Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

19/09/2010

les 50 interprètes de la période 63/74 selon SLC : ANTOINE

O- yé !

Antoine a interpellé deux générations distinctes : les quinqua/sexa, avec les fameuses élucubrations, et les djeunns avec le tube de 1999 Atol les opticiens.
Précisons qu'Atol est un des rares à avoir arrêté les délocalisations pour faire fabriquer ses lunettes chez les seuls qui savent le faire : dans le Jura :)

Bon, mais, Antoine ???

Son premier disque est sorti en novembre 65. Avec déjà deux "locomotives", Autoroute Européenne n°4, qui aura une très honnête 33ème place en février 66 - pas mal du tout pour un premier disque, je ne plaisante pas, là - et la guerre,  qui, à l'instar de Chez Laurette de Michel Delpech ou Toute la musique que j'aime de Johnny fera un bide intégral à sa sortie mais deviendra, des années après, une chanson-culte.

La grosse blague de début 66 était "combien de semaines les élucubrations ont été numéro un à SLC ?"
Réponse : zéro ! Il arrivera numéro 2 début avril, pas mieux !
Johnny, en perte de vitesse, avait sauté sur l'occasion pour se payer Antoine et les Beatnicks, qui voulait "le mettre en cage à Médrano ! "

Antoine, lui, continuait, avec je dis ce que je pense, directement 3ème en mai, tandis que ses musiciens, les problèmes (Antoine était Centralien) lançaient les contre-élucubrations problématiques qui se classeront 7èmes en juin.
Mais ils auront plus de succès sous le nom des Charlots....
7ème place aussi pour Antoine avec un éléphant me regarde en août.

Mais les chansons engagées ne seront pas le fort d'Antoine parce que je vous ai compris votez pour moi ne dépassera pas la 31ème place (non classée donc). De Gaulle faisait très peur à l'époque, surtout depuis qu'il avait, d'un seul coup d'un seul, censuré Polnareff et Diderot...

Bref, de cette année 66, Antoine ressort 7ème. Ce qui sera son meilleur score. Derrière Johnny bien sûr, Claude François, Richard Anthony, Sylvie Vartan, et aussi Jugues Aufray et Dick Rivers qui fera une excellente année 66.

1967. Antoine se calme.
Joli doublé en février avec la face A Je l'appelle Cannelle qui pointera à la 5ème place en mars, et quelques flocons qui tombent qui arrivera 9ème. Il y en pour tous les goûts, rares étant ceux qui appréciaient les deux chansons. La seconde est typique des années 66/67où le sujet favori était la bombe atomique qui allait incesamment nous tomber dessus. La chanson d'Antoine est à mon sens la plus évocatrice sur le sujet.
L'anniversaire de Beethoven sera 13ème en mai.

En 67, Antoine ne se classera que 15ème interprète français.

Il y aura bien mai 68....  Je ne sais pas pour vous, mais pour bibi une chanson s'impose quand on parle des "évènements" : Bonjour Salut d'Antoine. Que les radios - avant d'être prises en main - passaient à tour de bras. Il sera 9ème en mai et juin.

Mais ce sera tout pour l'année 68, il sera 20ème...

1969 . Le match de football (prononcer "fouttbal") sera 8ème en février, et qu'est-ce que tu as mis dans le café 18ème en mai. C'est déjà mieux. 25ème en septembre pour une chanson rétro dites-moi ma mère, et une 19ème place pour Marie Marie en décembre.

Au final, 1969 le voit regrimper dans le top 20 des interprètes, à la 15ème place.

70 sera pour lui une année "blanche", malgré Viens dansser le Rush, 20 ème en février et le fameux Ratata, sorti en août mais classé 9ème en 71.

1971 qui verra Antoine renouer avec le succès : Ratata donc, 9ème en février, La troisième roue de ton vélo, 16ème en mars,  le dirigeable, 18ème en mai, et il finira sa carrière SLC en beauté avec un an en Amazonie, adaptation de T. Rex, s'il vous plaît (n°9 en juillet).

