Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

03/12/2020

LES COME-BACKS RETENTISSANTS (tome 3)

F.R. DAVID. Ce chanteur est né dans la même petite ville que ma mère, Ferryville.  Il a été l'un des premiers à adapter les Bee Gees, avec en 1967 Sir Geoffrey le sauveur. L'autre face a été un tube : Fleur de satin .
Pas de 45 tours en 1968, et nouveau succès en 1969 : bal joli bal. Le désert commence ensuite, d'autant entretenu par lui qu'il ne sortira rien entre souviens-toi du temps (1972) et black jack (1981).
C'est l'année d'après qu'il sortira "le" tube, vendu à un million d'exemplaires : words.
Phénomène que je ne m'explique toujours pas....

FRANCE GALL. Tout le monde connaît sa "résurrection", qui a été largement commentée ici, je n'en dirai donc pas pas plus. Surtout que tout est là.

HERBERT LEONARD. Double come-back ! Après avoir été le guitariste des Lionceaux dès 1966, C'est dès son second disque en solo, paru en 1967, qu'il se rend célèbre auprès des teen-agers en adaptant Jefferson Airplane, les Bee Gees, et les Box Tops ! La première pour un peu d'amour sera classée 4 mois au hit de SLC, de novembre 67 à février 68.  Mais le "grand public" va le découvrir via le disque qui suit, un single paru en février 68, une adaptation de Gene Pitney, quelque chose en moi tient mon coeur. Là c'est le tube avec plus de 100.000 exemplaires vendus et une 4ème place à SLC. Même si elle est moins connue, la chanson qui suit, pour être sincère fera la même chose : Plus de 100.000 et 4ème à SLC. Pour fixer les idées, 100.000 en 1968 n'est pas mal pour un disque, aucun des 4 de Claude François vendus "cette année-là" ne dépassera ce chiffre ! Fin 68 sort le beau Danube bleu dont il vendra 60.000 exemplaires.
Début 1969 il adaptera Stevie Wonder, oui dans ma vie sera top 9 à SLC, mais ensuite c'est le déclin. Notamment dû à un très grave accident de voiture. Courageux Il continue cependant de sortir des disques pendant les seventies, mais ils passent peu en radio. Léonard rime désormais avec ringard !

En 1981 Julien Lepers se propose de lui composer une chanson, sur des paroles de Vline Buggy, et là, mystère, pour le plaisir se vend à 1.400.000 exemplaires, c'est la chanson la plus vendue de l'année ! Mais ça n'est pas fini. L'année suivante nouveau succès avec ça donne envie d'aimer, et encore un an plus tard, il se met en duo avec Julie Pietri pour amoureux fous, qui sera numéro un des ventes françaises début octobre 1983.
A partir de là, il va connaître un passage à vide qu'on ne peut qualifier de "traversée du désert". Des raisons d'espérer, tendrement, commencez sans moi (1984) sont des petits succès, puissance et gloire (1985) sera même n°11 au top 50.
Mais au printemps 87, il va s'essayer à un style très "spécial" : la chanson érotique ! Et ça marche...
Quand tu m'aimes occupera le podium du top 50 pendant trois semaines, derrière Vanessa Paradis et Madonna. Et donc il continue, avec notamment tu ne pourras plus jamais m'oublier (1988) jaloux de vous (1989), finir la nuit ensemble (1990) entre tes mains (1991) parlons d'amour (1992) je serais fou de l'oublier (1995), cette dernière m'ayant carrément (et oui David) fait acheter l'album notes intimes 3 ans plus tard !
Herbert continuera de sortir des disques qui se classeront, le dernier étant demi-tour en 2014;

Je comptais "faire" Hervé Vilard mais ce sera pour le tome 4.

Je vous embrasse.

