Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

29/07/2019

WIKImerdia (suite)

J'avais déjà été scandalisé par Wikipédia, laissant passer des horreurs sans qu'on puisse les corriger (notamment sur le Mont-Aigoual) mais, voulant bien être sûr de la date de la suppression de l'émission "Salut les Copains" (je savais que c'était en avril 68) j'ai consulté "l'encyclopédie en ligne", et là, horreur !
Je lis ceci :

Capture.JPG

"dans l'indifférence générale" !!!! Combien étions-nous, ce 4 avril 1968 (j'ai fini par retrouver la date) à entendre, médusés, Tiger - belle chansons je le concède - en lieu et place de notre émission préférée ? C'était l'indicatif de Campus, une émission qui s'adressait à un autre monde, dans lequel les "ringards" selon eux comme Sheila, Claude François ou Monty n'auraient pas leur place. 

Quand à 1969, ce "détail" montre une fois de plus la valeur que l'on peut accorder à cette "encyclopédie" !!

Je vous embrasse.

24/07/2019

Pourquoi le "blog de gare" est devenu le "blog sans filet"

Parce que dans la plupart des blogs que je lis, dur dur de commenter !

Le plus souvent je lis "votre commentaire s'affichera après approbation".

Je tiens ce blog depuis neuf ans, je blogue depuis près de quinze ans, et je n'ai jamais filtré mes commentaires.

En ce qui concerne ce blog, pas loin de 12.000 commentaires à ce jour.

Et - je touche du bois - je n'ai eu aucun dérapage sur mes colonnes, du moins relatif aux notes que je publie.

J'espère continuer ainsi, je sais que mes commentateurs aiment bien que leurs coms apparaissent dès qu'ils les écrivent. 
Comme moi d'ailleurs !

Je vous embrasse.

23/07/2019

TOPS MENSUELS DES VENTES DE 45 TOURS FEVRIER 1987

    TOP 30 FRANCAIS  
       
1 1 T'EN VAS PAS Elsa
2 14 ON SE RETROUVERA Francis Lalanne
3 2 VOYAGE VOYAGE Desireless
4 17 FALLAIT PAS COMMENCER Lio
5 4 MAMAN Dorothée
6 6 C'EST LA OUATE Caroline Loeb
7 5 MUSULMANES Michel Sardou
8 9 TES ETATS D'AME ERIC Luna Parker
9 28 CORPS A CORPS Images
10 13 JE DOIS M'EN ALLER Niagara
11 3 PREMIER BAISER Emmanuelle
12 27 LAISSEZ-NOUS CHANTER Gold
13 25 MAGIE NOIRE Philippe Russo
14 21 NOIR ET BLANC Bernard Lavilliers
15 10 P'TIT BOUCHON Sabine Paturel
16 12 CA FAIT RIRE LES OISEAUX Compagnie Créole
17 30 ELLE EST PARTIE Partenaire Particulier
18 22 FLEUR DU MAL Stéphanie
19 7 LA VIE PAR PROCURATION Jean-Jacques Goldman
20 e C'EST COMME CA Rita Mitsouko
21 e LES YEUX DE LAURA Gouts de luxe
22 e PLEURER DES RIVIERES Viktor Lazlo
23 8 L'ENFANT Jeanne Mas
24 11 BASCULE AVEC MOI Marc Lavoine
25 e MOURIR LES SIRENES Canada
26 16 IL FAUDRAIT QUE TU REVIENNES J L Lahaye
27 e DUEL AU SOLEIL Etienne Daho
28 18 JE T'ATTENDS Johnny Hallyday
29 e TRACES DE TOI / LA FIEVRE DANS LE SANG Alain Chamfort
30 e IL FAUDRA LEUR DIRE Francis Cabrel
       
    TOP 15 ETRANGER  
       
1 3 IN THE ARMY NOW Status Quo
2 11 SALLY Carmel
3 2 DON'T LEAVE ME THIS WAY Communards
4 4 TAKE MY BREATH AWAY Berlin
5 1 THE FINAL COUNTDOWN Europe
6 e ALWAYS THE SUN Stranglers
7 9 THE MIRACLE OF LOVE Eurythmics
8 14 TWO OF HEARTS Stacey Q
9 10 YOU KEEP ME HANGIN ON Kim Wilde
10 6 HI HI HI Sandra
11 e YA DO YA Samantha Fox
12 e ROCK THE NIGHT Europe
13 e THE MORE I SEE YOU Valli
14 7 I'VE BEEN LOSING YOU Aha
15 5 TRUE BLUE Madonna

Enfin il est là, et pour me faire pardonner j'étends la sélection française à 30 titres. Je peux me le permettre, avec encore une marge de 9.

