Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

26/08/2013

HIT-PARADE de SALUT LES COPAINS du 15 JUIN 1965

6506.JPG

DEUX GROUPES SE FORMENT ...

Eddy Mitchell garde sa couronne avec 5 chansons classées.
Suivi par Johnny, Sylvie et Claude François avec 4 chansons classées.

5ème avec trois chansons Monty.

6 èmes avec avec 2 chansons Frank Alamo, Hugues Aufray, Françoise Hardy, Sheila, Richard Anthony, France Gall, et  Ronnie Bird.

13èmes avec 1 seule chanson Dick Rivers, Adamo, Petula Clark, les Surfs, Noël Deschamps, Jocelyne, Guy Mardel, Thierry Vincent, Yves et Patricia, Sandie Shaw, Laura Ulmer, Michèle Torr et Lorne Greene.

Quand aux "nouveaux", on note l'apparition du comédien Jean-Pierre Allane, mais aussi du compositeur Michel Legrand, et surtout d'une jeune femme de 23 ans, Chantal Goya...


Côté étranger, suprématie des Rolling Stones avec le numéro 2 et le numéro 12 (Satisfaction, qui sera leur plus gros tube) .
Viennent ensuite les Who (5èmes et 13èmes places), les Beatles se retrouvant avec la médaille de bronze.
Suivent Wayne Fontana, Tom Jones, Sounds Orchestral, Bob Dylan, Georgie Fame, les Kinks, les Everly Brothers, Martha and the Vandellas et les Searchers.

Nouveaux venus dans ce hit : les Moody Blues, qui allaient faire parler d'eux.

Je vous embrasse.

19/08/2013

il n'y a plus d'abonné....

Récemment, j'ai constaté que mes "canards enchaînés" du mercredi ne me parvenaient plus.

Je m'en suis alors inquiété auprès du service des abonnements qui m'a répondu que je n'avais pas donné suite au bulletin de réabonnement.

J'ai bien sûr pensé à une défaillance de La Poste et je me suis réabonné.

 

Ce matin, Chère et Tendre me montre un monceau de pubs qu'elle avait elle-même déchirées, n'épargnant que celles qui l'intéressaient.
Cela fait un certain temps (19 ans) que je n'ai plus mon mot à dire là-dessus, et à tort je laisse faire.

"tu les mettras à la poubelle", m' "ordonne" - t'elle.

Oui chef.

Et donc, parmi les pubs déchirées, je vois le bulletin de réabonnement de "public", magazine dont j'avais eu une offre exceptionnelle au départ (0.60 centime du numéro) et dont je comptais arrêter l'abonnement.

La fait d'avoir trouvé ce bulletin déchiré, le fait que Chère et Tendre prétendre choisir à ma place les revues que je veux lire, fait que finalement, je me réabonnerai à Public....

Même si désormais j'ai de moins en moins le temps de lire !

Je vous embrasse.

13:23 Publié dans Ras-le bol | Lien permanent | Commentaires (3)

18/08/2013

HIT-PARADE de SALUT LES COPAINS du 15 MAI 1965

6505.JPG

PETITE TRAVERSEE DU DESERT DE JOHNNY ET DES BEATLES.

Enormément d'interprètes sont classées dans le hit-parade, qui n'est vraiment dominé par personne.

C'est Claude François qui obtient la médaille d'or avec 4 chansons classées, dont 3 dans les 15 premières.
Sylvie décroche la médaille d'argent avec aussi 4 chansons, un peu moins bien classées.
Johnny n'a que le bronze, avec 4 chansons pas très bien classées.

Eddy Mitchell est 4ème avec 3 chansons.

5èmes avec 2 chansons Adamo, Pétula Clark, Richard Anthony, Françoise Hardy, Frank Alamo, Hugues Aufray, France Gall et Gillian Hills.

13èmes avec une seule chanson Dick Rivers (qui occupe pourtant la première place du hit !) , Adamo, Les Surfs, Sheila, Monty, Guy Mardel, Michète Torr, Lorne Greene, Sandie Shaw, Noël Deschamps, Les Faux-Frères, les Lionceaux, Ronnie Bird, Olivier Despax et Christine Lebail.

Arrivée de Yves et Patricia et de Marie-Christine, qui ne feront qu'une brève carrière.

