Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

29/08/2010

Les 50 interprètes de la période 1963/1974 selon Salut les Copains: ADAMO

Adamo a démarré comme une bombe, dès le printemps 1965 en classant La nuit je deviens fou pendant 5 semaines avec une belle troisème place à la clé (mai 65).
Ensuite, il va enchaîner deux numéros un, Mes mains sur tes hanches (septembre 1965) et comme toujours (octobre et novembre 1965). Trois mois de suite en tête, ce petit nouveau inconnu un an auparavant se classera 11ème cette année-là.

En 1966, les numéros un continuent. Comme une mèche de cheveux (avril-mai 1966) qui bouscule la guéguerre entre Antoine et Johnny, en bandoulière (novembre 66). Entre les deux, ton nom (juillet 66) s'est classé troisième. Pour l'année, Adamo sera 8ème.

1967 sera l'année Adamo. Trois 45 tours, 3 numéros un. D'abord le fameux Inch'allah, sorti en janvier 67, numéro 1 en février et mars, et qui n'a dont pas été écrit pour soutenir Israël pendant la guerre des 6 jours (je l'ai lu et entendu) qui aura lieu en mai. En mai où il sort Notre roman, qui sera au top le mois suivant. Enfin l'automne verra une larme aux nuages, en tête deux mois consécutifs en octobre et novembre. Cette année-là, Adamo va se hisser numéro un des interprètes français, devant Sheila et Johnny.

En 1968, ça continue : L'amour te ressemble est premier en février 68, petite faiblesse (si j'ose dire) avec le ruisseau de mon enfance qui ne se classera que 2ème en mai 68, et de nouveau numéro un avec F comme Femme (septembre et octobre 1968) et Pauvre Verlaine, sorti en décembre et qui sera au top en février 1969. Pour l'année, il rétrograde un peu mais occupe quand même la 3ème place devant les Géants Johnny et Claude François.

Il va faire une année 69 du tonnerre de Dieu, commençant donc par Pauvre Verlaine - compté pour 68 -, les Gratte-ciel, numéro un en mars 69. Petite faiblesse à l'été, à demain sur la lune ne sera que 8ème. Heureusement Petit Bonheur, au top en novembre, va bien finir l'année. Mais cette année-là, les "grands" vont connaître une éclipse, si bien qu'Adamo sera encore en tête au final.

A partir de là, la carrière d'Adamo va commencer à fléchir. Plus de numéros un.

Gagner du temps sera 5ème en janvier 70, Les belles dames 9ème en avril, Va mon bateau 6ème en juillet, Sois heureuse rose 4ème en novembre. Pour l'année, il passe à la seconde place derrière notre Jojo national.

En 1971 il va accuser une grosse faiblesse au début de l'année. Et t'oublier ne sera que 9ème en mars, Caresse 19ème en juillet. Mais il va se rattraper à l'automne avec J'avais oublié que les roses sont roses, 5 mois dans les 25 premiers, avec une 2ème place en février 72.
C'est également la deuxième place qu'obtiendra Adamo sur l'année 1971. Année qui a bouculé les hiérarchies, Johnny lui-même ne se retrouvant que 19ème ! C'est un nouveau venu, Julien Clerc, qui sera devant Adamo.

Mais la chute va continuer, même s'il obtient une belle 5ème place en juin avec ma liberté mon infidèle, il ne sera que 15ème en juillet avec Femmes aux yeux d'amour, 19ème avec Je te trouverai en novembre. Heureusement il va sortir Crazy Lue en décembre, qui va rester 4 mois et qui sera 8ème en février 73.

Fin de la première carrière d'Adamo.

Certes il aura en 73 deux chansons classées 18èmes, on est deux en juillet, Marie la mer en octobre.

Et en 1974, une seule chanson sera remarquée, Italiano qui n'occupera que la 14ème place.

 

Pour cette période 1963/1974, où il aura excellé pendant 8 ans, Adamo est à sa place, à la 5ème, 4ème chanteur masculin avec 46 chansons classées dont 12 numéros un.


Et ensuite ?  1975 le verra occuper une belle 12ème place (hit-parade général, hors SLC) avec c'est ma vie, et en août une 14ème avec J'ai trouvé un été. Remontée donc. Puis en 1976 ce sera Mademoiselle attendez, non clasée, et en 1977 belle carrière de si tu étais, présent de mars à juillet avec une belle 7ème place. Avec comme face B une superbe chanson (ma préférée ) sur le franquisme : Manuel.

