Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

24/09/2017

TOP 35 DES VENTES DE DISQUES JUIN 1981

 

1 18 POUR LE PLAISIR Herbert Léonard 1  
2 6 FADE TO GREY Visage   1
3 1 ETRE UNE FEMME Michel Sardou 2  
4 25 ELLE EST D'AILLEURS Pierre Bachelet 3  
5 14 RADIO PIRATE Grand orchestre du Splendid 4  
6 24 ET NE LA RAMENE PAS Sheila 5  
7 2 DALLAS Générique TV 6  
8 3 STOP THE CAVALRY Jona Lewie   2
9 5 ENOLA GAY O M D   3
10 7 LOOKING FOR CLUES Robert Palmer   4
11 34 KIDS IN AMERICA Kim Wilde   5
12 20 SHADDAP YOUR FACE Joe Dolce   6
13 33 CHANSON D'ADIEU François Valéry 7  
14 17 STARS Générique TV 8  
15 e VIENS M'EMBRASSER Julio Iglesias 9  
16 31 ROCK THIS TOWN Stray Cats   7
17 10 CHIPIE Richard Gotainer 10  
18 e BETTE DAVIS EYES Kim Karnes   8
19 e DE L'AMOUR Michèle Torr 11  
20 28 CHERCHEZ LE GARCON Taxi Girl 12  
21 9 JEALOUS GUY Roxy Music   9
22 19 HUMANAUM John Gabilou 13  
23 29 EXCUSEZ-MOI DE CHANTER DU ROCK N ROLL Johnny Hallyday 14  
24 4 TATA YOYO Annie Cordy 15  
25 e I LOVE YOU MUCH TOO MUCH Santana   10
26 12 BRAVO TU AS GAGNE Mireille Mathieu 16  
27 e BAMBOU Alain Chamfort 17  
28 e L'AMOUR C'EST COMME UNE CIGARETTE Sylvie Vartan 18  
29 8 HELLS BELLS A C D C   11
30 e YOUR LOVE Lime   12
31 15 LADY Kenny Rogers   13
32 e STARS ON 45 Stars on 45   14
33 e JE T'AI AIMEE Johnny Hallyday 19  
34 e JE VEUX DE LA TENDRESSE Elton John   15
35 16 WOMAN John Lennon   16

De belles entrées pour ce top de juin. Herbert Léonard au sommet, qu'il n'est pas près de quitter. Côté étranger, Visage, qui tournait en boucle sur les radios entre décembre 80 et mars 81 ! Décalage encore. Pour la seconde place c'est Sardou et il faut aller jusqu'au n°8 général pour trouver la médaille d'argent étrangère, Jona Lewie.
La médaille de bronze est attribuée d'un côté à Pierre Bachelet (en attendant encore mieux) et de l'autre à Enola Gay, même remarque que pour fade to grey.
Radio pirate rate de peu le podium, Sheila obtient une (trop?) belle 5ème place avec une chanson assez nulle. Sheila dont l'attitude n'est pas des plus dignes actuellement suite au suicide de son fils. Dans les magazines people, elle dit qu'on a répandu sa vie sans le lui avoir demandé, mais elle oublie ses nombreux ouvrages où elle se répand tous azimuts !
Kim Wilde continue son ascension, tranquillement. Elle, est "en phase" avec les passages radio, tout comme Joe Dolce, numéro 6 de sa catégorie. Terminus 7 pour François Valéry, ce qui n'est pas si mal, tandis que Stars termine au 8ème rang.
On arrive à Julio Iglesias. Tout est permis à l'espagnol chéri de ces dames. Quand c'est Richard Anthony qui chante - merveilleusement - cette chanson en 1977, elle passe inaperçue (j'attends le hit de Stéphane pour savoir exactement son parcours) mais quand c'est RRRRoulio qui la chante, en changeant un peu le titre et en la massacrant, alors là c'est succès assuré ! Vraiment là je ne comprends pas...
Voilà pour le hit "visible".

Le caché à présent, en commençant pas celles qui n'auront jamais l'honneur du top 15 mensuel de FF :
- Michèle Torr et de l'amour. 
- Cherchez le garçon, de taxi girl, que j'avais achetée le 4 mars ! Je le sais, j'étais à Lorient et je me suis fait agresser dans la rue ce jour-là ! Terminus 12 pour cette chanson.
- Excusez-moi de chanter du rock n roll de Johnny, terminus 14 français, 23ème général... Je t'ai aimée, heureusement arrive, et ira assez loin. Mais on est loin des places qu'il avait dans les 60 et 70.
- Santana avec I love you much, too much.
- Stars on 45, qui sera remplacée par la même chose, magazine 60.
- Je veux de la tendresse, version Elton John. J'adore Elton John, mais cette 34 ème place est bien payée pour ce massacre ! 

Les autres iront plus loin.
Loin pour Iglesias et Sylvie Vartan;
Assez loin pour Lime (J'adore !) et Johnny avec je t'ai aimée.
A cette époque passaient en boucle Rita Lee et Lança perfume, Marie-Claire Buzy et son dyslexique, Sheena Easton et Morning train. J'espère qu'on les verra dans ces colonnes !