Côté étranger, la première place est tenue par les Kinks, avec deux chansons classées. En second Diana Ross et ses Supremes, avec aussi deux chansons assez bien classées.
Troisième Roger Miller, avec deux chansons aussi, mais assez loin de la tête.
Les Beatles commencent à "accuser le coup" en ne prenant que la 4ème place ex aequo avec Wayne Fontana, Bod Dylan, , Gerry and the Pacemakers, les searchers et les Animals.

Rendez-vous si tout va bien dimanche prochain pour juillet 1965.

Je vous embrasse.

16/08/2013

les notes que vous avez le plus lues depuis janvier

 

...... aucune idée !

Je ne regarde plus mes statistiques depuis au moins 6 mois !

Je vous embrasse.

16:43 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (6)

14/08/2013

mes 14 aout meutriers

Le 14 août 2011, alors que je rentrais de balade, je vois tout à coup une voiture en doubler une autre. J'étais en face...
Mathématiquement, la collision était inévitable, mais pile à l'endroit où elle aurait du logiquement se produire je vois un parking. Tout en continuant d'appuyer sur les freins, je tente la manoeuvre désespérée d'y entrer.
J'ai réussi, et si j'ai terminé ma course dans un champ, j'ai échappé à la mort. Ou au fauteuil roulant.
Mais si le parking ne s'était pas trouvé là ?



L'an dernier, le 15 juillet 2012, j'étais frappé par une sale maladie : hypertension artérielle aigue.

La tension, je connaissais de par ma mère, qui avait ça depuis ses 40 ans. C'était monté petit à petit, et c'est vrai qu'elle atteignait des valeurs assez vertigineuses, mais sans jamais n'avoir eu de malaise.

C'était "chronique" et donc assez facile à réguler. Mais moi, qui jusqu'à l'âge de 61 ans et demie avait régulièrement des 11/6, avec des "pointes" à 13, et parfois des creux à 9, j'entrais dans le monde des hypertendus.
Certes j'avais de temps en temps quelques malaises, je m'allongeais et en général ça passait au bout d'un quart d'heure. Mais j'ignorais quels pouvaient vraiment être les effets de cette maladie en dehors de ces malaises.

Un mois après, le 14 août donc, une voisine qui se disait amie de chère et tendre, vient me voir dans ma pièce à ordi - je jouais à un jeu de bulles, je m'en souviens comme si c'était à l'instant, j'aurai toujours la musique en tête - pour me dire qu'à la suite d'une note de mon blog où j'avais vaguement parlé des rapports entre mes voisins,  sans vraiment en avoir dit du mal (bien au contraire) plus personne du village ne me parlerait.
Chère et Tendre, qui pourtant avait pas mal contribué à semer la zizanie, en rajoutait, hurlait...

Pour moi c'en était trop et, en larmes, je téléphone à ma fille. Le téléphone, mon premier réflexe quand je suis en détresse. Et tandis que je lui parlais, je vois du sang sortir de mon nez.
Des gouttes énormes ! Et pendant bien 20 minutes, je vais pisser le sang sous le regard affolé de la chère voisine (qui était finalement responsable) et énervé de Chère et tendre qui m'engueulait parce que "je salopais son carrelage" !!
Qui me disait de plutôt mettre la tête en arrière, ce que j'ai tout de suite fait.
La voisine avait quand même entretemps appelé le SAMU (pas chère et tendre) et à leur arrivée, ils me diront qu'il me fallait au contraire pencher la tête en avant, pour éviter que ça tombe dans la gorge et que ça forme caillot.
A mon arrivée à l'hôpital il s'avérait après analyse que j'avais perdu un litre et demie de sang...

Je m'en suis quand même sorti.

 

Et aujourd'hui ? J'avoue qu'en posant le pied par terre je me demandais ce qui allait m'arriver, et si je frôlerai la mort - voire pire - une troisième fois de suite.

Je n'allais pas être "déçu" sur ce point, et j'ai hâte d'être à demain pour vous dire que finalement, j'ai réussi à passer la date.
Pas gagné à l'heure où je vous parle....

Je vous embrasse.

16:49 Publié dans détresse | Lien permanent | Commentaires (7)

11/08/2013

HIT-PARADE de SALUT LES COPAINS du 15 AVRIL 1965

6504.JPG

Je vous explique pourquoi beaucoup de hits sont de travers. Il se trouve que dans les années 2000;, j'avais acheté à un margoulin (il faut bien appeler un chat un chat) certains hits manquants pour 1 euro pièce ! Et voilà comment j'ai reçu la plupart de ces hits. Ceux du "margoulin" sont reconnaissables au numéro en haut à droite...

