Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

23/03/2019

La vie secrète des chansons plagiées

Hier soir j'ai regardé sur la trois une émission qui promettait, à savoir la vie secrète des chansons.

Déjà une première erreur. Ce serait Dick Rivers le premier chanteur français à avoir adapté les Beatles avec j'en suis fou (love me do) en novembre 1963, alors que les Beatles étaient encore peu connus de ce côté de la Manche. Ce qui est vrai, n'étant apparus qu'en septembre 1963 dans le hit-parade de SLC.

J'adore Dick Rivers. J'ai tous ses disques, tous ses écrits, des émissions qu'il animait sur RMC (il a une voix superbe, et de solides connaissances) et je n'ai pas hésité à faire 300 km pour aller le voir en juillet 2012.

Mais le premier chanteur français à avoir adapté le premier une chanson des Beatles, c'est Claude François !
En effet, des bises de moi pour toi (from me to you) est sorti en juin 1963, à une époque où SLC n'avait donc jamais encore classé ce groupe.

L'ami Dick avait visiblement des étoiles dans les yeux quand il évoquait Lennon et McCartney que ma foi, il aurait été dommage de "gâcher la fête".


Mais là où j'ai énormément tiqué, c'est quand Nolwenn est arrivée et a parlé d'un hommage à Nino Ferrer, avec la chanson La Rua Madureira, qu'il a composée fin 1969, voulant se rattraper de la période Mirza et autres téléfon. Cette chanson se trouve en effet sur l'album Agata sorti cette année-là.




Je ne sais pas si Hervé Vilard a vu l'émission, mais il a dû se poser quelques
questions !
En effet, en janvier 1968, soit plus d'un an auparavant, alors que Ferrer sortait mon copain Bismark et le roi d'Angleterre,  Vilard sortait une très belle chanson, elle ne tardera plus longtemps, paroles et musique Alain Boublil (ce qu'il y a marqué sur le disque, que je possède) :




Les vrais musiciens et mélomanes s'apercevront que la musique est strictement la même, seul diffère le tempo, sorte de bossa-nova rapide pour Nino Ferrer, slow pour Hervé Vilard.

Parkinson peut-être, mais pas Alzheimer !

Je vous embrasse.

Commentaires

Bonjour!
La vie secrète des chansons,je connais des personnes qui regardent cette émission et qui m'en parlent à l'occasion. Mais moi-même,jamais encore. Évidemment,je connais la chanson de Claude François,comme celle de Dick et j'aime aussi réécouter dans ces eaux-là l'adaptation de She loves you de Jacky Moulière et celle de Frank Alamo de I want to hold your hand,que je préfère à celle de Claude que j'aime bien aussi. Ces erreurs ne m'étonnent pas,il faut être comme toi,Patrick,rigoureux et perspicace pour ne pas se tromper. La rua Madureira,j'aime beaucoup, et Hervé je l'écoute encore mais j'ai dû l'entendre sur ta page pour comparer. 2 univers aux antipodes l'un de l'autre mais C'est la même chanson.,aurait pu chanter Claude. Étonnant. Sur la tv genevoise,pour prolonger sur le sujet,hier, passaient en direct des artistes que j'aime;Pierre Perret avec sa chanson sur la tuerie chez Charlie Hebdo( ça devrait pas trop passer en radio),Lorie qui quitte pour un an Demain nous appartient,( je ne regarde pas,non,non.) et a fait un nouveau cd,Hugues Aufray à qui on souhaitait un bon anniversaire,qui a chanté Dès que le printemps revient,Les innocents,un titre de leur dernier album,Vincent Niclo,très tango, et je vais m'arrêter là mais j'étais heureux de retrouver ces vedettes... Ah! La compagnie créole,pleins de projets et Clémence est vraiment sympa! Donc,pour prolonger ton com.,Danyel Gérard, présent aussi, a bien sûr chanté Butterfly. Et rappelé l'histoire de ce succès qhi a relancé sa carrière. Butterfly,c'était à peu de chose près Hélas,3 fois hélas, et le texte peut jouer un grand rôle... On l'a constaté pour plusieurs chansons. Et La rua de Ferrer,je ne l'aurais pas rapprochée de Elle ne tardera; bien que je connaisse les deux. C'est vrai qu'en plus il y a le rythme,etc Il y avait l'histoire du lion,m'a-t-on dit,qui est intéressante. Cordialement,merci de ces mises au point. Cédric

