Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

11/07/2020

MON TOP 50 DE 1973

A PLEIN COEUR Jeanne-Marie Sens
ANGIE Rolling Stones
AU REVOIR Pierre Groscolas
BELLE Christophe
BROOKLYN BY THE SEA Mort Shuman
CHANGE IT ALL Mac & Katie Kissoon
COEUR BLESSE COEUR ABANDONNE Bastide
COUP DE TETE OU COUP DE FOUDRE Pétula Clark
DADDY Lydia Verkine
DIALOGUE Maxime Le Forestier
DIS POURQUOI LES HOMMES PLEURENT Marie Laforêt
FIO MARAVILLA Nicoletta
GIVE ME LOVE George Harrisson
HARLEM SONG Sweepers
HE Today's People
I'D LOVE YOU TO WANT ME Lobo
IL ETAIT BEAU MON FILS Gloria Lasso
IL ETAIT ECRIT Gérard Palaprat
JE DANSE SEUL Zappala
JE SAIS QUE C'EST ELLE Julien Clerc
JE SUIS MALADE Serge Lama
JE T'AIME Paul Dali
JESUS EST NE EN PROVENCE Robert Miras
L'AMOUR N'ATTEND PLUS QUE TOI Jacques Ploquin
LA FILLE DE LA VERANDA Julien Clerc
LA FRANCE DEFIGUREE Jacques Dutronc
LES AVEUX Michel Delpech
MAMA LOO Humphries Singers
MANANA Maria de Rossi
MARILOU Dick Rivers
MESSAGE PERSONNEL Françoise Hardy
MON FRERE Maxime Le Forestier
NOEL INTERDIT Johnny Hallyday
NUTBUSH CITY LIMITS Ike & Tina Turner
ON EST ASSEZ GRANDS POUR CA dimanche
PARLE-MOI DE CETTE FILLE Philippe Bréjean
PHOTOGRAPH Ringo Starr
QUI C'EST CELUI-LA ? Pierre Vassiliu
RIMBAUD CHANTERAIT Michel Delpech
SAIS-TU CES GRANDS VOYAGES Gérard Palaprat
SENORA Claude Puterflam
SLAG SOLUTION Gemello twins
SWEET ANGELICA David-Alexandre Winter
TENTATION Ringo Willy-Cat
THE AIR THAT I BREATHE Phil Everly
THE REAL ME Who
TRI MARTOLOD Alan Stivell
TU COMPRENDS Gérard Palaprat
TUBULAR BELLS Mike Oldfield
WE LIVE Xit

Je vous l'avais promis, le voilà, le top d'une année où j'ai passé 92% de mon temps sous les drapeaux.
J'ai donc eu le temps d'écouter la radio ! C'est l'année où j'ai le plus acheté de disques, ayant trouvé une mine d'or à 5,15 francs (au lieu de 8) au Mammouth Montpellier. Et oui, les disques étaient chers, et même avec cette mine d'or, je ne pouvais m'en acheter que 6 par mois avec ma solde de bidasse. En mai je passerai caporal et je pourrai m'en payer 2
de plus !
En gras mon top 10.  Je vous laisse deviner ma préférée !

50 chansons, un chanteur revient trois fois (Gérard Palaprat, dont l'année 73 sera un cru exceptionnel) trois autres deux fois (Julien Clerc, Maxime Le Forestier et Michel Delpech, ce dernier ayant enfin amorcé le "bon" virage, celui de l'arrêt des chansons débiles style pour un flirt. Le succès incroyable des divorcés le fera persister dans cette ligne).

Les 45 tours les plus vendus cette année là furent :

1) La maladie d'amour
2) Angélique (!)
3) Les divorcés
4) Rien qu'une larme
5) Viens, viens
6) J'ai un problème
7) Les gondoles à Venise
8) Les vieux mariés
9) Chanson populaire
10) Made in Normandie.

J'en ai quand même une !

Et je vous embrasse.

Commentaires

De gros scores de vente cette année là.
Même si je me doute de la réponse, pourquoi le point d'exclamation après Angélique ?

