Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

02/04/2019

Jacques Bodoin

C'est lui qui me mettait en joie quand, gamin, j'écoutais ses sketches à la radio dans mon treize mètres carrés sans eau courante.  J'avais quatre cinq ans quand je l'ai entendu pour la première fois avec son personnage Philibert. Personnage qui allait devenir le fil rouge de ses sketches.

Sa table de multiplication, sortie l'année de mes 11 ans, est devenue un incontournable. C'était la vengeance des cancres heu pardon des enfants en situation de décrochage scolaire. C'est dans ce sketch qu'on entend la phrase si j'aurais su j'aurais pas venu.
Mon cousin/frère Jean-Yves avait le disque, et surtout de quoi le passer, j'ai alors découvert les deux pépites de la face B: la panse de brebis farcie, qui évoque la cuisine d'outre-Manche, et hilarologie, qui passe en revue les rires selon l'âge du rieur.
L'année d'après ce sera sexy-folies, sketch qu'au départ je n'avais pas compris ! Innocent que j'étais.

Innocent, et aussi mauvais en anglais ! C'est dire si je me régalais en écoutant sa leçon d'anglais, hyper passée en radio malgré son statut de face B.

C'est lui aussi qui prêtera sa voix à Pollux dans le manège enchanté, série qui tiendra l'antenne près de 3 ans de 1964 à 1966.

En 1969 il sortira une superbe parodie de Léo Ferré : les généraux papa, faut qu'on les tue. Le jeune homme de 18 ans que j'étais avait apprécié.
La décennie 70 verra son déclin, comme celui (brutalement interrompu) de Fernand Raynaud. La relève sera assurée par Le Luron, Coluche, Sébastien, Pierre Péchin. Mais ce n'était plus le même humour...

De temps en temps, j'allais sur Google m'enquérir de la "santé" de Jacques. La dernière fois ce devait être en février, et avec ses 98 ans l'ami Bodoin était mine de rien le doyen des humoristes.

Tout à l'heure, en tapant comme d'hab "Jacques Bodoin" dans mon moteur de recherche j'ai lu "Jacques Bodoin mort".

Effectivement, ce grand Monsieur est décédé le 8 mars dernier à Dieulefit, un coin que connaît bien l'ami Jean, je crois.

Vous en avez entendu parler ? Moi non plus.
Pourtant Jacques Bodoin était un incontournable du rire au milieu de ce qu'on appelle "les trente glorieuses".
Aussi célèbre que l'a été Coluche dans les années 80, Le Luron dans les années 70. Sûrement plus qu'Agnès Varda et même Karl Lagerfeld.

Passé à la trappe, comme l'ami Gérard Palaprat... Sans le net je ne l'aurais pas su tout de suite.
Que de choses du reste je n'aurais pas su sans le net... !

Avec mon modeste blog, j'espère rattraper un peu cette "maltraitance médiatique", et pour celles et ceux qui ne voient toujours pas de qui je veux parler, voici la table de multiplication qui a enchanté une génération :




Je vous embrasse.

01/04/2019

Mes notes les plus lues pour le premier trimestre

Comme c'est le cas depuis sa création il y a pile 8 ans (28 mars 2011) et - hélas - souvent réactualisée, en tête avec 1886 vues

1) mais quel âge ont nos chanteurs ?

En revanche, surprise pour la deuxième place ! Pourquoi cette date ?

2) Hit-parade SLC du 15 décembre 1967, vue 700 fois ! Les autres hit-parades SLC sont loin derrière...

3) Tops mensuels juillet 1986, vue 362 fois.

4) Tops mensuels août 1986, vue 306 fois.

Visiblement l'été 86 semble vous inspirer !

5) Mon top 75 de 1965 a été vue 280 fois.

6) Pour ceux de ma génération, 248 fois, lue essentiellement jusqu'au 15 janvier.

7) Mon top 75 de 1966, vue 228 fois.

8) Mon top 75 de 1971, vue 212 fois.