Écrit par : Cédric | 24/03/2019

"elle ne tardera plus longtemps" est une de mes chansons préférées d'Hervé Vilard, avec ce son si caractéristique de cette période (le sitar, les cuivres...). Je ne connaissais pas trop la rua madureira, mais dès que j'ai entendu cette musique, j'ai dit à ma femme "ils vont parler d'Hervé Vilard"... Mais non, et le sujet se termine alors que je reste sur ma faim !
Alors hier, dès que je me suis mis à l'ordi j'ai fait mes recherches. Qui me confirment que Ferrer "aurait" composé la chanson en 1969, que je trouve sur youtube et - c'est sûr ce n'est pas le même tempo - pas de doute, c'est "elle ne tardera plus longtemps", à la note près.
Signée Franck Harvel, pseudonyme derrière lequel se cache Alain Boublil.
Alors, est-ce que Boublil s'est inspiré d'une réelle chanson du folklore brésilien ? Je ne sais pas, mais l'antériorité de sa chanson sur celle de Ferrer est indiscutable !
Sinon pour "le lion est mort ce soir" là je suis d'accord, mais en 1961 qui connaissait en France the Tokens ? Cette chanson de Salvador m'a marqué car à cette époque j'ai failli trouver la mort dans une piscine, poussé volontairement dans l'eau par un prof de gym. Mon cousin/frangin Jean-Yves parlerait d'"ancrage", avec raison !
http://cicatrice.hautetfort.com/archive/2010/08/17/souvenirs-d-enfance-j-ai-failli-mourir-le-jour-de-mes-onze-a.html
La version des Pow Wow était géniale, venant après leur fameux "chat". Dommage qu'ils n'aient pas continué.
Amitiés.

Écrit par : Cica pour Cédric | 24/03/2019

Patrick,
C'est vrai que, bien souvent, des âneries sont proférées à la télé par des pseudo- spécialistes le champion en la matière étant Fabien Lecoeuvre avec ses chiffres bidons et ses erreurs de dates.Heureusement que les vrais spécialistes de la chanson (Éric, Patrick...) sont là avec leur blog.

Écrit par : Leroy | 24/03/2019

Merci :)))
Ce petit "plus" m'avait servi quand j'étais à la radio, car pour faire des émissions qui tiennent la route il ne suffit pas de savoir bien parler au micro et de bien faire "sa technique", il faut aussi savoir de quoi on parle ! Lecoeuvre n'est hélas pas le seul à dire des âneries, la palme étant pour moi détenue par Claude François Junior voilà une quinzaine d'années.
Bien à toi David

Écrit par : Cica pour Leroy | 24/03/2019

J'ai trouvé le disque de Nino Ferrer. Le texte est signé Nino Ferrer,quant à la musique Nino Ferrer/Daniel Beretta. Il y at-il une énigme à résoudre? Cordialement. Cédric

Écrit par : Cédric | 24/03/2019

Celle de Nino Ferrer est de 1969 (c'est ce qu'ils ont dit dans l'émission) et celle de Hervé Vilard de 1967/68. Donc si plagiat il y a, ce serait NF qui l'aurait fait.
Le pire c'est que la première fois que j'ai entendu "elle ne tardera plus longtemps", j'ai été troublé par des ressemblances avec "la petite fille de l'hiver" de Johnny !
https://youtu.be/Xng-rMah0rw
Mais bon...

Amitiés

Écrit par : Cica pour Cédric | 26/03/2019

Patrick,oui,La petite fille de l'hiver que j'aime particulièrement par Long Chris. Texte un peu différent dans mon souvenir. Décidément,tu as l'oreille. En le fredonnant tout en écrivant,je trouve aussi. Je vais réécouter les 3! Cordialement. Cédric

Écrit par : Cédric | 26/03/2019

J'ai regardé l'émission entière en replay. Et comment dire ? Je trouve qu'André Manoukian fait, dans ses présentations des anecdotes sur les chansons, régulièrement des erreurs temporelles.

C'est au moins flagrant à deux reprises.


Concernant Henri Salvador, à propos de sa chanson "Le lion est mort ce soir". Elle est effectivement sortie en 1962. Mais dans la présentation de la genèse de la chanson, André Manoukian dit qu'au moment où Henri Salvador a sorti ce titre, il avait une image rassurante avec des chansons rigolotes qui plaisaient aux enfants, comme "Faut rigoler" et... "Zorro est arrivé" ! Aïe ! Quel mauvais exemple que "Zorro est arrivé" !!