Sur cette année 71, il sera 13ème.

Et au final, sur les 12 années 63/74 il se classera 15ème, 11 ème interprète masculin, devant des grands noms comme Julien Clerc, Pétula Clark, Michel Delpech, Michel Fugain, Christophe, hervé Vilard ("avec un "l") C. Jérôme, Nicoletta, les Charlots (!), Herbert Léonard...

Et depuis ?

Il chante toujours.

Je ne parle pas spécialement d'Atol les Opticiens, actuellement numéro deux derrière Optic 2000 de Johnny !

Il a laissé tomber sa carrière d'ingénieur, et s'est fixé dans la chanson. Il fait un disque, quelques galas, et va dépenser tout ça sur le Pacifique ! Puis il refait un disque, etc etc.
Ces chansons-là ne seront pas gravés dans les mémoires, sauf peut-être la motogodille, que Lesueur met 11ème en décembre 80, et Touchez pas à la mer en 1987.

N'empêche que grâce à la pub, Antoine est un des rares chanteurs a voir occupé le devant de la scène depuis 45 ans !

Rendez-vous la semaine prochaine, pour Hugues Aufray. Etant en stage, cette note pasera en léger différé !

Je vous embrasse.

12/09/2010

les 50 interprètes de la période 63/74 selon SLC : Richard ANTHONY

A l'aube de l'année 63, Richard Anthony est le plus populaire de nos chanteurs. Loin devant les Johnny, les Sylvie, les Danyel Gérard.

Depuis son premier disque paru en 1958 La rue des coeurs perdus, Richard avait connu le succès avec Nouvelle Vague en 1959, Jéricho, Tu parles trop, Clémentine, le petit clown de ton coeur en 1960 - avant Johnny - , ça tourne rond, tu peux la prendre, Dis à Laura, Fiche le camp Jack en 1961, ne boude pas, la leçon de twist, délivre-moi et surtout J'entends siffler le train en 1962. Numéro 1 treize semaines consécutives, ce qui ne se verra jamais plus à SLC.

Donc, 1963.
Les chansons qui ont le plus marqué l'année sont C'est ma fête (n°8 en août/septembre), Rose (n°7 en novembre) Tchin tchin (n°7 en décembre) et surtout Et je m'en vais, présente dans le hit de novembre 63 à Mars 64, avec un numéro 2 à la clé le 1er février.
Bonne année pour Richard, mais pas assez pour surclasser l'Idole des Jeunes.

64 sera, comme 62, son année.
Avec à présent tu peux t'en aller (n°2 en avril), a toi de choisir (n°2 en juin) pas comme les autres (n°8 en août) ce monde (n°2 en septembre.... le numéro un étant Les garçons pleurent du même Richard, un des très rares doublés sur Salut les Copains) la corde au cou (n°4 en décembre) sur lequel on retrouvait en face B souviens-toi, qui sera n°6 en janvier 65.
Belle brochette de numéros deux, avec un numéro un, Richard Anthony sera cette année-là au 3ème rang des interprètes, derrière Johnny et Sylvie.

Pas mal non plus pour 65.
On l'a dit, janvier verra souviens-toi bien classé, Il sera suivi de il te faudra chercher, 6ème en avril, au-revoir mon amour, arrivé directement n°4 en juillet. Mais l'automne ne sera pas terrible pour Richard.
Au final, quand même une 6ème place pour lui,  4ème "mec", derrière Johnny bien évidemment, un Eddy Mitchell époustouflant, et un Clo-Clo qui peu à peu prend ses marques.

Mais 66 sera meilleur ! Sans atteindre toutefois les niveaux de 62 ou 64.
Si tu restes avec moi, 8ème en janvier. Tiens bon, entrée directement 7ème en février. La Terre Promise, entrée directement 6ème en mai. Lundi lundi, 9ème en septembre, Sunny 10ème en novembre.
5ème interprète de l'année 66, Richard Anthony n'est devancé que par Johnny, Claude François, Dick Rivers qui enfin est arrivé à percer, et un Hugues Aufray inattendu !