Première note "non musicale", vue 206 fois

9) La dernière arnaque de la Banque Postale bis

10) Bonne année 2019 à tous mes lecteurs 196 vues


Mes notes "intimistes" vous ont plu aussi.

- Ma dégradation depuis deux ans est 11ème et a été vue 192 fois.

- St Avaugourd des Landes clin d'oeil du destin est 14ème avec 154 vues.



Je vous embrasse.

17:38 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (2)

29/03/2019

les 50 interprètes de la période 63/74 selon SLC : Richard ANTHONY

(note de 2010, réactualisée, j'ai laissé les commentaires de l'époque.)

A l'aube de l'année 63, Richard Anthony est le plus populaire de nos chanteurs. Loin devant les Johnny, les Sylvie, les Danyel Gérard.

Depuis son premier disque paru en 1958 La rue des coeurs perdus, Richard avait connu le succès avec Nouvelle Vague en 1959, Jéricho, Tu parles trop, Clémentine, le petit clown de ton coeur en 1960 - avant Johnny - , ça tourne rond, tu peux la prendre, Dis à Laura, Fiche le camp Jack en 1961, ne boude pas, la leçon de twist, délivre-moi et surtout J'entends siffler le train en 1962. Numéro 1 treize semaines consécutives, ce qui ne se verra jamais plus à SLC.

Donc, 1963.
Les chansons qui ont le plus marqué l'année sont C'est ma fête (n°8 en août/septembre), Rose (n°7 en novembre) Tchin tchin (n°7 en décembre) et surtout Et je m'en vais, présente dans le hit de novembre 63 à Mars 64, avec un numéro 2 à la clé le 1er février.
Bonne année pour Richard, mais pas assez pour surclasser l'Idole des Jeunes.

64 sera, comme 62, son année.
Avec à présent tu peux t'en aller (n°2 en avril), a toi de choisir (n°2 en juin) pas comme les autres (n°8 en août) ce monde (n°2 en septembre.... le numéro un étant Les garçons pleurent du même Richard, un des très rares doublés sur Salut les Copains) la corde au cou (n°4 en décembre) sur lequel on retrouvait en face B souviens-toi, qui sera n°6 en janvier 65.
Belle brochette de numéros deux, avec un numéro un, Richard Anthony sera cette année-là au 3ème rang des interprètes, derrière Johnny et Sylvie.

Pas mal non plus pour 65.
On l'a dit, janvier verra souviens-toi bien classé, Il sera suivi de il te faudra chercher, 6ème en avril, au-revoir mon amour, arrivé directement n°4 en juillet. Mais l'automne ne sera pas terrible pour Richard.
Au final, quand même une 6ème place pour lui,  4ème "mec", derrière Johnny bien évidemment, un Eddy Mitchell époustouflant, et un Clo-Clo qui peu à peu prend ses marques.

Mais 66 sera meilleur ! Sans atteindre toutefois les niveaux de 62 ou 64.
Si tu restes avec moi, 8ème en janvier. Tiens bon, entrée directement 7ème en février. La Terre Promise, entrée directement 6ème en mai. Lundi lundi, 9ème en septembre, Sunny 10ème en novembre.
5ème interprète de l'année 66, Richard Anthony n'est devancé que par Johnny, Claude François, Dick Rivers qui enfin est arrivé à percer, et un Hugues Aufray inattendu !

67 sera meilleur encore !!
Fille sauvage, numéro 2 en mai, accompagné en 8ème position par nous ne sortirons qu'au printemps, sa face B. Le disque de l'été fera mieux encore : 5ème place pour Aranjuez mon amour, 6ème place pour plante un arbre, 14ème place pour les mains dans les poches. Il n'y aura guère que Cloclo qui fera mieux à l'été 66...
Enfin, grâce à la vague hippie, il faut croire aux étoiles, adaptation de Let's go to San Francisco arrivera directement à la 3ème place en décembre.
Résultat, un Richard Anthony 4 ème sur l'année. Derrière Adamo (on l'a vu, ce ne fut qu'un début) Sheila dont ce sera la meilleure année, et bien sûr Johnny, pas habitué à la médaille de bronze !

