Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

30/11/2021

Les chansons du "Luco"

Le "Luco" c'est ainsi que "de mon temps" on nommait le jardin du Luxembourg.

Le Luco c'est mon enfance et mon adolescence, le seul endroit qui n'ait pas changé de toute mon existence (à condition d'oublier cette affreuse tour Montparnasse qui se dresse en arrière-plan). Je l'ai fréquenté activement de 1951 à 1970.
1951/1952 ce fut en poussette. Puis les jeudis de 1953 à 1966. Tout y était fait pour me plaire : le bassin où je faisais voguer mon bateau à moteur au milieu des voiliers, les allées où je faisais foncer ma patinette, faisant peur aux vieux de 50 ans et plus, qui pourtant avaient connu voire fait la guerre (voir la chanson de Brel les bourgeois !), le sulky où je me transformais en Fangio, le guignol que de temps en temps ma mère me payait, et surtout le manège à chevaux de bois où j'étais devenu un as de la rondelle. J'étais déjà de gauche car je n'admettais pas que l'on dût payer pour s'asseoir sur une chaise, les "pauvres" devant se contenter des bancs surchargés.
De 1961 à 1964 ce fut carrément 4 fois par jour, pour me rendre au lycée Montaigne. 1964 me vit "demi-pens" et ce ne fut plus que deux traversées quotidiennes, jusqu'en 1966. Pendant les 4 ans qui suivirent, je ne l'abandonnai pas pour autant, car c'était - vers le bassin - le seul endroit où le vacarme parisien se faisait plus discret, même si je lui fis des infidélités en me rendant parfois à Montsouris.
A partir de 1970, mes études supérieures me rendirent moins disponible, et mon cher Luco me vit beaucoup moins.

Je connais 4 chansons qui parlent de ce jardin.
Hypothétique évoque MacArthur Park dans un commentaire. La première chanson à parler du jardin est justement, en 1968, une des adaptations (avec Séverine) de cette chanson par... Nicoletta !
C'est ICI.
Malgré la voix sublime de Nicole, cette version est à mon sens ratée, puisque raccourcie par rapport à la version originale, ce qui, contrairement à Séverine, la dénature complètement.

8 ans plus tard, c'est la version de Joe Dassin . Douze minutes de pur bonheur qu'on ne voit pas passer. Ma préférée de l'année 1976 donc. L'histoire d'un homme qui a réussi sa vie professionnelle au détriment de sa vie sentimentale, qui a laissé s'enfuir l'amour de sa vie. 
Et puis il décide de choisir, ce sera l'amour, qui, vu les paroles de la chanson, n'est pas définitivement perdu, elle pense encore à lui. C'est alors une minute 40 de crescendo sublime qui me laisse à chaque fois en larmes, moi qui, un jour de novembre, à la gare Montparnasse, n'ai pas eu le courage de choisir. Pour ce que j'y ai gagné...

On saute encore les années, et on arrive en 1985 avec Renaud qui, lui, ne nomme pas le jardin dans sa chanson mistral gagnant. Et pourtant, où donc ailleurs que dans les "baraques à bonbons" du Luco, pouvait-on trouver les Coco Bauers (à sniffer), les roudoudous (coquille remplie de sucre), les bonbons à un franc (un centime) et les fameux "mistrals gagnants" ?

une-balade-dans-l-emblematique-jardin-du-luxembourg_5607321.jpg

Je n'ose pas penser à du sordide, genre copyright, qui ferait du jardin une marque déposée, qui obligerait à cracher au bassinet à chaque citation ?

Ce jardin est en fait celui du Sénat, voulu par Marie de Médicis. Il n'y a pas que des sénateurs au Sénat, il faut du personnel pour faire tourner la boutique. Et parmi ce personnel se trouvait M. Palaprat. Dont le fils Gérard, qui avant de se lancer dans le spectacle, a grandi dans le jardin. On en a discuté tous les deux, et je dois reconnaître qu'il m'a révélé des trucs dont j'ignorais l'existence. 
En 2007, il en a fait une magnifique chanson qui montre que, près de 40 ans après les orgues de Berlin, sa voix est restée intacte.
Lui aussi évoque les voiliers du bassin, les sulkys (les chevaux sauvages), et bien sur le Grand Palais où il a grandi.

