Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

08/05/2011

Les 50 interprètes des années 63 à 74 selon SLC : Johnny HALLYDAY IV

1968 - 1973

Après sa "gaffe" de juin 1968, Johnny attendra le 24 octobre pour enregistrer son 45 tours suivant, son premier single. Face A une débilité absolue Cours plus vite Charlie, qui sera quand même numéro 1 en décembre.
En même temps il sort l'album Réve et amour, dont l'un des chansons non ne dis pas adieu sera classée en 1969.

Avec seulement 8 chansons de classées, dont 2 numéros 1, Johnny parvient à retrouver sa première place parmi les interprètes en cette année 1968, qui marque visiblement un tournant, à tous les niveaux.

1969. Le 13 janvier, nouveau single, Fumée qui sera 4ème en avril.

10 mars, Doublé pour les deux faces avec Rivière ouvre ton lit, 4ème en mai, et je te veux, 23ème en mai.

En juin il va mettre le paquet : un nouvel album, un single, et un super 45 tours !
Si avec ça il n'obtient pas de tube...

Bingo ! Un extrait de l'album se classe d'entrée numéro 1, et sera présent dans le hit pendant 21 semaines. Titre qu'il continue de chanter dans ses tournées : je suis né dans la rue.
Puis un autre extrait, je n'ai besoin de personne, se classe 9ème en juin. Véronique Sanson, deux ans et demie après, se souviendra du titre ;-)

A présent, chassons une idée reçue. Le single qu'il sort le 23 juin contient que je t'aime et voyage au pays des vivantsQue je t'aime, si elle reste un immense succès avec 24 semaines de présence dans le hit, n'a pas été le tube de l'été 69.  C'est tous les bateaux tous les oiseaux de Polnareff qui détient le "titre". Que je t'aime n'est arrivé que 6ème au mois d'août, et se classera ensuite numéro un pendant 9 semaines consécutives, jusqu'au 20 octobre.  Les gens sont persuadés qu'ils ont dansé tout l'été là-dessus, tout comme ils pensent que les hivers d'antan étaient plus froids et plus neigeux...

Du coup le super 45 tours qu'il sortira le 4 août contiendra les deux n°1 !

Mais quand même, sur l'année, Johnny rétrograde de nouveau à la troisième place, derrière Adamo et... Joe Dassin.

Les seventies arrivent, qui vont voir l'idole des jeunes entamer une sérieuse descente.

Pas tout de suite car Ceux que l'amour a blessés sorti le 12 janvier sera au top en mars et avril.

Idem pour Jésus-Christ, sorti en avril, qui sera le tube de l'été, numéro un en juillet et août. Et la face B, on me recherche, sera 7ème au mois d'août 70, ce si joli mois d'août, le plus beau pour moi jusqu'à présent.

Deux amis pour un amour, dans les bacs (à ce propos je venais juste d'avoir le mien lol) le 18 septembre, aura droit lui aussi à des deux mois au sommet : novembre et décembre.

Enfin, Essayez, qu'il sort en décembre, sera number one en janvier 71.

Ca carbure de nouveau fort pour Johnny, qui est tout naturellement numéro 1 des interprètes pour cette année 70.

Mais hélas, il ne mettra plus de chansons en haut de l'affiche pendant... près de trois ans !

Le disque qu'il sort le 5 avril sera pourtant classé jusqu'àu mois de septembre. Oh ma jolie Sarah piétinera en juin à la seconde place.

Ensuite les choses se gâtent. Le single qu'il sort le 22 septembre (Fils de personne/il faut boire à la source) est ignoré par SLC. Il ne classera ensuite qu'une chanson de l'album, Voyez ce que je veux dire, qui arrivera 6ème en février.

71 sera une "annus horribilis" pour Johnny, qui rétrograde à la ... 19 ème place des interprètes !

72 sera du meilleur tonneau.

Le 15 mars il sort comme si je devais mourir demain (là c'est Fugain qui s'inspirera du titre) qui arrivera sur le podium au mois de mai.
En mai, duo avec Nanette Workman (j'ai dit que je ne ferais pas de commentaires !!) apprendre à vivre ensemble, qui se placera 12ème le mois d'après.

Pour l'été, rien. Ou plutôt rien... ne vaut cette fille-là le 18 juin (vous connaissez ? Moi non plus) qui après quelques mois assez ternes se hissera à la 5ème place en octobre.

Octobre où le 23 sort j'en mettrais pas ma main au feu. Le bide.

Le 22 novembre, c'est tu peux partir si tu le veux, qui arrivera péniblement à la 8ème place en janvier.

Malgré cela, Johnny arrive à revenir à la seconde place des interprètes. Il faut dire aussi que cette année-là a vu apparaître des artistes prometteurs : Ringo Willy-Cat, Véronique Sanson, Stone et Charden, Patrick Juvet, Christian Delagrange, Daniel Guichard pour ne citer qu'eux. Plus le come-back de C. Jérôme et Michel Fugain, la confirmation des deux Gérard, Palaprat et Lenorman, ainsi que de Mike Brant, cette année 72 a, comme 66, connu un tourbillon, dont seuls les "grands" pouvaient se sortir.

Une anecdote croustillante pour le disque qu'il sort le 15 mars 73. La face A, comme un k....corbeau blanc (c'est ainsi qu'il la chante ! ) arrivera très vite à la troisième place mais n'ira pas plus loin.
La face B ne sera pas classée. Pourtant il s'agit de... toute la musique que j'aime !
Chanson qui passera inaperçue à l'époque.

Pour l'été, il tente un duo avec son épouse, j'ai un problème. Problème, c'est sûr car cette chanson emblématique ne dépassera pas la seconde place en août et septembre. Impossible de passer devant la maladie d'amour de Sardou, qui sera premier durant 13 semaines ! Un record à l'époque.

En septembre il sortira le feu, qui ne dépassera pas la douzième place.

Que pourrait sauver Johnny en pleine déroute ? Pour penser que Johnny puisse encore classer une chanson en haut du top, il faut croire au Père Noël !

Cela se révèlera juste...

(à suivre)

Les commentaires sont fermés.