Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

26/01/2014

HIT PARADE SALUT LES COPAINS DU 15 JUILLET 1966

6607.JPG

Juillet 66 voit l'éclosion de nombreux talents .
D'abord l'arrivée du groupe belge les Sunlights en 7ème position, donnant aux jeunes générations de l'époque - dont bibi - l'occasion de découvrir Boris Vian...
Bien classée aussi Delizia, la soeur d'Adamo, avec une chanson assez débile. Elle chantera dix ans après de pures merveilles (le temps pardonne, 1976) qui elles ne seront pas classées.
Véritable arrivée de Michel Delpech avec son Inventaire, chez Laurette étant passée inaperçue à l'époque (à présent c'est sa chanson-référence !)
Dutronc arrive aussi, sans son prénom, à la 30 ème place.
Come-back de Danyel Gérard avec une chanson évocatrice, tu me souris tu ne dis rien. Super-slow :)
Michèle Torr classera sa dernière chanson de sa période yéyé, avant une traversée du désert qui durera dix années.
A dimanche prochain pour août 66.
Je vous embrasse.

24/01/2014

voyage nostalgique

J'ai dû me rendre dans le Odou afin de récupérer quelques affaires, et notamment ma box, qui ne sert désormais plus à rien.
La première journée se passa bien, l'objectif étant de faire les 650 km avant la tombée de la nuit, je n'avais pas trop le temps de penser ....

Puis je vis la maison. Le lotissement. Le village .Un endroit dont, voici 9 ans (dans une semaine) j'avais eu le coup de foudre : un village authentique, entouré de sapins et de petites montagnes, à un jet de pierre de la Suisse.
Je n'avais qu'à faire 5 km et je voyais le Mont Blanc....

Certes, nouvelle vie, nouvel endroit . Là j'habite ma ville préférée, dont le climat est l'extrême opposé de celui de mes sapins. Les jours où il y fait beau (pas tant que ça en hiver, malgré une certaine légende) le soleil est haut dans le ciel, un avant-goût d'été puisque là-bas on est déjà au printemps en janvier.

Bref, après avoir récupéré quelques affaires, c'est le coeur gros que je quittai ma maison, avec des meubles donc certains m'avaient suivis depuis ma naissance... Quand la reverrai-je ?
Je sentais du reste me monter la tension, et il n'était que temps de partir. Le plus loin possible, j'avais réservé une chambre à Dole, 90 km.

Le lendemain, cap vers le sud.

Là arrivaient les années 2007/2011, avec Lons le Saunier . J'y avais passé les 4 dernières années de ma carrière, des moments heureux. Je m'étais même présenté en 2008 dans une liste aux municipales, une liste de bras cassés qui avait pourtant fait vaciller le trône du Seigneur des lieux, Mr Pélissard.

J'y mangeai, puis toujours cap vers le sud. Là je revoyais "la petite montagne" pendant 40 km, jusqu'à la plaine de l'Ain, où j'arrivai en terrain neutre .

Pas pour longtemps, car quelques dizaines de kilomètres plus tard j'arrivai en Isère, vers Voiron.
Là aussi les souvenirs me sautèrent à la gorge. Ce coin-là, j'y ai habité entre mes 24 et mes 29 ans...
J'y ai passé mon permis de conduire ! J'y était arrivé de Paris, première véritable affectation ....

Là les souvenirs me poursuivirent longtemps. Grenoble d'abord, où je fis étape, puis la montée vers le col de la Croix Haute, avec arrêt au village de Lus, où j'avais bossé 3 mois de rêve en intérim.
Ces trois mois en plus très rémunérateurs m'avaient laissé une impression de petit paradis.

Pas de transition cette fois, car en basculant sur le versant sud, j'arrivai dans les Hautes-Alpes, où j'avais vécu de 1980 à 1987. Là encore, que de souvenirs, bons et mauvais, mais souvenirs quand même. Là où la route passait, il y a quelques 31 ans, on pouvait m'écouter (souvent) sur une radio locale....

Puis à partir de Sisteron, nouveau paysage neutre, si j'ai quand même été souvent en vacances dans cette basse vallée de la Durance.

Manosque, puis une petite route qui passe par Rians, St Maximin, et la vallée du Gapeau.
24 heures avant les inndations que l'on sait !

Puis je retrouve Solliès Toucas, Solliès Pont et enfin Toulon, ma ville fétiche et qui a su si bien m'accueillir voici déjà plus de deux mois, avec ses guirlandes de Noël.

Je m'y suis blotti, et malgré un moment de faiblesse le soir, je me suis de nouveau laisser bercer par cet endroit magnifique, surtout là où j'habite, au pied du Faron d'où je vois à la fois la mer et la montagne.

Je vous embrasse.

19/01/2014

HIT PARADE SALUT LES COPAINS DU 15 JUIN 1966

6606.jpg

En cette mi-juin, on note côté français l'importance de plus en plus grandissante d'Antoine, qui obtient un n°5 et un n°7 (avec les Problèmes, qui deviendront les Charlots quelques semaines plus tard) après le succès de ses élucubrations (à cette occasion, moi le cador en Français, apprendrai que ce n'était pas "éluGubrations", comme je le pensais !) .
En 2), la chanson est de Cloclo, qui classe toutes les chansons de son 45 tours dans les 28 premiers, fait rarissime pour un interprète.
Dick Rivers fait son beurre aussi avec 4 chansons, alors qu'Eddy Mitchell est en perte de vitesse .
Tout comme Monty, qui ne classe que deux chansons, dont une de ses plus belles (si, si...) en 28ème position !
Arrivée des fameuses sucettes de France Gall, qui n'avait pas vraiment saisi le double sens de ce qu'elle chantait, tout comme 95% des auditeurs de l'émission - dont ma pomme - qui n'avaient pas, en ces temps reculés, l'esprit aussi mal placé que le Grand Serge !
A signaler en 41ème position une chanson (les garçons sont fous) que j'ai tout de suite achetée quand je l'ai entendue, avec une sublime orchestration la Ronnie Bird et des paroles qui me collaient à la peau. Disque qui vaut dans les 200 euros à présent, vu que le chanteur n'est autre que l'animateur Fabrice, dit "l'empereur" et qui anima entre autres la classe dans les années 90 ....
Apparition de Stone, déjà mariée à Eric Charden à la ville.
En ce mois de juin, SLC n'avait pas encore remarqué la présence d'un jeune de 19 ans nommé Michel Sardou et qui avait déjà enregistré quelques 45 tours de talent....

Côté étranger, outre la suprématie des Beatles et des Stones, les lovin spoonful classent deux chansons et se classent troisième groupe !!
A dimanche prochain pour juillet 66.

Je vous embrasse.

12/01/2014

HIT-PARADE SLC du 15 MAI 1966

6605.jpg

05/01/2014

HIT-PARADE SLC du 15 AVRIL 1966

6604.JPG

Sur ce hit d'avril 66 on note la suprématie d'Adamo qui récidive son exploit du mois passé avec sa "mèche de cheveux". On s'aperçoit que contrairement à la légende "les élucubrations" d'Antoine n'ont jamais dépassé la seconde place chez SLC .
Ce sera un des derniers hits pour Michel Paje , Les Surfs et Chantal Goya première version.

Côté étranger, les groupes dominent avec bien sûr le Beatles, les Stones, les Small Faces, les Animals, le Spencer Davis, les Kinks, et les Walker Brothers. En solo, seuls Pétula Clark, Tom Jones et Nancy Sinatra arriveront à se faufiler, avec évidemment le duo Simon et Garfunkel.

Je vous embrasse.

01/01/2014

En chantant......