Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

05/05/2011

Petit commerce VS Internet

Je vous l'ai raconté ici même : voici quelques semaines je me suis allègrement saboté une cassette audio où on entendait - 4 secondes - la voix de Nathalie.

Qui est Nathalie ? pourront me dire certains de mes "jeunes" lecteurs.
Je les renvoie là : http://cicatrice.hautetfort.com/elle/

Bref, toujours en train de défaire des cartons, je trouve une cassette vidéo. Où, écrit en rose, se trouve la mention "COMMUNIONS".

Les communions de ma fille, très contrastées.

Pour la première, en juin 1993, Nathalie était invitée, et je l'avais camescopée pendant environ 40 minutes. C'était pile deux semaines avant que nous nous déclarions notre amour...

Pour la seconde, en 1996, j'étais "hyper-zombie" et, pour couronner le tout, Nat n'avait pas voulu venir. Période "glaciale" entre nous que ces mois de mars à août...

Mais, quand même, j'avais filmé. Je ne me rappelle plus trop quoi, ni qui, ni combien de temps. Tout ce dont je me rappelle de cette journée qui devait être merveilleuse pour ma fille, c'est que j'attendais de pied ferme le moment... de me coucher !
Tout comme les 600 jours d'avant, et les 1000 d'après.

Donc, la cassette.

Je savais qu'il y avait mes 40 minutes de Nathalie dessus, et j'avais entendu parler d'un site qui transformait les cassettes vidéo en DVD. Donc en fichier pouvant être copiés sur ordinateurs, et même... tronçonnés grâce à un logiciel génial.

Un premier site me proposait 29.95 mais fait en 48h chrono.

Un second me proposait 12.95, mais avec 9 euros de frais de port, pouvant être cependant répartis sur plusieurs cassettes.

Et si j'allais voir tout bonnement un photographe ?

Je me rends donc à Pontarlier, chez "Camara", qui me dit que eux aussi font ça, mais sans passer par un labo. Ils font ça "maison", pour c'est vrai plus cher (39.90 pour une 120 minutes) mais avec un délai de trois à 4 jours.

Je choisis donc cette dernière solution, et quand je dépose hier après-midi mon trésor, ma cassette (et pourtant je ne suis pas Harpagon) la jeune fille me dit, benoîtement : "ça sera fait pour le samedi 14".

Je n'ai pas osé reprendre mon bien, et aller sur la Toile. Mais in petto je me suis dit que finalement, tous ces petits commerces de proximité, qui ont d'abord commencé à pleurer à cause des grandes surfaces, et qui à présent versent des torrents de larmes à cause du Net, devraient se poser les bonnes questions.

La supérette de Pontarlier devrait déjà se demander pourquoi on hésite à y acheter du Mont d'Or fabriqué... à Pontarlier, mais vendu 35% que le Carrefour de Biarritz !!!

Le photographe, qui, à cause des numériques, sait que dorénavant il peut faire une croix sur les développements, et par conséquent doit trouver une autre activité. Transformer les cassettes vidéo en DVD, excellent !
Mais pourquoi faire payer 2 à 3 fois plus cher que sur la Toile, et surtout, demander un délai inacceptable ?

J'ai d'autres cassettes à "DVD-iser". Mais ce ne sera pas chez Camara de Pontarlier, ce sera sur la toile.

Je vous embrasse.

13:02 Publié dans arnaques | Lien permanent | Commentaires (12) | Tags : petit commerce