Écrit par : Leroy | 11/07/2020

1973, avec le recul une année musicalement plus riche que je ne le pensais, je te rejoins Patrick sur un bon nombre de titres, je soulignerai surtout Angie des Rolling Stones, Aurevoir de Pierre Groscolas, la fille de la véranda de Julien Clerc, message personnel avec Françoise Hardy, mon frère de Maxime Le Forestier, sais-tu de ces grands voyages de Gérard Palaprat, Jésus est né en provence de Robert Miras, Noël interdit de Johnny Hallyday, Give me love de Georges Harrisson...
Je rajouterai personnellement les chansons suivantes:
- get down de Gilbert O' Sullivan
- l'amour en france d'Alain Chamfort
- sing des Carpenters
- San Francisco de Maxime Leforestier
- des lendemains qui chantent de Jacques Monty
- les divorcés de Michel Delpech
- j'ai trouvé le journal de l'aéroport de Pierre Vassiliu

Amitiés à tous, Renaud

Écrit par : Renaud | 12/07/2020

Le plus dur pour établir un top pour une année donnée est de faire un savant dosage entre mes goûts de l'époque et mes goûts actuels. Ainsi "les divorcés" m'avait bien plu à sa sortie. J'avais même tout de suite acheté le disque.
2 divorces plus tard, je me rends compte que Delpech vivait complètement chez les bisounours. Monde merveilleux et imaginaire où Stéphanie n'en voulait pas à son père et où "le temps de faire le nécessaire" se mesurait en mois, pas en années.
A présent je n'ai plus ce disque, et ne cherche pas à l'avoir.
En revanche, "San Francisco" sera bien là, mais pour l'année 1974 où je sens que j'aurai du mal à trouver 50 titres.
Amitiés

Écrit par : Cica pour Renaud | 12/07/2020

de retour de vacances et voila un top 50 de 73 de Patrick qui me plait bien et certains titres que j'écoute toujours donc je reviendrai prochainement avec plaisir . amitiés à tous . Jean

Écrit par : jean | 12/07/2020

1974 ? IL Y A DE QUOI CHER PATRICK :

Waterloo, Bruxelles, Parlez-moi de lui, Rebel Rebel, lesparadis perdus, I Shot the sheriff, Burn, Je suis venu te dire, Lady Lay, Radar love, Rock your baby, Qui c'est celui-là, Tenage Rampage, Crime of the Century,
Sugar baby love, Mon vieux, Senorita, Like a Locomation, Sabbath bloody sabbath,

voilà une base, bises à tous.

Écrit par : boixiere | 12/07/2020

Oui moi aussi je serai très déçu par 1974 et après un sursaut pour 75,la dégringolade va s'accélérer à partir de 76 et du disco
Pour ne pas me renier je rajouterai les paradis perdus et les jours où rien ne va de Christophe, Guy skornik et sa belle balade Simon leivkovitch, David Copperfield summer days, killing me softy version Roberta flack, sauvât la robe verte, Lobo I'd love you to want me, Diane dufresne l'homme de ma vie,...

Écrit par : Jmp | 13/07/2020

Objection votre Honneur ! Parlez-moi de lui est de 1973 (matraqué tous les soirs dans la géniale émission Radio 2 sur Europe, qui préfigurait Europe 2), tout comme je suis venu te dire, et mama/les paradis perdus (qui auraient figuré tous les deux dans mon top 60).
Amitiés

Écrit par : Cica pour Boixière | 13/07/2020

toujours éternel problème...

date de sortie ou date où ça a marché ? parfois, le titre est à cheval sur deux années...

Écrit par : boixiere | 13/07/2020

Tout à fait d'accord, je pense que j'irai jusqu'en 76 parce que deux pépites s'y trouvent : un dimanche de Jeanne-Marie Sens et Chanson-cri de Moustaki.
Mais 77, non, trop pollué par le disco.

Écrit par : Cica pour JMP | 13/07/2020

C'est vrai, les exemples sont nombreux : Born to be alive, Video killed the radio star, nous, les divorcés, elle je ne veux qu'elle, pour la fin du monde, magnolias for ever, les vieux mariés, chanson populaire, spacer, atomic, message in a bottle, le freak...

Écrit par : Cica pour Boixière | 13/07/2020

@ Patrick.

Dans ces cas là, je sélectionne l'année où il a été classé le plus grand nombre de semaines. Sachant qu'il pourrait être n° 1 l'année précédente, un casse tête!

