Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

10/01/2021

LES COME-BACKS RETENTISSANTS (tome (9)

SACHA DISTEL. Pour clôturer la série, je voudrais évoquer ce cas à part. Pas de vraie "traversée du desert" pour lui mais des gros tubes isolés éparpillés sur 20 ans au milieu de classements plus modestes.
Comme Nougaro, il commencé à "percer" en même temps que les "yéyés", mais suivra une voie tout à fait différente. C'est en effet en 1959 que sortira scoubidou - j'ai fait partie de la génération qui a hanté les magasins d'électricité et les drogueries - en même temps que nouvelle vague. Fameux scoubidous qui lanceront Sacha, lequel transformera l'essai la même année avec oh quelle nuit, son premier numéro un. Dans la première version il sera question d'Eddie (Constantine) mais devant le succès de Schmoll Eddie sera assez vite remplacé par Johnny afin de ne pas brouiller les pistes.
Les années 60 à 62 le verront obtenir quelques bons succès (dont mon beau chapeau et faits pour s'aimer) et à la Noël 1963 il lance une émission de télé, Sacha-show dont le générique sera un air de banjo. Piètre vente, mais chanson culte, comme du reste la face B la belle vie.
Son âge d'or se situera entre 1965 et 1969. Il chantera la casa d'Irène à l'époque de Satisfaction, Monsieur Cannibale à la sortie de Michelle, l'incendie à Rio au moment de Noir c'est Noir....
Il terminera les 60's avec toute la pluie tombe sur moi, adaptation de BJ Thomas, numéro un anglais.
Petit trou d'air entre fin 1970 et début 74, malgré gipsy girl, c'est les vacances, accroche un ruban et son duo avec Brigitte Bardot tu es le soleil de ma vie. Aucun titre à plus de 40/50.000.
Premier come-back: la vieille dame qui obtient une belle 8ème place à l'été 74. Il tente le follow-up avec le voyage à Venise, très belle chanson mais modestement vendue. Comme vite chérie vite (1975) ou toutes les mêmes (1976). 1976 où le disco commence en force et où Sacha va se payer son plus gros succès des seventies avec le père de Sylvia, numéro un français des ventes fin décembre et début janvier 1977. 16 ans après oh quelle nuit !
De nouveau 4 ans avec de belles chansons qui ne se vendent que gentiment comme la porte d'en face (1977), fous d'amour (1978) on ne peut plus se cacher (1979) et arrive en 1980 le bateau blanc, une chanson de boy-scout à mon sens bien inférieure à celles précitées. Bénéficiant d'une accalmie sur le front des ventes hexagonales, elle sera sur le podium fin avril 81 derrière Bashung et Annie Cordy.
Ce sera le dernier tube de sa longue carrière (35 ans, une exception) même si ma femme ne se vendra pas trop mal en septembre 1982. Mais il aura du mal à se remettre d'un battage médiatique fait autour d'un accident de voiture en 1985 qui blessera gravement une actrice de feuilletons TV.

Il est mort en 2004 à l'âge de 71 ans.

Je vous embrasse.

02/01/2021

LES COME-BACKS RETENTISSANTS (tome (8)

RENAUD. Puisqu'il s'est estampillé "chanteur à albums", c'est donc par ce biais que je vais traiter de sa carrière. Son premier, amoureux de Paname (1975) se vendra très peu sur le moment. Le second, laisse béton (1977) se vendra mieux (475.000) et la chanson-titre passera beaucoup en radio, elle arrivrera numéro un à RTL en avril 78. C'est parti pour Renaud.
Suivront ma gonzesse (1979 - 500.000 ventes), marche à l'ombre (1980 - 800.000) dédié à Jacques Mesrine (!), le retour de Gérard Lambert (1981 - 600.000), et enfin le premier sommet avec Morgane de toi (1983) qui atteindra les 1.600.000 ventes, avec des titres comme dès que le vent soufflera (ta-ta-tam !) ou en cloque.
En cette année 83, il compte donc parmi les plus grands et sa popularité lui permet de réunir une trentaine d'artistes parmi les plus connus pour chanter le single Ethiopie en 1985 au profit de médecins sans frontières. Avec 1.700.000 exemplaires vendus, c'est un triomphe. La même année il sort l'album mistral gagnant qui lui aussi sera plus que millionnaire. La mort de Coluche en 1986 lui inspirera putain de camion (800.000) mais ensuite la pente va être descendante. Tant professionnelle que personnelle. Si marchand de cailloux (1991) se vend encore à 500.000, ainsi que la belle de mai (1994), son hommage à Brassens (1996) n'obtiendra qu'un succès d'estime.
Et commence alors son "désert". Désert dû en grande partie à l'alcool, et aussi à son désespoir amoureux. En cette fin des années 1990, beaucoup en sont à penser qu'il ne s'en relèvera pas.