Je vous embrasse.

29/11/2021

MON TOP 75 DE 1976

En gras mon top 20

ALLEZ LES VERTS Monty & les supporters
BEWARE MY LOVE Paul Mc Cartney
BOHEMIAN RHAPSODY Queen
CHANSON CRI Georges Moustaki
COMME DANS UN VIEUX ROCK N ROLL William Sheller
COMME HIER Ringo Willy-Cat
COMMENT LUI DIRE France Gall
DADDY COOL Boney M
DERRIERE L'AMOUR Johnny Hallyday
DEVIL WOMAN Cliff Richard
DON'T LET ME WAIT TOO LONG Barry White
ELLE SORTAIT DE L'ORDINAIRE Eric Charden
EMPORTE-MOI Marie Laforêt
ET POURTANT JE T'AIME Santiana
ET TOI TU T'ENDORS Dick Rivers
EXTRA EXTRA Ralph Carter
FAIS UN MARIAGE D'AMOUR Jean-François Michael
FOOL TO CRY Rolling Stones
GENEVE William Sheller
IF YOU KNOW WHAT I MEAN Neil Diamond
IF YOU LEAVE ME NOW Chicago
IL VIENDRA Michèle Torr
IL Y A CHEZ ELLE Michel Giliberti
IMAGINE Eric Charden
IN ZAIRE Johnny Wakelin
J'ACCUSE Michel Sardou
JE VOULAIS TE DIRE QUE JE T'ATTENDS Michel Jonasz
JULIA MON COEUR Catherine Ferry
L'AMOUR COMME DANS LES CHANSONS Guy Bonnardot
LA DECISION Dave
LA MEILLEURE FILLE EN MOI Sylvie Vartan
LA TERRE TOURNERA SANS NOUS Alain Barrière
LE CARNET A SPIRALE William Sheller
LE COEUR TROP GRAND POUR MOI Julien Clerc
LE JARDIN DU LUXEMBOURG Joe Dassin
LE MOMENT D'ETRE HEUREUX Gérard Manset
LE PERE DE SYLVIA Sacha Distel
LE REFUGE François Bernheim
LES AVENTURIERS Joe Dassin
LES FEMMES Sheila
LES FONTAINES DU CASINO Yves Simon
LES MATINS DE PLUIE Joel Daydé
LES OISEAUX DE THAILANDE Ringo Willy-Cat
LET ME IN Paul Mc Cartney
LET THE MUSIC PLAY Barry White
LIPSTICK Michel Polnareff
LOVE HANGOVER Diana Ross
MA RAISON DE VIVRE Mathieu Fitzgerald
MAINE MONTPARNASSE Marie Laforêt
MISSA AMORIS St Preux
MONEY MONEY MONEY Abba
MOVIE STAR Harpo
MUSIC John Miles
ON APPREND CHAQUE JOUR Joel Daydé
PAPA TANGO CHARLY Mort Shuman
PATRICK MON CHERI Sheila
RADIO ACTIVITY Kraftwerk
REQUIEM POUR UN FOU Johnny Hallyday
SAY IT AND SO JOE Murray Head
SHOW ME THE WAY Peter Frampton
SI TU TE SOUVIENS Alain Barrière
SILLY LOVE SONGS Paul Mc Cartney
SORRY SEEMS TO BE A HARDEST WORLD Elton John
TCHIN TCHIN TCHIN Hugues Aufray
THE LAND OF MAKE BELIEVE Chuck Mangione
TOI Daniel Guichard
TONIGHT THE NIGHT Rod Stewart
TOO YOUNG TO DIE Jethro Tull
TROP C'EST TROP Philippe Clay
TU ES LA PLUS BELLE Julie Bataille
UN DIMANCHE Jeanne-Marie Sens
UNE AUTRE VIE Alain Barrière
UNE CHANSON QUI TE RESSEMBLERAIT William Sheller
VIVRE D'AMOUR BESOIN D'AMOUR Art Sullivan
YOU SHOULD BE DANCING Bee Gees

A vos commentaires !

