Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

19/06/2020

Le tube de l'été 2020 !

J'en prends les paris.




 

De quoi se consoler d'une fête de la musique qui ressemblera à un enterrement, avec interdiction de former des groupes spontanés, distance de un mètre obligatoire entre les participants, lesquels devront dûment rester bâillonnés (les guitaristes seront moins pénalisés lol) et se mettre du gel hydroalcoolique entre chaque morceau joué.

Vive la France !

Commentaires

Zéro commentaire sur mon blog, pas une surprise, mais un million 636.000 vues sur You tube.
Pierrot la tendresse va-t'il être numéro un au top 50 à 86 ans ???

Écrit par : Cica | 20/06/2020

Blague à part, voici ce qu'on nous propose comme tubes de l'été....
A pleurer !

http://www.chartsinfrance.net/actualite/news-114068.html

Écrit par : Cica (bis) | 21/06/2020

Ah ! Merci pour cette vidéo de Pierre Perret, artiste que j'adore définitivement ! Moi-même qui ait un appartement dans une ville de Vendée où le maire a eu la (bonne ?) idée de profiter du confinement pour établir un couvre-feu à 20 h 00 puis à 21 h 00, couvre-feu imité par le maire de la commune dans laquelle mes parents habitent (et où j'habite avec eux), et qui ait souffert de cela et me suis ainsi demandé si les maires de cette ville et de ce village dont l'activité nocturne est, c'est bien connu, bien plus importante qu'à Paris, ne nous prenaient pas pour des c..s in fine, au lieu de confinés.

J'ai pensé la même chose à propos de la productrice de télévision bas de gamme Alexia Laroche-Joubert, qui, je l'ai vu sur Portail Orange, se serait inspirée du confinement pour lancer une nouvelle émission de télé-réalité aussi stupide que les précédentes, et dont elle seule a le secret.

Écrit par : Hug | 22/06/2020

Cica : Quant aux tubes de l'été proposés par ChartsinFrance, oui, c'est décevant, il n'y a même pas M. Pokora. M. Pokora, le meilleur auteur-compositeur-interprète actuel. Et dire qu'en réalité, il fait le même métier que Georges Brassens, Alain Souchon, Vincent Delerm, Bénabar, Francis Cabrel. C'est clair qu'à lui seul, il dépasse les cinq réunis ! Trèfle de plaisanterie.

En fait, je suis déçu quand M Pokora reprend les chansons des autres, justement parce que je préfère ses propres chansons, surtout quand c'est lui qui en écrit les paroles !

Mais quand il reprend du Claude François, c'est drôle. Au moins déjà parce que son clip "Alexandrie, Alexandra" a donné naissance à cette vidéo d'analyse de clip par MisterJDay où il y a ce moment qui me fait rire où un des deux jeunes hommes demande à l'autre : "Tu préférerais quoi entre écouter M Pokora qui reprend du Claude François ou Claude François qui reprend du M Pokora ?" et que l'autre lui répond : "Je préférerais mourir !". http://www.youtube.com/watch?v=aDheH3Kmtfw

Mais surtout, ce qui me fait rire, c'et lorsque M Pokora reprend "Cette année-là" de Claude François, en n'en changeant pas les paroles. Et qu'ainsi, il chante : "Cette année-là, je chantais pour la première fois... C'était l'année 62 !". Ben oui, en 1962, M Pokora avait -23 ans.

Son talent était si précoce qu'il chantait déjà alors qu'il n'était même pas un embryon. Chapeau !

