Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

11/06/2020

Les interprètes mentionnés une seule fois au hit de SLC : D à G

DAVE CLARK FIVE : Can't you see that she's mine (n°5 en juillet 64)

DELANEY AND BONNIE : Someday (14, novembre 69)

DIXIE CUPS : Chapel of love (7, juillet 64)

DOVELLS : You can't sit down (10, juillet 63)

DU JANEYRAUD Gilles : Amour 2000 (11, juin 71)

DUPRE Jean-Noêl : Ca me rappelle les vacances (24, mars 76)

FELLERS Rocky : Killer Joe (2, juillet 63)

FERRE Léo : C'est extra (4, août 69)
Un des interprètes (comme Bécaud, Nougaro, Aznavour) avec lesquels SLC était embarrassé. Ce sera surtout pour braver la censure de cette chanson à la télé que cette chanson sera classée. Ce qui ne sera pas le cas de sa chanson-culte, avec le temps, deux ans plus tard.

FITZGERALD Ella : Get ready (13, octobre 69)
La Grande Ella classée une seule fois, une honte !

FORTUNES : Things i should have known (15, novembre 65) 

FOUNDATIONS : Baby now that i found you (6, novembre 67)

GERRY AND THE PACEMAKERS : It's gonna be alright (8, juin 65)
Noêl Deschamps en fera une superbe adaptation.

GOLDSBORO Bobby : Honey (14, aout 68)
A classer dans la catégorie "inconnue du grand public français, dont l'adaptation sera une réussite". Pour moi la plus belle chanson de Nana Mouskouri.

GORDON Jacky : Ces petites choses (38, septembre 65)


A bientôt pour la suite, je vous embrasse.

Commentaires

à regarder cette liste les souvenirs reviennent rapidement . les Foundations très bien je l'avais acheté , Léo Ferré pour moi sa meilleure avec le titre avec le temps , souvent dans Rock & Folk qui m'avait donné envie de me pencher à sa discographie , Gerry and the Pacemakers je ne l'ai pas connu par ce titre mais sans savoir je l'avais par Noel Deschamps avec tout ira très bien en 65 . par contre des voisins qui venaient de s'installer en face de chez nous , nous passaient en boucle you'll never walk alone en 63 de ces fameux Gerry and the Pacemakers que je ne connaissais pas , j'adorais ! par la suite j'avais acheté un greatest hits en 73 de ce groupe que je me suis aperçu qu'il y avait ce titre que Noel Deschamps avait repris . Bobby Goldsboro avec honey superbe pareil connu en 78 par un greatest hits de plusieurs artistes . Dave Clark Five bien aussi . Jacky Gordon encore un titre de Bobby Goldsboro que j'avais acheté mais par Dave Berry . vivement la suite ... amitiés à tous . Jean

Écrit par : jean | 11/06/2020

un nom attire mon attention dans la liste c'est le duo Delaney & Bonnie que j'apprécie beaucoup, surpris par contre de ne pas trouver leur titre " Miss Ann " sorti la même année 1969, un super morceau de rock and roll dont j'ai toujours le 45 tours, je sais qu'ils ont un moment joué avec Eric Clapton, leur carrière s'est malheureusement terminée en 1972, donc pas trop étonnés qu'ils soient nommés une seule fois dans les hit SLC. Amitiés à tous, Renaud.

Écrit par : Renaud | 12/06/2020

Renaud , tu as bien fait de citer Delaney and Bonnie , c'est vrai que je ne connaissais pas le titre someday par contre miss Ann si , titre de Little Richard et qui jouait du piano sur ce titre , on reconnait bien sa patte . le couple avaient travaillé aussi pour Joe Cocker , j'ai un disque avec eux dessus . carrière assez courte pour eux . cordialement . Jean

Écrit par : jean | 13/06/2020

Bonsoir Patrick et à tous.

Je ne trouve pas en août "C'est extra " il doit manqué un mois.

Mais en la classant en "entrée" 4è puis plus rien, on voit bien les insuffisances de ce hit.


J'ai un livre sur l'histoire de SLC mais rien de rien sur le hit. Qui finalement décidait de ce classement, on ne sait pas.
FILIPACHI, ou des "stagiaires " ..........