Concernant le DISCO, personnellement j'ai beaucoup aimé. Sommet au début des années 80 avec Georges Benson GIVE ME THE NIGHT et les Brothers Johnson avec STOMP. oUcANO EN 83 AVEC another life.

Fin 70, j'ai pas tellement classé de disco, est-ce que Patti Labelle est disco, Diana Ross oui, JUVET oui à une époque, Trammps oui, BEE GEES avec leur fièvre du samedi soir, tout ça j'ai aimé.

Encore préférable au HIP HOP d'aujourd'hui, ou au R & B 2è génération , imbuvable à mon goût.

je vous embrasse.

Écrit par : boixiere | 13/07/2020

et puisque vous le méritez bien, voici KANO,gros succès en 83. Les danseuses hyper sympa, belles jambes.


KANO

https://www.youtube.com/watch?v=-zQd6xiGAUo

Écrit par : boixiere | 13/07/2020

Michel , tu n'es pas le seul a avoir aimé le disco , moi aussi . il faut dire que dans les boites de nuit , c'était super bon de s'éclater sur ses musiques . même si je n'étais pas trop acheteur de disques disco à part les gros tubes de Village people et des Bee Gees mais j'étais fan de Patrick Juvet même disco , l'album i love America de 78 et l'album lady night de 79 sont mes préférés pour les disques disco . amitiés à tous . Jean

Écrit par : jean | 13/07/2020

@ jEAN

je suis un grand fan de JUVET, que je connaissais personnellement, puisque sa grand mère habitait au-dessus de chez moi, 1 bis rue Stendhal dans PARIS XX.

il venait souvent lui amener des fleurs.

JUVET, c'est I LOVE AMERICA /OU SONT LES FEMMES / LADY NIGHT / mais c'est aussi une chanson que j'adore,

FAUT PAS REVER, pour toi mon Jean


https://www.youtube.com/watch?v=78WLFgegquc

Écrit par : boixiere | 13/07/2020

moi je trouve que l'année 73 est un bon cru . pas mal de titres avec Patrick dans ce top avec Pierre Groscolas avec au revoir ( je rajouterai aussi un jour pas comme les autres ) , Michel Delpech avec les aveux , une de mes préférés de lui , Christophe mais le titre les jours où rien ne va , Dick Rivers et sa Marilou et aussi Maxime Le Forestier , Alan Stivell , Nicoletta . je rajouterai pour 73 Art Sullivan avec adieu , sois heureuse et petite fille aux yeux bleus , je sais que c'était fleur bleu mais j'aime toujours comme Patrick Juvet d'ailleurs la même année Sonia et sa face B i will be L.A ( le lundi au soleil ) et l'autre SP toujours du cinéma et sa face B au jardin d' Alice . ne pas oublier Yves Simon avec l'excellent titre au pays des merveilles de Juliet . pour les étrangers Angie des Rolling Stones , Lobo , Ringo Starr , je rajouterai David Bowie avec drive - in saturday et Procol Harum avec fires ( which burnt brightly ) . amitiés à tous . Jean

Écrit par : jean | 13/07/2020

Michel , puisque nous sommes entre fan , pour mes Cinquante ans j'avais été voir avec ma fille et ses copines Patrick Juvet ( le même âge que moi ) lors d'un spectacle , on s'était éclater sur scène avec lui c'était super d'autant plus qu'il avait un charisme fou encore à cette époque . je l'avais déjà vu en 73 à Paris à L'Olympia j'avais été bluffé par lui à cette époque glam rock que j'apprécie particulièrement comme toi , d'ailleurs je trouve les titres toujours du cinéma et au jardin d'Alice plutôt glam rock . j'adore faut pas rêver aussi et je me passe souvent de plus en plus seul de 78 même en anglais another lonely man sur l'album i love America . j'aime aussi les rêves immoraux en 82 bref j'aime ses chansons . amicalement . Jean

