Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

02/07/2021

J'aime toujours le Tour... quand même !

Tout d'abord je précise que j'ai été amené à fermer (provisoirement) les commentaires de la note sur l'âge des chanteurs à cause d'un troll qui commençait à me pourrir la vie, et dont les coms étaient de plus en plus agressifs. 
"quelle méconnaissance musicale ! " a été la phrase de trop. Le regretté Gérard Palaprat assurait que j'étais meilleur que Fabien Lecoeuvre, je pense qu'il exagérait, mais de là à dire que je suis nul ! Tapez sur votre moteur de recherche "âge des chanteurs" et vous verrez qui arrive en premier...
Mais ce genre de "chasse à l'homme" me fait poser la question de rester l'un des rares blogs "sans modération"....

Sinon donc, le Tour de France.
J'aime bien "quand même"....

Ce n'est pas la question du dopage qui me gêne, à partir du moment où la santé du coureur n'est pas mise en danger.  

Pas non plus l'argent qu'ils gagnent, car c'est peanuts à côté de ce que touche un footballeur qui rate un pénalty. 

Mais je déplore que ça soit devenu un spectacle dont on tire plus ou moins les ficelles.
Avec comme scénario, immuable, dans une étape sans intérêt, l'échappée d'un coureur dont l'avance maximum sur le peloton est fixée par les directeurs sportifs, le ou les échappé(s) ayant le temps de montrer leur maillot à la télé.
Plus les chances que l'échappée soit couronnée de succès, plus nombreuses sont les "respirations" (nouveau nom donné à la pub, après avoir usé du mot "pause" jusqu'à la corde). Et puis bien sûr, la masse sprinteuse finit par revenir, forcément.

Les annonceurs doivent trouver mauvaise l'absence de grand champion chez les tricolores. 
Ma génération a frémi devant Anquetil, Poulidor, Thévenet, Hinault et Fignon. 
Depuis, fini. Pas que chez nous d'ailleurs ! 

Les chaînes du service "public" estimant quand même gagner de l'argent, on fait garder le maillot jaune à des coureurs tricolores moins "capés" en les laissant miroiter la victoire à Paris.
Hélas la "vilaine" étape contre la montre la veille vient tout chambouler... 

Je l'avoue, voilà 11 ans, j'ai cru aux chances de Thomas Woeckler. J'en avais même fait une note. Mais j'étais encore assez naïf.

Mais rien n'est perdu ! Il arrive qu'un champion gaulois se révèle sur le Tour. Ce fut le cas en 2019 avec Julian Alaphilippe.
Mais apparemment il n'était pas prévu au programme, car après qu'il eût porté 14 jours la tunique jaune, il était parti pour la garder jusqu'à Paris. Mais un orage (!) bienvenu à Val d'Isère fit stopper opportunément la course alors qu'il était victime d'une défaillance.
Il prendra sa revanche l'année d'après en devenant champion du monde.
Et gagnera la première étape du Tour de cette année, malgré des routes non adaptées et OPI / OMI.

Pour moi, il est de la trempe des anciens "grands" et je suis persuadé que s'il a lui aussi une équipe de grimpeurs à son service, il peut gagner un jour le Tour.

Et c'est voir évoluer ce genre de champion généreux dans tout ce qu'il entreprend qui me fait "malgré tout" regarder le Tour. 
Et puis surtout... les images de notre si belle France ! 

Je vous embrasse.

Commentaires

moi aussi Patrick comme toi j'aime quand même et toujours le tour de France, d'abord pour l'ambiance, quand j'étais ado il marquait le début des grandes vacances, on l'écoutait d'ailleurs plus à la radio qu'à la télé, les coureurs français se faisaient plus remarqués qu'aujourd'hui et puis on aimait bien aller voir le tour lorsqu'il passait pas loin de chez nous, l'ambiance de la caravane publicitaire avait quelque chose de féerique. Aujourd'hui le tour s'est mondialisé et les intérêts financiers ont pris le dessus mais bon ça reste quand même un plaisir de le regarder, quand Mathieu Van der Poel a pris le maillot jaune il y a quelques jours j'avoue que j'ai été ému pour le souvenir de Raymond Poulidor, il doit être fier là haut de voir son petit fils avec ce maillot jaune que lui hélas n'a jamais pu porter, il faut dire que notre Poupou national est tombé sur des géants de la route qu'étaient Anquetil et Mercks, mais il aurait sans doute pu prendre ce maillot jaune les années où Aimar ou Pingeon (1966 et 1967) ont gagné le tour. Je pense aussi qu'il était certainement un coureur plus propre que les autres au niveau du dopage mais ça c'est encore une autre histoire. Amitiés à tous, Renaud.

