Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

30/07/2017

TOP 35 DES VENTES DE DISQUES OCTOBRE 1980

1 24 AMOUREUX SOLITAIRES Lio 1  
2 6 GABY OH GABY Bashung 2  
3 1 EVERYBODY'S GOT TO LEARN SOMETIMES Korgys   1
4 13 UPSIDE DOWN Diana Ross   2
5 30 FAME Irene Cara   3
6 10 LA MARCHE DES MACHOS Karen Cheryl 3  
7 27 WHEN I M WITH YOU Sparks   4
8 18 SALSA DU DEMON Grand orchestre du Splendid 4  
9 20 XANADU Olivia Newton-John   5
10 4 FOOD FOR THOUGHT UB 40   6
11 29 MA KEEN DAWN Five Letters   7
12 33 LA MARELLE Nazaré Pereira 5  
13 31 MA PAROLE Patrick Loiseau 6  
14 2 ELLE Didier Barbelivien 7  
15 9 THE WINNER TAKES IT ALL Abba   8
16 e JOHNNY AND MARY Robert Palmer   9
17 35 LA FILLE DE L'HIVER Johnny Hallyday 8  
18 e PRIMITIF Richard Gotainer 9  
19 12 DUR DUR Alex et les Lézards 10  
20 26 BELIEVE IN ME Gilbert Montagné   10
21 3 T'ES OK Ottawan 11  
22 e GIVE ME THE NIGHT George Benson   11
23 e IL FAUT TOUJOURS UN PERDANT Julio Iglesias 12  
24 e MASTER BLASTER Stevie Wonder   12
25 15 L'ITALIE Christophe 13  
26 8 ROXANNE Police   13
27 5 IL JOUAIT DU PIANO DEBOUT France Gall 14  
28 e DON'T STAND SO CLOSE TO ME Police   14
29 7 REVIENS Hervé Vilard 15  
30 20 STAND THE GHETTO Bernard Lavilliers 16  
31 e VIVRE LIBRE Jairo 17  
32 14 THE GUITAR DON'T LIE Joe Dassin 18  
33 23 PSYCHO CHICKENS Fools   15
34 e WOMAN IN LOVE Barbra Streisand   16
35 e YOU SHOOK ME ALL NIGHT LONG A C D C   17

Les chansons de langue étrangère reviennent en force, même si le disco recule inexorablement : Moins d'une dizaine sur 35. Lio en tête, consécration pour cette jeune chanteuse de 18 ans, belge d'origine portugaise, même sans valise en carton ! Et du coup Bashung n'aura jamais la première place des ventes sur un mois. En hebdomadaire, il aura été en tête trois semaines. Donc même façon "salut les copains" (du 15 au 15) il sera resté à la seconde place. Encore une idée reçue qui s'envole ! Les Korgys doublent leur première place dans leur catégorie, juste devant Diana Ross. Daniel Lesueur l'avait mise en tête, et non ! Oui en revanche pour Irene Cara qui sera au sommet le mois d'après. Podium pour Karen Cheryl qui prouve qu'une chanson peut servir deux fois...
Les Sparks continuent leur progression, tout comme le Grand Orchestre du Splendid. Terminus en revanche à la 5ème marche pour Olivia Newton-John et à la 7ème pour Five Letters. Terminus aussi à la 5ème place française pour Nazaré Péreira, et à une belle 6ème place pour Patrick Loiseau. Mieux donc que son compagnon Dave dont on attend des nouvelles !

Hit caché, avec celles qu'on n'aurait pas vues :
- La fille de l'hiver, de Johnny, terminus 8ème française. Mauvaise année 80 pour lui dans tous les sens du terme. En parlant de Johnny, je peux dire que c'est vraiment un Grand, car outre qu'il soit la plus grande star de la chanson de tous les temps (qui d'autre a eu une carrière de 57 ans ?) il se bat comme un lion contre sa saloperie de maladie. Le pauvre Michel Delpech s'est battu lui aussi, a cru presque jusqu'au bout à sa guérison, mais le crabe a quand même gagné. Courage Johnny....
- Believe in me, de Gilbert Montagné, terminus 10ème place. Il fera nettement mieux quand il rechantera en français. Rechantera car des chansons comme il me reste peu de temps (1971) sont de vrais petits bijoux.
- Give me the night de George Benson ! Je mets le point d'exclamation car on entendait énormément cette chanson à l'époque.