Côté français Elsa s'accroche à sa première place, menacée par Francis Lalanne. Lio échoue au pied du podium et on peut saluer la belle performance des Luna Parker. La ouate de Caroline Loeb n'aura pas fait mieux qu'une 6ème place, j'aurais pensé plus. Images n'a pas fini sa montée, de même que Gold. Terminus en revanche pour Niagara, Lavilliers et sans doute Philippe Russo, pas mal pour sa première apparition. Egalement pour Partenaire Particulier et surtout Stéphanie dont l'engouement n'aura duré que l'espace de trois disques.

7 entrées, toutes dans le bas du classement :
- Les Rita Mitsouko n'arriveront pas dans les 10 mais resteront classés assez longtemps.
- Les yeux de Laura n'iront pas beaucoup plus haut.
- Idem pour pleurer des rivières de Viktor Lazlo
- Canada devrait monter de quelques places.
Le hit ex-"caché" dévoile trois autre entrées :
- Duel au soleil de Daho qui s'approchera du top 10 en avril.
- Alain Chamfort serait resté caché avec 25 titres, alors que ce single contient deux belles chansons.
- Francis Cabrel, qui daigne sortir un 45 tours, va faire un méga-tube avec il faudra leur dire. Il aurait pu faire un numéro un sans une certaine "chanson à boire" qui surprendra tout le monde, mais restera quand même classé 9 mois dans le top !

Pas mal "frissonnent" : Yanna Katsoulos à la 34, Licence IV (que doit détester Cabrel) à la 35, Jeanne Mas à la 36, Philippe Cataldo (qu'appréciera sûrement Jean-Marc !) à la 37, Marie-Claire Buzy à la 38 et les Ablettes à la 39.

Côté "étranger" status quo prend la tête, Carmel est juste derrière, les Eurythmics grimpent encore, Kim Wilde aura fait un flop avec pourtant une bonne adaptation de you keep me hangin'on (moins bonne toutefois que celle de Vanilla Fudge).
Entrée des Stranglers qui n'iront pas bien haut, de Samantha Fox qui n'aurait jamais fait carrière si les clips vidéo n'avaient pas existé, de Europe qui fera moins bien que the final countdown, mais un top 5 quand même et de Valli qui devrait entrer dans la 10.

Bonne canicule à tous !

Je vous embrasse.

20/07/2019

un coucou de vacances

15 jours que je n'ai pas publié de note, rassurez-vous je suis toujours vivant, et en bonne santé, dans un endroit idéal qui a échappé aux 46 degrés languedociens du 28 juin et qui échappera aux futurs 42 degrés parisiens la semaine prochaine.

Je ne vais pas tarder à vous livrer les tops mensuels de février 87, avec un "bonus", à savoir 30 chansons classées pour les français !

Je vous embrasse.

18:57 Publié dans moi | Lien permanent | Commentaires (3)

05/07/2019

11 jours de séparation sanitaire

Quand j'ai vu les températures ressenties prévues à Sanary voilà trois semaines, j'ai espéré que les modèles météorologiques se tromperaient.
Las ! Plus on se rapprochait de la fameuse date du 24 juin, plus cela se confirmait.
Alors comme l'année dernière j'ai préféré fuir Sanary et ses températures de fous pour rallier notre mini-maison Auvergnate et pris mon billet de train.
Je savais que la canicule allait toucher la quasi-totalité du pays, et donc aussi Alleyras, où 40° étaient prévus le 28.
Mais avec des soirées rafraîchissantes et des nuits à 15 degrés.

J'ai eu bien fait car depuis que je suis parti, toujours en ressenti, le thermomètre n'est jamais descendu en-dessous de 33 degrés la nuit, et même ma pauvre chérie, qui dans son île natale qu'elle n'a quitté qu'il y a 6 ans n'a pas peur des grosses chaleurs, n'arrivait plus à fermer l'oeil.

Certes, à Alleyras, dans la journée il a fait jusqu'à 39°, mais 18° la nuit fut le grand maximum.
En plus notre petite maison a plus de 200 ans, les murs sont épais de 80 cm et, comme je savais ce qu'il fallait à tout prix éviter (aérer dès que le soleil était couché - il faisait encore 36° certains jours), jamais la pièce a vivre n'a dépassé les 25°.

