennent en tête : "Tous les garçons et les filles" de Françoise Hardy, dernière chanson de la face B de son premier 45 tours. La première chanson de la face B "J'suis d'accord" a également connu un beau succès, mais les deux chansons de la face A "Oh oh chéri" et "Il est parti un jour" n'ont pas connu le même succès.

"Viens ma brune" d'Adamo, glissée en première position de la face B du 45 tours de "Mes mains sur tes hanches" et qui a obtenu un succès équivalent.

Concernant Chantal Goya, "L'alphabet en chantant", glissée en face B de 45 tours en 1985 a obtenu bien plus de succès que sa face A "Félix le chat".

Pour Richard Anthony, "J'entends siffler le train", glissée en première position de la face B du 45 tours comprenant en face A "J'irai twister le blues" et "Reviens vite, mon amour" a obtenu plus de succès que les deux chansons de cette face A.

Concernant Julien Clerc, "Le patineur" glissée en face B est tout autant connue que sa face A "Si on chantait" même s'il me semble qu'en 1972 / 1973, dans les hit-parades, "Si on chantait" a eu une nette "préférence" (Je n'utilise pas ce mot concernant Julien Clerc pour rien !), par rapport à sa face B !

Écrit par : Hug | 16/03/2020

Hug, Richard Anthony disait que chez Pathé personne n'y croyait à J'entends siffler le train.
De même, Henri Salvador ne voulait pas enregistrer Zorro; c'est son épouse Jacqueline qui avait insisté. Et Johnny ne voulait pas faire Noir, c'est noir; mais son producteur le lui a imposé. Cédric

Écrit par : Cédric | 17/03/2020

Cédric : Oui, je le sais. J'ai fait une chronique sur cette chanson qui est l'adaptation français écrite par Jacques Plante de "500 miles" de The Journeymen, chanson écrite et composée par Hedy West en s'inspirant de la chanson traditionnelle d'Amérique du Sud "I'm nine hundred miles away from home", popularisée par Fiddlin' John Carson en 1924, et elle-même inspirée des airs traditionnels d'Amérique du Sud "Reuben's train" et "Train 45".

La chanson a été popularisée par sa version par le trio Peter, Paul and Mary. C'est d'après cette version que Jacques Plante écrit cette version française "J'entends siffler le train", qui est d'abord enregistrée par… Hugues Aufray, dont il est l'éditeur.

A cette époque, Hugues Aufray, qui n'était pas encore très connu, mais qui avait quand même déjà rencontré le succès avec "Santiano", autre adaptation, de l'air traditionnel irlandais "Santy Anna" écrite par Hugues Aufray lui-même et Jacques Plante, adaptation pour laquelle Hugues Aufray s'était d'ailleurs fait rouler dans la farine au profit de Jacques Plante, était produit par Barclay.

Hugues Aufray enregistre donc "J'entends siffler le train" avec un accompagnement country très proche de la version originale. Sa maison de disques Barclay adore et est très enthousiaste de la sortie de ce titre qui est placé en première position de la face A du 45 tours 4 titres qu'Hugues Aufray sort en juin 1962. Mais bon, effectivement, Hugues Aufray n'est alors pas encore un gros vendeur de disques, alors que Richard Anthony vend énormément de disques depuis la sortie de son 3ème 45 tours 4 titres en 1959 avec le titre "Nouvelle vague".

Jacques Plante, qui avait déjà donc trahi Hugues Aufray à travers les droits d'auteur du texte français de "Santiano", le trahit une seconde fois en allant, sans le lui dire, présenter "J'entends siffler le train" à Richard Anthony, et à d'autres artistes dont il est aussi l'éditeur. Cette anecdote est racontée dans le livre de Guy Delhasse "Hugues Aufray : Notre jeunesse au coin du feu" publié aux éditions de l'Arbre en 2009. Par-contre, comme le raconte Fabien Lecoeuvre dans son livre "1.001 histoires secrètes de chanson" publié aux éditions du Rocher en 2017, effectivement, lorsque Richard Anthony entend "J'entends siffler le train" il est absolument enchanté, mais souhaite enregistrer la chanson dans un tempo plus lent, histoire d'en faire le slow de l'été.

