Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

18/06/2022

Qui était numéro un....

il y a 15 ans

il y a 30 ans

il y a 35 ans

de l'accordéon encore il y a 40 ans

il y a 45 ans

il y a 50 ans

il y a 55 ans

il y a 60 ans

C'est en écoutant ces chansons que finalement je ne regrette pas d'avoir 72 printemps...

Je vous embrasse.

Commentaires

Patrick : Évidemment, nous avons de grands numéros 1 en 1967 et 1977, des classiques pourrait-on dire.Le reste n'est pas honteux mis à part le tube d'il y a 35 ans.
Amitiés,

Écrit par : Leroy | 18/06/2022

avec le recul en prenant connaissance de ces huit numéros un, on se rend compte comme le remarque aussi Leroy que la musique des décennies 60 et 70 n'a rien à envier aux décennies plus récentes. Après tout en gardant la nostalgie de ces belles années là, je ne veux pas passer pour quelqu'un qui dirait toujours que c'était mieux avant, j'aime beaucoup suivre l'évolution de la musique et des jeunes chanteurs en France comme à l'étranger et on trouve heureusement toujours de la qualité comme par exemple en écrivant ce message j'écoute le CD d'un jeune chanteur anglais dans le style folk rock qui s'appelle Jake Bugg, je le suis depuis ses débuts, déjà cinq albums et sa musique est géniale. Amitiés à tous, Renaud.

Écrit par : Renaud | 18/06/2022

Et qui est numéro un aujourd'hui ? A savoir celle qu'il faut aimer si on ne veut pas être un ringard comme moi ? Aya Nakamura.

Écrit par : Hug | 19/06/2022

Hug, je parcourais les chaînes télé l'autre soir et il y avait une chanteuse africaine, plus très jeune, à qui l'intervieweur demandait quelle était sa chanteuse préférée. Réponse:- jusqu'à il n'y a pas très longtemps c'était Céline Dion mais maintenant c'est Aya!
Cordialement. Cédric

Écrit par : Cédric | 19/06/2022

Si je devais en retenir qu'une , ce serait bien sur le classique A whiter shade of pale de Procol Harum , classé je me répète , dans mon top 1O perso pour la décennie sixties . Mais d'autres m'avaient plu aussi dans cette liste des numéros 1 bien sur . Je rejoins Renaud , je ne suis pas non plus un adepte du c'était mieux avant , j'aime écouter de nouveaux groupes où artistes qui me surprennent , c'est le cas pour Jake Bugg que j'ai connu grâce à France-Inter , au magazine Rock&Folk et aussi par ma fille . J'avais acheté son dernier album en 2021 , grâce et surtout pour ce titre Lost , un bien bel album en tout cas . Il a de bonnes références cet artiste .... Beatles , Donovan , Buddy Holly , Hendrix etc... Curieusement pendant mes vacances à Nyons , j'avais assisté à un concert donné pour un bistrot , le groupe avec sa chanteuse étaient vraiment dans ce style et était excellent d'ailleurs . Amitiés à tous . Jean

Écrit par : jean | 19/06/2022

Leroy : Déjà quand j'étais en 3ème, je me faisais foutre de moi à raison parce que entre-autres en musique, je jouais du piano classique en 1997 / 1998 et je passais pour un Mozart parmi des élèves issus de la ploucerie de campagne vendéenne, les ruraux de Vendée, une tranche non négligeable de gens qui se la pètent autant que les Le Quesnoy dans "La vie est un long fleuve tranquille" (Notez la référence cinématographique ringarde), population par laquelle j'ai toujours du mal à être comprise car il est vrai que dans la campagne de Venansault où mes parents habitent et où j'ai le malheur d'habiter encore moi aussi, dès qu'on a un livre dans sa bibliothèque on est perçu comme un extraterrestre. Alors, quand on est quelqu'un d'un peu lunaire, malhabile et rêveur, un peu loupé en somme comme dirait Goldman "Il changeait la vie" et pas pied sur terre, pas pragmatique pour un sou, on est forcément mal compris et ringard.