A dimanche prochain,

Je vous embrasse.

Commentaires

Pour Sheila, dont je suis fan, je ne suis pas au courant du fait qu'elle se répande actuellement dans les médias. Cependant, comme j'ai un de ses livres ("Danse ta vie"), je pense qu'elle les a écrits peut-être pour le fric, mais sûrement aussi pour rétablir sa vérité sur toutes les rumeurs cruelles dont elle a été victime à son corps défendant durant toute sa vie. Enfin, surtout au début.

Moi je pense qu'elle est sincère en ce qui concerne le fait qu'elle a dû beaucoup souffrir à l'époque sur la rumeur établie par le journaliste Gérard De Villiers et son propre producteur Claude Carrère comme quoi suite à ses malaises de 1964 dû au surmenage et au dérèglement hormonal dont elle a été victime durant sa première tournée et qu'elle ait dû prendre des hormones mâles pour retrouver une santé, qu'elle risquait de devenir, puis était un homme ! Avec le recul, c'est tellement stupide que des gens censés aient pu croire à une ânerie pareille à l'époque que ça fait rire (Parce que quel belle homme (Faute d'orthographe volontaire !) elle ferait ! N'importe quoi !), mais franchement à l'époque, je pense que jeune, elle n'avait que 18 ans, elle a dû vraiment le prendre très mal, d'autant que la rumeur a repris au moment de son mariage et de la naissance de son fils. Comme quoi elle n'était pas enceinte mais avait une poche d'eau de mer sur le ventre !

Son cas a même été étudié en médecine.

Autant dire qu'en 2013, je n'ai pas pleuré le décès de Gérard De Villiers, et juste un tout petit peu plus (Parce qu'il était aussi son compositeur) celui de son producteur Claude Carrère. Mais bon, concernant monsieur Carrère, Sheila n'est pas la seule chanteuse à s'en plaindre. Karen Cheryl aussi (La fausse concurrente de Sheila. Elles étaient mises en concurrence mais s'entendaient très bien dans le privé.), Linda De Suza (Qui a été spoliée de ses droits d'auteure), Julie Pietri (Qui était chez Carrère, sous le nom de Julie, de 1981 à 1986 non compris, et qui l'a quitté début 1986 parce qu'il ne voyait pas d'un bon oeil le fait qu'elle veuille écrire elle-même ses textes de chansons. Résultat, elle sortira "Eve, lève-toi", coécrit par elle-même et Jean-Michel Bériat, chez CBS, la maison de disques où elle était déjà entre 1979 et 1981), mais même Sabine Paturel (En coproduction chez Emma et Carrère entre 1985 et 1989, et qui dira qu'elle n'a jamais eu les droits d'interprète qu'elle aurait dû avoir pour "Les bêtises", et que c'était très dur de travailler avec lui) et même Elsa qui, lorsqu'elle avait 13 ans en 1986, a sorti un seul 45 tours chez eux : "T'en va pas", mais qui a dû contractuellement enlevé son nom Lunghini pour ne faire carrière qu'avec son prénom parce que monsieur Carrère le voulait. Enfin...).

Et en 1985, Sheila a fait sa première grande scène à Paris : Le Zénith. Considérant qu'il s'agissait d'un événement, Jean-Claude Camus avait vu les choses en grand en retenant 3 semaines de réservation de la salle. Et le spectacle a tenu durant ces 3 semaines, mais bien évidemment, une fois l'effet d'annonce médiatique passé, les spectateurs ont été de moins en moins nombreux ce que le journaliste Paul Wermus (Dont je n'ai pas non plus pleuré le décès cette semaine) avait titré dans Le Quotidien de Paris "Sheila, y'a-t'il encore un spectateur dans la salle ?". Enfin, bref, elle en a connu des vertes et des pas mûres dans sa carrière au niveau médiatique, et je suis sûr qu'elle est sincère quand elle dit qu'elle aurait préféré être moins harcelée.

Je pense que le fait qu'elle vienne d'un milieu modeste n'a pas dû l'aider et a dû faire tâche dans le gratin mondain du show-business parisien. Mireille Mathieu, venant d'un milieu encore plus modeste d'Avignon, n'a pas été épargnée non plus, mais mieux protégée à mon avis par son imprésario plus bienveillant Johnny Starck.

Écrit par : Hug | 24/09/2017

Cica : Ceci dit, c'est vrai que Sheila n'a pas toujours été tendre avec son fils. Mais ceci dit, tout cela est parti de l'autobiographie de Ludovic qui est sortie en 2005 pour ses 30 ans "Fils de" où il n'est pas tendre avec elle. Avant, médiatiquement, Sheila et Ludovic se montraient toujours médiatiquement assez proches. Leurs déboires ne regardaient qu'eux. Elle n'a pas aimé qu'il les expose. Mais, contrairement à ce qui se dit dans la presse, Sheila et Ludovic s'étaient réconciliés. Elle l'avait dit dans l'émission "Le divan" de Marc-Olivier Fogiel en mai 2016. Je pense même que contrairement à ce qu'on nous dit, ils s'étaient revus en 2015 ou 2016. Par contre, l'attitude que je n'aime pas est celle de la veuve de Ludovic, Sylvie Ortega Munos, qui dit pis que pendre de Sheila, alors qu'elle, elle n'est connue que pour être la copine du fils de Sheila, et doit donc indirectement sa notoriété à cette dernière.

