Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

20/07/2021

Tour de France : a star is born

J'attendais Julian, mais ce ne fut pas lui.

Inutile de chercher dans le podium, entre les deux jeunes qui ont pris de la potion magique et qui ne savent pas encore doser ses effets et le "bourrin" qui occupe la 3ème place, un pur grimpeur mais qui hélas en dehors des cols est aux abonnés absents.

Pour moi un grand champion doit bien sûr savoir grimper, mais il doit aussi être le meilleur aux contre-la-montre, et bien sûr pouvoir gagner au sprint.

On ne lui demandait pas de gagner aux Champs mais il l'a fait :

Ce champion s'appelle Wout Van Aert, et s'il n'a fait parler la poudre que ces dernières semaines, c'est qu'il n'a pas un dossard se terminant par 1 et que jusque-là il devait servir la soupe à son leader.
Le leader ayant fait faux bond, il a pu alors gagner l'étape du "double Ventoux', puis le chrono de St Emilion et finir en beauté aux Champs.

Ca me me ramène quelques années en arrière, où le meilleur du Tour, Mikel Landa, a dû se dévouer pour son leader, Christopher Froome, bien moins fort que lui.

Le "grand public" n'a probablement rien vu de tout ça.

Dommage....

Commentaires

oui je te rejoins Patrick sur la révélation de ce Tour de France 2021, VAN AERT s'est avéré être un coureur complet, en montagne, dans le contre la montre et dans les sprints; il a en plus beaucoup de charisme, un côté sympa et attachant dans ses intervieuws, vainqueur sur les champs élysées il est apparu ému sur le podium avec son fils dans les bras, un bébé de six mois. Il est de la race des champions et j'en fait mon favori pour le prochain Paris-Roubaix en octobre, la reine des classiques. Amitiés à tous, Renaud.

Écrit par : Renaud | 20/07/2021

N'oublions pas Mathieu Van der Poel qui a " flingué " lors de la première semaine, .... et est parti comme un voleur. Je n'ai pas aimé.
On ne vient pas au Tour 7 jours et partir pour aller préparer une autre compétition. Chacun son avis.

ALAPHILIPPE, je n sais pas ce qu'il avait dans la tête ( Marion ?) mais il s'est totalement dispersé. A force de vouloir être partout, il a été nul part.

Coup de chapeau aux sprinters, DEMARE / BOUHANNI / et Cie qui ont dégusté dans les cols.

INEOS s'est complètement planté. Son ancien champion FROOME a été élu coureur le plus gentil du peloton.

Les coureurs français ont flanché souvent pour gagner, contrairement à des finisseurs étrangers de BORA ou la BARHEIN.

BARGUIL et QUINTANA pour ARKEA, Pierre ROLLAND pour B&B HÖTELS N4AVAIENT PAS LES JAMBES.

Mais comme l'a souligné quelqu'un, QUELS BEAUX PAYSAGES !

Aucun commentaire sur les deux premiers à Paris.

Écrit par : boixiere | 20/07/2021

Quand j’étais tout gamin, je me souviens de Darigade, Bahamontes et puis comme on était Renault ou Peugeot on était plutôt Anquetil ou plutôt Poulidor.
Je ne suis pas du coté obscur de la force (dopage), et n’ai aucune compétence particulière pour ce qui est de la stratégie - d équipe ou individuelle-) et dèja Guy Béard chantait :
"Le Tour est un spectacle et plaît à beaucoup de gens
Et dans le spectacle ,Y a pas de miracle " .

C’est vrai que même pour le profane, rien que les paysages qui se déroulent tout au long du Tour de France c’est déjà magnifique.
Rêver c’est déjà ça.

Par contre , ma commune étant partenaire dans l’organisation de la classique des Alpes Juniors qui était à l’origine prise en charge par ASO jusqu’en 2011 puis par le COTNI, j’ai donc un peu approché le coté organisation/logistique de cette course. Comme c’est amateur, pas de suivi télé , pas de caravane publicitaire , mais on peut dire que c’est un tour de chauffe pour toute la logistique puisque derrière embraye le Critérium du Dauphinè puis le Tour. Elle est l’équivalent d’une étape du tour, elle dure 5 ou 6 heures et fait partie de ces compétitions amateurs où c’est un peu là que les directeurs sportifs viennent faire leur marché pour constituer leurs équipes pro ;( Ainsi Aurélien Paret Peintre un régional de l’étape qui gagna la classique des Alpes en 2013 a fini 15eme au classement du tour cette année ( AG2 R) presque 20 minutes devant « A star is Born » .)