Commentaires

Bonjour! D'Herbert Léonard, j'ai des 45 tours et quelques cd. Est-ce lui qui chantait Si je n't'aimais qu'un peu? Son Quelque chose en moi tient mon coeur, adapté d'un américain je crois, était sublime. Richard l'a chanté mais ne l'a finalement pas sorti ; sa version m'a semblé moins bonne. J'ai aimé Où est la fête, Suzie et Les yeux de la nuit. Il passa pas mal sur Europe avec Quand j'avais de l'argent, du beurre, du blé, du jonc, des radis... J'ai aimé aussi la chanson que Barjavel lui avait écrite, Tes yeux sont le ciel, tes cheveux sont le vent, t'à bouche l'ombre sur la source.... Ta tête contre moi est un oiseau qui s'endort, tes seins sont des abeilles qui se plantent dans mon coeur.... Tes mains sont une chanson qu'un berger chante le matin, ton ventre est une écharpe de soie.... La fleur douce de l'amour est le piège et le poison.... Ok, très agréable à chanter. Il devait donner un concert dans la région quand il à eu ce gros problème de santé. Il avait un caprice de star, à l'époque où ça marchait bien pour lui (... ) Il a sorti un cd, que j'ai acheté mais pas beaucoup écouté, il y a 3 ou 4 ans ou plus. Un bon cd. Oui, j'aimais bien aussi Pour être sincère. J'ai Les lionceaux, mais j'avais oublié qu'il en était le chanteur. Cordialement. Cédric

Écrit par : Cédric | 03/12/2020

Il n'était pas le chanteur des Lionceaux, mais le guitariste. Le chanteur était Alain Dumont alias Willy. Tu es comme moi, tu apprécies "où est la fête Suzie". J'avais aussi bien aimé "des raisons d'espérer". Dommage qu'il soit souvent réduit à "quelque chose en moi..." et "pour le plaisir".
Amitiés

Écrit par : Cica pour Cédric | 03/12/2020

sur ce tome 3 des come-back, d'accord avec les trois cas, le plus éclatant de loin c'est Herbert Léonard, plus de 10 ans d'oubli, on ne pensait vraiment pas qu'il allait revenir; sur sa carrière personnellement j'ai toujours préféré sa période sixties, sa chanson " quelque chose en moi tient mon coeur " restera un tube emblématique de la période salut les copains, d'autres titres que j'ai aimé comme " si je ne t'aimais qu'un peu ", " pour un peu d'amour ", " pour être sincère "....; enfin j'apprécie beaucoup l'homme pour sa simplicité et sa fidélité en amitié, pour en avoir parlé notamment avec Monty un de ses amis chanteurs. Amitiés à tous, Renaud.

Écrit par : Renaud | 03/12/2020

d'Herbert Léonard, j'aime beaucoup "petite Nathalie "

Écrit par : boixiere | 03/12/2020

Renaud, tu me fais un grand plaisir de penser que le come-back d'Herbert Léonard était de loin supérieur à celui de France Gall. Parce que le "désert" de la chanteuse n'était pas celui de la mort ! A partir du moment où ses disques étaient toujours dans les bacs, rien n'était perdu. Et surtout rien de comparable entre une "déclaration" à 50/60.000 exemplaires et un disque à un million 4, pas photo ! Je dis "un disque" parce que - je rejoins Michel - l'effet "double face" a joué. Certaines radios ont même simultanément classé les deux chansons. Bon, Michel si c'est un piège tant pis je tombe dedans ! Cette chanson est ma préférée d'Herbert Léonard et je n'arrive pas à l'écouter en entier.
Mais avant tout, que les choses soient bien claires, si le prénom était Valérie ou Rosalie, elle serait ma préférée quand même.
"Si jusqu´ici, pour toi j´ai patienté / Ma douce Nathalie, ça ne pouvait plus durer
P´tite Nathalie, lorsque je l´ai rencontrée / Je suis parti, pour essayer d´oublier
Attends petite, attends avant de me juger / Peut-être aussi, pourras-tu me pardonner"... je reviens à renaud pour lui dire qu il a eu de la chance decroiser monty, j'adore ce chanteur

Écrit par : Cica pour Boixière et Renaud | 03/12/2020

d'abord j'aimais bien F.R David . en 75 il rejoint le groupe rock les Variations de Marc Tobaly pour leur dernier album café de Paris , j'aimais mieux sa voix que celle Jo leb bref il a une belle carrière , son titre words son grand tube , j'ai adoré bien sur . pour Herbert Léonard , tous les titres de sa première période jusqu'en 68 j'aimais , après beaucoup moins , je ne parle pas de ses chansons érotiques qui me gonflaient grave . j'ai assisté à un spectacle de lui dans ma ville pensant qu'il allait chanter ses reprises de bons titres étrangers cités plus haut . manque de chance c'était que des chansons de sa période érotique . à la fin du spectacle invitation par connaissance à boire une coupe de champagne autour de lui bien sur . le petit bémol et là je rejoins Cédric , quand nous lui avons demander pourquoi il n'avait pas chanter ses premiers succès , sa réponse c'était qui fallait évoluer pas vraiment sympa à vrai dire . fidélité peut-être mais simplicité pas vraiment . à côté de Monty , lui il est vraiment sympa quand je l'avais vu aussi dans ma ville mais je l'avais déjà dit . pour Cédric , il n'a rien enregistré avec les Lionceaux sur disques , uniquement de la scène avec eux avant leur séparation . pour France Gall je ne l'ai jamais vu en spectacle et je le regrette bien sur . amitès à tous . Jean