2002 est une année qui verra ressusciter bien du monde. Johnny, Indochine,
et... Renaud ! Mes sources concordent : 2.100.000 exemplaires de boucan d'enfer se vendront ! 12ème album le plus vendu en France de tous les temps. Résurrection due en grande partie au retour de l'amour. A partir de là, sa carrière va se dérouler en dents de scie, au gré de ses vécus, de sa sobriété et de ses inspirations. Ainsi le jeune chanteur révolté de Hexagone (
La France est un pays de flics / À tous les coins d'rue y'en a 100 / Pour faire règner l'ordre public / Ils assassinent impunément) chantera 40 ans plus tard j'ai embrassé un flic. Opportunisme, en cette période marquée par la sauvagerie islamique, ou retour à des valeurs de droite liées à l'âge, un grand classique ? En tout cas toujours debout (2016) se vendra à plus de 700.000 exemplaires.
Pour terminer le sujet, et pour mieux comprendre l'homme qui se cache derrière le "chanteur énervant", je vous encourage à lire son autobiographie comme un enfant perdu (pocket, 2017)

RICHARD ANTHONY. Le premier qui a bousculé "la chanson de papa" en adaptant du rock. Sur son premier disque en 1958 se trouve en effet Peggy Sue de Buddy Holly. Le bide. C'est au troisième essai qu'il se fait connaître en 1959 avec Nouvelle vague, la chanson préférée d'Olivier Véran.
Entre 1960 et 1961, il est en concurrence directe avec un certain Johnny Hallyday, et c'est ce dernier qui rafle d'abord la mise, signant des numéros un pour chacun de ses disques. Richard s'en tire honorablement, puis arrive à rejoindre l'idole. En novembre 61 Richard est juste derrière Johnny avec la même chanson let's twist again. Et le 14 avril, il passe devant le Taulier avec le vagabond. Feu de paille ? Que nenni ! Le 4 août, il coiffe de nouveau Johnny et son pas cette chanson. Et il restera au sommet pendant 18 semaines consécutives ! Ce record sera en place durant 37 ans... J'entends siffler le train entrera dans l'histoire, et pendant 7 ans Richard Anthony sera au niveau des plus grands.
Jusqu"en 1969 très exactement et une chanson débile le sirop typhon, adaptée des Scaffold. Ensuite, c'est la descente aux enfers. Même la splendide adaptation de Maggie May fin 1971 ne tiendra qu'une semaine au top 50.
Maid en 1974 il reprend le vieux titre de Dalida de 1966 baisse un peu la radio en changeant complètement les paroles. Et là, surprise, amoureux de ma femme se vend à 650.000 exemplaires, numéro un des ventes françaises hebdo en octobre, juste avant que le téléphone de Cloclo prenne le pouvoir. Sa chanson suivante, une mauvaise adaptation des Turtles, rencontre un petit succès, puis les "vaches maigres" recommencent. Malgré de belles chansons, comme embrasse-moi qui fera un flop alors que la version de Rrrroulio Iglesias fera un tabac. Il sortira son dernier disque, barrière des générations -que je possède, en 1990. Il décèdera en 2015.

Bonne année 2021 à tous,

Je vous embrasse.

26/12/2020

LES COME-BACKS RETENTISSANTS (tome (7)