Écrit par : boixiere | 13/06/2020

En fait c'était juillet ! Bien aout sur le journal mai le hit était décalé depuis 68; va falloir que je remette tout ça en ordre

Écrit par : Cica pour Boixière | 14/06/2020

Michel , pour te répondre à ta question , j'avais lu pas mal d'interviews de Daniel Filipacchi et aussi d'un autre collaborateur ( le nom m'échappe ) . tu dois t'en douter vu l'âge de Filipacchi que ce n'était pas les yéyé qui le passionnait mais le jazz qui était un spécialiste d'où son émission sur le jazz . il avait senti le vent et une émission sur la nouvelle musique de jeunes existait aux USA qui l'avait influencé . pour le classement il y avait déjà les chouchou Vartan ( tu dois savoir pourquoi lui qui disait sa passion pour le jazz et les filles ) Hardy et Johnny Hallyday et même Daniel Gérard qui était bien vu . Sheila ne faisait pas parti de ce clan mais réclamé par les jeunes auditeurs . pour France Gall c'était autre chose , son père avait déjà un pied dedans . il y avait bien sur les maisons de disques qui poussaient fortement leurs artistes . leurs enfants étaient aussi sollicités , ils choisissaient parmi les piles de disques que les labels leurs envoyaient . ceux qui avaient une belles gueules étaient avantagés . c'est vrai rien sur le hit sur le livre de SLC j'avais été déçu . en 84 Filipacchi avait raconté ses souvenirs le titre ceci n'est pas une autobiographie ( Bernard Fixot ) . en résumé le hit Parade était un mélange avec bien sur le vote et les coups de téléphone des jeunes comme nous à cette époque , les maisons de disques , leurs goûts à certains de SLC et ceux de leurs enfants . amicalement . Jean

Écrit par : jean | 14/06/2020

je suis déçu , aucun retour à la question de Michel d'ailleurs pas plus de Michel non plus et pourtant il y a beaucoup à dire sur le hit-parade de SLC et en général sur le magazine fait par Filipacchi pour les jeunes mais ne soyons pas naifs c'était du business avant tout venu des USA . pour nous vendre des disques , des tournes -disques , des fringues , des produits en tout genre et comme c'était un très bon filon il a crée MAT pour les filles avec encore plein de produits à vendre . moi le premier , j'avais vu une pub du fameux Teppaz dans SLC , que mes parents m'avaient acheté comme les fringues que portaient Ronnie Bird où Noel Deschamps etc ... bien sur je ne regrette rien , je marchais même à fond . dans la foulée de SLC mais version à cette époque communiste sortait Nous les garçons nous les filles et Formidable mais avec un succès moindre que SLC . quelle belle époque quand même pour nous les jeunes des années 60's . amitiés à tous . Jean

Écrit par : jean | 17/06/2020

Ma réponse, je l'avais déjà faite voilà quelques jours, et j'en fais un copié collé :

"Je sais que pour les "jeunes" (ceux qui étaient en maternelle quand l'émission passait) ces hits sont considérés comme du "caca". Moi je ne suis pas d'accord, car on était, nous les auditeurs de SLC, en circuit fermé : on écoutait les chansons que Daniel nous proposait, on écrivait des cartes postales (j'ai dû en envoyer une centaine) pour les faire grimper et on écoutait le résultat le dimanche. On s'en foutait des "copinages", des histoires de maisons de disques, nous on ne voulait pas le savoir.
Tout comme les ventes de disques jusqu'à la démocratisation du 45 tours (disons à partir des années 70 avec l'arrivée des hypers) ça ne nous parlait pas. Mireille Mathieu best-seller avec "mon credo" et ventes confidentielles de "Imagine" ! Inimaginable... On laisse ça aux "historiens" de la chanson, nous, les "copains" on était dans la magie... Au moins jusqu'à avril 68"

Je n'en change pas une ligne.

Écrit par : Cica pour Jean | 17/06/2020

sur cette question des hits SLC je rejoins entièrement l'avis de Patrick, pour moi ils reflétaient chaque mois les goûts et préférences des lecteurs et auditeurs de Salut les Copains, il m'est aussi arrivé comme Patrick d'écrire au journal pour indiquer ma chanson préférée et on ne devait pas être les seuls.D'autre part n'attendons pas qu'un hit parade soit parfait, c'est trop facile en le relisant cinquante ans après, tout comme les classements de vente de disques à partir des années 70 on a découvert au fur et à mesure des incohérences qui ont fait l'objet de corrections par la suite. Amitiés à tous, Renaud.

