Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

04/02/2017

Qui a tué ma maman ?

(inspiré de la chanson de Graeme Allwright qui a tué Davy Moore)

Qui a tué ma maman ?
Qui est responsable et pourquoi est-elle morte ?

C'est pas moi dit ex-chef, lequel, a donné le premier coup mortel
Même si j'ai provoqué l'éloignement de son fils, en le torturant pendant des années, le poussant à le faire muter.
Je ne savais pas qu'il ne conduisait plus, qu'il ne pouvait plus aller où il le désirait, qu'au lieu d'aller la voir tous les mois, ça se compterait en années.
Et puis pourquoi aller si loin, il n'était pas obligé de tant s'éloigner, ce n'était pas dans la région les postes qui manquaient.
Vous ne pouvez pas m'accuser....



Qui a tué ma maman ?
Qui est responsable et pourquoi est-elle morte ?

C'est pas moi, dit mon père, détruit
Je sais qu'elle ne voulait pas déménager, que son petit logis lui plaisait.
Mais le propriétaire nous avait mis dehors, et il fallait trouver quelque chose. Je sais qu'on n'avait trouvé qu'un trou minable, sans soleil, et qu'elle avait perdu tous ses repères, qu'elle était désespérée, qu'elle s'était fatiguée durant le déménagement, alors qu'elle était si fragile. Mais j'ai fait ce que j'ai pu, pensant que le centre-ville lui plairait, au lieu d'un coin si éloigné.
Vous ne pouvez pas m'accuser....



Qui a tué ma maman ?
Qui est responsable et pourquoi est-elle morte ?

C'est pas moi dit le propriétaire
Ils savaient depuis longtemps que je vendais, j'ai respecté légalement le délai.
De plus je ne leur vendais qu'une bouchée de pain, ils avaient mis de côté 5 fois plus, ils auraient pu acheter.
Vous ne pouvez pas m'accuser....



Qui a tué ma maman ?
Qui est responsable et pourquoi est-elle morte ?

C'est pas moi, dis-je en pleurant
Je sais que la veille de sa mort je lui avais fait beaucoup de peine, et qu'on s'était disputés au téléphone. 
Mais ce soir-là elle avait soutenu mon père contre moi, cela je ne le supportais pas. Je ne savais pas que je lui parlais alors pour la dernière fois, je pensais que le lendemain cela serait oublié, d'autant que nous devions la voir la semaine d'après, après de longs mois de séparation.
Vous ne pouvez pas m'accuser...


Qui a tué ma maman ?
Qui est responsable et pourquoi est-elle morte ?


Ma maman est décédée voilà tout juste 19 ans, le 4 février 1998.

03:32 Publié dans détripage | Lien permanent | Commentaires (6)

Commentaires

tout simplement touchant ! perdre sa maman c'est déjà dur . moi je l'ai perdu l'année dernière mais j'avais 65 ans alors que toi tu étais encore jeune il y a 19 ans mais le destin est là . amicalement . jean

Écrit par : jean | 04/02/2017

Je me demandais si un de mes fidèles commentateurs musicaux allaient réagir sur cette note plutôt "intimiste", de celles que je faisais avant 2014, et bien oui, mon fidèle Jean, bien que de temps en temps nous ne partagions pas les mêmes avis sur les chanteurs, a réagi.
Merci à toi donc, et je te renvoie à la note qui explique comment je l'ai reçu. Encore pire que la nouvelle, je pense:
http://cicatrice.hautetfort.com/archive/2014/05/20/tu-es-assis-5374208.html

Amitiés

Écrit par : cica pour Jean | 04/02/2017

je l'avais lu , mais comme je te l'avais déjà dit j'avais tout parcouru en découvrant le hit slc . j'avais été intriqué par ton histoire personnelle . il faut dire que j'avais été touché par ce vécu . très surpris aussi par l'atroce chef . dans ma jeunesse j'allais à la météo de dijon-longvic , mes parents étaient amis avec le chef de la météo et l'ambiance était super sympa entre eux ! je n'aurai pas pensé à toute cette méchanceté gratuite entre collègues ! c'était à cette occasion que j'ai monté dans l'avion de tanguy et laverdure au sol je précise ! sinon mon père est mort en 89 d'une crise cardiaque à 75 ans , son souvenir reste très présent . pour ma mère j'ai eu la très grande chance de l'avoir eu dans la même ville que moi et de l'avoir vu en bonne forme jusqu'à l'année dernière , elle était dans sa centième année , c'était déjà beau . mais j'aurai quand même aimé l'avoir encore plus longtemps malgré tout . longue vie à ton blog . amicalement . jean

Écrit par : jean | 04/02/2017

Ce qui m'a choqué dans cette histoire, c'est que de mes débuts (1971) à l'arrivée de ce type (1994) j'ai toujours eu de bons rapports avec mes chefs ou mes collègues. Et le must c'est que juste avant lui, le chef, c'était moi ! Et je me flatte d'avoir fait du bon boulot, notamment d'avoir créé la station météo de Sainte Enimie dans les gorges du Tarn, m'étant aperçu que les températures du lieu l'été n'avaient rien à envier avec celles du var ou de l'hérault.
Après cette (triste) parenthèse, où, bouffé par les médicaments j'ai loupé l'adolescence de ma fille, la fin de ma carrière s'est passée sous d'excellents auspices, entre 2003 et 2011, où j'ai réuni beaucoup de monde à mon pot de départ en retraite.
Tu as eu de la chance de pouvoir pu profiter de ta mère jusqu'à tes 65 ans, c'est aussi le cas de mon cousin/frère dont je parle souvent ici, pour ma part perdre sa maman à 46 ans j'ai eu beaucoup de mal. Et paradoxalement, pour ce chagrin le temps n'efface rien, bien au contraire...
Toutes mes amitiés.
Patrick

Écrit par : cica pour Jean | 04/02/2017

Patrick,j'ai lu ton texte adapté de Qui a tué Davy Moore,paru sur le premier album de Greame,chez Mouloudji. J'avais usé ce 33 tours et acheté un 2me exemplaire. Un titre superbe. J'ignore le temps qu'il t'a fallu pour l'écrire; ton texte mérite des congratulations. Tu racontes un drame personnel avec talent,force d'âme et de coeur. Vraiment je suis scotché! Et en même temps ce texte ce texte décrit le cheminement vers un destin implacable qui ramène le lecteur à la question initiale:Qui a tué ta maman? De mon point de vue,par ces mots tu lui rends un hommage magnifique! Mes pensées émues,quelques larmes... Cordialement. Cédric

Écrit par : Cédric | 04/02/2017

Tu ne me croiras pas Cédric.... disons dix minutes tant je l'avais en moi ce texte ! Je n'ai même pas cherché à ce qu'il s'y trouve des rimes, c'est parti tout seul, sur le clavier. Je l'avais mise en brouillon, et ensuite le lendemain, à l'heure où elle est morte, j'ai relu, et envoyé tel que sur le blog.
Merci de ton com, qui me touche du fond du coeur.
Patrick

Écrit par : cica pour Cédric | 05/02/2017

Les commentaires sont fermés.