Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

29/04/2013

Quand Orange se fiche de la poire de ses clients

Ce matin, boum, coupure sauvage d'internet.

Avec mon portable (mon fixe dépend d'Internet...) je compose alors le fameux 3900, la hotline Orange.

Après avoir hurlé "ASSISTANCE TECHNIQUE" j'apprends qu'en effet, ma ligne est actuellement indisponible, et que (bla bla bla habituel) ils mettent tout en oeuvre pour que ce soit réparé dans les meilleurs délais.

Puis (je vous jure que c'est vrai !)

Pour connaître l'évolution du rétablissement de votre ligne, allez sur le site Orange.fr... !!!!

 

Cela dit, ces pannes sont bénéfiques.

Elles permettent à l'internaute de se rendre compte que finalement sa liaison avec le monde - et les gens qu'il aime - ne tienne qu'à un fil...

Celui du téléphone !

Je vous embrasse.

14:35 Publié dans arnaques | Lien permanent | Commentaires (4)

25/04/2013

Il ne faut jamais dire "fontaine"....

Figurez-vous que je m'apprêtais à vous dire que j'arrêtais ce blog, comme je l'avais évoqué voici déjà quelques mois, car la raison pour laquelle je l'avais créé (sur le site Psychologies.com en 2005) est devenue caduque.

En un mot, si je garde à jamais un beau souvenir de mon histoire d'amour avec une certaine personne, je pense être désormais totalement guéri de la maladie qu'elle avait généré, et que j'ai appelé depuis quelques années "Nathalite aiguë".

Les premiers signes de guérison étaient apparus en septembre, alors que j'évoquais un déménagement possible à Morlaix, ville située à moins d'une demie-heure de route de chez elle. Du moins de l'endroit où elle travaille.

Alors que jusqu'à 2011 je faisais un large détour pour éviter le Trégor, là j'y passais sans pincement au coeur !!
Puis au fil des mois les signes de guérison sont devenus de plus en plus significatifs.

Et depuis un peu moins de deux semaines, je SAIS que je suis enfin guéri.

Donc, plus de "Cicatrice" !!!

Erreur ! Grossière erreur ! Car je suis fait de telle sorte que je suis très facilement blessable (ça se dit ??) et donc blessé. Même pour des choses qui n'en valent pas la peine, même par des malentendus.
Comme ce soir par exemple.

Et qui dit blessure, dit encore Cicatrice.

Quand j'ai mal, je ne peux le dire à personne.... Personne qui me comprendrait vraiment, surtout sachant d'où vient la blessure.

Alors, je cours pleurer sur mon blog...

Comme je l'ai fait le 6 juin dernier, ce qui m'a probablement sauvé la vie.

Comme je l'ai fait le 1er mars, ce qui a abouti au même résultat.

Il est prétentieux de se dire guéri de toute maladie quand on on a vaincu une seule... Une très très grave maladie, mais quand même orpheline.

Donc, je garde mon blog, et son titre, qui finalement me va comme un gant.

Je vous embrasse.

22:12 Publié dans détripage | Lien permanent | Commentaires (2)

24/04/2013

Prédiction....

C'était en août 1972.

Je venais tout juste de déclarer ma flamme à une jeune fille prénommée Mireille.

A l'époque, pas question de la voir au-delà de 18h, et je mangeais parfois au restaurant, seul.

Ce soir-là, Michel Sardou, qui ne dédaignait pas encore les petites salles, passait dans la petite sous-préfecture près de laquelle j'habitais.

Dans la salle, je m'attendais à y voir la vedette, mais autour de moi, seulement son équipe et aussi les "premières parties".

Dont une voyante, qui n'hésita pas à se mettre à ma table, en face de moi.

Et me déclara tout de go :

"Vous, vous habitez Voiron !"

Médusé, je répondis à cette dame que déjà j'ignorais où se situait cette ville, et que pour l'instant mon avenir proche c'était hélas plutôt Paris....

Vexée, elle me fixa en me disant :

"C'est une question d'espace-temps... Vous n'habitez peut-être pas Voiron, mais vous y habiterez d'ici peu de temps..."

Puis elle continua :

" Je peux même vous dire que vous ferez trois mariages.
Et que le prénom de vos trois épouses commencera par la même lettre, la lettre M...."


Quand je rapportai ces propos à ma jeune conquête, celle-ci sauta de joie ! La voyante avait vu notre mariage !!!
Mais je la tempérai un peu avec ce Voiron dont je ne situais même pas l'emplacement....

 

Une année passa. Je m'étais fiancé avec Mireille. Et à la demande de mon chef, j'avais rempli une demande de mutation pour rester au Mont-Aigoual, bien qu'affectation provisoire, afin déviter Paris-Nord, le grand aéroport parisien en construction qu'on allait appeler Roissy.