Les autres iront plus loin. TRES loin pour Stevie Wonder et surtout Barbra Streisand : 10 semaines numéro un, 20 semaines dans les 20 premiers.
Loin pour Robert Palmer (moins que je ne l'aurais pensé).
Assez loin pour Richard Gotainer et Julio Iglesias.
Pas très loin pour Police, Jairo et ACDC.

Sinon, juste pour le fun, voici le hit-parade que proposait le journal "hit-magazine" :

Capture.JPG

C'est là qu'on voit à quel point l'oeuvre de Fabrice Ferment est utile ! Pas grand-chose à voir entre ce qu'on essayait de nous "vendre" et les ventes réelles...

A dimanche prochain pour novembre.

Je vous embrasse.

23/07/2017

TOP 35 DES VENTES DE DISQUES SEPTEMBRE 1980

1 8 EVERYBODY'S GOT TO LEARN SOMETIMES Korgys   1
2 7 ELLE Didier Barbelivien 1  
3 1 T'ES OK Ottawan 2  
4 16 FOOD FOR THOUGHT UB 40   2
5 2 IL JOUAIT DU PIANO DEBOUT France Gall 3  
6 17 GABY OH GABY Alain Bashung 4  
7 3 REVIENS Hervé Vilard 5  
8 14 ROXANNE Police   3
9 29 THE WINNER TAKES IT ALL Abba   4
10 19 LA MARCHE DES MACHOS Karen Cheryl 6  
11 4 FUNTYTOWN Lipps Ink   5
12 25 DUR DUR Alex et les Lézards 7  
13 e UPSIDE DOWN Diana Ross   6
14 28 THE GUITAR DON'T LIE Joe Dassin 8  
15 32 L'ITALIE Christophe 9  
16 5 K7 Michel Sardou 10  
17 10 EMOTIONAL RESCUE Rolling Stones   7
18 e SALSA DU DEMON Grand orchestre du Splendid 11  
19 12 TU ES VENU Jeane Manson 12  
20 35 STAND THE GHETTO Bernard Lavilliers 13  
21 e XANADU Olivia Newton-John   8
22 24 SU DI NOI Pupo   9
23 e PSYCHO CHICKENS Fools   10
24 9 LES JARDINS DU CIEL Jairo 14  
25 e AMOUREUX SOLITAIRES Lio 15  
26 13 TAPE TAPE Sylvie Vartan 16  
27 e BELIEVE IN ME Gilbert Montagné   11
28 e WHEN I M WITH YOU Sparks   12
29 6 LA GROUPIE DU PIANISTE Michel Berger 17  
30 e MA KEEN DAWN Five Letters   13
31 e FAME Irene Cara   14
32 e MA PAROLE Patrick Loiseau 18  
33 16 CALL ME Blondie   15
34 e LA MARELLE Nazaré Pereira 19  
35 e LA FILLE DE L'HIVER Johnny Hallyday 20  


Sans retard et j'espère sans faute, voilà le hit de septembre 1980, mois qui m'aura vu à ses débuts à Millau (avec une belle inondation !!) et à sa fin à Embrun dans les Hautes-Alpes, où je resterai 7 ans.
Musicalement ce mois voit la consécration des Korgys, mais trop tard pour faire le tube de l'été niveau ventes. Idem côté français où le numéro 1 est Didier Barbelivien, qui pour une fois qu'il chante lui-même ses chansons fait très fort. Et ce n'est pas fini ! On le reverra deux ans plus tard avec Elsa. La seconde place pour UB40, je ne l'aurais pas pensé, malgré que cette chanson soit passée en boucle à l'époque. Bashung continue sa progression, qui verra son point culminant en octobre. Mais une certaine Lio va l'empêcher d'être numéro un ! Roxanne sur le podium, vaut mieux tard que jamais.... Abba 4ème, mais cette fois la chanson mérite vraiment un bon classement. Boney M fera aussi une très bonne chanson avec Children of Paradise, que je ne vois pas pour l'instant dans les radars. Karen Cheryl monte toujours avec l'adaptation de sa chanson show me you're man enough.  Belle sixième place pour Alex et les Lézards. Pour ceux qui n'étaient pas nés, il faut rappeler que cette expression "dur dur" était très employée en cette année 80, car phrase culte du Collaro-Show dans la bouche d'un Martin Lamotte shooté à mort essayant de faire des sondages. Il se prenait à chaque fois des râteaux, et prononçait alors ces deux mots d'un ton très las. Entrée de Diana Ross qui était donc 36ème la semaine dernière ;) Une de mes erreurs de ma première mouture. Tout comme Joe Dassin que j'avais maintenu dans les "cachés" de septembre ! Huitième, cette chanson posthume méritait mieux. L'Italie de Christophe se retrouve à la 9ème place française, mieux que sa 35ème place à SLC douze ans auparavant.

