Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

30/09/2021

CHANTEURS DES ANNEES 70 (suite)

Le site chartssingles vient de publier la liste des plus gros vendeurs de 45 tours pour la décennie 70. Il m'a semblé intéressant de la comparer avec la mienne, établie avec les seules places.

Le site met Michel Sardou en tête, que je place en seconde position. Une place d'écart.

Une place d'écart pour le n°2 Johnny Hallyday, que je place en tête.

Toujours une place d'écart pour la n°3 Sheila, 4ème chez moi.

4 places d'écart pour le 4ème Claude François, 8ème chez moi.

7 places d'écart pour le 5ème Frédéric François, 12ème chez moi.

4 places d'écart pour le 6ème Joe Dassin, 10ème chez moi.

Méme classement pour le 7ème Ringo Willy-Cat.

5 places d'écart pour le n°8 Gérard Lenorman, 13ème chez moi.

7 places d'écart pour la top 9 Mireille Mathieu, 16ème chez moi.

7 places d'écart pour Mike Brant, top 10 et 3ème chez moi.

6 places d'écart pour les tops 11 Boney M, 5èmes chez moi.

3 places d'écart pour la 12 Sylvie Vartan, 15ème chez moi.

7 places d'écart pour les 13èmes Stone & Charden, 6èmes chez moi

5 places d'écart pour le 14ème Demis Roussos, 9ème chez moi.

5 places d'écart pour la top 15 Dalida, 20ème chez moi.

Ces gros écarts montrent que mon classement basé sur les seules places n'est donc pas fiable, pour deux raisons:

a) Le fait d'être numéro un n'est pas déterminant. C'est notamment le cas pour Frédéric François et Mireille Mathieu, qui ont pas mal de disques "placés".

b) les "one hit wonders", étoiles filantes d'une année, faussent le jeu. 
Exemples concrets : 
- you're the one that i want (1978) se vendra plus que Charles Aznavour sur toute la décennie !
- born to be alive (1979) plus que François Valéry, pourtant en pleine ascension.

je vous embrasse.






 

26/09/2021

TOP MENSUEL DES VENTES DECEMBRE 1962

1 3 TOUS LES GARCONS ET LES FILLES Françoise Hardy 1   4
2 2 L'IDOLE DES JEUNES Johnny Hallyday 2   3
3 1 J'ENTENDS SIFFLER LE TRAIN Richard Anthony 3   6
4 4 JE L'ATTENDS Dalida 4   3
5 9 LE JOUR LE PLUS LONG John William 5   3
6 6 LOIN / FAITS POUR S'AIMER Richard Anthony 6   3
7 7 CHARIOT Pétula Clark 7   6
8 27 OUBLIE-MOI Chaussettes Noires 8   2
9 21 TELSTAR Tornados   1 2
10 8 LES COMEDIENS Compagnons de la Chanson 9   4
11 23 BABY JOHN Dick Rivers 10   2
12 5 LES COMEDIENS Charles Aznavour 11   4
13 e SHERRY Chats Sauvages 12   1
14 28 LE JOUR LE PLUS LONG James Award 13   2
15 29 LE PLAT PAYS Jacques Brel 14   2
16 e SHERRY Henri Salvador 15   1
17 18 UNE PETITE FILLE/LE JAZZ ET LA JAVA Claude Nougaro 16   2
18 13 A QUOI CA SERT L'AMOUR Edith Piaf & Théo Sarapo 17   3
19 e ORANGE BLOSSOM SPECIAL Spotnicks   2 1
20 20 CE QUI ME VIENT DE VOUS Billy Bridge 18   2
21 e COEUR BLESSE Pétula Clark 19   1
22 12 LE LOCOMOTION Sylvie Vartan 20   3
23 11 GUITAR TANGO Shadows   3 3
24 e TELSTAR Compagnons de la Chanson 21   1
25 e LE REPOS DU GUERRIER B O du film 22   1
26 10 LOCOMOTION Little Eva   4 4
27 19 KING OF THE WHOLE WIDE WORLD Elvis Presley   5 2
28 e CUANDO CALIENTA EL SOL Los Machucambos   6 1
29 17 AH SI J'ETAIS RESTE CELIBATAIRE André Verchuren 23   3
30 15 MADISON TIME Pirates 24   3
            2,6