PHILIPPE CLAY. Un des "chanteurs à papa" ayant eu de gros succès dans les années 50. Citons le noyé assassiné (1954), le danseur de charleston (1955), la gambille (1957) et Julie la rousse (1958). Puis la nouvelle vague le met en veilleuse pour 10 ans, comme la majorité de ses collègues. Désert donc. De 12 ans quand même.
Jusqu'à un mouvement d'humeur qui, en 1970, lui fait mettre sur une face B Mes universités, où il évoque sa guerre, bien qu'il n'avait que 12 ans au début des hostilités. Ceux qui sont aux manettes des radios apprécient cette chanson anti-jeunes et la diffusent à gogo. Les parents des dits jeunes (les "croulants") achètent le disque en masse et il s'en vend ainsi 250.000 exemplaires ! Autant que la plus vendue des chansons de Cloclo cette année-là ! Et il transforme l'essai avec la quarantaine, où il se plaint de la mise au rancard des plus de 40 ans. Le "coeur le cible" en achète 150.000, et voilà comment une grosse vedette des années 50 entre parmi les plus gros vendeurs de l"année 1971...
Du coup, il continuera dans la veine des "chansons ronchon" et en 1976, en pleine vague disco, il classera trop c'est trop dans le top 20. Chanson anti-impôts qui n'a rien à voir avec celle des Charlots.
Et, comme Sardou le subira après Le France, Clay aura droit lui aussi à un contrôle fiscal !

PHILIPPE LAVIL. Il s'est fait connaître en 1970 grâce à la chanson avec les filles je ne sais pas, plus de 100.000 exemplaires vendus. Son disque suivant, plus j'en ai, sera également un succès.
Et puis plus rien. Un désert de onze ans ! Au milieu, en 1977, une petite oasis, Hey Mister Lee, pleine d'humour, qui se vendra pas trop mal.
Arrivent les années 80, où comme le feront pas mal (Voulzy, Nolwenn, Chimène Badi) il va se servir de ses origines pour essayer de rebondir, avec évidemment la promo-télé qui va avec. Et ça va marcher ! Comme le disent les paroles, il tape sur des bambous va être numéro un. Aussi bien côté ventes qu'en radios.
Trois ans plus tard, en 1985, nouveau tube avec elle préfère l'amour en mer, et en 1987 il s'associe avec Jocelyne Béroard, la chanteuse des Kassav, pour enregistrer kolé séré qui sera sur le podium français à l'été 87 derrière l'inévitable Joe le taxi et une autre histoire.

Signalons aussi Pierre Bachelet qui fera une double carrière. 1974/1977 avec Emmanuelle, l'Atlantique et baby bye bye, et 1980/1989 avec les titres que l'on sait. Pas de "come-back" à proprement parler car sa première carrière était passée assez inaperçue.

Je vous embrasse.

23/12/2020

TOP MENSUEL FRANCAIS DECEMBRE 1992

1 1 DUR DUR D'ETRE BEBE Jordy 4
2 2 LES MARIES DE VENDEE D. Barbelivien & Anais 3
3 3 LA LEGENDE OOCHIGEAS Roch Voisine 3
4 4 LE LION EST MORT CE SOIR Pow Wow 3
5 9 POUR L'AMOUR D'UN GARCON Hélène 2
6 7 CHANGER TOUT CA Bernard Minet 3
7 14 QUE MON COEUR LACHE Mylène Farmer 2
8 5 BOUSCULE-MOI Elsa 3
9 10 L'AUVERGNAT Les Enfoirés 2
8 e PETIT PAPA NOEL Tino Rossi 1
11 18 TOSTAKY Noir Désir 2
12 e IL SUFFIRA D'UN SIGNE (live) Frederick Goldman & Jones 1
13 e QUE FERA LA BELLE Anne 1
14 19 DES LARMES DES MAUX Infidèles 2
15 11 DONNE-MA CHANCE Les BB 2
16 e ANTOINE DAICONE Les Musclés 1
17 22 PLUS QUE TOUT AU MONDE Pascal Obispo 2
18 24 SUPERFICIEL ET LEGER France Gall & Michel Berger 2
19 e TOUTES LES GUITARES DU ROCK N ROLL Dorothée 1
20 e CHANSON HARD ROCK Les Inconnus 1
21 6 LE CHAT Pow Wow > 4
22 8 TRUE TO YOU Johnny Hallyday 2
23 23 PANNE DE COEUR Véronique Sanson 2
24 20 EXISTE François Feldman 2
25 13 LES VOYAGES IMMOBILES Etienne Daho 3

Le mois dernier j'avais 25 chansons, cette fois 26, j'ose donc le top 25, qui permettra de découvrir le (piètre) classement de Véronique Sanson. En novembre Zazie était entrée top 21 mais sans suite pour sucré-salé.
Sinon le classement semble bloqué pour les 4 premiers, mais le lion n'est pas encore mort ! Hélène va faire mieux, mais pas Mylène. Saluons la 8ème place de Tino Rossi, qui avait échoué au pied du podium l'année précédente. Les Infidèles continuent de monter, leur meilleure place ils l'auront en février. Terminus pour Minet, les enfoirés, Obispo et Gall / Berger qui jusqu'au bout auront toujours eu le même style...
En dehors de Tino, 5 entrées, peut-être un top 5 parmi elles, et encore.
Je vous embrasse.