Écrit par : Hug | 22/06/2020

J'ai vu que les Parisiens se sont lâchés pour la fête de la musique, et c'est très bien !!!
Il faut quand même savoir que :

a) 92% des morts de la covid avaient plus de 65 ans. Alors Ok, je comprends que ma génération devait faire attention. Mais les jeunes ? On les a enfermés pendant 2 mois avec les flics ou les gendarmes aux fesses s'ils osaient traverser la rue sans leur attestation. Puis ça a a été le "déconfinement partiel" avec les 100 km (parfaitement absurde, raisonner par départements aurait été mieux), avec Paris en "orange" pour emm... Hidalgo. Depuis le 2 juin, on a le droit d'aller sur la plage, dûments masqués... Idem au cinéma !

b) le virus est parti !!!
depuis le début je suis ces chiffres du ministère de la santé
https://mapthenews.maps.arcgis.com/apps/opsdashboard/index.html?fbclid=IwAR0IZntlVPf4i6iVMgKjNURqO5oVzyNGaA8HXhWo8lsXjs8JEhi1-p5wtnE#/5df19abcf8714bc590a3b143e14a548c
il n'y a pas photo..

Alors, oui le virus va peuy-être revenir cet automne, mais en attendant
QU'ON FICHE LA PAIX AUX GENS CET ETE !!! Et notamment aux jeunes.
On a besoin de se retrouver, de danser, d'aller boire un pot, d'aller au resto, au ciné, au spectacle, alors de grâce, tant que ces fichus chiffres "maintiennent ce cap" comme dirait l'autre, arrêtons cette "mascarade" et autres conneries barrière, BASTA...

Il sera bien temps de s'inquiéter quand le virus reviendra pour de bon !

Écrit par : Cica pour Hug | 22/06/2020

Chers amis, je vais sans doute vous décevoir MAIS pierre Perret ne sera pas n° 1 cet été.

C'est du mauvais Pierre Perret, une chanson opportuniste et sans âme, contrairement à ce qu'il nous a habitué.

Dans le déroulé de Patrick, ma préférence va à THE WEEKEND que j'écoute souvernt et à la rigueyur à TOPIC.

Pour ce qui est des jeunes à Paris, j'essaie de ne pas oublier que j'ai été jeune, et ce n'est pas eux que je condamne, mais le préfet qui a autorisé ce scandale.

Je suis obligé d'être en colère car 90 p. cent des morts du COVID 19 ont plus de 65 ans et...j'en fait partie.
Ca repart en Allemagne, ça déconfine beaucoup trop vite, RDV dans quelque temps pour une CATA mais il ne faudra pas pleurer, on saura pourquoi.

Bises à tous.

Écrit par : boixiere | 22/06/2020

moi je ne voulais pas mettre un commentaire sur ce sujet car Patrick est vraiment trop politique depuis maintenant un bon moment mais ayant perdu deux amis et des contaminés dans mes connaissances ... le gars de mon âge n'était pas malade je signale . début Mars une réunion entre amis , moi j'avais refusé l'invitation car les scientifiques avertissaient sans trop savoir puisque c'était nouveau , résultat 11 contaminés et deux morts . un peu facile de taper sur les élites , je sais que c'est vendeur moi aussi je pense que le Pierrot bobo est opportuniste et comme c'est la mode d'être populiste et complotiste depuis les gilets jaunes , il ne prend pas de risque . autres conneries barrière basta alors là je ne suis pas d'accord . dans les contaminés eux aussi n'y croyaient pas , depuis Mars certains à du mal à récupérer et pourtant c'est le mois de Juin . alors je me fie aux scientifiques et autres docteurs et je fais les gestes barrières . pour les jeunes je pense la même chose que Michel . Jean

Écrit par : jean | 22/06/2020

@ Jean : Moi je dirais au contraire que mon blog N'EST PLUS TROP politique depuis un bon moment ! Exemple cette note d'il y a.... 10 ans !

http://cicatrice.hautetfort.com/archive/2010/10/12/fillonneries.html

@ Michel : Je vais sur mes 70 ans, je suis diabétique, hypertendu, avec de gros antécédents pulmonaires. Donc bien dans le coeur de cible. Et je précise que je ne suis pas du tout suicidaire.
Je me suis confiné sagement sans bouger de chez moi (en dehors de deux sorties dans un village perdu pour faire mes courses) durant les deux mois règlementaires.
Mais je trouve qu'à présent il y a un choix à faire entre vivre sous carcan, ou "vivre" tout court - au moins pendant les mois d'été - quitte à avoir un très faible risque de succomber à cette maladie. Un peu comme si on n'avait le droit de prendre la route en ne dépassant pas 40 à l'heure, même sur autoroute... Il y aurait moins de morts c'est sûr !