Et 68 ?
Un peu en recul mais pas mal non plus.  Il lui faudra attendre l'automne pour voir bien classer ses chansons : 9ème place pour Séverine malgré ses 7 minutes (impassable à la radio en entier à l'époque) et 6ème pour les ballons. Richard Anthony est toujours dépendant du "top ten" anglais, qu'à l'époque j'écoute religieusement !
Au final, il sera 8ème.

69 a failli être son année fatale, car une seule de ses chansons sera bien classée. Chanson hyper-nulle en plus, mais qui sera numéro 1 en mai : le fameux sirop typhon.... Est-ce bien l'interprète de Séverine qui chante ce truc infâme pour noces et banquets ?
Son année 2005, qui selon lui devait voir la Terre sous l'emprise des martiens (raté ! mais il n'avait pas prévu Internet...)  ne sera que 15ème.
Et lui, 20ème au final sur l'année.

Heureusement il va remonter en 1970.
Bien l'bonjour - de la même veine que le fameux sirop - est 10ème en février. Na na he he espoir est 6ème en avril. Les gens adoraient les chansons anglaises adaptées façon guimauve car Il pleut des larmes, chanson française, n'est que 13ème en juillet.
Pour l'année, Richard Anthony va remonter à la 11ème place.

Place qu'il gardera en 1971.
Surtout grâce à Maggie May - et aussi à rod Stewart , 5ème en décembre.
Ce sera la dernière année où Richard sera parmi les "grands".

En 1972 on verra bien sans toi, mais ce sera aussi sans les fans. Seulement une 15ème place en avril.

1973 sera sa première année "vierge".

Heureusement en 74,  ça repart avec amoureux de ma femme qui sera 3ème en décembre.

Au final de ces douze années pas si mal remplies, on ne s'étonnera pas que Richard Anthony soit 4ème, avec 51 chansons classées dont deux n°1, derrière les trois "grands" Johnny, Cloclo et Sylvie.

Et ensuite ?

La pente descendante va continuer. En vente de disques hebdomadaires, 1975 verra une 19ème place pour station-service en février, et une 46ème pour comme une mélodie en novembre.

1976 ne verra qu'une chanson, je n'ai que toi, et seulement à la 49ème place en novembre.

Une seule chanson aussi pour 1977, embrasse-moi, 30 ème en septembre, qui sera son dernier (petit) succès. En revanche, quand la chanson sera (mal) reprise par Julio Iglesias quatre ans plus tard sous le titre viens m'embrasser elle fera un tabac.

Citons quand même pour 1978 j'irai, 50ème vente hebdo en février et New York 31 qui ne se vendra que peu.

Le grand Richard nous quittera le 19 avril 2015. C'est dans le cimetière du petit village de Cabris (06) qu'il repose désormais.

24/03/2019

TOPS MENSUELS NOVEMBRE 1986

    TOP 25 FRANCAIS  
       
1 1 EVE LEVE-TOI Julie Pietri
2 9 L'ENFANT Jeanne Mas
3 10 FLASH Stéphanie
4 17 LA VIE PAR PROCURATION Jean-Jacques Goldman
5 16 PREMIER BAISER Emmanuelle
6 4 J'VEUX PAS LE SAVOIR Bibie
7 2 LES DEMONS DE MINUIT Images
8 8 C'EST PAS FACILE Carole Arnaud
9 3 VILLE DE LUMIERE Gold
10 5 LIBERTINE Mylène Farmer
11 22 RIEN QUE POUR TOI François Feldman
12 6 LES BRUNES COMPTENT PAS POUR DES PRUNES Lio
13 11 BOULE DE FLIPPER Corynne Charby
14 7 VIVRE AILLEURS Jackie Quartz
15 14 TOI MON TOIT Elli Medeiros
16 24 BELLE ILE EN MER MARIE GALANTE Laurent Voulzy
17 21 TRACES DE TOI Alain Chamfort
18 e T'AIMER ENCORE Frédéric François
19 e DERNIERS BAISERS C.Jérôme
20 13 ANDY Rita Mitsouko
21 15 ADELAIDE Arnold Turboust & Zabou
22 25 EPAULE TATOO Etienne Daho
23 e MUSULMANES Michel Sardou
24 e IL FAUDRAIT QUE TU REVIENNES J L Lahaye
25 e BASCULE AVEC MOI Marc Lavoine
       