Concernant ce hit, Sylvie Vartan arrive avec ce qui n'est pas sa meilleure chanson. Et Kim Carnes (Avec un C à Carnes) arrive avec sa voix cassée. Sinon, "Je veux de la tendresse" a été créée par la chanteuse Janic Prévost, dont je cherchais justement des informations sur Internet ce matin. Elle serait la fille de l'acteur Daniel Prévost. "Je veux de la tendresse", une chanson un peu déprimante mais que je me souviens bien avoir écoutée sur Bide et Musique un week-end de février 2014 où je m'étais engueulé avec mon père et c'est une chanson qui fait du bien quand on n'a pas vraiment le moral. Autrement "Excusez-moi de chanter encore du rock'n'roll" est le premier 45 tours de Johnny qu'on a eu chez moi. Mon père n'ayant jamais acheté du Johnny avant 1981. J'ai donc toujours connu ce disque. Sur la face B figure un titre à écouter absolument : "Je peux te faire l'amour" ! Un titre plein d'auto-dérision en fait (Même s'il est écrit par Michel Mallory et composé par Serge Haouzi).

Écrit par : Hug | 24/09/2017

Bonjour,Hug,fan de Sheila je le suis aussi,tu le sais. 45 tours,cd et enfin l'Intégrale. Concernant Gérard de Villiers,il est l'auteur à succès d'une série d'espionnage bien documentée et a travaillé en sous-marin pour la France. Avec une vieille machine à écrire et un chat magnifique dans ses dernières années actives. Sheila a perdu son fils,tragiquement,et doit beaucoup en souffrir. Je ne me lasse pas de l'écouter,je le répète. D'ailleurs elle commence à me manquer! J'aime l'écouter chronologiquement, je suis fan et tu n'étais pas né,Hug,mais quand elle est enfin devenue numéro1 à Salut les Copains,hit hebdo,... Génial,et ça a continué avec Le cinéma,Bang Bang-ce dernier titre utilisé dans une série Le tueur du lac- et, tiens,toujours dans le hit hebdo,L'heure de la sortie... Et d'autres. Maintenant,je suis d'accord avec toi; ces rumeurs idiotes n'ont pas dû la réjouir mais comme tu le dis ce fut pire pour Mireille et je le regrettais aussi. Mais toutes deux sont encore là; Mireille,je l'ai rencontrée mais pas Sheila et après le drame qu'elle vient de vivre... Merci Hug. Merci au patron,Patrick qui permet ce miracle hebdomadaire! Cordialement, Cédric

Écrit par : Cédric | 24/09/2017

Patrick,je suis content que tu aies mentionné cette aberration à propos de Viens m'embrasser. Dans un des spectacles que j'ai vu de Richard,il parodie ce Viens m'embrasser peu convainquant. À bientôt Cédric

Écrit par : Cédric | 24/09/2017

"Embrasse-moi" de Richard Anthony n'est pas passé inaperçu à sa sortie ;21ème au Hit Rtl, 20 ème au Hit hebdo de Fabrice Ferment mais c'est à prendre avec précaution bien sûr.

Écrit par : Leroy David | 24/09/2017

Leroy,c'est vrai qu'il était dans les juke-box; j'avais acheté le 45 tours. C'était sublime,en tout cas avec une intro magique. Cordialement. Cédric

Écrit par : Cédric | 24/09/2017

Petit oubli de l'homme trop pressé que je suis parfois: quand Sheila est enfin devenue numéro1 à salut les copains pour la première fois c'était dans le hit-parade hebdomadaire avec Le folklore américain....Patrick évoque Sheena Easton; j'ai des 45 tours et j'ai aimé beaucoup aussi For your eyes only...007 Rien que pour vos yeux...À bientôt Cédric

Écrit par : Cédric | 24/09/2017

belles entrées pour ce mois de juin 81 , la belle Kim Carnes et Alain chamfort avec bambou ( de Serge Gainsbourg et d'Alain Chamfort ) , à signaler la belle pochette du disque avec la photo d'Alain Chamfort . j'avais adoré Elton John avec sa reprise de je veux de la tendresse , surement aussi à cause de son accent , même sa reprise en anglais dans son album de 81 m'avait convaincu . Janic Prevost , superbe ( l'original ) , merci Jean-Paul Dréau pour cette magnifique chanson . Santana et sa reprise d'i love you much too much ( ah cette guitare ! ) même si ses albums ne pourront plus être aussi bon que leurs trois où quatre premiers albums essentiels . ce titre est super . je viens de m'a percevoir que Dean Martin l'avait repris en 62 . par contre Lime avec your love , j'avais complètement oublié ce titre disco qui était peut-être le dernier titre disco a entrer dans le top ? amitiés à tous . Jean