Voilà pour les températures, j'ai réussi à me préserver. 

Pour le reste, pas folichon. Tout seul dans une petite maison c'est pas la joie.
Mais à Alleyras, on a la chance d'avoir des voisins très serviables.

Ainsi ma voisine immédiate m'a proposé de faire une liste de ce dont j'avais besoin, allant au Puy faire des courses.
Son mari a débroussaillé le petit verger que nous avons au-dessus de la maison, il avait même planté des tomates ! Qui poussent super-bien, on pourra en manger en août !
Les voisins d'après se sont proposés, eux, de m'amener à la gare tout à l'heure (car je retrouve le four Varois dès ce soir le temps de récupérer chérie - et le chat ! et revenir dimanche en voiture), j'apprécie énormément car même si le trajet n'est pas long - 600 m - le cagnard est à son zénith à l'heure où je prends le train.

Enfin d'autres voisins, m'ont carrément invité à dîner samedi dernier. On avait déjà passé chez eux le réveillon 2016/2017.

Ca change de Sanary où, si on croise un voisin dans l'escalier, dire plus que "bonjour" est considéré comme une agression ! J'exagère à peine.

Sanary que l'on quittera sans regret en novembre prochain pour nous installer dans cette Haute-Loire qui nous a si bien accueillis et qui continue de nous dorloter.

Je tremble déjà à l'idée de passer 36 heures sous les tropiques, et aussi du trajet en voiture, que chérie fera sur l'autoroute jusqu'à Alès, me faisant de moins en moins à la conduite "sudiste" !

Je vous embrasse.

02/07/2019

les 50 interprètes de la période 63/74 selon SLC : Hugues AUFRAY

Il commence sa carrière timidement.
1er disque en 1959, co-chanté avec 3 autres interprètes, Ecoute mon coeur. Puis, toujours en 59 la complainte de Mackie.

C'est en 61 qu'il va décoller. D'abord avec San Miguel, puis son fameux Santiano, chanson indémodable malgré ses 58 ans. Y avait Fanny qui chantait date aussi de cette année-là.

En 1962, un seul 45 tours, plus connu avec Richard Anthony, j'entends siffler le train.

En 1963 sortira je reviens, autre chanson indémodable, et toujours chantée par son interprète lors de ses concerts.

Ce n'est qu'en 1964 qu'il commencera à avoir une production plus régulière.
En février Tout le long du chemin, très écoutée mais pas classée, son premier classement sera la face B, n'y pense plus tout est bien. 15 ème en mars. Début d'une ascension qui va durer deux ans et demie.

Il réalise un doublé (deux chansons d'un même 45 tours classées) en mai avec dès que le printemps revient (22ème) et à bientôt nous deux, 15 semaines dans les 25 premiers, numéro 9 en septembre.
Triplé à l'automne avec debout les gars, nous avons beaucoup dansé, et surtout pends-moi, 14ème en décembre.

Pour l'année 64, Hugues Aufray est enfin reconnu par les "copains", et prend la 11ème place. Septième côté masculin.

En 1965, Le rossignol anglais se classe 14ème en février, et encore un doublé au printemps :
Dou wackadou 11ème en juin, on est les rois 8ème en juillet.
Re-doublé (du reste je re-doublais moi aussi cette année-là !) à l'automne avec je croyais, 12 ème en octobre et l'homme orchestre, 5ème en novembre.
Pour cette année 65, il est classé 10 ème (6ème chez les zomes).

1966 sera son année.
Il va démarrer en trombe dès janvier avec encore un doublé : cauchemar psychomoteur, 5ème le mois suivant et la fille du nord 18ème en mars.
Il continue au printemps avec l'épervier (17ème en mai) et les crayons de couleurs (8ème en juin).

Et à l'automne, son plus grand tube.

Je me souviens bien de ce jour-là, tous les dimanches je notais scrupuleusement les hits de Salut les Copains sur un cahier rouge. Je l'ai d'ailleurs à côté de moi. Et là, entrée fracassante de Céline, directement 3ème le 15 septembre. Numéro 2 le 22, mais hélas, le 15 avait vu aussi arriver Noir c'est Noir en 8ème position. Céline sera barrée pour la première place (tout le monde croit qu'elle a été numéro un) par cette chanson-testament de Johnny.
Signalons pour décembre la blanche caravelle qui obtiendra une 6ème place bien méritée.