Il enregistre la chanson, mais si Barclay avait été très séduite par la version de la chanson par Hugues Aufray, la maison de disques de Richard Anthony, Pathé-Marconi EMI, n'est absolument pas convaincue de la version de cette chanson par Richard, la trouvant beaucoup trop lente, et totalement à l'opposé des chansons jazz, rock et twist qui avaient jusque-là fait le succès de Richard Anthony. La maison de disques est tellement réticente mais Richard Anthony veut tellement sortir cette chanson qu'il menace de rompre son contrat avec Pathé-Marconi si on ne le laisse pas sortir ce titre !

Ne voulant pas en arriver à un tel extrême, Pathé-Marconi EMI décide de publier la chanson pour faire plaisir à Richard Anthony, mais seulement en première position de la face B du 45 tours qu'il sort en juin 62 et qui comprend en face A "J'irai twister le blues" et "Reviens vite mon amour" et en deuxième position de la face B "J'irai pleurer sous la pluie", très belle chanson, adaptation écrite par Richard Anthony lui-même de "Crying in the rain" de The Everly Brothers, chanson que j'ai connue grâce à sa version par le groupe norvégien A-ha en 1990.

Tout de suite, les radios plébiscitent la version de Richard Anthony de "J'entends siffler le train", qui devient effectivement le slow incontournable de l'été 1962 et une très grosse vente en 45 tours, la plus forte que Richard Anthony n'ait jamais connue jusqu'alors.

Une partie du succès de la chanson s'explique par le fait que cette chanson rappelle, sans que ni Jacques Plante ni Hugues Aufray ni Richard Anthony ne l'ait souhaité, aux appelés du contingent lors de la guerre d'Algérie et à leurs familles, les trains qui les emmenaient au combat, et ce jusqu'à l'indépendance de l'Algérie le 5 juillet 1962.

Par-contre, si finalement chez Pathé-Marconi EMI, on se frotte finalement les mains du tube obtenu par la version de Richard Anthony, en revanche chez Barclay, la maison de disques d'Hugues Aufray, l'incompréhension la plus totale règne, car tout était fait pour que la version d'Hugues Aufray devienne un tube, mais elle passe à la trappe, au large avantage donc de celle de Richard Anthony.

Suite à cette histoire, une rumeur de fâcherie entre Richard Anthony et Hugues Aufray sera lancée dans les médias, et d'autant plus après, en 1964, lorsque Hugues souhaiter enregistrer une version française de "Blowin in the Wind", chanson écrite et composée par Bob Dylan, enregistrée par Bob Dylan sur son album "The freewheelin' Bob Dylan", mais créée d'abord sans succès par The Chad Mitchell Trio et à nouveau popularisée par Peter, Paul and Mary. Mais que c'est finalement Richard Anthony qui enregistrera "Ecoute dans le vent", adaptation de cette chanson écrite par le parolier Pierre Dorsey, alors qu'Hugues Aufray lui ne pourra enregistrer que "N'y pense plus, tout est bien", adaptation française, écrite par Pierre Delanoë et Pierre Dorsey, de "Don't think twice, it's allright", chanson de Bob Dylan qu'Hugues trouvait bien moins forte que "Blowin' in the Wind".

Mais Hugues Aufray démentira toujours une quelconque histoire de fâcherie entre Richard Anthony et lui. Par-contre, il confiera ne pas aimer le texte de cette version française de "Blowin' in the Wind", "Ecoute dans le vent" écrit par Pierre Dorsey, ne trouvant pas le texte français assez littéral par rapport au texte anglais original.

Du coup, dans les années 90, il écrit une seconde version française de "Blowin' in the Wind", qu'il intitule "Dans le souffle du vent" et enregistre en 1995 sur son double-album "Aufray trans Dylan" qui sort chez Arcade et est son deuxième album d'adaptations françaises de chansons de Bob Dylan, sorti exactement 30 ans après le premier "Aufray chante Dylan", mythique, sorti en 1965.

"Dans le souffle du vent" sera ensuite reprise par Sylvie Vartan sur son album "Nouvelle vague" de reprises de chansons issues des années 60, sorti en 2007.

Hugues Aufray lui-même réenregistrera "Dans le souffle du vent", mais en duo avec Francis Cabrel, et cette fois sur son album "New-yorker" sorti en 2009.