Écrit par : Renaud | 17/06/2020

Il y avait quelquefois des coquilles dans ce hit SLC, notamment le cas de chansons classées mais jamais diffusées dans l'émission !
Par exemple le titre classé en 8eme position du hit étranger en avril 1966 'Sittin' on my sofa" des kinks. ce titre était la face B de Dédicated follower of Fashion, jamais mentionné, mais qui passait régulièrement dans l'émission.
Fan des Kinks je suivait scrupuleusement le classement de leurs titres dans le hit slc ...

Écrit par : Marc | 18/06/2020

Les classements de ventes de disques dans les années 60 n'ont de valeur pour moi que dans le sens où ils permettent de situer les chansons qui n'entraient pas dans le cadre SLC.
Exemples :
- janvier 64 où SLC met au sommet si je chante, si j'avais un marteau, et je m'en vais.
la mamma d'Aznavour était en tête des ventes.
- mars 64 avec comme podium à SLC excuse-moi partenaire, si je chante et à présent tu peux t'en aller, c'est Jean Ferrat qui vend le plus de disques avec nuit et brouillard.
- juin 64 voit le triomphe à SLC de dis-lui que j'en rêve, à toi de choisir et la plus belle pour aller danser, niveau ventes c'est Enrico Macias qui remporte le pompon avec Paris tu m'as pris dans tes bras (n°1) et enfants de tous pays (n°3) !
A cette époque j'avais 13 ans, pas encore de tourne-disque, et si j'en avais eu, vu le prix des galettes (12 euros 2020) ce n'est ni Aznavour ni Ferrat ni Macias que j'aurais acheté...
Amitiés

Écrit par : Cica pour Renaud | 18/06/2020

Comme toi, j'adorais les Kinks. Je suivais leurs performances parallèlement sur SLC et à la BBC. SLC qui a zappé les titres sortis à partir de 1967 et pas des moindres : waterloo sunset (avril 67), autumn almanac (octobre 67), days (1968), ou Lola (1970), disques que j'ai tous achetés.
Amitiés

Écrit par : Cica pour Marc | 18/06/2020

Bonjour Patrick et à tous.

Oui c'est vrai, pour LOLA, c'est étonnant. Vraiment zappé ? On nous dit que le titre est sorti en juin 70.

Classé dès juillet 70 en Angleterre 22è meilleure place 2è le 8 août dernière semaine de présence le 3 octobre 41è
SLC avait donc largement le temps de la classer MAIS vous avez vu le beau monde qu'il y avait à l'époque dans le hit, et quand est elle arrivée en France ?

A t-on trace du titre dans les hits Europe, RTL ou autre ? sI ELLE PASSE EN RADIO et n'est pas classée à SLC, ce n'est pas du zapping mais ils n'ont peut être pas aimé....

Écrit par : boixiere | 19/06/2020

Michel, j'ignore si elle est jamais arrivée en France, car je l'ai achetée... en Suisse (!) le 4 août 1970. J'étais en vacances dans le Haut-Doubs, à 2 km de la frontière, et en Suisse les 45 tours étaient vendus 3,90 CHF (4 FF) contre près du double à Pontarlier ! Avec mon solex, je faisais de la contrebande (il y a prescription) en achetant un certain nombre de galettes...
Et pas que ça, car avec la presque parité des deux monnaies, il y avait des affaires à faire. C'est en Suisse que je me suis acheté mon premier magnétophone à cassettes, deux fois moins cher que chez nous.

C'est en juillet que j'avais écouté LOLA la première fois via le hit BBC, étant en vacances en Bretagne, et j'ai tout de suite flashé sur ce titre.
Le hit SLC, cet été-là c'était un peu du n'importe quoi... "laisse-moi t'aimer" par exemple, n'a jamais eu les honneurs du classement !