Bon, le hit proprement dit :

"Schmoll" alias Eddy Mitchell incontestablement numéro 1 avec 5 chansons classées.

Médaille d'argent Claude François avec 4 chansons.

A la 3ème place on trouve Johnny Hallyday, Frank Alamo et France Gall avec 3 chansons.

La jeune mariée Sylvie fait les frais de son mariage auprès des jeunes filles car elle se retrouve 6 ème avec deux chansons. Au même titre que Sheila, le jeune Adamo lui en pleine ascension, Dick Rivers, Françoise Hardy, Monty, Gillian Hills et Richard Anthony.

Monty traverse non pas encore l'enfer mais un petit désert ainsi que Hugues Aufray et Petula Clark avec une seule chanson classée, donc en 14 ème position.  Avec une seule chanson on trouve Sandie Shaw, Michèle Torr, les Faux Frères, Guy Mardel, Olivier Despax, Larry Greco, Tiny Yong, Ronnie Bird, Noël Deschamps, les Lionceaux et Michel Laurent.

Classés pour la première fois dans le hit : Lorne Greene, avec son célèbre Ringo, puis Laura Ulmer, la fille de...

Côté étranger les Beatles n'écrasent plus le hit, premiers bien sûr mais avec deux chansons.

Deux chansons aussi pour Georgie Fame (2ème) puis Roger Miller (3ème) .

Puis suivent les Stones, Herman's hermits, Diana Ross et ses Supremes, Wayne Fontana, Les Animals, les Kinks, Little Stevie Wonder, et deux nouveaux : Marianne Faitthfull et Bob Dylan.

Rendez-vous dimanche prochain pour mai 1965.

Je vous embrasse.

10/08/2013

L'arnaque "SOSH" de chez Orange

Alléché par la publicité qui vantait le forfait Sosh de chez Orange à 4.90 euros sans engagement pour deux heures de communications (il y a deux ans, chez le même opérateur, je payais 16 euros pour 40 mn...) j'ai tout de suite souscrit.

La carte SIM est arrivée assez vite, que j'ai glissée dans le mobile.

Là une notice expliquait comment faire, à savoir:

• Composer le 740
• Suivre les instructions.

J'ai composé le 740, et là on m'a dit pour activer ma ligne il me suffisait de tacher les 10 chiffres de mon numéro de client figurant sur la lettre de bienvenue.

J'ai bien trouvé un numéro de client, mais à 7 chiffres et 2 lettres !

Je l'ai tapé, mais la voix ne voulait rien savoir.
"Désolé, mais nous ne reconnaissons pas le numéro demandé, veuiller recommencer...""

Alors j'ai tapé tous les nombres que je voyais sur la feuille, plus un dernier sur la carton qui accompagnait ma carte Sim.
"Désolé, mais nous ne reconnaissons pas le numéro demandé, veuiller recommencer...""

Alors j'ai fouillé sur la doc envoyée, qui m'a conseillé d'aller sur le site sosh.fr, où je trouverai toute les réponses à mes questions, notamment via le biais d'un tchat.

Je trouve finalement le tchat.
Première question posée : inscrivez votre numéro de téléphone !!!!

Résumé : pour activer ma ligne et avoir mon numéro de téléphone il faut taper un numéro à 10 chiffres qui n'apparaît nulle part.
Et si je veux passer par l'aide (uniquement par Tchat sur internet) il faut que je tape mon numéro de téléphone !

Kafka, réveille-toi, ils sont devenus fous...

Seule solution : me prévoir une après-midi (il faut bien ça ) pour essayer d'avoir des renseignements dans une des deux boutiques Orange de Pontarlier...

Je vous embrasse.

14:12 Publié dans arnaques | Lien permanent | Commentaires (11)

07/08/2013

Mon plus gros chagrin

Je n'avais que 5 ans, mais je m'en souviens encore.
J'ai pleuré sans discontinuer pendant plus de douze heures, et de gros sanglots.... A tel point que mes parents (sans le sou pourtant) avaient fait venir le médecin...

Sans le sou !!! Et oui nous étions sans le sou, entassés à trois dans treize mètres carrés sans eau courante.  Et depuis des mois et des mois je passais devant la vitrine du marchand de jouets où trônait un magnifique contre-torpilleur modèle réduit qui aurait fait des ravages dans le bassin du Luxembourg où je poussais lentement mon voilier de location... Peut-être (sûrement) y ai-je croisé Gérard Palaprat qui lui logeait carrément au Sénat, le "luco" étant son terrain de jeu.