21/11/2021

LIVRET A : l'Etat s'apprête à voler 9 milliards d'euros aux épargnants !!

C'est aujourd'hui que doit être révisé le taux du livret A.

Selon le mode actuel de calcul, avec une inflation à 2.6 %, ce taux devrait passer à 2.5 %.

Mais voilà (et ça, ça ne passe pas en continu sur les chaînes de télé) en catimini ils ont changé la règle. Tout est expliqué ici.

Et au lieu de 2.5 % le taux sera de.... 0.5 % !!!!

Soit 2 % de moins....

Le total des sommes déposées sur ce livret étant de l'ordre de 450 milliards d'euros

le manque à gagner est de 450 MDS X 2% soit 9 MDS sur un an.

Ni vu ni connu.

Il faut bien rembourser le "quoi qu'il en coûte" ....

19/11/2021

TOP 30 VENTES 45 TOURS JANVIER 1963

1 1 TOUS LES GARCONS ET LES FILLES Françoise Hardy 1   5
2 2 L'IDOLE DES JEUNES Johnny Hallyday 2   4
3 21 COEUR BLESSE Pétula Clark 3   2
4 3 J'ENTENDS SIFFLER LE TRAIN Richard Anthony 4   7
5 9 TELSTAR Tornados   1 3
6 24 TELSTAR Compagnons de la Chanson 5   2
7 13 SHERRY Chats Sauvages 6   2
8 8 OUBLIE-MOI Chaussettes Noires 7   3
9 19 ORANGE BLOSSOM SPECIAL Spotnicks   2 2
10 4 JE L'ATTENDS Dalida 8   4
11 e TOUS MES COPAINS Sylvie Vartan 9   1
12 5 LE JOUR LE PLUS LONG John William 10   4
13 e SHEILA Lucky Blondo 11   1
14 e LA PECHE AVEC DEUX GAULES Henri Tisot 12   1
15 16 SHERRY Henri Salvador 13   2
16 6 LOIN / FAITS POUR S'AIMER Richard Anthony 14   4
17 15 LE PLAT PAYS Jacques Brel 15   3
18 7 CHARIOT Pétula Clark 16   7
19 e LE TEMPS DE L'AMOUR Françoise Hardy 17   1
20 e BELLES BELLES BELLES Claude François 18   1
21 11 BABY JOHN Dick Rivers 19   3
22 14 LE JOUR LE PLUS LONG James Award 20   3
23 e CROIS-MOI CA DURERA Nana Mouskouri 21   1
24 12 LES COMEDIENS Charles Aznavour 22   5
25 e LES BIGOTES Jacques Brel 23   1
26 25 LE REPOS DU GUERRIER B O du film 24   2
27 e LITTLE B Shadows   3 1
28 28 CUANDO CALIENTA EL SOL Los Machucambos   4 2
29 e LA BAGARRE Johnny Hallyday 25   1
30 e VILAINE FILLE MAUVAIS GARCON Pétula Clark 26   1
            2,6

Un top "jeune" avec 10 entrées. On remarque tout de suite la bérézina chez les "étrangers", sauvés par les 2 chansons satellitaires.
Françoise Hardy une nouvelle fois au top. Cet hiver (très très froid) marque son règne, après celui de Richard Anthony. Johnny reste le "Poulidor" du top, il devra attendre le mois de novembre pour retrouver la première place ! Mais là, les ventes de 45 tours ne signifieront plus grand-chose, car souvent au moins deux des quatre chansons d'un disque auront du succès, place au classement radio, et spécialement SLC.
Pétula en revanche cartonne, 3 de ses disques sont présents dans le top. Coeur blessé n'arrivera pas à vaincre la forteresse Françoise Hardy. 7ème mois consécutif de présence pour le train de Richard Anthony, et ce n'est pas fini ! Telstar est la chanson du moment, classée 5 et 6. Sherry aussi, classée 7 et 15.