Et puis il faudrait s'entendre : les foules sans gestes barrières sont passibles de poursuites dans les endroits gratuits, mais si tu payes pour entrer, alors là pas de souci (Disney, le Puy du Fou sont ouverts).
Trop de contraintes tue les contraintes, je partage tout à fait l'opinion de Hug.

Écrit par : Cica pour Jean er Boixière | 24/06/2020

personnellement je n'ai pas d'opinion sur les tubes de l'été 2020 et d'accord avec Hug et Patrick ceux proposés sont plus que décevants, par contre ce qui m'agace actuellement c'est la programmation des émissions de variétés sur les chaînes de télé, toujours les mêmes que l'on voit que ce soit sur la une ou sur la deux, sponsorisés par les maisons de disques qui nous matraquent pour qu'on achète leurs disques, exemple récent la fête de la musique sur France 2, les mêmes sont passés à quelques jours prés sur TF1: Patrick Bruel, Pascal Obispo, Amir, Vianney, Kendji Girac, Benjamin Biolay, Bénabar et j'en passe. Où est la pluralité, la diversité? surtout quand c'est le service public ! c'était mon petit coup de gueule, amitiés à tous, Renaud.

Écrit par : Renaud | 24/06/2020

Bonsoir,
J'ai aussi écouté Pierre Perret.
Bon,tout le monde en prend pour son grade, surtout le gouvernement qui, s'il avait fait juste le contraire aurait permis à P Perret d'écrire " Y'aurait fallu confiner" .
Jadis il avait écrit une belle chanson : Elle arrivait des somalies, Lili... S'en prendre au prénom Sibeth qui, elle, vient du Sénégal est facile... et beaucoup moins élégant.

On mettra ça sur le compte du confinement... ou de la vieillesse.

Quant à l'avenir je pense comme Jean Michel Caradec en 68," l'automne ne fera pas de cadeau au royaume de France". Tant sur le plan social, qu' économique et épidémiologique. JF

Écrit par : Hypothetique | 24/06/2020

Bonsoir Patrick et à tous.

Je n'ai pas le sentiment d'une dérive politique ici même. C'est toujours agréable de lire chacun.

Ceci étant dit, autorisons nous s'il le faut un COUP DE GUEULE, quand trop c'est trop, sans forcément parler politique.

Je le redis, quitte à déplaire, non seulement la chanson de Pierre Perret est opportuniste mais l'auteur du zizi est pitoyable...
C'est démago comme pas possible, à mettre à la poubelle,dans une carrière où ce gard nous a montré unesensibilité extrême, dommage de finir comme cela.

La vieillesse, oui, sans doute... Il paraît que moi aussi, je deviens parfois con....

Je vous embrasse.

PS/ Il faudra que je vous parle, à l'endroit adéquat de ma piqûre ADEXchez l'urologue ... une catastrophe...

Écrit par : boixiere | 24/06/2020

S'il est exact que Pierre Perret n'est peut-être pas le plus qualifié pour parler de la maladie, le mieux est d'écouter les spécialistes, et les réponses du Professeur Raoult hier aux députés étaient un régal.
Quand à Pierre Perret, je ne vois pas trop de changement dans sa façon de penser depuis cette chanson d'il y a 33 ans :

https://youtu.be/fNlPSUJ9gKM

D'accord avec lui à 90%, les 10% restants étant ce qu'il chante à la toute fin de la chanson.

Écrit par : Cica pour Boixière et Hypothétique | 25/06/2020

Cica peut en témoigner, je n'interviens ici que peu, juste quand les bornes me semblent être dépassées, c'est le cas ici, avec d'abord le commentaire de "hypothétique" (je dirai "pathétique") un digne représentant de la bien-pensance; pour moi Lily, en 76, c'était au contraire du commercial qui faisait appel aux bons sentiments; deuxième chose, l'avis du "rocker rebelle" Boixière, dont j'approuve fortement la dernière ligne de son commentaire(connaissez-vous la chanson les bourgeois du grand Jacques ?).
Cica je sais que tu ne modères pas mais si tu veux tu peux virer mon com, tu sais combien je suis impulsive.