Écrit par : Hug | 17/03/2020

Merci de ces infos, Hug. J'aime beaucoup Hugues Aufray et j'ai beaucoup écouté son double cd Aufray trans Dylan, comme j'avais beaucoup écouté le 33 tours Aufray chante Dylan, paru ensuite en cd.. En 95,il y a les chansons du 33 tours, réorchestrées- très réussies les réorchestrations- et des adaptations inédites sur le 2e cd, dont le célèbre Like a rolling stone. Pour J'entends siffler le train, Richard avait vraiment tout déchiré. Écoute dans le vent, de nombreuses semaines numéro1 sur Radio-Luxembourg, j'avais aimé aussi et la version Aufray, différente, est bien également.
N'y pense plus, tout est bien, que je connais toujours par coeur, fut pour moi une révélation; depuis, Hugues est resté un de mes chanteurs préférés. Les 3 autres titres du 45 tours me plaisaient aussi, c'est resté un disque important pour moi. Dans les mêmes eaux, il participait à l'Eurovision avec Dès que le printemps revient, qu'il chante encore sur scène.
Cordialement. Cédric

Écrit par : Cédric | 17/03/2020

Reggiani, j'adore ! Enfin après sa période Boris Vian. "votre fille a 20 ans", sublime. "Le petit garçon", superbe, SLC (le journal, l'émission n'existait plus) ira le classer top 15. Et idem pour la face B "les loups sont entrés dans Paris". Chanson que les radios ne passaient pas, "officiellement" à cause de sa durée (5'15") mais surtout parce que le Général était contre ce genre de chansons qui "entravaient la réconciliation Franco-Allemande" ! Autre face B "il suffirait de presque rien" (chanson vécue voilà longtemps, j'avais battu Jean à plate couture) et même 10 ans plus tard, en plein disco "le barbier de Belleville", pas mal non plus.
Amitiés

Écrit par : Cica pour Jean et Cédric | 17/03/2020

Hug je ne sais pas d'où tu tiens cette info(x) mais "viens ma brune" n'a pas du tout obtenu le même succès que "mes mains sur tes hanches", titre qui est resté numéro un trois semaines à "salut les copains".
Je serai plus nuancé pour "le patineur", que certaines radios ont diffusé en laissant croire à un nouveau 45 tours de Julien Clerc, d'autant que celui-ci n'en sortait pas beaucoup à cette époque. Un par an: "ça fait pleurer le Bon Dieu" (1973), "danses-y" (1974), "ballade pour un fou" (1975)... Comme elles l'avaient fait en 1996 pour Jean-Jacques Goldman et "elle attend", qui était en fait la face B de "je marche seul" !
Concernant "j'entends siffler le train", Cédric a employé la bonne expression, il a "tout déchiré" ! Mais j'ignore pourquoi Richard lui-même a entretenu cette légende au sujet des appelés du contingent qui achetaient en masse cette chanson, la guerre d'Algérie ayant pris fin en mars 62, et son succès ayant commencé à partir d'août.
Un an après il fera cette chanson de circonstance (pour moi)
https://youtu.be/aaTWuruPdQw
Amitiés

Écrit par : Cica pour Hug | 17/03/2020

Patrick , pas si sur que ça que tu m'es battu ... disons que j'approchais la normalité plus convenable à un certain âge ( lol ) . sinon heureux que tu apprécies ce grand monsieur et je suis d'accord avec ton commentaire sur lui . amicalement . Jean

Écrit par : jean | 17/03/2020

Cédric et Hug , un petit bémol pour Hugues Aufray ( celui qui se vante toujours qu'il a une jeune maitresse à chaque fois ... sympa pour sa femme ) je ne parle pas de ses chansons qui sont bonnes même si je n'achetais pas ses disques mais du personnage qui m'avait étonné . pour la petite histoire un de mes copains l'avait fait venir pour animer une foire aux disques à Saint-Parres-aux-Tertre et passer la journée dans les allées , normalement c'était Sheila qui devait venir mais le tarif entre temps avait fortement monté , c'était même le double . bref un bon restaurant vers 13 heures mais là le monsieur critique puis dans les allées il refuse toute signature sauf si les gens achètent ses disques à la fin . entre temps il y avait une chorale des écoles avec beaucoup d'enfants qui chantaient ses succès de fort belle manière d'ailleurs donc on lui demande de chanter avec eux le fameux Céline mais il refusa , après bien des discutions il a enfin chanté cette chanson , on va dire avec beaucoup de mal . par contre l'année d'après c'était le chanteur Christophe , il n'était pas là pour chanter non plus mais il a demandé une guitare et le gars a chanté tous ses tubes , lui c'était fait payer en disques rares de rock&roll ... quelle différence ! chaque année mon ami faisait venir une vedette où une ancienne gloire , je me rappelle de Joel Dayde et de Burt Blanca comme de très bons souvenirs aussi . mon ami regretté Gérard avait été le deuxième après Lyon en France a avoir fait des conventions de disques comme cela s'appelait au début . souvenirs souvenir ! amitiés à tous . Jean

