Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

01/11/2011

400 ème note !

Quand je suis arrivé ici, le 23 juillet 2010, je n'en menais pas large.

J'étais issu du site Psychologies, où j'avais d'abord fait un malheur dans les forums (de 2003 à 2005) puis dans les blogs (de 2005 à 2009).

Début 2010, j'ai arrêté de payer pour Psycho. Question de morale. Illico je me suis retrouvé dans un habillage affreux, avec des fonctionnalités que je ne connaissais pas.

Aussi, ai-je abandonné ce blog pour créer d'une part "Cica2010" sur psycho, et d'autre part faire un essai en aveugle ici, sous le nom de Tomber 7 fois se relever 8.
http://tomber7foisserelever8.hautetfort.com/archive/2010/...

Cica 2010 marchait mais la technique était de pire en pire. De plus les querelles de clocher commençaient vraiment à m'énerver. Et que je t'enlève de ma liste de chouchous si tu as dit un mot de travers, je veux bien te remettre mais c'est promis tu te tiens à carreau enfin bref...

Tomber 7 fois, qui se voulait raconter l'histoire de ma vie, a eu un certain succès au début. Puis, lorsque j'ai fini de me raconter, l'audience a chuté.

Cela m'a montré trois choses :

1) Pour qu'un blog marche, il faut avoir des trucs à dire.
2) Si possible, ne pas avoir un style trop scolaire pour les dire.
2) Et aussi, un certain "socle" de lecteurs qui vous connaissent déjà et qui vous suivent.

C'est pareil en politique, voyez Bayrou....

Du coup "Lionel" a cédé la place à Patrick, et Cicatrice a migré sur Hautetfort.

La démarche était toujours la même. Faire un blog au centre duquel se trouverait l'histoire de ma vie (là, 81 notes du 23 juillet au 21 décembre) histoire qui elle-même renfermerait mes notes les plus intimes, celle d'un Amour incroyable de plus de 10 ans - avec des pointillés - raconté en 34 notes du 20 septembre au 4 décembre 2010. Soit - pour l'instant - 8.5 % de mon blog. En diminution constante, évidemment.

400 notes.

Lues en moyenne 244 fois chacune (97.726 pages lues)

44.393 visiteurs, en hausse continue. 50/jour à mes débuts, 85/jour fin 2010, le cap des 100 a été franchi mi-avril, et j'en suis actuellement à plus de 140.

18.405 visiteurs uniques.

 

Pourquoi un tel succès ?

Le panachage.

Certes une ossature centrale de 34 notes qui parlaient de ma belle histoire, entourée d'un noyau de 47 notes autobiographiques. Mais restent quand même 319 notes !

Un truc que j'avais à l'esprit depuis longtemps, c'était - dès qu'enfin je les aurais tous réunis - de compulser les hit-parades de Salut les Copains afin d'en tirer les 50 interprètes les plus classés, que je "traiterais" tous les dimanches. Ce qui a abouti pour moi à la consécration suprême : un commentaire d'un des chanteurs dont j'ai été fan dans ma jeunesse, en l'occurence Gérard Palaparat.

Dans Psycho, j'avais eu aussi un commentaire de Tatiana de Rosnay en 2006, alors qu'elle n'était pas encore la romancière à succès qu'elle est devenue, et qui m'avait demandé pourquoi je m'étais intitulé "blog de gare" ? Et je lui avais répondu que mon blog est un roman de gare, qui s'avale d'un trait mais dont il ne reste rien ensuite dans la mémoire. Elle m'avait alors répondu que je me sous-estimais...

Bref, je digresse, et en plus de ces 50 notes sur les chanteurs, des notes généralistes. La liste de mes catégories vous en dira pas mal, il y en a pour tous les goûts.

Je me suis amusé à publier mon classement "national" fait par Wikio, et selon lui, 5789 blogs seraient plus lus que le mien. Si c'est vrai, les internautes doivent être 24h/24 devant leur machine !

Bref, cela m'amuse...

Ce qui, à présent, ressort le plus de mon blog ? Son côté "encyclopédie de chansons". Outre mes notes hebdomadaires sur les chanteurs qui sont pas mal lues (le record: près de 700 lectures sur Claude François), na note qui cartonne le plus en ce moment est celle où j'indique l'âge des chanteurs. Postée en mars, elle a été lue plus de deux mille fois ! En ce moment 12 fois par jour...

Cela au départ m'a surpris, car ce n'était pas le but - caché - de ce blog, mais cela doit expliquer mon succès en tant qu'animateur radio dans les années 80 et 90. Pour ce job, il ne suffisait pas d'avoir une belle voix, savoir se servir de toute la "technique (en général 2 platines vinyles, 2 platines cassettes, deux platines CD, trois ou 4 arrivées micro - pour les interwiews - un insert téléphonique - pour faire passer les auditeurs à l'antenne - avec au milieu une table de mixage qui relie tout ça ) mais il fallait connaître son sujet !

Voilà, rendez-vous, si ma cadence se poursuit à ce rythme, à dans 3 mois et demie pour la 500ème note.

Je vous embrasse.

10:47 Publié dans Blog, moi | Lien permanent | Commentaires (4) | Tags : blog

17/09/2010

la croisée des chemins

Ce fait déjà deux mois que je suis parmi vous.

