Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

06/12/2011

Les Ricains lèvent enfin le masque

Lorsqu'a été créé l'Euro, le dollar a cessé d'être la monnaie référente sur la planète.

Gros problème pour les Ricains, qui ont fait le gros dos pendant des années.

Ils ont attendu patiemment la faille, et celle-ci est arrivée en 2008. Hélas (et ça ils ne l'avaient pas prévu) cette faille est venue d'eux-mêmes, avec la crise dite des "subprimes". Crise qui s'est transformée en crise mondiale financière.

Virtuelle.

Car ces milliards de dollars et d'euros perdus n'ont pas été jetés à la mer, non, tout simplement ils n'existaient pas. Comme le font les traders à la bourse, qui achètent "virtuellement" des valeurs, et les revendent tout aussi "virtuellement" lorsqu'elles sont à la hausse. Sauf que les bénéfices, eux, ne sont pas virtuels.

Parfois, comme on "prend" à la belote avec presque rien, comptant sur les 3 cartes à venir et au jeu de son partenaire, ça ne marche pas. A là belote on est "dedans", et à la bourse, ça fait très mal. Kerviel en sait quelque chose.

Bref, avec cette crise d'origine US, la faille était là.

Comment s'attaquer à l'Euro ?

Tout simplement avec des bras armés appelés "agences de notation".

Agences qui d'abord se sont, à pas de loup, attaquées aux plus faibles. Irlande, Portugal, Grèce.

Je mets à l'écart l'Espagne qui elle en revanche a vraiment donné le bâton pour se faire battre avec son projet immobilier pharaonique. Je me souviens d'un collègue de 52 ans à Biarritz, qui en 2006 avait obtenu un prêt espagnol de.... 45 ans !!!!

Puis, second temps, c'est l'Italie qui a été dans le collimateur.

Troisième temps, la France. Facile de s'attaquer à un pays en pleine campagne électorale.

Voici 4 semaines, la nouvelle tombait : dégradation de la note française. Mais devant la menace planétaire de cette décision, l'agence a dû battre en retraite, et arguer d'une "erreur technique" !

Mon Q ..... !

Aujourd'hui, les masques sont enfin tombés. Une agence a menacé les "meilleurs éléves" de la zone Euro (dont l'Allemagne) de les dégrader de deux crans !!

Les Allemands en sont tombés des nues, se sont demandé pourquoi, pourquoi eux ?

Simple : le but de ces agences - et par delà du gouvernement américain - c'est de faire tomber l'Euro. Et cela, ce n'est vraiment aujourd'hui que l'Europe l'a compris.

Alors, je re-pose la question, celle que j'avais déjà posée voici un mois et demie

http://cicatrice.hautetfort.com/archive/2011/10/19/2012-l...

Cela sert-il vraiment à grand chose de se rendre aux urnes, quand on sait QUI dirige vraiment les pays ?
Avec, bien évidemment des Européens - paravents, comme Christine Lagarde à la tête du FMI qui inaugure les chrystanthèmes !

Les USA - via leur bras armé des agences de notation - ont déjà fait chuter les gouvernements grecs, italiens et espagnols.

A qui le tour ?

Ou alors, arrêtons le massacre et n'écoutons plus, tous en Europe, ces monstrueuses machines qui ne font pas que prédire les catastrophes mais aussi les provoquent.

Je vous embrasse.

Commentaires

Depuis 2008 qu'on nous parle de cette crise, qui est si terrible qu'il faut se priver sur tout, rien n'a réellement changé... j'ai l'impression que si on avait omis d'en parler, on ne s'en porterait pas plus mal!

Écrit par : CriCri | 09/12/2011

C'est comme la prestidigitation : tout l'art consiste à ne pas perdre des yeux (et des oreilles) ceux qui vous serinent ce refrain-là. Si jamais tu commences à réfléchir, ils sont fichus ! Cette dette, c'est du Monopoly !

Écrit par : Cica pour Cricri | 09/12/2011

Les commentaires sont fermés.