Écrit par : sylvie | 26/06/2020

@ Sylvie,

On a le droit de ne pas être d'accord, mais ici, j'ai le sentiment que nous sommes en famille, et il faut garder son calme...

Je vous embrasse néanmoins et ne nous privez pas de vos coups de gueule...

Écrit par : boixiere | 26/06/2020

moi , je rejoins totalement le commentaire de hypothétique . les bornes dépassées et pathétique ... ah bon ! sinon l'expression bien-pensance me fait penser à un certain parti qui en use lourdement si on n'est pas d'accord avec eux . désolé Sylvie moi j'aime bien la chanson Lily même commerciale avec de bons sentiments que j'avais acheté d'ailleurs . bon d'accord moi aussi je suis un vieux con comme Michel ( Boixière ) même encore plus vieux . Jean

Écrit par : jean | 26/06/2020

Cica : Le "problème" de cette chanson de Pierre Perret "Les confinis" est qu'il ne faut pas oublier qu'on a eu le gouvernement Macron parce que sinon on aurait eu le gouvernement de Marine Le Pen. En ce sens,c'est quand même mieux d'avoir Macron.

Sylvie : Je ne suis pas d'accord avec vous concernant la chanson "Lily". Même si elle a un petit côté moralisateur, ce n'est pas pour me déplaire. C'est une chanson qui parle avant tout de racisme à une époque où ce thème n'était pas traité de façon aussi engagée. Elle est surtout engagée de façon émouvante, appelant au respect des personnes noires. Pour moi, c'est une chanson qui, au contraire, devrait être encore apprise dans les écoles aujourd'hui, et être diffusée beaucoup plus souvent.

Pour "Quelle époque on vit", j'y vois, plus qu'une chanson réac, comme le dit un des commentaires sur Youtube une chanson engagée de façon humoristique sur la société de consommation française de 1986. De plus, un peu provocatrice, car à cette époque, Pierre Perret produisait déjà lui-même ses propres disques (Via son label Adèle), mais le disque comprenant cette chanson est sorti en distribution chez Carrère, maison de disques qui la même année a vendu plus d'un million de 45 tours d'"Ouragan" de Stéphanie De Monaco, et en co-édition avec Michel Lafon, avait vendu de nombreux livres fin 1984 avec l'autobiographie de Linda De Suza "La valise en carton" et le livre "Ma médecine naturelle" de Rika Zaraï en 1985, gentiment brocardés dans la chanson.

En fait, le producteur Claude Carrère, celui qui a lancé Sheila et lui a pourri sa vie en inventant toutes les rumeurs à son sujet et en ne lui reversant pas le pognon qu'il lui devait, avait signé, en 1984, un accord avec les éditions Michel Lafon pour fonder les éditions Carrère / Lafon, grâce auxquels les artistes signés sur son label de disques pouvaient aussi publier des livres. En 1987, y sera aussi publié le livre "Qui es-tu Stéphanie ?" de Rodolphe Hassold, sur Stéphanie De Monaco, bien évidemment.

Pour Pierre Perret, via ces attaques sur Stéphanie De Monaco, Rika Zaraï et Linda De Suza (Que Claude Carrère aurait, en réalité, spolié, elle aussi !), il s'agissait surtout de critiquer le producteur du label distribuant le disque de sa chanson ! Et Claude Carrère a malgré cela, quand même distribué ce disque de Pierre Perret qui n'a pas très bien marché d'ailleurs.

Écrit par : Hug | 26/06/2020

Panne internet de 24h, suite aux gros orages (prévus !) sur le 43. Le pylone flambant neuf installé ce printemps a eu son baptême du feu ! Effet élections ou pas, tout est revenu assez vite.