Écrit par : Cica pour Boixière | 19/06/2020

les titulaires du HIT devaient être à la plage et ce sont de jeunes stagiaires qui ont dû faire le classement.

quand je parlais de "beau monde " classé, citons MARDI GRAS / MUNGO JERRY et FREE aux trois premières places, on retrouve aussi PACIFIC GAS / RARE EARTH / CREEDENCE / BOB DYLAN / RARE BIRD / SCHOKING BLUE / CAT STEVENS / ROLLING STONES / BLOOD SWEET AND TEARS / SANTANA / JUPITER SUNSET / et PRESLEY

bref, que du lourd. eyt le moius suivant....la rentrée de BLACK NIGHT de deep purple

qu'est ce qu'on était gâté à l'époque.................

bises à tous.

Écrit par : boixiere | 19/06/2020

il faut lire - et le mois suivant -


Patrick, à moins de se relire , a t-on la possibilité de corriger son orthographe en cas de faute ?

Écrit par : boixiere | 19/06/2020

les Kinks sont dans mes trois premiers groupes préférés étrangers , un titre qui n'est pas souvent cité et que j'aime c'est shangri la en 69 de l'album Arthur . shangri la la la! répété en choeur ... que du bonheur . il y a quelques mois j'avais acheté un hors-série de Rock&Folk sur les Kinks , il est parfait , des interwiews , tous les disques commentés , enfin tout pour savoir ce groupe légendaire . pour info en ce moment c'est sur les Beatles ça vient de sortir , juste avant c'était les Who . amitiés à tous . Jean

Écrit par : jean | 19/06/2020

@JEAN : des kINKS, je retiens les tous premiers bien sûr: YOU REALLY GOT ME / ALL DAY... et TIRED OF WAINTING FOR YOU

mais j'ai une tendresse pour TILL THE END OF THE DAY dont j'ai le 45 tours et SURTOUT, DEAD END STREET.

Aujourd'hui, on fit aussi du bon. Me suivez-vous toujours sur Motorlegend?

j'ai programmé ce soir les STONES, CHUCK BERRY / DIRE STRAITS et Halsey superbe et ravissante

https://www.youtube.com/watch?v=CWlbjXwUMJI

Écrit par : boixiere | 19/06/2020

Notre génération fait partie de celles qui ont eu le privilège de connaître les années 64 à 68, où on pouvait écouter à la fois les Beatles, les Stones, les Animals, les Who, les Kinks et les Moody Blues.
Mon top ten des Kinks :
1) till the end of the day 2) Lola 3) all day and all of the night 4) tired of waiting for you 5) A well respected man 6) waterloo sunset 7) days 8) sunny afternon 9) you really got me 10) dead end street.

& Michel : normalement quand tu écris un com, tu peux regarder l'aperçu, et corriger ensuite s'il y a une coquille.

Amitiés

Écrit par : Cica pour Jean & Boixière | 20/06/2020

Marc , Patrick et Michel à mon tour voici mon hit des Kinks mais c'est drôlement dur tellement de bons titres . numéro 1 see my friends , sunny afternoon , village green , mr. pleasant , till the end of the day , voici mes cinq préférés pour ne pas faire trop long , écoutés en boucle à leurs sorties et encore maintenant . amitiés à tous . Jean

Écrit par : jean | 20/06/2020

A propos des Kinks, je risque de vous faire hurler, je les adorais, ils ont été bons de bout en bout, de 1964 jusque dans les années 1980, mais je n'ai plus acheté leurs disques après le départ de leur bassiste Pete Quaife...
Certes les frères Davies et Mick Avory étaient toujours là, mais je ne saurais vous dire pourquoi, à mes yeux ce n'était plus les kinks ... mais un autre groupe !

Écrit par : Marc | 21/06/2020

Marc , j'avais acheté tous leurs disques EP's et albums jusqu'à le live de 68 live at Kelvin Hall , après que leurs singles jusqu'à Lola . leur disque maintenant culte the village green preservation society pas acheté j'avais du mal , par contre le titre village green sorti en EP français avec mr.pleasant j'adore . leurs albums concept j'aimais pas trop non plus donc leurs disques 70's j'ai survolais chez des amis . une exception en 77 j'avais acheté l'album sleepwalker à cause de bonnes critiques et du single come dancing mais pas souvent écouté . pour moi aussi ce n'était plus vraiment les Kinks surtout la période américaine . pour le live français de 68 je précise , le titre till the of the day , l'intro est superbe bien mieux que le pressage anglais où américain ce qui n'est pas souvent le cas bref je l'écoutais en boucle . je l'avais acheté pour sa pochette les quatre Kinks sur des marches avec des gros réveils à la main . aujourd'hui il vaut très chère car il s'est peu vendu en France et les étrangers le veulent aussi pour sa pochette française . par contre si quelqu'un veut le vendre , j'ai un ami qui le cherche en très bon état bien sur , son prix sera le votre , moi je garde le mien . amitiés à tous . Jean

