Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

01/02/2021

70 ans en chansons

Les personnes de mon âge ont connu toutes les musiques. Tous ont eu dans leur enfance un vieux poste à lampes avec un cadre qui cachait l'antenne. Et dans ces années-là le choix n'était pas varié, et il fallait souvent puiser dans l'avant-guerre. Ainsi j'ai été bercé par je chante (1937) j'ai deux amours (1930), Valentine (1925), ou y a d la joie (1937) !!
Quand je suis né, le 30 janvier 1951, mes deux "chouchous" tenaient le haut de l'affiche. A savoir André Claveau et Charles Trénet. Ma femme n'aime pas trop, alors pas question de les écouter en voiture !
Ce 30 janvier, Trénet venait tout juste de sortir une chanson le 8 du mois. Ca ne nous rajeunit pas !!!

Pour mes 10 ans, on sentait un léger frémissement. Certes en ce mois de janvier 1961 on entendait toujours Trénet, mais aussi les Compagnons, André Claveau, Edith Piaf, Maurice Chevalier... Mais des petits nouveaux étaient arrivés qui avaient pour nom Dalida, Gilbert Bécaud, Jacques Brel, Sacha Distel, Guy Béart, Georges Brassens, Marcel Amont... D'autres avaient enfin percé après des années de galère comme Charles Aznavour. C'est au cours de cette année 61 que je découvrirai un objet magique, le transistor ! Ainsi plus besoin de se brancher pour écouter des chansons, et pendant très longtemps je ferai des balades à pied avec mon transistor.
Oui, ça frémissait et mon préféré n'était sur les ondes que depuis 3 ans, il n'en avait que 23, ce chanteur-là restera mon préféré jusqu'en 1968 très exactement, jusqu'au moment où il commencera à chanter des trucs insipides. J'ai nommé Richard Anthony, et la chansons que j'adorais ce 30 janvier 1961 était celle-là.  Un certain Johnny la reprendra, en moins bien.

Boudiou le raz-de marée entre mes 10 ans et mes 20 ans ! La plupart des "chanteurs à papa" ont été balayés, et je pense qu'on est une génération bénie d'avoir connu cette époque dans nos jeunes années. Alors, quelle était ma folie ce 30 janvier 1971 ? Facile pour moi de le savoir. Deux copines de fac Annie et Danielle voulaient me faire un cadeau. Alors je leur ai demandé celui-ci.

Dix ans plus tard, le paysage était encore chamboulé. La musique avait chopé un sale virus quelques années auparavant : le disco. Même "mes" Bee Gees y avaient participé ! Ce 30 janvier 1981, la fièvre commençait à tomber, et le paysage musical accouchait de quelques pépites. De quelques horreurs aussi mais je ne citerai pas de nom car je sais que là-dessus je suis minoritaire.
Oserai-je le dire ? C'est un groupe qui avait commencé par le disco qui chantait ma folie du moment...
Pour Hasni, je regarde sur la pochette : acheté à Gap le 24/1/81 !

30 janvier 1991, mes 40 ans. Ma vie allait-elle s'arrêter là ? Comme celle des autres habitants de la planète ? Le monde était en guerre, celle du Golfe, et j'étais rivé devant ma télé en espérant que personne n'appuie sur le bouton atomique. Sûr que ça aurait donné autre chose que cette "pandémie" qui ne tue pas tant qu'on le proclame, et qui sert bien certains régimes chancelants.
Clin d'oeil de la vie, c'est au Puy en Velay que j'achèterai mon air préféré de l'époque et qui me pavlove au point de penser à la guerre quand je l'entends !

30 janvier 2001, mes 50 ans. Déjà la musique commençait à s'appauvrir, et du coup je me rabattais sur quelques "anciens" qui ne cédaient pas au rap et autres hip hop ries... Il y avait bien quelques petits jeunes comme Frédéric Lerner ou Calogéro. Et les québécois, qui sauvaient la musique, Céline Dion en tête, mais aussi Garou et Isabelle Boulay. Mais ce que je passais en boucle à cette époque, c'est cette chanson-là.