Et je vois que sur mon blog, c'est Beyrouth !
J'ai été tenté de virer le com de Sylvie mais Michel l'a apparemment bien pris alors je laisse.
Son terme est joli : "une famille", c'est vrai, une belle bandes de potes des 4 coins de France.
Mais je serais assez d'accord avec elle concernant la (belle) chanson "lily" qui était beaucoup plus facile à chanter en 77 que "le déserteur" en 1966 !
Je ne sais pas si c'est du commercial, mais cachée en face B de "les enfants foutez-leur la paix" elle n'était pas trop mise en exergue s'il voulait délivrer un message. En tout état de cause un bide niveau ventes avec un pic à la 36ème place en hebdo.
Perret, du reste, ramait dur dans ces années-là après son tube "le zizi"... En tout cas, moi elle m'avait touché et c'est un des rares disques de Perret dont j'ai fait l'emplette, avec "quand le soleil entre dans ma maison", "napo napiteau" et "c'est le printemps".
Sinon, pour répondre à Hug, et comme je l'ai mis récemment en commentaire, toutes ces histoires de producteurs et de maisons de disques me bassinent grave !

Enfin, heureux de voir que ma note sur l'âge des chanteurs n'a pas dû être réactualisée depuis maintenant un bon bout de temps !

Je vous embrasse.

Écrit par : Cica | 27/06/2020

Eh bien, il y a deux ans jour pour jour, j'avais droit à mon e-mail désagréable de mon collègue dont j'aurais bien voulu taper ici la phrase qui m'a énervé pour qu'il puisse tomber dessus et se taper la honte ! Déjà, l'an dernier, j'avais souhaité compenser cette mauvaise date en organisant le vendredi 28 juin une sortie dans un café avec ma mère, mais c'était tombé à l'eau parce qu'une de ses amies s'était imposée chez nous avec sa fille, son mari et ses petits-enfants, et qu'elle devait partir dans le Sud peu de temps après.

Alors, là, devoir vivre un dimanche gris en ne pouvant que peu sortir car j'ai toujours mal au pied gauche, car cela fait 4 jours que j'ai eu mon anesthésie du pied suite à ma chute à vélo, ça m'emmerde. En parlant de ma chute à vélo, je suis certain que cela ferait plaisir à mon collègue de savoir que j'ai chuté. Et il n'y a pas qu'à lui que cela ferait plaisir, mais aussi à tous les profs et les élèves qui m'ont fait chier volontairement (Et je dis bien "volontairement" car j'ai étudié "L'existentialisme est un humanisme" de Jean-Paul Sartre au lycée en L, et je sais ainsi qu'on peut toujours décider de se comporter en bien ou en mal). C'est déjà l'avantage de ma chute que de savoir que cela ferait plaisir à ces gens-là de savoir que je suis tombé.

Et pour moi, cela a l'avantage non négligeable de me préserver de mon collègue !

Écrit par : Hug | 28/06/2020

Merci Patrick pour la chanson de Pierre Perret, que je ne connaissais pas. J'ai bien aimé! Bon, Estelle, c'était bien aussi mais pas certain qu'elle passe encore à la radio, ne serait-ce qu'à cause du fichu rafiot, bourré de... Pauvre Boris! Oui, Quand le soleil... Superbe. Ma préférée de lui, Le plus mauvais d'entre nous. Je pourrais en citer bien d'autres. Intéressant, tu mentionnes Le déserteur de Vian mis à l'honneur récemment; oui, c'était alors difficile mais les Sunlights furent bons et se classèrent bien à SLC, dans l'hebdo ils devinrent numéro 5, sauf erreur. Jean Ferrat chanta alors Pauvre Boris, que j'appris par coeur. Je l'écoute en cd.
Hug, ton com date de 3 jours; j'espère que tu n'as plus mal aujourd'hui. Sartre, oui, comparé à BHL... Dans un autre com, tu dis que tu as mis 5th dimension; j'avais tellement aimé ce titre et acheté plusieurs versions françaises!
Cordialement. Cédric

Écrit par : Cédric | 02/07/2020

A noter que les paroles du "déserteur" furent édulcorées par rapport à la version originale de Boris Vian, sinon la censure du Général s'abattait sur la chanson, subissant le sort de "potemkine", "le gorille" "l'amour avec toi" entre autres.
Vian chantait