Écrit par : jean | 25/09/2017

je viens de m'apercevoir que le titre je veux de la tendresse par Elton John , est traité de massacre par Patrick, comme quoi les goûts et les couleurs ! je n'y peux rien j'ai toujours aimé ce titre ! Jean

Écrit par : jean | 25/09/2017

pour ce top de juin 81 je pense que tout a été dit par mes collègues commentateurs, je ne peux qu'approuver personnellement l'entrée d'Alain Chamfort avec "bambou", c'est vraiment sans doute sa meilleure période et la collaboration avec Serge Gainsbourg lui a été profitable. Cela dit à part Chamfort, Bachelet, Renaud et quelques autres comme Sardou et H.Léonard, le niveau français me laisse un peu sur ma fin sur cette année 81, je crois en plus que ça va pas s'arranger dans les mois qui suivent avec l'arrivée de JJ Lionel et sa danse des canards...coin coin...mais on me répondra qu'il en faut pour tous les goûts. Amitiés à tous, Renaud.

Écrit par : Renaud | 25/09/2017

En ce qu concerne Sheila, je n'ai jamais dit qu'elle se répandait sur les médias, mais "mais elle oublie ses nombreux ouvrages où elle se répand tous azimuts !", notamment "danse avec ta vie" et "ne vous fiez pas aux apparences". Carrère était un mec pourri, mais j'estime que Sheila est une femme aigrie et surtout jalouse par rapport à la compagne de son fils. Cela dit ça n'enlève rien à son talent, et je possède quasiment tous ses disques. Je termine par "elle vient d'un milieu modeste", elle est loin d'être la seule, quand on voit par exemple Johnny, Sylvie, ou Mireille Mathieu !
Je pense même que sortir d'un milieu modeste est stimulant, j'en suis l'exemple vivant, j'ai bossé comme un fou pour arriver à une assez bonne situation ayant grandi dans treize mètres carrés sans eau ni chauffage ! Comme le chantait Goldman "à coups de livres je franchirai ces quatre murs".
Amitiés

Écrit par : cica pour hug | 25/09/2017

Je surveille avec beaucoup d'attention ce printemps 1981 et je suis étonné, y compris dans le "hit caché", de ne pas y trouver ce monument qu'est "the river" de Bruce Springsteen, pourtant sorti à cette époque là...

Écrit par : Fred | 25/09/2017

Cica : Ah ! OK ! Je n'avais pas bien lu. Pardon.

Par contre, je ne suis pas d'accord avec toi sur la prétendue jalousie qu'elle pourrait avoir avec l'ancienne compagne de son fils. Je pense au contraire que cette Sylvie Ortega Munos ne devrait pas déverser des conneries sur Sheila sur Facebook.


Sheila, elle est connue pour être chanteuse depuis novembre 1962. Moi, je la connais quand même depuis mes 7 ans, quand son titre "Le tam-tam du vent" est entré au Top 50 fin octobre 1989.


J'ai suivi tout ce qu'elle a fait depuis. (Les émissions de télé, les disques), mais c'est surtout en 2001 que je l'ai découverte et je peux remercier mon ancienne professeure de piano de m'avoir prêté puis donné deux de ses disques. (Je dis "prêté" puis "donné", parce que c'était le vendredi avant les vacances de la Toussaint, et que les deux albums 33 tours compilations faisaient partie d'un lot de 45 tours et de 33 tours que je pouvais conserver s'ils me plaisaient ou bien lui rendre après les vacances s'ils ne me plaisaient pas ou si je les avais déjà. J'ai bien entendu conservé ceux de Sheila.).

Mme Sylvie Ortega Munos, je ne l'ai vue sur Internet qu'à l'automne 2012 dans la captation d'une émission de radio me semble-t'il de Jean-Luc Morandini, où suite à des problèmes avec sa mère (Ludovic voulait entre-autres "pourrir le come-back de Sheila à l'Olympia" qui avait lieu fin septembre), et suite à cette émission, Ludovic avait été amené à faire de la prison je crois et en tout cas à ne plus pouvoir s'approcher de sa mère et de son beau-père. Sylvie Ortega Munos était venue défendre Ludovic, et sur le plateau il y avait aussi Francis Lalanne qui s'en était pris à Ludovic. Et en coulisses, ils en étaient même venus aux mains.

Mme Sylvie Ortega Munos n'a existé à mon sens qu'en étant la petite amie de Ludovic, et n'existe maintenant qu'en étant sa veuve. Ludovic était le fils légitime de Sheila, ce n'est plus à prouver. Si Sheila n'avait pas eu Ludovic comme fils, Madame Sylvie Ortega Munos n'aurait peut-être pas existé médiatiquement. Donc elle doit indirectement sa notoriété à Sheila.

