Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

30/09/2020

Ce que je vois de mon nouveau "chez moi"

Capture.JPG

Photo prise hier soir.

15:39 Publié dans moi | Lien permanent | Commentaires (9)

15/09/2020

Une journée de canicule vue à la manière d'une étape du Tour

Aujourd'hui devrait être la plus chaude du mois de septembre. Quel département sera le plus chaud aujourd'hui ? A l'heure où je commence cette note je ne le sais pas.

8h du matin, départ.

A 9h, la Haute-Corse fait un départ canon comme à l'accoutumée, avec déjà 28 degrés. Mais on sait que ces sprinteurs seront balayés cet après-midi dans la montagne. Surprise, l'équipe du Jura qu'on n'attendait pas si tôt suit à 2 degrés, puis un petit peloton composé du Var, des Alpes-Maritimes,  Corse du Sud, Yonne et Haute Saône, dans le même temps degré.
A la traîne, l'Ille et Vilaine à 10 degrés du département en tête, l'Oise ferme la marche à 11 degrés. Quand au maillot jaune, le 64, il est à 7 degrés.

11h : le 06 en tête avec 31°, suivi par le 83 à 6/10° et le 13 à 1°1. Ils sont pourchassés par un premier peloton, à 1°3, composés des deux départements Corses, tous font un baroud d'honneur. Plus sérieux à 1°7 on a les 89, 23, 03, 55, 25 et 18.
Le 64, maillot jaune, est encore à 4 degrés et ferment la marche le 17 (à douze degrés), le 22 et le 29.

A 13h, surprise avec le 08 en tête qui affiche 33°6, suivi à trois dixièmes par le 55, le 83 passant à six dixièmes, le 10 à sept dixièmes, le 78 à huit dixièmes. Puis le peloton à 1°1 composé des 38, 18, 42, 36, 54, 13, 84, 06, 80 et 02.  C'est fini pour la Corse, à désormais 2°3 du leader.
Le "grupetto" navigue à plus de douze degrés, dans lequel on trouve les 22, 17, 50 et 29.
Mais l'après-midi hors-catégorie se profile, qui va bien décanter les choses.

Effectivement ce début de l'après-midi voit l'attaque de l'équipe Ile de France, le 78 passant en tête à 15h avec un incroyable 36°1 !!! A six dixièmes suit le 08, qui n'a pas dit son dernier mot, le 55 et surtout le 60 - qui a fait un boulot incroyable depuis ce matin - à neuf dixièmes. A 1°1, avec 35°0, on trouve les 75 et 94. à 1°3 les 28 et 27, à 1°4 un peloton formé des 54, 77, 78, 38, 42, 45, 51, 30, 02, 89, 92, 10 et 59.

A 17 h, le 78 a accentué son avance : 37° tout juste. Deuxièmes ex-aequo à 1°1 le 08 et le 02. 4ème le 10 à 1°2, 5ème le 55 à 1°3, le 94 est 6ème à 1°4 avec le 54 et le 45. En neuvième position à 1°5 on trouve les 42 et 75, devançant le 59. Lille qui bat son record pour septembre avec 35°0, écrasant les 33°8 de 1949 !
A moins d'une heure de l'arrivée, qui va l'emporter ?

(on marque une pause)

Convention obsèques
Monte-escalier
Sonotones
Viager
Couches confiance

Appareils auditifs

(fin de la pause)

ARRIVEE :

1) Yvelines, grâce à Maule : 37°0

2) Ardennes (Rancennes) et Aisne (Beaurieux) à 1°1

4) Aube (Mussy sur Seine) à 1°2

5) Paris (jardin du Luxembourg) Val de Marne (St Maur) et Meuse (Aubreville) à 1°3

8) Meurthe et Moselle (Doncourt) et Loiret (Ferrières) à 1°4

10) Nord (Roubaix et Douai), Loire (Balbigny) à 1°5

12) Seine et Marne (Crouy) à 1°6

13) Yonne (Joigny), Oise (Creil) et Val d'Oise (Persan) à 1°7

16) Somme (Villers Carbonnel) à 1°8

19) Eure (Breteuil), Essonne (Gometz) à 1°9

21) Isère (Sablons), Marne (Sommesous), Indre (Chabris) et Côte d'Or (Nicey) à 2°.

Belle étape avec un quart des départements français à 35° et plus à 6 jours de l'automne !!!
Maule avec ses 37° contestés va passer au contrôle anti-dopage...

Je vous embrasse.