Pas de "révélation" en ce dernier mois de 1962. SLC classe Belles belles belles sur le podium, mais ça ne se reflète pas en termes de ventes. Pas non plus de Lucky Blondo, ni de Sheila. 
Un peu de nouveau chez les étrangers avec les deux groupes "spatiaux" en tête, normal vu l'époque, et le retour des Machucambos. 
Françoise Hardy en tête et qui va le rester, Johnny semble condamné à la seconde place ! Belle 5ème place de John William, et Dick Rivers en solo frôle le top 10. Déception pour des chansons devenues cultes 50 ans plus tard, comme le plat pays qui n'ira pas plus loin que le top 15, et surtout le "disque aux 4 perles" de Nougaro qui terminera 17ème.
7 entrées, dont 2 qui portent le même titre. Celle des Chats Sauvages ira assez loin. 62 fut l'année Richard, mais aussi l'année Pétula, dont le coeur blessé fera un podium, barré par les deux "indéboulonnables".
Enfin le telstar des Compagnons fera une belle carrière.
On dit au-revoir à Leny Escudéro et Ray Bryant.

Je vous embrasse.

19/09/2021

Mes chanteurs préférés de 1970 à 1974 d'après mes tops chansons

Là encore je suis surpris du résultat, mais je rappelle que ce sont mes goûts de cette année. Le résultat aurait été tout autre à l'époque.

En numéro un, JOHNNY HALLYDAY again, mais cité 9 fois (15 dans les sixties). 

2) GERARD PALAPRAT, cité 8 fois. Je précise que le fait qu'il soit devenu mon ami et que je dirige son fan-club ne rentrent pas en ligne de compte. J'achetais tous ses 45 tours dès leur sortie depuis fais-moi un signe jusqu'à l'homme tu ressembles à Dieu. Et à mon avis, Johnny perdra le leadership dès le classement 70/75.

3) JULIEN CLERC, cité 7 fois. Pour moi rien d'étonnant.

Cités 6 fois :

4) MIKE BRANT

5) CHRISTOPHE. Surprenant !

Cités 5 fois :

6) MICHEL DELPECH

7) NICOLETTA 

8) MICHEL FUGAIN

9) MICHEL POLNAREFF

Ils sont nombreux à être cités 4 fois.

10) MARIE

11) SERGE LAMA

12) TRIANGLE mon groupe préféré à cette époque

13) PIERRE GROSCOLAS

14) THE WHO 

15) RINGO WILLY-CAT (j'entends les huées lol)

16) RINGO STARR 

17) CLAUDE FRANCOIS

18) ELTON JOHN

19) GEORGE HARRISON

Et parmi les 3 citations, 

20) DANIEL GUICHARD, que j'aurais pensé plus haut.

Peu de "rescapés" des années 60, il est vrai que pour certains (Eddy Mitchell, Dick Rivers, Noel Deschamps, Ronnie Bird) cette période n'a pas été faste. 

Bon dimanche.

14/09/2021

Des génériques qui rappelleront quelque chose...

aux septuas, sexas et quinquas...

 

et

 

aux plus jeunes !

12/09/2021

Mes chanteurs préférés de 1965 à 1969 d'après mes tops

Sans doute que ma note politique a jeté un froid, toujours est-il que mes commentateurs ont déserté !
De Collinée à Châtillon sur Seine ou de La Roche sur Yon à Genève en passant par Plérin, nobody !
Aussi j'espère que cette note les fera revenir. C'est la liste des chanteurs que j'ai le plus cités dans mes tops 75, de 1965 à 1969. J'ai été surpris du résultat, m'attendant à voir des gens mieux placés, ou l'inverse !
Mais en fait cette liste reflète mes goûts de 2020/21, différents de ceux du teen-ager que j'étais.

1) JOHNNY HALLYDAY, cité 15 fois. Ce qui ne me surprend pas.

2) LES ROLLING STONES, cités 14 fois. Plus étonnant !

3) RICHARD ANTHONY, cité 12 fois. Je l'aurais placé plus haut.

4) EDDY MITCHELL, 10 fois. Idem.

Plein d'ex-aequo sont cités 8 fois, ce sont les chansons "en gras" qui vont les départager.

5) PETULA CLARK

6) CLAUDE FRANCOIS

7) LES BEATLES

8) FRANCOISE HARDY

9) LES ANIMALS

10) LES BEE GEES

11) ADAMO, seul artiste cité 7 fois. Impensable à l'époque !

Et on arrive aux 6 fois cités :

12) DICK RIVERS

13) MICHEL POLNAREFF

14) LES DOORS

15) SHEILA

16) HUGUES AUFRAY

17) SYLVIE VARTAN, seule citée 5 fois.