 

Ma mère m'avait appris une chose : "quand on veut t'offrir quelque chose, surtout si c'est quelque chose de valeur, il faut d'abord refuser poliment. Il faut attendre que la personne insiste pour enfin accepter."

Et un jour, arrivèrent de Bretagne ma tante et mon parrain. Ils s'enquirent auprès de ma mère pour savoir quel cadeau ils allaient m'offrir. Ma mère leur parla évidemment du contre-torpilleur devant lequel je bavais depuis des mois.

Et là ma tante "ça te plairait qu'on t'offre ce bateau, celui que tu regardes paraît-il tous les jours dans une vitrine" ?

Là je pensais aux paroles de ma mère : "quand on veut t'offrir quelque chose, surtout si c'est quelque chose de valeur, il faut d'abord refuser poliment. Il faut attendre que la personne insiste pour enfin accepter."

Et je dis d'abord "non merci" à ma tante. Attendant impatiemment son "mais si mais si...."

Il n'y eut pas de "mais si".
Mais un "comme tu voudras, je pensais te faire plaisir"...

Et là, au lieu de me défendre, d'argumenter, j'éclatai en sanglots devant tant d'injustice. Ma tante fit "tssst tsst" pensant à un caprice de plus, mais moi je le voyais mon bateau, auquel j'avais tant rêvé, et qui m'avait échappé à cause de ma politesse. Et je ne devais plus arrêter jusqu'au lendemain matin! Tous mes repères étaient désormais faussés. Ce jour-là j'appris que lorsqu'on désire ardemment quelque chose, il faut mettre la politesse ou le "savoir vivre" dans sa poche....

La récompense de ces "bonnes manières" m'avait finalement puni, et violemment.

De ce jour, et pendant près de 6 ans, je ne retournerai plus au bassin du Jardin du Luxembourg, préférant rester chez moi plutôt que de le voir me narguer, ce contre-torpilleur.

Mais je n'avais pas suffisamment retenu la leçon....
Près de 60 ans plus tard j'allais encore payer très cher ce "savoir-vivre".

Une nouvelle fois j'apprendrai que quand on désire ardemment quelque chose, il ne faut pas "faire semblant" de ne pas le vouloir, mais bien le réclamer au contraire, car d'une part la personne qui offre peut être déçue, et bien évidemment, je ne parle pas du chagrin de celui qui avait ce désir ardent.

Cette fois, à 62 ans bien sonnés, je n'ai pleuré que deux heures d'affilée....

Il y a des âges où on doit se modérer...

Je vous embrasse.

12:49 Publié dans détresse, moi | Lien permanent | Commentaires (5)

04/08/2013

HIT-PARADE de SALUT LES COPAINS du 15 MARS 1965

6503.JPG

Je l'avais scanné ainsi (voilà déjà quelques années) veuillez m'excuser de la présentation !

C'est Eddy Mitchell le king de ce mois-là avec 5 chansons.

2èmes avec 4 chansons Johnny Hallyday et Claude François.

4èmes avec 3 chansons Richard Anthony, Monty, Françoise Hardy, Ronnie Bird (au somment de sa gloire) et Pétula Clark.

9èmes avec 2 chansons Frank Alamo, Sylvie Vartan et Sheila.

12èmes avec une seule chanson Michel Paje, Michel Laurent, Hugues Aufray, Larry Greco, Dick Rivers et France Gall (tous les deux en pleine traversée du désert juste avant un come-back fantastique), Noël Deschamps, les Lionceaux, Jocelyne, Olivier Despax, Tiny Yong, Thierry Vincent, Gillian Hills et Danyel Gérard.

Avec une chanson classée toujours le fameux "Chouchou" (!).
Puis arrivée de trois petits nouveaux :
Les Faux Frères (top 32 avec mieux que ça) dont ce sera l'unique apparition.
Sandie Shaw (top 48 avec mais tu l'aimes) qui aura une carrière de 5 ans dans le hit, jusqu'en 1969 inclus.
• Et un certain... Adamo, qui n'était pas encore Salvatore, et qui déboulait direct au top 25 avec la nuit.

Côté étranger, les Beatles bien sûr (3 chansons)

Suivent à la seconde place les Rolling Stones, Les Kinks et Georgie Fame (2 chansons)

5èmes les Righteous Brothers, Pétula Clark, Roger Miller, Brenda Lee, Les Animals et Del Shannon.

A dimanche prochain pour avril 65.

Je vous embrasse.