13/09/2020

LES INTERPRETES MENTIONNES UNE SEULE FOIS A SLC : M à R

MAC COY Van : the hustle (23, novembre 75)

The MAC COYS : beat the clock (15, avril 67) SLC a zappé leur hang on sloopy (fin 65)

MAGMA : kobaia (20, aout 70)

MAJOR LANCE : hum hum hum (5, février 64) adapté par Franck Alamo

MARIE-CHRISTINE : il est trop tard pour des regrets (42, mai 65)

MATRESS Fat : everything's blue (21, octobre 69)

MEC OP SINGERS : dies irae (14, décembre 66)

MILES Buddy : WRAP IT UP (14, juin 69)

MIRETTES : in the midnight hour (15, mars 68)

MISTER BLOE : groovin with mister Bloe (18, septembre 70)

MITCHELL Willie : 20-75 (11, octobre 64)

NEWBURY Mickey : American trilogy (14, décembre 75)

ORLONS : not me (8, juillet 63)

PETIT MATIN : t'as tout dit dis madame (20, juin 73)

PLOQUIN Jacques : l'amour n'attend plus que toi (25, mars 73)

POPERA COSMIC : la chanson du lièvre de mars (20, janvier 70)

PRETTY THINGS : come see me (14, mai 66)

PUTERFLAM Claude : senora (24, avril 73)

QUARTET DE LYON : Pierre et Sarah (22, septembre 69)

REDMOND Roy : good day sunshine (5, septembre 67)

RIBEIRO Catherine : la voix du vent (45, décembre 65)

ROBLOT Etienne : Julie bonbon (44, mars 68)

RONETTES : be my baby (2, octobre 63), chanson qui aura une seconde vie un quart de siècle plus tard, grâce au film dirty dancing !

ROUSSEL Marie-France : tout le monde a besoin d'amour (20, octobre 69)

ROVER : tant qu'il y aura des roses (43, novembre 67)

ROY C : shotgun wedding (12, juin 66)

RUSH Merlee : reach out (15, février 69)

RYDELL Bobby : little queenie (7, aout 63).

En italique les chansons qui n'auraient pas été classées dans le "nouveau hit", à partir de 1969;

En gras les chansons ayant été top 5.


Je vous embrasse.

06/09/2020

LES NUMEROS UN DE 1973

LE LUNDI AU SOLEIL (Claude François)
3 semaines en janvier

LE PRIX DES ALLUMETTES (Stone & Charden)
4 semaines en janvier & février
top 9 des ventes

LES GONDOLES A VENISE (Sheila & Ringo)
6 semaines en février, mars et avril
top 6 des ventes

RIEN QU'UNE LARME (Mike Brant)
6 semaines non consécutives en avril et mai puis juin
Top 3 des ventes

MADE IN NORMANDIE (Stone & Charden)
1 semaine en mai
top 8 des ventes

MAMAN (Roméo)
1 semaine en mai
top 10 des ventes

ET SURTOUT NE M'OUBLIE PAS (Crazy Horse)
1 semaine en juin

LA MALADIE D'AMOUR (Michel Sardou)
9 semaines non consécutives en juin et juillet puis août
Plus grosse vente de l'année

J'AI UN PROBLEME (Johnny & Sylvie)
2 semaines non consécutives en juillet puis août
top 5 des ventes

GOODBYE MY LOVE GOODBYE (Demis Roussos)
2 semaines en septembre

THIS WORLD TO DAY IS A MESS (Donna Hightower)
1 semaine en septembre

LA DRAGUE (Guy Bedos & Sophie Daumier)
4 semaines en septembre et octobre
Top 7 des ventes

TOUT DONNE TOUT REPRIS (Mike Brant)
1 semaine en octobre

ANGELIQUE (Christian Vidal)
7 semaine d'octobre à décembre
Top 2 ventes

LES VIEUX MARIES (Michel Sardou)
2 semaines en décembre

NOEL INTERDIT (Johnny Hallyday)
1 semaine en décembre

LES DIVORCES (Michel Delpech)
8 semaines de décembre à février 74
Ventes réparties sur 73 et 74

Les médaillés d'argent :

VIENS VIENS (Marie Laforêt) février mais top 4 des ventes de l'année avec 770.000 exemplaires !
ANGIE (Rolling Stones) septembre
LA PETITE FILLE 73 (C. Jérôme) octobre
VIENS TE PERDRE DANS MES BRAS (Frédéric François) novembre
PETIT PAPA NOEL (Roméo) novembre
CHANSON POPULAIRE (Claude François) décembre


Les médaillés de bronze :

QUAND VIENT LE SOIR ON SE RETROUVE (Frédéric François) février
LA SUITE DE MA VIE (Stone & Charden) octobre
UNE HEURE UNE NUIT (Ringo) novembre
MELANCOLIE (Sheila) novembre
LA FETE (Michel Fugain) décembre

Ce fut l'année des couples : Ringo/Sheila, Johnny/Sylvie, Bedos/Daumier et surtout Stone/Charden, qui classe 3 titres sur 3 sur le podium.
Mike Brant fait mieux : deux 45 tours, deux numéros un !
Sardou un numéro un sur deux disques, mais quel numéro un.... Une chanson très commerciale qui sera la plus grosse vente de l'année.
Christian Vidal, lui, assure la seconde vente avec son second 45 tours. Le début d'une belle carrière.
Quand à Michel Delpech, l'énorme vente des divorcés se répartit sur deux années, idem pour Noel interdit.

Je vous embrasse.