Venons-en aux 10 entrées. 2 nouveaux noms apparaissent : Lucky Blondo et Claude François. Pour l'instant, toujours pas de Sheila. Parmi ces 10 entrées, on aura un numéro un, un numéro 2, un top 5 et 3 tops 10.
Allez, je vous dis le top 2 : ce sera tous mes copains de Sylvie Vartan, qui elle non plus ne pourra rien faire contre Françoise Hardy. Le filon De Gaulle s'épuise pour Tisot, qui devra se contenter de la 10ème place.
Nana Mouskouri et Johnny n'iront pas loin, et terminus pour les Shadows.
La mémoire collective retiendra une chanson qui n'aura même pas droit au "Podium" !

On dit au-revoir à Nougaro, Piaf, Billy Bridge, little Eva, Elvis, Verchuren et aux Pirates.

Je vous embrasse.

13/11/2021

REDIFFUSION : les 10 chanteurs des années 60 à 80 : CHRISTOPHE


Suite au fatras d'inepties concernant la carrière de Christophe lors de l'émission "héritages", je "rediffuse" ma note de mars 2020, telle quelle, avec les commentaires. Vous êtes bien sûr invités à en rajouter de nouveaux !

__________________________________________________________________________________________________________________________________

Christophe, de son vrai nom Daniel, avait sorti son premier disque, Reviens Sophie, en 1963. Bide, comme c'est souvent le cas pour les tout premiers disques.

Du coup il ne sort rien en 1964.

Puis il se décide à nouveau, et sort Aline en juin 1965. Aline qui - comme Capri c'est fini - n'a jamais été le tube de l'été. Le tube de l'été indien, très certainement en revanche, car n°8 à SLC en août, 3 en septembre et 4 en octobre, il a été effectivement numéro un sur cette période avec un million d'exemplaires vendus.

En septembre suivent Les Marionnettes, qui restèrent quelques 17 semaines dans les 25 premiers, classées 4ème en novembre et 5ème en décembre. En octobre, on trouvait donc deux fois Christophe dans les 10 premiers : 4 ème avec Aline et 10ème avec Les Marionnettes.

Ces deux tubes de suite propulseront Christophe chez les Grands, pour SLC, 17ème interprète sur l'année, 12ème masculin.

66 sera l'année de son service militaire. Comme on dit chez les spécialistes, il fut de la "66-2" ! Mais contrairement à plusieurs chanteurs - dont Frank Alamo et surtout Danyel Gérard, dont la place à son retour avait été piquée par le jeune Johnny Hallyday - sa carrière n'en sera pas affectée.
Il va même en faire une chanson, cette vie-là, classée 14ème en mars. Doublé avec la face B J'ai remarché, 20ème en mai !
En mai justement, ils s'en prend aux profs avec deux ans d'avance avec Excusez-moi Mr le Professeur. 3ème en juin, pas mal....
Et pour l'été, malgré l'hypermatraquage dans l'émission SLC, Tu es folle n'arrivera que 44ème à peine. Le chouchou du concurrent de la soirée, Hubert, sera mieux classé : J'ai entendu la mer sera 7ème en septembre.

Et pour terminer cette année 66, Maman, sortie en novembre et qui sera classée 7ème en janvier 67.
Avec pas moins de 5 tubes, Christophe entrera dans le club très fermé des 10 interprètes les plus classés en 1966.

Et voilà....



Cela pourrait s'arrêter là en effet, car pendant de longues années il ne sera plus classé. Du reste il fera de moins en moins de disques, vraisemblablement lâché à l'époque par Barclay.
Et... récupéré par Michèle Torr ! Mais chhht, on arrive là dans le domaine de "Voici" plutôt que SLC. Mais il faut quand même savoir qu'un certain Romain de 52 ans a comme parents Christophe et Michèle Torr...!

J'ai l'honneur de posséder le 45 tours promo de Confession, la seule chanson de Christophe sortie en 1967,
 âprement gagnée dans l'émission SLC justement ! Mais très confidentielle...

Aucun disque en 1968 ni en 1969, apparemment Christophe semble avoir disparu corps et biens côté galettes. Il est alors tenté par le cinéma, signant la musique du film The Girl from Salina.

