Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

22/05/2021

Gilbert BECAUD : mes 25 préférées

ABRINA BIRCHOUE (1961)
BIENVENUE PARMI NOUS (1967)
C'EST DIFFERENT LA NUIT (1978)
C'ETAIT MOI (1960)
CHARLIE T'IRAS PAS AU PARADIS (1970)
ET MAINTENANT (1961)
FAUT FAIRE AVEC (1999)
IL S'EN VA MON GARCON (1969)
JE T'APPARTIENS (1970)
L'ABSENT (1960)
L'HIRONDELLE (1974)
LA CORRIDA (1956)
LA RIVIERE (1967)
LAISSEZ FAIRE LAISSEZ DIRE (1954)
LES AMOURS DE DECEMBRE (1958)
LES CLOCHES (1967)
MARIE, MARIE (1959)
MERCI BEAUCOUP (1967)
MISERERE (1961)
MONSIEUR WINTER GO HOME (1969)
SEUL SUR SON ETOILE (1966)
SUR LA PLUS HAUTE COLLINE (1962)
T'AS RAISON MON AMI (1954)
TU M'RECONNAIS PAS (1969)
VIENS DANS LA LUMIERE (1966)

Là encore j'ai dû procéder par élimination drastique pour sélectionner 25 chansons. Par exemple j'aime dimanche à Orly, qui me rappelle certaines sorties dominicales, mais pas assez pour entrer dans le gotha des 25. Idem Rosy & John et quelques autres. Je sens que je vais jouir quand il s'agira de Johnny !!
Mon tiercé (par ordre alphabétique) : c'est différent la nuit,  l'hirondelle, viens dans la lumière.

A vos commentaires.

Commentaires

Patrick : Il me semble que "Je t'appartiens" (devenue un standard international) date de 1955.
En toute amitié,

Écrit par : Leroy | 22/05/2021

Autrement, je n'ai pas connu la grande époque de Bécaud.Parmi celles qui sont mentionnées, je retiens : "Charlie...","Et maintenant...","Je t'appartiens" donc puis j'ai assez bien aimé"Un peu d'amour et d'amitié", "L'indifférence", "Le train de la vie","Le pommier à pommes" et surtout "Désirée..."

Écrit par : Leroy | 22/05/2021

Personnellement, je ne connais que 6 titres de Gilbert Bécaud, que je classe ici (si j'en ai le droit) :

-1 : Je reviens te chercher.
-2 : Et maintenant.
-3 : L'hirondelle.
-4 : L'indifférence.
-5 : La solitude, ça n'existe pas.
-6 : Le jour où la pluie viendra.

Écrit par : Saumon | 23/05/2021

Je connais la version 1955, pour moi très languissante à la limite du lugubre. N'oublions pas que c'est une chanson destinée à... Dieu !
Alors que la version 1970 est nettement plus musclée et bien arrangée, je préfère nettement cette dernière.

https://youtu.be/Gogt-apnQVo

Amitiés

Écrit par : Cica pour Leroy | 23/05/2021

mes titres préférés : je reviens te chercher - quand il est mort le poète - et maintenant - l'important c'est la rose - l'indifférence - Désirée - mé-qué, mé-qué - je t'appartiens - quand Jules est au violon - je t'appartiens.

Écrit par : rozier | 23/05/2021

mon top 10 des chansons de Bécaud:

1 - le jour où la pluie viendra (c'est la première que j'ai connu, j'avais 10 ans)
2 - Nathalie (j'adore le clip)
3- les cerisiers sont blancs
4- je t'appartiens
5- l'orange (on pourrait en faire un film)
6- je reviens te chercher
7- les marchés de provence
8- dimanche à orly (elle marque son époque)
9- seul sur son étoile
10- l'important c'est la rose ( je n'avais pas apprécié le pastiche politique qu'avait fait Le Luron dans les années 80 "l'emmerdant c'est la rose" qui a sali l'original de la chanson)

Amitiés à tous, Renaud.

Écrit par : Renaud | 23/05/2021

Mince, j'allais oublier "Nathalie", "L'orange" et "L'important c'est la rose"! (qui sont 1, 2 et 9)

Écrit par : Saumon | 23/05/2021

Bonjour, aïe aïe... Bécaud, j'aime Bécaud! Quelques titres, à la fortune du pot:
Nathalie- L'important c'est la rose- Aurevoir- Le pianiste de Varsovie- Désirée- La grosse noce- C'était mon copain- L'orange. Le jour où la pluie viendra- Mademoiselle Lise- Monsieur le PDG- Les beaux quartiers- La rivière- Le rideau rouge- Les marchés de Provence- Les Caraïbes.... 2 ou 3 pour la route: Encore une fois, Le petit prince est revenu, L'indien, Et maintenant, Je t'appartiens, T'es venu de loin, et la der, LA SOLITUDE, ÇA N'EXISTE PAS. Amicalement, Cédric

Écrit par : Cédric | 23/05/2021

P.S.
J'ai oublié Le petit oiseau de toutes les couleurs! Cédric

Écrit par : Cédric | 24/05/2021

P.S. ( bis)
Et beaucoup d'autres, mais impardonnable: C'est en septembre, repris par Neil Diamond. Cédric

Écrit par : Cédric | 24/05/2021

Je constate que "je reviens te chercher" est présent dans tous vos hit-parades. Pour moi elle est trop connotée à la pub gouvernementale. L'important c'est la rose est également présente, mais... je n'ai jamais rien compris à cette chanson florale ! Sinon d'accord avec Renaud sur son dévoiement par Le Luron, mec odieux qui a failli faire virer Drucker avec son initiative douteuse.
Sinon Cédric cite "encore une fois". Cette chanson de 85 a été la dernière a être passée en radio, elle figure dans mon top 30. C'est en septembre, les paroles sont justes, ayant habité là-bas 6 étés, je sais de quoi il parle..
Enfin de voir certains titres cités, je m'aperçois une fois de plus que dans les années 60, la relation n'allait pas de soi entre les passages radio et les ventes de disques. Notamment pour un titre, très connu, et qui n'a pas dû entrer dans le top 25 mensuel des ventes !
Amitiés.