C'est pas pour vous fâcher
Il faut que je vous dise
Ma décision est prise
Je m'en vais déserter

et les Sunlights

Il faut pas vous fâcher
Mais il faut que je vous dise
Les guerres sont des bétises
Le monde en a assez

L'apparition d'une telle chanson en 66, puis le mouvement hippie un an plus tard montrait un malaise grandissant de la jeunesse. Et il manquait une étincelle pour mettre le feu, cette étincelle fut la mort de l'émission SLC le 4 avril 68, qui laissa une génération frustrée, celle née entre disons 1947 et 1955. S'ensuivit ce que l'on sait.

Amitiés

Écrit par : Cica pour Cédric | 02/07/2020

Merci Patrick de ces précisions. Les Sunlights avaient fait ensuite Ne joue pas au soldat, avec moins de succès je crois, mais classé à SLC. Il faudrait que je les réécoute car le texte m'a échappé à part le début.
Cordialement. Cédric

Écrit par : Cédric | 04/07/2020

Cédric : En réalité, j'ai fait ma chute à vélo le 7 mai, j'ai été pris en mains par les pompiers 20 minutes après, qui m'ont emmenés aux Urgences de la clinique (Saint-Charles à La Roche-Sur-Yon). Fracture du péroné à la cheville gauche et du radius au bras gauche. Tout ça parce que j'étais énervé, à cause de diverses choses : Ras-le-bol du couvre-feu dans ma ville (La Roche-Sur-Yon, où le maire aurait pu être cité dans la chanson de Pierre Perret si ce dernier l'avait connu !), mais aussi panne d'Internet chez mes parents depuis le 2 mai, et surtout mon rendez-vous chez mon psychiatre, que je n'ai pas vu depuis septembre dernier, et qui devait avoir lieu en décembre dernier et avait été reculé en mars, à cause du confinement.

La secrétaire du CMP Camille Claudel, où mon psychiatre travaille, et qui devrait manger des carottes plus souvent pour être plus aimable avec les patients et leurs familles, m'avait deux jours plus tôt, le 5 mai, laissé un message sur mon portable, me proposant enfin un rendez-vous avec mon psychiatre pour le jeudi en 8 (14 mai) mais je devais confirmer.

Sauf qu'évidemment, je n'ai vu son message que le lendemain, vérifiant mon portable alors que j'attendais chez mon acupunctrice. Et bien évidemment, comme il était déjà 18 h 00 et que le CMP ferme à 17 h 00, je n'ai pas pu confirmer ce jour-là, et me voyait donc dans l'obligation d'appeler le lendemain pour confirmer, ce que j'ai fait vers 16 h 30, et j'ai osé dire à la secrétaire qu'étant donné que mes parents vivent à la campagne, Orange ne passe pas bien, et qu'il vaudrait mieux qu'elle me laisse à la fois un message sur mon portable mais aussi sur la messagerie de téléphone de mes parents.

Ce à quoi elle m'a répondu en m'engueulant, et en me coupant la parole, qu'elle l'avait fait. Mais bien évidemment, comme Internet était coupé chez mes parents depuis plusieurs jours et que le numéro de téléphone fixe (Celui sur lequel elle avait laissé le message) est celui relié à Internet, je n'avais pas pu savoir qu'elle avait aussi laissé un message chez mes parents.

Comme par hasard, je discutais deux minutes avant ma chute à vélo, de cette charmante personne avec mon père...

Mais aussi j'étais pressé, comme je faisais du vélo en campagne avec mon père tout près de chez mes parents et qu'il était 19 h 20, de me rendre en ville chez moi dans mon appartement pour écouter une émission de la webradio Bide et Musique qui était diffusée à 20 h 00. Et boum...

Au lieu de cela, chute à vélo et fracture du péroné à ma cheville gauche et du radius à mon bras gauche. Donc Pompiers et aux Urgences de la Clinique Saint-Charles où j'ai eu une radio de ma cheville, et ai ensuite patienté pendant des heures avant de voir un médecin, qui n'a pas jugé utile, à 2 h 00 du matin, de me faire passer une radio de mon bras gauche.