Le hit caché, avec d'abord les chansons qui ne seront pas visibles dans le top15 de Fabrice Ferment :
- Stand the ghetto, terminus 13 pour Bernard Lavilliers
- Psycho chickens des Fools (rectifié, Leroy David ;)
- Su me noi de Pupo qui gagne deux places dans sa catégorie.
- Believe in me, de Gilbert Montagné, lequel fera un tabac au milieu des années 80.
- La fille de l'hiver de Johnny Hallyday. Rien à voir avec le joyau la petite fille de l'hiver de 1967.
Sinon, je ne m'étais pas aperçu à quel point cette année 80 avait été si dure pour lui... 

Et ceux qui vont monter :
- Salsa du démon, du Grand Orchestre du Splendid.
- Xanadu de Olivia Newton-John
- Amoureux solitaires, de Lio, qui va donc priver Alain Bashung de la première place. Idem au classement annuel, Lio sera troisième vente française (derrière Ottawan et Jairo), Bashung sera 4ème.
- When i'm with you, des Sparks, qui reviennent après six ans d'absence.
- Ma keen dawn, des five letters. Encore une "machine à danser", comme le sera "reality" quelques mois plus tard !
- Fame, de Irene Cara. On n'a pas fini d'entendre parler d'elle ! Elle sera numéro un de sa catégorie en novembre, et numéro un tout court deux mois de suite fin 1983...
- Ma parole, de Patrick Loiseau. Alors que la carrière de son compagnon Dave s'épuise, lui ira chercher une belle sixième place ! Le quotidien de Paris, journal très marqué à droite, dira de lui en 1982: "un simili chanteur, un piètre bellâtre qui paraît voué à rapide disparition". Pas trop d'accord, moi j'aimais bien !
- la marelle, de Nazare Pereira, chanteuse que j'interwieverai en 1982. J'en reparlerai le mois prochain.

Il n'est pas en montée, mais mention spéciale à Jairo, qui est dans le top pour le 6ème mois consécutif. Première fois que je vois ça depuis que je fais mon hit.

A dimanche prochain, 

Je vous embrasse.

22/07/2017

TOP 35 DES VENTES DE DISQUES AOUT 1980

1 1 T'ES OK Ottawan 1  
2 4 IL JOUAIT DU PIANO DEBOUT France Gall 2  
3 3 REVIENS Hervé Vilard 3  
4 5 FUNTYTOWN Lipps Ink   1
5 16 K7 Michel Sardou 4  
6 7 LA GROUPIE DU PIANISTE Michel Berger 5  
7 25 ELLE Didier Barbelivien 6  
8 27 EVERYBODY'S GOT TO LEARN SOMETIMES Korgys   2
9 2 LES JARDINS DU CIEL Jairo 7  
10 26 EMOTIONAL RESCUE Rolling Stones   3
11 6 L'ENCRE DE TES YEUX Francis Cabrel 8  
12 31 TU ES VENU Jeane Manson 9  
13 28 TAPE TAPE Sylvie Vartan 10  
14 e ROXANNE The Police   4
15 24 COULD YOU BE LOVED Bob Marley   5
16 8 CALL ME Blondie   6
17 e FOOD FOR THOUGHT UB 40   7
18 e GABY OH GABY Alain Bashung 11  
19 11 A PARTIR DE MAINTENANT Johnny Hallyday 12  
20 e LA MARCHE DES MACHOS Karen Cheryl 13  
21 34 CAN'T STOP THE MUSIC Village People   8
22 18 SENORITA RASPA Annie Cordy 14  
23 23 MAI Paolo Tramonti   9
24 14 KING OF THE WORLD Sheila B Devotion   10
25 e SU DI NOI Pupo   11
26 e DUR DUR Alex et les Lézards 15  
27 12 NIGHT BOAT TO CAIRO Madness   12
28 9 PIPOTIN Chantal Goya 16  
29 e THE GUITAR DON'T LIE Joe Dassin 17  
30 e THE WINNER TAKES IT ALL Abba   13
31 15 C'EST MA VIE Julio Iglesias 18  
32 10 BANANA SPLIT Lio 19  
33 e L'ITALIE Pascal Danel 20  
34 20 STOMP Brothers Johnson   14
35 e STAND THE GHETTO Bernard Lavilliers 21  

Je republie ici le top d'août 80, tellement écrit dans l'urgence la semaine dernière que beaucoup d'erreurs s'y étaient gissées.

