Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

17/04/2011

Les 50 interprètes des années 63 à 74 selon SLC : Johnny HALLYDAY - I

I : la période pré-SLC (1960/1962)


AVANT-PROPOS.

Un monceau d'ouvrages a été élaboré sur Johnny. Moi-même, voilà six ans, à mes débuts dans les blogs, j'y avais succombé : http://cicatrice.blogs.psychologies.com/cicatrice/2005/05/johnny.html

Aussi, dans cette série, je ne traiterai que de la partie hit-parade le concernant. Aucune allusion à ses amours, à ses amis, à ses emmerdes, à sa santé, rien. Que des chiffres.

Quelques sites du net m'ont aidé en-dehors de la partie "SLC" (1963/1974), et du top 50 (1984 à aujourd'hui).

Donc, ce dimanche, la période de ses débuts, qui est une inconnue pour ses plus jeunes fans, lesquels pensent souvent que Retiens la nuit est un de ses premiers disques alors que c'est le 15ème...

C'est le 14 mars 1960 qu'il sort son premier 45 tours chez Vogue, T'aimer follement/laisse les filles. Aucune des chansons ne sera classée.

Le 3 juin, c'est souvenirs souvenirs. La destinée de cette chanson sera étrange. Entrée dans le hit seulement en octobre, elle n'arrivera pas dans les 10 premières (seulement 11ème en décembre), mais aura en revanche une grande longévité, puisqu'elle restera jusqu'en mai 61 dans les tablettes.

Troisième disque : Itsi bitsi petit bikini le 11 octobre. Hélas pour lui, c'est la version de Dalida qui sera classée. A l'époque, une chanson était "partagée" par plusieurs vedettes.

Quatrième disque, et c'est sur ce disque-là que je l'ai entendu pour la première fois (j'avais 10 ans) : Kiliwatch, sorti le 24 novembre 1960. Il arrivera dans le hit en février seulement, et culminera à la 7ème place en mars, ne sortant du hit qu'à l'été.

Deux 45 tours sortent ensemble en janvier 61 : Tu parles trop et Nous les gars nous les filles.
Là, ce sont les chaussettes noires d'Eddy Mitchell qui auront du succès avec tu parles trop.

Et Nous les gars nous les filles ne sera pas classé.

Ni le disque suivant, qui sort le 1er mars 61 : 24.000 baisers. Là c'est Dalida qui empoche la mise !

Idem pour les suivants, Tutti Frutti, A New Orleans, une nouvelle reprise de laisse les filles et bien trop timide.

On le voit, les débuts de Johnny sont assez laborieux. Onze 45 tours qui n'ont fait que de la figuration...

C'est peut-être l'avis de la maison de disques Vogue, car il enregistrera désormais chez Philips.

Sous ce nouveau label, il débute en octobre par la paire Tu peux la prendre/Viens danser le twist, deux disques sortis le 20 septembre 1961.
Tu peux la prendre sera classée jusqu'en février 62, mais ne dépassera pas la 14ème place.

Viens danser le twist en revanche sera son premier tube. Entré en novembre, il est numéro 1 en décembre.

Balayé par le disque suivant de... Johnny, pas encore sorti (ce sera le 2 février) mais écouté partout  Retiens la nuit. Numéro 1 d'entrée, pendant 21 semaines consécutives, jusqu'en juin !!!

Là Johnny frappe un coup énorme, et à partir de ce moment les projecteurs vont se braquer sur lui. Mais n'anticipons pas. Car avant retiens la nuit, il avait sorti le 1er décembre 61 Si tu me téléphones, qui ne fera, en mars 62 qu'une brève incursion dans les hits.

En mars justement alors que retiens la nuit est toujours en tête, il se fait plaisir avec un disque totalement en anglais, Johnny à New-York, avant de faire un disque/doublé le 16 mai (Retiens la nuit règnant toujours....) Dans un jardin d'amour (3ème de juin à septembre) / Serre la main d'un fou (11ème en décembre).

Le 27 juin 62 carrément un triplé : Madison twist (8ème en octobre) Pas cette chanson (3ème en novembre) Hey baby (13ème en décembre).

Puis le 20 octobre  l'Idole des jeunes, qui n'arrivera bizarrement qu'à la seconde place. Et oui... Si je n'avais pas compulsé les hits de l'époque je ne l'aurais pas cru, je pensais que non seulement elle avait été numéro un, mais eu moins plusieurs semaines.

1963. Le 16 janvier c'est la bagarre, qui arrivera 4ème.
Et le 1er mars  tes tendres années/elle est terrible. Classés tous les deux.

Désormais, Johnny est au hit-parade bien avant que ses disques ne sortent ! Les bras en croix est numéro un dès avril, mais il ne sortira que le 11 mai, avec Quand un air vous possède, qui sera 9ème.

Le premier hit véritable de SLC sort en avril 63 et voit Johnny maître du hit : 4 chansons dans les 6 premières !

Image (44).jpg

 

 

Image (45).jpg
La France a désormais elle aussi son "King".

A la semaine prochaine pour la suite, son apogée (1963/68) que ne ternira pas son service militaire (64/65).

Je vous embrasse.

 

 

Commentaires

Aaahhh ! Je rentre juste de vacances et je tombe sur cette note ! (Je crois que tu sais que j'ai une pièce presque entière consacrée à ma "collection" de Johnny ! Même mon fils porte le même prénom que monsieur Smet !)
Mais je m'aperçois aussi que j'ai beaucoup de lecture en retard...
Ce n'est donc qu'un passage rapide pour te faire une bise, Pat ;-)
Je reviendrai commenter un peu plus tard...

Écrit par : Sylvie | 17/04/2011

Mais où étais tu donc passée ? Je me faisais du souci, ne te voyant plus commenter mes notes musicales !
Bonne lecture, donc, tu as pas mal de choses à lire, notamment France Gall et Daniel Guichard.

Je t'embrasse

Écrit par : Cica pour Sylvie | 17/04/2011

J'étais sur la côte d'Azur ! Tu peux même voir les photos sur FB ;-)

Écrit par : Sylvie | 17/04/2011

J'ai été voir, tu as eu beau temps, tu as eu de la chance, c'était pas du tout gagné à cette époque de l'année !
Bises

Écrit par : Cica pour Sylvie | 18/04/2011

Que dire sur Johnny ? Ta note me semble très bien ! Mais fais attention... je suis une pro :-))
Et là, au moins, je peux dire que je connais toutes les chansons !

Par ailleurs, mes vacances ont été plutôt sympas. Je ne connaissais pas la côte d'Azur et j'ai eu la chance de la découvrir sous le soleil :-)

Bonne soirée, bisous

Écrit par : Sylvie | 19/04/2011

Sur Johnny, tout a été dit. Je possède environ 10 biographies, dont la sienne ("destroy") qui fait référence. Donc je ne m'aventurerai pas sur ce terrain-là, me bornant à parler de la carrière de Johnny que côté hit-parade. Je sais bien sûr que certains succès sont liés à sa vie intime (quand il a tenté de se suicider, en 1966, il avait fait un "disque-testament", qui a littéralement écrasé le hit de septembre 66, alors que l'été d'avant, il y figurait à peine). Mais ici, je n'en parlerai pas.
Mais rien qu'en étudiant cette "partie", ces classements, on devine déjà pas mal de choses...

je t'embrasse

Écrit par : Cica pour Sylvie | 19/04/2011

Je ne peux pas dire que je sois une fan ; Mais je l'aime beaucoup, et je connais pratiquement toutes ses chansons par coeur. Des bises

Écrit par : Sympho2 | 24/04/2011

Les commentaires sont fermés.