Sur l'année, Hugues Aufray est à son zénith, 4ème, derrière Johnny, Cloclo et.... Dick Rivers !

Début 67, il faut ranger ta poupée, n°6 en février/mars. Puis, ce qu'il faut bien appeler le scandale. J'ai, cette fois, pris la plume pour écrire à la rédaction de SLC.
Car en avril sort un de ses plus beaux 45 tours avec De velours noir, mon frère et le sublime près du coeur les blessures.
Qu'a classé SLC sur ce 45 tours ? C'est tout bon, une chanson-pub de m..., indigne de l'ami Hugues, pub pour Jean-Claude Killy, dont on pressentait qu'il brilllerait aux JO de l'année d'après !!

Doublé à l'automne avec Chloé (19ème) et voilà mes conditions (8ème).
Un autre 45 tours suit : doublé encore ! Avec je ne pourrai t'oublier tout à fait, 12 ème en décembre ainsi que  et si moi je ne veux pas, tout juste 25ème en février 68. Bien payé pour cette dernière chanson.
Pour cette année 67, avec quand même 6 disques classés, Hugues Aufray rétrograde à la 10ème place.

Une chanson primesautière pour commencer l'année 68, des jonquilles aux derniers lilas, 12ème pendant le fameux mois de mai.
A l'été c'est le petit âne gris,  qui ne dépassera pas la 11ème place.
Curieux aussi de constater que Adieu Monsieur le professeur ne sera que 12ème. Des tubes à présent reconnus, passés en boucle sur les radios "nostalgiques".
68 aura vu deux des chansons-fétiches d'Hugues Aufray, mais il ne bougera pas de sa 10ème place en tant qu'interprète. Ce sera la dernière année où il sera dans les 20.

A partir de là, le déclin commence.

Un mur un ruisseau des jardins et des fleurs ne fera qu'une courte apparition en juin, sinon, l'année 69 sera vierge. Si j'ose dire lol !

1970 débute pourtant par une chanson magnifique Je voudrais mourir avant toi. Qui sera 4ème en juin. Quand même !
Puis ce sera une chanson intellectuelle, moi et mon camion qui atteindra la 10ème place en décembre.

1971, année blanche. Beaucoup - dont bibi - pensent qu'il a terminé sa carrière.

Que nenni, il nous revient en 1972 avec on n'est pas heureux (classé 10ème en avril) et Lila, que j'adore.
A l'automne il adaptera la très belle chanson de Peter Skellern you're my lady, mais la copie ne fera pas mieux que la 19ème place en décembre.

Et en 1973, une chanson dont on se souvient très bien, hasta luego, tout à fait dans le style - particulier - de l'année (ta-ta-ta   ta-ta-ta). 18ème en juin.

En 74 il ne classera aucune chanson, alors que jolie fanny aurait bien mérité de figurer dans le hit.

Sur la période 1964/73, avec pas moins de 34 chansons classées, il occupe le 9ème rang. 6ème chanteur masculin, derrière des Grands : Johnny, Clo-clo, Richard Anthony, Adamo et Eddy Mitchell.
Mais il est devant Polnareff, Dick Rivers et Joe Dassin.


Et ensuite ?

1975, année blanche

1976, tchin tchin tchin sort en mai et se classe 20ème en vente de disques hebdo. Alors que j'y crois, merveilleuse profession de foi, ne se classe pas.

Rien en 1977 tandis que la vague disco emporte tout sur son passage.

1978, Redoutable fait une brève apparition au top 50 de l'époque, ainsi que barcos de papel (que j'adore).

Ce sera la dernière apparition de Hugues Aufray dans un classement de ventes de singles.
En revanche ses albums se vendront encore plutôt bien:

- chacun sa mer 38ème en 1999.
- chante Félix Leclerc 37ème en 2005.
- Hugh ! 54ème en 2007.
- Hughes Aufray ne sera que 128ème en 2008 mais
- New-Yorker, hommage à Bob Dylan arrivera sur le podium en 2009 ! Derrière l'album posthume This is it de Michael Jackson et l'opéra-rock Mozart.
- Petit homme, 41ème en 2010
- Troubador, 27ème en 2011.

L'ami Hugues aura 90 ans dans un mois et demie, je lui dis MERCI pour toute sa (longue) carrière !

Je vous embrasse.


PS Réactualisation d'une note d'il y a 9 ans, avec des données que je ne possédais pas encore. D'où la date des premiers commentaires !