67 sera meilleur encore !!
Fille sauvage, numéro 2 en mai, accompagné en 8ème position par nous ne sortirons qu'au printemps, sa face B. Le disque de l'été fera mieux encore : 5ème place pour Aranjuez mon amour, 6ème place pour plante un arbre, 14ème place pour les mains dans les poches. Il n'y aura guère que Cloclo qui fera mieux à l'été 66...
Enfin, grâce à la vague hippie, il faut croire aux étoiles, adaptation de Let's go to San Francisco arrivera directement à la 3ème place en décembre.
Résultat, un Richard Anthony 4 ème sur l'année. Derrière Adamo (on l'a vu, ce ne fut qu'un début) Sheila dont ce sera la meilleure année, et bien sûr Johnny, pas habitué à la médaille de bronze !

Et 68 ?
Un peu en recul mais pas mal non plus.  Il lui faudra attendre l'automne pour voir bien classer ses chansons : 9ème place pour Séverine malgré ses 7 minutes (impassable à la radio en entier à l'époque) et 6ème pour les ballons. Richard Anthony est toujours dépendant du "top ten" anglais, qu'à l'époque j'écoute religieusement !
Au final, il sera 8ème.

69 a failli être son année fatale, car une seule de ses chansons sera bien classée. Chanson hyper-nulle en plus, mais qui sera numéro 1 en mai : le fameux sirop typhon.... Est-ce bien l'interprète de Séverine qui chante ce truc infâme pour noces et banquets ?
Son année 2005, qui selon lui devait voir la Terre sous l'emprise des martiens (raté ! mais il n'avait pas prévu Internet...)  ne sera que 15ème.
Et lui, 20ème au final sur l'année.

Heureusement il va remonter en 1970.
Bien l'bonjour - de la même veine que le fameux sirop - est 10ème en février. Na na he he espoir est 6ème en avril. Les gens adoraient les chansons anglaises adaptées façon guimauve car Il pleut des larmes, chanson française, n'est que 13ème en juillet.
Pour l'année, Richard Anthony va remonter à la 11ème place.

Place qu'il gardera en 1971.
Surtout grâce à Maggie May - et à rod Stewart , 5ème en décembre.
Ce sera la dernière année où Richard sera parmi les "grands".

En 1972 on verra bien sans toi, mais ce sera aussi sans les fans !

Malgré, en 74, amoureux de ma femme qui sera 3ème en décembre.

Au final de ces douze années pas si mal remplies, on ne s'étonnera pas que Richard Anthony soit 4ème, avec 51 chansons classées dont deux n°1, derrière les trois "grands" Johnny, Cloclo et Sylvie.

Et ensuite ?

Richard Anthony va continuer de chanter, et ce, très longtemps....

Station-service en 1975, et comme une mélodie
De la musique républicaine en 1976.

Embrasse-moi pour 77.

Non stop, j'irai et New-york 31 pour 1978.

Elle m'attend ce soir pour 1979.

Minuit en 1982.

Barrière des générations en 1990, 45 tours introuvable que je me flatte de posséder.

En-dehors des chansons, Richard fera de la prison en 1983... pour fraude fiscale ! Ca ne rigolait pas à l'époque.

Mais, côté carnet rose, Richard Anthony, qui a à présent 72 ans, est père de 11 enfants.

Longue vie à lui :)

Rendez-vous dimanche prochain pour parler d'Antoine, dont la jeune génération ne connaît que le tube des années 2000 : Atoool les opticiens. Mais dans les années 60 et 70, il fut aussi chanteur! vous verrez....

Je vous embrasse.

 

28/08/2010

Cica-chansons

J'ai plusieurs passions dans la vie : mon métier, les trains, et les chansons.