Et parmi les cités 4 fois :

18) LES KINKS

19) NOEL DESCHAMPS (que le Cica de 15 ans aurait mis dans son top 5 !)

20) LES WHO

Marrant l'évolution des goûts sur 50 ans... J'espère que cette note vous plaira, elle n'a pas été trop difficile à faire, et dimanche prochain vous aurez la même chose pour la première moitié des années 70.

Je vous embrasse.

09/09/2021

TOP 70 : numéros 11 à 20

En plongeant plus profondément dans ce top, j'en arrive à penser qu'il est inique. Déjà Johnny devant Sardou...
Mais je m'aperçois que ne seraient même pas dans les 50 des gens comme Alain Chamfort, Christian Delagrange, Michel Fugain, France Gall, Pierre Groscolas, Il était une fois, Patrick Juvet, Marie Laforêt, Gérard Palaprat, Pierre Perret, les Stones, Séverine, Mort Shuman, Art Sullivan, Supertramp...
Mais bon, "pour le fun", je donne ici les 10 suivants et stop ensuite, on oublie !

11èmes avec 3 numéros un : Abba :
- Waterloo (1974)
- money money money (1976)
- gimme gimme gimme (1979)

12ème avec 2 numéros un, 2 numéros deux et 4 numéros trois Frédéric François.
- laisse-moi vivre ma vie (1972)
- Chicago (1975)

13ème avec 2 numéros un, (2, 1, 4) Gérard Lenorman.
- quelque chose et moi (1974)
- voici les clefs (1976)

14èmes (2, 1, 0) les Bee Gees :
- how deep is your love (1978)
- too much heaven (1978)

15ème (2ème chanteuse)  (2, 0, 1) Sylvie Vartan:
- j'ai un problème (avec Johnny, 1973)
- qu'est-ce qui fait pleurer les blondes ? (1976)

16ème (3ème chanteuse)  (1, 2, 2) Mireille Mathieu :
- donne ton coeur donne ta vie (1970)
- une histoire d'amour (1971)

17ème avec 2 numéros 1 (0, 3, 1) Dave :
- Vanina (1974)
- du côté de chez Swann (1976)

18ème avec 2 numéros 1 (0, 2, 1) les Poppys :
- Noel 70 (1970)
- non rien n'a changé (1971)

19ème (0, 1, 2) Michel Delpech :
- pour un flirt (1971)
- les divorcés (1973)

20ème et 4ème chanteuse (0, 1, 0) Dalida :
- j'attendrai (1976)
- monday tuesday (1979)

Si vous y tenez, je poursuivrai mais pour moi ça n'est finalement pas très représentatif.

Je vous embrasse.

05/09/2021

Présidentielle (bis)

Note politique, que j'invite à zapper ceux qui ne veulent qu'entendre (plutôt lire) parler que musique ici.
D'ailleurs c'est plus une note statistique que politique. 3 choses :

1) - en septembre 2016, qui aurait parié sur Macron ? Le fait était acquis, le vainqueur sortirait de la primaire de la droite. Et, en janvier 2017, il était impensable que Fillon ne soit pas le nouvel élu...

- en septembre 2011, après la chute de DSK, la réélection de Sarkozy était probable. Hollande était un outsider parmi d'autres...

- en septembre 2006, on ne savait même pas qui allait se (re)présenter !

- en septembre 2001, après un bilan exceptionnel, on ne voyait pas du tout Jospin se faire battre au second tour par Chirac. Mais il y avait un premier tour, où tout le monde (candidats et électeurs) voulaient se faire plaisir. On a vu...

- en septembre 1994, Delors était élu (dans les sondages) sans problème. Encore fallait-il qu'il veuille !
Je pourrai poursuivre ce petit constat pour 1988 (la gauche venant de se faire étaler deux ans plus tôt), 1980 et surtout 1973 ! Constat qui signifie que 8 mois avant, nul ne sait qui allait l'emporter. 

2) l'effet "alternance"

Depuis quelques années, les français n'aiment pas du tout qu'on les roule dans la farine, et le font désormais savoir à chaque élection présidentielle. En 2017, ce fut carrément le "dégagisme", avec la droite et la gauche absents du second tour et en 2012, Sarkozy fut battu.

Je pense que les retraités de la classe moyenne dont la pension ne devait pas être touchée promis-juré feront savoir leur avis sur la CSG-ponction qui, en janvier 2021, est passée de 3.6 à 7.4%...