Je couchai sur le papier environ 25 noms. Mon critère était délimité par un cercle d'environ 400 km autour de la ville de ma fiancée. Au sud d'une ligne Biarritz - Bordeaux - Limoges - Vichy - Besançon.

6 mois après, j'eus la réponse : Grenoble.
Mais Grenoble-aéroport, dans un petit village de 1100 habitants à 48 km de la ville Olympique.

Mieux que Paris, où je dus encore faire 18 mois...

Marié avec Mireille, je rejoignis cette affectation le coeur léger. Mais l'endroit était isolé de tout, il fallait faire 18 km pour joindre la ville la plus proche disposant de toutes les commodités (grande surface alimentaire, gare, banque...).  Et ce sera dans cette ville que j'apprendrai à conduire, et que j'obtiendrai mon permis en 1975.

Quelle ville ?

Voiron....!


Certes la voyante s'était trompée de 18 km, n'empêche que j'habitais tout près et que j'étais marié avec une jeune femme dont le prénom commençait par M !!!

Et là je pensais fortement à la suite de la prédiction...

Selon la voyante, je n'étais pas marié à Mireille "pour la vie" et je devais divorcer deux fois.

Effectivement, les années 80 virent mon divorce, puis mon remariage-express avec une dénommée Mauricette !!!

Pour les années 90, la prédiction ne m'arrangeait pas ! Je me disais que si la voyante avait fait une erreur de 18 km, elle pouvait également avoir fait l'erreur d'une lettre....

Mais non, les années 2000 confirmèrent les propos de la voyante.


Statistiquement il me reste encore 20 bonnes années à vivre, on verra si la voyante avait vu juste !!!

Je vous embrasse.

12/04/2013

avec un peu d'avance le HIT SLC d'AVRIL 1964

Oui, je pars quelques jours en vacances et le 15 je ne serai donc pas là...
Or je sais que certains attendent cette date avec impatience et je ne veux pas les faire languir !

6404.jpg

Le roi Johnny est toujours sur son trône mais avec seulement 6 chansons, et pas des mieux classées...
Sylvie à égalité avec aussi 6 chansons , Eddy Mitchell et Richard Anthony 3èmes avec 4 chansons,

Puis en 5) Cloclo, France Gall, Frank Alamo, Françoise Hardy, Pétula Clark, les Gam's, Jacky Moulière avec 2 chansons,

et en 11ème position  avec une seule chanson on trouve parmi les vedettes Danyel Gérard, Dick Rivers, Monty, Billy Bridge, Hugues Aufray les Surfs Lucky Blondo Jean-Jacques Debout Les Lionceaux et... Sheila, victime d'une campagne calomnieuse dans la presse de caniveau :(

Parmi les étoiles filantes, une chanson aussi pour Marianne Mille, les Keltons, le Petit Prince et Ariane.

Pas d'arrivée en ce mois d'avril 64 somme toute assez pauvre.

Côté "étranger", à présent que les français ont enfin découvert les Beatles, ceux-ci se taillent désormais la part du lion avec 3 chansons (sur 15) et les autres (Presley, Chuck Berry, Trini Lopez, Ray Charles, Cliff Richerd, Dusty Springfield, Gicliola Cinquetti et Buddy Holly) n'ont qu'une seule chanson de classée !

Rendez vous le 15 mai avec l'arrivée - discrète - de Thierry Vincent.

Je vous embrasse.

09/04/2013

DOUBLE ANNIVERSAIRE !

Il y a 5 ans aujourd'hui, le 9 avril 2008, j'arrivais sur Facebook. J'ignore vraiment pourquoi...

En 2010, je commence à y jouer.
D'abord à la belote, où je fais rapidement des progrès (vu mon niveau de l'époque je ne pouvais faire que ça lol) et un jeu musical, we are music où il s'agit de deviner des chansons le plus vite possible juste avec des extraits. Là en revanche je brille. Mais par rapport au chronomètre ! Pas de comparaison possible...

Sinon, j'attendrai quand même... plus de 3 ans, le 5 août 2011, pour y poster quelque chose de personnel, le fait que mon épouse soit (une nouvelle fois) hospitalisée à Besançon.

Toujours à la fin de cette année, j'y intégrerai un groupe secret ayant trait à mon ex-profession.

En mars 2012, encore un groupe secret. Dont je ne parlerai pas plus...

Au printemps, je me servirai de Facebook pour faire de la propagande pour le candidat Hollande.
Si j'avais su...

Le 18 mai, je publierai un post là-bas, que je transformerai en note ici : Lettre à ma fille".
3 "likes" là-bas, 1100 lectures (je viens juste de regarder) ici !!!

Mais ça ne me servira pas de leçon !