Écrit par : Renaud | 03/07/2021

Je ne savais pas que Mathieu Van Der Poel était le petit-fils de Poulidor, tu me l'apprends.
Poulidor était de la même trempe qu 'Anquetil ou Mercks, mais il lui manquait une équipe. En 66 c'est Anquetil qui a fait gagner Aimar, et Pingeon a bénéficié d'un concours de circonstances l'année d'après.
Oui Poulidor aurait pu gagner en 66 et 67, et même en 65.
Amitiés.

Écrit par : Cica pour Renaud | 03/07/2021

J'ai regardé l'étape cet après-midi, et ça m'a rajeuni ! Je revoyais les grands moments avec Pantani, Virenque, Armstrong... et puis tiens, j'ose le dire, Pingeon puisqu'on en parlait hier.
Ces petits jeunes on ne peut pas les tenir, comme "ils" l'avaient fait l'an dernier. Et notre pauvre Julian a dû se demander ce qu'il était venu faire dans cette galère !

Écrit par : Cica pour tous | 03/07/2021

oui, mais moi, ce qui m'a choqué, c'est qu'une centaine de coureurs ne fassent pas leur boulot et terminent à 35 minutes du vainqueur.

Dans le lot, on a THOMAS et surtout Pierre ROLAND , faut pas déconner !

Écrit par : boixiere | 03/07/2021

Quelques bons souvenirs quand j'étais jeune bien sur . D'abord mon père accrochait chaque année une grande carte du tour de France à une porte vitrée où il notait le gagnant de l'étape dans l'endroit réservé pour ça et aussi son classement général ... c'était un rituel chaque année chez nous et pourtant il n'était pas sportif , lui qui aimait aussi le foot ! J'ai l'impression que les années 50 et 60 c'était plus la folie question engouement populaire pour le tour . Une année j'ai pu ramasser le bidon d'Anquetil qu'il avait lancé devant chez moi mais à cette époque j'étais plus Poulidor que je trouvais plus sympa . Quand le tour passait au Mont Ventoux , mon père nous amenait le voir , vu que nous étions en vacances à Nyons , c'est comme ça que je l'avais vu trois/quatre fois passé au Mont Ventoux , l'année que l'anglais Tom Simpson est mort nous y étions . La dernière fois que j'avais regarder une étape à la télé c'était l'année dernière pour voir l'étape Cap qui passait par Nyons , route que je connais par coeur . Amitiés à tous . Jean

Écrit par : jean | 03/07/2021

Bonjour, vous mentionnez Roger Pingeon qui après sa retraite devint commentateur du Tour pour la RTS. Il avait plein d'anecdotes et j'ai regretté quand pour des raisons de santé il se fit de moins en moins présent.; mais on prenait de ses nouvelles et il retrouvait ses marques pour un moment. Simpson, un drame de l'EPO, je pense. On ne savait pas le doser à l'époque.
Sympas, vos souvenirs et commentaires. A bientôt.
Cédric

Écrit par : Cédric | 04/07/2021

Après 68 je m'intéressais encore au tour mais beaucoup moins que gamin , je savais quand même qu'ils prenaient des friandises et d'autres choses mais ça restait en va dire artisanal . La cassure pour moi à tout jamais fut en 98 avec l'autre menteur à l'insu de son plein gré de Virenque et de l'affaire Festina , jamais après j'ai regardé le tour sans penser à toutes ses magouilles sans parler d'Armstrong . Amitiés à tous . Jean

Écrit par : jean | 04/07/2021

Jean, pour moi aussi cette année-là j'ai vraiment cessé de croire au père Noël. Ça faisait longtemps qu'on savait; il y eut un suisse qui avait terminé 3e à qui Jacques Anquetil avait prédit une grande carrière ( le normand était alors commentateur, déjà malade). Si ce jeune coureur n'a plus jamais fait parler de lui, c'est qu'après sa 3e place au Tour il avait reçu plusieurs propositions et toutes incluaient de ne plus se contenter des boissons admises dans le cyclisme...
Il a aussitôt quitté le cyclisme professionnel. Sur le tour d'Italie, un jour Pantani n'a pas été autorisé à prendre le départ, tellement il était chargé...
Le Tour a changé mais la France est toujours aussi belle à parcourir. Cordialement. Cédric