Je suis rentré chez mes parents avec une atèle. Je suis retourné à jeûn le matin à la clinique où je me suis fait opéré le 8 mai, où on m'a mis une broche dans le coude gauche, et une résine à la cheville gauche, et entouré mon bras gauche d'un coude-au-corps. Je suis resté dormir là-bas. Retour chez mes parents le 9 mai avec un fauteuil roulant. Depuis, je dors dans le salon de chez
mes parents. Soins infirmiers, pansements et prises de sang.

Séances de kiné. On m'a enlevé mon coude-au-corps le 10 juin et ma résine le 19 juin.

Le 24 juin, je me suis à nouveau fait opérer pour qu'on m'enlève ma broche au bras gauche et aussi la vis que le chirurgien m'avait mise à ma cheville gauche, et pour qu'il la remplace par une vis plus petite.

Il s'agissait d'une opération en ambulatoire.

Je suis revenu chez mes parents le soir-même. Le lendemain, je remarchais bien. Le vendredi, j'avais eu mal pendant la nuit, et me réveillais avec des douleurs. Samedi dernier, ma mère a constaté que mon pied gauche était d'une couleur anormalement rouge et l'infirmière venue me soigner m'a dit qu'il s'agissait peut-être d'un hérésipèle. Dimanche dernier (28 juin), comme cela se voyait dans mon commentaire, je n'étais pas de bonne humeur car j'avais mal.

Après ma sieste, en début de soirée, mon père a constaté que mon pied gauche était de plus en plus rouge et gonflé. Prises de température. Stress. Direction à nouveau les Urgences mais cette fois du CHD où j'ai vu un médecin qui m'a conseillé de faire une prise de sang. Puis, je suis resté jusqu'à 4 heures du matin, où j'ai vu un médecin et des infirmières qui m'ont fait faire cette prise de sang.

On m'a conseillé de rester dormir sur-place car ce serait plus facile de faire un compte-rendu au médecin qui m'avait soigné à la clinique. Mais comme mon père était très stressé, j'ai préféré rentrer dormir chez mes parents.

Le lendemain matin, lundi 29 donc, retour à la clinique où je me suis fait à nouveau opéré de ma cheville gauche, de mon péroné gauche, et j'y suis resté jusqu'à jeudi dernier. J'ai en réalité eu un staphylocoque doré à l'endroit où le médecin qui m'a opéré m'avait mis la petite vis le 24 juin. Depuis lundi dernier, j'ai donc une nouvelle petite vis. Je suis donc à nouveau chez mes parents depuis le 2 et rassure-toi, cela va beaucoup mieux. Mais j'ai neuf semaines de traitements antibiotiques. Je revois le médecin jeudi prochain et il va certainement me prescrire à nouveau des séances de kiné. Mais rassure-toi, ça va mieux !

Écrit par : Hug | 05/07/2020

Hug, heureux que tu ailles mieux! Cela fait 2 mois maintenant, c'est très long quand il s'agit de fractures. Et la cheville, c'est forcément très important et fragile, puisqu'elle nous tient debout, si je puis le dire ainsi.
Tu supportes bien les traitements et tu es patient. 9 semaines d'antibiotiques, c'est pour le staphylocoque ou pour éviter que cela revienne ou pour éviter une possible infection.? Le bras, tu n'en parles pas; plus de broche, de la kiné, je pense.
Ah! Des carottes, je ne savais pas que ça rendait aimable! J'avais entendu dire que c'était bon pour la vision et que ça aidait à bronzer sans soleil.
Un accident, ça tient à peu de chose et ça arrive comme ça. Pour toi, parce que tu étais stressé; il suffit d'un instant... J'espère que ce traitement va bien se dérouler et que tu peux mener à bien des projets; je pense à tes chroniques, notamment. Moi, j'ai fini mon aide scolaire il y a 3 heures environ; dernière analyse, mais elle était très fatiguée et commençait à en avoir marre.
Heureux de savoir que tu tiens bon dans cette situation qui dure depuis 2 mois tout de même. A bientôt, Hug, tous mes voeux. Cédric

Écrit par : Cédric | 07/07/2020

Bonjour, Je viens mettre ma petite pierre à l’édifice.