Écrit par : jean | 17/03/2020

Jean, c'est l'éternel problème avec les artistes; qui sont-ils réellement? Il y a 2 ou 3 ans il est venu chanter à Lausanne avant Noël pour une soirée caritative; il faisait froid. De plus il a offert, à mettre aux enchères, un 33 tours unique, non commercialisé. Précédemment, il a souvent chanté avec des enfants et il a fait un tabac à Montreux avec 200 choristes; de plus, il a chanté une chanson du folklore suisse pour l'occasion. Visiblement, lors de cette foire aux disques, il n'a pas enthousiasmé les participants. J'avais espéré le rencontrer à la télévision, à Genève, mais ce ne fut pas possible; en revanche, il m'a envoyé une photo dédicacée. Mais je ne sais rien de plus, sauf qu'il donne beaucoup sur scène. J'ai aussi des bémols le concernant, ceci dit.
Burton Blanca, j'ai quelque chose de lui mais pas de titres, sauf peut-être, si c'est bien lui, Les chants de l'été ou un autre que chantait aussi Petula. Christophe, je n'ai jamais eu l'opportunité de l'approcher. En général, les artistes me déçoivent mais si leur spectacle ou leurs disques sont bons....
À bientôt, Cédric

Écrit par : Cédric | 18/03/2020

Cica : Ben, concernant "Viens ma brune", c'était tout simplement mes parents qui m'avaient dit que cette chanson avait assez bien marché à l'époque. Ceci dit, tu as raison, même le site Infodisc.fr mentionne qu'elle ne s'est approximativement classée au mieux qu'à la 33ème place.


Pour Julien Clerc, "Le patineur" est bien la face B du 45 tours de "Si on chantait". En fait, il y a eu deux pressages de ce 45 tours. Sur le premier pressage, sur la pochette recto, seul le titre de la face A "Si on chantait" apparaissait, et le verso n'indiquait pas le titre de la face B, seulement les chansons qui se trouvent sur l'album dont ce 45 tours est issu : "Liberté, égalité, fraternité ou la mort".

La pochette du second pressage comprend au recto la mention des deux titres du 45 tours donc "Si on chantait" et "Le patineur".

Eh oui, je me souviens aussi qu'on entendait "Elle attend" de Jean-Jacques Goldman en radio en 1996, et cela me surprenait d'ailleurs, car j'avais déjà cette chanson en face B du 45 tours de "Je marche seul" depuis… Noël 1985, et accessoirement sur la version K7 de l'album "Non homologué".

En fait, en 1985, "Elle attend" est sortie tout d'abord en juin 1985 en face B du 45 tours de "Je marche seul". Elle fut ensuite intégrée, en septembre 1985, à l'album "Non homologué" mais seulement sur ses éditions K7 audio et CD, et pas sur l'édition 33 tours (Question de durée sans doute).

Par-contre, la version qui passait en radio en 1996 n'est pas tout à fait la même que celle sortie en 1985. La prise de voix est différente. Cette version est issue de la double compilation CD de Jean-Jacques Goldman "Singulier 81-89", mais effectivement, si elle passait beaucoup en radios, a même bénéficié d'un vidéo-clip, elle n'est jamais sortie en format CD single !