Et tant mieux si ceux qui m'ont fait chier dans le passé passent par ici et lisent que j'écris ce qu'ils pensent de moi, car c'est la vérité.

Écrit par : Hug | 19/06/2022

J'étais en colère avec mon père depuis deux jours. Quand je suis en colère, je rumine. J'espère au moins que les votes de ce soir ne seront pas décevants. Sinon, la chanson tube d'il y a 35 ans ("Viens boire un p'tit coup à la maison" par Licence IV) n'est pas si décevante que cela. Au moins, elle est la preuve qu'à cette époque, la France rigolait plus. Il n'y a plus du tout ce genre de chansons dans les tubes d'aujourd'hui, et je trouve l'uniformité musicale r'n'b d'aujourd'hui avec justement Aya Nakamura et M Pokora bien plus accablante que Licence IV, car bien que franchouillard, je pense que ce groupe n'avait pas la prétention de faire de la grande musique comme c'est le cas de Pokora et d'Aya Nakamura.

Écrit par : Hug | 19/06/2022

Hug : Je ne connais pas Aya, par contre, M.Pokora, c'est sûr, ce n'est pas de la grande musique !

Écrit par : Leroy | 20/06/2022

Autant pour certaines choses (internet, TGV, téléphone quasi-gratuit, santé etc) je suis heureux de vivre en 2022, autant pour la musique je le dis : c'était vraiment mieux aaaavant ;-)
Pour la dernière décennie je ne vois pas grand monde... Marina Kaye, Louane. Alors que les années 64/72, c'est le feu d'artifice !
Peut-être suis-je un vieux c... ?

Écrit par : Cica | 20/06/2022

Bonsoir Patrick et à tous.

INCROYABLE tout simplement le temps qui passe: A WATER SHADE OF PALE, LET IT BE, IMAGINATION, BETTE DAVIES EYES, MANUREVA, CHIMENE, c'était hier et pourtant si proche...

Je trouve que les chanteurs et chanteuses avaient plus de caractère, plus de présence.

Bon, il y a des choses qui me font encore vibrer bien dur, je vous en donne un exemple ce soir, avec ce titre de Iggy POP, j'adore incroyablement, musique et paroles.

Bien à vous tous. ( QUE DIRE DE LA BASSISTE.....)

https://www.youtube.com/watch?v=4Dn2spkKahE

Écrit par : boixiere | 20/06/2022

je voulais dire de la guitariste soliste, une beauté !

Écrit par : boixiere | 20/06/2022

Cica : Mon message ne va peut-être pas te faire plaisir car tu es bien plus âgé que moi en âge normal, mais sache que justement, les jours où je suis en colère et où je broie du noir, où
je mentionne dans ma tête toutes les personnes que je connais et qui ont mon âge et ont réussi professionnellement et dans leurs vies privées (Mariages, enfants) alors que je ne les trouve pas forcément plus intelligentes que moi pour autant, et où justement je pense à la musique actuelle, je me demande si déjà à 40 ans seulement, je ne suis déjà pas un vieux c.. comme tu dis. Mais du reste, je me suis déjà demandé cela à 16 ans, en 1998, quand, en 3ème, la prof de musique nous avait fait faire des auditions (On devait choisir une chanson, apprendre les paroles et la chanter devant la classe sur le play-back avec le chanteur / la chanteuse en emmenant le CD ou la K7 audio (Format qui existait toujours et se vendait encore bien à la fin des années 90, même s'il déclinait lentement).

Toutes les filles de ma classe pratiquement avaient chanté sur "Tout" ou "Je t'aime" de Lara Fabian. Tous les garçons de ma classe pratiquement avaient chanté sur " Savoir aimer" de Florent Pagny (Espérons qu'il aille mieux, lui !) mais composée par Pascal Obispo, sur "Mon papa à moi est un gangster" de Stomy Bugsy ou encore "J't'emmène au vent" de Louise Attaque, bref, des chansons toutes récentes à cette époque, tandis que j'avais chanté sur "Bidon" d'Alain Souchon, une chanson qui avait déjà 22 ans en 1998 et que j'étais le seul de ma classe à connaître.