Le 30 janvier 2011 me verra partir en retraite. La musique continuait sa déchéance, mais heureusement quelques-uns essayaient de la sauver, comme Bénabar ou Grégoire. Pour savoir quelle était ma folie de l'époque, facile : je consulte mes tablettes, le fichier excel où je notais mes goûts. C'est un jeune inconnu qui aura ma préférence . Chose qui ne s'était pas encore produite jusque-là, elle restera ma chanson préférée pendant trois ans !

Enfin on arrive à ces jours-ci, mes 70 ans. Et là j'ai beau chercher, pas de chanson "actuelle" qui me marque !
Mais je peux toujours écouter celles d'avant...

Je vous embrasse.

Commentaires

Patrick , pas du tout j'allais le faire ce soir , très intéressant justement et encore plus , vu notre âge 70 ans , d'ailleurs j'ai vite regardé les vidéos . petit bémol , ton commentaire sur la pandémie qui tue pas tant que ça , j'ai un ami qui est mort du covid Samedi , en huit jours pour être précis , demain matin à 10 heures enterrement bref déjà trois amis depuis Mars sans parler de voisins âgés . sinon la guerre du Golf je n'avais pas trop suivi à cette époque mais j'étais insouciant à cette époque . deux titres de 2020 , que j'aime nos célébrations d'Indochine et les jeux interdits de Jane Birkin pour les plus connus . vu samedi chez Ruquier , Calogero et Louane j'aime aussi, amicalement . Jean

Écrit par : jean | 02/02/2021

J'ai pris aussi du retard sur cette note car elle mérite de prendre le temps d'un peu de recul sur ces décennies. Etant né en 1952, j'ai quelques différences avec Patrick, les chansons qui ont bercé mon enfance c'est "o valentino" par Gloria Lasso et "que sera sera " par Jacqueline François, ensuite avec la télévision j'écoutais les Compagnons de la chanson, Dalida que j'aimais bien;ensuite avec l'arrivée des yéyé en 62,63 j'écoutais les disques de mes frères et soeur ainés à savoir Françoise Hardy, Claude François, Adamo mais à partir de 1964 mes préférés c'était Richard Anthony (point commun avec Patrick) mais également Eddy Mitchell, Monty, Lucky Blondo, Johnny Hallyday, France Gall..et pour les étrangers Bob Dylan, Donovan, les Beatles, les Kinks, les Who, les Moody Blues...les américains Simon and Garfunkel, Marvin Gaye..A partir de 1968 j'ai apprécié les premiers albums de Julien Clerc mais déçu par la suite, avec les années 70 j'achetais plutôt les albums de Maxime Leforestier, Gérard Lenorman (déçus par la suite pour ces deux là), mes préférés français étant Georges Moustaki, Jean Michel Caradec, Philippe Chatel, Gilles Marchal et Yves Simon, pour les étrangers Paul Mc Cartney, John Lennon, Neil Young, Gilbert O'Sullivan, les Bee Gees, les Carpenters... Comme Patrick j'ai détesté la période Disco et avec l'arrivée des années 80 j'ai beaucoup suivi et apprécié JJ Goldman, Francis Cabrel, Renaud, Marc Lavoine, François Feldman...Jimmy Sommerville...des groupes comme Indochine..les années 90 m'ont moins marqué musicalement à part Etienne Daho et quelques groupes comme les Cranberries, pour les années 2000 comme beaucoup je suis fan de Calogéro et pour les années plus récentes j'apprécie des jeunes chanteurs auteurs compositeurs comme Gael Faure, Ben Mazué, Gauvin Sers... J'en ai certainement oublié dans ces décennies surtout 60 et 70 mais je m'arrête là, amitiés à tous, Renaud.