    TOP 15 ETRANGER  
       
1 4 THE FINAL COUNTDOWN Europe
2 1 HOLIDAY RAP MC Miker G & DJ Sven
3 e TAKE MY BREATH AWAY Berlin
4 2 TOUCH ME Samantha Fox
5 3 BRICK Fake
6 e TRUE BLUE Madonna
7 7 FOURTH RENDEZ-VOUS Jean-Michel Jarre
8 e ROUGH BOY ZZ Top
9 8 HUNTING HIGH AND LOW Aha
10 13 I CAN'T WAIT Nu Chooz
11 9 OH L'AMOUR Erasure
12 6 PAPA DON'T PREACH Madonna
13 11 LESSONS IN LOVE Level 42
14 e DON'T LEAVE ME THIS WAY Communards
15 12 I PRAY Blossom Child

Côté français, si les entrées du mois passé se regroupent en tête - sauf Alain Chamfort, ce top est vieillissant, les premières entrées se faisant qu'en queue de peloton.
En tête Julie Pietri confirme, numéro un en hebdo de bout en bout. Belle seconde place de Jeanne Mas avec peut-être sa plus belle chanson. Jeanne Mas la tête de turc de Guy Carlier, celui qui a écrit y a pas que les grands qui rêvent...
Stéphanie n'ira pas plus loin, en revanche Goldman et Emmanuelle oui. A voir les places hebdo à venir, je pense qu'il y aura photo entre ces deux-là pour la première place en décembre. Terminus pour Carole Arnaud (belle performance quand même), Feldman, Voulzy, Chamfort et Daho.
5 entrées : T'aimer encore de Michael Frédéric François, qui n'ira pas beaucoup plus haut. Idem derniers baisers de C.Jérôme. Sardou, qui est passé de ils ont du pétrole à musulmanes (le vent avait tourné) fera sans doute un top 5, Jean-Luc Lahaye un top 15, et Marc Lavoine un top 10.
"Frémissent" deux femmes, Elsa et Sabine Paturel aux 27 et 28èmes places. Elsa qui, à 13 ans et demie, sera la plus jeune à avoir fait un tube. Non je ne compte pas Jordy... ! Podium en décembre pour l'une, top 10 pour l'autre. Décembre qui va voir aussi arriver quatre petites nouvelles, plus le nouveau Dorothée, le nouveau Johnny,  et le nouveau Compagnie Créole.

Côté étranger, Europe bien évidemment, Berlin accroche un podium, Madonna classe deux titres, Aha a failli aussi le faire, et Bronski beat devenu Communards arrivent avec la reprise de don't leave me this way.
"frémissent" Jean Beauvoir, Aha, et Sandra.

Je vous embrasse.

23/03/2019

La vie secrète des chansons plagiées

Hier soir j'ai regardé sur la trois une émission qui promettait, à savoir la vie secrète des chansons.

Déjà une première erreur. Ce serait Dick Rivers le premier chanteur français à avoir adapté les Beatles avec j'en suis fou (love me do) en novembre 1963, alors que les Beatles étaient encore peu connus de ce côté de la Manche. Ce qui est vrai, n'étant apparus qu'en septembre 1963 dans le hit-parade de SLC.

J'adore Dick Rivers. J'ai tous ses disques, tous ses écrits, des émissions qu'il animait sur RMC (il a une voix superbe, et de solides connaissances) et je n'ai pas hésité à faire 300 km pour aller le voir en juillet 2012.

Mais le premier chanteur français à avoir adapté le premier une chanson des Beatles, c'est Claude François !
En effet, des bises de moi pour toi (from me to you) est sorti en juin 1963, à une époque où SLC n'avait donc jamais encore classé ce groupe.