Écrit par : Hug | 21/06/2022

Cica : Mon message ne va peut-être pas te faire plaisir car tu es bien plus âgé que moi en âge normal, mais sache que justement, les jours où je suis en colère et où je broie du noir, où
je mentionne dans ma tête toutes les personnes que je connais et qui ont mon âge et ont réussi professionnellement et dans leurs vies privées (Mariages, enfants) alors que je ne les trouve pas forcément plus intelligentes que moi pour autant, et où justement je pense à la musique actuelle, je me demande si déjà à 40 ans seulement, je ne suis déjà pas un vieux c.. comme tu dis. Mais du reste, je me suis déjà demandé cela à 16 ans, en 1998, quand, en 3ème, la prof de musique nous avait fait faire des auditions (On devait choisir une chanson, apprendre les paroles et la chanter devant la classe sur le play-back avec le chanteur / la chanteuse en emmenant le CD ou la K7 audio (Format qui existait toujours et se vendait encore bien à la fin des années 90, même s'il déclinait lentement).

Toutes les filles de ma classe pratiquement avaient chanté sur "Tout" ou "Je t'aime" de Lara Fabian. Tous les garçons de ma classe pratiquement avaient chanté sur " Savoir aimer" de Florent Pagny (Espérons qu'il aille mieux, lui !) mais composée par Pascal Obispo, sur "Mon papa à moi est un gangster" de Stomy Bugsy ou encore "J't'emmène au vent" de Louise Attaque, bref, des chansons toutes récentes à cette époque, tandis que j'avais chanté sur "Bidon" d'Alain Souchon, une chanson qui avait déjà 22 ans en 1998 et que j'étais le seul de ma classe à connaître.

Écrit par : Hug | 21/06/2022

Oui, moi je dirai 62-75 avec un coeur autour de 67-73 ou la créativité était intense et la liberté des artistes réelle

Écrit par : jmp | 22/06/2022

Et aujourd'hui, j'ai bien du mal à citer les "chanteurs" actuels.

Écrit par : Leroy | 22/06/2022

Cica : Que le temps passe vite ! Bien sûr, je sais que Grégory Lemarchal "De temps en temps" c'était en 2007, juste après son décès, et je n'ai aucune nostalgie de ma vie de cette époque, puisque j'étais, depuis octobre 2005 déjà, dans un hôpital de jour de l'H.P. de ma ville, hôpital de jour dans lequel je resterai encore jusqu'en septembre 2011, mes chroniques étant passées par là heureusement.

Donc, aucune nostalgie de 2007, et surtout des élections présidentielles qui ont eu lieu ce printemps-là et de leur résultat (Bizarre que les "Mille colombes" de Mireille Mathieu, "Les filles de mon pays" d'Enrico Macias, "Avant de nous dire adieu" de Jeane Manson) n'aient pas profité de la superbe exposition du fameux concert qu'il y a eu ce 6 mai 2007 place de la Concorde après que monsieur le président ait dîné avec quelques amis dans un vulgaire boui-boui ! (Voyez mon humour !) pour être réédités.

Cette chanson de Grégory Lemarchal a été un tube après son décès des suites de la mucoviscidose, et je sais que c'est de 2007, il y a donc 15 ans, mais dans mes souvenirs, c'est beaucoup moins vieux que 15 ans, même si heureusement ma vie a changé depuis !

Cette chanson est la seule de son répertoire que Grégory ait écrite, et pour une chanson écrite par quelqu'un à ses débuts dans l'écriture de chansons, elle n'était pas si mal. Même si Thierry Séchan et Arnaud Le Guern dans leur livre "Nos amis les chanteurs Tome 4 Dernière salve" publié aux éditions Alphée Jean-Paul Bertrand en 2009 se moqueront un peu des paroles.

Mais surtout diront combien ce chanteur a été réduit par la machine TF 1 Star Academy-Universal à sa maladie, alors qu'il avait une voix qui lui aurait permis de faire carrière si les textes de ses chansons avaient été meilleurs.