Côté chansons, j'ai été voici 4 ans "parolepote" dans un site de paroles de chansons. L'an passé, j'ai ouvert avec un collègue bloggueur le blog "deux quinquas en chansons", et récemment je faisais sur mon ancien site une note dominicale où je parlais des tubes de l'été. J'avais au moins une lectrice !

Je vais tenter de faire la même chose ici. Je dis bien tenter car s'il s'avère que ce genres de notes n'intéresse personne, je m'arrêterai.

C'est ça qui est pratique sur Hautetfort, on dispose de statistiques, et on sait quelles notes ont le plus plu ou déplu. Ainsi, pour ce mois, les trois notes qui vous ont le plus accroché sont des nouvelles, merci et j'ai failli mourir le jour de mes onze ans.

A l'inverse, Mickey mon premier chat, bonjour et photo de la planète mars ne sont pas trop vos tasses de thé !

 

Donc, tous les dimanches, je viendrai vous parler de chanteurs et chanteuses.

Très exactement les 50 interprètes qui ont obtenu le plus de succès au hit parade de "Salut les Copains" entre 1963 et 1974.

Pourquoi 1974 ? Je dispose pourtant de deux années supplémentaires sur S.L.C.

Tout simplement parce qu'à partir de 1975, ces hits étaient truqués.
Et de quelle façon ? En éliminant systématiquement Claude François, qui avait eu le malheur de lancer un magazine concurrent.
C'est ainsi que la dernière chanson classée au hit SLC est le chanteur malheureux à la 24 ème place !

Pire. Des succès comme Toi et moi contre le monde entier (mars 75), 17 ans (février 76) sale bonhomme (mai 76) et cette année-là (juillet 76) n'ont, pour SLC, jamais existé !

 

On pourrait alors me dire, puisque à partir de 75 ce hit était truqué, pourquoi ne le serait-il pas avant ?

Simple. J'ai toujours écouté attentivement la radio, et jusqu'en 1974, grosso-modo le hit de Salut les Copains reflétait ce qui s'y passait. Attention ! Je n'écoutais pas que Europe 1, mais aussi RTL et RMC.

Je peux dire également que pas mal d'ouvrages, dont la référence Hit-Parades de Daniel Lesueur ont des hits mensuels qui se rapprochent pas mal de ceux de SLC. Dans la mesure où cette musique était dans le style SLC.

Par exemple n'ont jamais été classés - ou très mal - des chanteurs comme Charles Aznavour, Alain Barrière, Guy Béart, Gilbert Bécaud, Jacques Brel, Georges Brassens, Annie Cordy, Dalida, François Deguelt, Sacha Distel, Jean Ferrat, Léo Ferré, Serge Gainsbourg, Juliette Gréco, Marie Laforêt, Nana Mouskouri, Les Parisiennes, Jean-Claude Pascal, Pierre Perret, Régine, pour ne citer que ceux-là.

Normal, ils n'étaient pas dans l'esprit Salut les Copains.

Mais il s'est trouvé des interprètes qui n'étaient pas trop non plus dans cet esprit-là, mais qui feront des apparitions dans le hit de SLC. Seront alors frustrés les fans de l'interprète, qui estimera que son répertoire est sous-représenté, et des "purs et durs" de l'émission (comme je le fus) qui se demanderont bien ce que chanteur ou cette chanteuse était venue faire là !
La meilleure illustration est sans nul doute Mireille Mathieu, qui ne classera que 5 chansons dans le top 25, dont quand même un numéro un (une histoire d'amour) et un numéro 2 (donne ton coeur donne ta vie) en 1971, alors que tous ses autres succès seront carrément ignorés, ou maltraités (La dernière valse ne sera que 35ème en janvier 1968)

 

Ceci étant posé, le classement reflète bien ces douze années. Parmi ces 50 interprètes on trouve 37 hommes, 7 femmes, et 6 groupes.

Donc, démarrage demain, avec (je procède par ordre alphabétique) Salvatore Adamo.

 

A bientôt.