Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

13/08/2010

Des nouvelles

Je suis à Strasbourg, aux deux-tiers de mon "marathon" Alsacien.


J'ai vu que des internautes s'inquiétaient, dont une de "là-bas" (entre parenthèses je n'aurais jamais pensé que la frontière entre "là-bas" et le reste de la planète était si importante.... je suis assez déçu de certains, mais bah, c'est comme ça...)

 

Donc mon épouse va bien. Et le chat aussi.

Elle s'est même assagie, comprenant qu'elle avait tout fait cette fois pour en arriver là, et sans doute - comme moi - remerciant le ciel que la crise ne soit pas venue quelques minutes plus tard. Là, la voiture était à l'arrêt.

 

Je vois les choses positivement. D'abord, je pense qu'elle n'est plus anxieuse de venir dans le Haut-Doubs (je ne cite pas le nom du village, je sais que Google m'attend au virage, je vous en raconterai d'ailleurs une bien bonne à ce sujet) tant l'attitude des habitants l'ont touchée. On est loin de 2006, et surtout de 2007...

 

Ensuite je crois qu'elle a enfin pris conscience qu'il lui faut éviter de prendre la voiture toute seule pour de si longs trajets.

Mais j'avoue qu'on a tous eu chaud....

 

Je remercie donc Cri-Cri, Fiamella (trois fois, Fiamella, lol - non je ne "modère" rien sur ce blog), Symphonie 1 et Anne A. de s'être inquiétées.


A peut-être demain (le cyber est juste en face de mon hôtel).

 

 

18:38 Publié dans Merci, moi | Lien permanent | Commentaires (5) | Tags : épilepsie, solidarité

08/08/2010

Avant de partir

Je voudrais dire un grand MERCI à celles et ceux de "là-bas" qui ont compris ma démarche, et qui ont joué le jeu en mettant ma nouvelle adresse dans leurs listes de favoris.

 

Je ne prétends pas être exhaustif en citant ces noms, et - je m'en excuse auprès d'eux - je ne mettrai pas de lien sur leur pseudo, car fatalement vous sauriez d'où je viens.

 

Alors merci à:


- Blog de Psy

- Bird

- Mary et Alain Dollinger.

 

Je sais, c'est peu par rapport à tous ceux qui me suivaient "là-bas", mais je ne jette pas la pierre à ces derniers, j'étais exactement dans le même état d'esprit il y a peu, traitant de "déserteurs" ceux qui sautaient le pas, aggravant ainsi l'hémorragie dans notre blogosphère.

Or, je me suis aperçu voici quelques mois que l'hémorragie ne dépendait pas trop de nous, que l'hébergeur dont nous dépendions  avait lâché sa partie "blogs" - j'avais écrit une note à ce sujet, sans écho....

 

D'autre part j'ai appris à grandir, à - chose que je ne pouvais pas faire voici encore quelques années - m'adapter dans un nouvel environnement, repartir de zéro.  Ce qui n'est pas si facile...

 

A demain soir, j'espère, de Colmar.

 

Je vous embrasse

20:26 Publié dans Merci | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : merci