C'est pour cela que je trouve son attitude envers cette dernière est complètement indigne et hors de propos. Je pense que Sylvie Ortega Munos devrait nous prouver ce qu'elle a comme talent, au lieu de ne faire qu'envoyer des vacheries par médias interposés à sa belle-mère à qui elle doit sa notoriété ! A moins que cela ne soit son seul talent ! Sheila, elle, prouve depuis plus de 50 ans ce qu'elle sait faire.

Écrit par : Hug | 25/09/2017

C'est vrai que ce n'est qu'en décembre 65 que Sheila a réussi à se hisser numéro un à "salut les copains". Quand j'ai évoqué ce fait ici même il y a.... 6 ans bientôt
http://cicatrice.hautetfort.com/archive/2012/01/08/les-50-interpretes-des-annees-63-a-74-selon-slc-sheila-i.html
Je me suis fait agresser par son fan-club comme tu pourras le voir.
Sinon, quelle différence entre la chanson de Richard Anthony, qui comme le souligne LD n'a fait qu'une 27ème place au top mensuel, et le massacre de Julio Iglesias ! Heureusement que celui-ci se rattrapera l'année d'après avec "nostalgie", le seul disque de lui que j'achèterai, et encore, 20 ans après !
Amitiés

Écrit par : cica pour Cédric | 25/09/2017

Je sais, on n'a pas les mêmes goûts, mais c'est cela qui fait la force d'un forum. Et malgré ce que dit Cédric, je ne me considère pas comme "le patron", car je vois que la plupart des intervenants - dont toi Jean - possèdent une grande culture musicale, très étendue, de Michel Boixière très calé sur les anglo-saxons inconnus du "grand public" à Hug, qui sur la variété française est bien plus calé que moi. Ma seule force : mon âge et ma mémoire sélective. Et aussi ma collection de "SLC", que je commence à vendre sur Price Minister, car il faut quand même manger !
J'ai adoré la version de Janik Prévost - qui est bien la fille de Daniel - remplacé apparemment dans les pubs "super U" ! - mais j'ai horreur des reprises, que le repreneur s'appelle Iglesias ou Elton John. Je l'avais vu chanter cette chanson à la télé, il était manifeste qu'il ne comprenait rien à ce qu'il chantait...
Je ne comprends pas pourquoi le grand Elton (une de mes icones) s'est fourvoyé là-dedans !
Oui, des goûts et des couleurs...
Sans rancune Jean ;) amitiés

Écrit par : cica pour Jean | 25/09/2017

Tout à fait d'accord avec toi concernant Alain Chamfort, la période 1977/1983 est de loin sa meilleure. Quand au "niveau français", je trouve que ça s"améliore, le disco cédant peu à peu la place à autre chose, et ne pas oublier qu'en cette année 81, des "grands" sortent leur premier album, comme Goldman et Indochine. On va parler d'eux pendant longtemps.
Amitiés.

Écrit par : cica pour Renaud | 25/09/2017

Avant que Leroy David ne l'écrive - et là je serais d'accord ! - "the river" a été surtout une bonne locomotive d'album. Et je ne pense pas qu'elle soit dans mon top35 , hélas.
Amitiés.

Écrit par : cica pour Fred | 25/09/2017

Sheila est une grande chanteuse, je le réitère. Sylvie Ortega est peut-être opportuniste, je le concède.
Mais comment quelqu'un qui a écrit "chemins de lumière" peut parler comme elle le fait actuellement ? Quelle est la vraie Sheila ? Celle de 1993 ou l'actuelle ?

Écrit par : cica pour hug (2) | 25/09/2017

Cica : Je m'excuse pour mon ton qui a pu paraître beaucoup plus énervé qu'habituellement.

J'ai des petits soucis au niveau de mes chroniques radio en ce moment. Cela fait plus d'un an que je rame pour rattraper un retard considérable que j'ai pris... au printemps 2016. A ce moment-là, j'ai fait des chroniques beaucoup plus longues à monter que les habituelles en mettant 7 ou 8 chansons à chaque fois au lieu des 3 ou 4 habituelles. Mais c'était pour les 30 ans de la radio où j'avais fait 8 chroniques en mettant dedans les plus gros tubes de fin 1985 et de 1986, mois par mois. Depuis, je n'ai jamais su comment rattraper ce retard, si bien qu'alors qu'avant j'avais plus d'un mois d'avance dans mes montages de chroniques, j'en suis arrivé à ne pouvoir leur envoyer mes chroniques que le lundi matin pour la diffusion du lundi après-midi. Je me suis aussi acheté un micro Rode Podcaster me permettant de rectifier des erreurs chez moi après avoir enregistré mes chroniques.

Pour prendre de l'avance, j'ai décidé de rediffuser de vieilles chroniques sur l'Eurovision que j'avais faites en 2010-2011 mais où j'avais fait plein d'erreurs. Et c'était le cas de celle de ce week-end, où je me suis rendu compte au dernier moment que j'avais fait plein d'erreurs, bien trop tard, comme je m'étais mal organisé. C'était une chronique très longue, couvrant les concours Eurovision de 1961 à 1965, et la trouvant trop longue, j'ai voulu la couper en deux en faisant deux parties : 1961-1963 et 1964-1965.