Je rejoindrai également à peu près à la même époque le fan-club de Gérard Palaprat, dont je deviendrai un des deux administrateurs, avec Guylaine, son épouse.

Enfin, le 21 octobre, je continuerai "we are music" avec le jeu Song Pop, où cette fois il s'agit de se battre contre de vraies personnes et non plus seulement contre le chronomètre. Autre paire de manches !
Je consacrerai d'ici peu une note spéciale à ce sujet...


Sinon, c'est le 9 avril 2005, voilà huit ans, que je suis devenu un blogueur.

J'étais depuis juin 2003 sur les forums du site Psychologies, et j'ai alors vu qu'ils ouvraient ce genre de mini-sites où on pouvait s'exprimer, mettre des photos (je savais faire sur les forums, avec les balises HTML mais c'était interdit) et surtout, surtout, se corriger, virer les indésirables !
C'est à cause de ces "fâcheux" (dont un mec qui, avec sa nana, avaient pris à eux deux une dizaine de pseudos et "cassaient" tout le monde...) que j'ai quitté ces forums que pourtant j'aimais bien...

Les blogs me donnèrent un second élan. Et c'est le coeur un peu serré que, le 9 avril 2005, je fis ma première note : "l'important, c'est de commencer"..."

Vaste programme !
Mais habitué à la réaction immédiate du forum, là j'ai été désarçonné par le manque de réaction.

J'ignorais alors que la proportion de "commentaires" (il fallait désormais s"habituer à ce vocable) était inférieure dans une proportion de 1 à 10 aux réactions dans le forum.
Et du coup, j'ai supprimé ma note !!!
Là aussi une fonctionnalité nouvelle par rapport au passé. Dieu sait si j'ai pu en regretter, des posts lancés dans ce forum, qui étaient désormais gravés dans le marbre !!!

Bref, j'ai quand même regardé autour de moi, et parmi les "blogueurs", j'ai reconnu quelques "forummeurs". Et parmi ceux-là, des "noms" qui avaient en général du succès. Dont une jeune femme qui ne mâchait pas ses mots. Là elle avait choisi de nommer son blog "au bord du gouffre" !!! Alors qu'elle ne savait pas qu'elle vivait de bons moments, et que la foudre allait s'abattre sur elle :(

Idem, cette jeune femme n'avait pas de commentaire :(

Alors, deux jours après, j'ai de nouveau pris mon clavier et écrit ma première "vraie" note : "je me présente"...

Deux commentaires, mais j'apprendrai vite que c'était déjà le Pérou !!!


8 ans déjà, Dieu que ça passe...

Et sans vouloir faire de vers,
Je vous embrasse !

21:54 Publié dans Blog, Web | Lien permanent | Commentaires (7)

03/04/2013

Mesdames, avez-vous l'âge de votre prénom ? (réactualisé)

Petit test statistique, élaboré à partir du livre "la cote des prénoms" voici deux ans.

Réactualisé depuis, avec les commentaires de l'époque !!!

Vous me direz si j'ai (s'ils ont !) bon :

ATTENTION : Ne figurent pas la totalité des quelques 3000 prénoms féminins, mais seulement ceux qui, à un moment ou à un autre, ont été "conformistes" c'est à dire attribués à plus d'une fille sur 100. Plus quelques-uns qui me sont chers.

Ne figurent pas les prénoms dits "classiques", c'est à dire indémodables, même s'ils n'ont jamais atteint le seuil du conformisme. Par exemple Anne, Claire, Geneviève...

D'autre part, pour les Messieurs s'étonnant que je ne pense pas à eux, il est beaucoup plus difficile d'accomplir cette démarche avec les prénoms masculins, à cause des effets de mode. Ex : le nombre de bébés qu'on prénomme Jules, Lucien ou Adrien... Des prénoms qui ont deux siécles !
Pour les filles, la tendance est moindre.