Ottawan toujours en tête, empêchant France Gall d'avoir la consécration. En effet, si l'on reste dans le domaine des disques vendus, jamais France Gall n'a encore été numéro un ! Hervé Vilard reste dans le tiercé toutes catégories, deux artistes des années 60 sur le podium, ça fait plaisir ! Funky town en tête des "étrangers", normal, cette chanson passait en boucle. Sardou 4ème français, mieux que ses disques précédents. Michel Berger juste derrière, et Barbelivien continue son ascension. Pour une fois qu'il chante lui-même, c'est un vrai succès, car il va atteindre le sommet !

Jean-Marc Pelat a bien raison, la chanson des Korgys est le vrai tube de l'été. Mais connu trop tard, il ne sera numéro un toutes catégories qu'en septembre.
Les Stones sur le podium étranger, une place qu'ils attendaient depuis longtemps (enfin, plutôt leurs fans, car eux devaient se contrefiche des ventes chez les mangeurs de grenouilles !) Jeane Manson terminus 9ème, on ne peut pas chanter 
vis ta vie tous les mois.. Sylvie Vartan terminus 10ème, c'est bien payé !
J'en parlais dans ces colonnes, 
Roxanne - sortie deux ans plus tôt - profite du succès des deux précédentes chansons, sorties elles en 1979 ! A quand une chanson de Police vendue dès sa sortie ? 
Terminus 5 pour Bob Marley et ses Wailers.

Le hit caché, qui une fois de plus recèle bien des trésors. D'abord ceux qui seraient restés, justement, cachés :
- Village people, terminus numéro 8..
- Pupo avec 
su di noi.
Stand the ghetto, de Bernard Lavilliers.

Toutes les autres se retrouveront en septembre :
Food for thought, de UB40.
Gaby O Gaby de Bashung, qui contrairement à la légende ne sera jamais en tête. On distingue trois périodes chez Bashung : celle des années 60, avec des titres comme t'as qu'à dire yeah ou les romantiques. J'aimais assez. Celle des années 70 avec du feu dans les veines ou roman-photo (j'adore). Celle des années 80, la plus "commerciale", que désolé je n'aime pas trop. Et celle des années 90, avec osez Joséphine ou volutes, pour moi nettement meilleure.
La marche des machos, de Karen Cheryl, qui a tout simplement traduit en français show me you're man enough.
Dur dur du groupe Alex et les Lézards, j'aimais bien !
The guitar don't lie de Joe Dassin, qui venait de mourir, et je pense que c'est plus un hommage posthume qu'autre chose, cette chanson datant quand même de l'automne 79 ! Tout comme l'Aziza de Daniel Balavoine, qui se dirigeait vers une 8ème ou une 9ème place, et que sa mort a transformé en tube. 
The winner takes it all de Abba. Enfin une chanson qui sort de leurs rengaines ordinaires !
L'Italie, de Pascal Danel. Revanche sur son classement à SLC où elle n'avait pas dépassé la... 35ème place française, en avril 68 ! 


A dimanche prochain, sans faute. Dans tous les sens du terme !

Je vous embrasse.

 

20/07/2017

Les deux révélations du Tour de France

Je sais, je sais ! Dans un commentaire j'avais évoqué le "cinéma" des étapes en ligne, qui se passent toujours de la même façon :
1) un ou plusieurs coureurs s'échappent dès le départ, et gagnent peu à peu du temps sur le peloton.
2) les oreillettes fonctionnent ("de mon temps" on ne connaissait pas !) et ledit peloton "gère" l'échappée, de manière à toujours être en mesure de rattraper le ou les échappés, et regagnent peu à peu du terrain. En général, on leur laisse 1 mn pour 10km restants.
3) à quelques kilomètres, voire centaines de mètres de l'arrivée, c'est le regroupement et c'est parti pour "le grand dandinage". Un coup à droite un coup à gauche, tout ça à 70km/h, on appelle ça aussi un sprint massif.
10 secondes de "spectacle" sur une étape de plusieurs heures. Frustrant !

Mais c'est une autre chanson pour les étapes de montagne. 
Et celle-ci, avec l'arrivée en haut de l'Izoard, laisse loin derrière les maillots verts et consorts, seuls les Grands résistent.