Écrit par : jean | 03/12/2020

Merci Patrick et Jean pour les infos. Oui, dans ma vie etait l'adaptation du fameux For once in my life, qui fut numéro1 au Billboard entre Love child et I heard it through the grapevine. Amicalement Cédric

Écrit par : Cédric | 04/12/2020

"Pour être sincère", je fais partie des 100000 qui ont acheté ce disque.
Mais je ne suis pas le mieux placé pour commenter les retours gagnants des uns et des autres puisqu'à un moment, je me suis désintéressé des classements ,( vers la fin 68) ce qui n’a pas empêché la machine de continuer à très bien tourner sans moi.

Par contre une petite anecdote concernant Herbert Léonard.
Il y a une dizaine d’années, j’étais allé voir mon père.
Sur la table du séjour un livre épais sur les avions de chasses russes et soviétiques de 1915 à 1950. J’y jette un coup d’œil et je vois le nom de l’auteur Herbert Léonard… ???
Je dis à mon père, Herbert Léonard comme le chanteur ? et il me répond oui ,c‘est bien lui ; il écrit aussi dans Aviation magazine et c'est un spécialiste brillant et reconnu de l'aviation russe et soviétique.
Herbert Léonard qui a frôlé la mort en 2017 après plus de 30 jours de coma suite à une infection pulmonaire est toujours passionné d’aviation, mon père (93 ans) aussi pour la période de 1930/ 1950.
C’est marrant ces chemins transversaux où peuvent se croiser différentes générations autour de passions communes.
Bonne journée.JF

Écrit par : Hypothetique | 04/12/2020

Je n'ai pas été voir France Gall chanter, car elle aussi faisait comme Herbert Léonard, que du Berger... Et pendant 2 heures ça doit être gonflant. Elle ne voulait plus entendre parler de son répertoire d'avant 1974, et c'est dommage car elle avait de super chansons dans la première partie de sa carrière. Amitiés

Écrit par : Cica pour Jean | 04/12/2020

J'ai écouté le hit BBC tous les dimanches 17h de 66 à 72. Après j'ai été en "zone RMC" et j'ai trouvé ce hit assez représentatif de ce qui passait en radio, bien que certains prétendent que c'était le copier-coller de celui d'Europe. Et ce jusqu'en 1982 où le hit-parade, c'est moi qui le faisais ! Du moins dans mon département. Puis est arrivé le top 50.
Sinon je savais qu'Herbert Léonard était passionné d'aviation, car pour éviter de dire trop de bêtises sur les chanteurs, je vais sur leur site, et celui d'HL (très bien fait) en parle.
Les avions pas trop ma tasse de thé car vu ma profession j'en ai bouffé pendant 40 ans, mais je suis un passionné du monde ferroviaire. Pas seulement des trains, mais des lignes et surtout les vestiges de celles qui n'existent plus. Et ce depuis mes 12 ans. Je pourrais faire un bouquin là-dessus ;-)
Amitiés

Écrit par : Cica pour Hypothétique, Renaud et Boixière | 04/12/2020

Bonsoir Patrick et à tous.

ENCORE UN POINT COMMUN CHER PATRICK : j'adore moi aussi les trains. Sans doute mon père, cheminot à la gare de Gennevilliers y - t-il contribué.

J'ai la chance d'habiter près d'une voie ferrée ( ligne PARIS/BREST) et je les regarde dès que je peux, surtout les gros trains de marchandises qui vont au pas.

J'aime aussi beaucoup prendre l'avion, les gros (airbus, boeing) mais les petits DR 400 aussi puisque mon fils est pilote.

Et pour en finir sur Léonard, je rejoins Jean à 100% sur sa période érotique, j'ai carrément détesté ces chansons à fric, aux textes déplacés.

Bulletin santé: gros problème à la thyroïde que je vais devoir soigner.

Je vous embrasse.