Écrit par : hug | 18/03/2020

Cédric , d'autant que je les ai côtoyé toute la journée . même si Christophe est un peu mystérieux , si tu lui parles Rock c'est bon , en plus à chaque convention il y avait des voitures vintage comme on dit maintenant , pour moi anciennes . Joel Dayde c'était très blues , son style préféré de loin mais sa maison de disque voulait du commercial bien sur . Burt Blanca je ne le connaissais que par quelques titres , quelle surprise il était très bon et très bon chanteur ! amicalement . Jean

Écrit par : jean | 18/03/2020

Hug , j'avais bien aimé viens ma brune d'Adamo même si le succès de cette chanson était moindre bien sur , c'était une bonne chanson que nous jeunes à cette époque écoutions avec intérêt une fois le disque retourné . dans le même d'ordre d'idée , Jean Ferrat avec son méga tube la montagne et sa face B l'excellent titre que serais-je sans toi ? beaucoup de disques dans cette situation encore . cordialement . Jean

Écrit par : jean | 18/03/2020

A propos de Jean Ferrat dont Jean évoque la montagne, j'ai regardé l'excellent documentaire qui est passé vendredi dernier sur France 3, je ne sais si plusieurs d'entre vous l'ont vu également ?
Il y avait beaucoup d'images vidéos et témoignages inédits notamment sur le début de sa carrière, l'homme était finalement plus timide et intraverti que je le pensais mais très respectueux du public et il avait une très grande conscience de classe et de solidarité avec le monde du travail. Je pense que l'émission est toujours disponible en replay. Amitiés à tous, Renaud.

Écrit par : Renaud | 18/03/2020

merci Renaud , ma femme me l'avait dit mais j'avais complétement oublié ( cause coronavirus surement ) . par contre j'avais regardé le documentaire sur la 7 sur Tina Turner qui était bien sur super . donc je vais regarder Jean Ferrat . amicalement . Jean

Écrit par : jean | 18/03/2020

Oui les artistes sont très différents de l'image qu'ils renvoient et je me souviendrai toujours de l'attitude pourrie qu'avait eue Henri Salvador quand, rue de Seine, des gamins d'une dizaine d'années lui demandaient un autographe suite au succès de "Zorro est arrivé". Il les insultait, carrément ! "f.... moi le camp sales gosses"...
L'émission que j'avais animé en 82/83 m'avait fait aussi découvrir pas mal de choses, entre la fatuité des Forbans qui se prenaient pour les Beatles et la simplicité de Memphis Slim, si indulgent avec mon anglais scolaire !
Hugues Aufray, je ne le savais pas comme ça !
Amitiés

Écrit par : Cica pour Cédric et Jean | 18/03/2020

Renaud , pour Jean Ferrat il est trop tard ! Jean

Écrit par : jean | 18/03/2020

J'ai bien sûr regardé l'émission sur Jean Ferrat, et au début de sa carrière c'était un autre monde que le rock. Succès dès 1961 avec "ma môme, puis il enchaîne en 62 avec "deux enfants au soleil" (la face B de "eh l'amour" qu'il remettra en A deux ans plus tard) 1963 avec "les nomades", 1964 avec des galettes remplies de pépites comme "la montagne" / "hourrah" / "que serais-je sans toi", "c'est beau la vie" / "nuit et brouillard" / "nous dormirons ensemble"...
65 donnera "la jeunesse", "au bout de mon âge", "on ne voit pas le temps passer", et surtout le disque de décembre avec "potemkine" / "je ne chante pas pour passer le temps" / "les belles étrangères". Enfin bref, que des chefs d'oeuvre pour ses années 60.
Côté ventes, "nuit et brouillard" fut numéro un en mars 64 devant "à présent tu peux t"en aller" et "la montagne" numéro un aussi devant "vous permettez monsieur" ? en février 65.
Amitiés

Écrit par : Cica pour Renaud | 18/03/2020

Jean, pour le replay vérifie on ne sait jamais sur ta box car sur la mienne l'émission Ferrat est classée non pas dans les documentaires mais dans la rubrique Jeunesse, sinon tu as la possibilité de retrouver l'émission avec l'application Captvty, gratuite et simple à installer où tu peux retrouver les émissions classées par chaîne et par date, on peut à la fois visionner ou télécharger, je m'en sers souvent et ça marche.
Patrick, merci de rappeler que "nuit et brouillard" fut numéro un des ventes, je ne m'en souvenais pas car la chanson passait moins dans les radios que la montagne ou à présent tu peux t'en aller. Amitiés, Renaud.