Je l'avoue, j'ai assisté à toutes les arrivées en altitude. Et j'ai pu me faire mon opinion, deux coureurs se détachent du lot.
Non, il ne s'agit pas des deux premiers au classement général.
Bardet est un bon coureur, mais il ne marquera pas son époque. Je sais, il m'a fait vibrer à l'arrivée de Peyragudes, mais cependant c'est au sprint qu'il avait triomphé. Il sera sur le podium du Tour, et ça sera mérité.

Il ne s'agit pas de Froome non plus. S'il suffit de se planquer derrière ses équipiers, qui font tout le travail, puis, sur un plateau, terminer l'épreuve, conforté par de bons "chronos" pour gagner le Tour, cela ne fait pas pour autant un coureur d'exception. Lui aussi mérite un podium, mais sans plus. Du reste, si vous regardez bien Froome à la télé, vous verrez qu'il n'est jamais en tête, à la manière d'un Bernard Hinault, mais toujours deuxième ou troisième. Et du coup ce n'est pas lui qu'on voit le mieux à l'écran, mais son co-équipier Mikel Landa. Et c'est lui, l'une des deux révélations de ce Tour. J'ai assisté à son démarrage fulgurant à quelques kilomètres de l'arrivée, clouant sur place un Froome qui aurait pu être battu, si les oreillettes n'avaient pas fonctionné. Ordre a dû lui être donné de rester dans le rang ! Ca me ramenait trente ans en arrière avec la mascarade LeMond/Hinault main dans la main au sommet de l'Alpe D'Huez...Et Froome a dû faire ensuite un peu de cinéma dans a descente de la Casse Déserte pour essayer de prouver aux badauds qu'il était encore le patron. Mais dès que la montée a repris, retour dans le rang.

Un problème va se poser dans l'équipe Sky, car pour moi Landa est supérieur à Froome. Landa mérite aussi le podium, et peut-être même la plus haute marche.

Et bien sûr, vous voyez où je veux en venir, l'autre révélation est le petit frenchie au prénom anglais Warren Barguil. Ce jeune Lorientais (Hennebont c'est Lorient) , qui avait été accidenté en janvier 2016 (une anglaise qui conduisait à gauche l'a violemment percuté, il avait eu le genou brisé) a quand même continué sa carrière, et donc entamé son second Tour de France. L'opportuniste Uran lui a volé sa victoire à Chambéry, mais si le Jura ne lui a pas réussi, les Pyrénées et les Alpes le couronneront. 
J'ai fait pas mal de vélo dans ma jeunesse, j'ai suivi près de soixante Tours de France, dont une bonne cinquantaine à la télé, et je pense que ce jeune est de la race des Hinault et des Fignon. Voire Jalabert mais ce dernier ne s'est révélé que sur le tard (et le Tarn lol). 

Là aussi il lui faudra une équipe, car je suis persuadé que si on lui fournit le même "personnel" qu'à Froome, il ira très loin !

Je vous embrasse.

19:10 Publié dans Sport | Lien permanent | Commentaires (1)

09/07/2017

TOP 35 DES VENTES DE DISQUES JUILLET 1980

1 3 T'ES OK Ottawan 1  
2 1 LES JARDINS DU CIEL Jairo 2  
3 20 REVIENS Hervé Vilard 3  
4 16 IL JOUAIT DU PIANO DEBOUT France Gall 4  
5 19 FUNTYTOWN Lipps Ink   1
6 12 L'ENCRE DE TES YEUX Francis Cabrel 5  
7 17 LA GROUPIE DU PIANISTE Michel Berger 6  
8 29 CALL ME Blondie   2
9 13 PIPOTIN Chantal Goya 7  
10 2 BANANA SPLIT Lio 8  
11 e A PARTIR DE MAINTENANT Johnny Hallyday 9  
12 22 NIGHT BOAT TO CAIRO Madness   3
13 5 LE PAPA PINGOUIN Sophie et Magaly 10  
14 e KING OF THE WORLD Sheila B Devotion   4
15 7 C'EST MA VIE Julio Iglesias 11  
16 e K7 Michel Sardou 12  
17 4 WHAT'S ANOTHER YEAR Johnny Logan   5
18 e SENORITA RASPA Annie Cordy 13  
19 10 ANTISOCIAL Trust 14  
20 30 STOMP Brothers Johnson   6
21 6 SI J'ETAIS PRESIDENT Gérard Lenorman 15  
22 18 STELLA STAI Umberto Tozzi   7
23 e MAI Paolo Tramonti   8
24 e COULD YOU BE LOVED Bob Marley   9
25 e ELLE Didier Barbelivien 16  
26 e EMOTIONAL RESCUE Rolling Stones   10
27 e EVERYBODY'S GOT TO LEARN SOMETIMES Korgys   11
28 e TAPE TAPE Sylvie Vartan 17  
29 8 LE COUP DE SOLEIL Richard Cocciante 18  
30 11 COMING UP Paul Mc Cartney   12
31 e TU ES VENU Jeane Manson 19  
32 28 PENDANT L'ETE Michèle Torr 20  
33 9 WALKING ON THE MOON Police   13
34 e CAN'T STOP THE MUSIC Village People   14
35 25 RECTANGLE Jacno 21  