19/12/2020

Mes Noëls : les plus beaux et les pires

Sur mes 70 Noëls j'en ai sélectionné 10.

Cliquer sur la date pour avoir la chanson correspondante.

Mes plus beaux :

1) 1984

2) 1973

3) 1993

4) 1971

5) 2013

Comme "dauphines" j'aurai aussi 1982, 1987 et 1960.

Mes pires :

68 èmes ex-aequo :

1972 , 1979 et 1994

67) 1997

66) 1998

"dauphines" 1995, 1999 et 1996.

Ceux qui ont lu mon blog depuis le début pourront trouver un paradoxe, auquel il me sera facile de leur répondre s'ils m"en font la demande. A moins qu'ils n'aient lu nous allions vers les beaux jours du regretté Patrick Cauvin.

Je vous embrasse.

18/12/2020

LES COME-BACKS RETENTISSANTS (tome (6)

LOUIS ARMSTRONG. Attention je ne veux pas évoquer ici Lance Armstrong, qui lui aussi a fait un come-back assez remarqué ! Non c'est bien du musicien de jazz dont je veux parler. Il a commencé sa carrière en 1923, et ses tubes les plus connus datent des années 50 début 60 comme c'est si bon (1950), make the knife (1962) et hello dolly (1963). Pour beaucoup, sa carrière, à 62 ans, était finie.
Mais en 1968 il va ressurgir avec une orchestration complètement différente, pour chanter what's a wonderful world. Chanson qui à l'époque passera inaperçue en France, mais qui fera un malheur dans le top anglais, que j'écoutais le dimanche après-midi. A tel point qu'elle y sera le numéro un de l'année !
La France la découvrira dans les années 70 notamment lors de la mort du chanteur en 1971 et elle servira dans pas mal de spots publicitaires comme Tropicana en 2005 ou Opel en 2007.

PATRICK BRUEL. Evoqué dans une récente émission de télé où il a été dit pas mal d'âneries, Bruel, comme Yves Montand, Florent Pagny Charles Aznavour, Serge Reggiani, Eddy Mitchell ou Annie Cordy, fait partie de la caste très fermée des "chanteurs acteurs". Attention je ne parle pas ici des chanteurs qu'on fait jouer comme Johnny au ciné ou Sardou au théâtre. Ni des acteurs qu'on fait chanter comme Isabelle Adjani ou Brigitte Bardot.
Bruel était un acteur reconnu grâce au coup de sirocco (1979) quand il s'est lancé dans la chanson en 1982. Son premier disque, vide, a été un bide. Le suivant, marre de cette nana-là (1983) attendra un an pour se classer au top 50 avec en "peak" une 39ème place. Déçu il n'enregistrera rien en 1984. Nouvel essai en 1985 avec j'attends Lola, pas terrible non plus, une 27ème place.
En fait il lui faudra attendre l'aube des années 90 pour qu'il obtienne du succès. D'abord, casser la voix, sortie fin 89 arrive sur le podium le 1er janvier, derrière Hélène et les valses de Vienne. Un peu moins bien pour j'te le dis quand même, qui ne fait que top 12 en mai 1990. Mais nouveau podium en décembre pour alors regarde, derrière Mecano et la locomotive de ces années-là, François Feldman. 1991 voit place des grands hommes occuper la 4ème place en mai derrière Mylène Farmer, Goldman et Roch Voisine.
Mais avant qu'on m'en fasse la remarque, Bruel fait des cartons au niveau des ses albums : alors regarde se vendra à près de 3 millions, et sur scène, c'est la folie avec ses fans qui hurlent Patriiick avec une bougie allumée ou un briquet à la main. C'est la Bruelmania, qui va durer très exactement 6 ans. Jusqu'à ce qu'il fasse la faute.
En 1995, alors que ses concerts sont pleins et que ses disques continuent de faire des cartons, il déclare annuler ses concerts dans les villes dont le maire est FN. Bruel réinvente la punition collective !
N'est pas Montand ou Ferrat qui veut, et cette erreur, cette faute va stopper net cette Bruelmania. Son public ne comprend pas. La jeune Toulonnaise qui attendait le concert de son idole en comptant les jours est KO debout.
Mais Bruel aussi. Et c'est là que je dis "chapeau l'artiste", car il va réussir à rétablir la situation. Mais il devra patienter 5 longues années, où l'acteur prendra le relais du chanteur, alors carbonisé.