En 2007, il y avait aussi Christophe Maé avec l'insupportable "On s'attache" !

Écrit par : Hug | 24/06/2022

2007 fut pour moi l'année de la renaissance côté boulot. J'allais entamer une période de quatre années à Lons le Saunier qui seront les plus riches de ma carrière. Après la persécution Vannetaise, les problèmes d'égo à Biarritz, j'ai obtenu un poste de polyvalent, l'équivalent à la météo de "l'instit".
Moitié du temps en station, avec un chef et des collègues au top, moitié du temps en vadrouille, de Strasbourg au Havre, de Guéret à Lille en passant par Belfort, Colmar, Verdun, Mulhouse...
C'est la retraite qui arrêtera cette belle période. J'avais prévu de rester jusqu'à 61 ans, mais la station s'est faite "Sarkozyfier" comme 70 autres (sur 95) et je n'avais pas trop envie d'aller à Besançon...
Quand à Maé pas trop ma tasse de thé non plus.

Écrit par : Cica pour Hug | 24/06/2022

Je n'aime pas Christophe Maé non plus sauf la chanson "Il est où le bonheur"?
Amitiés,

Écrit par : Leroy | 25/06/2022

...et j'oubliais : "Rock amadour" a été aussi un vrai succès populaire notamment sur les pistes de danse du début des années 80.

Écrit par : Leroy | 25/06/2022

Par contre je ne veux pas entendre parler de 1998, année pourrie à 99%.
Je dis 99% parce que depuis toujours j'ai été fan de foot, ne loupant aucune coupe du monde entre 1966 et 1990. Le succès - chanceux ! - des Bleus m'est passé à côté.

Écrit par : Cica pour Hug | 25/06/2022

Cica : Moi, c'est 2005 mon année pourrie. Et plus particulièrement le mois de septembre, et le mois d'octobre. C'est cette année là que Raphaël (Artiste que je trouve talentueux mais malheureusement un peu trop précieux, prétentieux. J'avais lu une interview de lui dans "Platine Magazine" en 2003 (Année où il chantait "Sur la route" en duo avec Jean-Louis Aubert), interview dans laquelle il disait du mal de Bénabar et de Vincent Delerm) a sorti son album "Caravane", que ma grande soeur a adoré. Mais moi, même si ce serait un défi que de l'écouter, j'aimerais bien le faire. Parce que justement quand j'étais hospitalisé à l'H.P. de ma ville et que mon père m'avait apporté un petit poste de radio, même si c'était à la fin de mon séjour, soit début octobre, j'avais entendu, pour la première fois, la chanson "Ne partons pas fâchés".

De même, le 16 septembre, le matin du jour où mon père m'a hospitalisé en H.P. sans savoir quelle horreur j'y vivrais, une médecin était venue chez mes parents (Oui, parce qu'en faites, je ne dormais pratiquement plus du tout parce qu'un psychiatre m'avait administré du Zyprexa) et m'avait fait jouer au synthé la chanson "Le plus fort c'est mon père" de Lynda Lemay, ce qui en la circonstance n'était pas une bonne idée. Depuis, je ne peux plus voir la partition de cette chanson que je possède toujours sans penser à ce jour là, et je n'ai écouté qu'une seule fois l'album "Live" que je possède où cette chanson figure.

Et effectivement, je n'aime pas écouter des chansons de 2005 sorties avant mon hospitalisation. Par exemple, fin 2004 / début 2005, j'ai détesté la chanson de Sinsémilia "Tout le bonheur du monde" parce que j'étais en pleine déprime (Cause études LEA en fac où je me faisais à nouveau foutre de ma gueule au quotidien par des petits cons, à l'âge de 22 / 23 ans. Alors que j'avais déjà vécu cette situation désagréable au collège et l'avait liée à l'âge con de mes camarades du collège) quand elle est sortie, et être en pleine déprime et entendre cette chanson dès qu'on ouvre sa radio ou sa télé, c'est rageant !

