Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

12/12/2011

LETTRE OUVERTE A Mme LA MINISTRE DE L'ECOLOGIE ET DU DEVELOPPEMENT DURABLE

Ouhans, le 12 décembre 2011

Je suis un météorologue à la retraite, et je suis très sensibilisé par les problèmes d'environnement.

La catastrophe nucléaire du 11 mars au Japon a achevé de me convaincre du fait que le nucléaire ne devait être qu'une solution de transition entre l'énergie fossile et émettrice de gaz à effets de serre et les énergies renouvelables.

Mais cela ne peut se faire en un jour.

J'ai, néanmoins, voulu essayer d'apporter ma petite pierre, malgré le fait que votre Gouvernement ait réduit de près de 80% les aides financières. Bien qu'ayant un revenu de 1608 euros pour un couple, ce n'est pas l'argent qui me motive, mais le désir de laisser une planète relativement vivable à mes petits-enfants.

J'ai donc fait appel, en avril, à une société spécialisée dans la pose de panneaux photovoltaïques.

Le commercial est là le 3 mai.

Je signe le contrat de 19.500 euros.

Je souscris un emprunt (200 euros de remboursement mensuel sur 10 ans)

Le 6 juin l'installation est terminée.

C'est là que la bataille avec l'administration commence.

Le 23 juin, ERDF me dit que mon installation est conforme.
Qu'une intervention est prévue, mais vacances obligent, ce ne sera pas avant septembre.

Entretemps, ils m'envoient quand même une facture de...619 euros pour le raccordement. Ils ne sont pas tous en vacances...

En septembre, ils mandatent une entreprise de la région, afin de compléter l'installation. Laquelle vérifie que tout marche à merveille. Effectivement mon installation est potentiellement productive.

Mais... il me faut l'accord du CONSUEL. Organisme de certification qui, je crois, dépend de vos services.

A partir de là, c'est l'enfer. Le CONSUEL bloque en permanence mon dossier.
Tantôt ils me disent que tout est OK dans mon dossier, puis quelques semaines plus tard, prétextent des documents manquants de l'entreprise. Laquelle entreprise leur ré-expédie les documents (que le CONSUEL avait déjà).
Puis, contact est de nouveau pris avec le CONSUEL, qui me dit une fois de plus que tout est OK, me fixant un nouveau rendez-vous. Ne voyant toujours rien venir, je les appelle, et ils me disent une foiqs de plus qu'il manque encore une pièce dans mon dossier...

Cela fait à présent plus de deux mois que petit jeu de chat et de la souris dure.

Et sincèrement, au vu de tant de mauvaise volonté, je ne pense pas en voir la fin de sitôt.

Mme la Ministre, je ne viens pas solliciter une faveur de votre part afin de faire accélérer les choses.

Je tiens seulement à faire remarquer que vos services sont en totale contradiction avec ce que vous défendez, à savoir les énergies propres. Côté pile, oui aux énergies renouvelables, clamé avec force dans les discours. Côté face, vos services bloquent tant qu'ils le peuvent les misérables pékins qui ont le malheur de tenter l'expérience.

Je pense sincèrement qu'avec de telles pratiques, le Grenelle de l'Environnement n'aura pas servi à grand-chose et que les énergies polluantes ont encore de beaux jours devant elles.

Veuillez agréer, Mme la Ministre, l'assurance de ma considération distinguée.

Patrick XXXXXXXX

 

(Envoyé à Nathalie Kosciusko-Morizet, publié dans Facebook et envoyé au journal Marianne)

Commentaires

Ouais :( L'impression que les énergies propres sont bloquées par le nucléaire qui doit avoir encore de beaux jours devant lui, mais il faut continuer de se battre contre.... Et peut être que ??? Garder espoir... Des bises

Écrit par : Sympho2 | 12/12/2011

hé ben, il me semble que tu n'es pas prêt de voir le bout du tunnel dans cette histoire ! Bon courage !

Écrit par : Teb | 12/12/2011

Le plus fort, c'est qu'à la base, je n'étais pas un acharné anti-nucléaire. Mais grâce à mon boulot, j'avais calculé que si chaque maison (dans les zones bien situées bien sûr) se dotait de ces panneaux, environ 30% de l'électricité française pourrait être produite par ces panneaux...
La nouvelle gare Franche-Comté TGV aura 80% de son électricité fournie par des paneaux : Mais là, je pense que le CONSUEL n'a pas fait trop de misères à la SNCF..

Seulement, EDF et ses séides (consuel, ERDF) digèrent mal les 44 centimes par KWh payé au lieu des 7 - pour l'instant, car ça risque de grimper fort - provenant du nucléaire. Mais je pense qu'on n'a rien sans rien, et qu'il faut sortir un jour du Nucléaire, ce sera la facture à payer.

Bises aux deux

Écrit par : Cica pour Sympho 2 et Teb | 12/12/2011

Bravo Patrick e t bon courage

Écrit par : LE CHEMIN DU BONHEUR | 12/12/2011

Il y a de l'électricité dans l'air.

Écrit par : Cristophe | 13/12/2011

Je n'ai qu'un mot à dire: BRAVO.

Bises,
Carla

Écrit par : cmvg1971 | 14/12/2011

S'il le faut, je mettrai une grande banderole côté route, stipulant "ici EDF bloque les énergies propres". J'attends mon retour de vacances pour le faire.
Merci de vos coms de soutien :)

Écrit par : Cica pour Carla et Joelle | 14/12/2011

Devant ma lettre, le consuel m'a appelé au téléphone. M'est avis que les choses vont s'accélérer.
Je savais bien qu'en écrivant à une Nathalie je pouvais avoir de l'espoir ;-)))

Écrit par : CICA A TOUS | 15/12/2011

Les commentaires sont fermés.