Écrit par : Renaud | 02/02/2021

Patrick : Comme je travaille toujours ( un travail assez prenant, enseignant) et que je n'ai pas toujours les yeux rivés sur mon téléphone, il m'était difficile de poster un commentaire aussitôt. Mais j'avais prévu de le faire car, effectivement, le thème est intéressant.
Tout d'abord, je pense que tu es né "au bon moment" en ce qui concerne la musique : dans ton adolescence, tu as connu le grand renouvellement des années 60.
En ce qui concerne tes morceaux préférés, je ne les connais pas tous mais je vais les découvrir plus en détail surtout celui des Bee Gees.
Quant à "Children of paradise", j'aime bien également mais, à cette époque, les radios avaient lâché Boney M alors qu'ils continuaient à avoir des ventes correctes. J'aime bien également De Palmas. En 2001, il était très prometteur mais il n'est plus au premier plan désormais.
Amitiés,

Écrit par : Leroy | 02/02/2021

je retiendrai en commun LONDON BEAT et Gérald DE PALMAS.

Je reviendrai dans la semaine car de mon point de vue, il y a encore de bonnes choses maintenant.
En ce moment, et je l'ai dit à Jean, je suis FOU de YELAWOLF, et pourtant, je déteste le rap. Mais il y a une atmosphère musicale qui m'envoûte et la personnalité du mec aussi

Tiens, BEST FRIEND

https://www.youtube.com/results?search_query=yelawolf+best+friend

Écrit par : boixiere | 02/02/2021

https://www.youtube.com/watch?v=it_04dk_97E

Écrit par : boixiere | 02/02/2021

Bonjour!
Patrick, je découvre ton post, très bien fait et question goûts, pour chaque décennie, j'aime ton choix.
Richard, bien sûr, son p'tit clown, les Bee Gees et leurs Lonely days.... Une merveille que j'écoute encore! Les Boney M, j'ai tout aimé chez eux. Ensuite, London beat, très classique, très smart, super... Pour Guillaume, pourquoi pas, ça me rappelle un groupe ... Mémoire qui flanche, chanson tellement écoutée pourtant.
De Palmas, j'ai tous ses cd, nullement besoin d'en dire plus. A bientôt, urgence féline, aïe.... Cédric

Écrit par : Cédric | 03/02/2021

Il est exact que j'ai écouté en boucle "nos célébrations" mais c'était déjà il y a quelques mois, et je ne vois rien de valable depuis un bon moment côté musique.
Amitiés

Écrit par : Cica pour Jean | 03/02/2021

Je me suis mal exprimé, j'aurais dû écrire "aussi" en parlant des chanteurs qui ont bercé mon enfance. Autrement bien sûr je n'oublie pas des gens comme Yvette Giraud, Line Renaud, Mick Micheyl, Francis Lemarque, Georges Ulmer, Maria Candido, Catherine Sauvage, Lucette Raillat, Patachou, Mouloudji, Philippe Clay, Dario Moreno, Gloria Lasso, Jacqueline François, Annie Cordy, Georges Guétary, François Deguelt, René-Louis Lafforgue, Colettee Renard, entre autres.
Pour les années 60, c'est vrai que j'ai adoré Eddy Mitchell entre 1964 et 1966, allez ex-aequo ces années-là avec Richard. Pour les années 70 j'ai été fou de Palaprat de 1970 (les orgues de Berlin) à 1973. Cabrel de 77 (ami/petite Marie) à 1981. Ensuite Goldman, Pagny, Bruel, Farmer pour les 80, Feldman pour les années 90 et "Calo" dans les années 2000, avec bien sur Indochine à partir de Paradize, Grégoire ensuite.
Pas d'urgence féline pour moi mais mon ami Park qui me fait cliquer dans le texte toutes les 20 secondes, amitiés à demain