L'ami Dick avait visiblement des étoiles dans les yeux quand il évoquait Lennon et McCartney que ma foi, il aurait été dommage de "gâcher la fête".


Mais là où j'ai énormément tiqué, c'est quand Nolwenn est arrivée et a parlé d'un hommage à Nino Ferrer, avec la chanson La Rua Madureira, qu'il a composée fin 1969, voulant se rattraper de la période Mirza et autres téléfon. Cette chanson se trouve en effet sur l'album Agata sorti cette année-là.




Je ne sais pas si Hervé Vilard a vu l'émission, mais il a dû se poser quelques
questions !
En effet, en janvier 1968, soit plus d'un an auparavant, alors que Ferrer sortait mon copain Bismark et le roi d'Angleterre,  Vilard sortait une très belle chanson, elle ne tardera plus longtemps, paroles et musique Alain Boublil (ce qu'il y a marqué sur le disque, que je possède) :




Les vrais musiciens et mélomanes s'apercevront que la musique est strictement la même, seul diffère le tempo, sorte de bossa-nova rapide pour Nino Ferrer, slow pour Hervé Vilard.

Parkinson peut-être, mais pas Alzheimer !

Je vous embrasse.

21/03/2019

Les phrases qu'on entend souvent et que je déteste

Rendez-vous sur notre application

Tentez de gagner

Désolé

Restez avec nous / Après une courte pause / Tout de suite

Je crois que ça va être compliqué

Je vous encourage à patienter

Une erreur est survenue

Créez un compte

Toutes nos lignes sont occupées veuillez rappeler ultérieurement

Nous mettons tout en œuvre pour...

Il faut laisser la justice faire son travail

Je viens de vendre le dernier

Flashez ce code

Offre soumise à conditions



Et vous ?

17/03/2019

TOPS MENSUELS VENTES 45 TOURS DECEMBRE 1972

    TOP 25 FRANCAIS    
         
1   LAISSE-MOI VIVRE MA VIE Frédéric François 274.000
2   C EST MA PRIERE Mike Brant 222 K
3   HIMALAYA C. Jérôme 195 K
4   LE LUNDI AU SOLEIL Claude François 194 K
5   MA JALOUSIE Ringo Willy-Cat 177 K
6 e FAIS COMME L'OISEAU Michel Fugain 175 K
7   POUPEE DE PORCELAINE Sheila 148 K
8   LES MATINS D'HIVER Gérard Lenorman 141 K
9   NE T'EN VAS PAS NE T'EN VAS PAS Christian Delagrange 117 K
10   LE LAC MAJEUR Mort Shuman 96 K
11   QUE MARIANNE ETAIT JOLIE Michel Delpech 94 K
12   LAISSE ALLER LA MUSIQUE Stone & Charden 77 K
13 e AVANT Johnny Hallyday 73 K
14   J'ETAIS SI JEUNE Mireille Mathieu 63 K
15   ET VIVA ESPANA Georgette Plana 62 K
16   AU MEME ENDROIT A LA MEME HEURE Patrick Juvet 59 K
17 e LE SURVEILLANT GENERAL Michel Sardou 58 K
18   MERE NOEL Pierre Perret 56 K
19 e SI ON CHANTAIT Julien Clerc 55 K
20   JOLIE FILLE Polaris 54 K
21 e LA COMPLAINTE DES HEURES DE POINTE Joe Dassin 46 K
22   ON IRA TOUS AU PARADIS Michel Polnareff 36 K
23 e HARMONIE Nicoletta 31 K
24 e PETIT PAPA NOEL Tino Rossi 28 K
25 e TARTE MOLLE Charlotte Julian 27 K
         
