Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

05/04/2022

Mes surnoms au travail

Pendant mes études à l'Ecole Supérieure de la Météorologie, on m'appelait Albert ! Albert pour Albert Simon, le Monsieur Météo de la radio. J'étais le plus passionné par mon boulot, que j'avais choisi par vocation, et mes camarades l'avaient remarqué.

Pas de surnom marquant ensuite, où j'étais simplement Patrick, jusqu'à Vannes.

Là mes adorables collègues me surnommèrent biloute, 11 ans avant la sortie de Bienvenue chez les ch'tis. Cette délicate attention en dit long sur ces braves garçons. Les langues se délient sur le harcèlement moral, mais c'est trop tard pour moi.

Heureusement j'arrivai à me sortir de ce marigot pour atterrir à Biarritz.
Où je fus illico appelé Patxi, ce qui signifie Patrick en Basque. 

Et c'est à Lons le Saunier que je finirai ma carrière, un poste que je convoitais depuis .... 1986 ! Et en plus, brigadiste, le Gérard Klein de là-bas, n'hésitant pas à bosser 75 heures par semaine pour venir au secours des stations manquant brutalement de personnel. Mes collègues m'adoraient et m'appelaient Patoche.

On était loin du biloute !

11103.JPG

J'en rajoute sur la photo, car si j'avais certes le coeur un peu serré pour mon pot de départ à la retraite, au fond de moi j'étais heureux d'avoir passé mes dernières années au sein de cette super équipe.

Je vous embrasse.

16:03 Publié dans météo, moi | Lien permanent | Commentaires (6)

Commentaires

La photo m'interpelle ... j'ai un ami de disques qui te ressemble étrangement , lunettes , cheveux , tout y est ... le tee-shirt noir aussi mais lui avec le motif soit Beatles , soit Pink Floyd , soit Neil Young où soit Bruce Springsteen et la conversation qui va avec au sujet de ces artistes bien sur . Au moins tu ne caches pas ton émotion sincère . Amicalement . Jean

Écrit par : jean | 05/04/2022

Albert Simon et sa grenouille que j'écoutais sur Europe numéro1; c'était en effet une belle référence, Patrick.
Bref pour raison de Covid, c'est extrêmement douloureux. Cordialement. Cédric

Écrit par : Cédric | 06/04/2022

en effet le surnom d'Albert en pensant à Albert Simon est comme le dit Cédric une belle référence, il se trompait rarement et elles étaient plutôt bien détaillées ses prévisions à l'époque, on lui laissait du temps pour s'expliquer contrairement à aujourd'hui où les prévisions sur les radios durent à peine 15 secondes. Sinon Patrick en regardant cette photo je remarque que les départs en retraite sont toujours émouvants, je l'ai vérifié moi-même en décembre 2012, comme tu le dis tu as été heureux de vivre tes dernières années de travail avec une super équipe et cela restera gravé dans ta mémoire. Amitiés à tous, Renaud.

Écrit par : Renaud | 06/04/2022

Désormais, je n'ai plus besoin de lunettes ! La presbytie a corrigé ma myopie. Heureusement car le reste du corps laisse pas mal à désirer. Merci de ton com, amitiés.

Écrit par : Cica pour Jean | 06/04/2022

Belle référence car Albert Simon faisait des bulletins complets (parfois trop quand ils faisait des prévisions pour le mois entier) à une époque où mon métier n'était pas encore à la mode. Il était précis, évitant de parler de "moitié sud", de "façade atlantique" et de "nord de la Loire" (chez moi au Puy elle coule sud-nord) mais beaucoup plus précisément en citant les régions, voire les départements. Employant un ton de reporter pour parler d'une vague de neige ou d'une tempête, il a été (avec Jean Breton, une "pointure" aussi) pour pas mal dans ma vocation.

Sinon pour répondre plus précisément à Renaud, je serais parti bien plus tard si la RGPP de "Nicolas" n'avait pas fermé ma station (comme 70% des stations françaises), je ne me voyais pas faire 180 km pour aller bosser ! Ca m'a fait drôle de voir des collègues me supplier de rester, alors que ces enf... de Vannes me poussaient vers la sortie.

Amitiés

Écrit par : Cica pour Renaud et Cédric | 06/04/2022

Patrick, merci d'évoquer encore Albert Simon. J'étais émerveillé par sa météo! A bientôt. Cédric

Écrit par : Cédric | 07/04/2022

Écrire un commentaire