La semaine dernière, j'ai réécouté la partie 1964-1965 et l'ai réécrite en corrigeant les erreurs. Mais je me suis laissé la réécoute de la période 1961-1963 qui a été rediffusée aujourd'hui pour avant-hier et hier, croyant que j'avais fait seulement 2 ou 3 petites erreurs et j'en avais fait plein. Du coup, j'ai fait, par manque de temps, quelque chose qu'il ne faut pas faire en radio dans une chronique musicale : C'est-à-dire, j'ai laissé la période de 1961 à 1963 telle que je l'avais enregistrée en 2010. Et ensuite à la fin, j'ai rectifié mes erreurs, mais il y en avait tellement que cela fait un texte de plus de 12 minutes sans musique. Mais j'ai fait cela pour ne pas qu'il y ait trop de différences entre les passages enregistrés en 2010 et ma voix actuelle.

En plus, mon précédent ordi m'a justement planté vendredi soir. Cet après-midi à l'écoute de ma chronique, mon père m'a dit que le passage réenregistré à la fin de ma chronique était nul, indigeste, imbitable !


Je poste ça ici parce que je pense que ça a dû toi aussi t'arriver à la radio de te rendre compte trop tard que tu avais fait des erreurs dans tes émissions. Pour moi, c'est très gênant vis-à-vis de mes auditeurs de laisser passer des erreurs quand je m'en rends compte. Par exemple, là, j'avais dit qu'en 1963, Nana Mouskouri représentait au concours, avec la chanson "A force de prier", son pays : La Grèce ! Or, elle représentait le Luxembourg. Même chose, j'avais parlé du 45 tours d'Isabelle Aubret où il y a "Deux enfants au soleil" en disant qu'il y avait aussi la chanson du film "Tintin et la toison d'or", alors qu'en réalité la chanson du disque s'appelle "Tintin et la toison d'or" mais c'est le générique du film "Tintin et le mystère de la toison d'or" de Jean-Jacques Vierne ! Bref, et plein d'erreurs comme ça, dont je me suis rendu compte à la dernière minute, vraiment. Evidemment, si je m'étais mieux organisé j'aurais repris cette période de ma chronique dans son intégralité.

Je m'excuse donc de l'aspect plus "énervé" de mes précédents messages.


En ce qui concerne Sheila, parfois je me dis aussi qu'elle est peut-être aigrie. Mais je n'en suis pas si sûr. Vis-à-vis de son fils, son discours était encore tendre dans le livre "Ne vous fiez pas aux apparences" en 2003, bien qu'elle avait déjà l'impression qu'il la laissait seule à vivre le deuil de ses parents, en mettant ça sur le compte du fait qu'il voulait peut-être faire son deuil de ses grand-parents en silence. Et à cette époque, Sheila s'était affichée plusieurs fois avec lui en télé, et leurs relations semblaient être malgré tout cordiales.

Par contre dans le livre "Danse avec ta vie", elle était beaucoup plus véhémente, c'est vrai. Mais je pense franchement qu'elle a très mal pris l'autobiographie de Ludovic "Fils de" sortie en 2005. Pour comprendre, il faut revoir la promotion télé que Ludovic en a faite chez Thierry Ardisson à "Tout le monde en parle" en 2005. Elle n'a tout simplement pas aimé qu'il fasse parler de lui en allant dire dans les médias qu'elle était une mauvaise mère, et qu'il en rajoute au moment où elle voulait fêter ses 50 ans de carrière à l'Olympia en 2012, et qu'il dise aussi des méchancetés sur son beau-père, Yves Martin, qui finalement l'a élevé plus que Ringo. Tout cela est parfaitement compréhensible.

Maintenant, comme elle le disait en 2016 dans "Le divan" présenté par Marc-Olivier Fogiel, les relations s'étaient améliorées entre elle et lui. Et elle n'aime pas depuis son décès que son ex petite amie viennent aussi déverser des mauvaises choses sur elle. Elle aurait, de son côté, je pense, préféré laver son linge sale en famille. Le fait qu'elle en parle dans des livres vient du fait qu'elle a dû ressentir le besoin de donner sa version des choses au public.


Je pense que la vraie Sheila est un mélange de celle de "Chemins de lumière" et de l'actuelle. Soit une femme qui au début de sa carrière était sympathique, mais comme elle était jeune et sans expérience dans le métier avait un caractère très malléable, mais qui comme elle en a pris plein la figure par les médias et même dans sa propre famille, a dû voir son caractère se durcir au point de paraître aigrie.

Écrit par : Hug | 26/09/2017

Pour parler de Sheila, j'en prends pour témoignage le livre de Jean-Marie Périer (Le témoin de bien des vedettes des années 60 et des années 70) dans son livre "Mes années 60", mais aussi le témoignage de Maritie Carpentier dans son livre "Merci les artistes" où elle racontait les coulisses de leurs émissions avec une grande honnêteté.