J'y suis venu pensant trouver un nouvel auditoire, nécéssaire vu que ce je vais vous raconter à partir de lundi. Sachant de je n'ai plus que 19 jours où je pourrai poster une note, entre un stage prévu de longue date, et des vacances, nécessaires pour décompresser après toutes ces histoires de déménagement.

Si ça a démarré mollement, en revanche, après vous êtes venus en masse, me lire, me commenter.

Seulement voilà....

* ma dernière note (un peu niaise, je l'avoue), pas de commentaire.
* Jocelyne (pour moi quelque chose de décisif) pas de commentaire non plus.
* A propos de ma mémoire éléphantesque, (très important pour montrer d'où je tiens mes "sources"), un commentaire, de ma gentille Fiamella...

Quoi qu'il en soit, il est clair que depuis quelque temps, même si je continue d'être lu (j'ai les stat) ce n'est plus ça.

Alors j'hésite.

La mayonnaise aurait-elle mal tourné, je n'ai pas su captiver mes lecteurs, bien que tout ce que j'ai écrit là est presque de l'inédit ?

Je ne sais pas.

Mais c'est vrai qu'aujourd'hui je me pose la question de continuer ou pas ce blog, sachant qu'on y arrive dans la période" cruciale" de mon existence.

Je vous embrasse.

 

10:26 Publié dans moi | Lien permanent | Commentaires (12) | Tags : blog

26/08/2010

Blog et journal intime

Si éloignés mais si différents...

La démarche est pourtant la même, on écrit les pages de sa vie. Soit au jour le jour, soit avec un certain recul.

Mais la grande différence, c'est les lecteurs.

C'est à dire que sur un journal on peut se laisser aller, jusqu'à écrire n'importe quoi. Le narrateur trouvera forcément ça bien, puisque personne ne peut par définition lui dire le contraire.

Alors que sur un blog, c'est différent. On ne peut pas écrire n'importe quoi.

Les lecteurs, aussitôt, feront comprendre au bloggueur qu'il a en quelque sorte franchi la ligne blanche.

Soit par mail, soit en commentaire, soit directement par... leur silence.

Et le narrateur pourra donc "rectifier", c'est à dire modifier ou effacer la note litigieuse.

 

J'en connais qui pourront me dire "mais qu'est-ce que t'en as à faire, c'est TON blog, tu peux y écrire ce que tu veux..."

Objection votre Honneur. d'abord sur un blog on n'"écrit" pas, on publie.
On publie dans l'espoir d'être lu.

Ceux qui partent du principe qu'ils peuvent, vu que c'est "leur" espace, se permettre d'écrire n'importe quoi sans se soucier de ce que pourra penser celui ou celle qui lit, à ceux-là je leur conseillerai d'aller dans une papeterie, d'acheter un cahier de 100 pages - voire plus - et un stylo.

Là effectivement ils pourront écrire ce qu'ils veulent.

Je vous embrasse.

21:04 Publié dans moi, psy | Lien permanent | Commentaires (6) | Tags : blog, journal intime

22/07/2010

Le plus dur, c'est de commencer !

J'aurais pu la jouer Balavoine

 

Je m'présente, je m'appelle Patrick
J'voudrais bien réussir ce blog, être aimé
Pas besoin de gagner de l'argent
ni surtout d'être intelligent
Mais pour tout ça il faudrait que le tienne à plein temps
J'suis blogueur, je blogue pour mes copains

J'veux faire des notes et que ça tourne bien...


Mais je trouve ça un peu facile.

Je vous dirai simplement que j'ai eu une vie plutôt bien remplie, avec tout ce qui faut pour ça : un métier qui a été une vocation, une fille que j'estime tout à fait réussie, avec à la fin une vie sentimentale incroyable, deux coups de foudre (un à 42 ans et un... à 62 ), des histoires d'amour telles qu'on ne le rencontre que dans les films américains à gros budget.

Là je vais la jouer Gilbert Bécaud :

 

Moi qui ai des souvenirs
à ne plus savoir qu'en faire,
Vous pouvez les lire comme ça
Sur ce blog qui m'est cher

Bonnes bonnes bonnes bonnes gens, approchez donc !

Approchez, serrez le rond !
Ça va commencer, oui.

Monsieur Pointu, s'il vous plaît.

Premier lot, premier lot.
Mais c'est là, le numéro un !
La grande, la grande - oui- aventure !
Oui, j'aime ça, un coup de pied au cul,
Mon père n'avait pas tort.
Grâce à lui j'ai pris mon essor
Je saute dans un wagon qui file vers le sud
Ce coup de pied au cul m'a rapporté de l'or.
Oui là j'avoue que la rime n'est pas riche...mais bon !
Monsieur Pointu, s'il vous plaît.

Deuxième lot, deuxième lot.
Un grand, un grand chagrin, oui, d'amour.
C'est triste, c'est triste,
Un grand chagrin d'amour,
Un grand, un vrai de vrai.
Elle est partie sans moi.
Là, là j'ai failli crever.
Tenez, vous pouvez constater,
C'est pas cicatrisé.
La cicatrice, la cicatrice....


Volà pourquoi j'avais pris ce pseudo.

Mais la vie vous réserve parfois de telles surprises...
Et c'est pour ça que, assez rapidement, le Cicatrice s'est transformé en Cica !

 

A bientôt.

 

18:24 Publié dans Blog, moi | Lien permanent | Commentaires (8) | Tags : blog