Écrit par : jean | 13/07/2020

Bonjour,
Je ne me souviens pas de tous les titres mentionnés, dommage. Angie, Brooklyn de Mortimer, Fio Maravilla, je danse seul, dont j'ai oublié le texte mais pas la mélodie... Ici l'homme danse pour que la semence donne enfin du fruit mais moi je danse seul... Je suis malade, super souvenir de Karaoké; Lara Fabian l'ayant repris, toutes les aspirantes chanteuses en faisaient une démo- j'en ai de très bonnes- Là, s'il n'était pas si tard, il y aurait une anecdote fort indiscrète à raconter. Je poursuis: La fille de la véranda, Mama Loo, numéro1 en RFA, Ike et Tina, une merveille. Phil Everly, The air that I breathe, je connais pas. Le même titre, énorme succès international, par les Hollies, oui. Tubular bells, évidemment.
Des quelques titres mentionnés par Renaud, Cet down, Sing, des inoubliables Carpenters, Monty et le journal de Vassiliu.
De Michel, Waterloo, Bruxelles, I shot the shérif, Rock your baby, Sweet et Rubettes.
De JMP, Killing me softly, Roberta, Diane Dufresne, Guy Skornik, est-ce lui Qu'est-ce que le dream?
Michel (bis) J'écoute toujours du disco, quelques incontournables dont 2 titres de Sheila, Love me baby et Spacer dont j'ai une dizaine de versions. Bee Gees, absolument, et notamment Juvet. J'ai dansé dans la même boîte que lui , anecdotes en option.
Jean, Sonia, oui, Les aveux... Il est fatigué le prince charmant, il est fatigué son beau cheval blanc, ses rêves bleus sont un peu gris, son épée d'or est en fer blanc... Yves Simon et Juliet.
See you later, merci. Cédric

Écrit par : Cédric | 14/07/2020

Jean et Cédric vous mentionnez Yves Simon " au pays des merveilles de Juliet ", heureusement que vous êtes là les amis, quel oubli de ma part alors que je suis un grand fan, il faut dire qu'Yves Simon a été plus un artiste d'albums plus que de 45 tours, c'est pourquoi je l'avais zappé, cet album a été réédité en 2018 et comporte 11 titres magnifiques comme " rue de la Huchette", " les gauloises bleues ", "la maison blanche de Patricia " ...toujours un régal d'écouter cet album. Bonne journée du 14 juillet et amitiés à tous, Renaud.

Écrit par : Renaud | 14/07/2020

Cédric , surtout ne te gène pas de nous raconter des anecdotes ... j'aime et en plus c'est plus sympa que de balancer des titres seuls à mon avis . pour Patrick Juvet j'ai d'autres anecdotes encore . Renaud , j'avais été voir Yves Simon sur scène à Paris , lui aussi un grand souvenir , en particulier au moment qu'il chante au pays des merveilles de Juliet et que la salle entière se met à taper des mains et des pieds ... j'aurais voulu que ce moment là de s'arrête pas ! je précise que certains allaient aux matchs de foot tous les week-ends , moi c'était les spectacles , à chacun ses plaisirs ! amitiés à tous . Jean

Écrit par : jean | 14/07/2020

et moi, c'était les voyages !

des artistes, j'en ai vu sur les doigts d'une main :Coluche, Cabrel, Grand Funk Railroad, Bill Deraime, Chantal Goya ( un accident) et je crois bien que c'est tout.

J'en ai aussi côtoyé pendant ma profession, j'étais leur banquier.... Bachelet, Gérard Manset, Pierre Maguelon, Annie Fratellini et d'autres.

Écrit par : boixiere | 14/07/2020

Je danse seul, lui, belle chanson de zappa la a à fin de l'été j'ai le disque...

Écrit par : Jmp | 14/07/2020

Michel , moi c'est les voyages à l'étranger qui se compte sur les doigts d'une main , 5 au total sans parler de l'Espagne et de l'Italie , pas à cause de la peur de l'avion mais à cause de la nourriture . à l'étranger je n'ai pas le plaisir de la table donc maintenant cela fait bien longtemps que je reste en France . Grand Funk Railroad , là tu ne fais pas dans la dentelle , à côté les titres de Patrick Juvet c'est des berceuses ! Coluche je l'ai vu trois fois , la première fois dans une petite salle au tout début de sa carrière , la seconde en première partie d'Eddy Mitchell et la dernière fois en vedette . les trois spectacles à Paris . une fois , il faisait son sketch du clochard sur un banc avec son litre de vin , il a terminé bourré mais quel talent d'improvisation comme à la radio d'ailleurs . cordialement . Jean

Écrit par : jean | 14/07/2020

@ JEAN ET à TOUS.

nOUS PARLONS DES ANNEES PASSEES ET AUJOURD'HUI...


il y a encore de bonnes choses, je vous propose THE SCORE

https://www.youtube.com/watch?v=EP_CDtyV41g


j'adore, bnne soirée.