Numéro un Ottawan, qui récidivera le mois suivant. Triste à dire, mais le tube de l'été 80, c'est bien eux qui l'ont chanté. Ma note sur le sujet, basée sur les écrits de Daniel Lesueur, est donc caduque...
Jairo s'accroche et très beau podium pour Hervé Vilard, qu'il va doubler en août. France Gall quatrième, mais comme pourrait le dire Foucault, elle n'a pas dit son dernier mot ! Tout comme son époux Michel Berger. RDV en août.
Tube de l'été "étranger" Lipps Inc, et je dois dire que ça correspond aux passages radio ! Cabrel cinquième, comme je le disais sur mes notes traitant des tubes de l'été, c'est une "idée reçue" de dire que l'encre de tes yeux - une de mes chansons préférées de tous les temps - fut numéro un de chez numéro un. Et l'auditeur de l'époque confirme.
Blondie numéro deux de sa catégorie, je valide ! On l'entendait pas mal, même si c'était avec 6 mois de retard. Hug me pardonnera de passer sur Chantal Goya, et revoilà Johnny, après une assez longue absence. Je ne veux pas parler de sa vie privée, mais je pense que celle-ci a dû pas mal peser sur le temps passé entre ma gueule et à partir de maintenant. Qui sera du reste une des moins bien classées du "taulier" (9ème place française, 12ème générale).
Sheila revient avec son B Devotion, mais elle n'ira pas plus haut.

Je "profite" de l'occasion pour lui adresser mes plus affectueuses pensées, d'avoir perdu son enfant unique. Même si leurs rapports n'étaient pas très bons (et je sais de quoi je parle...) de savoir que la chair de sa chair n'est plus, à mon avis ça doit être juste insoutenable. Courage Annie...

The show must go on, et on arrive au hit caché. Celles qu'on n'aurait pas vues :

- Annie Cordy. Pour les sportifs on parle toujours de "la course de trop". Y a t'il une expression similaire pour les chansons ? Je remarque que s'il y a des Annie qui changent de prénom pour chanter (Sheila, Stone) d'autres comme Léontine Cooreman ont fait l'inverse !
- Stomp des Brothers Johnson. Encore mes excuses Michel Boixière ! 
- Mai de Paolo Tramonti. Les années 80 seront une pépinière pour les chanteurs italiens, encore mieux que les seventies. Ce chanteur devrait logiquement être aussi classé en 1981 pour domani. A voir...
- Can't stop the music des Village People. Bande originale du (bon) film éponyme, où l'on apprend que ce sont des français qui ont créé le groupe. Pour moi leur meilleure chanson sortira un an plus tard, do you wanna spend the night.

Ceux qui vont continuer :
- K7 de Sardou. Je pense que les plus jeunes lecteurs doivent se demander ce que ça veut pouvoir dire ! C'est vrai que j'avais acheté mon premier miniK7 voilà près de cinquante ans...
- Could you be loved, de Bob Marley, un des rares succès qu'il aura de son vivant.
- Elle, de Didier Barbelivien. Je ne partage pas du tout ses opinions politiques, mais j'aime bien sa musique, et sa voix.
- Emotional rescue, du plus grand groupe de rock de tous les temps, les Stones.
- Les Korgys, qui auraient pu être le slow de l'été. Qui n'a pas emballé sur cette musique ? 
- Tape tape, par Sylvie Vartan. Mais que lui a fait Myriam Makeba pour qu'elle massacre ainsi cette - au départ - belle chanson de 1967 ?? Pour elle aussi sa vie privée a dû lui peser pour qu'elle en arrive là !
- Tu es venu. Jeane Manson encore et toujours !