    TOP 15 ETRANGER    
         
1   CRAZY HORSES Osmonds 121 K
2   DELTA QUEEN Kings of Mississipi 37 K
3   UN CANTO A GALICIA Julio Igesias 31 K
4 e CLAIR Gilbert O Sullivan 30 K
5   MY REASON Demis Roussos 28 K
6 e I DIDN T KNOW I LOVE YOU Gary Glitter > 20 K
7 e MEXICO Humphries Singers > 20 K
8   HOLD HER TIGHT Osmonds > 15 K
9   YOU'RE A LADY Peter Skellern > 15 K
10 e ELECTED Alice Cooper > 10 K
11 e HAPPY XMAS John Lennon 14 K
12   DELTA QUEEN Proudfoot > 10 K
13   POP CORN Hot Butter > 10 K
14   B.O. LE PARRAIN Nino Rota > 5 K
15   ROCK N ROLL Gary Glitter > 5 K

Je n'abandonne pas les tops des années 80, rassurez-vous ! Mais de temps en temps je me fais un petit plaisir.  J'avais commencé avec janvier 1970 mais je me suis aperçu qu'au tout début des seventies, les ventes de 45 tours ne reflétaient pas trop ce qu'on entendait en radio. Et cela "grâce" à Imagine de John Lennon qui ne se serait que très peu vendu en France, et n'apparaît dans aucun classement de ventes.
J'ai alors "sauté" presque trois ans pour me retrouver en décembre 1972 où ce classement coïncide à peu près avec ce qui passait sur les ondes.
A cette époque, il n'y avait encore que peu de "chanteurs à albums" qui seraient susceptibles de fausser ce classement.

Ce qui frappe d'entrée dans ces tops, c'est l'écrasante majorité des "étrangers", contrairement à ce qui s'est passé au début du top 50. J'aurais pu faire un top 50 des français, alors que je suis tout juste arrivé à 17 étrangers. Le chiffre des ventes est éloquent : si le numéro un étranger, crazy horses, est au niveau du top 9 français, le n°2 a vendu autant que le 22ème français !
Parmi les 'frissonnants" français on trouve crazy lue d'Adamo, 33ème (!) avec 21.000 ventes, amore caro amore bello de Hervé Vilard autour de la 35ème place et un peu d'amour et d'amitié de Gilbert Bécaud vers la 40ème place.

Pas d'écart flagrant avec le hit de SLC : La même place pour 2 chansons (le surveillant général et au même endroit à la même heure), 1 place d'écart pour cinq chansons, 2 places pour quatre chansons. La seule grosse différence est la 10ème place à SLC pour Véronique Sanson, qui sera tout juste dans les 25 vendus en janvier.

J'attends vos commentaires.

Je vous embrasse.

15/03/2019

ces chanteurs qui cachent leur prénom...

Ils sont plus de 60, ces chanteurs des années 60 et 70, à se dissimuler sous une fausse identité. Beaucoup plus d'hommes que de femmes.
Cette liste que j'ai établie m'a réservé bien des surprises ! En effet si tout le monde sait que Johnny se prénomme Jean-Philippe et Sheila Annie, j'ai découvert avec stupéfaction que Maxime Le Forestier s'appelle en fait Bruno, que Eric Charden se prénommait Jacques-André, que Lucien est le vrai prénom de Laurent Voulzy (et de Gainsbourg) et que Julie Pietri se prénomme en fait Nicole !
Bref je vous laisse découvrir la liste :