Écrit par : Renaud | 18/03/2020

Renaud, comme je l'ai souligné pour "les loups sont entrés dans Paris", les radios étaient "invitées" à ne pas diffuser des chansons sur la guerre à cette époque. Et de fait sur le moment elle ne passait pas très souvent.
Concernant son classement, je sais que c'est une source contestée, mais le hit de mars 64 n'a pas bougé depuis un certain temps :
http://www.top-france.fr/html/1964/0364.htm

Amitiés

Écrit par : Cica pour Renaud | 18/03/2020

Renaud , merci mais j'avais regardé dans toutes les catégories , par contre je ne connais pas Captvty , je vais me pencher dessus . amicalement . Jean

Écrit par : jean | 18/03/2020

Patrick , je savais pour les Forbans , ils étaient venu chanter chez nous , on me l'avait dit ! vers Noel ils étaient revenu mais comme ce n'est vraiment pas ma tasse de thé ... pour Henri Salvador , j'ai le même souvenir mais avec Darry Cowl , au début il bégayait comme dans les films puis il avait copieusement engueulé des gamins autour de lui mais cette fois sans bégayer . nous avons même cru qu'il allait les gifler . c'était pour l'ouverture du grande surface , le soir il venait pour une pièce de théâtre . j'en ai vu beaucoup ... les moins sympas Hardy ( hautaine ) , Guichard ( vraiment grognon ), Léonard ( bof ) , les plus sympas et même très sympa , Eddy Mitchell mais il était plus jeune , Monty et Romuald tous les trois en même temps j'étais jeune ado vu eux deux fois dans la même journée , Pascal Danel , Dick Rivers , C.Jérome , Frederique François , Yves Simon , Renaud . je regrette de ne pas avoir rencontré Adamo , Michel Delpech , Jean Ferrat ( je l'ai manqué deux fois à Entraigues ) , Pierre Groscolas et d'autres encore . des fois nous sommes déçu , d'autre fois enchanté . il y avait aussi le titre ma France superbe de Jean Ferrat . amitiés . Jean

Écrit par : jean | 18/03/2020

.... Mais ils savaient tous à propos tuer la caille ou le perdreau.... Sinon, le texte est beau. Ma France, oui, j'ai le 45 tours. N'oublions pas Aragon, quand on parle de Ferrat. A suivre, comme dans Spirou. Cédric

Écrit par : Cédric | 19/03/2020

j'avais oublié comme chanteur sympa Patrick Juvet , rencontrer après un spectacle en 2000 . Cédric même en 80 son album était beau avec justement Ferrat 80 et aussi l'album je ne suis qu'un cri en 85 , albums moins cités injustement à mon avis mais avec des chansons magnifiques et des paroles qui voulaient dire quelque chose mais venant de lui ce n'était pas surprenant . Jean

Écrit par : jean | 19/03/2020

Jean, je n'ai pas regardé le documentaire sur Ferrat, dont Renaud a parlé. Je ne regarde pas la télévision par manque de temps, sauf un film de temps à autre, mais ces documentaires sont bien, en général et ma soeur m'en parle. Ces derniers temps j'ai fait un gros travail de bd- il y en a tellement que j'ai choisi un thème que personne ne va faire, qui demande trop de recherches. Mais il me manquait 2 documents rares et ça y est, mais avec ce covid-19 je ne les ai pas encore; à 2semaines près, c'était bon. Je reviens à mes moutons. Ferrat est venu à Genève, très classe, politesse exquise. J'ai écouté une interview sur Europe1 et vu l'émission que le très bon Bernard Pivot lui avait consacrée. Il n'avait pas la verve de Léo Ferré, ni le verbe, mais il a magnifiquement chanté Aragon à qui il a su emprunter opportunément La femme est l'avenir de l'homme; ce que Brel a contesté dans une chanson.
J'ai des 45 tours, 33 tours et l'intégrale en cd. Jacques Martin refusait de le recevoir alors qu'il recevait Isabelle Aubret, qui chantait Ferrat. Drucker lui a consacré une émission entière, en revanche.
Étant animaliste depuis le berceau, je lui reproche cet extrait de texte dans la montagne et sa bienveillance envers la corrida. Mais c'était les années 60 et d'autres que lui en croquaient à l'époque. Pour moi, On ne voit pas le temps passer, Pauvre Boris, Un enfant quitte Paris ou Nuit et brouillard restent des incontournables. Ma mémoire, que fait-on et surtout que dit-on sans elle? Ma mémoire me fait hésiter. Jean Arnulf a chanté Moi j'dis qu'la vie a pas le même goût... Je pense à Ferrat. A vérifier, à suivre. Cordialement Cédric
Ah! Juvet, j'ai dansé dans la même discothèque que lui mais s'arrête là! Un des bons chanteurs seventies!