Écrit par : Cédric | 04/07/2021

Cédric , même pour les grandes courses amateurs si tu veux sortir du lot , il faut en prendre , j'avais un ami a qui on lui avait fait comprendre , c'était déjà vers 68/69 . Les premiers étaient en mode turbo , il avait vite compris le système , du coup il a renoncé aux compétitions . Amicalement . Jean

Écrit par : jean | 04/07/2021

Je viens de regarder l'étape de Tignes. Confirmation que le coureur en jaune des Emirats est bien chargé comme une mule. Alors que tous les autres coureurs criaient grâce, lui piquait un sprint le sourire aux lèvres. Son staff a dû lui passer une avoinée hier, parce que non seulement ça se voyait trop, mais en plus il tuait le suspense. Du coup il a mis aujourd'hui la "pédale douce", pouvant presque laisser penser que sa perf d'hier était "humaine". Mais chassez le naturiste il revient au bungalow, et il a remis ça à 3 km de l'arrivée !
J'ai oublié quelque chose dans ma note. J'ai écrit que "Ce n'est pas la question du dopage qui me gêne, à partir du moment où la santé du coureur n'est pas mise en danger". Je pensais à Tom Simpson évidemment.
J'aurais dû rajouter "à partir du moment où ça ne se voit pas trop".
Michel a souligné que le yougoslave avait mis 35 minutes dans la vue des costauds. Tout est dit !

J'ose espérer que le "double Ventoux" se passera bien. J'ai perdu un collègue à l'été 2009, victime d'un infarctus au sommet. Il était pourtant hyper-entraîné, et l'avait grimpé à plusieurs reprises.

Verdict mercredi.

Écrit par : Cica | 04/07/2021

notons le bon comportement des équipes françaises: ARKEA avec désormais le maillot à pois.

AG2R CITROEN avec la victoire de o'connors.

Les 4è et 5è place de MARTIN cofidis et BONNAMOUR B&B

Concernant l'extra terrestre, je ne sais quoi vous dire... On a déjà connu ça avec AMSTRONG, HIGGINS et FROOME...

demare ET coquard NOS SPRINTERS SONT MALHEUREUSEMENT 2LIMIN2S? ARRIV2S hors delai.

la GROUPAMA FDJ a presque tout faux jusqu'à présent, sauf GAUDU top 10 au général.

Écrit par : boixiere | 04/07/2021

En dehors des clous, à déplorer le décès de Raffaella Carra, une superstar italienne de la chanson et du spectacle en général.
Cédric

Écrit par : Cédric | 06/07/2021

Cédric , pour Raffaella Carra , je l'avais vu mais j'avoue que cela me dit rien , je regarderai sa carrière . Le tour passe au Mont Ventoux aujourd'hui , rien que pour le paysage je jetterai un coup d'oeil ... souvenirs souvenirs ! Moi qui a été à son sommet souvent , maintenant depuis un bon moment j'ai le vertige , justement c'était en montant en voiture au Mont Ventoux que je me suis fais peur , depuis jamais retourné . Amitiés à tous . Jean

Écrit par : jean | 07/07/2021

Jean, oui, je regarde aussi! Légendaire! A bientôt.
Cédric

Écrit par : Cédric | 07/07/2021

Belle étape avec pour commencer notre généreux champion du Monde qui certes a gagné la première ascension mais du coup n'avait plus assez de "jus" pour la suite.
Confirmation pour Van Aert, qui après sa belle seconde place au sprint hier s'impose comme grimpeur. S'il arrive à être leader d'une équipe il ira loin. Le "jaune" a dû recevoir des consignes pour se tenir désormais à carreau, et gagner le Tour "à la Uran" (ou à la Anquetil).
Belles perfs de nos frenchies Elissonde et Martin (ne pas confondre avec les autres Martin qui se prononcent Martinn), Gaudu en revanche a perdu ses chances au général.
Demain étape pour rien avec une échappée qui ira jusqu'à 3/4 minutes et échouera dans les derniers kilomètres.

Écrit par : Cica | 07/07/2021

Bonsoir Patrick et à tous.

Tu as tout dit ... ou presque.

Je n'aime pas ALAPHILIPPE, mais alors pas du tout. Déjà qu'il court dans une équipe étrangère, il met un " coup " dans la première montée qui s'avérera n'avoir servi à rien, et du coup provoque le décrochage de Pierre ROLAND ( B&B hôtel) qui avait cette étape dans les jambes.

GROUPAMA FDJ, année "sans " avec l'élimination de Démare et la défaillance de Gaudu qui prend 25'.