Écrit par : boixiere | 15/07/2020

Michel et à tous , bien sur qu'il y a encore de bonnes choses en musique , souvent des jeunes chanteurs français que je ne connais pas du tout souvent sur France-Inter . j'ai écouté les Score , pas mal mais pas à un point d'acheter . sinon mon coup de coeur c'est à un film que je le dois vu la semaine dernière c'est le film yesterday , bien sur un rapport avec les Beatles mais pas que ! amitiés à tous . Jean

Écrit par : jean | 15/07/2020

décès de J.J.Lionel tout le monde le connaissait avec la danse des canards , encore un one hit wonder au même titre que Patrick Hernandez avec son born to be alive , petite précision ces deux hits je n'ai jamais aimé et pourtant ils se sont très bien vendus . Jean

Écrit par : jean | 15/07/2020

Pour Patrick : 1974, c'est aussi "Le premier pas", "Histoire vécue" d'Yves Jouffroy, "Élise" , "Les amis de Georges", 2 titres de Nicoletta, "Julien" de Dalida, "Je l'attendais"de Delpech et, en 1977, Jeanne Marie Sens sortira "Tant et tant de temps..."

Écrit par : Leroy | 16/07/2020

... et Yves Simon avec "J'ai rêvé New-York..."

Écrit par : Leroy | 16/07/2020

cher Jean et tous, toi qui aime comme moi le disco, c'est pas bon ça ?

SISTER SLEDGE

https://www.youtube.com/watch?v=HiVBS6ffsNw

Écrit par : boixiere | 16/07/2020

Michel , merci pour ce partage mais j'aimais mieux le disco sur les pistes de danse que d'acheter des disques disco à part ceux de Patrick Juvet , les Bee Gees et quelques tubes des Village People sinon j'aime tous les styles sauf la country et le rap . tu parlais du groupe Grand Funk Railroad , j'avais oublié de citer pour l'année 73 un groupe américain lui aussi que j'aimais et que j'écoute toujours ( comme tous mes disques d'ailleurs ) les Stooges en particulier celui de 73 Iggy and the Stooges raw power , écoutes si tu ne connais pas le titre search and destroy à fond bien sur . dans nos boums à cette époque je le passais souvent cela avait le don de mettre une sacré ambiance .... dans un autre genre j'avais aussi oublié de citer la belle et douce Jane Birkin avec di doo dah pour l'année 73 . amitiés à tous . Jean

Écrit par : jean | 16/07/2020

Michel , j'avais oublié aussi Boney M , très important pour le disco et puis son daddy cool en 76 quand même c'était plutôt sympa . amicalement . Jean

Écrit par : jean | 17/07/2020

encore du travail pour Patrick ! décès de Zizi Jeanmaire à 96 ans , tellement vu à la télé dans les années 60's .... Jean

Écrit par : jean | 17/07/2020

Jean,
Elle habitait pas loin d'ici, où vécut il y a bien longtemps Audrey Hepburn. Oui, Mon truc en plumes.... J't'en voudrai pas si tu resquilles, pour venir voir, pour venir voir mon jeu de quilles... J't'en voudrai pas si tu te damnes, pour voir mon fes, pour voir mon festival de cannes.... Elle mériterait des hommages, mais en ces temps incertains... Cordialement. Cédric

Écrit par : Cédric | 17/07/2020

J'ai regardé hier soir sur France 3 le documentaire " Jean-Jacques Goldman de l'intérieur" signé Didier Varrod, journaliste dont j'avais déjà en 1987 acheté son livre " Goldman portrait non conforme ", j'ai passé un superbe moment où Varrod a raconté son histoire depuis sa naissance à aujourd'hui , on a pu redécouvrir un artiste qui s'est incarné parfaitement dans son époque jusque dans les textes de ses chansons, indifférent aux critiques, refusant de se ranger dans des étiquettes musicales en se déclarant même tout simplement chanteur de variétés, il a décidé en 2004 de stopper sa carrière comme chanteur car il sentait qu'il n'éprouvait plus d'inspiration à écrire en tant qu'interprète tout en continuant à écrire et composer pour d'autres. Les mots qui le résument : bosseur, simplicité, humilité, sincérité...pas étonnant qu'il reste toujours la personnalité préférée des français.
Je pars en vacances dans la Drôme, je continuerai à lire précieusement tous vos commentaires, amitiés à tous, Renaud.