Écrit par : Cédric | 19/03/2020

Cédric , j'ai vu ton commentaire et celui de Leroy à propos de Suzy Delaire , tu regarderas ce que j'en pense , mes parents me l'avaient toujours dit , pas une grosse perte et encore c'est faible ! pour Jean Ferrat c'est vrai que j'avais oublié malheureusement la corrida c'était un peu la mode dans les années 60's même dans SLC ils parlaient d'El Cordobes , bien sur je n'aimais pas . moi aussi je suis animaliste avant tout depuis longtemps . pour la petite histoire j'avais 22/23 ans quand pour défendre un chien de chasseur mal traité le primaire comme beaucoup de chasseurs m'avait mis le fusil sous le coup et je manifestais contre la chasse à courre aussi mais là il y avait beaucoup de gendarmes pour nous empêcher d'être là bref tous ces tordus me dégoutent .amicalement . Jean

Écrit par : jean | 19/03/2020

Cédric, je ne sais pas de quelle chanson de Brel il s'agit ?
En ce qui concerne la corrida, elle a suscité beaucoup de chansons, de la part de Bécaud, Dalida, Aznavour, Pétula Clark, Sardou, Ferrat et beaucoup d'autres, mais celle que je préfère c'est celle de Cabrel qui, il y a 26 ans, se mettait à la place du taureau lequel se demandait ce qu'il faisait là face à "cette danseuse ridicule", "ce pantin, ce minus", à savoir le toréador. Toréador, mot qui (dixit mon prof d'espagnol en 1965) hérisse les "afionados". Il faut dire "torero" !
Moi je ne dis rien, préférant ignorer cette barbarie digne des jeux du cirque d'il y a deux millénaires. Et qu'on ne me parle pas de "culture", ce mot servant de prétexte à pas mal d'abjections.
Je n'en dirai pas plus car comme dirait Jean, ça tournerait à la politique !
Amitiés Patrick

Écrit par : Cica pour Cédric | 19/03/2020

Joli billet sur les Faces B de 45 tours ! Je signale également les Faces B de Renaud : « Manu «  face B de « Mon beauf » en 1982 , « Dans mon HLM «  face B de « Marche à l’ombre«  , « Ma chanson leur a pas plu «  face B de « En cloque « en 1984 , « Chanson pour Pierrot «  face B de « C’est mon dernier bal «  et « Sans déc’ » face B de « Ma gonzesse » . Merci pour la qualité de ce blog et des intervenants dans les commentaires.

Écrit par : Jerry OX | 25/04/2020

Jerry OX , très bien de le signaler , toutes ces chansons de Renaud étaient de grandes qualités avec des paroles que j'appréciais particulièrement . amicalement . Jean

Écrit par : jean | 25/04/2020

Jerry, belles chansons, Jean a raison mais pas de "légende" quand même ;-))
"De légende" - au sens où je l'entends - signifie "dans la mémoire collective".
Et "pan sur le bec" pour moi qui ai compté "oh mon Dieu qu'elle est mignonne" dedans !
Amicalement

Écrit par : Cica pour Jerry OX | 25/04/2020

« Manu » et « Dans mon HLM « font tout de même parties de la mémoire collective !

Écrit par : Jerry OX | 25/04/2020

Tiens , j’ai aussi « Quand t’es dans le désert «  Face B de « au bout de la ville » de Capdevielle !

Écrit par : Jerry OX | 25/04/2020

ah, pour celle-là je suis d'accord :-))

Écrit par : Cica pour Jerry OX | 26/04/2020

Tu ne manques pas s’humour , CICA ! Merci

Écrit par : Jerry OX | 26/04/2020

Jerry, ton "déterrage de topic" m'a fait passer en revue une bonne partie de mes 45 tours. Et je suis tombé sur une perle rare, achetée, si j'en crois le verso de la pochette, en 1977.
"Ami" de Francis Cabrel, avec en face B....."petite Marie", version "sans accent".
Accent qu'il forcera, 14 ans plus tard, quand il la réengistrera. On sent qu'il se rattrape, l'ami Francis, pouvant exprimer ses racines que ces salauds de parigots avaient fait gommer pour son premier disque. Il n'est qu'à écouter "les milliers de rôôôôses" ;)
Disque non répertorié, qui doit valoir une petite fortune !
Amitiés