3) là ça tient de Mme Irma, mais j'ai remarqué que les présidents qui on "régné" le plus longtemps ont dû attendre 3 scrutins avant de triompher.

Wait and see !

17:21 Publié dans actualité | Lien permanent | Commentaires (9)

01/09/2021

CLASSEMENT CHANTEURS DES SEVENTIES : numéros 1 à 10

Grâce aux chiffres de l'ami Eric, j'ai pu établir un classement des chanteurs pour les seventies.
Pour cela je ne m'appuie pas sur le nombre total de ventes par chanteur, car cela favoriserait énormément ceux qui se trouvent en fin de décade, vu la "démocratisation" du disque. Par exemple en 1970 on pouvait être numéro un avec 270.000 ventes. En 1978 il en fallait au moins 600.000 !
J'ai donc adopté la méthode "jeux olympiques". A savoir qui a le plus de médailles d'or, départagés par les médailles d'argent en cas d'égalité et ainsi de suite.

Le chanteur qui a classé le plus de chansons n°1 dans ces années 70 n'est pas celui qui vient tout de suite à l'esprit.
En effet avec 9 titres, c'est Johnny Hallyday !
- ceux que l'amour a blessés (1970)
- jésus-christ (1970)
- deux amis pour un amour (1970)
- oh ma jolie Sarah (1971)
- j'ai un problème - duo avec Sylvie (1973)
- noel interdit (1973)
- requiem pour un fou (1976)
- derrière l'amour (1976)
- gabrielle (1976).
On le voit, c'est très irrégulier avec des années fastes (1970,1973, 1976) entrecoupées de "petits déserts" (1972, 1974/75, et la fin des seventies). C'est pour cette raison qu'on ne pense pas tout de suite à lui pour cette décennie.

Bien entendu la médaille d'argent c'est Michel Sardou, plus régulier, avec 8 titres au sommet :
- et mourir de plaisir (1970)
- le rire du sergent (1971)
- la maladie d'amour (1973)
- les vieux mariés (1973)
- le France (1975)
- je vais t'aimer (1976)
- la java de Broadway (1977)
- en chantant (1978)

La médaille de bronze n'est pas non plus celle à qui vous pensez, c'est Mike Brant avec 6 chansons au top :
- laisse-moi t'aimer (1970)
- qui saura (1972)
- c'est ma prière (1972)
- rien qu'une larme (1973)
- tout donné tout repris (1973)
- dis-lui (1975)

Avec 5 chansons au top on trouve 3 interprètes : Sheila, Boney M et Stone/Charden
C'est donc le nombre de places n°2 qui va les départager : 6 pour Sheila, 2 pour Boney M, 0 pour Stone & Charden.

Donc numéro 4 et première chanteuse avec 5 numéros un, Sheila (y compris SB Devotion) 
- les rois mages (1971)
- les gondoles à Venise (1973, avec Ringo)
- ne fais pas tanguer le bateau (1974)
- love me baby (1977)
- singin in the rain (1977)

En 5 ème position et premier groupe étranger Boney M avec 5 numéros un de suite :
- Daddy cool (1976)
- sunny (1977)
- ma baker (1977)
- belfast (1977)
- rivers of babylon (1978)

Egalement 5 numéros un de suite pour les 6 èmes et premier duo français Stone & Charden :
- l'avventura (1971)
- il y a du soleil sur la France (1972)
- laisse aller la musique (1972)
- le prix des allumettes (1973)
- made in Normandie (1973)

Personne ne classe 4 numéros un mais ils sont nombreux ceux qui classent trois médailles d'or, ils vont donc être départagés par les autres médailles.

7ème avec 3 numéros un, 4 numéros deux et 2 numéros 3, Ringo Willy-Cat.
- elle je ne veux qu'elle (1971)
- trop belle pour rester seule (1972)
- les gondoles à Venise (avec Sheila, 1973)

8ème Claude François
- le lundi au soleil (1972)
- le téléphone pleure (1974)
- alexandrie alexandra (1978)

9èmes Demis Roussos (et Aphrodites Childs) avec comme numéros un :
- it's five o clock (1970)
- goodbye my love goodbye (1973)
- mourir auprès de mon amour (1977)

et 10ème Joe Dassin 
- c'est la vie Lily (1970)
- l'amérique (1970)
- l'été indien (1975)

A signaler que 3 parmi ces 10 sont morts en pleine gloire.

A mercredi prochain pour la suite, si bien sûr ça vous plaît (il y aura de GROSSES surprises)
Je vous embrasse.