Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

18/05/2011

J'ai failli quitter Hautetfort

Quand je me suis lancé, l'été dernier, à l'élaboration de ce blog, j'avais en tête d'y raconter chronologiquement ma vie, avec en point d'orgue mon Histoire d'Amour (1992/2003).
Puis ensuite, je verrais, mais je pensais quand même à arrêter, à ne pas faire de remplissage inutile.

Encore fallait-il que mon blog soit lu !!

Là, ce fut un beau cadeau : 49 visiteurs par jour en août (mon blog a été lancé en juillet 2010), 73 en septembre, 82 en novembre, 85 en janvier, 92 en février, 98 en mars (avec une pointe de 172 le 16 mars !).
Puis la dégringolade. 88 en avril, 59 le 11 mai.

Attention, je ne parle pas de commentaires, ceux-ci dépendant essentiellement du commentariat dans les autres blogs. Tout bloggueur qui ne dit pas trop de bêtises peut, en allant déposer 300 commentaires par jour ici ou là, avoir le même chiffre sur son blog. Donc pour moi, ce n'est pas un "indice".

Mais les visites, elles, le sont. Car elles signent l'intérêt d'un blog.

Voyant donc que le nombre de mes visiteurs avait été divisé par trois entre le 16 mars et le 11 mai,  j'avais l'intention d'arrêter, comme je me l'étais promis. J'ai horreur de l' "incrust" !
Non pas d'effacer mon blog, mais de ne garder exclusivement que l'histoire de ma vie, de "charité chrétienne" à "la boucle est bouclée".
En virant les notes intermédiaires et postérieures, y compris sur les chanteurs.

Car de ce côté aussi, ça me marche plus. Ma première note sur Adamo a eu près de 300 visites.
France Gall en a eu la moitié (et sur deux notes en plus), Hallyday peine....

Je serais retourné dans mon ancien "chez moi", où après avoir essuyé une volée de bois vert pour avoir joué la Pomponnette ailleurs, j'aurais continué de commenter l'actualité (voire "mon" actualité").

Mais je me suis appuyé sur les statistiques de Hautetfort pour faire ce constat.

Or, en revenant de vacances, j'ai vu que deux notes continuaient, des mois et des mois après, à intéresser les gens : "Vers les étoiles 8" qui a toujours au moins un lecteur par jour.
Et "sur notre nuage 1", qui - de façon moindre - continue elle aussi à être lue malgré son ancienneté, et les 150 notes que j'ai faites ensuite.

Or ces deux notes-là sont des moments-clé de mon histoire d'amour, laquelle constitue l'ossature de mon blog.
Et je me dis que si des lecteurs sont toujours intéressés par cette histoire, dont depuis samedi dernier je possède des images (!) je me dois, moi, de ne pas les abandonner en rase campagne.

Donc je reste, malgré mon faible score côté visites, en espérant que la barre se redresse.

Je vous embrasse.

14:47 Publié dans détripage, moi, psy | Lien permanent | Commentaires (16) | Tags : hautetfort

29/11/2010

Mes commentaires ne passent plus !

Et sans doute est-ce aussi le cas pour les autres, ce qui expliquerait partiellement que le nombre de mes commentaires correspondent de moins en moins au nombre de mes visiteurs (121 hier).

Cela fait 4 fois que j'envoie une réponse au com de Christel, je clique, "votre commentaire a été enregistré", et... que dalle !

J'espère que cette panne ne va pas durer, j'ai déjà donné "ailleurs" avec les pannes !!

Je vous embrasse.

10:49 Publié dans Blog, Web | Lien permanent | Commentaires (16) | Tags : hautetfort

31/07/2010

MERCI :)))

Quand, voici neuf jours, j'ai quitté XXXX.com pour venir bloguer ici, je n'en menais vraiment pas large.

Certes, sur XXXX j'avais eu plus de deux cent mille visites, quelques quatre cents cinquante mille pages lues, mais depuis quelques mois ce n'était plus ça. Je n'avais rien de nouveau à raconter, et par conséquent l'auditoire se lassait.

J'ai donc franchi le pas, et suis venu bloguer ici.

Que n'ai-je pas entendu à ce sujet, sur ma note de départ ! Après m'avoir copieusement ignoré (et le pire c'est que les comprends, j'aurais sans doute fait la même chose) du fait que j'étais pour eux "à sec" et que je n'avais rien de nouveau sur moi à leur apprendre, certains ont mal pris la chose. Pour eux j'étais un "lâcheur".

Mais je n'avais plus rien à leur apporter..
Un temps j'avais mis ça sur le compte de la liste des mises à jour qui ne fonctionnait que sélectivement, également sur le compte d'une blogueuse mal dans sa peau qui squattait ladite liste, en écrivant toutes les 10 minutes des insultes à tout va. Sur tout le monde....

 

En fait non, au bout de 3.000 notes on a je crois plus rien de vraiment intéressant à dire et persister revient à faire du "remplissage". On ne peut pas être et avoir été, surtout dans un site spécialisé comme ça. Un peu comme un site SNCF, où le conducteur de TGV aurait d'office ses 300 commentaires par jour, quoi qu'il dise, et qui se rend compte qu'ailleurs ce n'est plus tellement ça passé la période de curiosité.

J'en tire donc les conclusions qui s'imposent.

 

Coluche a dit "quand on n'a plus rien à dire, il faut fermer sa gueule".

Ce que j'ai fait là-bas.

 

Donc, le 22 je me sentais assez mal, et je me demandais comment les bloggueurs de Hautetfort allaient me recevoir, étant donné le caractère intellectuel de ces blogs.

 

La réponse fut simple : pas un seul pour l'instant n'a daigné me commenter !

 

Mais en revanche, non seulement j'ai eu des visites d'anciens de "là-bas", mais aussi de gens venant d'autres blogs, comme Siam's, Teb ou Roberta.

Sans oublier ma fidèle Fiamella, qui me suit où que je sois !

En regardant mes "statistiques" je n'en revenais pas : En huit jours et neuf notes,  1216 pages lues, 516 visiteurs, dont 217 distincts. C'est donc que mon blog intéresse.


Merci à vous qui faites partie de ces personnes, même si vous n'avez pas laissé de trace sur mon blog. Je sais que vous êtes là.

 

A bientôt.

13:54 Publié dans moi | Lien permanent | Commentaires (14) | Tags : hautetfort