Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

24/04/2016

HIT-PARADE SALUT LES COPAINS DU 15 JUIN 1975

7506.jpg

Ca sentait de plus en plus le sapin, SLC ne mettait plus les dates !!!
Dis-lui (numéro un des ventes depuis la mort de Mike Brant) accède enfin à la marche suprême. A propos de ce chanteur et le hit SLC, il faut souligner qu'il a eu du mal à percer.... Son premier disque, laisse-moi t'aimer, sorti en décembre 69, numéro un des ventes en avril 1970, a complètement été zappé par le hit ! Il faudra attendre son second disque, un grand bonheur, sorti en mai pour que SLC le classe du bout des lèvres. Bide au niveau des ventes. Puis adéquation correcte entre les ventes et SLC, qui le mettra en tête 4 fois de suite avec avec qui saura (juin 72), c'est ma prière (novembre 72), rien qu'une larme (mai 73) et tout donné tout repris (octobre 73). Une période hyperfaste pour Mike, alors 4ème interprète de l'époque, derrière Cloclo, Johnny et Adamo.

Sinon, les grands tubes de l'été arrivent : D'abord les chansons "américaines" comme les Acadiens, l'été indien - qui sera "le" tube" -, so far away from LA.... Aussi Sheila, Johnny, Sardou (en deux pour l'été), Julien Clerc, Il était une fois... et la médaille de bronze de l'été, Marylène, qui n'est encore que 22ème. 
Gérard Manset confirme sa percée, comme Claude-Michel Schonberg, et on voit arriver François Valéry, Adamo, Lenorman, Groscolas, Martin Circus et Carene Cheryl.
Une nouvelle venue, alors seulement âgée de 17 ans (comme elle le chantera) Julie Bataille. 

A noter qu'on ne saura jamais qui est 24ème et 25ème, et que le hit étranger revient à 15 titres, comme dans les années 60, sauf que les français restent réduits à la portion congrue. Oui, on sentait la fin proche, très proche, et c'est pour cela d'ailleurs qu'au début de mon blog, j'avais évoqué les "meilleurs chanteurs" de 1963 à 1974.

Pour le hit étranger, SLC avait quand même classé.... Jean-Jacques Goldman, à la 15ème place. Je dis Goldman et non pas Taï-Phong, car c'est la façon de chanter de JJG qui a fait vendre le titre, lequel a quand même dû attendre septembre pour atteindre le top 20 des ventes, et encore, pas mieux qu'une 18ème place. SLC le classera tout l'été, avec une belle 6ème place en août. 

Pour le reste, je laisse le soin.....

A dimanche prochain

Je vous embrasse.

 

20/04/2016

HIT PARADE SALUT LES COPAINS DU 15 MAI 1975

7505.jpg

Le voilà, le hit de mai 75. Mais vraiment par curiosité, car il ne représente plus grand-chose...
Mike Brant venait de mourir le 25 avril, et dis-lui, titre posthume a tout de suite été numéro un des ventes. Absent dans le hit.
La seconde vente française, tu t'en vas, d' Alain Barrière et Noelle Cordier, absente également.
Idem pour Manuela de Julio Iglesias, troisième vente française, qui devra - comme Mike Brant  - attendre juin pour apparaître.
Cause Podium, désormais SLC ne classera plus Cloclo ! Et donc exit toi et moi contre le monde entier, pourtant 7ème des ventes françaises !
Enfin pas de classement de Serge Lama, mais là c'est plus normal, on n'avait pas entendu parler ni de je suis malade ni de chez moi, et le classement de Superman en 1970 a dû être un accident !

Revenons au hit lui-même, avec en tête Sheila, premier numéro un disco, préfigurant SB Devotion deux ans plus tard. Le disco lui allait bien ! Leforestier second enfin reconnu, il n'en était que temps...
Johnny en revanche aura ses deux faces classées, d'abord la fille de l'été dernier, puis hey lovely lady à partir de juin. Arrivée de mon coeur est malade de Dave, mais pour très peu de temps. C.Jérôme bien placé avec sa chanson à minettes, ce ne sera hélas pas la dernière ;
Beau score pour l'ami Guichard, qui signe encore une fois une sublime chanson, qui (coucou à Cristophe) n'est toujours pas d'actualité pour moi ! Pas comme le couple Ringo/Sheila qui commençait à s'effriter, mais pas leurs succès. Ringo en pleine gloire, encore pour quelques années. Eddy Mitchell confirme son retour, et c'est très bien !
Un revenant, Guy Mardel, qui signe la son meilleur classement sur SLC. Souvenons-nous que n'avoue jamais n'avait pas dépassé la 29ème place en avril 65. Avec le hit "nouveau format", on ne l'aurait même pas vu !Ma chouchoute Nicoletta classe 18ème son single, inattendu !
J'ai encore rêvé d'elle - qui sera un des tubes de l'été - entame sa grande ascension. Il lui faudra en effet attendre 4 autres hit-parades pour atteindre le sommet....
Le grand Brassens copié par un certain Denis Pépin, mais (lol) son succès sera bref ! Une double 20ème place...
Mais les trois derniers vont faire parler d'eaux :
Nicolas Peyras, dont SLC avait zappé entre l'ombre et la lumière, arrive avec so far away for LA, qui sera un des tubes de l'été.
- Pire pour Gérard Manset après les bides de animal on est mal et de je suis Dieu en 1968, qui enfin sort de l'ombre.
- Et un certain William Sheller se pointe, avec son fameux rock'n dollars. Tout l'album est génial du reste.