Coté technique, Il faut d’abord défendre le projet au conseil municipal, où certains de mes collègues pensent " Est-ce bien utile de dépenser tout cet argent". Pour adoucir la potion j’ai eu l’idée d’organiser un atelier de dessins d’enfants autour du theme de la course cycliste en échange de quoi les organisateurs font un don à l’association des enfants de l’école. Ensuite il faut mobiliser les bénévoles pour la mises en place des barrières, la sécurité . Je n’ose imaginer ce que cela représente pour une étape du tour où il y a des kilomètres de barrieres, même si c’est écrit Crédit Lyonnais dessus. Savez vous par exemple que la prestation pour la sécurité des gendarmes de la garde républicaine qui était gratuite jusqu’à quelques années ne l’est plus. ( Et dans le spectacle
Y a pas de miracle...)

J’ai eu quand même le plaisir de suivre une fois cette étape en direct, dans une de ces voitures Skoda que l’on voit sur le tour. Un grand moment puisque le chauffeur qui est ensuite sur le tour connaissait toutes les ficelles et expliqua tout le protocole. Liaison directe avec le directeur de course qui autorise ou non tel ou tel déplacement, dépassement, qui fait un peu la police quand un coureur reste trop longtemps accroché à la voiture de son directeur sportif..
Quelques souvenirs marquants ? L’effort physique de tous ces jeunes, les dos d’âne pris à 70 à l’heure parce qu’il fallait dégager, la descente des cols à pleine vitesse et le ballet parfaitement règlé des quatre motards de la garde républicaine qui assure la sécurité à chaque intersection hors agglomération.
Et cerise sur le gâteau quelques minutes à discuter avec Bernard Hinault qui remettait le prix au vainqueur, avant qu'il ne cesse ses fonctions chez ASO, c'était en 2016.

Bonne journée à tous . JF

Écrit par : hypothetique | 22/07/2021

D'accord avec toi pour Van Der Poel, je serais même partisan d'une participation obligatoire minimum sous peine de perdre le maillot jaune. Son grand-père a eu la plus grande longévité sur le Tour, sans jamais avoir porté la glorieuse tunique. Lui a récupéré le maillot grâce aux bonifs (je n'arrive d'ailleurs pas à comprendre le classement du GPM, une côte bretonne donnant plus de points que certains cols plutôt raides..) et a dit "salut" !
Julian était tout à son bonheur de jeune papa avec la belle Marion Rousse et a couru en amateur "tout fou" ! On peut lui pardonner.
Demare et Bouhani n'ont pas été jusqu'au bout, le chapeau reste vissé sur ma tête les concernant !
Froome et Cavendish sont devenus gentils en vieillissant, c'est bien.
Enfin ce que je retiens de pire c'est cet essaim de "UAE" que la télé montrait, ça faisait presque peur. Et il y a les opportunistes qui n'ont rien gagné mais sont bien placés au général : Carapace, Uran entre autres.
J'allais oublier le jeune Ben O Connor; s'il se révèle propre, il peut faire des étincelles l'an prochain.
Je t'embrasse.

Écrit par : Cica pour Boixière | 23/07/2021

tuas tout dit et bien dit.

Je rajouterai le dernier de la classe, la lanterne rouge belge de la Lotto DECLERQ qui termine àplus de 5 heures.

Je termine avec la course olympique et la 7è place de Gaudu. Vu la tournure des évènements, je pense que GAUDU, ALAPHILIPPE et BARDET auraient pu mettre le feu, mais les deux derniers cités ont privilégié la suite de la saison, au profit de Deuceunik et DSN, des équipes étrangères, HONTE A EUX.
Ils mériteraient de ne pas être sélectionnés pour les championnats du Monde.

Bises à tous.

Écrit par : boixiere | 25/07/2021

Écrire un commentaire