Écrit par : Renaud | 18/07/2020

Dommage qu'il y ai eu cette polémique sur une chanson mal comprise pour les enfoirés.

Je retiens pas mal de chansons dont une formidable, "si j'étais né en 17 à Leindensdadt."

Mais alors, il doit en toucher des droits 'auteur de la Sacem !!!! Tout comme Barbelivien d'ailleurs!!!

Écrit par : boixiere | 18/07/2020

Cédric , c'est vrai qu'elle était populaire Zizi Jeanmairee dans les années 60's , d'ailleurs pendant le confinement je regardais Télé Mélody gratuitement pendant un mois où je l'ai vu trois fois dans des émissions de variété avec son mari .... toute une époque si lointaine maintenant ! amitiés . Jean

Écrit par : jean | 19/07/2020

Renaud , bonnes vacances dans la Drôme , donc cette année pour se rencontrer après le 15 Août c'est loupé , peut-être l'année prochaine ? profites bien de cette magnifique région . amitiés . Jean

Écrit par : jean | 19/07/2020

pas encore regardé le documentaire sur Goldman mais prochainement sur ? hier soir j'ai regardé sur ARTE celui sur Whitney Houston après la gloire , la descente ... un vrai film ! Jean

Écrit par : jean | 19/07/2020

Jean comme tu le sais je rentre le 5 août, j'aurai une pensée pour toi en passant à Nyons, d'ici fin juillet la chaleur ne devrait pas dépasser les 30° à Saou là où je serai entre Crest et Dieulefit, il devrait faire plus chaud à partir du 1 août. Bonnes vacances à tous, amitiés, Renaud.

Écrit par : Renaud | 19/07/2020

Renaud , merci d'avoir une pensée pour moi en passant à Nyons .... je commence à trouver le temps long mais ça vient quand même . bonne route et sois prudent . amicalement . Jean

Écrit par : jean | 19/07/2020

Renaud, je ne sais pas si tu l'as vu mais je te donne le lien du premier épisode de "l'instit" (1992) qui se passe justement à Saou :

https://youtu.be/SvLi4t-KqNE

amitiés

Écrit par : Cica pour Renaud | 20/07/2020

et oui Patrick je m'en souviens, l'instit Gérard Klein a laissé de bons souvenirs au tournage de cet épisode, beau village, avec sa forêt et le massif des trois becs, dont ma femme est originaire, à noter que le film " l'âge de raison " sorti avec Sophie Marceau en 2010 a également été tourné à Saou. Amitiés, Renaud.

Écrit par : Renaud | 20/07/2020

il y a aussi un épisode tourné pas loin de Saou de Louis la brocante avec Victor Lanoux qui se passe à Dieulefit chez les Morin , bien connu dans la région . amitiés à tous . Jean

Écrit par : jean | 20/07/2020

En 1974, il y a aussi Dalida, le premier succès de Jean-Michel Caradec, Delpech avec "Je l'attendais", un titre emblématique de Michel Fugain...
Par contre, Patrick, je sais que tu n'aimes pas "Season in the Sun..."

Écrit par : Leroy | 22/07/2020

Si Johnny fut "le" chanteur des années 60, Sardou celui des 70's, Goldman restera celui des deux décennies 80 et 90. Faux départ en 2004 puisqu'on le retrouvera en duo avec Patrick Fiori en 2007.
"quatre mots sur un piano" arrivera directement top 5 le 28 juillet, restera numéro un toutes catégories 2 semaines au mois d'août, et restera dans le top 10 jusqu'au 12 novembre.
Bien sûr Goldman nous la joua "Fredericks & Jones" en s'associant à Fiori, mais je reste persuadé que tout seul il aurait eu le même succès (il a dû s'en rendre compte aussi).
Attention j'adore Patrick Fiori, qu'on ne se méprenne pas sur mes propos, le chanteur marseillais a aussi un talent fou et j'ai quelques-un de ses disques.
En tout cas - comme feu Gérard Palaprat - JJG est un artiste indémodable, la preuve par la promo radio en 1996 de "elle attend", déjà sortie 11 ans plus tôt.
Michel souligne "né en 17", superbe chanson, surtout pour moi qui ai évité l'Allemagne jusque dans les années 90 pour n'y croiser personne de cette génération.
Amitiés