Écrit par : jean | 21/06/2020

Marc , comme tu es un fan des Walker Brothers comme moi , dis-moi tes titres préférés d'eux de 65 / 67 . seulement trois ans de carrière mais plein de bons titres pop . amitiés . Jean

Écrit par : jean | 21/06/2020

Jean, pour les Walker brothers je mentionnerais 4 titres .. ceux que je passais le plus souvent sur mon électrophone...
1 - The sun ain't gonna shine anymore
2 - In my room
3 - After the lights go out
4 - First love never dies
je dois avouer que la voix de Scott Engel me donnait des frissons !
Pour les kinks, le 33 tours en public "live at kevin Hall" celui ou ils étaient sur des marches avec de gros reveils à la mains. je l'avais acheté dès sa sortie, c'est vrai qu' il doit valoir son pesant "de cacahouètes" aujourd'hui, malheureusement toute ma collection de disques vinyl et tous mes SLC ont été balancés à la poubelle, bien connement, et dieu sait si je le regrette aujourd'hui.
Amitiés Marc

Écrit par : Marc | 22/06/2020

Pour moi "after the lights go out" est le meilleur du groupe. Devant "the sun"...
Concernant mes disques, j'ai réussi à garder mes années 60, malgré mes X déménagements !
Amitiés

Écrit par : Cica pour Marc | 22/06/2020

Marc et Patrick , je ne vais pas bouder mon plaisir donc je vous donne mon hit des Walker Brothers , je pourrais vous citer 25 titres d'eux que j'adore mais je vous donne mes 10 premiers pour ne pas faire trop long . numero 1 the sun ain't gonna shine anymore 66 , everything under the sun 67 , just say goodbye 67 , it makes no difference now 67 , there goes my baby 65 , turn out the moon 67 , first love never dies 65 , i can't let it happen to you 67 , stand by me 67 , you're all around 65 . une des plus belle voix de la Pop ce Scott avec les voix de John et Gary derrière c'était parfait sans parler des orchestrations sublimes . à noter le titre i can't let it happen to you est chanté par John Walker . le titre in my room 66 je l'ai classé numero 14 . quand je ne sais pas trop quoi écouter pour les étrangers , c'est à eux que je pense et aux Kinks . amitiés à tous . Jean

Écrit par : jean | 22/06/2020

Bonsoir Patrick et à tous.

J'approuve totalement vos hits sur les Kinks, je vois que TILL THE END OF THE DAY est largement cité.

Je cite page 33 dans MES ANNEES POP, Thierry Zeppelin " Les Kinks pourraient bien prétendre au titre de meilleur groupe des années 60 tant ils ont su renouveler leur son et ne jamais s'enfermer dans un seul style tout au long de leur carrière."

Je me suis penché sur LES FONDATIONS, unique n° 6 en novembre 67. Je connaissais ce morceau, sans doute leur meilleur, il aurait mériter de rester un, voir deux mois de plus.
Par contre, pour le reste, je ne les trouve pas terribles.