ALEXANDRA : 31 à 35 ans
AMANDINE : 21 à 27
AMELIE : 22 à 31
ANAÏS : 19 à 20
ANGELIQUE : 30 à 36
ANNE-MARIE : 65 à 72
ANNICK : 61 à 70
ANNIE : 63 à 68
AUDREY : 38 à 43
AURELIE : 29 à 34
AURORE : 26 à 28
BEATRICE : 45 à 52
BRIGITTE : 52 à 57
CAROLE : 41 à 46
CAROLINE : 29 à 34
CATHERINE : 46 à 53
CELINE : 32 à 37
CHANTAL : 58 à 63
CHRISTEL(LE) : 39 à 42
CHRISTIANE : 66 à 74
CHRISTINE : 48 à 54
CINDY : 20 à 26
CLAUDINE : 60 à 68
COLETTE : 72 à 78
CORINNE : 44 à 51
DANIELLE : 66 à 70
DELPHINE : 34 à 39
DOMINIQUE : 55 à 61
ELIANE : 68 à 74
ELISABETH : 52 à 63
ELODIE : 22 à 27
EMILIE : 27 à 32
EVELYNE : 57 à 61
FABIENNE : 45 à 49
FLORENCE : 42 à 49
FRANCOISE : 58 à 67
ISABELLE : 43 à 50
JENNIFER : 28 à 30
JESSICA : 28 à 30
JOCELYNE : 57 à 67
JOELLE : 58 à 61
JOSETTE : 69 à 77
JOSIANE : 62 à 68
JULIE : 23 à 28
JUSTINE : 19 à 21
KARINE : 38 à 40
LAETITIA : 29 à 35
LAURENCE : 42 à 47
LILIANE : 68 à 75
MAGALI : 32 à 37
MANON : 13 à 19
MARGAUX : 13 à 17
MARIE : 17 à 19
MARIE-CECILE : 38 à 50
MARIE-CLAUDE : 62 à 68
MARIE-FRANCE : 63 à 68
MARIE-JOSE : 58 à 67
MARIE-PIERRE : 45 à 53
MARINE : 20 à 22
MARION : 21 à 24
MARTINE :  55 à 62
MARYSE : 56 à 63
MATHILDE : 13 à 18
MEGANE : 18 à 20
MELANIE : 19 à 27
MELISSA : 15 à 23
MICHELE :  64 à 71
MIREILLE : 62 à 71
MONIQUE : 68 à 78
MORGANE : 15 à 21
MURIEL(LE) : 40 à 46
NADINE : 50 à 54
NATHALIE : 40 à 49
NICOLE :  65 à 72
PASCALE : 50 à 53
PATRICIA : 49 à 54
PAULINE : 16 à 23
SABRINA : 32 à 35
SANDRA : 37 à 41
SANDRINE :  38 à 43
SEVERINE : 36 à 39
SOPHIE : 37 à 44
STEPHANIE : 36 à 39
SYLVIE : 45 à 54
VALERIE :  42 à 47
VANESSA : 25 à 31
VERONIQUE : 46 à 52
VIRGINIE : 32 à 38

02/04/2013

Un truc à savoir si vous achetez par Internet

Je l'ai lu dans Marianne, et je viens de l'expérimenter.

Si vous voulez, par exemple, réserver un billet de train sur le site voyages.sncf.com, il faut savoir une chose , que j'écris en gras :

Le prix du billet est à la fois fonction :

• du trajet (par exemple sur un Paris-Limoges ça sera moins cher que sur un Paris-Rennes)
• de l'anticipation (3 mois avant, même 4 pour certains billets de TGV exclusivement vendus par Internet)
• et..... de l'hésitation du client !!!

Je l'ai lu hier et je n'y croyais pas mes yeux...

Voilà l'article, extrait du journal Marianne :

marianne.jpg

C'est ce qui vient de m'arriver !

Je voulais acheter un billet Besançon-Paris pour le 13 juin, devant nous rendre en Bretagne chez notre fille. Le Paris-Rennes a été acheté voilà très longtemps à 19 euros, via IDTGV.

Deux possibilités pour moi pour aller à Paris par le train :  Partir de Pontarlier et passer par le Jura et rejoindre ensuite Dijon.
Ou partir de la petite gare de Valdahon pour rejoindre Besançon et la nouvelle gare TGV qui n'est qu'à 2h05 de la capitale.

Les deux gares sont à la même distance (19 km) et le temps mis pour le trajet jusqu'à Paris m'importe peu... Tant qu'on n'arrive pas à des heures indues !

Donc, je regarde d'abord les tarifs par Besançon. On me propose un aller à 30 euros/personne, en 1ère classe. Pas mal....

Mais quand même, je veux voir si par Pontarlier ce n'est pas plus avantageux.
Il s'avère que non...

Je reviens à mon Besançon et là, surprise, mon 30 euros était monté à 37 !!!!

Du coup je pense à l'article de Marianne ! Le site a vu que j'ai hésité, et via mon adresse IP a du coup augmenté le tarif...

Paranos, à Marianne ???
On allait voir !!!

Je change donc d'adresse IP.
Comment changer d'adresse IP ??? Non pas en simplement en faisant un arrêt-marche de l'ordi, comme le pensent beaucoup (ça ne marche que pour les portables) mais en faisant un arrêt-marche sur la box.

Je conseille d'ailleurs à tous de le faire au moins une fois par semaine, pour éviter les traçages...

Nanti de ma nouvelle "identité", je retourne sur le site.

Et là, je vois.... que mes billets étaient revenus à 30 euros !!!!

CQFD...

Je vous embrasse.




16:32 Publié dans arnaques | Lien permanent | Commentaires (6)