La version du déserteur que j’ai connue commençait en anglais et se poursuivait en français, elle était chantée par le Groupe Peter Paul and Mary. C’était en 1964 et c’était contre la guerre du Viet Nam…ça donnait :
Men whose names are great, I am writing you a letter
That you will read perhaps if you have the time
Men whose names are great, I don't want to do that
I am not on earth to kill miserable mankind......
Messieurs qu'on nomme grand, je vous fais une lettre etc ..
La chanson de Peter Paul and Mary reprenait le texte de la version que Mouloudji, créa en 1954. C’est Mouloudji qui demanda à B Vian de modifier le texte et c’est en plein accord que Boris Vian réécrivit la fin transformant le « que j’aurai une arme et que je sais tirer » en « que je n’aurai pas d’armes et qu’ils pourront tirer.»
Comme quoi il y a un monde et des ponts possibles entre antimilitarisme et pacifisme ( et j’espere que personne ne viendra me taxer de bien-pensance,)
En France 1954, cette année là, Viet Nam se disait Indochine et Mouloudji chanta Le Déserteur sur scène, ( coïncidence !), le jour de la bataille de Dien Biem Phu qui fut-une sévère défaite..
Cette chanson fut longtemps interdite,(1954/ 1962) tant à la diffusion radio qu’à la vente partition etc. mais cette censure à l’origine n’incombe pas du tout au Général puisqu’à cette époque il s’était retiré à Colombey pour une longue traversée du désert où il écrivait ses « Mémoires de guerre » premier tome publié en 1954.
C’était Mendès-France qui était aux affaires et qui mit fin à la Guerre d’Indochine (11 aout 54) guerre coloniale où il n’y avait pas d’appelés mais que des engagés.
Mais hélas, déjà, une autre guerre se préparait, celle d’Algerie.(1 nov 1954) et là il y aura beaucoup d’appelés du contingent avec des chanteurs comme Jacques Higelin, François Béranger (voir la chanson tranche de Vie) ou Serge Lama mais aussi le dessinateur Cabu, assassiné à Charlie Hebdo lors d’une autre guerre celle du terrorisme islamiste.
on peut juste remarquer que la censure de cette chanson couvre exactement toute la période de la Guerre d'Algerie C'est une hypothèse... alors hypothétiquement, JF.

Écrit par : Hypothetique | 12/07/2020

Effectivement cette chanson a été interdite de 1954 à 1962, tout au long de la (sale) guerre d'Algérie, et je pense comme vous, ce n'est pas qu'une hypothèse. Interdite donc sous la IVème finissante et la Vème naissante.
Il est très curieux, en lisant les sites consacrés à cette chanson, que les Sunlights ne soient que très peu mentionnés. Pourtant, c'est grâce à leur version que ma génération découvrira cette magnifique chanson. Certes, Salut les Copains avait un peu "forcé la dose" en les maintenant dans les 5 premiers du hit entre juillet et septembre, mais c'était disons pour la bonne cause.
Patrick

Écrit par : Cica pour Hypothétique | 13/07/2020

Ah !! oui, je dis oui!! Ce nouveau titre de Pierre Perret est fidèle à son image, tout est si bien décrit avec humour, malice et poésie et cette bonne bouille qu'il conserve avec l'age: çà fait du bien ! Ce pourrait être un tube si les radios (qui le boudent depuis plus de 25 ans) se donnaient la peine de le diffuser. En tout cas , bien meilleure que la dernière de Renaud sur le même sujet...

Écrit par : Jerry OX | 24/07/2020

Je trouve aussi que c'est du bon Pierre Perret; sa complicité avec notre belle langue est toujours intacte et comme le dit Jerry, ça fait du bien!

Écrit par : Cédric | 25/07/2020

Écrire un commentaire