Écrit par : Cica pour Renaud | 23/07/2020

David, je sais que 74 a engendré des perles. J'évoque souvent "mon vieux" de Guichard, mais "chanson pour Anna" sera dans mon top. Comme "souvenirs attention danger" (j'ai eu l'occasion de penser à cette chanson pendant 6 ans, de novembre 2013 à novembre 2019, j'y reviendrai) de Serge Lama, "my love is love" des Enfants de Dieu (dont j'étais !), "ça sert à quoi" de Mina, "Annie's song" de John Denver, "attends-moi" de Kenji Sawada, "having my baby" de Paul Anka, les Rubettes, Palaprat... et bien évidemment "je l'attendais" de Delpech.
Tout comme Jean je ne suis pas très country, mais figurera dans mon top "the most beautiful girl" de Charlie Rich.
"Seasons in the sun", no comment !
Dalida fut très irrégulière en 74. Je ne vois qu' "anima mia" qui pourrait être dans mon top.
Amitiés

Écrit par : Cica pour Leroy | 23/07/2020

Patrick : Des perles en effet. Par contre, "Souvenirs, attention danger" date de l'automne 1980, le succès de Serge Lama, cette année là, étant "Chez moi."
Amitiés.

Écrit par : Leroy | 23/07/2020

Bonsoir Patrick et à tous.

Moi aussi, Patrick, j'ai essayé d'éviter l'Allemagne, mais je suis tombé dedans en 1972, dans un régiment disciplinaire , en forêt noire.

Il me semble vous avoir déjà dit que j'ai été le geôlier du nazi Rudolf HESS.

qUEL EST LE SENS DE TA PHRASE? pourquoi ne voulait tu pas croiser cette génération ?

Écrit par : boixiere | 23/07/2020

Je ne voulais croiser personne, qui ait pu être mêlé, de près ou de loin, au nazisme. Je sais que les responsables ont été punis, mais les exécutants ? Donc je voulais éviter les Allemands nés avant les années 30... Peut-être puéril comme attitude, mais j'assume.

Écrit par : Cica pour Boixière | 24/07/2020

Peter Green, à son tour... J'ai découvert Le Fleetwood avec Albatros, numéro 1 au Royaume-Uni...
Salutations à tous Cédric

Écrit par : Cédric | 25/07/2020

En 1976, Christophe a deux 45 tours à son actif de même que Nicoletta, Serge Lama,Alain Barrière, Alain Souchon en a 3. Et il y a aussi "This Melody" de Julien Clerc...

Écrit par : Leroy | 27/07/2020

Cédric , oui Fleetwood Mac ce n'était pas rien que ce soit leur première période blues rock où leur deuxième période soft rock . sinon toujours sur ARTE un très bon documentaire sur Simon and Garfunkel et aussi leur célèbre concert gratuit au Central Park , toujours un régal ces deux voix ... bref je suis enchanté . amitiés à tous . Jean

Écrit par : jean | 27/07/2020

Je n'ai pas pu voir ce fabuleux duo et son histoire, Jean, mais il repassera. L'autre jour j'ai vu Karen Carpenter, qui était passé de nombreuses fois; un autre duo mythique. Beaucoup à faire encore aujourd'hui mais avant je me suis offert une pause chanson, une seule, mais après l'avoir réentendue et revue je me suis dit que les grandes interprètes étaient au rendez-vous des années 80. Diane Dufresne, live 1981, Le parc Belmont. Cordialement Cédric

Écrit par : Cédric | 29/07/2020

Cédric et à tous , demain soir toujours sur ARTE un documentaire sur Kate Bush et un concert de Pink Floyd . amitiés à tous . Jean

Écrit par : jean | 30/07/2020

Écrire un commentaire