Jean-Marie Périer décrit des photos de Sheila qu'il a faites dans les années 60, et se souvient de Sheila comme étant quelqu'un qui avait beaucoup d'humour, prête à rire de tout et surtout d'elle-même. Il l'a déguisée en Bécassine, en Jeanne D'Arc et elle le faisait avec beaucoup d'amusement et d'autodérision. Il adorait travailler avec elle, bien qu'il trouvait ses chansons "gentillettes". Par contre, il n'est pas tendre avec monsieur Carrère, précisant qu'il déguisait Sheila en divers personnages sous son oeil condescendant, car Sheila était avant tout sa "chose". Et que pour lui, la rigolade n'était pas quelque chose de naturel.


Maritie Carpentier n'est pas très tendre non plus sur Carrère vis-à-vis de Sheila du moins. Elle raconte que durant des années, Claude Carrère venait les voir elle et son mari tous les ans pour décider d'une éventuelle émission avec Sheila en invitée vedette, genre "Top à" Sheila ou "N°1" Sheila, comme ils produisaient à l'époque, où elle aurait présenté l'émission en chantant ses dernières chansons et en présentant des invités dont certains avec lesquels elle aurait chanté un duo ou deux. Mais à chaque fois, il choisissait avec eux des décors, voire même établissait des scénarios comme ce que Sylvie Vartan faisait dans certains de ses shows des Carpentiers, mais finissait toujours par dire : "Finalement, je ne pense pas que cela se fera cette année".


Un jour, au début des années 80, certainement vers 82-83, Sheila était l'invitée, mais bien sûr pas l'invitée principale, d'une de leurs émissions. Et elle les a prises à parti en coulisses leur disant qu'elle avait beaucoup de peine, qu'ils ne devaient pas l'aimer beaucoup car elle n'avait jamais eu droit à son émission spéciale. Maritie dit qu'elle a compris que Carrère n'avait rien dit à Sheila sur les négociations qu'il avait entreprises avec eux, et que comme Sheila était lui était en froid, elle et son mari Gilbert lui ont proposé son "Formule 1" en vedette (Diffusé le 9 mars 1984) et que Sheila en a été la plus heureuse.

Écrit par : Hug | 26/09/2017

RIP Gérard Palaprat; d'aucuns en parleront beaucoup mieux que moi dans ce blog, Patrick le premier; en ce qui me concerne, c'est une bonne partie de mes 16 ans qui s'en vont et "fais-moi un signe" restera indélébilement dans ma mémoire de l'été 71 !

Écrit par : jeanmarC Pelat | 26/09/2017

Comme Jean Marc je viens d'apprendre cet après-midi le décès de Gérard Palaprat, il nous quitte bien trop tôt à l'age de 67 ans même si on le savait très malade depuis plusieurs mois. Patrick qui le connaissait bien et qui était son ami pourra nous en parler plus longuement, en ce qui me concerne j'ai été très heureux d'avoir assisté à un de ses premiers concerts en mars 1971 à la salle Jacques Brel de Faches-Thumesnil près de Lille, j'admirais tout chez lui: sa voix superbe qui ne ressemblait à aucune autre, sa sensibilité à fleur de peau, sa philosophie de la vie très proche de la nature; son album "l'homme qui ressemble à Dieu" sorti en 1975 que je possède toujours m'a beaucoup marqué autant pour les textes que les mélodies, j'estime enfin que sa carrière et son répertoire discographique ont été injustement sous estimés par les médias et les maisons de disques. Toute ma sympathie à sa famille, ses proches et au public qui ne l'a pas oublié. Amitiés, Renaud.

Écrit par : Renaud | 26/09/2017

précision, je préfère dire "sa voix superbe qui ne ressemble à aucune autre" au présent car sa voix et ses chansons nous restent et vont nous rester pour longtemps.

Écrit par : Renaud | 26/09/2017

Gérard Palaprat s'en est allé. Chez nous on l'écoutait pour divers titres mais j'entendais souvent Pour la fin du monde. Évidemment,Fais-moi un signe l'a mis sur toutes les lèvres. Je l'ai apprise et la chante encore à l'occasion. À redécouvrir,j'ai de lui plusieurs cd... C'est la soixantaine; certains y survivent et deviennent président des USA. ''Elle n'épargne rien,non rien la vie"... Chanta Alain Barrière. Alors Vaya con Dios Gérard,puisqu'il était croyant.
Patrick perd un ami. Pensées attristées. Cédric

Écrit par : Cédric | 26/09/2017

Toujours très intéressant de vous lire, même si je ne partage pas toujours vos émotions.

Bonsoir Patrick et à tous.

C'est ça qui est magique ici, de la mesure, de la démesure parfois, de la passion toujours, et de la tenue! Merci à toi Patrick de nous offrir cet endroit, et pensée triste pour toi qui perd un ami.
La mort de nos idoles nous rapproche de notre propre fin, je suis au milieu de la soixantaine, me demande si je vais me faire vacciner contre la grippe ( ils m'ont écrit...) bref !