Je laisse le hit "étranger" aux connaisseurs, à dimanche prochain. Si, si !!!

Je vous embrasse.

18/04/2016

HIT SLC : pas avant mercredi !

Bonjour à tous.
Je suis dans ma résidence secondaire, dans le Gévaudan (et il neige !) en plein travaux d'aménagement, et je ne pourrai vous livrer le hit de mai 75 que lors de mon retour chez moi, soit mercredi, où j'aurai le "bon" ordinateur, celui avec les hits !

Veuillez m'excuser de ce désagrément :)

Je vous embrasse

10/04/2016

HIT PARADE SALUT LES COPAINS DU 15 AVRIL 1975

7504.jpg

En ce mois d'avril 1975, nouveau look du hit. Ca sent le sapin ! Rien à voir avec les hits d'avant 69...
Donc Ferrer est enfin numéro un. De même pour les ventes de disques (si l'on excepte la bonne du curé!) en mars. En revanche spécial copinage SLC pour Sylvie, qui ne mérite pas sa seconde place, et qui ne figure même pas dans le top 20 des ventes françaises... Elle commençait sa période "meneuse de revue" qui certes lui valait beaucoup de succès planétaires en scène, mais qui en radio était improductive. Il faudra attendre 4 ans et demie et Nicolas pour retrouver "notre" Sylvie.
Leforestier 3ème, là SLC rame à fond pour se rattraper ! J'en ai déjà parlé la semaine dernière et il y a de quoi... SLC en fera même trop en mai, alors que les radios redécouvrent San Francisco !!!
En 4) Kenji Sawada, déjà classé 20ème le mois dernier. 8ème vente française le mois précédent, et même 4ème si l'on excepte les chanteurs "hors SLC".
Ca y est ! Sans encore avoir revêtu son habit de SB devotion, Sheila chante sa première chanson disco.
Au bonheur des dames a quand à lui réussi a donner une suite à oh les filles. Dick continue sa résurrection.
Lenorman sort une belle chanson. Il était dans sa décennie, avant 76 qui sera son année, avec trois numéros un coup sur coup. Souchon monte peu à peu, mais surtout grâce à Europe 1, car à l'époque il ne vendra que très peu de disques. Il lui faudra attendre 1977 pour vivre vraiment de son talent d'interprête.
Voilà sommairement ce hit français, où à présent le disco représente un peu plus de 10% des chansons.

Côté étranger, Donna Summer n'arrive pas, elle était déjà 6ème le mois précédent.
Et enfin, entre le superbe see me feel me des Who, extraite de l'opéra-rock Tommy ! Rien à voir avec celui de 1969. Enfin, pour moi !!

A bientôt pour mai.

Je vous embrasse.

04/04/2016

HIT PARADE SALUT LES COPAINS DU 15 MARS 1975

7503.jpg

Consécration pour Dave, qui reste à la première place.
Et pour Laurent Rossi, sur le podium, qui désormais est simplement plus que "le fils à son père", comme celui intercalé entre les deux, Michel Sardou. Passons sur les minables 4 et 5èmes pour retrouver l'ami Nino, qui ne doit pas en revenir d'arriver si haut dans ce classement qui ne l'a jamais beaucoup aimé : Mirza n'avait jamais été classée, les cornichons - devenu plus tard tube international en instrumental - ne sont jamais entrés dans les 25 premiers (!), oh hé hein bon n'a jamais dépassé la 13ème place, tout comme le téléfon.... et sa maison près de la fontaine avait eu droit à un strapontin (24ème) trois ans auparavant. Là on arrive parmi les grands et  l'ami Nino n'a encore rien vu, rendez-vous au mois d'avril.
Johnny "Elvisse" encore à la 7ème place, Alain Chamfort stagne et France Gall descend, pas de podium pour elle. Mais la 4ème place de mais aime-la est quand même un plus par rapport à sa déclaration d'amour, seulement 8ème.
La face A du single d'Eddy se classe quand même ! Delpech aurait-il fait un bide avec son chasseur, qu'on passe sans arrêt sur les radios du passé ? Non, sa carrière chez SLC n'est pas finie !
Dick Rivers monte peu à peu avec sa chanson assez rigolote.
Sinon, après deux ans d'absence (avec dialogue), Maxime Leforestier revient. Ce hit-parade aura donc zappé des chansons-culte du chanteur et pas des moindres : mon frère (1971), et San Francisco (1972)....
Apparition de Kenji Sawada (pas le kenji-tan à minettes qui chante actuellement du sous-flamenco), non un japonais que fera de très belles chansons.

Et aussi..... d'un certain Alain Souchon dont le .... 6ème 45 tours fera mouche. Les trois suivants ne vont pas non plus marcher !

Côté "étranger", je remarque quand même l'arrivée d'une certaine Donna Summer, qui sera surnommée "la reine du disco", alors que son premier succès n'en sera pas un ! J'en profite pour réparer mon oubli de la semaine dernière à ce sujet, l'arrivée de Gloria Gaynor.

Je laisse mes commentateurs commenter !

Je vous embrasse.