Par contre, j'écoute encore l'album de Bénabar "Reprise des négociations" car même s'il est sorti quand j'étais hospitalisé, il a surtout eu du succès à partir d'octobre 2005 et durant les derniers mois de cette satanée année 2005, soit quand j'étais enfin sorti de cette hospitalisation complète dans ce maudit H.P. mais n'était plus qu'en H.P. de jour (J'y serais jusqu'en septembre 2011, parce que je m'étais reconstruit au point d'avoir passé une bonne année 2010 grâce entre autres au début de mes chroniques, même si malheureusement ma petite soeur a eu fin 2009 / début 2010 un kyste. Mais malheureusement, en septembre 2011, alors que j'avais vraiment décidé d'arrêter d'aller en H.P. de jour et de remplacer cela par un cours d'anglais à l'association AEIN (Association des Echanges Internationaux et Nationaux de ma ville), qui s'avérera être ennuyeux d'ailleurs, parce qu'avec des personnes beaucoup plus âgées que moi, et qui, pour certaines, n'avaient jamais fait d'anglais de leurs vies !), ma tante (Soeur la plus âgée de mon père) décèdera le 1er septembre 2011 des suites d'un cancer, et au moment où j'ai appris son décès, j'ai eu peur d'y passer moi aussi, parce que j'ai eu de la tachycardie pendant plusieurs jours. Parce qu'il se trouve que cette tante n'a pas toujours été très agréable avec ma famille, et que ça me gêne d'en parler à mes cousins, dont deux de ses enfants qui sont mes cousins préférés. En fait, durant tout l'été, j'avais demandé à mon père s'il avait des nouvelles d'elle, et je pense que c'est pour cela que quand elle est décédée, tout le stress que j'avais accumulé pendant l'été est ressorti. Donc, en fait en 2011, après être sorti de cet H.P. de jour, j'ai refait une petite déprime qui a duré jusqu'en 2013.)

Ensuite, j'ai à nouveau fait une petite déprime de 2014 à 2016, mais là, c'était plus parce que j'étais mal suivi, justement en appelant un CMP issu de cet HP toujours, avec une infirmière très conne.

Sinon, pour parler de choses plus joyeuses, Cica, sache qu'en 1998, à l'Eurovision, la France était représentée par une certaine Marie-Line avec sa chanson "Où aller ?" et on avait fini avant-dernier, je crois, en tout cas avec 3 points ! Et je dis souvent qu'en fait, avec la victoire des Bleus (En parlant de bleus, j'ai regardé la finale de cette coupe du monde de football le 12 juillet 1998 alors que la veille, je m'étais coincé deux doigts de la main droite dans une chaise longue !), la France, cette année-là, a compensé, par le football, son échec dans la chanson à l'Eurovision !

Alors c'est peut-être déjà un bon point pour la France lors du mondial qui aura lieu en fin de cette année 2022, vu qu'à l'Eurovision on n'a pas été très brillants non plus avec le groupe Alvan & Ahez et sa chanson en breton "Fulenn", ce qui, d'après moi, était couru d'avance, d'ailleurs. On n'a jamais marché à l'Eurovision en étant représentés par une chanson chantée en langue régionale.

Moi, c'est décidé, pour 2023, je me présente à "Destination Eurovision" en proposant deux chansons du groupe folklorique des Sables d'Olonne Le Nouch (Dont la deuxième soeur de mon père, celle qui est toujours vivante et qui est ma marraine, faisait partie, avec, en plus une cousine de mon père), à savoir "La messe à Poitiers" et "Ô vinguit in ordr'dau roy", deux chansons chantées en patois poitevin, et on verra si je suis choisi ! Je plaisante, mais de Patrick Fiori en 1993, avec "Mama corsica" (Qui avait fini 4ème, parce que sa chanson n'était pas entièrement chantée en langue corse), à Amaury Vassili ("Sognu" en 2011, entièrement chantée en corse) en passant effectivement par Alvan & Ahez cette année avec "Fulenn" chantée donc en langue bretonne, les langues régionales ne marchent pas pour la France à l'Eurovision !

Écrit par : Hug | 26/06/2022

Écrire un commentaire