Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

16/02/2012

Vague de froid 2012 : est-si exceptionnel ? (réactualisée )

On ne m'en voudra pas si je préfère me cantonner dans mon domaine pour démontrer des faits, j'ai appris (depuis 3 semaines) qu'il fallait faire bien attention à ce qu'on pouvait publier, et de préférence bien documenté, sachant qu'il pouvait y avoir des chieurs de mouche qui vous reprennent pour des vétilles, ce qui à la longue devient fort agaçant.

Là, je ne vois vraiment pas qui pourrait me donner des leçons sur ce sujet.

Donc, notre vague de froid.

C'est vers le 25 janvier que j'ai commencé à voir que février 2012 pourrait avoir quelques points communs avec février 56. Mais si, dans mon site, je prévoyais des températures qui devenaient de plus en plus basses, je savais qu'en février tout était possible, et qu'au dernier moment, une belle vague de froid qui attendait son heure à nos portes pouvait être déviée vers le sud, vers les Balkans et même la Grèce.

• le 1er février il n'a pas dégelé chez moi. Mais ça, ça se produit au moins 10 fois par an. Rien d'alarmant donc.

• le 2, -12° à Belfort, -10° chez moi et -8° dans la région Parisienne. Le froid se confirmait, mais toujours rien d'alarmant, un truc qui se produit 2 à 3 fois par an.

• le 3 toujours Belfort, -15°, -12° à Charleville.. Moyenne des trois premiers matins : -12°.... chez moi, "que -13°", mais avec une moyenne des trois premiers matins de -10°. Ailleurs, quand même à noter que cette fameuse moyenne atteint -6° à Paris et dans le Centre, -5° en Bretagne.
Bon, c'est "la" vague de froid de l'année, et encore pas dans certaines régions qui restent à l'abri, comme la Provence et le sud-ouest.

• le 4 , -16° à Charleville, -15° chez moi et aussi à Belfort. On note -12° à Lille et -11° à Clemont-Ferrand. La moyenne des 4 premiers matins de février est désormais inférieure à -10° en Champagne Ardenne, Lorraine, Alsace et Franche-Comté, inférieure à -5° à l'est d'une ligne Caen-Rennes-Angers-Limoges-Lyon-Grenoble. Et il gèle le matin sur l'ensemble du territoire.

On peut alors situer cette vague de froid comme "biennale", arrivant tous les deux ans en moyenne.

• le 5, -20 chez moi. -16 à Belfort, -15 à Clermont-Ferrand, -12 à Lyon, Paris et dans le Centre. En revanche, le redoux arrive dans l'ouest avec une nuit à +7° à Quimper (!) et à 0° à Rennes.
La ligne de la moyenne des 5 premiers matins inférieure à -10° pousse un pied vers la Picardie et la Haute-Normandie, et celle inférieure à -5° englobe à présent deux tiers de la France. Ne sont épargnées que l'Aquitaine, le Poitou-Charentes, les Pays de la Loire, la Bretagne, une partie de Midi-Pyrénées et le pourtour Méditerranéen.
Là on peut dire que la vague de froid de 2009 est battue.

• Le 6, un nouveau stade est franchi, avec -18°3 observés en Sologne. Toujours -20 (tout juste) chez moi. La lutte entre le redoux qui arrive de l'ouest est implacable puisque on relève ce matin-là 23 degrés d'écart entre Quimper (+5) et Romorantin, en Sologne (-18), séparés par 400 km.
La ligne des -10 sur les 6 premiers jours ne recule pas, ni celle des -5.
La vague de froid de mars 2005 est à son tour battue.

• Le 7, le redoux venu de l'ouest bat en retraite, tout le pays étant de nouveau sous le gel. Les régions où la moyenne des températures matinales de la semaine sont inférieures à -10 englobent désormais toute l'Auvergne. Quand aux régions où les petits matins ont été supérieurs à -5° ne sont plus que La Bretagne, une partie des Pays de Loire, de Poitou-Charentes, de l'Aquitaine, de Midi-Pyrénées et du pourtour Méditerranéen.
On atteint là le niveau de la vague de froid de janvier 2003.

• le 8, Toulouse passe sous les -10 degrés. Sinon, pas d'autre poussée du froid significative, mais cela fait désormais 8 jous que la France grelotte. Du pas vu depuis... 11 ans, depuis décembre 2001.

• le 9, -12°4 dans la ville Rose ! Cette fois la France est touchée dans son entier, avec de la neige pratiquement partout. Les secteurs inférieurs à -10 le matin sur les 9 premiers jours de février gagnent du terrain, faisant comme le PS aux Régionales. On y compte Champagne-Ardenne, Lorraine, Alsace, Franche-Comté, Bourgogne, une partie de Rhône-Alpes et le Centre.
Celles au contraire au-dessus de -5 sur cette période s'amenuisent, seules résistent la Bretagne et le pourtour Méditerranéen !
On a égalé la vague de froid (classée *** par Météo-France de fin 96, début 97)

• le 10, petit répit, qui amène beaucoup de neige. Les positions du froid sont confortées, cela fait à présent 10 jours que la vague de froid a commencé.

• Enfin ce matin 11 février, le froid a de nouveau envahi tout le pays. Du sud-est (-13° dans la banlieue de Marseille) au Finistère (-7° à Quimper) cela fait désormais 11 jours que 7 régions de France enregistrent en moyenne une température inférieure à -10° le matin.
Janvier 87 est à son tour battue et on peut - pour l'instant - dire que jamais, depuis janvier 1987, soit 25 ans, on n'avait vu cela.

___________________________________________________________________________________

Réactualisation du 16/2, après la vague de froid.

Météo-France a publié un graphique qui corrobore mes dires :

 

 

398674_364351170249544_268966696454659_1375627_1113224590_n.jpg

Il en ressort que, depuis 1947, cette vague de froid se situe au 5ème rang ex-aequo derrière bien évidemment 1956 (qui peut se reproduire...) 1963, 1987 et 1985.

Elle bat février 1991, décembre 2001, janvier 1947 et même février 54 qui a avait fait l'objet de plusieurs films (cette vague de froid avait décidé l'Abbé Pierre à lancer sa fondation Emmaüs).

ATTENTION : Cela ne remet pas en cause le réchauffement global de la planète, qui est prouvé année après année, mais il est vrai que l'Europe Occidentale se dirige de plus en plus vers un climat "à la Québecoise" ! étés très chauds, hivers très froids.

Je vous embrasse

Commentaires

Et oui!

C'est l'expert qui parle. Et je te fais confiance, car, côté météo, je connais pas grand chose...

Bises!
Carla

Écrit par : cmvg1971 | 18/02/2012

Oui, cette fois, contrairement à (paraît-il) Sheila, je parle en pro avec des chiffres étayés. A présent que je suis en retraite, je peux révéler mon métier, alors que dans le forum de psycho, je souffrais en silence de lire des quantités d'inepties à propos du temps (la plus belle fut Cosworth/Loubou à propos de la vague de chaleur d'août 2003 qui leur avait paru "normale" !)
Bises à toi.
PS : de nouveau la neige...

Écrit par : Cica pour Carla | 19/02/2012

Les commentaires sont fermés.