A dimanche prochain pour août 80. De Sanary puisque je serai rentré.

Je vous embrasse.

08/07/2017

Généalogie Bretonne

La canicule est revenue sur la France - et donc l'Auvergne, 35 degrés sous abri dans le village où je gîte, et la maison remonte :(  J'arrive à tenir 23 degrés dans la pièce du bas, mais les 25 sont de nouveau dépassés dans la chambre du premier. Heureusement que les nuits sont fraîches (13 degrés la nuit dernière).  

Du coup, je ne bouge pas. Le boucher et le boulanger passent avec leur camionnette, j'ai des réserves pour pouvoir tenir jusqu'à lundi, où les températures redeviendront plus normales.

Alors je fais de la généalogie. Et hier après-midi, une "correspondance" m'en appris pas mal sur mes racines paternelles.

Déjà, mon nom de famille est breton. Ce nom, je l'ai remonté jusqu'en 1635 ! Pas mal, déjà.

Mais des "ramifications" m'amènent bien plus loin.
Je souris en pensant à mes.... (non Cica, pas d'insultes sur un blog qui est public, ça peut coûtes des procès) donc à mes "chers" collègues de Vannes dans les années 1997/2003 qui me reprochaient (sic) de prendre la place d'un breton ! 
Déjà je me pensais en France, unie et indivisible, mais apparemment j'avais franchi une frontière ! En plus le moins s. (non Cica !) de mes collègues, qui partageait cette opinion, est un breton... de la butte Montmartre ! J'en avais discuté avec lui, il était "breton de coeur". 

Pas moi, qui ai quelques menues raisons de ne pas apprécier cette région, mais qui, quand même, peux me targuer d'aligner 23 générations de bretons dans mon arbre, à partir de l'an de grâce 1320....

Je pense que ceux qui précédaient devaient être aussi nés dans le coin, les communications étant assez rustiques au XIVème siècle.

Je me doute que ça ne vous passionnera pas, mais j'aime bien étayer mes dires sur des preuves, et donc voici mon ascendance :

Arbre breton.JPG

J'ai gommé mon nom de famille avec du "blanco". Ernest-Pierre Marie Cica est mon grand-père paternel.

Cependant, si je peux remonter 23 générations en arrière sur cet arbre breton, je n'ai toujours rien concernant les deuxièmes générations :(

- d'une part je ne sais rien de la mère de mon père, Marceline Julie Bonnet, qui aurait été une aventure de mon grand-père, alors mandarin connu à Marseille (professeur d'épidémiologie - ça m'avait servi en 1981 quand j'avais été hospitalisé pour tuberculose à l'hôpital Houphouet-Boigny) mais ayant reconnu mon père.

- plus grave, je ne sais rien non plus de la seconde génération en-dessous ! J'ai appris par internet l'an passé que ma fille était devenue maman, mais j'ignore quand, le sexe et le prénom de l'enfant. Petit-fils ou petite-fille ?
Qui aurait dans les dix-huit mois... J'espère faire sa connaissance avec son mariage ! 

A demain pour le top35 de juillet, qui au moins, ne vous abandonne pas !

Je vous embrasse.

10:58 Publié dans détripage, moi | Lien permanent | Commentaires (2)

03/07/2017

TOP 35 DES VENTES DE DISQUES JUIN 1980

1 6 LES JARDINS DU CIEL Jairo 1  
2 1 BANANA SPLIT Lio 2  
3 19 T'ES OK Ottawan 3  
4 8 WHAT'S ANOTHER YEAR Johnny Logan   1
5 12 LE PAPA PINGOUIN Sophie et Magaly 4  
6 14 SI J'ETAIS PRESIDENT Gérard Lenorman 5  
7 29 C'EST MA VIE Julio Iglesias 6  
8 18 LE COUP DE SOLEIL Richard Cocciante 7  
9 3 WALKING ON THE MOON Police   2
10 21 ANTISOCIAL Trust 8  
11 27 COMING UP Paul Mc Cartney   3
12 e L'ENCRE DE TES YEUX Francis Cabrel 9  
13 28 PIPOTIN Chantal Goya 10  
14 2 VIS TA VIE Jeane Manson 11  
15 4 TIROLI TIROLA Linda de Suza 12  
16 e IL JOUAIT DU PIANO DEBOUT France Gall 13  
17 e LA GROUPIE DU PIANISTE Michel Berger 14  
18 35 STELLA STAI Umberto Tozzi   4
19 e FUNTYTOWN Lipps Ink   5
20 e REVIENS Hervé Vilard 15  
21 13 OH YES I DO Luv   6
22 e NIGHT BOAT TO CAIRO Madness   7
23 7 ATOMIC Blondie   8
24 30 LAST TRAIN TO LONDON Electric Light Orchestra   9
25 31 RECTANGLE Jacno 16  
26 5 MON PAYS C'EST LE SOLEIL Georges Chakiris 17  
27 e LITTLE JEANIE Elton John   10
28 e PENDANT L'ETE Michèle Torr 18  
29 e CALL ME Blondie   11
30 e STOMP Brothers Johnson   12
31 9 ONE STEP BEYOND Madness   13
32 16 HIGHWAY TO HELL A C D C   14
33 11 OK FRED Errol Dunkley   15
34 10 ALBATOR Bande originale du feuilleton 19  
35 15 MARCHE A L'OMBRE Renaud 20  