Effectivement, si "Faut rigoler" est bien sorti avant "Le lion est mort ce soir", c'est-à-dire en 1960, en revanche, "Zorro est arrivé", qui est l'adaptation par Bernard Michel de "Along came Jones" de The Coasters, n'est sortie qu'en 1964 !

Comment Henri Salvador pouvait-il alors en 1962, au moment où il a sorti "Le lion est mort ce soir" vouloir surfer sur le succès d'une chanson qu'il ne sortira que deux ans plus tard ?

Idem, à propos de la carrière de Carène (Karen) Cheryl et celle de Sheila.

Au moment de dérouler la carrière de Carène (Karen) Cheryl, alors qu'elle-même était en plateau, André Manoukian a donc parlé de sa carrière en images, revenant largement par ce biais sur la concurrence que se livraient à l'époque son producteur Humbert Ibach et celui de Sheila : Claude Carrère. Il dit une chose vraie à savoir qu'en 1977, la carrière de Carène (Avec un C à cette époque) commence à battre de l'aile, ce qui donne l'envie à son producteur de lui faire chanter du disco en anglais, en américanisant son nom, en 1978 avec le titre "Sing to me mama". Mais il a rajouté que c'était d'ailleurs ce qu'avait déjà fait Sheila, avec le groupe B. Devotion et le tube... "Spacer" !! Aïe ! Quel mauvais exemple à nouveau !

Effectivement, Sheila a commencé à faire du disco en 1977, soit un an avant Karen, mais "Spacer" ne date que de 1979 (C'est d'ailleurs sorti à la fin de cette année-là).

Ce n'est donc pas, en 1978, ce titre de Sheila qui a donné l'envie à Humbert Ibach de faire enregistrer du disco en anglais à Karen ! Il aurait beaucoup mieux valu qu'André Manoukian cite la reprise de "Singing in the rain" (Chanson créée par le groupe The Rounders en 1929) faite par Sheila et son groupe, ou le tube "Love me baby" qui datent tous deux de 1977 !

Écrit par : Hug | 30/03/2019

Sinon, "Elle ne tardera plus longtemps" d'Hervé Vilard et "La Rua Madureira" de Nino Ferrer ont bien évidemment la même mélodie. Mais cette mélodie me fait penser à celle de "Il pleut sur London" de Sylvie Vartan, magnifique titre sorti en 1989 sur son album "Confidanses", chanson écrite par Didier Barbelivien, et composée par Georges Lunghini (Le papa d'Elsa, également compositeur de ses chansons), et Raymond Donnez.

Voici, pour comparer la chanson de Sylvie Vartan (C'est surtout la mélodie des couplets qui ressemble) : Http://www.youtube.com/watch?v=eUSWLpPT_XU

Que pensez-vous de cette ressemblance ?

Écrit par : Hug | 30/03/2019

Http://www.youtube.com/watch?v=eUSWLpPT_xU

Que pensez-vous de cette ressemblance ?

Écrit par : Hug | 30/03/2019

Donc, chronologiquement, La petite fille de l'hiver, Elle ne tardera plus longtemps,La rua Madureira,Il pleut sur London. Je préfère tout de même Il pleut sur Bruxelles!
À+ Le dois aider une étudiante pour Nietzsche,la galère alors qu'il fait si beau. Cédric

Écrit par : Cédric | 30/03/2019

Hug,pour ta dernière référence,de quelle chanson s'agit-il? Mon Android est vieux et n'y arrive pas toujours. En tout cas,pour les 4 précédentes,c'est évident. Nietzsche m'a épuisé mais il évoquait déjà, à sa façon l'idée du revenu universel,chère à Benoît Hamon. Oui, il y a aussi Il pleut sur Nantes,que j'aime beaucoup. A bientôt. Cédric

Écrit par : Cédric | 31/03/2019

Il s'agit de "Il pleut sur London" de Sylvie Vartan.

Je remets le lien : Http://www.youtube.com/watch?v=eUSWLpPT_xU

Écrit par : Hug | 31/03/2019

Merci, Hug. Je pense que de nombreux plagiats passent inaperçus. Des groupes anglo-saxons ont parfois aussi des problèmes. A bientôt. Cédric

Écrit par : Cédric | 31/03/2019

C'est vrai on retrouve pas mal de similitudes !

Écrit par : Cica pour Cédric et Hug | 01/04/2019

Écrire un commentaire