Bon, je suis quand même satisfait de nos petits français ainsi que des étrangers sous nos couleurs comme O' Connors qui en signe une belle pour AG2R CITROEN.

Demain, sprint, je croise les doigts pour Nacer Bouhanni de chez ARKEA, un mec qui frotte, qui n'a peur de rien, et qui j'espètre règlera le "cave " cette fois là.

Bises à tous.

Écrit par : boixiere | 07/07/2021

Toujours de belles images lorsqu'on regarde le tour comme hier l'étape au mont Ventoux, toujours aussi des interrogations sur le détenteur du maillot jaune actuel même si parfois il se laisse un peu détacher pour montrer un visage plus humain, le coureur que j'encourage c'est notre premier français Guillaume Martin de l'équipe Cofidis, espérons que lui ou un autre tricolore puisse gagner une étape et pourquoi pas le 14 juillet. Amitiés à tous, Renaud.

Écrit par : Renaud | 08/07/2021

Patrick : Fabien Lecoeuvre n'est pas un "bon" : Là, je ne parle pas de sa goujaterie ni de sa sottise : ses chiffres de ventes sont souvent erronés, exagérés à l'extrême. En plus, il "se plante" même sur les dates de sortie et de succès !
Quel "spécialiste"!

Écrit par : Leroy | 10/07/2021

J'avoue que Alaphilippe me déroute. Je ne comprends rien à sa façon de courir.
Pour répondre à Renaud, j'ai de plus en plus l'impression que "le jaune" est hyperchargé, et qu'il fait tout pour se faire oublier. D'où le train de sénateur qu'il a imposé au peloton (ce qu'a dit un des commentateurs du Tour) ce qui a permis à notre Guillaume de prendre temporairement la seconde place, à son étonnement ! Mais le mal est fait, et quoi qu'il arrive on aura toujours l'impression qu'il y a 2 courses, celle des "chargés" (pas que TP) et celles des plus propres.
Sinon, j'ai été horrifié de voir lors d'un des reportages destiné à meubler les "moments faibles" l'interview d'un type qui.... téléphonait en conduisant !!
Amitiés à tous.

Écrit par : Cica | 10/07/2021

concernant Pogacar, je ne serai pas si affirmatif, mais j'ai quand même aussi quelques doutes.

MARTIN second, oui ça fait plaisir, et pour lui et pour Cofidis. Mais il y aura un c.l.m individuel où il risque de laisser des plumes.

Les B&B ont encore essayé aujourd'hui mais c'est un TREK qui l'emporte et de belle manière.

Demain, grosse étape.

Écrit par : boixiere | 10/07/2021

Aujourd'hui 14 juillet, rien de nouveau : un français a fait le show un bon moment, ce qui était très bon pour le tiroir-caisse de France 2, qui "marquait des pauses" tous les 3 km.
Pendant ce temps le jaune "faisait rouler ses équipiers" (entendu de sa propre bouche) et une fois qu'il les a eu tous essorés il a fait un petit sprint à l'arrivée. Il aura été devant pendant 300 mètres !
Carapace l'a eu dans le baba et pour une fois Quinquina n'a pas joué la comédie.
Donc sans surprise côté course, en revanche, depuis 3 jours on a droit à de superbes images sur les Pyrénées.
Plus qu'une journée de spectacle...

Écrit par : Cica | 14/07/2021

bONSOIR pATRICK ET à TOUS.

Le Tour, OUI, mais la caravane est impressionnante, les annonceurs d'abord, puis l'assistance aux coureurs, les VIP dans d'autres véhicules, les motos des reporters,

bref, c'est beaucoup trop !

Écrit par : boixiere | 17/07/2021

Tour qui repassera pour la 6ème fois à Mende en 2022...Je me régale chaque fois sur la montée de la croix neuve qu'on appelait vulgairement "tire cul" à mon époque, et c'était complètement justifié car avec nos 8 vitesses et notre "45-20 au pédalier on en montait plus à pied qu'à vélo !

Écrit par : Jmp | 20/07/2021

En 1995 j'habitais le Chapelierou, et je n'avais eu que quelques dizaines de mètres à faire pour acclamer Jalabert, qui donna son nom à cette fameuse montée. Avec la Planche des Belles-Filles en Franche Comté, c'est une des belles découvertes du Tour.
J'en aurais une à leur proposer : la côte à 22% qui mène à ma maison à Aiguilhe !

Amitiés.

PS j'ai vu un beau nuage d'orage hier soir vers le sud. Mende a dû entendre quelques grondements.

Écrit par : Cica pour Jmp | 20/07/2021

Écrire un commentaire