Ses autres chansons ne seront plus classées, même si on les écoutera souvent:

- Parlons-en du bonheur (1981)
- Puzzle (1982).

 

Qu'est-il devenu ?

Il chante toujours ! Dernier album paru en 2008 "le bal des gens bien", reprise en duo de ses plus grands succès.

 

A la semaine prochaine (si vous appréciez ce genre de note) avec pour les quinqua/sexa Frank Alamo, qui connaîtra une destinée assez étrange.

12:53 Publié dans Cica-chansons, Musique | Lien permanent | Commentaires (7) | Tags : adamo

Commentaires

J'adorais Adamo lorsque j'étais enfant (parallèlement à mon "amour" immodéré -à l'époque- pour Johnny !) A tel point que je racontais qu'il était mon cousin :-)) et que mes copines de classe me croyaient. Je connaissais toutes ses chansons par cœur et la plupart de celles que tu cites (65/69 parce que ensuite, j'ai décroché*) me replongent dans cette période somme toute pas si lointaine (Bon, là, je fais vraiment "ancêtre !)

Je te souhaite une bonne semaine, Pat :-)

Bisous

*Ah, non, "C'est ma vie" j'ai adoré !

Écrit par : Sylvie | 30/08/2010

Adamo a été vécu comme un "gendre idéal", non ? Toujours propre sur lui, souvent costar-cravate.... et des chansons coulantes de romantisme pur... même si parfois un peu coquines (en douce)... et une voix, une voix !
Merci à toi pour cette évocation-là...
Dis... si tu pouvais... pour Adamo et d'autres... que sont-ils devenus ?

Amicalement et en chantant,
Psyblog

Écrit par : psyblog | 30/08/2010

Je vais te répondre comme pour Psyblog, pour moi Adamo est devenu intéressant au fil des années. "Z'étaient chouettes les filles du bord de mer" n'était, à l'époque vraiment pas ma tasse de thé ! Pendant des années j'ai détesté Adamo. Puis petit à petit, son répertoire a changé et je suis devenu intéressé. Pas fan mais intéressé. Mes morceaux préférés datent de 1977 ("Manuel") et 1972 ("je te trouverai"). Tu as décroché au mauvais moment Sylvie ;)
Bisous quand même.

Écrit par : Cica pour Sylvie | 30/08/2010

TRES BONNE IDEE :))
Je vais, une seconde fois finir ma note, car c'est vrai qu'on se demande toujours ce que les chanteurs sont devenus.
Oui, Adamo a une super-voix, dommage qu'il l'ait mal utilisée au départ ;)

Amitiés Psy

Écrit par : Cica pour Psyblog | 30/08/2010

Le bal des gens biens... y a des reprises que j'aime bien, d'autres, eh bah, beaucoup moins ;-)
Certaines chansons d'Adamo (à mon avis) ne supportent pas le miaulement inaudible de quelques uns (que je ne nommerai pas !)

Sinon, tu me perturbes, toi ! Je ne connais pas "Manuel", "Je te trouverai"... J'ai l'impression d'avoir raté des trucs, là !
Du coup, faut que je cherche (et que je trouve) pour écouter ces titres ;-)

Bisous

Écrit par : Sylvie | 30/08/2010

Manuel :
http://www.priceminister.com/offer/buy/7234991/Adamo-Si-Tu-Etais-Manuel-45-Tours.html.
Pour 0.90 euro, tu auras la plus belle chanson de Salvatore.
"Je te trouverai" doit être disponible en CD. Pour être franc, cette chanson-là fut ma préférée entre 1997 et 2007. Tu dois savoir pourquoi....
Je t'embrasse.

Écrit par : Cica pour Sylvie | 30/08/2010

"Je te trouverai" et "Manuel" sont aussi en écoute libre sur deezer...
J'ai écouté... et pas accroché... mais les chansons sont comme les personnes, elles nous "parlent" parfois et parfois non, tombent dans notre vie pour traduire nos émotions... ou tombent à côté...

Écrit par : psyblog | 31/08/2010

Les commentaires sont fermés.