Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

03/05/2022

PAYPAL : Attention aux arnaques !!

Hormis quelques sites "instutionnels" qui demandent l'envoi d'un code via téléphone pour confirmer une transaction, je ne donne jamais mon numéro de carte bleue sur le net. Je passe toujours par PAYPAL.

Je n'avais pas eu de problèmes avec eux, jusqu'au 19 avril dernier où je reçois ceci dans ma boîte mail :

paypal 1.JPG

Là je tombe des nues ! Je m'étais en effet abonné à ce site de retrouvailles voilà une quinzaine d'années, mais cela faisait un bail que j'avais arrêté cet abonnement. L'erreur est humaine, et je vais donc déposer une réclamation dans le "gestionnaire de litiges" de PAYPAL, en leur disant que ce paiement était une erreur, vu que je n'avais pas donné d'ordre en ce sens.

Une semaine passe, et nouveau mail de PAYPAL :

PAYPAL 2.JPG

Comment çà je n'ai pas annulé l'autorisation de prélèvement ??? Que je sache, je n'ai pas à annuler quelque chose que je n'ai pas autorisé !!!
Alors je me lance dans le parcours du combattant, à savoir vaincre tous les disques (tapez 1 tapez 2 etc) pour enfin arriver à contacter un conseiller. Et j'y arrive. Je tombe sur une dame qui comprend très vite la situation, qui s'excuse et me dit que je serai remboursé d'ici 9 jours.
Et ce matin, nouveau mail :

PAYPAL 3.JPG

L'achat n'est pas éligible à la protection de achats !!! C'est quoi ce galimatias ? 

Si j'ai bien compris, n'importe quelle société (et il y en a !) avec laquelle je suis passé par PAYPAL, peut, sans préavis, du jour au lendemain, me soutirer de l'argent sans me prévenir....

Il ne me reste plus qu'à faire opposition sur ma carte bleue avant que mon (maigre) compte bancaire soit vidé.

Amis lecteurs, qui avez un compte PAYPAL, vous êtes prévenus.

14:50 Publié dans arnaques | Lien permanent | Commentaires (1)

Commentaires

J'ai eu une fois ce genre de problème mais avec une carte Visa où il n'y avait que quelques centaines d'euros. Quelqu'un se servait, à la suite d'un achat en ligne, sans autorisation évidemment. Cela m'a rendu prudent; comme Georges Marchais aimait le répéter, ''Si tu es trompé une fois, c'est de la faute de celui qui t'a trompé, mais la 2e fois c'est de ta propre faute.
Merci de l'info, Patrick.

Écrit par : Cédric | 03/05/2022

Écrire un commentaire