Écrit par : boixiere | 22/06/2020

tous mes disques achetés j'ai tout gardé sauf les merdouilles que j'avais récolté ça et là . à propos des Kinks le live at Kelvin Hall français Vogue , Marc si tu l'avais encore tu pourrais le vendre plus de 100 euros , la moyenne est de 140 euros sur Disgogs où Popsike , c'est les références pour les collectionneurs dans le monde , tous les disques y sont . pour la petite histoire sur ce disque live at kelvin Hall, enregistré en Ecosse . en 68 donc jeune homme enfin presque j'avais commandé cet album chez mon disquaire . ce jour là une fois reçu je me dépêche de rentrer pour l'écouter après avoir minutieusement lu les titres et allumé les jeux de lumières comme ça se faisait à l'époque style boite de nuit . j'étais fébrile ... face A all day and all of the night , le volume à fond , l'intro énorme jailli mais là surprise ce n'était pas ce titre marqué sur le verso et sur le rond du disque mais bien le fabuleux till the end of the day , Vogue c'était trompé mais c'était encore mieux , ce morceau je l'avais passé en boucle et pourtant je préfère les albums studios . pas un grand disque car les filles n'arrêtent pas de crier mais un témoignage d'un concert de cette époque des Kinks et il y a des titres repris par le public féminin bien sympathique quand même . Marc te rappelles-tu de cette erreur et l'effet sur toi à cette époque ? amitiés à tous . Jean

Écrit par : jean | 22/06/2020

Bien évidemment, jean, j'avais remarqué cette anomalie. mais bizarrement contrairement à toi, j'étais un peu déçu à la première écoute ... all day and all of the night aurait été pour moi davantage à sa place sur ce disque. Attention, j'aimais bien till the end of the day, contrairement à l'ami Schmoll qui avais descendu ce titre en flamme lors d'une émission SLC, manifestement à l'inverse des Beatles et des Stones, les Kinks n'entraient pas dans les préférences de notre ami Eddy ...

Écrit par : Marc | 25/06/2020

Marc , rien que pour l'intro de till the end of the day sur ce disque j'étais déjà heureux . j'achetais les EP's des Kinks , là c'était mon premier LP d'eux , vu la chronique dans Rock&Folk . par la suite j'ai tout acheté en album . oui je me rappelle bien aussi qu'il n'appréciait pas les Kinks , Eddy Mitchell avait dit aussi qu'il préférait les Rolling Stones au Beatles . par contre magnifique reprise des Beatles , le fou sur la colline ... superbe . j'adore aussi sa reprise de satisfaction d'Eddy . Eddy avait dit aussi que les noirs jouaient comme des bourrins dans Rock&Folk , là il faisait fort , le plus drôle c'était après ça il avait reprit pas mal de titres d'eux dont un hommage au grand Otis Redding . il reste un des mes chanteurs français préférés . amicalement . Jean

Écrit par : jean | 25/06/2020

@Jean

J'ai été écoute LE FOU SUR LA COLLINE d'Eddy, que je ne connaissais pas. J'ai l'impression que ce titre est passé inaperçu.

Stones ou Beatles, je lui donne raison. Moi j'étais BEATLES jusqu'à longtemps, mais maintenant, quitte à écouter ou regarder un morceau, je suis 100 p. cent Rolling Stones.

Et pourtant, des titres comme COME TOGETHER ou A DAY IN THE LIFE, voir ALL YOU NEED IS LOVE m'émeuvent toujours.

Puisque l'on parle BEATLES, vous vous souvenez de ce double album avec photo identique mais avec des années d'écart, formidable idée, empruntée à PLEASE PLEASE ME et GET BACK.4

Et bien nous avons refiat il y a quinze jours, SUR LE MEME CANAPE , une photo faite 32 ans avant.
*Ma fille avait quelques mois, le fiston 3 ans, nous avons repris les positions identiques, elle a 32 ans et lui 35 et moi.... 67 ans.


Je vous encourage à le faire, c'est rigolo et...émouvant...

Ah le temps qui passe .....................................................

Écrit par : boixiere | 25/06/2020

Michel , le fou sur la colline était sur l'album sept colts pour Schmoll en 68 , album de reprises , pas vraiment le meilleur mais il y avait ce titre que j'adorais . il s'était peu vendu , aucun titre était sorti en EP d'ailleurs , cela explique aussi pourquoi tu ne l'avais peut-être pas entendu , Rock&Folk avait parlé de ce disque mais pas le magazine de SLC . Beatles où Rolling Stones , pour moi les Beatles d'abord j'avais commencé par eux et j'aime les voix de John et de Paul . mais j'aime aussi les Rolling Stones surtout pour leurs EP's des 60's . pour la photo je l'avais fait aussi , où même endroit au sommet d'une montagne mais il manquait ce jour là une personne , ma cousine qui avait décédé malheureusement . amitiés . Jean

Écrit par : jean | 25/06/2020

Écrire un commentaire