C'est en octobre 1999 qu' il revient avec l'album juste avant, qui est numéro un dès sa sortie. Il en vendra un million deux cents mille. Bruel a purgé sa peine. Et pour se faire pardonner auprès des pieds-noirs (dont il fait partie) nombreux à voter FN, il chante le café des délices, que Laurent Gerra ne ratera pas en la baptisant à Albi et à Lille !
L'album suivant, consacré aux chansons des années 20, fait également un carton, entre deux se vendra à plus de deux millions. Et ceux qui suivront seront tous en tête des hit-parades, y compris le dernier ce soir on sort.
Il revient de loin !

Je vous embrasse.

15/12/2020

LES COME-BACKS RETENTISSANTS (tome (5)

LEO FERRE. Un des plus importants chanteurs des années 50, avec de gros succès comme Paris Canaille (1953), le piano du pauvre (1954), monsieur mon passé (1955), l'île Saint Louis (1956), Jolie môme (1960), Paname (1961). La chance d'avoir mon âge, c'est de me souvenir de toutes ces chansons.
Comme pour beaucoup à cette époque, l'avènement de "notre" musique lui causera un grand tort et la période 1962/1968 sera pour lui véritablement "désertique". Du reste il en aura conscience car en 1966 il sortira une chanson intitulée les temps sont difficiles ! Un signe aussi qui ne trompe pas, tous les interprètes qui se croient finis le font : il ressort ses anciennes chansons à succès.
Il ne se doute pas alors que dans la mémoire collective, son nom sera associé à une chanson de 1971 !!! Mais ne sautons pas les étapes. En 1969 il sort un 45 tours avec comme face A la nuit, et de l'autre côté il se fait un petit plaisir avec une chanson très "osée", c'est extra.

Ces bas qui tiennent hauts perchés / Comme les cordes d'un violon / Et cette chair que vient troubler
L'archet qui coule ma chanson / C'est extra
Et sous le voile à peine clos / Cette touffe de noir jésus / Qui ruisselle dans son berceau
Comme un nageur qu'on attend plus...

Oui, osée, parce, encore très puritain à l'époque, j'en avais été scandalisé, malgré la référence à nights in white satin ! Et la chanson échappe à la censure, contrairement à l'amour avec toi de Polnareff. Il en vendra 150.000 et SLC le classera 4ème en juillet, derrière Polnareff, Moustaki et Sheila !
Come-back réussi. En 1970 il sort la the nana, qui passe pas mal sur les ondes, et 1971 donc le voit chanter la chanson qui lui est le plus associée, même si à l'époque elle se vend peu (60.000) à savoir avec le temps. Rien à voir avec c'est extra, c'est une chanson d'amour même si je ne partage pas du tout son sens.

MARCEL AMONT. Lui aussi chanteur populaire des années 50 avec notamment escamillo (1956), tout doux tout doucement, bleu blanc blond (1959), il a le maillot (1960) dans le coeur de ma blonde (1961), et surtout le mexicain (1962) il va connaître un bien moindre succès ensuite malgré quelques petites merveilles comme moi le clown (1965) ou Hélène & Guillaume (1970).
Son désert à lui durera 9 ans, jusqu'en 1971 où, en septembre, il sort l'amour ça fait passer le temps. Il en vendra plus de 600.000 et restera sept mois dans le top 50 des meilleures ventes. Ce tube l'encouragera à poursuivre sa carrière et il sortira des disques jusqu'en 1989.