Toujours la suprématie des chansons françaises avec un ratio de 20/15. Jairo au sommet, j'adhère ! Ottawan ce sera la prochaine fois, je n'adhère pas... Logan numéro un des étrangers, visiblement cette Eurovision-là avait laissé des traces, d'autant qu'on retrouve Sophie et Magaly juste derrière. Lenorman 5ème, pas mal aussi.
Terminus pour Richard Cocciante à la 7ème place, on ne le verra plus dans les charts, dommage. Terminus aussi pour Trust, et, entre parenthèses, toujours pas de Téléphone. Mes impressions de l'époque sont confirmées, pour moi la première qui ait vraiment marché était ça c'est vraiment toi. Hygiaphone et argent trop cher ont marché après coup. 
De téléphone lol ! Pardonnez cet humour vaseux, et on arrive à Cabrel. Là j'aurais vraiment pensé que l'encre de tes yeux avait été un énorme tube, et bien non. S'il arrive direct à la 9ème place française (ce qui est rare), il ne gagnera que quatre places en juillet...

Voyons ensuite le hit caché. D'abord celles qui seraient passées inaperçues :
- Stella stai d'Umberto Tozzi. Quatrième place "étrangère" quand même, il faut du reste noter l'écrasante majorité des françaises dans le top visible. 12 sur 15 ! On voit que le disco est en perte de vitesse.
- Last train to London d'Electric light orchestra. Terminus au numéro 9.
- Rectangle, de Jacno. Un des instrumentaux qui m'avait servi un temps de générique !
Plus étonnant :
- Little Jeanie d'Elton John. Il montera encore un peu en juillet mais restera "invisible".
- Pendant l'été de Michèle Torr. Ferment écrit le pont de Courthézon, mais c'était la face A pendant l'été qui passait en radio.
- Stomp. Un des premiers tubes funky. Merci Boixière de m'avoir signalé l'erreur !

Ceux qui vont aller plus haut à présent :

Je ne l'ai pas fait exprès mais les chiffres donnent cet ordre :
- Il jouait du piano debout de France Gall 16ème du général (en hebdo 14-10-5)
- la groupie du pianiste de Michel Berger juste derrière à la 17ème position (en hebdo 17-15-11).
En revanche je pense que feu Michel Berger l'a fait lui bien exprès de sortir en même temps la groupie du pianiste, celui qui jouait du piano debout ! Une seconde et 5ème places leur seront promises.
- Funkytown, de Lipps Inc. Franchement, si les places étaient basées sur les passages radio, celle-là aurait été numéro un en mai, juin et juillet ! On n'entendait que ça...
- Reviens de Hervé Vilard. Nous l'a littéralement remis en selle ! Il sera sur le podium général tout l'été... Et ce n'est pas fini. Il fera finalement plus de tubes dans les années 78/83 qu'entre 65 et 68.
- Night boat to Cairo de Madness. Le ska essayait de succéder au disco, mais c'est le funky qui réussira à la faire.
- Call me, enfin !! Cela faisait un bail que je l'avais achetée, mais vaut mieux tard...

A dimanche prochain pour juillet. Mois qu'à l'époque je n'étais pas sûr de voir, vu que j'avais perdu 29 kilos (sur 80) depuis la Noël ! Mais le destin veillera.

Je vous embrasse.

PS : que mes commentateurs ne m'en veuillent pas s'ils ne voient pas de réponse à ce qu'ils m'ont écrit, depuis quelque temps je ne peux pratiquement plus commenter mon propre blog !

désolés, erreur à l'envoi de ce commentaire, toujours la même rengaine...