Dont il fera un vinyle  en mars 1970 sous le label "Motors". De même que La petite fille du 3ème en septembre. Elles ne seront pas classées mais saluons cependant l'artiste qui a recommencé à sortir des disques. Et cette fois ce sera pour longtemps... La petite fille du 3ème ne dépassera cependant pas la 21ème vente des chansons françaises en hebdo, le 24 février 1971. Retournez le disque pour entendre Mère tu es la seule, peut-être sa plus belle chanson.

1971 où sort mal, qui ne se vend pas, puis mes passagères, bide également, pas mieux que la 23ème place en hebdo.
Fait chaud ce soir lui fera renouer avec le hit SLC, où il sera 25ème en décembre.

Et ce sera le come-back en 1972.

Si Oh mon amour, sortie en avril, ne se vend que peu, SLC la classera 13ème en juin.
Main dans la main ressortira en septembre. Cette fois pari gagné, car c'est la chanson de Christophe qui restera le plus dans les 25 premiers à SLC : 19 semaines. Et surtout une belle 5ème place au mois de novembre.
Côté ventes, la 12ème place toutes catégories (12 français dans les 12 premiers !) le 5 novembre 1972;

Du coup, la 18ème place sur l'année à SLC. Chapeau, car peu ont réussi leur come-back après une telle interruption. Et un pied de nez à Barclay, un !

1973 le verra sortir ma vie est une histoire d'amour en février : 14ème en mars et avril à SLC, 16ème côté ventes en mars.
Mieux, un des tubes de l'été 1973 à SLC, avec Belle, classée 6ème en août et 3ème en septembre.  Même si les ventes ne suivent pas.

En décembre ce sera la paire les paradis perdus/Mama. A mon sens un de ses meilleurs disques. L'une ne sera pas classée (alors qu'elle était passée sans arrêt sur Radio 2, l'émission nocturne d'Europe 1) l'autre, Mama donc, n'aura qu'une 21ème place en février 1974. Ce sera mieux niveau ventes, avec 11 semaines de présence dans le top 50 et une 22ème place en mars

Enfin 1974.
Bide avec Mickey en février, Mama l'ayant "télescopée" !
Mais L'amour toujours l'amour sera 16ème à l'été bien que peu vendue (tout juste dans le top 50 des ventes)
Son meilleur tube de l'année sera Senorita, sorti en novembre, et qui arrivera 12ème à SLC , top 5 à Europe 1 et côté ventes top 10 en hebdo.

Sur la période, 1964/1973, malgré l'interruption entre 1966 et 1971, il est quand même 22ème avec 15 chansons de classées.
Mais il n'aura fait que la moitié de sa carrière !

Alors, ensuite ?

On quitte SLC, qui ne représente plus rien, et on s'intéresse au hit-parade des ventes.

1975 le verra encore plus haut.
6ème place hebdo pour les mots bleus le 8 juin derrière dis-lui, tu t'en vas, mon coeur est malade, les acadiens et le chasseur.
TOP 4 pour petite fille du soleil le 19 octobre derrière la ballade des gens heureux, du côté de chez Swann et danse-la chante-la.

Ce sera moins bien en 1976 avec merci john d'être venu et une autre vie.

Un peu mieux en 1977 avec Daisy et la dolce vita.

Pas en 1978 malgré un peu menteur - que j'ai achetée.
Au Cora d'Alès qui venait d'ouvrir ;-))

Un an et demie s'écoule, on pense que cette fois c'est fini pour Christophe.





Mais 78 et 79 voient une mode du rétro (s'y sont mis quand même la mère de son fils Michèle Torr et C. Jérôme, entre autres) probablement due à une réaction à cette musique formatée qu'est le disco - une tentative de musique formatée ayant été essayée sans succès en 1973 (rrata-tata).
Christophe s'engouffre alors dans la brèche, ressort son Aline. Telle quelle. Qui le verra renouer avec la première place. 1 million et demie de ventes ! Mieux que la première fois...

L'Italie et Agitation en 1980 feront un bide, de même que ses rééditions des Marionnettes et de la route de Salina (1982).

Alors, cette fois, vraiment fini, Christophe ?

Que nenni. En mars 1983 sort Succès fou, qui sera numéro un des ventes françaises à l'été !

Et le bougre continue ! J'ai pas touchée est classée en 1984, de même que Ne raccroche pas en 1985. Et là on est déjà dans le top 50 !!!