NINO FERRER. Il a connu ses plus grands succès au cours de la seconde moitié des années 60, avec des chansons qui ne risquaient de donner mal à la tête : Mirza, Les cornichons (1965), oh hé hein bon, je voudrais être noir (1966), le téléfon, mao et moi (1967). Il va user la recette jusqu'à la corde, et son désert commencera en 68. En février 1972 il change complètement de style, et ça pourrait être un encouragement puisque sa maison près de la fontaine se vendra à près de 25.000. Ferrer avec de belles chansons, ça pourrait donc marcher ? Mais il s'essaye - vainement - à plusieurs styles avant d'enregistrer (à contre-coeur !) le sud en janvier 1975, et là, bingo, 700.000 ventes, numéro un dans tous les hit-parades...
Hélas ce come-back sera retentissant, mais éphémère. Il enregistre pourtant de belles chansons (que j'achèterai en 45 tours, le nouveau Carrefour Echirolles cassant les prix) comme les morceaux de fer (1975) qui fera dans les 25.000 ventes, chanson pour Nathalie (1976). Mais les suivantes feront des flops. Dommage.

12/12/2020

Que vous inspire (musicalement) 1966 ?

Jean a raison ! Pourquoi passer des heures à écrire une note qui ne recueille que peu de réactions, alors que je peux me mettre en "pilotage automatique" et être assuré d'un bon dialogue ?

Bon, tant que je peux encore écrire, je ne vais pas céder à la facilité et mettre quand même une introduction.

Déjà 1966 a vu l'arrivée (ou la consécration, pour les puristes) de nombreux chanteurs :

Pascal Danel, Antoine, les Spencer Davis Group, Simon & Garfunkel, Chantal Kelly, les Small Faces, Nancy Sinatra, Chantal Goya, Jocelyne, les Walker Brothers, Stella, les Charlots, Stone, Eric Charden, Long Chris, Lovin spoonful, Mamas & Papas, Pretty things, Alan Price Set et Eric Burdon en solo, Chantal Kelly, Fabrice, Elsa Leroy, les Troggs, Michel Polnareff, Michel Sardou, Mireille Mathieu, les Sunlights, Delizia Adamo, Michel Delpech, Jacques Dutronc, Percy Sledge, Dominique Walter, les Hollies, los Bravos, Los Brincos, Erick St Laurent, Bobby Hebb, ? & the Mysterians, les Four Tops, les VIPs, Manfred Mann, Michel Fugain, Dani, Hermans Hermits, Easy Beats, les Monkees, Cat Stevens, Jimi Hendrix....

A vos claviers !

11/12/2020

LES 10 NOTES QUE VOUS AVEZ LE PLUS LUES DEPUIS 5 ANS

Si mon blog a plus de 10 ans, cela fait 5 ans que j'ai installé Google Analytics et il m'a semblé amusant de vous livrer ces statistiques. Ne sera pas comptée la "note-fil rouge" sur l'âge des chanteurs, souvent réactualisée. Ces résultats m'ont surpris...

Médaille d'or, avec 1124 vues que vous inspire musicalement 1967 ?, du 22 octobre dernier.

L'argent pour top 35 des ventes de disques pour mai 1977, du 9 octobre 2016, 431 vues. Une note que je devrai refaire avec des chiffres plus précis.

Le bronze pour les débats sont ouverts, du 2 décembre 2019, vue 328 fois.

N°4 Les come-back retentissants Tome 1, du 24 novembre dernier, vue 272 fois.

N°5 Mon top 50 de 1973 du 11 juillet dernier, 241 vues.

N°6 La dernière arnaque de la Banque Postale Bis du 10 janvier 2017, 236 vues, 1ère note non musicale.

N°7 Les come-backs retentissants tome 3, du 2 décembre avec 226 vues.

N°8 Top 35 des ventes de disques pour mai 1978, du 10 janvier 2017, 220 vues, à refaire aussi.

N°9 Tops juin 1985, du 14 octobre 2018, 208 vues.

N°10 Les tubes de l'été 1971 selon les chiffres de ventes, du 21 mars 2020, lue 206 fois.

Je m'arrête là (je comptais en faire plus, mais de plus en plus dur de taper, saloperie de maladie) la suite si ça vous intéresse.

Je vous embrasse.