De bonnes choses dans ce hit " Pour le plaisir " on n'arrêtait pas de fredonner ce titre... Orchestral Manoeuvres in the Dark bien sûr avec un autre titre aussi " Souvenir " un classique.

Robert Palmer et son rythme entraînant, Kim Wilde, la pin-up de ces années là, une special mention pour les yeux de Bettes Davis. J'ai adoré Kim Carnes, sa pochette a passé des mois sur ma table de nuit,

Santana et ses morceaux magiques et puis Chamfort que j'ai toujours aimé, sa période Gainsbourg et on aura beau dire, ce fût sa meilleur.

Patrick, je te laisse sans pouvoir faire grand chose à ta peine, mais je pense bien à toi ce soir.
Et je vous embrasse.

Écrit par : boixiere | 26/09/2017

tout a été dit ici . encore un gars de mon âge qui s'en va avec cette saloperie de maladie ! sans êtes un grand fan comme Patrick , j'avais acheté en premier de lui , les orgues de Berlin en 70 , puis en 71 fais-moi un signe et enfin svasti et la fin du monde . mes deux préférées sont les orgues de Berlin et surtout svasti . Jean

Écrit par : jean | 26/09/2017

Une bien triste nouvelle que le décès de Gérard Palaprat, chanteur que je connaissais un peu et dont j'appréciais "Fais-moi un signe" que j'avais passé l'été 2013, "Les orgues de Berlin" et aussi "Pour la fin du monde" et "Sais-tu ces grands voyages ?", un titre peu connu qui est sur Bide et Musique et que j'avais trouvé beau.

Je vais mettre un additif sur lui pour la chronique que j'avais faite où j'avais passé "Fais-moi un signe".

Écrit par : Hug | 26/09/2017

lui aussi est décédé... suicide ? le chanteur du super groupe LINKIN PARK , Chester Bennington se serait suicidé, c'était en huillet dernier...

Ecoutez, et regardez.

https://www.youtube.com/watch?v=Tm8LGxTLtQk

Écrit par : boixiere | 26/09/2017

Je l'avais signalé,Boixiere. J'aime LINKIN PARK. Oui,suicide,pas trop surprenant selon le journal où j'ai lu l'info. À+ Cédric

Écrit par : Cédric | 26/09/2017

Je ne viens que maintenant car il a fallu que j'assure au niveau du fan-club de Gérard sur Facebook, dont je suis à présent l'unique administrateur. Bien faire attention à ce que ce fan-club ne dégénère sous la passion, et aussi la peine. Oui j'étais un des copains de Gérard, et je savais depuis décembre 2014 qu'il était condamné. Lui se donnait 6 mois à vivre, finalement ce fut un peu moins de trois ans, avec des séjours à l'hôpital parfois très durs à supporter.

Mais même s'il n'avait pas été un ami, c'était un chanteur exceptionnel. 40 ans après ses années-succès, il avait fait un album magnifique "i shin den shin", avec des morceaux qi sont de petits bijoux où il met en valeur sa si belle voix qu'il avait conservée intacte.
Je conseille à ceux qui aiment la bonne variété française de se le procurer. Même Michel Boixière pourrait être sous le charme ;)

Il sera inhumé mardi prochain dans son village des Deux-Sèvres.

Une chanson de cette album que j'aime beaucoup

https://youtu.be/OfwAj_JuliE

Je vous embrasse

Écrit par : cica pour tous | 27/09/2017

Au moins ici, on respecte les artistes quand ils meurent. Pas comme les commentateurs anonymes partout ailleurs..:(. Il nous restera de Gérard Palaprat sa belle voix et ses belles chansons...Condoléances à sa famille.

Écrit par : Hug | 28/09/2017

Patrick , tu dis qu'on n'a pas les mêmes goûts , peut-être mais néanmoins nous avons des artistes en commun , les Beatles , les Bee Gees 60S , Eddy Mitchell 60s , Michel Delpech , Nicoletta , Marie , Olivier Despax et j'en passe …pour tes SLC je suis surpris que tu les vendent mais cela se vend bien , à condition que les prix soit raisonnables quand même . cordialement . Jean

Écrit par : jean | 28/09/2017

les amis, c'est vendredi, détente avec Voulzy, je suis inconditionnel..

https://www.youtube.com/watch?v=1cr-pQQjzO8

je vous embrasse.

Écrit par : boixiere | 29/09/2017

C'est vrai que tu aimes aussi les regrettés Delpech, Marie, Despax. Nicoletta est toujours là et je suis heureux de la retrouver dans le hit de juillet 81, je ne m'y attendais pas.
Cordialement.

Écrit par : cica pour Jean | 01/10/2017

Pour "Bravo tu as gagné", à noter que la version originale "The winner takes it all" créée par ABBA vient d'être reprise par Carla Bruni sur son tout dernier album "French touch". Je n'ose dire ici ce que je pense de cette reprise.

Écrit par : Hug | 07/10/2017

Écrire un commentaire