Écrit par : Cica pour Renaud | 03/02/2021

Patrick , pour les années 60's , moi aussi j'ai adoré Eddy Mitchell de 64 mais moi jusqu'à 68 puis même la suite avec quelques creux quand même puis reviendra le succès , ses années 80 fut excellentes . pour les années 70's moi c'était Michel Delpech . les années 80's France Gall et Indochine pour n'en citer que deux . je peux dire aussi que pour Eddy Mitchell , France Gall et même Michel Delpech ( un peu moins pour ses 60's quand même ) , j'ai suivi ces chanteurs pendant 3 décennies . le record de durée maintenant c'est pour Indochine depuis 82 jusqu'à maintenant j'ai tout acheté d'eux même quand c'était moins tendance mais je trouvais toujours quelques choses de très bien dans leurs albums . on peut dire que je suis un fidèle . l'album d'Indochine Paradize fut énorme comme les suivants d'ailleurs , mais le précédent en 99 l'album Dancetaria fut tout autant énorme avec des titres comme manifesto (les divisions de la joie ) , Dancetaria , Rose song etc ... Amicalement . Jean

Écrit par : jean | 03/02/2021

j'avais dit que j'en avais certainement oublié dans mes préférés, c'est vrai et pas des moindres ce sont même des chouchous pour moi, pour la décennie 60 Anne Vanderlove, la décennie 70 Pierre Groscolas et Gérard Palaprat, et pour la décennie 80 Karim Kacel et Detressan, amitiés, Renaud.

Écrit par : Renaud | 04/02/2021

bien sur j'avais plein de préférés mais après tous les citer cela serait un peu long , comme pour les années 60 , Adamo j'étais aussi client c'était mon côté romantique et ses années 70 aussi . Renaud cite Pierre Groscolas , pareil ... coup de foudre dès fille du vent et aussi Patrick Juvet . j'adorais le rock mais voila il fallait se tourner vers les étranger . à partir de 75 le chanteur Renaud aussi puis Goldman , Cabrel pour les années 80 comme beaucoup ici . ce matin j'écoute l'album de 69 de Georges Moustaki le métèque où il n'y a rien à jeter suivi d'Yves Simon puis retour en arrière avec Jean Ferrat où à chaque fois je craque pour la cultissime chanson la montagne et d'autres bien sur . amitiés à tous . Jean

Écrit par : jean | 04/02/2021

Delpech a été irrégulier au début des années 70. Par exemple entre ma préférée de lui "un coup de pied dans la montagne" qui est si vraie on trouvait "je suis pour" et "pour un flirt" ! J'ai vraiment commencé à apprécier Delpech fin 72, jusqu'en 74, "je pense à toi" et "je l'attendais" faisant partie aussi de mes préférées. En revanche je n'aimais pas les traductions littérales des hits américains, comme "trente manières" (je prends un tax Max !!!!) et j'ai ensuite apprécié ses années 80/84, regrettant que "animaux animaux" n'ait pas eu l'accueil qu'elle méritait.
Delpech, un grand monsieur...

Écrit par : Cica pour Jean | 04/02/2021

il va falloir que je me penche sérieusement sur mes 70 ans de chansons, exercice qu'à remarquablement réussi Patrick ( que je salue et à tous)

LED ZEP / STONES voilà ma base.

Mais je vous propose ce soir mon WATER SHADE OF PALE des années modernes. Le groupe s'appelle MARILLION et le morceau SEASONS END, c'est remarquable...

https://www.youtube.com/watch?v=8ypkV1XRwAM

Écrit par : boixiere | 04/02/2021

Ravi Michel que tu veuilles faire comme moi. Mais si tu veux le faire jusqu'au bout il faut te rappeler quelles étaient tes chansons préférées AU MOMENT DE TON ANNIVERSAIRE ! Par exemple pour 2001 j'aimais bien De Palmas en début d'année, mais ma folie de 2001 sera "je m'en contenterai" d'Isabelle Boulay.
Amitiés.

Écrit par : Cica pour Boixière | 05/02/2021

Patrick, je m'en contenterai, un bon texte de Lama dont Isabelle a repris D'aventure en aventure... J'ai aimé la voir et l'entendre sur scène, où elle finissait a capella avec Amsterdam... Cordialement Cédric

Écrit par : Cédric | 05/02/2021

Écrire un commentaire