Écrit par : Cica | 24/05/2021

...et patatras ! Je m'aperçois que j'avais oublié "Les marchés de Provence !" Un incontournable, pourtant.

Écrit par : Leroy | 24/05/2021

Gilbert Bécaud blacklisté?
Rares sont les évocations hommages ou citations sur nos écrans par rapport à d' autres comme Claude François, son moulin, sa vie son oeuvre ou J Hallyday .
Petit détour avec les mots venir / revenir: je reviens te chercher", " le petit prince est revenu" clin d oeil à st Ex ou "t'est venu de loin".
Comme le dit Patrick, dans " je t'appartiens
" il s'adresse à Dieu, mais les références mystiques sont présentes dans plusieurs de ses autres titres comme "t'es venu de loin ( qu'est ce que t'as aux mains?) " ,"Les croix" :

(Mon Dieu qu’il y en a sur les routes profondes
De silencieuses croix qui veillent sur le monde
Hautes croix du pardon dressées vers les potences
Croix de la déraison ou de la délivrance)

ou "pilou pilou hé (ou Jésus ne porte plus sa croix) "

Sympa aussi " âge tendre et tête de bois".
... et les marchés de Provence comme ceux de Vaison, Buis les Baronnies ou Nyons (pour Jean ou Renaud)
Et puis merci aussi aux Everly Brothers pour leur version de "let it be me "en1959.
Ah les frères Everly, une source d 'inspiration , j' allais dire aspiration pour C François,Sheila,Johnny ou Richard Anthony.en 1962.
Amitiés JF

Écrit par : Hypothetique | 24/05/2021

Cela fait plus de 20 ans que, chaque 18 décembre, je guette un quelconque hommage à Gilbert Bécaud. Mais rien la plupart du temps. Pourtant Gilbert c'était "aussi" 50 ans de carrière, et SURTOUT il a été un des seuls à passer le cap des années 61/63. Comme le dit JF, ses chansons ont traversé l'Atlantique. Je t'appartiens, et surtout Et maintenant (what now my love) adapté par beaucoup de "grands".
Je ne dirai pas blacklisté, mais oublié, comme d'autre Grands, comme Trenet ou Claveau, mes deux idoles d'enfance.

Écrit par : Cica pour Leroy et hypothétique | 24/05/2021

Je n'ai jamais acheté de disques de Bécaud et pourtant je connais ses disques par coeur , pour la bonne raison que les amis de mes parents justement à Nyons , passaient en boucle les disques de Bécaud ( pour elle ) et de Gloria Lasso ( pour lui ) et comme j'étais en vacances chez eux quand mes parents rentraient pour le travail dans notre région , du coup j'en ai grandement profité . Ils passaient aussi en boucle mes préférés les Compagnons de la Chanson et Rachel ( qui était du coin d'ailleurs ) et sa magnifique chanson le chant de Mallory qui avait représenté la France en 64 au concours de l'Eurovision de la chanson bref pour revenir à Bécaud , ma préférée reste je reviens te chercher puis l'orange et les marchés de Provence , peut-être aussi pour ses deux là beaucoup de nostalgie de ma jeunesse passée ? sans doute ! Pour je reviens te chercher , la pub me l'a refait redécouvrir avec joie . Pour Renaud et JF , Dimanche nous avons fait le marché de Nyons avec le soleil et comme d'habitude beaucoup de monde mais encore masqué cette année . Amitiés à tous . Jean

Écrit par : jean | 24/05/2021

Patrick , le grand Charles Trenet n'a pas été oublié , vingt ans après sa mort , France 2 lui a rendu un bel hommage de deux heures au mois de Février 2021 que j'ai bien sur regardé , vu que j'aimais bien ce chanteur aussi . Amitiés . Jean

Écrit par : jean | 25/05/2021

Tout à fait d'accord avec Renaud, Dimanche à Orly me hante de par sa dimension de la vie parisienne de cette époque

Écrit par : Jmp | 25/05/2021

Dimanche à Orly, je l'écoute avec une nostalgique fascination. C'est un permis de rêver sans ce que Léo Ferré appellera bien plus tard ... Non, ça pourrait polluer le rêve.
Le grand Charles qu'évoque Jean fut aussi un faiseur de rêves; c'est peut-être dans l'émission qu'a vue Jean qu'il dit refuser de devenir adulte. J'ai une grosse compil du fou chantant. Cordialement. Cédric

Écrit par : Cédric | 26/05/2021

Il est vrai que l'idée fut bonne d'installer une terrasse sur le toit de l'aérogare du nouvel aéroport d'Orly, qui devint une des distractions préférées des Parisiens à une époque où un poste de télé coûtait l'équivalent d'une année de paye d'un ouvrier.
Mais cet engouement pour les avions devait perdurer, car j'ai bossé dans pas mal d'aéroports au cours de ma carrière, et j'ai donc assisté à "dimanche à Grenoble" dans les années 70, et à "dimanche à Biarritz" dans les années 2000.
Moi je préférais aller à la gare du Boulevard Masséna (qui n'existe plus) voir passer les grands rapides !

Écrit par : Cica | 26/05/2021

Écrire un commentaire