Après le bide de chiqué chiqué en 1988, il entame les 90's avec la re-sortie de  la dolce vita. Mais sans succès.

Il continuera néanmoins à sortir des albums : Bevilacqua (son vrai nom) en 1996, comm si la terre penchait en 2001, aimer ce que nous sommes en 2006, paradis retrouvé en 2013, et les vestiges du chaos en 2016.

Au total, Christophe est un des tout meilleurs sur les décennies 60/70/80. La période 63/74 n'est donc pas très représentative.

Sur ces trois fameuses décennies, on peut dire que Christophe est dans les 10 premiers chanteurs français.

Chanteurs dont ne font plus partie Johnny Hallyday, Charles Aznavour, Michel Delpech, Marie Laforêt, Dick Rivers, Alain Barrière, Gérard Palaprat, Rose Laurens, Jacques Higelin, France Gall, Michel Berger, Richard Anthony, Guy Béart, Leny Escudero, et je dois en oublier.

05/11/2021

Petites cases

Cela fait 11 ans et demie que j'ai entamé ce blog.
Blog totalement généraliste où j'avais l'intention de raconter ma vie, la trouvant hors du commun, et aussi de tenir un petit journal où je consignerais mon quotidien, à la manière d'un Bouvard ou d'un Guillon.
Il n'était point encore question de musique.

Parmi les premières notes de ce blog: ma tristesse devant la disparition de Fignon et de Cauvin; des photos de Malte où j'avais passé quelques jours; la généalogie, une de mes quatre passions; la loi Hadopi (j'étais assez branché sur la mule); mes démêlés avec la SNCF...
La catégorie "Cica-chansons" n'arrivera qu'au bout d'un mois et demie, et de manière hebdomadaire. Je réserverai le jour du Seigneur à une autre de mes quatre passions : la musique.

Ce fut comme ça pendant trois ans, une note musicale pour 4 à 6 notes "générales". Jusqu'au jour où ma vie bascula, et que mon blog fut espionné. 
A partir de 2014 mon blog devint surtout musical, entrecoupé de rares notes "coups de gueule" ou "coups de coeur". Comme celle sur l'assurance-vie de La Poste, Cachemire 2, qui me fera perdre plusieurs centaines d'euros.
Ce blog musical sera très suivi, avec environ 300 visites par jour, et des "fidèles", qui me suivront passionnément, formant un petit club très sympa.

Oui mais voilà. Prisonnier je suis devenu, et gare à moi si je m'écarte de la musique, si je ne rentre plus dans les petites cases qui m'ont été attribuées. Telle ma note sur le réchauffement climatique, qui m'a pris 6 heures, et qui a été "récompensée" par une roue de bicyclette en guise de commentaires (à l'heure où j'écris c'est à dire le surlendemain). Une de mes notes les plus commentées (200 coms) m'a demandé 6 secondes !

J'ai compris la leçon, j'arrête les notes "à contenu" qui me tiennent à coeur, je resterai dans la musique, de toutes façons comme je l'ai dit j'adore ça.

Certains journalistes sont accueillis les bras ouverts quand ils se lancent dans la politiques, mais le chroniqueur musical que je suis devenu n'est pas trop compris quand il se lance dans l'évolution du climat.
Même si, à la base, c'est quand même mon métier...

Allez, sans rancune !

04/11/2021

Quid du réchauffement climatique ?

J'ai regardé hier soir sur W9 une émission sur le réchauffement climatique. Malgré des passages très "bobos" certaines images font froid dans le dos.

Je voudrais répondre à quelques questions que les gens peuvent se poser.

- y a-t'il vraiment réchauffement climatique dû à l'homme, ne sommes-nous pas au début d'un cycle de réchauffement comme la Terre en a connus depuis des milliers d'années ?

- si oui, peut-on y échapper ? ou du moins ralentir le processus ? Et comment ?

- quelles sont les zones à éviter en attendant ?