ALEXANDRE Sacha Distel
ANDRE Bourvil
ANNIE Sheila, Stone
BRUNO Maxime Le Forestier
CAROLINE Séverine
CHRISTIAN Long Chris
CLAUDE C. Jérôme, Eddy Mitchell
DANIEL Christophe
DANIELE / DANIELLE Dani, Valérie Lagrange
FRANCESCO Frédéric François
FRANCOIS Gilbert Bécaud
FRANCOIS-ROGER Philippe Chatel
FREDERIQUE Dorothée
GASTON Enrico Macias
GEORGES Roméo
GERARD Lucky Blondo, Danyel Gérard
GIANNI Claude Michel
GIUSEPPE Georges Moustaki
GUY Ringo Willy-Cat
HERVE Dick Rivers
HUBERT Herbert Léonard
ISABELLE Karen Cheryl, France Gall
JACQUES Monty
JACQUES-ANDRE Eric Charden
JEAN-FRANCOIS Frank Alamo
JEAN-JACQUES Nicolas Peyrac
JEAN-LOUIS François Valéry
JEAN-MARC Billy Bridge
JEAN-PAUL Gilles Dreu
JEAN-PHILIPPE Johnny Hallyday
JEAN-PIERRE Santiana
JOSEPH Joe Dassin
LEONIE Annie Cordy
LOANNA Nana Mouskouri
LUCIEN Serge Gainsbourg, Laurent Voulzy
MAITENA Marie Laforêt
MARDOCHEE Guy Mardel
MARIE-FRANCE Marie
MONIQUE Barbara
MOSHE Mike Brant
MYRIAM Marie Myriam
NATHALIE Mélody
NICOLE Julie Pietri
PASCAL Le Petit Prince
PAUL-ALAIN Julien Clerc
PIERRE Antoine
RENE Hervé Vilard
ROGER Plastic Bertrand
RONALD Ronnie Bird
WANDA Lio
YOLANDA Dalida
YVAN-CHRYSOSTOME Carlos
YVES Jean-François Michael

J'attends vos commentaires.

10/03/2019

ils sont partis plus jeunes que moi

68 ans ce n'est pas un âge canonique, et pourtant ils sont près d'une centaine (je parle des francophones célèbres) à avoir tiré leur révérence avant.

Du plus jeune au moins jeune (en bleu les chanteurs) :

23 ANS GREGORY LEMARCHAL
25 FRANCOISE DORLEAC
28 MIKE BRANT
29 JOELLE
33 DANIEL BALAVOINE
34 JEAN-MICHEL CARADEC
34 THIERRY LE LURON
35 DIDIER PIRONI
35 OLIVIER DESPAX
35 PATRICK DEWAERE
36 GERARD PHILIPE
38 GUY BONNARDOT
38 GG JUNIOR
39 BORIS VIAN
39 CLAUDE FRANCOIS
39 ELIE KAKOU
40 PATRICK ROY
41 COLUCHE
41 JOE DASSIN
41 MARIE
43 ROMY SCHNEIDER
44 MICHEL BERGER
44 HERBERT PAGANI
46 MARTINE CAROL
47 DARIO MORENO
47 EDITH PIAF
47 FERNAND RAYNAUD
48 BILLY BRIDGE
48 JEAN-LUC DELARUE
48 PIERRE DESPROGES
49 ALAIN GILLOT-PETRE
49 JACQUES BREL
50 BOBBY LAPOINTE
52 FRANCIS BLANCHE
52 FRANCOIS TRUFFAUT
52 MORT SHUMAN
53 BOURVIL
53 C JEROME
53 JACQUES VILLERET
54 DALIDA
54 GERARD BERLINER
55 FRIDA BOCCARA
55 MAURICE RONET
55 YVES MOUROUSI
56 BENOIT DUQUESNE
56 JACQUELINE HUET
56 LUIS MARIANO
57 CHRISTINE FABREGA
57 FLORENCE ARTHAUD
57 MAURANE
58 CLAUDE JADE
58 DELPHINE SEYRIG
60 PIERRE BACHELET
60 GEORGES BRASSENS
60 COLETTE DEREAL
60 MAURICE BIRAUD
60 PHILIPPE LEOTARD
60 SUZANNE GABRIELLO
61 ALAIN BASHUNG
61 GERARD BLANC
61 BERNARD RAPP
62 DENISE GLASER
62 PASCAL SEVRAN
62 RAIMU
62 SERGE GAINSBOURG
63 BERNARD GIREAUDEAU
63 JEAN LE POULAIN
63 LOUIS JOUVET
63 NINO FERRER
64 CARLOS
64 JACQUES CHAZOT
64 JEAN-CLAUDE PASCAL
64 MARCEL PHILIPPOT
64 PASCALE AUDRET
64 SIMONE SIGNORET
65 FERNAND SARDOU
65 JEAN POIRET
65 MICHEL AUCLAIR
65 PATRICK TOPALOFF
65 ROGER COUDERC
65 ROSE LAURENS
66 DOMINIQUE BAUDIS
66 HERVE CRISTIANI
66 MARIE-FRANCE PISIER
66 MARTINE KELLY
66 PAUL MEURISSE
67 ANS BARBARA
67 FERNANDEL
67 GERARD PALAPRAT
67 JACQUES MONOD
67 LAURENT ROSSI
67 MACHA BERANGER

Bien entendu cette note sera réactualisée à chacun de mes anniversaires, et hélas, si besoin.