Écrit par : boixiere | 05/12/2020

Michel , t' inquiètes pas pour ta thyroÏde , cela fait vingt six ans qu'ils me l'ont enlevé complétement . un petit cachet le matin Levothyrox ( celui tant décrié d'ailleurs ) bref je vais très bien . en plus pour toi avec un cachet cela te suffira certainement , comme beaucoup de gens autour de moi . amitiés . Jean

Écrit par : jean | 05/12/2020

Je citerai aussi le cas d'Alain Chamfort qui,certes, n'entre pas dans cette catégorie puisqu'il n'a jamais cessé de sortir des disques. Toutefois, ayant de répertoire en 1976, il a dû attendre 1979 pour décrocher un vrai tube alors que ses précédentes chansons étaient aussi de qualité.
Je sais que je suis un peu hors-sujet mais Alain est aussi d'origine bretonne. Aussi, je suis content de le mentionner d'autant plus qu'il a connu aussi des galères.

Écrit par : Leroy | 06/12/2020

...je voulais dire : Ayant changé de répertoire..."

Écrit par : Leroy | 06/12/2020

J'aime bien les deux périodes. La 73/75 comme l'après 75. A noter que c'est lui qui a fait découvrir "could it be magic" 6 mois avant la version de Donna Summer.
Il n'a pas eu de traversée du désert car aucun de ses disques 76/78 n'a fait de véritables flops. Pour ma part j'ai adoré - et acheté - "seul à la fin" mais je n'ai pas été fana de "manureva", trop commerciale à mon sens. Seule exception car j'ai tous ses disques suivants. En plus c'est un des rares à avoir classé les deux faces d'un single dans le top 50 ! Je ne vois que les Gipsy kings dans ce cas.
Amitiés

Écrit par : Cica pour Leroy | 06/12/2020

CHAMFORT J'ADORE à découvrir dans son dernier album...

https://www.youtube.com/watch?v=n2F4NiFuCKg

Écrit par : boixiere | 06/12/2020

au moins un chanteur qui fait consensus , j'aime aussi les deux périodes d'Alain Chamfort , une belle brochette de titres tout au long de sa carrière . de mariage à l'essai , en passant par Manureva , la fièvre dans le sang , trace de toi etc ... même le dernier tube tout est pop est très bonne . comme j'aime bien Manureva j'avais acheté le dvd du concert surprise dans les jardins du Luxembourg pour cette version rock de Manureva , elle déboite super cette version . en plus le chanteur est sympa et naturel , ce qui manque à certains . du coup je vais me mettre entre les oreilles ce soir du Chamfort . amitiés à tous . Jean

Écrit par : jean | 06/12/2020

Personnellement, je préfère toutes ses chansons (à part quelques-unes que je ne peux pas piffer).

Écrit par : Foxo | 06/12/2020

@ Jean et à tous: je trouve que Chamfort, en vieillissant, se bonifie en intelligence et lucidité.

Fini le chanteur à minette, tout en restant celui qu'on a aimé. AMOUR ANNEE ZERO fait avec Gainsbourg est un bijou, avec le titre Manureva. ( qui devait s'appeler Adieu California )...

la voilà cette fameuse séquence et je l'adore ( c'était un peu le désert pour Chamfort à cette époque...)

https://www.youtube.com/watch?v=hhDEeFIZ3-0

PS/ Gros regret de ma pârt de ne pas avoir parlé de lui dans mon livre MES ANNES POP. Certes, Gainbourg, Balavoine, Juvet, Dutronc et Polnareff étaitent incontournables mais tot de même, GROS REGRET.......

Écrit par : boixiere | 07/12/2020

Michel , cette version rock de Manureva je la trouve brillante et jouissif . Alain Chamfort je l'ai trouvé toujours lucide et vrai dans ses nonbreuses interviews , parlant de sa première femme , de sa relation avec Lio où encore sur le comportement de Claude François . amicalement . Jean

Écrit par : jean | 07/12/2020

rien à voir ... mais il y a quarante ans était assassiné John Lennon , c'était un choc pour moi à l'époque , moi qui a grandi avec eux ! sans me rappeler ce matin ce tragique événement , j'écoutais des disques des Beatles . je me disais qu'avec Paul , Ringo et George , ils avaient révolutionné tout simplement la musique POP . amitiés à tous . Jean

Écrit par : jean | 08/12/2020

Je me souviens très bien de ce jour, et je m'étais dit (car j'y croyais encore) que cette fois , plus aucune chance que le groupe se reforme...
Amitiés

Écrit par : Cica pour Jean | 09/12/2020

Écrire un commentaire