 

Concernant la première question, les cycles en question existent en effet. Cycle de refroidissement qui a commencé sous Charlemagne, après une période très douce. 
Dans ce cycle, la température a baissé de 0°5 pour atteindre un minimum vers 1600/1650. On a appelé cette période "le petit âge glaciaire". En France les gelées étaient nombreuses, la neige abondante, les récoltes insuffisantes. 
Après les températures sont restées stationnaires, avec un pic très froid en 1879. 
La remontée s'effectue aux alentours de 1920. Mais pas à la même vitesse. Il ne faudra que quelques années pour revenir au niveau de la période douce de l'an 800, et les températures commencent à s'emballer.
1947 est l'année la plus chaude jamais observée : 

rc.JPGPuis on observe une baisse, qui durera une quinzaine d'années, jusqu'en 1963.
Et c'est vrai que les hivers des années 50 et du début des années 60 sont très rigoureux, février 56 est dans toutes les mémoires des septuas et au-delà.
Parallèlement les étés sont souvent pourris.

Puis la hausse commence. On le voit sur ce graphique, depuis, on a gagné plus de un degré. Exactement ce qui était prévu par les climatologues du GIEC.

On voit sur le même graphique la "zone bleue" qui montre ce qu'aurait été la situation sans intervention humaine.

Mais on serait tentés de dire que cette hausse s'est déjà produite par le passé, et que un degré, ce n'est après tout pas si terrible...
Alors, "dézoomons" et allons jusqu'à la naissance du Christ :

RECHAUFFEMENT.jpg

Là ça parle mieux ! Et, dommage pour les climato-sceptiques, on voit bien que cela n'a rien à voir avec la remontée d'un cycle, que la courbe est linéaire depuis 60 ans.

Peut-on inverser la tendance ? Non. C'est comme un train lancé sur une descente.

La retarder ? Oui. En reprenant l'exemple du train, on peut essayer de le freiner.

Comment ? Là encore c'est au niveau mondial que ça se passe. Les français représentent 1% de la population, si nous prenons des mesures drastiques tout seuls, et que les voisins teutons font cracher leurs centrales à charbon, ça ne sert à rien.
Les principaux leviers pour réduire les émissions de CO2 sont : supprimer les centrales à charbon, favoriser le nucléaire (de deux maux il faut choisir le moindre), cesser l'élevage intensif (le pet des vaches est un gaz à fort effet de serre), privilégier le train pour le transport des personnes et des marchandises, diminuer la puissance des voitures, agir sur l'aéronautique, notamment touristique, favoriser le télétravail, et surtout, surtout, faire baisser la natalité. 

C'est sûr c'est pas marrant, mais si l'on continue comme çà, à raison d'un degré tous les 55 ans, les bébés qui naissent actuellement vivront des cataclysmes.

Quelles sont les zones à éviter en attendant ? Le lit des rivières, la proximité du littoral (dans 100 ans l'eau aura monté de deux mètres en Méditerranée, un mètre à 1m50 ailleurs.)
Ca se calcule : plus un liquide chauffe, plus il se dilate. 2 degrés de plus pour 1.370.000.000 mètres cubes !!!
Il faut fuir les fournaises, comme les grandes villes qui, en plus, sont surchauffées par la sortie des climatiseurs.
Le mieux sera de grimper en altitude. A raison de 0°7 de moins tous les 100 mètres, le nec plus ultra sera d'habiter en Lozère ou dans la Creuse ....

Voilà ce que j'avais à dire sur ce sujet, que beaucoup persistent à nier, y compris parmi certains candidats à la présidentielle.

Je vous embrasse.

JE SUIS EN BAS DEBIT !!

Depuis hier, où, comme mercredi dernier, je ne peux plus avoir d'internet via ma box.

Je retrouve donc mes sensations du début de mon blog, où pendant 5 mois je n'ai pu avoir que du bas débit.

C'est grâce à une clé 4G que je peux encore surfer, qui m'a été fournie par Bouygues voilà quelques jours. A mon avis ils avaient prévu le coup...

Pour les prochaines notes je ferai comme il y a 11 ans, à savoir l'écrire d'abord sur word, puis la coller sur la page que j'aurai ouverte (en 6 minutes).

Quand aux commentaires, j'attendrai la fin de la panne.

Je vous embrasse.

11:41 Publié dans Blog, Web | Lien permanent | Commentaires (1)