Écrit par : Cica pour Jerry OX | 26/04/2020

Avant qu'on me le demande, je donne la référence : CBS 5716, pochette blanche, et cette perle rare, je l'avais dénichée aux puces de St Ouen, alors que j'étais en stage à Paris. Premier retour dans ma ville natale deux ans après l'avoir quittée définitivement. Un choc, qui fera l'objet d'une note.
Amitiés

Écrit par : Cica pour Jerry OX (suite) | 26/04/2020

j'ai regardé allez viens je t'emmène ... dans les sixties sur la 3 . cela m'a bien plu avec un hommage appuyé à Jean Ferrat par Marc Lavoine , Adamo toujours heureux de le voir , la dernière télé de Christophe chantant Daisy , Elodie Frégé chantant Aline même très bien , ils ont évoqué aussi Michel Delpech , Nicoletta etc ... bref si ça vous dit en replay ... amitiés à tous . Jean

Écrit par : jean | 26/04/2020

si vous avez le décodeur Orange et si vous tapez la chaine 160 vous avez télé-Mélody gratuitement ( peut-être du au confinement cadeau d'Orange ? ) je viens de voir Dalida chantant zoum zoum zoum de 69 dans un scopitone , je l'ai trouvé très belle dans un ciré rouge qui lui allait à ravir ! maintenant c'est âge tendre et tête de bois de 61 et dire que je l'avais regardé avec mes parents !!! c'était hier ... peut-être que certains le savaient ? mais dans le doute ... amitiés à tous . Jean

Écrit par : jean | 27/04/2020

pour télé-Mélody c'est bien du au confinement que c'est gratuit . Jean

Écrit par : jean | 27/04/2020

Jean, personnellement je suis abonné à Melody tv à la carte mais comme tu le dis de temps en temps on peut la regarder gratuitement, d'autre part sur la box numericable le replay de Melody tv est actuellement gratuit, tu as raison d'en parler, il y en a pour tous les goûts sur cette chaîne mais revoir certaines émissions des sixties comme Age tendre et Têtes de bois c'est le Top. Dans le programme à venir, une belle émission à signaler à partir du 2 mai 20h40, " Musicolor" du 14 février 1970 avec la sélection française pour l'eurovision , on verra Henri Tachan, Guy Bonnet, Sheila, Antoine, Monty, Patricia, Line et Willy, Michel Orso, Sim, Raymond Souplex....et ce qui est rare à l'époque c'est qu'elle est en couleur!.. amitiés à tous, Renaud.

Écrit par : Renaud | 28/04/2020

Renaud , je voulais m'abonner à télé Mélody mais j'ai toujours eu peur d'être trop devant le poste donc j'ai renoncé mais bien sur en période de confinement c'est super . plein de bonnes choses prochainement . Renaud , que fais-tu pour les vacances ? plus sérieusement pour la Drôme tu penses que cela va être possible cet été pour vous ? nous pour Juin je ne sais pas encore mais ce n'est pas gagné , en plus les restaurants si c'est encore fermé ... mais la santé avant tout . amicalement . Jean

Écrit par : jean | 28/04/2020

Jean, pour la Drôme on espère y aller fin juillet si les longs déplacements sont autorisés, nous avons été inspirés d'y aller quelques jours en février car pour avril avec le confinement pas moyen bien sûr.
Ce qui est préoccupant comme tu dis c'est la situation des restaurants qui ne savent pas s'ils pourront ouvrir, les marchés seront limités à l'alimentaire...bref ce ne sera sans doute plus comme avant, attendons si ce satané virus diminuera avec les beaux jours? on n'en sait rien actuellement, amitiés, Renaud.

Écrit par : Renaud | 29/04/2020

Renaud , si c'est par région on est cuit ( peut-être ) ... l'été ne sera pas comme d'habitude ça c'est sur . en espérant de meilleurs jours par la suite . cordialement . Jean

Écrit par : jean | 29/04/2020

J’arrive un peu tard, je sais, mais je peux aussi citer :

Gérard Lenorman : « La ballade des gens heureux » en face B de « Le funambule ».
Claude François : « Cette année-là » en face B de « La solitude, c’est après » (après, je ne sais pas si ça compte, le disque ayant été ré-édité avec « Cette année-là » en face A).

Écrit par : Føxø. | 24/08/2020

Les commentaires sont fermés.