Je vous embrasse.

08/03/2019

1965/1967 : les chansons de la peur

Beaucoup avaient fait le compte : 21 ans entre la fin de la première guerre mondiale et le déclenchement de la seconde, 1966 présentait beaucoup de dangers au niveau des statistiques.

Mais il n'y avait pas que les statistiques. Nous étions en pleine guerre froide, du reste les hostilités étaient déclenchées entre l'URSS et les USA par Vietnam interposé.

Le climat était à la crainte en ce milieu des années 60, et les "anciens", ceux qui avaient vécu Hiroshima (pas si "anciens" que ça d'ailleurs, tous les plus de 35 ans étaient concernés) s'attendaient à la 3ème guerre mondiale à plus ou moins brève échéance. L'épisode de la baie des Cochons en mars 1961 entre Kennedy et Castro avait d'ailleurs failli mettre le feu aux poudres.

Et cela se voyait dans le domaine de la chanson !

Discrètement, c'est Claude François qui va "tirer" le premier en octobre 1965. Bien caché de l'autre côté de même si tu revenais, on pouvait y trouver Ce monde absurde, adaptation de Eve of Destruction, dont les paroles sont sans équivoque :

Écoute bien au lieu de rire
Écoute bien imagine le pire
Peut tu lire dans mes yeux que j'ai peur de cette bombe
Si on presse le bouton la terre sera une tombe
Nous serons tous victime de l’inconscience humaine...

Chanson qui sera boudée par les radios. Il est vrai que les trois autres titres du disque sont magnifiques.

A peu près au même moment déboule Antoine. O yeah ! Idem, de ce premier disque les radios passaient autoroute européenne n°4, et il fallait posséder la galette pour découvrir la guerre, pourtant placée en face A :

La bombe est prête à sauter
Le bouton va s'enfoncer
Les avions tournent sans cesse
(....)
Les alliances se reforment
Les beaux sentiments s'endorment
Les ultimatums s'envolent
Les gros bombardiers décollent
Et si un jour par erreur
En Irak, En Afrique ou ailleurs
On pousse un bouton de trop
Le feu d'artifice est beau..

A noter qu'Antoine évoquait déjà l'Irak.

Ces chansons ne furent pas des tubes. Mais voilà qu'en janvier France Gall s'y met avec ce qui sera à l'époque ma folie, en transe dès qu'elle passait à SLC, sans... avoir fait vraiment attention aux paroles !

Tu ne peux ignorer les dangers
Que représentent les libertés
Les menaces de guerre
Semblent se préciser
(....)
Chante, danse baby pop
Comme si demain baby pop
Ne devait jamais baby pop
Jamais revenir

Si mes souvenirs sont bons, elle sera classée n°4 en hebdo à SLC.


Je ne vais pas citer toutes les chansons qui à l'époque ont traité de ce sujet, et je terminerai cette note par une autre chanson d'Antoine, sortie en janvier 1967 :

Juste quelques flocons qui tombent
Nous vivrons bien sans eux au fond
Ils étaient si fiers de leur monde
Ils l'ont cassé en poussant sur un bouton...

Et cette fois la chanson sera bien classée.
On notera ce fameux "bouton" qui revient sans cesse...

Ce climat va durer encore quelques années, interrompu en janvier 1973 par les accords de Paris mettant fin à la guerre du Vietnam, et le monde s'est alors mis à respirer.
Cette trève va durer tout juste 18 ans. Mais ça c'est une autre histoire !

Je vous embrasse.