 

 

 

 

 

09/12/2020

LES COME-BACKS RETENTISSANTS (tome 4)

HERVE VILARD. Il a explosé avec Capri c'est fini son deuxième disque, qui se classe numéro deux des ventes à l'automne 65. SLC le boude, ne lui octroyant qu'une 15ème place. Il concrétise avec fais-la rire, top 5 des ventes, et toujours aussi mal classée par SLC. Dans les années qui suivront, ce sera l'inverse, SLC le surclassera même si les disques ne se vendent que peu, à l'instar de à cloche-pied à cloche-coeur, ma maison qui monte jusqu'au ciel (1967), elle ne tardera plus longtemps (1968) dont Nino Ferrer s'inspirera pour Rua Madureira. 1969 le verra renouer avec les ventes de disques avec Sayonara et une île de tes bras, 1970 avec les anges du matin, 1971 avec Elvira, on laisse toujours quelqu'un derrière soi, 1972 avec tous les enfants ont besoin d'amour et amore caro amore bello. En 1973 il signera deux succès très moyens : pour toi ce n'était rien et elle était belle. Ensuite Hervé Vilard entame 5 ans de traversée du désert.
1978. On est en plein disco, et il chante rêveries, pas spécialement le même tempo. Et là, surprise, il accroche la 8ème place française pour le mois d'août. Feu de paille ? Non. Vilard démarre une véritable seconde carrière. Car son disque suivant, Nous, en sera le clou, numéro un toutes catégories devant born to be alive au mois de mars 1979. Hervé is back ! Il aura dû attendre 14 ans pour se hisser au sommet avec plus d'un million d'exemplaires vendus, et du coup intègre le club très fermé des millionnaires du disque. Il va dérouler 1979 avec j'ai mal je t'aime et la remise dans les bacs de son capri c'est fini dont il vendra 250.000 exemplaires. 1980 le reverra de nouveau au sommet des hits avec reviens (800.000 exemplaires) 2 semaines de suite au coeur de l'été. Belles années 81 et 82, et en 1983 il grimpera à la seconde place française en hebdo avec Méditerranéenne.

INDOCHINE. Pour moi le plus beau come-back de l'histoire.
Leur histoire à eux commence en 1981. Comme pour Hervé Vilard c'est leur second 45 tours qui va les faire connaître du public. L'aventurier sort dans les bacs en 1982, mais il leur faudra attendre quelques mois pour qu'elle commence à entrer dans les hits. C'est RTL qui la repère en premier et la fait entrer dans son hit le 27 mars. Les autres radios embrayent, les ventes suivent, et c'est en août que le succès se confirme : n°1 à RTL et RMC, n°2 à Europe 1 !
Le reste de leur décennie 80 sera honorable, même si Kao Bang a fait les frais du succès tardif de l'aventurier, canary bay (1985) se vendra bien et contrairement à la légende qui veut que le disque ai eu du succès à postériori, troisième sexe / trois nuits par semaine se vendra à l'époque presque autant que l'aventurier, arrivant le 7 avril 1986 à la seconde place du top français. Tes yeux noirs sera top 5 le 21 août, et les tzars top 12 en septembre 1987. Sans être grand statisticien, on sent bien que le succès diminue au fil des disques. Et leur décennie 90 sera assez sombre, très peu de succès malgré une musique de qualité (notamment Drugstar). Certes, ils remplissent encore des salles, mais sincèrement, quel jeune de moins de moins de 25 ans avait, en 2001, entendu parler d'Indochine?

2002 voit la sortie de l'album Paradize. Total changement de style par rapport à leurs débuts. Ballon d'essai en janvier avec le single punker, qui comme les précédents fait un flop. 67ème le 18 février. Alors finis Indochine ?
Non ! Dès que l'album est dans les bacs, il se vend à une vitesse incroyable ! N°3 d'entrée, avec des morceaux qui vont devenir des standards. 6 singles en seront extraits, dont j'ai demandé à la lune qui sera numéro un du top 50 singles, du encore jamais vu pour le groupe, que certaines radios présentent alors comme le "nouveau rock français", oubliant leurs jugements des années 80. Petite aparté, j'avais failli me faire virer de la radio de Gap quand, en mai 83, je les avais mis numéro un du hit-parade...
A partir de là Indochine va rester au sommet. Leurs albums 3.6.3. (2003), Alice et June (2005), Hanoi (2007) et black city parade (2013) seront en tête des ventes. "Seulement" la seconde place pour la république des météors (2009) et putain de stade (2011), car comme Johnny ils rempliront le stade de France ! Et ça marche encore en 2020, leur dernier single nos célébrations a été numéro un et a fait partie des tubes de l'été.
Franchement, voilà pile 20 ans, qui aurait parié un centime (de franc) sur une telle
résurrection ?
Mieux qu'un come back retentissant, une leçon.

Je vous embrasse.